Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1576 04/04/2017 22h28 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   

Les médias jouent un rôle prépondérant dans ce scrutin. Plus que ceux auparavant.
Etant assez jeune (23 ans) et ayant pas mal de connaissances de mon âge, nous le voyons, ma génération Y.

La preuve encore la semaine dernière, M. RUQUIER qui indique ouvertement son militantisme sur un groupe audiovisuel étatique, est-ce bien raisonnable ?
OU encore BFMTV et CNEWS (ex-I TELE) qui sont les deux chaînes d’infos en continu gratuites disponibles sur la TV diffusent des programmes et interviews des candidats à la présidentielle dont le temps de diffusion est inégalement réparti. En cumulé, les reportages sur MACRON sont équivalents à ceux de FILLON, HAMON, MELENCHON et LE PEN réunis. Cela reste pantois.

BFMTV diffuse autant de Macron que de Fillon, Hamon, Mélenchon et Le Pen réunis !

Minutes d’antenne sur BFMTV: Macron = Fillon + Hamon + Mélenchon + Le Pen

Sans parler des sondages à tout va dont les résultats avaient prévu un non-BREXIT et la victoire de CLINTON.

Cette élection est selon moi, un véritable tournant dans la vie politique du début du XXIème siècle.

@Igorgonzola : La proportionnelle serait une grande avancée vers la VRAIE démocratie, celle dont tout le monde parle mais que peu veulent mettre en place.

Cela dit, peu importe le résultat de ce scrutin, les législatives vont être plus importantes que jamais et une majorité au sein de l’Assemblée Nationale sera difficile à obtenir.

Hors ligne

 

#1577 05/04/2017 06h30 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   420 

Intéressante la méthodologie de Marianne qui ne compte que la diffusion des meetings de plus d’une heure et devant plus de 1000 personnes… Et l’autre site (sputniknews) c’est l’agence de presse officielle russe dont on connait la propension à émettre des "fakes news".

Les sources et les  employés ça se vérifient avant de diffuser gaiement.

Dernière modification par simouss (05/04/2017 07h04)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

En ligne

 

#1578 05/04/2017 09h02 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   26 

La méthodologie de Marianne est clairement précisée et il y a la réponse de bfm. Il est évident que, si la vérité vrai n’existe pas, les écarts sont suffisamment significatifs pour avoir du sens. Cette enquête est utile.

Dernière modification par yihk (05/04/2017 09h05)


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#1579 05/04/2017 10h03 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   420 

Gaetanlh a écrit :

OU encore BFMTV et CNEWS (ex-I TELE) qui sont les deux chaînes d’infos en continu gratuites disponibles sur la TV diffusent des programmes et interviews des candidats à la présidentielle dont le temps de diffusion est inégalement réparti. En cumulé, les reportages sur MACRON sont équivalents à ceux de FILLON, HAMON, MELENCHON et LE PEN réunis. Cela reste pantois.
.

Oui dans l’article de Marianne c’est clair que l’on parle de temps de meeting diffusé, mais ce n’est pas du tout ce qui est décrit par Gaetan (programme, interview, reportage). La différence n’est pas ténue.

Dernière modification par simouss (05/04/2017 10h40)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

En ligne

 

#1580 05/04/2017 12h50 → Situation économique de la France et avenir de la France

Modérateur
Réputation :   1260 

Gaetanlh a écrit :

Les médias jouent un rôle prépondérant dans ce scrutin. Plus que ceux auparavant.
Etant assez jeune (23 ans) et ayant pas mal de connaissances de mon âge, nous le voyons, ma génération Y.

La preuve encore la semaine dernière, M. RUQUIER qui indique ouvertement son militantisme sur un groupe audiovisuel étatique, est-ce bien raisonnable ?
OU encore BFMTV et CNEWS (ex-I TELE) qui sont les deux chaînes d’infos en continu gratuites disponibles sur la TV diffusent des programmes et interviews des candidats à la présidentielle dont le temps de diffusion est inégalement réparti. En cumulé, les reportages sur MACRON sont équivalents à ceux de FILLON, HAMON, MELENCHON et LE PEN réunis. Cela reste pantois.

BFMTV diffuse autant de Macron que de Fillon, Hamon, Mélenchon et Le Pen réunis !

Minutes d’antenne sur BFMTV: Macron = Fillon + Hamon + Mélenchon + Le Pen

Sans parler des sondages à tout va dont les résultats avaient prévu un non-BREXIT et la victoire de CLINTON.

Cette élection est selon moi, un véritable tournant dans la vie politique du début du XXIème siècle.

@Igorgonzola : La proportionnelle serait une grande avancée vers la VRAIE démocratie, celle dont tout le monde parle mais que peu veulent mettre en place.

Cela dit, peu importe le résultat de ce scrutin, les législatives vont être plus importantes que jamais et une majorité au sein de l’Assemblée Nationale sera difficile à obtenir.

Permettez-moi de vous dire que j’ai l’impression que vous êtes bien plus naïf que vous ne le croyez (avec l’age, ça changera sans doute).
   - les media ont joué "un rôle" dans toutes les élections, mais jamais (en France) un présumé consensus des media n’a dicté le résultat des élections. Actuellement il est bien plus facile de s’informer de manière diversifiée qu’avant (à condition d’aller chercher l’information à plusieurs sources, d’en évaluer le fiabilité, et de continuer à garder un esprit critique);
   - la semaine dernière, RUQUIER n’a pas "indiqué ouvertement son militantisme sur un groupe audiovisuel étatique" : il a juste répondu "oui" au représentant du FN lui demandant de confirmer qu’il ne souhaitait pas (hors des obligations que le CSA lui impose) inviter de représentant du FN, et c’est le représentant du FN qui a ensuite parlé de "militantisme" (enfumant certains téléspectateurs, dont vous semble-t-il).
   - pour BFMTV et CNEWS, je ne creuserai pas vos "sources" (qui ne semblent pas 100% crédibles), et ferai plutôt confiance au CSA qui s’assurent de temps de paroles équilibrés des différents candidats (et me semble le faire correctement, vu par exemple le temps allouée à certains petits candidats (même celui du sud-ouest, qui semble d’ailleurs parfois "à l’ouest")).
   - les sondages qui d’après vous "avaient prévu un non-BREXIT et la victoire de CLINTON" indiquaient un résultat serré, et leur marge d’erreur n’excluait pas un résultat inverse. Un sondage ne fait pas de prévision : il donne une photo de l’opinion, à un moment donné, avec une précision donnée. La encore, vous reproduisez une rumeur déformant un peu la réalité.
   - chaque élection majeure est vue à chaud comme un "véritable tournant dans la vie politique", mais quelques années après on relativise bien plus sa portée.
   - je ne suis pas convaincu que "la proportionnelle serait une grande avancée vers la VRAIE démocratie" (chaque mode de scrutin a des avantages et des inconvénients, et parler de "VRAI" ici n’a guère de sens), ni qu’une majorité au sein de l’Assemblée Nationale sera difficile à obtenir (avec le mode de scrutin actuel, bien souvent un président largement élu, s’il est suffisamment consensuel, réussit à obtenir une majorité à l’A.N., c’est du moins ce qui a été constaté maintes fois depuis le début de la 5ème république). Ceci ne signifie pas que le mode de scrutin actuel soit idéal. Dans l’idéal, le mode de scrutin devrait permettre que tous les citoyens se sentent représentés (c’est pas vraiment le cas) et qu’une gouvernance stable soit possible (avec une proportionnelle intégrale c’est souvent problématique; la 4ème république -même sans proportionnelle intégrale-
a souffert de trop d’instabilité parlementaire).

Pour finir, et pour reprendre ma casquette de "modérateur", je voudrais rappeler que le thème de cette discussion est "Situation économique de la France et avenir de la France" et non une  tribune pour échanger des opinions politiques. Merci de recentrer les échanges la-dessus.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#1581 05/04/2017 13h50 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   11 

Je rejoins totalement GBL sur son analyse.
Les articles de pseudo journalistes sont parfois pleins de contradiction.
Le titre qui accroche et scandalise le lecteur fait beaucoup dans la désinformation et la construction des poncifs actuels.

Quand je lis un article accrocheur, je deviens très sceptique, je regarde les sources les références et tous les détails. Je refuse de remettre mon avis à un titre d’article accrocheur.

Il m’arrive souvent de constater qu’un article avec un titre très accrocheur dément complètement le titre après analyse et synthèse.

Je me méfie de plus en plus de l’expression "il n’y a pas de fumée sans feux". En fait les mauvais ou pseudo journalistes sont des pyromanes qui demandent aux lecteurs de lire les feux de l’actualité.
Mais derrière les titres d’actualité accrocheurs, il n’y a pas que de la vérité.

ça me rappelle un titre de journal qui titrait "La majorité des internautes dans le monde est chinoise".
Il fallait comprendre la "majorité relative" bien sur…
Soyons critique sur ce que nous lisons en n’acceptant les assertions qu’après une analyse rigoureuse des faits.

Alors oui, la France a besoin de réformes aussi bien économiques constitutionnelles que sociales. Pour choisir nous avons 11 candidats avec des profils différents. Notre campagne Présidentielle a été difficile mais elle se déroule dans un pays qui respecte la pluralité des opinions. Prétendre qu’en Russie ou aux USA, l’herbe est plus verte est peut-être tentant mais je pense inexact. Nos plus grands proches pays amis la Grande Bretagne, l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie ont choisi parfois des voies différentes et ont leurs forces et leurs faiblesses par rapport à nous. L’Europe reste un marché très important. Je le constate en réalisant mes backtesting ETF !

Il est de nos jours de bon ton de voir le verre à moitié vide. Personnellement j’essaye juste de le voir comme il est sans catastrophisme et sans complaisance.

Nota pour GBL: J’ai essayé de me recentrer sur la fin sur la stratégie d’actif mais il est difficile d’en parler sans parler de présidentielle à l’heure où les marchés s’inquiètent des résultats potentiels.

Dernière modification par johntur (05/04/2017 13h53)


Embrassez tous ceux que vous aimez

Hors ligne

 

#1582 05/04/2017 17h03 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   62 

stokes a écrit :

S"agissant de Fillon, son socle est très solide, mais il correspond à une droite "bunkérisée" qui ne sort guère des églises et des terrains de golf et n’offre aucune marge de progression ; il s’est aliéné une fraction importante de l’électorat retraité, sociologiquement très à droite, mais intransigeant sur les questions de probité

Détrompez-vous, en ce qui me concerne je suis un jeune actif, pas du sociologiquement "très à droite", agnostique et je ne joue pas au golf.

Je pense encore que F. Fillon peut gagner. Avec toutes les attaques qu’il reçoit en pleine face, il reste encore autour de 20 %, à quelques points derrière Emmanuel Macron. Et comme le rappelle IH, son électorat est plus solide. Il y a un scénario qui n’a pas été évoqué : une chute de Marine Le Pen suite à la multitude des candidatures souverainistes. Nicolas Dupont-Aignan n’est pas mauvais et pourrait bien obtenir plus de 5 % des voix. Quant à F. Asselineau, il m’a impressionné lors du débat d’hier, je l’ai trouvé presque aussi bon que Jean-Luc Mélenchon ! Il pourrait bien créer la surprise. Au final, il se pourrait bien que MLP ne soit pas présente au second tour.

Autre point : le poids numérique des candidats. Je sais bien que de multiples critiques ont été faites contre les analyses de Filtéris, mais tout de même c’est intéressant. Au delà, il y a un chiffre qui m’interpelle : le nombre de "like" sur Facebook. Logiquement, un candidat comme Emmanuel Macron qui est jeune, dynamique, qui a tous les médias à ses pieds, qui est le chantre du numérique, devrait faire le plein de likes sur sa page Facebook, d’autant plus que son électorat est majoritairement citadin et donc hyper-connecté. Eh bien, que nenni ! Il n’a que 260 000 likes, alors que le "has been" François Fillon, l’homme des vieux, des retraités, des curés, celui qui est au fond du trou, qui est donné comme mort, en a 330 000 ! Et Jean-Luc Mélenchon carbure à 815 000 ! Et c’est Marine Le Pen qui décroche le pompon avec 1 280 000 likes !!

Au final, tout ça me fait dire deux choses :

- le score d’Emmanuel Macron est sans doute surestimé
- ceux de François Fillon et de Jean-Luc Mélenchon sont sous-estimés.

Et pourquoi pas un second tour Fillon / Mélenchon ?

Dernière modification par Vibe (05/04/2017 17h04)

Hors ligne

 

#1583 05/04/2017 22h04 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   172 

Bonsoir,

S’il est un département français dont la situation économique est tout sauf florissante, c’est bien la Guyane ! Quant à la sécurité, c’est sans doute le seul département où les équipements de signalisation routière ne peuvent être alimentés par panneaux solaires : ce n’est pas que le soleil manque, mais les panneaux disparaissent inéluctablement dans les jours ou à la rigueur les semaines suivant leur installation……

Il n’est pas étonnant que cela "pète" en Guyane, comme cela a été le cas il y a quelques années en Guadeloupe avec Domota. Ce qui est en revanche sidérant, c’est de constater que le Premier Ministre Cazeneuve, pourtant guère débordé en ce moment, ne semble pas  disposé à se rendre sur place, mais envoie des ministres de seconde zone dont on peut affirmer sans être méchant qu’ils ne sont pas vraiment aguerris pour ce genre de négociation.

Hors ligne

 

#1584 05/04/2017 22h34 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   32 

Vibe a écrit :

Au final, tout ça me fait dire deux choses :

- le score d’Emmanuel Macron est sans doute surestimé
- ceux de François Fillon et de Jean-Luc Mélenchon sont sous-estimés.

Et pourquoi pas un second tour Fillon / Mélenchon ?

Si les courbes d’intentions de vote en faveur de Macron et de Fillon se rapprochent à nouveau d’ici au premier tour (je pense que ce sera le cas), il y aura sans doute, au dernier moment, un déplacement d’intentions de vote Mélenchon vers des votes (réels) Macron, un certain nombre d’électeurs de gauche voulant éviter à tout prix (même si Macron n’est pas leur tasse de thé) un second tour Le Pen-Fillon. 

Je crois me souvenir que déjà, début avril 2012, Mélenchon était beaucoup plus haut dans les sondages que le score qu’il a finalement réalisé.

Je vois toujours Le Pen arriver en tête et, quoi qu’il arrive, une deuxième place qui se jouera de manière très serrée entre Macron et Fillon.

En ligne

 

#1585 05/04/2017 22h53 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   43 

GBL a écrit :

je voudrais rappeler que le thème de cette discussion est "Situation économique de la France et avenir de la France" et non une  tribune pour échanger des opinions politiques.

M’est avis qu’il faille céder à la population ce que la population réclame, quitte à user de votre pouvoir pour renommer cette file en accord à son contenu et en créer une neuve centré sur le thème intitulé.

Dernière modification par Mi345 (05/04/2017 22h54)


Buy sheep, Sell deer.

Hors ligne

 

#1586 06/04/2017 08h13 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   27 

Froidevaux a écrit :

Je crois me souvenir que déjà, début avril 2012, Mélenchon était beaucoup plus haut dans les sondages que le score qu’il a finalement réalisé.

Un discours un brain trop engagé à Marseille lui avait fait perdre des voix. Il ne refera pas la même erreur cette année !

Les bookmakers donnent à ce jour 55% de chance de victoire à Macron, 24% Le Pen, 17% Fillon et 4% Mélenchon. Hamon est au même niveau qu’Asselineau (c’est dire).
Pour ma part, je n’imagine pas Le Pen échoué au 1er tour, son électorat est bien trop fort. Dupont Aignan pourrait créer la surprise et lui prendre - ainsi qu’à Fillon - un certain nombre de voix, mais pas assez pour finalement impacté les résultats.
Macron va se dégonfler, j’espère que cela arrivera avant le premier tour et non le second.

Ma femme est étrangère, une victoire de Le Pen au second tour signifierait pour moi un non retour en France. Par choix, mais même si nous le voulions, nous ne pourrions pas.
Avec Fillon et Dupont Aignan, nous pourrions, mais ma femme cotiserait pendant respectivement 2 ans et 5 ans "dans le vide", sans obtenir en retour aucune couverture sociale et médicale. Un peu comme si on payait une assurance auto pendant plusieurs années avant qu’elle ne couvre réellement la voiture.

D’un autre coté, Macron président, c’est la victoire assurée de l’extrême droite dans 5 ans…

En ce qui concernent les investissements sur les marchés boursiers français, je pense diminuer fortement mon exposition et même prendre un peu de Lyxor Cac 40 double short.

Hors ligne

 

#1587 06/04/2017 08h26 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   215 

On lit de tout ici mais faire une prédiction à 5 ans dans telle hypothèse alors qu’on ne sait pas ce qui nous attend dans 2 semaines me laisse sans voix…
Auriez-vous les sources de ce que vous écrivez sur les durées de cotisation?
Dans l’état actuel des choses, beaucoup d’étrangers bénéficient de la couverture médicale alors qu’ils n’ont jamais cotisé et ne cotiseront jamais, à l’inverse bien des français cotisent des années et voient leurs droits réduits à néant s’ils ont le malheur de s’expatrier. On ne peut pas dire que la situation actuelle soit satisfaisante.
Il faut garder à l’esprit que 4 candidats au minimum ont potentiellement accès au 2nd tour et que si par exemple cela se joue finalement entre le Pen et Mélenchon, le réveil sera douloureux.
Tout est très ouvert et les pronostics n’engagent que ceux qui les écrivent.

Hors ligne

 

#1588 06/04/2017 09h21 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   27 

kc44 a écrit :

Auriez-vous les sources de ce que vous écrivez sur les durées de cotisation?

Marine Le Pen : 10’000 couples mixtes autorisés par an, sur 40’000 demandes - mesure annoncée sur le plateau de L’Emission Politique
Francois Fillon : https://twitter.com/FrancoisFillon/stat … 8284811265
Nicolas Dupont Aignan : http://www.leparisien.fr/flash-actualit … 516654.php

kc44 a écrit :

Dans l’état actuel des choses, beaucoup d’étrangers bénéficient de la couverture médicale alors qu’ils n’ont jamais cotisé et ne cotiseront jamais.

Je vous retourne la question, avez-vous des sources ?
En ce qui me concerne, expatrié depuis de longues années, la réouverture de mes droits en cas de retour en France ne peut se faire que sous certaines conditions, sans parler du parcours de combatant pour y arriver. Alors un étranger, j’ai du mal à croire que ce soit si simple.

Hors ligne

 

#1589 06/04/2017 09h43 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   88 

je comprends l’émoi de GBL concernant cette file
l’imbroglio vient peut-être de la deuxième partie de son titre : et avenir de la France !?
Au fait Stokes, je suis de droite mais je ne joue qu’au mini-golf
Un coup d’blues ? Remontez-vous avec Filteris
Présidentielle 2017 1er Tour : Mesure FILTERIS/EUROMEDIATIONS du 5 avril 2017

Dernière modification par Job (06/04/2017 09h43)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#1590 06/04/2017 09h45 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   520 

Chlorate,

Il faudrait peut-être arrêter de tout comprendre à tort et à travers.

Par exemple, l’absence de prestations sociales pendant les 2 ans (Francois Fillon) ou 5 ans (Dupont Aignan) suivant l’arrivée d’un étranger en France vise principalement l’immigrition illégale et évidemment pas les conjoints de Français ni beaucoup d’autres exceptions (comme les ressortissants de la cinquantaine de pays signataires de Conventions de sécurité socale avec la France). Sinon, les tribunaux français retoqueront de touta manière pour inconstitutionnalité.

Il est vrai aussi qu’il est difficile pour Fillon par ex. d’exprimer des nuances dans un message Twitter de 140 caractères.

Hors ligne

 

#1591 06/04/2017 09h52 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   111 

Je vois beaucoup de commentaires sur les intentions des candidats.

D’une part entre le candidat et le president, ils y a beaucoup de promesses qui passent à la machine
(Trump, hollande, sarkozy,…)

D’autre part comme trump, il faudra que le nouveau president trouve une majorité à l’assemblée pour faire passer ses lois.

Moralité toutes les intentions les plus clivantes passeront surement à la trape

Dernière modification par francoisolivier (06/04/2017 09h53)

En ligne

 

#1592 06/04/2017 10h03 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   215 

chlorate a écrit :

kc44 a écrit :

Dans l’état actuel des choses, beaucoup d’étrangers bénéficient de la couverture médicale alors qu’ils n’ont jamais cotisé et ne cotiseront jamais.

Je vous retourne la question, avez-vous des sources ?

Oui et la source tient en 3 lettres: AME

Pour la petite anecdote, le parcours du combattant est réservé aux conjoints de français en situation régulière pour obtenir un numéro de sécu. En ce qui me concerne, vu une situation d’urgence et face au mur de l’administration, je me suis tourné vers une assistante sociale qui m’a encouragé à insister et me déplacer car elle ne pouvait rien faire, tout en me disant que si ma compagne avait été en situation irrégulière, là alors elle aurait pu intervenir directement pour avoir l’AME, Césame bien plus facile à obtenir pour un clandestin que pour un conjoint ou parent d’enfants français on ne peut plus légal.
Cette société fait parfois tout pour rendre ses citoyens aigris.

Hors ligne

 

#1593 06/04/2017 10h21 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   27 

parisien a écrit :

Chlorate,

Par exemple, l’absence de prestations sociales pendant les 2 ans (Francois Fillon) ou 5 ans (Dupont Aignan) suivant l’arrivée d’un étranger en France vise principalement l’immigrition illégale et évidemment pas les conjoints de Français ni beaucoup d’autres exceptions (comme les ressortissants de la cinquantaine de pays signataires de Conventions de sécurité socale avec la France). Sinon, les tribunaux français retoqueront de touta manière pour inconstitutionnalité.

Il est vrai aussi qu’il est difficile pour Fillon par ex. d’exprimer des nuances dans un message Twitter de 140 caractères.

J’ai retrouvé la proposition sur la page du projet de Francois Fillon. S’il n’y a pas de mention pour les conjoints de français, il y a par contre une exception pour ceux qui cotisent.
Mea culpa.

Ne verser les prestations d’allocations familiales ou d’aide au logement qu’à ceux qui résident régulièrement en France depuis plus de 2 ans. Les prestations de sécurité sociale ou d’assurance chômage continueront à être versées à ceux qui cotisent.

kc44,
je retrouve sur la page Wikipedia un chiffre de 300’000 personnes couvertes par l’AME.
Est-ce beaucoup ?
Cela coûte en gros 1 milliard (800 millions pour le gouvernement, 1.1 milliard pour un élu LR), soit 0.27% du budget de l’Etat. Je trouve cet argent bien dépensé, une personne non soignée pourrait devenir porteuse de maladies contagieuses.
Quant à la facilité d’obtention, le problème n’est pas qu’un clandestin peut l’avoir facilement, mais bien que ce soit aussi difficile pour une personne légale…

francoisolivier,
Ce n’est surement pas une raison pour accepter de telles propositions, que l’on soit soi-même impactés ou non.

PS: J’ai ajouté une ligne sur mon CV:
- a fait sortir Parisien de sa forêt (virtuelle).

Dernière modification par chlorate (06/04/2017 10h39)

Hors ligne

 

#1594 06/04/2017 10h24 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   

Welcome back parisien!

Hors ligne

 

#1595 06/04/2017 10h41 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   215 

Oui c’est beaucoup et je réitère mes propos: "ils n’ont jamais cotisé et ne cotiseront jamais".
Certains finiront par le faire mais ce n’est en rien une condition pour qu’ils puissent continuer à en bénéficier.
Pour le reste c’est votre point de vue, chacun le sien.
Je suis plutôt adepte du "chacun cotise pour ce dont il bénéficie ou bénéficiera".

Hors ligne

 

#1596 06/04/2017 10h58 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   230 

Le principe de base de la sécurité sociale ou des mutuelles est : "chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins". Principe inspiré du Conseil national de la Résistance (CNR) et mis en oeuvre en 1945.
Ou dans sa variante littéraire "De chacun selon ses moyens, à chacun selon ses besoins".

Ce principe est notamment exprimé dans le socialisme utopique, ou l’anarchisme.
Il est pourtant beaucoup plus ancien. On le trouve dans le Nouveau Testament, Actes des Apôtres 44-45 et 32-35.


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#1597 06/04/2017 12h27 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   230 

Les coûts horaires de la main-d’oeuvre estimés entre 4,4 euros et 42 euros en zone euro

Pour revenir au sujet "Situation économique de la France" :

AOF a écrit :

En 2016, les coûts horaires de la main-d’oeuvre dans l’ensemble de l’économie ont été estimés en moyenne à 25,4 euros dans l’Union européenne, a annoncé Eurostat. Cette moyenne masque cependant des écarts importants entre les États membres. Les coûts horaires les plus faibles ont été enregistrés en Bulgarie (4,4 euros) et en Roumanie (5,5 euros) et les plus élevés au Danemark (42 euros) et en Belgique (39,2 euros). La France se classe en cinquième position parmi les pays ayant la main-d’œuvre la plus coûteuse avec 35,60 euros par heure.

Je trouve que la position de la France "en cinquième position parmi les pays ayant la main-d’œuvre la plus coûteuse" est en fait pas mal si on compare sur 19 pays, surtout si on regarde les pays comparables (le niveau de vie en Bulgarie n’a rien à voir).

Certains candidats à l’élection présidentielle affirment que pour faire baisser le chômage il faut baisser le coût de la main d’oeuvre.
Si on regarde aussi les chiffres du chômage total corrigé des variations saisonnières pour les pays cités en extrême :
. Bulgarie : 7,1 %
. Roumanie : 5,5 %
. Belgique : 7,6 %
. Danemark : 6,2 %
la corrélation coûts horaires de la main-d’oeuvre VS taux de chômage est tout sauf évidente : le pays le plus cher (Danemark) a moins de chômage que le moins cher (Bulgarie).


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#1598 06/04/2017 13h39 → Situation économique de la France et avenir de la France

Administrateur
Réputation :   1584 

ArnvaldIngofson a écrit :

la corrélation coûts horaires de la main-d’oeuvre VS taux de chômage est tout sauf évidente : le pays le plus cher (Danemark) a moins de chômage que le moins cher (Bulgarie).

Parce qu’il faut ramener le coût de la main d’œuvre au niveau de gamme de la production.

Mais c’est vrai que ce n’est pas tant ça le problème que :
1) les changements incessants de la politique fiscale, spécialement la hausse de la fiscalité du capital, qui est devenu confiscatoire,
2) la réglementation en tout genre bcp trop compliquée.

En France, ce sont les TPE et PME qui embauchent : mais elles rechignent à le faire, parce que c’est compliqué (pas l’embauche en soit, mais la réglementation relative aux droits au salarié) et que le risque "prud’homal" est trop élevé en cas de licenciement.

D’où la multiplication des CDD ou simplement, le manque de volonté de développement.

Mieux vaut rester petit pour limiter les problèmes. Grossir c’est se mettre en risque, pour au final travailler plus, peut-être gagner plus et sûrement payer plus d’impôts en cas de succès.

Hors ligne

 

#1599 06/04/2017 16h13 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   230 

InvestisseurHeureux a écrit :

le manque de volonté de développement.

Mieux vaut rester petit pour limiter les problèmes. Grossir c’est se mettre en risque, pour au final travailler plus

Je crois que vous avez exprimé là le vrai problème de la France :
un patronat pas reconnu pour ses ambitions ni ses compétences ;
mais en revanche un patronat reconnu pour des salaires disproportionnés, une habilité à percevoir aides et subventions en tout genre (quoique les agriculteurs sont encore plus forts) et obtenir toujours plus de simplifications.

On peut comparer avec l’Allemagne.
Un pays qui a pourtant des handicaps majeurs :
. une population vieillissante, avec un faible % de population active
. un coût de la main d’œuvre élevé
. une réglementation tatillonne mais respectée
sans parler du poids de l’histoire (dévasté après la 2ème guerre mondiale, réunification avec un pays communiste),
et un seul avantage (la fiscalité du capital),
ce pays réussit grâce à un patronat qui a les qualités qui manquent tant aux français :
. volonté de développement
. ambition de devenir grand
. capacité à résoudre les problèmes
. acceptation du risque
. acceptation de la charge de travail (raisonnable)
et qui leur permettent d’exporter dans le monde entier.
En un mot l’Allemagne est un pays avec des patrons entrepreneurs, mais qui doivent composer avec un contre-pouvoir syndical.

Rien à voir avec le petit patron français que vous décrivez, qui veut rester petit pour limiter les problèmes et les risques.

Evidemment ce sont des généralités.
On peut trouver de mauvais grands patrons allemands
(l’exemple de VolksWagen vient immédiatement).
Et sans doute de très bons grands patrons français
(aucun exemple ne me vient à l’esprit ;
en réfléchissant peut-être Vinci par opposition à Lafarge)
et surtout de nombreux patrons de PME,
qui quand ils embauchent ne pensent pas immédiatement à licencier.


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#1600 06/04/2017 18h00 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   62 

francoisolivier a écrit :

Moralité toutes les intentions les plus clivantes passeront surement à la trape

Très juste. Discuter des "petites" mesures n’a pas trop de sens. Ce qui compte, c’est la big picture. A ce niveau là, les programmes économiques de Fillon et de Macron, c’est bonnet blanc et blanc bonnet.

Il y a aussi un autre point qu’il ne faut pas oublier, c’est la politique étrangère : c’est tout de même le pouvoir réservé du Président, et comme le disait Asselineau, il s’agit d’une élection présidentielle, pas d’une législative. Et des décisions géopolitiques peuvent avoir des impacts énormes (Frexit, guerre, levée de sanctions contre la Russie, etc).

Donc pour moi, on peut dessiner une matrice des candidats suivant plusieurs axes :

- politique étrangère : de la Realpolitik à l’interventionnisme "messianique"
- politique européenne : du Frexit à euro fédéralisme
- politique économique : du libéralisme au communisme

Il y a d’autres axes, bien sûr, comme la politique des mœurs, la politique "religieuse", etc, mais, de mon point de vue, ils me paraissent moins importants.

Par exemple, voici comment je positionne ces candidats :

Francois Fillon :
- plutôt Realpolitik
- pro-européen modéré/sceptique
- libéral "à la française" (donc pas trop en fait)

Emmanuel Macron :
- neutre/atlantiste ?? il n’est pas clair du tout Édition du 7 avril : c’est maintenant plus clair, Macron penche vers le camp néo-conservateur (tout comme son mentor François Hollande), de facto je ne voterai pas pour lui quelque soit le candidat en face de lui (sauf si c’est Hamon)
- européiste
- social-libéral (une sorte de "Fillon light")

Marine Le Pen :
- plutôt Realpolitik
- tendance Frexit ou du moins sortie de l’Euro
- socialio-nationaliste (pas si éloignée de Mélenchon)

Jean-Luc Mélenchon :
- plutôt Realpolitik
- remise en cause des politiques de l’UE
- socialo-communiste, avec un versant moins nationaliste que MLP

Benoît Hamon :
- interventionniste
- plutôt pro-UE
- socialo-communiste

Évidement c’est simplifié, je ne connais pas les définitions exactes de socialiste/communiste/trotskiste etc, c’est du ressenti. En tous cas, je ne cherche pas à aller plus loin dans les nuances, parce qu’il y aura un monde entre ce qui sera réellement fait et les programmes.

Comme en ce qui me concerne, ma priorité va à quelqu’un ayant les caractéristiques suivantes :
- realpolitik
- pro-UE mais pas béat non plus
- social-libéral/social-démocrate,
je voterai Fillon. En revanche, pour les législatives, je me sens plus proche des positions de En marche, et je voterai probablement pour un de ses représentants, bien que, comme je l’ai dit plus haut, les différences sont relativement faibles avec LR. Je persiste à penser que le Président n’aura pas de majorité à l’Assemblée.

Toute considération sur des artefacts de communication, sur des "affaires" et sur des "mesurettes" n’entre pas en ligne de compte. J’ajoute que la politique étrangère est le déterminant principal, ce qui fait qu’en cas de second tour Macron / Mélenchon, je pencherais plutôt paradoxalement pour ce dernier. Le fait d’avoir un homme de paix à la tête de l’État est plus important que tout le reste (Chirac en ce sens était un immense Président). La fonction d’un Président, c’est avant tout de garantir la sécurité du pays.

Dernière modification par Vibe (07/04/2017 21h08)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech