Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1476 05/03/2017 15h20 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   63 

Pour le moment il semble y avoir beaucoup de monde au Trocadéro. La détermination de Fillon est remarquable, je l’admire. Et pourtant je suis jupéiste, mais pour moi le respect de la démocratie est sacrée.

Hier le manoir de Fillon a été perquisitionné afin de vérifier si sa valeur correspondait bien à celle de sa déclaration de patrimoine. Bien entendu, on n’observe pas le même zèle pour enquêter sur les millions de Macron (que par ailleurs j’estime aussi) qui ont "mystérieusement" disparu.

Décidément, la justice est bel et bien partiale (rapellons-nous le "mur des cons") et la démocratie française n’est qu’une chimère.

Dernière modification par Vibe (05/03/2017 15h24)

Hors ligne

 

#1477 06/03/2017 00h55 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   63 

Stibbons a écrit :

Mevo a écrit :

Et à ce sujet, j’aurais bien aimé une réponse par rapport à ce que vous avez écrit sur l’autre file concernant la convertibilité de la dette Française ou sur les fonds vautours sur la dette de l’Argentine. Avez-vous des élements pour étayer ces sujets, ou ce que vous avez dit est juste faux ?

Comme je l’ai dit c’était dans une emission des experts sur BFM si vous me laissez la journée de demain (car il est un peu tard) je vais essayer de retrouver ce que Jean Marc Daniel racontait.

Alors, je n’ai pas retrouvé le passage en question, mea-culpa, mais cet article d’Atlantico couvre cette histoire de droit des OAT (droit français vs droit européen).

"Rémi Bourgeot" a écrit :

Un changement de devise est un événement rare pour les grands pays mais la règle en la matière relève de la « lex monetae », comme l’ont à nouveau souligné la plupart des médias financiers anglophones. Si un Etat change de devise officielle, il rembourse dès lors les dettes émises dans l’ancienne devise et en droit local avec la nouvelle devise, en utilisant le taux de conversion qui prévaut au moment de la transition. Précisons que 80% de la dette française a été émise sous droit français.



Par ailleurs, sur un plan plus théorique, un Etat déclaré en défaut est censé avoir le plus grand mal à se refinancer sur les marchés et doit, de plus, trouver un accord avec d’éventuels fonds vautours qui achètent une portion de la dette d’un pays au bord du défaut. Mais ce problème concerne essentiellement la dette de droit étranger, c’est-à-dire, dans le cas français, seulement 20% de la dette publique. Cette portion devrait donc plutôt être remboursée en euros tant que la devise existe. Sur les restructurations de dette de façon générale, notons que la règle et la pratique ont profondément évolué ces dernières années avec l’introduction généralisée en Europe, parfois même à titre rétroactif, de clauses d’action collectives (CAC) qui neutralisent justement les créditeurs minoritaires.

Hors ligne

 

#1478 06/03/2017 11h20 → Situation économique de la France et avenir de la France

Banni
Réputation :   382 

Stibbons, OK, là ça me parait avoir un sens ! Que la France ait 80% de dette où elle s’engage à rembourser SA monnaie et 20% de dette où elle s’engage à rembourser de l’Euro, très bien. "Sa" monnaie étant l’Euro actuellement, mais pourrait très éventuellement changer…

Par contre, c’est l’INVERSE de ce que vous avez écrit, raison pour laquelle je vous disais que c’était incompréhensible:

"Stibbons / Message #1418" a écrit :

La partie de La dette Française non convertible en francs le cas où l’est justement pour éviter le coup des fonds vautours en argentine.

La dette NON convertible n’évite rien, mais CAUSE éventuellement des problèmes avec les fonds vautours (problème que la dette convertible n’a pas).

Sauf qu’une restructuration aujourd’hui serait facilitée par les CAC, et des fonds vautours auraient beaucoup plus de mal à reproduire ce qu’ils ont fait avec l’Argentine, ce dont j’avais parlé au message suivant (#1419).

Donc, la question à 100 points maintenant est: Sachant que j’ai mérité un -1 pour "mauvaise foi" à cause d’une erreur avec des arguments néanmoins factuellement justes, que celle-ci a été corrigée en quelques minutes avec excuses de ma part. Combien de -1 pensez-vous mériter selon vos standards pour avoir écrit l’inverse de la réalité, qui était factuellement faux, l’avoir laissé trainer pendant tout ce temps sans le corriger, et pour apporter des éléments tout en réussissant à ne pas voir que vous aviez dit l’inverse ? Dites-moi sur ma présentation (je trouve qu’on pourra en annuler 1 parce que vous méritez tout de même un +1 pour avoir finalement fait la recherche).

PS: Déplacement de ces 2 mesages vers la file "Situation économique de la France et avenir de la France" demandée.

Hors ligne

 

#1479 06/03/2017 13h22 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   63 

Ca fait beaucoup de fois que j’ai ce reproche de ce -1 que j’ai attribué à une mauvaise foi alors que la véritable cause était la non lecture des derniers messages du fil, méritant également un -1, car c’était un tir sur mon message non justifié. Il serait peut être temps de passer à autre chose, non?

Je suis plutôt d’accord sur le fait que la dette non-convertible n’empêche pas le changement de monnaie, mais coûtera sans doute très cher à l’état. Rien n’est réellement impossible en politique, tout à un coût. Ce qui nous tue c’est quand on ne parle pas de la réalité et que l’on reste dans le discours. Tous les candidats à la présidentielle se disent les plus fort, que eux iront remettre, par exemple l’Allemagne au pas et renégocieront dans l’intérêt de la France. Jospin l’a promis en 1997 ou 1998, au moment de la négociation sur l’entrée dans l’euro, et a signé immédiatement après être rentré dans l’arène. Hollande l’a fait également, mais à dû signer finalement. Je suis constamment scié de voir la crédulité des gens qui votent pour qui disent "moi je suis un homme fort, pas comme ce faiblard de <nom de l’opposant>, je ferais plier les autres à ma volonté"… Un homme fort n’a pas besoin de dire qu’il est fort.

Hors ligne

 

#1480 06/03/2017 16h35 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   26 

Vibe a écrit :

le respect de la démocratie est sacrée.

Alors ne la salissez pas en mettant en doute la probité des juges.
Cette probité n’est pas liés à leurs opinons.
Ces opinons sont libres en démocratie.

Il est évident qu’il y a emploi fictif (Mme Fillon est le premier témoin) et que ce détournement de fond est à but d’enrichissement personnel. (Si on aime l’argent, on fait pas de politique, on travail dans le privé … banque …)

La justice n’a aucune raison de ne pas enquêter parce que le présumé innocent (les prisons sont pleines de prévenus présumés innocents) est candidat à une élection.

Si la droite de base avait un minimum de sens moral, Fillon aurait dégagé aussi vite que Cahuzac car les sondages l’auraient faits tomber sous les 5%.
Un candidat, honnête, (il y en a beaucoup chez les hommes politiques de tous bord et des travailleurs contrairement à Fillon) aurait été trouvé et il aurait eu largement le temps de s’imposer et d’être élu.

Si la droite perd cette élection, c’est à cause de la tolérance à la malhonnêteté d’une partie de son électorat (cf Balkany… ect régulièrement réélue.)

Et, jusqu’à hier la situation aurait pu être sauvée (par Juppé ?) s’il y avait eu une faible participation mais … .

"Vibe" a écrit :

on n’observe pas le même zèle pour enquêter sur les millions de Macron

Qu’en savez vous ? Vous colportez des rumeurs.
Et quand bien même, le relativisme est utilisé par tous les voyous pour défendre l’indéfendable.


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#1481 06/03/2017 17h27 → Situation économique de la France et avenir de la France

Administrateur
Réputation :   1683 

yihk a écrit :

Il est évident qu’il y a emploi fictif (Mme Fillon est le premier témoin) et que ce détournement de fond est à but d’enrichissement personnel. (Si on aime l’argent, on fait pas de politique, on travail dans le privé … banque …)

La justice n’a aucune raison de ne pas enquêter parce que le présumé innocent (les prisons sont pleines de prévenus présumés innocents) est candidat à une élection.

L’emploi fictif est probable, mais pour l’heure F. Fillon n’a pas été mis en examen.

Le pb, c’est que la possible mise en examen aura lieu le 15/03 (une célérité jamais vue dans un dossier de ce type) alors que la deadline pour les parrainages est le 17/03 !

A partir de là, soit il se désistait alors qu’il avait eu un soutien populaire massif aux primaires de la droite (on ne parle pas de 51/49 et mais 66/34), soit il n’a pas d’autres choix que de dire qu’il continuera vaille qui vaille, car il ne va pas se désister [éventuellement] deux jours avant la deadline !

Franchement, c’est juste rocambolesque, alors qu’1 député sur 6 (source) emploi encore un membre de sa famille comme collaborateur et que F. Fillon ne le fait plus depuis 2012 !

On peut aussi se souvenir : L’étrange emploi de la femme de Bruno Le Maire à l’Assemblée nationale entre 2007 et 2013. Mais Bruno Le Maire n’a pas été mis en examen…

Hors ligne

 

#1482 06/03/2017 17h37 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   314 

InvestisseurHeureux a écrit :

Le pb, c’est que la possible mise en examen aura lieu le 15/03 (une célérité jamais vue dans un dossier de ce type) alors que la deadline pour les parrainages est le 17/03 !

Quand je pense que l’enquête pour détournement de fond dont fut victime un petit vieux en attente de mise sous tutelle (mon beau-père) il y a 3 ans n’est pas encore instruite..! On peut s’interroger sur la justice…


"Cesse de croire, instruis toi"- André Gide

Hors ligne

 

#1483 06/03/2017 18h01 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   116 

InvestisseurHeureux a écrit :

Franchement, c’est juste rocambolesque, alors qu’1 député sur 6 (source) emploi encore un membre de sa famille comme collaborateur et que F. Fillon ne le fait plus depuis 2012 !

Attention, le problème n’est pas qu’il ait employé sa femme (et ses enfants), mais que celle-ci n’ait pas fourni de travail en échange de sa rémunération.

Dans "emploi fictif de Mme Fillon", ce n’est pas "emploi" qui est illégal, mais bien "fictif"…

Cette précision étant faite, cette élection est juste ubuesque. Je suis complétement désespéré et j’ai beaucoup de mal à expliquer l’état de la politique française à mon fils de 18 ans qui va voter pour la première fois…


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#1484 06/03/2017 18h06 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   131 

Bonjour

J’espère que ce qui se passe actuellement va faire prendre conscience aux français que notre constitution est mauvaise. Malheureusement, les gens préfèrent que le candidat proposé par le parti dont ils sont proches gagne l’élection, même s’il est corrompu, à droite comme à gauche, plutôt que d’élire un candidat propre. Pourquoi ? Parce d’une part qu’il faut élire un chef. Et d’autre part, parce que beaucoup de personnes dépendent de l’élu pour leur propre ambition et carrière.
Les jeunes le savent bien. Et c’est pourquoi beaucoup d’entre eux n’attendent plus rien des partis traditionnels et préfèrent voter Le Pen.

J’ajoute que, Fillon refusant de se retirer, il y a maintenant de fortes chances qu’il ne soit pas au 2e tour. Or  beaucoup d’électeurs de droite ne veulent pour rien au monde de Macron, qui pour eux n’est qu’un Hollande bis. Le score de Le Pen risque d’être beaucoup plus haut qu’attendu par les médias.
Et si la droite gagne les législatives ce qui est possible, quitte à avoir un président muselé, sans grand pouvoir, avec qui pourrait-elle mieux s’entendre ? Je crains que pour beaucoup, malgré leurs dires, le choix ne soit déjà fait en faveur de Le Pen.

Tout celà est particulièrement triste, car le pays risque de tomber très bas.

Crdlt


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#1485 06/03/2017 18h14 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   63 

Il faut bien avouer qu’il est sous microscope aujourd’hui parce qu’il est candidat à la présidence. Et ne vous inquiétez pas, tous les députés qui profitent largement du système ont les oreilles qui sifflent. La prochaine mandature ne pourra pas se passer d’une loi interdisant une bonne fois pour toute ces pratiques.

C’est terrible de devoir attendre les révélations de tels abus pour que l’on se rende compte que nous français n’acceptons plus ça. Et qu’il faut une loi, encore une, parce qu’ils sont incapables de s’auto-réguler. Et comment a-t-on pu l’accepter? L’exemple anglais est parfait, pas d’emploi de proche, et chaque dépense de députés est accessible sur internet, on voit les notes de frais, ce n’est pas un frein à la démocratie. Il faut bouger, changer. Dommage pour ceux qui se font prendre la main dans le pot de confiture.

"La France est plus grande que mes erreurs". Quel candidat sérieux peut prononcer ce genre de parole? J’ai envie de lui répondre "Oui, elle est plus grande que toi, dehors."

Hors ligne

 

#1486 06/03/2017 18h15 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   194 

Kohai a écrit :

InvestisseurHeureux a écrit :

Franchement, c’est juste rocambolesque, alors qu’1 député sur 6 (source) emploi encore un membre de sa famille comme collaborateur et que F. Fillon ne le fait plus depuis 2012 !

Attention, le problème n’est pas qu’il ait employé sa femme (et ses enfants), mais que celle-ci n’ait pas fourni de travail en échange de sa rémunération.

Dans "emploi fictif de Mme Fillon", ce n’est pas "emploi" qui est illégal, mais bien "fictif"…

Cette précision étant faite, cette élection est juste ubuesque. Je suis complétement désespéré et j’ai beaucoup de mal à expliquer l’état de la politique française à mon fils de 18 ans qui va voter pour la première fois…

Fictif sans doute, mais pas nécessairement en toute connaissance de cause : "Penny" ne savait peut-être même pas qu’elle était attachée parlementaire.

Pour un 1er vote à 18 ans, mieux vaut commencer par un scrutin présidentiel que par une cantonale ou une européenne. J’ai moi-même commencé par l’élection présidentielle en 1981 et je ne suis pas prêt d’oublier la joie populaire qui a éclaté partout dans le pays au soir du 10 mai. C’est d’ailleurs la seule et unique fois de mon existence où je n’ai pas voté pour "le candidat du parti", tellement j’avais envie de voir Giscard s’en aller.

De toute façon, le plus probable est que votre fiston vote comme vous, quoi que vous puissiez lui dire. En matière politique, le déterminisme familial est quand même assez fort ; d’ailleurs à la campagne où tout le monde se connaît on dit souvent de telle famille que ce sont des "gens de droite" ou l’inverse.

Dernière modification par stokes (06/03/2017 18h17)

Hors ligne

 

#1487 06/03/2017 18h41 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   26 

InvestisseurHeureux a écrit :

Le pb, c’est que la possible mise en examen aura lieu le 15/03 (une célérité jamais vue dans un dossier de ce type) alors que la deadline pour les parrainages est le 17/03 !

En êtes vous sure ?? Pour Cahuzac, ministre en place (ça peut aider pour ralentir la justice), ça n’a pas mis longtemps. Je n’ai pas vérifié mais, au delà de l’argument du relativisme qui n’est pas recevable, je ne suis pas sure que ce soit vrai.

Qu’auriez vous écrit si le juge l’avait convoqué pour le 18 mars, ou le lendemain du premier tour, ou après l’élection …

Cette élection n’est pas ubuesque, elle est pourri par un individu méprisable qui, s’il avait le sens de l’état (ou simplement un peu de moral) se serait retiré depuis longtemps (même s’il était innocent).

"Stibbons" a écrit :

que nous français n’acceptons plus ça. Et qu’il faut une loi, encore une, parce qu’ils sont incapables de s’auto-réguler.

Hélas, non, si les Français n’acceptaient plus cela, il serait à moins de 5% dans les sondages, il y aurait à droite un candidat issu des 5 députés sur 6 qui ont des attachés non familiers  et nous pourrions débattre des propositions des candidats.


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#1488 06/03/2017 18h46 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   116 

"Pénélope assistante à l’insu de son plein gré" ?
François Fillon l’a démenti lui-même : ici
Mais supposons, au moins François lui devait bien savoir ce qu’il faisait (sinon c’est grave! ).

"stokes" a écrit :

le plus probable est que votre fiston vote comme vous

Mais c’est bien là le problème, car je suis bien incapable aujourd’hui de faire un choix "positif"!
"Au 1er tour on choisit, au 2eme tour on élimine" dit-on.
J’ai l’impression d’avoir à faire à deux 2ème tours cette fois-ci…
Voter pour l’un en espérant qu’il pourra ensuite éliminer l’autre… du billard à 3 bandes…

Difficile pour moi de juger des programmes (avec le doute de toute façon qu’ils ne seront pas plus suivi que les fois d’avant) sans prendre en compte les hommes (et leur morale, ou absence de ), alors quoi? ne resterait que l’abstention (qui est une forme de démission citoyenne, je m’y refuse) ou le vote blanc (inutile dans notre système) : impossible pour moi.

Bon je vous épargne le reste de mes états d’âme sur ce sujet :-)


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#1489 06/03/2017 19h04 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   27 

InvestisseurHeureux a écrit :

Le pb, c’est que la possible mise en examen aura lieu le 15/03 (une célérité jamais vue dans un dossier de ce type) alors que la deadline pour les parrainages est le 17/03 !

A partir de là, soit il se désistait alors qu’il avait eu un soutien populaire massif aux primaires de la droite (on ne parle pas de 51/49 et mais 66/34), soit il n’a pas d’autres choix que de dire qu’il continuera vaille qui vaille, car il ne va pas se désister [éventuellement] deux jours avant la deadline !

La décision ou non de mise en examen s’effectue en général dès la fin de l’enquête préliminaire ou de flagrance. La durée de celle-ci dépend essentiellement de la durée nécessaire au recueil des éléments, à la médiatisation, à la gravité des faits et à la complexité de ceux-ci.

Je peux vous assurer que nous avons régulièrement des dossiers ou la mise en examen s’effectue quelques jours après les faits.

Dans le cas des dossiers financiers c’est souvent plus complexe car il est plus fastidieux de reccueillir les éléments et de les exploiter mais dans ce cas précis, vu le type d’infraction, la charge de la preuve est quasiment inversée. Les enquêteurs après avoir recueilli les auditions (et il y en a eu !) ont toutes les raisons de penser qu’il s’agit d’un emploi "fictif". Maintenant c’est au couple de prouver que ça ne l’était pas en apportant des preuves de ce travail.

Il ne faut pas oublier que la mise en examen est surtout une situation qui permet au prévenu d’avoir des droits supplémentaires, ce n’est pas forcément un preuve de culpabilité.
Les éléments ayant été recueillis, il n’est pas déconnant de le convoquer.

Maintenant d’un point de vue pragmatique, je pense que la rapidité est tout a fait justifié. Il s’agit d’un vote important. Comment auraient réagit les français en apprenant que la justice avait des éléments à charge contre M. FILLON avant les élections, mais qu’elle aurait attendu les élections, et donc son immunité, pour ne pas influer sur le campagne. Ça aurait été également une forme de parti pris.

Les français ont le droit d’avoir cet information avec de faire leur choix, mais ce qui est regrettable c’est que l’on aura pas le verdict de la justice AVANT l’élection, mais juste sa mise en examen. Si ca se trouve tout sera en règle mais il sera trop tard…

Je pense que le timing provient du média qui a déclaré l’affaire, et non de la justice qui fait simplement son travail

Hors ligne

 

#1490 06/03/2017 19h06 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   194 

Kohai a écrit :

Mais c’est bien là le problème, car je suis bien incapable aujourd’hui de faire un choix "positif"!
"Au 1er tour on choisit, au 2eme tour on élimine" dit-on.
J’ai l’impression d’avoir à faire à deux 2ème tours cette fois-ci…
Voter pour l’un en espérant qu’il pourra ensuite éliminer l’autre… du billard à 3 bandes…

Difficile pour moi de juger des programmes (avec le doute de toute façon qu’ils ne seront pas plus suivi que les fois d’avant) sans prendre en compte les hommes (et leur morale, ou absence de ), alors quoi? ne resterait que l’abstention (qui est une forme de démission citoyenne, je m’y refuse) ou le vote blanc (inutile dans notre système) : impossible pour moi.

Bon je vous épargne le reste de mes états d’âme sur ce sujet :-)

Ce que vous écrivez montre bien à quel point il est urgent de modifier nos institutions entièrement fondées sur le mythe de l’homme providentiel. Comme le dit la chanson "il n’est pas de sauveur suprême" !

Si les législatives étaient programmées en mars, avant les présidentielles, vous n’auriez pas autant d’états d’âme par rapport à tel ou tel individu ; simplement vous voteriez à droite ou à gauche, selon vos inclinaisons.

Dernière modification par stokes (06/03/2017 19h07)

Hors ligne

 

#1491 06/03/2017 19h11 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   27 

Kohai a écrit :

Difficile pour moi de juger des programmes (avec le doute de toute façon qu’ils ne seront pas plus suivi que les fois d’avant) sans prendre en compte les hommes (et leur morale, ou absence de )

Je pense que le plus important est le programme est non l’homme, et sa faculté à le mettre en œuvre bien sur.

Chaque homme a sa propre morale, ses propres intérêts, on ne sait pas tout ce qu’ils ont fait ou pas fait, ni ce qu’ils feront.

Personnellement je ne suis pas dupe je sais bien qu’aucun n’est parfaitement blanc, et alors ? Chacun répondra à un moment ou un autre de ses actes personnel devant la justice, mais est-ce que ça fera de lui un mauvais dirigeant ?

On demande au Président de bien gouverner, pas d’être parfait au niveau personnel.

Ça m’est égal qu’untel couche à droite à gauche ou a eu des relations, qu’il a menti sur une déclaration ou qu’il ai essayé de gagner plus d’argent qu’il n’aurait du, l’important c’est qu’il soit bon dans son rôle de Président, pour le reste ce n’est pas à nous de juger .

Dernière modification par volthur (06/03/2017 19h12)

Hors ligne

 

#1492 06/03/2017 19h16 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   16 

stokes a écrit :

En matière politique, le déterminisme familial est quand même assez fort ; d’ailleurs à la campagne où tout le monde se connaît on dit souvent de telle famille que ce sont des "gens de droite" ou l’inverse.

Mon père votant à l’extrême droite et ma mère la gauche "radicale", que suis-je censé voter selon le "déterminisme familial"?

Pour ma part, qu’importe les déboires de certains candidats, je ne comptais de toute façon pas voter pour eux. Soyons réalistes, le premier post de l’IH date de 2012 et montrait clairement que la situation de la France était très mauvaise.

A priori, les partis, les politiciens et les méthodes ont très peu changé, mais peut être que certains compatriotes se sont tournés vers d’autres solutions (depuis combien de temps les programmes se résument à diminuer le nombre de fonctionnaire, diminuer les dépenses, "améliorer le pouvoir d’achat d’un coup de baguette magique" etc etc sans jamais aucun résultat?)

Pour ce qui est des états d’ame, je suis d’accord avec Kohai, la majorité des politiciens ne suivront pas leur programme mais plutôt les GOPE et éventuellement ce que leur parti voudra d’eux. Très peu d’intérêt à voter pour un programme. Il reste les pratiques:

-Macron avec sa fragmentation politique, ses show à l’américaine, ses phrases types ("en marche pour faire avancer la France" "il faut du renouveau pour changer les choses") et ses campagnes de pub…

-Fillon et Le Pen avec leur ennuis de justice?

-Mélenchon qui joue les magiciens avec ses hologrammes?

-Hamon et son manque de crédibilité flagrant?

Bon, je sais déjà que je ne voterais pour aucun d’eux, j’attends donc de voir ceux qui seront parrainés mais je ne voterais plus jamais utile pour des partis inutiles.

Hors ligne

 

#1493 06/03/2017 22h15 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   131 

Bonsoir

"volthur" a écrit :

Ça m’est égal qu’untel couche à droite à gauche ou a eu des relations, qu’il a menti sur une déclaration ou qu’il ai essayé de gagner plus d’argent qu’il n’aurait du, l’important c’est qu’il soit bon dans son rôle de Président, pour le reste ce n’est pas à nous de juger .

Je ne suis vraiment pas d’accord avec cette affirmation. C’est justement l’une des raisons de nos problèmes. Moralité à géométrie variable pour les dirigeants, mais respect des lois pour le peuple …
Une société a souvent les dirigeants qu’elle mérite.

Pour être Président et prouver que l’on est bon, il faut d’abord être élu.
C’est justement parce que beaucoup de ces hommes politiques ambitieux sont persuadés qu’ils seront bon président et que nous les accepterons même s’ils ne sont pas clean qu’ils se présentent à cette élection.
D’où la propagande souvent honteuse des hommes politiques pour se refaire une virginité avant les élections importantes.
S’ils savaient que compte tenu de leurs comportements douteux ils n’avaient aucune chance, nous aurions des hommes politiques bien plus respectueux des lois et une démocratie de bien meilleure qualité.
Je ne vois pas bien comment un leader peut diriger des hommes et des femmes s’il n’affiche pas un minimum de moralité, ce qui est aussi une marque de respect envers le peuple.

Cordialement


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#1494 06/03/2017 23h27 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   26 

Très juste.

Et entre l’Europe du nord qui n’accepte pas qu’une élue se paye un pain au chocolat avec l’argent public et le sud corrompue, où se situe la meilleur performance socio-économique, et de quel coté doit  basculer la France?

Visiblement les soutiens de Fillon choisissent mal et veulent, par intérêt, entraîner notre pays du mauvais coté.

On notera que la critique des juges et l’écœurant discours victimaire rapproche plus de Berlusconi que des élus nordiques.

ps : je précise que leur vie sexuelle (légale) ne me regarde pas et ne m’intéresse pas.


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#1495 07/03/2017 02h02 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   240 

Le problème c’est le nombre d’affaires qui aboutissent à un non-lieu. Ca sera la cas pour Fillon tout comme cela a été le cas pour Sarkozy malgré toutes les casseroles qu’on a bien voulu lui accrocher.
La France semble se chercher, d’un côté elle commence à condamner à de la prison ferme certains élus et de l’autre certaines affaires sont comme empêchées et sont comme un coup d’épée dans l’eau.
Des Balkany continuent d’officier puis la justice va cogner fort contre un député parce qu’il n’a pas les soutiens, ça sonne peu crédible. Il faudrait plus de cohérence, Fillon ne mérite quoiqu’il en soit pas ce (sur)-traitement médiatique, ce n’est pas aux médias de s’emparer du pouvoir ou de l’orienter à tel point (malgré leurs efforts je continue de penser qu’ils n’y arriveront pas, ils sont décrédibilisés et les français ne sont pas dupes).
Sur le déterminisme familial, personnellement dès mes débuts j’ai voté à l’opposé de mes parents fonctionnaires, pas par contradiction mais bien par conviction.

En ligne

 

#1496 07/03/2017 03h54 → Situation économique de la France et avenir de la France

Modérateur
Réputation :   1316 

Pour changer un peu de sujet, tout en restant sur la "situation économique de la France", je voudrais partager quelques réflexions.

Chaque fois que le taux du chômage est annoncé, je suis frappé par le % très élevé (25% récemment) annoncé pour le chômage des jeunes (15-24 ans). Je me suis donc demandé à quoi ce chiffre correspondait exactement, car il donne l’impression que 25% des 15-24 ans sont chômeurs en France, et je n’arrive pas à y croire (une bonne partie des 15-24 ans fait des études, et il y en a aussi qui ont un emploi).

Il est facile de trouver la définition de ce à quoi ce chiffre correspond :  c’est "la proportion du nombre de chômeurs au sens du BIT dans la population active au sens du BIT", mais il est moins facile de comprendre à quoi ça correspond vraiment.
Après quelques recherches, j’ai mieux compris :
  - Selon INSEE, ce taux de 23.3% de T4/2016 pour les 15-24 ans correspond à 627 000 demandeurs d’emploi.
  - Selon la pyramide des ages, la population française des 15-24 ans est d’un peu moins de 8 millions.

J’en déduis donc une population active (au sens du BIT) de 2.7 millions de personnes 15-24 ans, et qu’il y a :
     - environ 0.6 millions de 15-24 ans demandeurs d’emploi
     - environ 2.1 millions de 15-24 ans avec un emploi
     - environ 5.0 millions de 15-24 ans hors de la population active (dont une bonne partie fait des études)

Donc simplifier en disant qu’en France un jeune sur 4 est demandeur d’emploi déforme la réalité.
(En fait, sur 12 jeunes, 1 est demandeur d’emploi, 3 ont un emploi, 8 sont dans une autre situation)
Il n’en reste pas moins qu’une partie de ces 600k demandeurs d’emploi de 15-24 ans sont sans doute peu formés, donc risquent de se retrouver dans les chômeurs de 25-59 ans plus souvent qu’à leur tour, et qu’il est nécessaire de les former pour que ça n’arrive pas.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#1497 07/03/2017 09h45 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   196 

Ca déforme autant la réalité que calculer le taux de chômage de la population adulte hors retraités…

Hors ligne

 

#1498 07/03/2017 10h31 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   240 

C’est l’inverse, si on comptait les retraités comme étant non au chômage cela ferait baisser le taux moyen en le déformant de sa réalité.

En ligne

 

#1499 07/03/2017 13h00 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   72 

Vraiment intéressant GBL.

Pour compléter vote message : la population active au sens du BIT représente les personnes qui travaillent et les personnes en âge de travailler qui sont au chômage (sous-entendu qui recherche un emploi).

Pour pousser plus loin la reflexion, il faudrait la proportion de jeunes en âge de travailler qui ne recherche pas un emploi… Et pour les autres catégorie c’est encore plus vrai : typiquement, quand on est inscrit depuis plusieurs années à Pole Emploi et que l’on abandonne par dépit (ou dégout)

Cependant, Igorgonzola, je ne vois pas comment ont peut calculer différemment ? Si on met dans les chiffre du chômage les gens qui ne cherchent pas à travailler, il y aura forcement un "stock" de personnes au chômage qui ne bougera jamais…

Je pense que je viens de comprendre la différence entre chômeur et sans-emploi smile


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne

 

#1500 07/03/2017 13h42 → Situation économique de la France et avenir de la France

Membre
Réputation :   196 

C’est bien ce que je sous-entendais…

Dernière modification par Igorgonzola (07/03/2017 13h42)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech