Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 26/01/2019 15h14

Banni
Réputation :   0  

Bonjour à tous,

J’ai toujours aimé investir des sommes plus ou moins importantes dans des choses ou objets qui sortent un peu du commun :

- voitures (Dinky Toys)
- figurines (Starlux)
- crypto

Auriez-vous des idées d’investissements "originaux" qui demandent plus ou moins de capital de départ ?
J’ai vu que certaines pièces de LEGO ont vu leurs prix flamber ces dernières années.

Si vous avez des conseils : avantages, inconvénients, livres à lire… je suis preneur !

J’aime bien beaucoup me renseigner avant d’investir et je pense prochainement partager ma passion sur un blog traitant de l’investissement en général.

Bon week-end

Mots-clés : collection, collectionneur, conseil investissement, investir collection, investissement original, lego, original

Hors ligne Hors ligne

 

#2 26/01/2019 15h38

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   325  

Expliquer nous ce qui vous attire, comment vous valorisez ces pièces, comment vous les achetez et vendez.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 26/01/2019 15h49

Membre
Réputation :   110  

Bonjour,

Je suis chineur à mes heures perdues, je ne considère pas cela comme un investissement mais, dans le genre, j’ai vu que le prix des plaques émaillées anciennes avaient vu leur prix augmenter depuis une dizaine d’années. Bien malin, celui qui sait ce qu’il en sera demain.

Ceux qui font de l’argent avec les collectionneurs, ce sont les marchands/revendeurs (& les héritiers de collection via succession) mais, pas les collectionneurs eux-mêmes amha….

Le problème est qu’il n’y a pas de flux régulier avec ces objets de collection. On est sur une problématique de spéculation si on veut mettre ses sous dans cette direction.

Bref, pour moi, ce n’est pas de l’investissement et il n’est pas possible de savoir quels objets seront collectionnés dans quelques années (et puis, il y a des fluctuations de prix avec les phénomènes de modes…).

Dans 20/30 ans, qui achètera des dinky toys, des cartes postales, des timbres? Je vois aussi les magasins de numismates fermer les uns après les autres.

Si vous voulez investir, je vous invite à regarder du côté des investissements qui ont fait leurs preuves : immobilier, bourse, création d’entreprise (et je vous déconseille brocanteur/antiquaire à l’heure d’internet et des vides greniers)

Bien à vous,

Dernière modification par Pierrot31 (26/01/2019 16h02)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 26/01/2019 16h13

Banni
Réputation :   0  

kiwijuice a écrit :

Expliquer nous ce qui vous attire, comment vous valorisez ces pièces, comment vous les achetez et vendez.

Ce qui m’attire en premier est le fait de collectionner, principalement des choses anciennes.
L’investissement est arrivé en second dans mon esprit.

Je pense que le plus important est de bien choisir le moment de l’achat et de la vente.

Bref, pour moi, ce n’est pas de l’investissement et il n’est pas possible de savoir quels objets seront collectionnés dans quelques années (et puis, il y a des fluctuations de prix avec les phénomènes de modes…).

Dans 20/30 ans, qui achètera des dinky toys, des cartes postales, des timbres? Je vois aussi les magasins de numismates fermer les uns après les autres.

Oui, toute la difficulté est de trouver les prochains objets qui seront ou reviendront à la mode.
Est-ce que selon vous l’effet de mode pour des objets anciens (pièces, voitures, figurines…) va disparaître ? Je n’en suis pas sur.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 26/01/2019 16h17

Membre
Réputation :   110  

Impossible de vous répondre sur ce qui sera collectionné demain… Mais, mes enfants n’ont pour ainsi dire pas jouer aux petite voitures. Je serai étonné qu’ils les collectionnent dans 20 ans…

Dernière modification par Pierrot31 (26/01/2019 16h18)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 26/01/2019 16h20

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2059  

Bonjour,

notre hôte, l’investisseur heureux, fait une distinction très pertinente :
- les investissement qui rapportent des intérêts (= un revenu régulier). Même si leur valeur stagne, votre capital augmente par l’effet des intérêts composés.
- les investissements qui ne rapportent pas d’intérêts, et ne sont donc intéressants que s’ils prennent de la valeur. Cela relève plus d’une attitude de spéculateur que d’investisseur. Or, vous n’évoquez que des "investissements" de cette seconde catégorie.

Sur tout ce qui est collection :
- globalement, il y a de plus en plus de biens de consommation variés. Cela dilue l’intérêt envers chaque type de bien, pris individuellement. La collection de timbres, par exemple, date d’une époque où les timbres étaient l’un des rares moyens pour avoir une fenêtre sur le monde. Les gamins rêvaient devant des timbres de pays étrangers. Aujourd’hui, l’internet vous montre tout et n’importe quoi en quelques clics. Les numismates sont donc une espèce en voie de disparition et les timbres "de collection" non oblitérés se vendent sur ebay à 65 % environ de leur faciale, s’ils sont en euros, et 50 %, s’ils sont en francs. Ces timbres sont utilisés par des gens qui saisissent l’aubaine d’affranchir leurs envois à moindre coût, alors qu’ils étaient la fierté de collectionneurs il y a encore peu.
Dans le même ordre d’idée, je doute que la valeur des collections de télécartes et de pins valent encore grand chose. Les télécartes et les pins ont eu leur heure de gloire, mais c’est du passé désormais.
Donc, attention à la perte de valeur due à la perte d’intérêt, au fait que ce n’est plus à la mode, et à la raréfaction des collectionneurs au fur et à mesure que les plus âgés décèdent.
Que penser des collections de bagues de cigare et de capsules de champagne ?
Je pense que la civilisation de l’abondance ringardise l’idée même de collection.

Ne pas oublier de chiffrer le coût d’une collection. Coût des rangements (classeurs, présentoirs)…
La place a un coût : si vous avez besoin d’un logement avec une pièce de plus, ou si vous devez louer un garage en plus, pour loger votre collection, votre collection vous coûte réellement entre 50 et 200 €/mois. Parfois ça va plus loin : pose d’un coffre-fort à domicile, sécurisation électronique et mécanique du logement justifiée essentiellement par la valeur élevée de la collection stockée.

Le collectionneur justifie a posteriori, comme quoi vu qu’il a la place, autant stocker. Mais s’il n’avait pas besoin de stocker, il aurait pu prendre un logement plus petit, donc moins cher, qu’on raisonne en loyer ou en remboursement d’emprunt. Ou encore il pourrait valoriser cet espace autrement (un garage peut se louer ; une chambre d’ami peut se louer en Airbnb si elle n’est pas encombrée)…
Il y a peu de collections qui prennent suffisamment de valeur pour rentabiliser cette dépense supplémentaire de 50 à 200 €/mois !

N’oublions pas non plus le temps passé à devenir expert dans ce domaine. Pensez à ce qu’on pourrait gagner, si l’on passait tout ce temps passé, au lieu de devenir expert sur un domaine de collection, à devenir expert sur un domaine que l’on peut valoriser sur le marché de l’investissement, du travail salarié, de la prestation ou encore d’une production de biens vendus (se former sur la bourse, sur l’immobilier, sur son domaine de compétence professionnelle, se lancer dans une production artistique ou artisanale…).

Donc, bref, je ne vous suivrai pas volontiers sur la rationalisation d’une collectionnite visant à la présenter comme un investissement pertinent.

Dernière modification par Bernard2K (26/01/2019 16h26)


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 26/01/2019 17h45

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   461  

@Bernard2K : je suis collectionneur de pièces de monnaies (j’aime ça depuis enfant) et je vous rejoins sur le fait que je serais résolument short sur les monnaies européennes et mêmes américaines (pourtant un blue chip depuis les années 80s).

Les collectionneurs occidentaux sont majoritairement âgés et la relève n’est pas là. Quand je me balade dans les salons d’antiquaires ou de numismatique en France, je suis le seul trentenaire en province et l’un des rares jeunes à Paris. Donc quand tous ces collectionneurs vont passer l’arme à gauche et léguer leur collection, le marché va se retrouver innondé et les prix vont s’effondrer.

Quand je chine dans la section "Collection" sur leboncoin, je suis toujours frappé par la proportion massive de jouets/jeux vidéos/figurines. J’ai l’impression que les gens de mon âge ont gardé des intérêts d’enfant et que les collectionneurs parmi eux, lorsqu’ils touchent leurs premières grosses payes, se disent "bon, je vais enfin pouvoir m’acheter le Dracofeu premium que je voulais quand j’avais 8 ans" ou "le jouet que j’ai jamais pu avoir à Noel" plutôt que s’orienter vers les collections traditionnelles qui demandent un investissement pas forcément plus élevé pécunièrement mais certainement plus conséquent culturellement.

Globalement, la culture occidentale grand public depuis les années 70-80 a largement abandonné tout intérêt pour le passé ("ringard"), et celà se ressent très brutalement dans le monde de la collection.

Tant mieux après tout ! J’attend avec impatience le jour où je pourrais acheter à vil prix un Ange d’Or de Philippe VI bradé par des héritiers millenials pour s’acheter des Nike de collection… Plusieurs fois sur leboncoin j’ai ainsi pu acheter à des prix scandaleux de belles choses à des gens qui ne savaient pas lire les poinçons et/ou n’avaient globalement aucun intérêt ni respect pour les choses héritées de leurs aieux.

Je collectionne uniquement les monnaies Chinoises. L’âge moyen du collectionneur Chinois est d’environ 35 ans, ils ont de gros moyens et sont en train de se réapproprier avec passion le passé de leur pays, nié et endommagé par la Révolution Culturelle. Les monnaies Chinoises sont magnifiques, d’une plus grande variété que les américaines et le plaisir de la chasse décuplé par la nécessité de réseauter pour accéder aux plus belles pièces.

Donc ne vous en faites pas, il restera de nombreux numismates, simplement pas chez nous.


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 26/01/2019 17h54

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2862  

Bernard2K a écrit :

Dans le même ordre d’idée, je doute que la valeur des collections de télécartes et de pins valent encore grand chose. Les télécartes et les pins ont eu leur heure de gloire, mais c’est du passé désormais.
Donc, attention à la perte de valeur due à la perte d’intérêt, au fait que ce n’est plus à la mode, et à la raréfaction des collectionneurs au fur et à mesure que les plus âgés décèdent.

Il y a eu aussi les collections de miniatures de parfum, mais ça ne vaut plus grand chose aujourd’hui par rapport à il y a vingt ans.

Tout simplement parce qu’avec internet, il est bcp plus facile de trouver les pièces manquantes à une collection, que ça ne l’était par le passé où il fallait chiner…

Hors ligne Hors ligne

 

#9 26/01/2019 18h18

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   238  

doubletrouble a écrit :

ou "le jouet que j’ai jamais pu avoir à Noel"

Je confirme tout à fait. J’en suis le premier exemple. Mais je n’en ferais pas une collection non plus wink

Ceci dit, Je crois que le principe est le même dans de nombreux domaines de collection, avec le rêve d’enfant poursuivi à la vie adulte.

Généralement les objets prennent de la valeur une fois que la grande majorité des gens s’en sont débarrassé sans état d’âme. Alors l’objet qui était fréquent et qui a marqué beaucoup d’esprit se retrouve plus rare et moins disponible, ensuite la demande commence à prendre le dessus et les prix montent.

Pour les monnaies chinoisent je crois que c’est une excellente idée.

Dernière modification par AleaJactaEst (26/01/2019 18h27)

Hors ligne Hors ligne

 

#10 26/01/2019 19h22

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   153  

Bernard2K a écrit :

Donc, bref, je ne vous suivrai pas volontiers sur la rationalisation d’une collectionnite visant à la présenter comme un investissement pertinent.

De toute façon, on ne peut pas raisonner ces gens. L’expérience sur ce forum le montre : le temps qu’on a passé à s’éreinter le clavier pour convaincre Bifidus de "concentrer" son portefeuille en le réduisant à moins de 3000 lignes… Rien n’y fait !

Dernière modification par Gog (26/01/2019 19h23)

Hors ligne Hors ligne

 

#11 26/01/2019 22h00

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   557  

Bonsoir !

Je connais quelqu’un qui a des revenus complémentaires par une activité un peu originale :
- Cette personne achète, ou récupère, des vêtements un peu troués ou abîmés. Elle les raccommode, les lave, les plie et les met dans un bel emballage ; puis elle les revend sur Le BonCoin. Revenus tirés de ça : environ 2000 € par mois (nets car pas déclarés). Investissements : machines à coudre et divers accessoires, fils et outils, et …1 à 2 heures par jour.

- Une autre personne a investi dans une unité de production (culture) de crocus à safran (avec éclairage artificiel, gestion automatisée de l’arrosage, etc.) dans sa cave. En dehors de la récolte (pince à épiler et paire de petits ciseaux courbés), cela lui prend peu de temps. Cette fois-ci, l’activité est déclarée, et, si je ne connais pas le montant des revenus, je sais que "ça fait vivre une personne dans un couple".

Dernière modification par M07 (26/01/2019 22h02)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#12 26/01/2019 22h27

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   238  

2000€ par mois pour 1 à 2 h de travail par jour. C’est particulièrement élevé.

Si je veux bien croire qu’il y a de l’argent à se faire avec les vêtements de récupération, je doute que ça soit si facile quand même.

Pour le safran ça pousse dans n’importe quel jardin/potager un peu ensoleillé…

Au moment de la récolte en effet vous pouvez peut être en récolter et découper quelques gramme facilement. Il faudra quand même 15000 fleurs pour faire à peine 100g de produit frais et a priori 20g de produit séché.  Un grossiste devrait pouvoir vous les acheter à 10-20€ le gramme si vous avez un réseau.

Maxi 400€ pour une activité qui vous prendra plus d’un mois de travail à temps plein. Mouais.

Sinon vous avez les pommes de terre, pomme ou tomate bio aussi qui pourront vous rapporter des sommes bien plus importantes.

Dernière modification par AleaJactaEst (26/01/2019 22h52)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 27/01/2019 12h53

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   428  

M07 a écrit :

Bonsoir !

Je connais quelqu’un qui a des revenus complémentaires par une activité un peu originale :
- Cette personne achète, ou récupère, des vêtements un peu troués ou abîmés. Elle les raccommode, les lave, les plie et les met dans un bel emballage ; puis elle les revend sur Le BonCoin. Revenus tirés de ça : environ 2000 € par mois (nets car pas déclarés). Investissements : machines à coudre et divers accessoires, fils et outils, et …1 à 2 heures par jour.

Oui nous faisons la même chose pour les meubles et la déco, au début c’était pour nous meubler (pour moins cher et plus original que du Ikea, il faut aimer le style vintage bien sûr !), maintenant que l’appart est plein on vend au fur et à mesure, ça débarrasse et ça fait un petit complément de revenu.

En ligne En ligne

 

#14 27/01/2019 13h04

Membre
Réputation :   36  

doubletrouble a écrit :

Les collectionneurs occidentaux sont majoritairement âgés et la relève n’est pas là. Quand je me balade dans les salons d’antiquaires ou de numismatique en France, je suis le seul trentenaire en province et l’un des rares jeunes à Paris. Donc quand tous ces collectionneurs vont passer l’arme à gauche et léguer leur collection, le marché va se retrouver innondé et les prix vont s’effondrer.

Attention, c’est largement vrai mais il ne faut pas non plus occulter le fait que beaucoup de gens commencent une collection vers cinquante-soixante ans, parce qu’ils ont plus de temps et plus d’argent avec le départ des enfants. Moi aussi je m’attends depuis une quinzaine d’années à une baisse des prix quand je vois l’âge des gens en salle des ventes ou sur les salons, mais elle n’est pas si massive que je le pensais (pour mon domaine de collection bien sûr!).

Il est constant cependant que le prix des livres, des meubles et des monnaies anciens s’est effondré en France; en revanche, le prix des planches originales de BD a explosé. Je suis un peu étonné (mais content) de voir qu’un beau livre ancien du XVIIIe siècle est accessible aujourd’hui, contrairement à une planche de BD originale d’un dessinateur un peu connu du XXe siècle. En cela je rejoins votre témoignage concernant les monnaies à partir de mon expérience du livre.

doubletrouble a écrit :

Je collectionne uniquement les monnaies Chinoises. L’âge moyen du collectionneur Chinois est d’environ 35 ans, ils ont de gros moyens et sont en train de se réapproprier avec passion le passé de leur pays, nié et endommagé par la Révolution Culturelle. Les monnaies Chinoises sont magnifiques, d’une plus grande variété que les américaines et le plaisir de la chasse décuplé par la nécessité de réseauter pour accéder aux plus belles pièces.

Ce que vous dites des Chinois est juste et pouvait s’appliquer aussi aux Russes concernant l’argenterie, les livres, les tableaux voilà une vingtaine d’années (les Chinois ont aussi fait exploser le prix des céramiques orientales). Mais je me demande si ce n’est pas aussi un moyen de blanchir de l’argent. Je me pose la question, je n’ai pas d’idée concernant la réponse.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 27/01/2019 14h10

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   461  

@Cornelius : à ma connaissance, le marché numismatique Chinois est trop volatile, trop peu liquide et pas encore assez valorisé (pas assez profond) pour que le blanchiement (omniprésent dès qu’on évolue dans les marchés de l’art, peu importe le pays) joue un grand rôle sur les prix.

Le but du blanchiement en Chine n’est pas forcément d’éviter l’impôt (le fisc chinois ayant été plutôt innoffensif jusque très récemment), mais surtout de contourner le contrôle des changes. La demande en dehors de Chine est trop faible pour que les monnaies anciennes soient un vecteur efficace, comparé par exemple au Bitcoin en 2016. Il semble que cette année la tendance soit aux pierres précieuses: une entreprise Hong Kongaise de connivence fait une facture gonflée, et l’excédent est converti en pierres précieuses revendues en USD sur les marchés internationaux.

En revanche, on peut parfois assister aux manipulations classiques sur les marchés peu liquides: tentatives de verrouiller un marché précis, pump & dump sur une variété ou une province particulière (cf 王春利 et les dollars de Kirin en 2010…) et autres spéculations similaires à ce qui peut se passer sur les marchés boursiers Chinois.

La bulle des monnaies anciennes en argent de la fin de la dynastie des Qing a crevé fin 2011 et le marché est assez sain depuis. Personnellement après avoir collectionné les dollars de Peiyang et Kiangnan je me consacre exclusivement aux dollars du Szechuan désormais. AMHA, c’est la province qui a le plus de potentiel et la plus amusante à collectionner. Il y a plus de 200 variétés, l’histoire de leur atelier monétaire est rocambolesque, les dragons sont splendides, l’insigne rareté de certaines pièces pimente le tout. Si l’on ne se limite pas à l’époque impériale et qu’on continue (comme moi) jusqu’aux années 30, on peut aussi collectionner les dollars de l’armée Rouge qui sont de vraies reliques historiques en plus d’être très (très) durs à trouver.


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 31/01/2019 15h05

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   159  

Bonjour,

Je pense que si vous voyez moins de gens chez les numismates pro ou dans les bourses, c’est parce que la plupart des jeunes collectionneurs, dont je fais partie, achètent tout via ebay…

Je n’ai jamais mis un pied dans une bourse numismatique, et je ne vais plus chez un numismate pro depuis que j’ai compris qu’on se faisait avoir chez eux…

Que ce soit pour vendre ou acheter, il faut toujours enlever leur comm, alors qu’en passant directement via ebay, on épargne cette commission.

Maintenant, c’est comme en bourse, si vous voyez la numismatique comme un investissement long terme, il faut se diversifier.

A une époque, j’ai voulu me spécialiser sur les 5 kopek de Catherine II, car ce sont d’énormes pièces très anciennes.

Sauf qu’elles ont inondé le marché européen, et leur prix a été divisé par 2.

Même en boutique pro à Bruxelles elle se vendent pour une 15aine d’euros… Au lieu d’une bonne 30aine à l’époque…

Je pense que l’on peut tirer de l’argent d’à peu près n’importe quoi, à la condition d’être spécialiste et de surtout bien suivre le marché…

Un truc absurde mais qui m’a fait gagné 150 euros il y a peu : mon garçon voulait des cartes pokemon.

J’ai regardé le prix en magasin… oups

J’ai donc acheté pour moitié prix 100 cartes sur ebay.

Un jour en me balladant sur un marché aux puces une fille vendait plusieurs milliers de cartes 2 fois moins cher que sur ebay… j’ai pris son stock…

C’est du one shot bien entendu, mais pour quelqu’un qui aurait des après-midi libres, se balader sur ces brocantes, téléphone en main, afin de comparer avec les prix de vente sur ebay… Pourquoi pas?

Mais ce n’est pas de l’investissement, c’est être un commerçant

Dernière modification par koldoun (31/01/2019 15h07)

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "investissements originaux (voitures, figurines…) ?"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur