Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#101 29/01/2018 15h04 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2224 

roudoudou a écrit :

Ce que je trouve fun c’est la capacité de certains bureaux "d’analystes" à retourner leur veste, quand on regarde leurs arguments d’une année sur l’autre ca frise le ridicule.

Ils ne font que projeter la tendance boursière, comme souvent :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_ses-target-price.gif

Comment peut-on réviser d’un mois sur l’autre la valorisation d’une société avec une telle visibilité ?

Je ne comprends pas non plus la volatilité quotidienne sur SES Global ou même Eutelsat. Il y a fréquemment des variations de 3% sur un titre avec des flux de trésorerie et un plan opérationnel connus (les capex sont budgetés jusqu’en 2022 - voir ci-dessous).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_ses-capex.gif

Quand au carnet de commandes actuel, il est parfaitement stable avec l’historique :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_ses-backlog.gif

Même la dette, certes élevée, a une maturité de huit ans, en phase avec le carnet de commandes.

A suivre… Pour le moment, on a l’impression que le cours de bourse de SES est inverse de celui de Netflix (je caricature à peine) : comme si dans le futur, tout le monde regardera la télévision via internet.

En passant, le satellite qui a été mal lancé par Ariane récemment semble finalement fonctionner comme attendu : SES-14 in good health and on track despite launch anomaly  | SES

Hors ligne

 

#102 30/01/2018 00h14 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Réputation :   69 

Avant la publication des résultats annuels 2017 qui aura lieu le 23 Février 2018, 2 nouvelles petites transactions ont été réalisées début janvier par des dirigeants :

> Christophe De Hauwer (Chief Strategy and Development Officer) : Achat de 1400 FDR @ 13,140€

> Evie Roos (Chief Human Resources Officer) : Achat de 5000 FDR @ 12,78€

Sources : Management Disclosures

En ce qui concerne le lancement des satellites SES-14 et Al Yah 3 par Ariane 5 VA241, je crois que tout a déjà été dit dans cette file de discussion. La mise en service de SES-14, prévue pour Août / Septembre 2018, sera retardée de 4 semaines.

Prochain lancement : le satellite SES-16 / GovSat-1 sera lancé par une fusée Falcon 9 de Space X dans la nuit du 30 au 31 Janvier 2018. Commandé par LuxGovSat, une joint venture entre le gouvernement luxembourgeois et l’opérateur de satellite SES, SES-16 est basé sur la plateforme GEOStar-3 et construit par Orbital ATK. D’une masse d’environ 4 tonnes, il sera placé à la position 21,5 degrés Est et couvrira l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. Il offrira des services de communications sécurisées et fiables à l’OTAN, aux gouvernements et aux institutions.

Plus de détails : SES-16 / GovSat-1

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#103 31/01/2018 23h15 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Réputation :   69 

Après un report de 24h du lancement en raison d’un défaut sur un capteur situé au deuxième étage de la fusée Falcon 9, Space X vient de lancer avec succès le satellite SES-16 / GovSat-1 !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par delta (01/02/2018 18h40)

Hors ligne

 

#104 07/02/2018 21h37 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   228 

Opérateurs satellitaires : le ciel s?assombrit pour SES et Eutelsat | Le Revenu

Le revenu passe à la vente sur ETL et SES, peut être un signal d’achat ?

Hors ligne

 

#105 08/02/2018 09h02 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Réputation :   28 

Si après la prochaine publication des résultats SES s’envole (je ne dis pas que c’est mon scenario même si je l’espère), Le Revenu dira que il y a X années ils ont conseillé d’acheter et depuis l’action a fait 400% !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#106 08/02/2018 12h03 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Réputation :   

Ce qui se passe aujourd’hui sur le secteur des services de télécommunications par satellites c’est exactement ce qui s’est passé à une époque sur les pétrolières et sur le secteur automobile …

A l’époque, toutes les valeurs de ces secteurs étaient bonnes pour la poubelle et nos chers analystes, qui étaient tous à l’achat auparavant, retournaient leurs vestes. Ils ne faisaient qu’amplifier la correction même s’il ne faut pas nier que les résultats de l’époque n’étaient pas brillants.

Pour moi, ils ont tendance à amplifier les mouvements à la hausse ou à la baisse … et personnellement je ne me base pas sur leurs analyses pour acquérir un titre.

Les mêmes titres massacrés à l’époque ont souvent retrouvé leurs niveaux d’avant le massacre voire davantage :-)

Hors ligne

 

#107 08/02/2018 13h17 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Réputation :   28 

Les analystes ne font que les « analyses » dans le même sens où va le marché. Les rares exceptions sont généralement marginalisées.
Pour le secteur des satellites je vois un risque d’endettement et le risque de la rupture technologique. Le dernier je transforme dans une question : aurait-t-on besoin des satellites dans 10 ans ? J’ai tendance à croire que oui, mais c’est un élément d’incertitude.
Puis là ou je suis convaincu c’est que ces sociétés ont encore plusieurs années devant elles avant que ce risque se matérialise (ou pas). En plus les barrières d’entrée sur ce marchés le font quasi oligopolistique. C’est vrai que le marché fonctionne toujours par anticipation, mais dans ce cas l’anticipation serait largement trop prématurée vu le carnet des commandes et surtout la durée des contrats.
Pour moi il y a toute les raisons à garder une ligne dans le portefeuille avec un dividende très généreux.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par PavelK (08/02/2018 13h18)

Hors ligne

 

#108 08/02/2018 19h42 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Réputation :   

@PavelK Pour le risque d’endettement, s’il venait à se matérialiser, SES fera ce que l’on voit souvent dans ces cas-là, il réduira son dividende pour retrouver des marges de manœuvre.

Pour le risque technologique, on disait le même des sociétés pétrolières. On avait sous-disant atteint le pic oil et l’électrique allait tout renverser sur son passage. Au final, on en est où aujourd’hui ? Bien loin du cauchemar attendu pour ces sociétés qui ont transformés ce risque en opportunité. TOTAL fait maintenant de l’électricité et du gaz pour éviter de louper le virage technologique.

Personnellement je suis 9.2% de rendement sur PRU. Même avec une baisse de même 1/3 du dividende je resterais dans mes objectifs à savoir 6% bruts dans mon CTO.

Comme je le dis souvent, toute crise est facteur d’opportunités. Si ça se dégrade encore significativement, je me renforcerais à bon compte.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#109 12/02/2018 09h18 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   228 

Le DG de SES a démissionné et est remplacé, il y a également un nouveau DAF.

Ils sont issus du métier, point plutôt positif.

Et conséquence, encore un coup de tabac sur SES qui dévisse ce matin, peut être dans la crainte d’un warning sur les prochaines annonces de résultat.

Ce qui est interessant c’est qu’EutelSat baisse aussi, sans raison apparente. C’est incroyable de voir (et je rebondis sur un message de IH plus haut) à quel point le marché pouvait choyer ces entreprises quitte à les survaloriser (SES => 30-35 euros) et avoir l’exces inverse (12 euros pour SES ce jour)

Dernière modification par roudoudou (12/02/2018 09h21)

Hors ligne

 

#110 12/02/2018 09h40 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2224 

roudoudou a écrit :

Le DG de SES a démissionné et est remplacé, il y a également un nouveau DAF.



Et conséquence, encore un coup de tabac sur SES qui dévisse ce matin, peut être dans la crainte d’un warning sur les prochaines annonces de résultat.

Pour le coup, c’est un très mauvais signal : cf. Tesco, HCP

Hors ligne

 

#111 12/02/2018 09h56 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   228 

Je ne serais pas aussi catégorique mais bon, attendons la publication des résultats.

J’ai eu beau reprendre les dernières présentations et résultats je n’arrive pas à trouver une tendance noire

Hors ligne

 

#112 12/02/2018 14h01 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   134 

Coupe du dividende en vue lors de l’annonce des résultats.
Probablement -30% pour commencer, voire -50% pour avoir des marges de manoeuvre.

Hors ligne

 

#113 12/02/2018 14h05 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   228 

Pourquoi -30% et ensuite -50% ? Et pourquoi pas de baisse de capex plutôt ?

Hors ligne

 

#114 12/02/2018 15h24 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2224 

Je ne suis pas sûr qu’ils puissent les baisser suffisamment, c’est planifié en fonction des satellites à venir, qui doivent correspondre également au carnet de commandes.

Pour le coup je pense comme kiwijuice, le changement de management va être "l’occasion" d’une baisse de la guidance et une coupe du dividende.

Une coupe du dividende redonne de la flexibilité financière à l’entreprise, donc elle n’est pas grave, par contre, une réduction significative de la guidance serait très décevante.

Attendons de voir…

Hors ligne

 

#115 12/02/2018 15h27 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   134 

roudoudou a écrit :

Pourquoi -30% et ensuite -50% ? Et pourquoi pas de baisse de capex plutôt ?

Si vous ne lancez plus de satellites, vous n’avez plus de business.
Donc les capes ne peuvent pas baisser foncièrement.
Le dividende est le plus facile.

Je pense que le cours augmente le jour de la coupe du dividende, donc si je faisais un pari, j’en achèterais la veille des résultats.

Hors ligne

 

#116 12/02/2018 15h32 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   228 

D’après la derniere publi de Kepler, je reprends le tableau des prévisions et ils indiquent un FCF yield > 600m€ qui me semble suffisant pour payer le div

Hors ligne

 

#117 13/02/2018 00h30 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Réputation :   69 

Encore un nouveau plongeon : 11,4350 euros (-11.18%) Vol. 3541666 Titres ! Je ne comprends plus les réactions du marché. Les départs de Karim Michel Sabbagh (Directeur Général et Président du Comité Exécutif depuis Avril 2014), et de Padraig McCarthy, (Directeur Financier depuis 2013) sont, à mon humble avis et sans vouloir leur manquer de respect, un non-événement et font partie des changements d’organisation que connaissent toutes les entreprises.

En ce qui concerne l’hypothèse d’une réduction / coupure du dividende évoquée par les analystes, le dernier objectif évoqué dans la présentation Investisseurs du mois de Novembre 2017 est : "Maintaining a progressive dividend per share" (voir slide 35). Compte tenu des dernières opérations réalisées par des membres du management / comité exécutif (voir mes précédents messages) ainsi que du parcours de l’action ces derniers mois, je ne crois pas à une réduction du dividende.

Document : Investor Presentation - Nov. 2017

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par delta (13/02/2018 00h51)

Hors ligne

 

#118 13/02/2018 11h20 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   134 

Le dividende est de 600m€ et le consensus attend 574m€ de FCF pour 2018, donc il n’est pas couvert.
Ce sont des previsions faites avant le départ des dirigeants donc on pourrait s’attendre à une coupe supplémentaire.
Le marché sanctionne la fin de la visibilité.
Cela dit, les obligations baissent aussi, les longues maturités offrent maintenant 6% de rendement.

@delta: les top dirigeants qui démissionnent qq jours avant les résultats sont possiblement un non-event, ça serait cependant une énorme coincidence.

Hors ligne

 

#119 13/02/2018 19h40 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Réputation :   69 

@kiwijuice : vous avez peut-être bien raison. Avec le temps, ma position sur SESG est devenu très importante dans mon portefeuille. J’ai des difficultés à admettre les dernières baisses et à constater la moins-value latente. Je ne comprends plus la réaction des marchés, l’attitude des investisseurs, et les commentaires des analystes sur cette valeur depuis plusieurs mois. Finalement, j’ai peut-être tord sur la situation réelle et les perspectives de l’entreprise.

Au sujet du départ de de Karim Michel Sabbagh de ses fonctions de président et CEO, on peut lire aujourd’hui dans 2 articles de la presse luxembourgeoise :

Paperjam - Business zu Lëtzebuerg a écrit :

Présenté par SES comme «une décision personnelle de Karim Michel Sabbagh qui a obligé le conseil d’administration à agir», le retrait vise officiellement à permettre à celui qui a succédé en 2014 à Romain Bausch de «passer plus de temps avec sa famille et poursuivre de nouveaux intérêts». Une version consensuelle qui ne convainc pas l’ensemble des collaborateurs de la société de Betzdorf, certains évoquant sous couvert d’anonymat, «un style de management particulier (…) qui ne faisait pas forcément l’unanimité».

Source : SES change de tête, mais pas de stratégie

Luxemburger Wort a écrit :

«Cela n’a rien à voir avec les résultats», confie le p.-d.g. depuis Montréal. Joint par téléphone lundi à la mi-journée, Sabbagh confie que «c’est personnel. Depuis longtemps, j’avais envie d’un challenge dans un nouvelle tech venture et je crois que c’est le bon moment!»

On verra bien le 23 Février prochain !

Source : Steve Collar, la doublure idéale de la SES

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par delta (13/02/2018 20h14)

Hors ligne

 

#120 13/02/2018 22h20 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Réputation :   28 

Je rajouterais à la discussion que la raison du départ de Karim Michel Sabbagh me parait étrange surtout dans la situation d’instabilité boursière et la publication des résultats prévues en Février.

SES a écrit :

Le conseil d’administration a accepté la décision de Karim Michel Sabbagh de quitter son poste de PDG «pour passer du temps avec sa famille et s’engager dans une nouvelle voie»

Il est difficile de prévoir ce que nous attends après de la publication. La coupe du dividende me paraissait peu probable avant cette annonce. Désormais au contraire j’en suis quasiment certain, mais en plus il est possible d’avoir une annonce d’un nouveau "plan stratégique" par le management. Peut être à très long terme c’est une bonne chose, mais à court/moyen terme je vois ma position souffrir pendant un petit moment encore……

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par PavelK (13/02/2018 22h22)

Hors ligne

 

#121 13/02/2018 22h34 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Réputation :   25 

Pourtant les achats d’actions faites par les dirigeants en octobre ne plaident pas pour une baisse du dividende.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#122 13/02/2018 22h51 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Réputation :   69 

La publication des résultats du premier semestre 2017 - 2018 d’Eutelsat nous donnera peut-être dès ce vendredi (16/02/2018) une première idée de l’état actuel du secteur.

Je pensais également que les derniers achats d’actions début Janvier étaient un indicateur positif…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#123 14/02/2018 09h13 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   134 

Inmarsat a baissé hier suite à une dpwngrade d’Hsbc.
Aucune idée de la pertinence de l’analyste.

Attendons, le titre m’intéresse s’ils coupent en 2 le dividende.

Hors ligne

 

#124 23/02/2018 08h40 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Réputation :   69 

Je n’ai pas le temps de lire et analyser les résultats annuels 2017 en détails mais le dividende est coupé :

SES Global a écrit :

Le Conseil d’administration a proposé de ramener le dividende à un niveau inférieur de 0.80 EUR par action de catégorie A pour 2017, soit une réduction de 40 % par rapport à 2016 (1.36 EUR). Cette réduction du dividende à un niveau plus approprié permettra à SES de consolider le bilan tout en soutenant les opportunités de croissance et en offrant une progressivité du dividende à l’avenir.

La journée va être difficile…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#125 23/02/2018 08h48 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Réputation :   28 

Je prends le risque de le dire à 15min d’ouverture, mais à mon avis le seul fait de couper le dividende d’un niveau stratosphérique au niveau élevé mais raisonnable, ne va pas faire chuter le titre. C’est tout à fait sain comme processus…..
Pourtant le marché peut mal interpréter les chiffres opérationnelles qui ne sont pas catastrophiques mais quand même négatifs.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par PavelK (23/02/2018 08h50)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech