Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 31/05/2017 00h16 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Réputation :   35 

InvestisseurHeureux a écrit :

Je m’intéresse à la valeur.

Les fondamentaux [passés] sont excellents :

Comme Eutelsat, SES est fortement (trop ?) présent dans la vidéo, mais l’acquisition complète d’O3b Networks devrait contribuer à diversifier un peu.

Vu l’historique, le cours actuel est plutôt raisonnable, un discount cash flow rapide me donne du 26 € par action, avant l’acquisition du solde O3b Networks.

Bonsoir,

Petit update un an après ce post de notre hôte qui m’avait interpellé car à l’époque SES et EUTELSAT étaient toutes les deux attaquées en bourse.

Le parcours boursier des 2 valeurs est un peu divergent depuis

SES: +5%
EUTELSAT: 40%

Dernière modification par corsaire00 (31/05/2017 16h26)


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07, ALTAPROFITS et INTERACTIVEBROKERS

Hors ligne

 

#52 31/05/2017 12h03 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Administrateur
Réputation :   1564 

Effectivement, les trois derniers mois ont boosté le cours d’Eutelsat vs SES alors que l’évolution avait été corrélée les neufs mois précédents :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_ses-eutelsat20170531.gif

Sur cinq ans, nous avons un joli retour à la moyenne :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_ses-eutelsat20170531bis.gif

Hors ligne

 

#53 31/05/2017 14h34 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Réputation :   502 

@IH: Pas de regret d’avoir acheté SES plutôt qu’Eutelsat? Est-ce votre préjugé anti-valeurs cotées françaises qui a joué?

Pour rappel, le "rentier" résident français non imposable paie juste sur un CTO la CSG-CRDS sur le gros dividende d’Eutelsat, alors qu’il paie en plus les 15% de retenue à la source sur le gros dividende de SES.

Et s’il est imposable, ce sera la même situation s’il utilise le PEA (le paiement de la CSG-CRDS étant juste différé dans le temps). En fait, SES n’est même pas éligible eu PEA.

ET s’il est imposable et hors PEA, il profitera de l’abattement de 40% sur le  dividende Eutelsat (donc imposition moindre) mais pas d’abattement sur le dividende SES.

Dernière modification par parisien (31/05/2017 16h50)

Hors ligne

 

#54 31/05/2017 18h13 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Administrateur
Réputation :   1564 

parisien a écrit :

@IH: Pas de regret d’avoir acheté SES plutôt qu’Eutelsat?

Voyez que je ne me plains pas en tout cas.

Parisien a écrit :

Pour rappel, le "rentier" résident français non imposable paie juste sur un CTO la CSG-CRDS sur le gros dividende d’Eutelsat, alors qu’il paie en plus les 15% de retenue à la source sur le gros dividende de SES.

Parisien a écrit :

ET s’il est imposable et hors PEA, il profitera de l’abattement de 40% sur le  dividende Eutelsat (donc imposition moindre) mais pas d’abattement sur le dividende SES.

Les 15% de prélèvements à la source luxembourgeois (voir capture) devraient être récupérés sous forme de crédit d’impôts et le Luxembourg ayant signé une convention fiscale avec la France, son dividende devrait également relever de l’abattement de 40%.

Des actionnaires plus anciens de SES pourront peut-être le confirmer.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_binck-20170531.gif

Hors ligne

 

#55 31/05/2017 19h47 → SES : une entreprise extraordinaire ? (dividend aristocrat, investir, risqué)

Membre
Réputation :   

InvestisseurHeureux a écrit :

Les 15% de prélèvements à la source luxembourgeois (voir capture) devraient être récupérés sous forme de crédit d’impôts et le Luxembourg ayant signé une convention fiscale avec la France, son dividende devrait également relever de l’abattement de 40%.

D’après mon relevé coupons Boursorama du mois d’Avril 2017, il semble effectivement qu’on puisse bénéficier d’un crédit d’impôt pour compenser la retenue à la source de 15% prélevée par le Luxembourg. Par contre, mon relevé présente l’opération dans la catégorie "Revenu d’actions étrangères sans abattement", j’en déduis que le montant n’est pas éligible à l’abattement de 40%. J’ignore de quelle manière est gérée l’opération par les autres courtiers, mais ce problème n’est pas nouveau et le traitement peut être aussi +/- différent en fonction des intermédiaires financiers (Fortuneo, Binck…) ! Vous pouvez consulter cette discussion qui date de 2010 sur le forum SESG de Boursorama :

Forum SES GLOBAL FDR

Je n’ai malheureusement pas réussi à retrouver le document d’introduction des FDR SES Global sur Euronext Paris en 2004. Ce document, mentionné dans la discussion ci-dessus, aurait pu nous apporter quelques précisions au sujet de la fiscalité des dividendes. Le rapport annuel 2004 est cependant toujours disponible (et en français) via le lien ci-dessous. Je l’ai rapidement survolé mais je n’ai rien vu au sujet de la fiscalité.

Rapports financiers annuels

Globalement, je retiens que la nature très particulière de ces titres (certificats de dépôts fiduciaires) implique un statut / traitement fiscal un peu différent. Il me semble toutefois utile et intéressant de partager nos expériences chez différents courtiers.

Dernière modification par delta (31/05/2017 19h50)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech