Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+2]    #1 25/06/2018 20h48 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   176 

Si l’on cherche "café" sur ce forum, on trouve beaucoup de fois l’expression "café du Commerce", quelques posts amusants dans la file d’optimisation du budget restaurant, et pas grand’chose d’autre. Pourtant, j’imagine qu’il y a d’autres aficionado de ce breuvage sur le forum, et c’est un sujet proprement inépuisable :

- la santé du rentier : il paraît que le café diminue de 20% les risques de maladie cardio-vasculaire, ce qui peut être utile quand la volatilité devient folle et que le portefeuille boit la tasse…

- l’optimisation du budget : au lieu de se ruiner en capsules, en machines automatiques, on peut torréfier soi-même, faire de l’excellent café avec des machines ingénieuses et peu chères, apprendre à faire soi-même et sans effort un café glacé excellent au lieu d’en acheter tout fait…

D’ailleurs mon premier post sera consacré au café glacé, tiens.

D’instinct, l’idée serait de préparer de façon habituelle un café chaud, et de le verser sur des glaçons ou de le réfrigérer pour le boire glacé. Grave erreur : le refroidir fera ressortir l’amertume inévitable avec l’extraction à chaud, et l’eau des glaçon dilue le précieux brevage, le transformant en jus de chaussette. A la place, préparez la veille en soirée une mouture fraiche et placez-la au fond d’une cafetière à piston que vous remplirez d’eau froide et que vous rangerez en position "relevée" au frigo. Pendant la nuit, le café va lentement infuser à froid, sans la moindre trace d’amertume. Le lendemain, il ne vous restera qu’à pousser le piston pour obtenir un café glacé parfait (d’ailleurs pompeusement appelé "cold brew" et vendu à prix d’or dans les coffee shops).

Bref, j’espère que ce topic saura rassembler les amateurs de café du forum, afin d’échanger sur nos méthodes préférées de consommer cet elixir qui nous ramène à la vie chaque matin et bien souvent en cours de journée aussi.

Mots-clés : astuces, café, espresso

En ligne

 

[+1]    #2 25/06/2018 21h31 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   220 

Je me souviens de l’endroit exact où j’ai décidé de supprimer tout additif de ce breuvage… c’était il y a bientôt 30 ans… j’ajoutais un sucre à l’époque. Depuis je le prends sans… et c’est bien meilleur ainsi.

Aujourd’hui (enfin depuis 30 ans) c’est devenu mon réflexe matinal… la première activité… qu’il soit 5h, 6h ou plus… un bon café (carte noir réalisé avec une cafetière classique…). L’arôme qui se diffuse dans la chambre… idéal pour commencer une bonne journée… madame adore.

Mon meilleur souvenir ? Il y a 20 ans,  un ristretto bu à Naples.. . La (minuscule) cafetière chauffée par un réducteur de bobineuse… juste une infime gorgée liquoreuse servie par les opérateurs d’une ligne de plat…

Rares sont devenus les torréfacteurs (je passais devant il y a 35 ans, tous les jours, c’était un regal).

Sur Lille, vous avez Méo, torrefacteur de renom qui propose des assemblages très varié et superbes…

Vivement demain matin !


Pour vivre heureux, vivons cachés

Hors ligne

 

#3 25/06/2018 22h14 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   176 

Je dois beaucoup à un ami qui, sur la terrasse du bureau à Pékin, il y a presque dix ans jour pour jour, torréfiait son café dans une gamelle en métal avec un pistolet à chaleur, des baguettes chinoises pour touiller vigoureusement, et moi à côté surveillant le thermomètre infrarouge dans l’attente fébrile du "deuxième crac" smile Avant cette rencontre, je carburais au café au lait lyophilisé sucré.

Depuis je me suis mis à essayer toutes sortes de grains, de machines et de plaisirs.

Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce sont des plaisirs abordables. Une bonne cafetière à piston ou une Bialetti coûtent moins de 30€ et font de l’excellent café, et bien sûr le filtre reste une excellente façon de déguster avec très peu de matériel.

Un bon moulin à café et des grains frais font une grande différence. Le moulin manuel Skerton de Hario fait un excellent travail pour encore moins de 30€. Je l’utilise tous les matins pour préparer le café filtre.

Dernière modification par doubletrouble (25/06/2018 22h18)

En ligne

 

#4 25/06/2018 22h21 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   220 

J’ai un moulin Peugeot à remonter en août, il refera peut être la mouture… avec un peu de chicorée? comme chez ma grand-mère…

Le plaisir est-il en savourant le café ou dans sa préparation? ou les deux?


Pour vivre heureux, vivons cachés

Hors ligne

 

#5 25/06/2018 22h46 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Réputation :   15 

Bonsoir,

Grand buveur de café également. Le réflexe Carte Noire le matin m’a fait sourire, c’est du vécu aussi.

Ayant goûté le café chaud refroidi aux glaçons chez une amie espagnole (dont c’est une pratique courante a priori dans le sud espagnol), j’ai bien envie de tester le cold brew. Nous avons. Une cafetière Bodum à piston qui nous sert que trop peu. Merci pour l’idée !

Bon café demain matin 🙂

Hors ligne

 

#6 25/06/2018 22h57 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   108 

Personne n’utilise la cafetière italienne ici?
Celle qui glougloute quand le breuvage est passé de la partie basse (où il y a l’eau) au réservoir du haut en traversant le café au milieu?

J’ai découvert le café en Italie, c’est quand même les rois de la chose!
Depuis je le bois (j’en bois fort peu souvent), sans rien dedans, pas de sucre.

Cela dit, ils ont aussi des tas de recette incroyables.
Et de la liqueur de café, ça s’appelle du Bicerin.

La recette de la mort qui tue: une boule de glace à la vanille, avec une larme de liqueur d’Amaretto (aux amandes), et un ou deux amarettis (les gateaux secs aux amandes) broyés en poudre par dessus, et là, on verse le café brûlant…miam!

Hors ligne

 

#7 26/06/2018 00h08 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Réputation :   22 

Tiens, une question : combien de temps peut-on garder du café en grains dans un paquet non ouvert avant qu’il ne perde ses qualités aromatiques?

Je suis une béotienne en matière de café , n’en consommant quasiment jamais pour la raison suivante : le café me donne horriblement soif , même après une simple tasse, même sans sucre. Bizarre ,non? Le thé ne provoque pas ce phénomène chez moi ; la seule fois où j’ai ressenti la même chose , c’est après un repas dans un restaurant "chinois" , à cause du glutamate , j’aurais pu boire des litres . Par contre la soif apparait beaucoup plus rapidement après le café qu’après les trucs assaisonnés au glutamate.
Dommage , parce que j’aime bien l’odeur du café , ça me rappelle les petits déj de ma mémé (avec de la chicorée )

Hors ligne

 

#8 26/06/2018 08h37 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   176 

@Victoire : en grains, bien scellé et à température ambiante stable, vous pouvez compter sur deux mois sans soucis. Après il y a des choses surprenantes, comme la fois où je repasse en France et ma mère sort un reste de café moulu entamé qu’elle avait religieusement conservé dans le bac à légume du frigo… pendant un an. Je le met dans la cafetière en me disant que ça me fera de la cafféine à défaut d’avoir du goût, et en avalant la première gorgée, une claque de fruits rouges, presque comme du jus de fruit. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé dans ce frigo, mais ça a bien réussi au Harar.

Pour la soif, c’est une propriété connue de la cafféine ! D’ailleurs l’effet est encore plus prononcé avec le thé vert par exemple : les tannins donnent la sensation de bouche sèche et la cafféine donne soif. C’est peut-être ça plutôt que le glutamate qui vous a donné si soif au restaurant chinois ?

@Lausm : j’ai utilisé ma fidèle Bialetti glougloutante pendant presque 6 ans, avec un petit réchaud électrique chinois qui ne devait sûrement pas être aux normes : depuis qu’il a rendu l’âme et que je l’ai remplacé par un réchaud européen, le café prend presque le double de temps à sortir. Ce qui fait que maintenant je fais du filtre… Il faut que j’essaie votre recette aux amandes !

En ligne

 

#9 26/06/2018 08h41 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   104 

Victoire a écrit :

Tiens, une question : combien de temps peut-on garder du café en grains dans un paquet non ouvert avant qu’il ne perde ses qualités aromatiques?

Il me semble qu’au delà de 3 mois, le café perd de ses qualités.

Personnellement je conserve mon café ouvert au congélateur (grain ou moulu), astuce qui m’a été donné pas un proche et qui, selon moi, n’altère pas le goût.

Bialetti à l’italienne ici, café moulu pour les jours speed, en grain pour le week-end (vieux moulin récupéré dans une brocante). J’ai aussi reçu une nespresso en cadeau, elle prend un peu la poussière et sert principalement aux invités (notamment les amateurs de décaféiné).


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne

 

#10 26/06/2018 09h23 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   250 

Machine expresso à grain ici, avec du café de torréfacteur (généralement Sud-Américain, mais aussi Harar et Yrgachéfé, le café de Rimbaud).

Pour le soir, un café piston (bodum) est sympa mais il faut une moulure spéciale, plus grossière.

Alors certes c’est un peu plus cher qu’un café filtre et la machine est hors de prix, mais j’en suis à ma deuxième Saeco, la première a tenu plus de 10 ans, donc c’est pas réellement un facteur, et même en prenant le café le plus cher et le plus rare qui soit (Hawaii blue mountain), ça revient 2x moins cher que les capsules. A 20 cts la tasse, c’est un luxe abordable.

Un café de torréfacteur a un goût incomparable par rapport à un industriel si vous avez la chance d’en avoir un pas trop loin de chez vous.

Pour la conservation, le café en grain est consommé bien avant d’être éventé, mais pour le moulu, en boîte hermétique au congélateur, et non au frigo, est ce qui marche le mieux de mon point de vue.

En vieillissant, je suis passé au thé au petit déjeuner, qui hydrate plus. Là encore, thé en vrac, bien plus gouteux qu’un sachet (Hassam GFOP en général).

Hors ligne

 

#11 26/06/2018 09h53 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   435 

Ne voyant pas le sujet évoqué dans cette file dédiée au café, je me dois de mentionner une spécialité du pays de ma femme: le Kopi Luwak.

Moi qui d’ordinaire ne supporte pas le café, j’ai vraiment apprécié ceux que j’ai gouté là-bas. Tandis que mes parents, plus amateurs de café, ont laissé dormir un paquet à peine entamé au fond de leur placard.
Des avis dessus ?


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#12 26/06/2018 11h34 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2261 

Cela fait longtemps que je voulais créer ce sujet, mais n’osait pas !

lachignolecorse a écrit :

Aujourd’hui (enfin depuis 30 ans) c’est devenu mon réflexe matinal… la première activité… qu’il soit 5h, 6h ou plus… un bon café (carte noir réalisé avec une cafetière classique…). L’arôme qui se diffuse dans la chambre… idéal pour commencer une bonne journée… madame adore.

Un connaisseur ! :-)

Le plus agréable est quand le café crépite encore dans la cafetière (italienne, bien sûr) alors que vous l’amenez dans la chambre…

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_bialetti.jpg

Évidemment, on achètera son café chez un torréfacteur, celui du supermarché ayant un goût de "brûlé" et on le boira sans sucre (autant mettre du Coca Cola dans son whisky pendant qu’on y est).

doubletrouble a écrit :

- l’optimisation du budget : au lieu de se ruiner en capsules, en machines automatiques

En effet, le succès des machines Nespresso et consorts, très chères et peu écologiques est un mystère complet pour moi, alors qu’il suffit de trois minutes pour faire un excellent café à la cafetière italienne à 25 euros et qui vous durera tout une vie.

doubletrouble a écrit :

on peut torréfier soi-même

Alors pour le coup, cela ne m’était pas venu à l’esprit, je ne pensais même pas que c’était possible simplement ? Vous torréfiez vous-même votre café ?

En ligne

 

#13 26/06/2018 11h42 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   108 

InvestisseurHeureux a écrit :

En effet, le succès des machines Nespresso et consorts, très chères et peu écologiques est un mystère complet pour moi, alors qu’il suffit de trois minutes pour faire un excellent café à la cafetière italienne à 25 euros et qui vous durera tout une vie.

Trois minutes quand on est bien réveillé et pas trop en retard, ce qui n’est pas toujours le cas.
Chez nous les deux cohabitent : j’utilise la Nespresso quand je veux un expresso court facile et rapide, la Bialetti pour un café plaisir dans la journée.

Hors ligne

 

#14 26/06/2018 11h52 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   176 

@InvestisseurHeureux: J’avoue être trop fainéant pour torréfier moi-même désormais (surtout que j’ai un excellent torréfacteur à 200 mètres de chez moi), mais c’est faisable assez facilement, même avec du matériel assez rudimentaire. Le but du jeu est d’assurer une "cuisson" homogène - concrètement : bien remuer - et de surveiller la température des grains pour ne pas brutaliser leurs huiles. Suivant le type de grain, on peut s’arrêter après le premier craquement (light roast, plus acide) ou aller jusqu’au deuxième (dark/french roast, plus chocolaté). Avec un wok, un bon coup de poignet et un thermomètre infrarouge, on peut facilement se préparer un batch suffisant pour deux ou trois jours de consommation. Avant que la mode du café ne se répande en Chine (vers 2012 ?), j’avais l’habitude d’acheter des grains de café vert du Yunnan à vil prix sur TaoBao et de me préparer une light roast de cette façon. C’était bien meilleur marché et goûtu que les boîtes de conserve Illy/Lavazza vendu à prix d’or au BHG…

Après, évidemment on peut pousser la geekerie beaucoup plus loin. La machine GeneCafé CBR est populaire pour torréfier chez soi, après d’autres comme mon ami Canadien susmentionné achètent carrément du matériel pro d’occasion et modélisent des profils de torréfaction sur ordinateur !

A vrai dire, j’hésitais aussi à créer ce topic un peu hors sujet, mais je me suis replongé avec délice dans la geekerie du café quand j’ai reçu ma Pavoni la semaine dernière et je me suis dit que je ne devais quand même pas être le seul du forum à aimer ça smile

Dernière modification par doubletrouble (26/06/2018 11h55)

En ligne

 

#15 26/06/2018 12h24 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Réputation :   73 

doubletrouble a écrit :

Après il y a des choses surprenantes, comme la fois où je repasse en France et ma mère sort un reste de café moulu entamé qu’elle avait religieusement conservé dans le bac à légume du frigo… pendant un an. Je le met dans la cafetière en me disant que ça me fera de la cafféine à défaut d’avoir du goût, et en avalant la première gorgée, une claque de fruits rouges, presque comme du jus de fruit. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé dans ce frigo, mais ça a bien réussi au Harar.

Pour faire un petit hors-sujet, il m’est arrivé la même chose avec un bière industrielle de fabrication française qui commence par K. J’ai choppé une bouteille en fond de de frigo chez mes parents (comme vous) qui était officiellement périmée de puis 1 an environ.
Pas farouche (et assoiffé), j’ai testé….et me suis retrouvé avec un breuvage type ambrée…bizarre. Et au coup, j’étais assez proche d’une Leffe 9° (mais sans l’alcool). Autant dire que, sans être ma meilleure expérience bière de ma vie, ce fut une superbe surprise !

Hors ligne

 

#16 26/06/2018 14h41 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Réputation :   14 

InvestisseurHeureux a écrit :

Alors pour le coup, cela ne m’était pas venu à l’esprit, je ne pensais même pas que c’était possible simplement ? Vous torréfiez vous-même votre café ?

Il y a des passionnés de tout!
LE forum français sur le café est Forum Expresso sur lequel on trouve bon nombre de conseils, pour toute méthode d’extraction. Il n’a pas grand chose à envier au votre niveau activité!

Pour la Bialetti, le meilleur conseil à donner est de faire bouillir l’eau dans une bouilloire et de ne la mettre dans la cafetière que lorsqu’elle bout, afin d’éviter au maximum de chauffer (=bruler) le café avant le contact de l’eau.
Et puis bien entendu les conseils classiques, valables pour toutes méthodes d’extraction: du café frais, bien torréfié, fraichement moulu.

J’ai moi même une machine espresso semi professionnelle (Rancilio Silvia) associé à un moulin de même gamme (Eureka Mignon) et se sont (ma femme et moi sommes unanimes), avec mon extracteur de jus, les achats qui ont le plus contribué à l’amélioration de notre qualité de vie quotidienne.
Bon c’est sur que c’est un budget au début (~500€), mais on ne s’en lasse jamais.

Hors ligne

 

[+1]    #17 26/06/2018 15h05 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   564 

J’ai aussi une Silvia commandée en allemagne. Les français n’ont aucune culture du café et il est impossible de trouver une machine à chaudière dans le commerce, il faut aller sur des sites italiens ou allemands.
Quand j’aurai la place je me prendrai une Europiccola en cuivre.
J’en ai vu dans des magasins à Rome, elle est belle comme un camion.

Dernière modification par bifidus (26/06/2018 15h06)


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#18 26/06/2018 15h07 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   176 

@Lautho : je confirme que les moulins Eureka sont excellents, j’ai choisi un Atom et non seulement le résultat est idéal (mouture homogène et sans grumeaux), mais son bruit discret est idéal pour l’utiliser le matin sans déranger Madame smile

@bifidus : c’est la machine que je viens d’acquérir. Au delà de l’esthétique, le côté manuel de la chose est vraiment intéressant. Quand on se fait couler un espresso sirupeux avec une tonne de crema, dans un silence absolu en dehors du clapotis du filet de café dans la tasse, il y a une sorte de satisfaction basique et manuelle qu’on ressent quand on utilise un outil bien fait.

Dernière modification par doubletrouble (26/06/2018 15h14)

En ligne

 

[+1]    #19 06/07/2018 14h45 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Réputation :   12 

bifidus a écrit :

…il faut aller sur des sites italiens ou allemands.

Bifidus,
Il y a le site Français maxicoffe où j’ai acheté ma LELIT qui permet de trouver des machines à chaudière et même double chaudière pour les puristes du cappuccino !

Hors ligne

 

#20 06/07/2018 15h05 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   176 

@banyuls : effectivement, j’ai acheté mon moulin chez eux. Par contre, pour la machine elle-même, je vous conseille Vieffe Trade :

Machines À Café La Pavoni | Vieffetrade

C’est légèrement moins cher (846€ frais de port inclus pour la Pro version cuivre contre 890€ frais de port offerts chez MaxiCoffee), mais surtout il y a plein d’autres appareils à prix attractifs sur ce site, donc vous pouvez potentiellement grouper. S’ils avaient vendu des moulins Eureka, j’aurais aussi acheté mon moulin chez eux.

En ligne

 

#21 25/10/2018 23h36 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   85 

Grâce à ce post, je me suis intéressé aux machines à café, au café lui-même etc etc

C’est donc un post écrit avec la foi du nouveau converti…

Comme dit par banyuls, le site maxicoffee est top avec ses vidéos, ses prix et son service client. Je le recommande également! Vous y trouverez toutes les machines citées précédemment et plein d’autres.De plus, le torréfacteur avec lequel ils travaillent localement fait vraiment du bon boulot (mais, il est plus chère que le café en grain cité par la chignolecorse que l’on trouve régulièrement en vp).

Après avoir changé la machine et le café, j’ai découvert la « crema ». Une découverte pour moi pour un café « maison » ! J’utilise des tasses bodum à double parois qui sont super au niveau visuel + on se brûle pas + forme ronde adaptée aux ristrettos.

Juste un conseil, qui semble évident quand on y pense, mais le café c’est principalement de l’eau. Donc prenez une eau que vous aimez. Personnellement, je met de la wattwiller car c’est une eau au goût neutre que j’apprécie.

Dernière modification par Pierrot31 (25/10/2018 23h40)

En ligne

 

#22 28/10/2018 16h38 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   220 

Pierrot31 a écrit :

J’utilise des tasses bodum à double parois qui sont super au niveau visuel + on se brûle pas + forme ronde adaptée aux ristrettos.

Même si leur design est très soigné, je suis partagé sur ce choix à cette saison (et pour les 6 mois qui viennent), j’apprécie le réconfort apporté par la chaleur du breuvage sur les mains. Une tasse en acier émaillé me semble plus adaptée pour se préparer aux intempéries.

Mais bon, qu’importe le flacon…


Pour vivre heureux, vivons cachés

Hors ligne

 

#23 28/10/2018 18h23 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   85 

Ce sont les tasses offertes (avec café et bons de réductions sur commandes futures) par le site internet dont je parlais ci dessus et qu’ils utilisent dans leurs vidéos. Je suis débutant en café mais la taille, la forme et la matière de la tasse influencent sur "l’expérience café".

Le forum de Lautho est d’une grande richesse pour ceux qui veulent aller loin.

En ligne

 

#24 28/10/2018 18h38 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Réputation :   18 

Pour moi c’est 2 tasses de café bues au lit le matin, + 1 tasse en fin du repas du midi….

Cafetière électrique classique à filtre + café moulu Méo + eau de source de LAQUEUILLE

Cette eau sans goût propre ne modifie pas celui du café. Et, surtout, elle ne provoque pas l’entartrage de la cafetière car sa dureté est très faible (4.7mg/l d’ions calcium + 1.8mg/l d’ions magnésium = 1.9°f de dureté :-)

NOTA: je n’utilise cette eau que depuis 1 an. Je prenais auparavant "bêtement" l’eau du robinet (qui présente une dureté moyenne de 35°f), et je devais détartrer la cafetière 3 fois par an…

Hors ligne

 

#25 28/10/2018 20h34 → Le café du rentier : comment faire du bon café ? (astuces, café, espresso)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   250 

une dureté trop faible est paradoxalement néfaste car très souvent associée à une eau plutôt acide.
8-12°f et PH 7,4-7,8 est la fourchette idéale.

J’ai la chance d’avoir au robinet une eau quasi parfaite (<15°f + PH =7.9, fer dissous quasi 0), et je fait les cycles de détartrages imposés par ma machine automatique à l’eau claire.

En eaux bouteilles, l’eau de Volvic a la réputation d’être une des moins minéralisée  et a un PH absolument neutre. Perso, j’aime pas.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech