Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#151 22/04/2020 14h24

Admin (2009)
Top 20 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   2878  

InvestisseurHeureux a écrit :

Et semble-t-il, il est possible d’augmenter la durée de vie de ses lames en les affûtant sur un jeans : Comment aiguiser de vieilles lames de rasoir: 10 étapes

Stefvn l’expliquait déjà dans cette file en 2016 : Se raser : comment bien se raser ? (2/6)

Quelqu’un a-t-il essayé avec succès cette technique ?

A part émousser encore un peu plus la lame, ce n’est pas probant…

Hors ligne Hors ligne

 

#152 22/04/2020 14h48

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 5 Actions/Bourse
Top 10 Banque/Fiscalité
Réputation :   1178  

Pour ce que j’ai constaté, cela enlève d’abord les éventuels résidus si elle est mal lavée et cela redresse les légers défauts de la lame, mais quand ces derniers sont trop prononcés effectivement j’ai le même souci que vous.


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Boursorama Degiro Fortuneo 12470190 iGraal eBuyClub RedSFR BSDirect

Hors ligne Hors ligne

 

#153 22/04/2020 15h51

Membre (2012)
Réputation :   85  

Il existait dans les années 40-50 des (ré)affuteurs de lame de rasoirs, forme de minimeule à eau portative ou de double cylindre aiguiseur. Une recherche sur google avec les mots clés "aiguiseur lame rasoir" donne un aperçu de quelques objets anciens mais parfois encore en vente aux enchères.
Après, vu le prix des lames, personnellement, je ne m’ennuierai pas avec ça et prendrais plus de plaisir à aiguiser le coupe-chou par exemple.


Portefeuille : 15% de TRI | "Je peux être rentier à vie dès maintenant, à condition de mourir l'année prochaine :)"

Hors ligne Hors ligne

 

#154 24/04/2020 23h00

Membre (2020)
Réputation :   0  

Depuis 1 an j’utilise un rasoir de sûreté merkur futur. C’est le must des rasoirs de sûreté. Un peu cher à l’achat mais on s’y retrouve dans la durée. Pour les lames j’ai pris une boîte de 100 lames sur amazon. J’ai commencé par des derby extra mais elles ont trop souples je trouve. J’ai acheté des lames Astra que je trouve plus efficaces.

Pour le blaireau éviter les blaireaux de supermarchés qui durent pas très longtemps. J’en ai pris un dans un magasin spécialisé. J’en suis satisfait.

Hors ligne Hors ligne

 

#155 03/06/2020 18h31

Membre (2014)
Réputation :   4  

InvestisseurHeureux, le 22/04/2020 a écrit :

InvestisseurHeureux a écrit :

Et semble-t-il, il est possible d’augmenter la durée de vie de ses lames en les affûtant sur un jeans : Comment aiguiser de vieilles lames de rasoir: 10 étapes

Stefvn l’expliquait déjà dans cette file en 2016 : Se raser : comment bien se raser ? (2/6)

Quelqu’un a-t-il essayé avec succès cette technique ?

A part émousser encore un peu plus la lame, ce n’est pas probant…

J’ai réussi à allonger la durée de vie des lames de une à deux utilisations avec le jean. Le cuir est plus efficace mais pas magique. En brocante on peut trouver des affuteurs ou sur le net des gadgets modernes pour affuter les lames, c’est variablement efficace. 

J’ai fini par utiliser des rasoirs single edge pas trop cher et les lames s’utilisent 10 à 15 fois. Achetées en lot au Japon cela revient à encore moins cher. Je peux faire quelques photos si amateurs il y a ici. smile

Pour ceux qui ont des irritations, j’utilise du gel d’aloe vera bio avec quelques gouttes d’huile d’avocat ou d’amande douce. Quelques gouttes d’huile essentielle de cade pour l’effet "purifiant" (optionnel, j’aime bien les HE) 
JE fais le mélange tous les 2 mois et je conserve au frigo pour un effet rafraichissant bien meilleur.

A+,
NicK.


Amateur de rasoirs Gillette vintage depuis 2010; calcéophile depuis les années 2000.

Hors ligne Hors ligne

 

#156 28/07/2020 18h52

Membre (2016)
Réputation :   72  

Bonjour a tous ,

Et pour la bonne conservation de la lame du rasoir , a quel endroit l’entreposez-vous ?

D’habitude , pensant ( mais je peux me tromper ) que dans une pièce moins humide que la salle de bain la lame s’oxydera moins avec le temps , si je la mets dans une pièce comme ma chambre  .
Ainsi je sèche la lame avec une serviette ou un mouchoir , et je l’entrepose dans ma chambre sur une étagère dans une armoire entre ouverte .
Meme si cela fait avec les années beaucoup d’aller-retour .

Mais en cette période je me demande si la lame du rasoir poser simplement a coté du lavabo de la salle de bain , donc a porté de main .
Ne serait pas une méthode aussi efficace pour la conservation du tranchant ?
J’utilise des jetables .

Après tout les lames sont en acier inoxydable , mais il est vrai qu’il y a plusieurs qualités d’inox .
Je sais aussi par expérience , qu’il n’est pas bon du tout de laisser les outils de bricolage en inox dans le jardin plusieurs jour et nuit , car ils rouillent assez ou très rapidement .
En voilà un dilemme hmm

Dernière modification par Serrure (28/07/2020 20h23)

Hors ligne Hors ligne

 

#157 28/07/2020 22h25

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 5 Actions/Bourse
Top 10 Banque/Fiscalité
Réputation :   1178  

Lame Derby dans la salle de bain montée sur le rasoir, plus d’une dizaine d’utilisations et aucun souci d’oxydation ou de tranchant malgré une salle de bain pas au top en termes de VMC.

Séchage serviette après chaque rasage également.

Personnellement j’ai résolu mes problèmes d’irritation du cou et les coupures en changeant de rasoir (mais pas de lames).

Le rasoir de sûreté est beaucoup plus facile à utiliser que la shavette, je vais beaucoup plus vite, sans me blesser ni m’irriter, donc je pense que j’avais un mauvais angle avec la shavette + j’allais dans le mauvais sens sur une partie du cou, merci à Asinus et idamante wink


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Boursorama Degiro Fortuneo 12470190 iGraal eBuyClub RedSFR BSDirect

Hors ligne Hors ligne

 

#158 30/07/2020 20h23

Membre (2014)
Réputation :   49  

Bravo Bibike
La shavette c’est un truc de coiffeuse homme des temps passés, utilisée pour raser les pattes. Mais c’était avant. Ma coiffeuse m’a dit que ce n’était plus enseigné en CAP, alors elle ne sait pas faire. Donc dorénavant je me rase les pattes dans la voiture en sortant du salon. :-)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #159 27/11/2020 11h13

Membre (2015)
Top 20 Réputation
Top 5 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2390  

Voici un site extraordinaire, qui détaille la physique derrière l’aiguisage des lames en général et des lames de rasoir en particulier, avec clichés obtenus au microscope électronique :
Home – scienceofsharp

C’est en anglais et ça demande un certain investissement en temps et en attention, car on ne peut guère le lire en diagonale (si on ne prend pas la peine de commencer par lire les définitions des termes, on ne s’en sort pas).

Entre le confinement et les longues soirées d’hiver, ça pourra intéresser certains esprits curieux.

Un peu d’aide pour le vocabulaire :
keenness = fineness : la largeur du tranchant, à son apex ou edge (le fil du tranchant). Si on approxime la section du fil par une forme en demi-cercle, la keenness en est le diamètre. La moitié de cette distance sera le edge radius (rayon du tranchant). On considère généralement qu’il faut un tranchant d’une largeur de moins de 100 nm pour bien se raser.
sharpness = thinness : la largeur du tranchant, mesurée cette fois à 3 micromètres en-deca du fil.
Il faut noter que les rasoirs sont aiguisés en posant la lame à "plat", c’est à dire que l’angle d’aiguisage est donné par la largeur du dos du rasoir. Dans son cas, son rasoir a un angle de 8,25 ° par rapport à l’axe central de la lame, soit un angle total de 16,5 ° entre les deux faces du biseau (cet angle total est appelé en anglais inclusive angle).
bevel : biseau
hone = aiguisage fin réalisé sur des pierres généralement de granulométrie 1000 à 16000 environ. A noter que sur un rasoir en parfait état, on ne fait un tel aiguisage que sur une pierre extrêmement fine (4000 à 8000), à un intervalle de une fois par semaine à une fois par an (selon les auteurs) ; pour l’entretien quotidien, un affilage au cuir nu suffit.
stropping = affilage réalisé sur du tissu ou du cuir (le strop material), toujours en tirant, avec ou sans pâte. En français, on dit affiler mais aussi repasser ("on repasse le rasoir sur le cuir").
strop : c’est le support sur lequel on affile ; les deux formes les plus courantes sont la lanière et la raquette.
steeling = aiguisage réalisé sur un fusil de boucher. L’auteur fait cet aiguisage en poussant. Les bouchers le font en tirant ou en poussant selon comment ils ont appris ou selon ce qu’ils ont à couper.
edge-leading : littéralement, "le tranchant en premier" : aiguisage en poussant (comme si on voulait couper la pierre) ; c’est le mouvement qui est généralement fait quand on aiguise sur des pierres car cela produit un tranchant sans morfil.
edge-trailing : littéralement "le tranchant en dernier" : aiguiser en tirant (comme pour étaler du beurre) : c’est le mouvement qui est généralement fait quand on affile sur un tissu ou un cuir. Il est également utilisé sur une pierre si l’on veut obtenir un tranchant bien fin, quitte à avoir du morfil qui sera éliminé ensuite.
micro-convexity = micro-convexité : c’est la forme obtenue en affilant : le biseau est convexe, avec un angle qui augmente (entre 19 et 25° généralement), mais seulement sur les derniers microns. Dès qu’on s’éloigne du tranchant de plus de quelques microns, le biseau est bien triangulaire à 16,5 °. Donc l’affilage ne génère pas un biseau convexe, mais un biseau micro-convexe.

Pour ceux qui utilisent des lames fabriquées industriellement (rasoirs jetables ou à tête jetables ou de sécurité ou shavette), vous aurez sans doute la curiosité d’aller voir à quoi ressemblent vu de près (on trouve dans la même page une lame de cutter OLFA : depuis le temps que j’utilise des cutters, maintenant je vois mieux pourquoi ça coupe bien mais aussi pourquoi ça s’émousse assez vite) : A Comparison of Several Manufactured Blades – scienceofsharp

Spoiler Concernant l’affûtage manuel des rasoirs, je vous révèle la conclusion de ces longues pages :
Pour bien raser, un rasoir doit avoir un fil très fin (idéalement dans les 30 à 50 nm de largeur) mais suffisamment robuste, ce qui s’obtient grâce à l’affilage qui produit la micro-convexité du tranchant (un tranchant trapu en quelque sorte).
Car le tranchant obtenu sur des pierres, même très fines, présente l’angle normal du rasoir, selon un angle très aigu (16,5 °) ce qui le rend donc fragile ; de plus le fil de ce tranchant est un peu trop large (souvent dans les 100 à 200 nm) et un peu irrégulier (en forme de montagnes).
A partir de ce tranchant obtenu sur la pierre, la phase de l’affilage permet d’obtenir un angle localement plus large (19 à 25 °) ce qui rend le tranchant plus robuste ; un fil néanmoins très étroit (30 à 50 nm) ce qui rend la coupe très efficace, et un fil droit, sans indentations ni morfil, ce qui rend le rasoir non agressif pour la peau. L’affilage gagne donc en keenness et en robustesse du tranchant, au détriment de la sharpness. Cet affilage idéal est difficile à obtenir, et c’est là qu’il est intéressant de suivre les préconisations de l’auteur (ou au moins de s’en rapprocher), préconisations résumées dans : Simple Straight Razor Honing – scienceofsharp (sans oublier de lire les commentaires, qui comportent de nombreuses réponses instructives de l’auteur).

Si j’arrive à intégrer l’image, voici le gros plan et la vue en coupe de ce tranchant idéal :


On voit bien les trois qualités obtenues par l’affilage soigné :
- un fil très étroit (le sommet est vraiment très pointu, il doit faire dans les 20 nm de large seulement),
- le fil et les côtés sont très lisses et réguliers (à cette échelle,  avant l’affilage, la lame ressemble aux montagnes des Alpes, alors que là c’est très lisse),
- cet angle de 25° qui donne un tranchant relativement trapu : 1,7 micron de large à 3 microns de distance, alors que l’angle d’origine de 16,5 ° ne donnerait une largeur que de 0,9 micron à 3 microns de distance.

Ce qu’on ne voit pas sur cette image car il faudrait faire un zoom arrière, c’est que, en dehors des 5 ou 6 derniers microns où il y a cette micro-convexité, le reste de la lame reste très fine, puisqu’on retrouve l’angle très aigu de 16,5 ° dès qu’on est au-delà des 6 derniers microns.

PS : je n’assure pas le SAV de ces pages et de ces préconisations. Si vous avez des questions, adressez-les à l’auteur, ou bien rejoignez un forum spécialisé en coupe-choux.

Dernière modification par Bernard2K (28/11/2020 08h59)


L'inconvénient avec les signatures de forum c'est que c'est toujours trop cour

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #160 29/11/2020 12h18

Membre (2010)
Top 150 Réputation
Réputation :   157  

Et la Lumière fut…
Une subite impulsion en prenant ma douche ce matin : se raser sous la douche les yeux fermés, tout en bénéficiant de l’eau chaude
Aussitôt pensé, aussitôt fait
Marvellous

Système à breveter d’urgence !

Dernière modification par Job (29/11/2020 12h19)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#161 29/11/2020 14h00

Membre (2020)
Réputation :   6  

En ce qui me concerne, je me suis abonné depuis un moment déja chez monsieur barbier.

Ils proposent un système d’abonnement pour des lames envoyées tous les 1/2/3 mois au choix qui me convient très bien.

Me rasant tous les deux jours, j’en avais assez d’acheter des lames mach 3 toujours plus chères et d’une qualité souvent douteuse, et la je trouve que la coupe et au moins aussi bonne, si ce n’est meilleure.

Du coup je suis livré d’une recharge de 4 lames tous les mois, soit une par semaine. Elle pourrait me faire plus que les 3 rasages que je lui accorde mais ça serait un peu plus compliqué à gérer et puis, une lame neuve pour raser les poils qui ont poussé tout le week end, c’est pas plus mal.

En tout cas, je recommande le service.

Hors ligne Hors ligne

 

#162 29/11/2020 17h13

Admin (2009)
Top 20 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   2878  

Yazz a écrit :

Ils proposent un système d’abonnement pour des lames envoyées tous les 1/2/3 mois au choix qui me convient très bien.

Me rasant tous les deux jours, j’en avais assez d’acheter des lames mach 3 toujours plus chères et d’une qualité souvent douteuse, et la je trouve que la coupe et au moins aussi bonne, si ce n’est meilleure.

Vous pouvez aussi passer au rasoir de sûreté (lire cette file de discussion en entier !), et acheter 100 double-lames Derby Extra pour 10 euros. Cela vous durera au moins 800 rasages, donc plus de 4 ans compte-tenu de votre fréquence de rasage.

Et en lieu et place de la mousse à raser, de l’huile végétale ou du [vrai] savon de Marseille à l’huile d’olive.

A part le rasoir coupe-choux, c’est impossible de faire moins cher.

Hors ligne Hors ligne

 

#163 29/11/2020 20h25

Membre (2020)
Réputation :   6  

Je n’en fais pas une question de prix, mais quand je vois comment je m’esquinte souvent les doigts avec des couteaux de cuisine, je préfère mettre une grille entre les lames et ma peau big_smile

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #164 09/12/2020 13h11

Admin (2009)
Top 20 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   2878  

InvestisseurHeureux, le 22/04/2020 a écrit :

InvestisseurHeureux a écrit :

Et semble-t-il, il est possible d’augmenter la durée de vie de ses lames en les affûtant sur un jeans : Comment aiguiser de vieilles lames de rasoir: 10 étapes

Stefvn l’expliquait déjà dans cette file en 2016 : Se raser : comment bien se raser ? (2/6)

Quelqu’un a-t-il essayé avec succès cette technique ?

A part émousser encore un peu plus la lame, ce n’est pas probant…

Ça y est, cela fonctionne.

Ce que j’ai changé : je prends une serviette bien épaisse, et je ne frotte la lame que 3 fois sur une dizaine de centimètres.

Dans mes tentatives précédentes, je frottais pendant une minute, comme si je voulais aiguiser un couteau, c’était trop.

Hors ligne Hors ligne

 

#165 02/01/2021 10h28

Membre (2014)
Top 100 Réputation
Réputation :   196  

Bonjour à tous,
Pour poser le contexte, je suis dans une démarche de minimalisme coiffé de conscience écologique qui se renforce chaque jour qui passe. En un mot, je fais une guerre de siège à la pollution plastique…
Après la dernière newsletter de l’IH et la lecture de cette file, j’ai donc appliqué le concept à la sphère du rasage en passant au rasoir de sûreté. Premier rasage le 01/01/2021 > en voici une résolution qu’elle est bonne et qui est déjà en application !

Paradoxalement, j’ai eu une petite appréhension justement car je pensais le rasoir de sûreté plus dangereux que les autres jetables (notamment du fait de facteurs potentiellement aggravant - voir dessous). J’avais quand même peur de me saigner le visage après la lecture des premiers essais de notre hôte :-)
@Yazz: après essai du rasoir de sûreté classique Wilkinson (16,99 € avec 10 lames), je confirme qu’il n’y a pas plus de risque de coupure avec celui-ci plutôt qu’un jetable (ou un Mach 3). Le risque est peut-être plus grand mais du coup on est plus à ce que l’on fait, et c’est tant mieux.
En vérité, la lame dans le rasoir est quand même protégée et n’est pas à vif, les bords du rasoir évitent que la lame fasse saillie (ce qui pourrait être dangereux car coupant).

En fait de facteur aggravant (les puristes vont hennir), je me rase le matin avant toute chose, je ne prépare pas ma peau spécialement, je me rase à l’eau froide et sans aucun produit (j’avais un peu peur alors que ce procédé qui convient pour le rasoir jetable soit mis à mal par les caprices d’un rasoir de sûreté). En réalité aucun problème !
Circonstances atténuantes: rasage un jour sur 2 (voire 3), un seul passage dans le sens du poil (pas de rebrousse poil), rasage du cou uniquement (je porte une barbe de 3 jours).

En synthèse, très content de ce changement de paradigme qui fera du bien à la planète !


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

#166 02/01/2021 10h40

Membre (2016)
Réputation :   78  

Bonjour,

Je ne suis pas sûr d’avoir compris, comment entretenez-vous votre barbe de trois jours avec ce rasoir?

Bien à vous,

Dr. Minimal


Bonjour, je suis Dr. Minimal, et je blogue mes progrès vers l'indépendance financière en Français et en Anglais.

Hors ligne Hors ligne

 

#167 03/01/2021 09h37

Membre (2014)
Top 100 Réputation
Réputation :   196  

@DrMinimal: La barbe de 3 jours est entretenue avec une vulgaire tondeuse à cheveux :-)
Pour être complet, un passage tous les 15 jours avec la tondeuse pour bien tout raccourcir et puis je ne touche plus la barbe avant la prochaine quinzaine.
De ce fait, la "surface à raser" avec le rasoir de sûreté est largement plus petite (uniquement le cou jusque sous la mâchoire) que si tout le visage était concerné.

J’en profite avec une question aux raseurs chevronnés :-) : Comment procédez vous pour le choix des lames, la fréquence et l’entretien ?

De mon côté, je vais partir sur une première commande de 100 lames de 16 marques différentes (panachage). D’aucun indiquent qu’il faut trouver ses lames (i.e. celles qui sont coupantes comme il faut, ont la dureté qu’il faut, vont bien avec la peau, n’irritent pas, coupent bien le type de poil que l’on a, tout un art en somme).
Toutefois, en regardant le site Razor Blades Club, j’ai pu avoir un aperçu de l’étendu (inattendue) du paysage.
Je m’en suis servi pour regarder la provenance des lames. En effet, comme indiqué précédemment, en 2021, j’essaie d’abord d’acheter Français, ensuite Européen, ensuite dans le reste du monde. L’essentiel des lames vient de Chine, Inde, Russie.
Après l’essai des 16 marques je me déciderai (si tant est qu’il soit possible de se souvenir du résultat et surtout des différences entres 16 lames différentes étalée sur des années d’utilisation !)
Aussi je serai intéressé pour connaître votre méthode de choix de lame. La façon dont je vois les choses étant qu’en tant qu’amateur (voire profane) les différences entre lames seront peu perceptibles pour moi.
Au surplus, un rasoir jetable me faisait 2 semaines, avec un rasoir de sécurité double lame, et bien je multiplie par 2 et donc on peu inférer une lame par mois (à mettre à l’épreuve - deux semaine avec un côté de la lame, deux semaines avec l’autre).
Quand bien même, en restant sur une lame par quinzaine, 100 lames doivent me faire 4 années (la vache). Je suis très étonné d’entendre des collègues indiquer qu’ils changent leur lame tous les jours ou une fois sur 2, cela me parait aller dans le mauvais sens, mais bon. Pour un barbier je comprends qu’il faille changer entre chaque client, mais pour un gentleman tout seul avec son rasoir, une chose m’échappe).

Enfin, une rapide recherche de prix pour 100 lames indique un écart gigantesque entre la marque "Shark", produite en Égypte à 0,07€ par lame et la marque "Bolzano", produite en Allemagne à 0,2295€ par lame. Le produit Allemand est juste plus que 3 fois plus cher que le produit Égyptien.

P.S.: Je suis aussi bien désolé de ne pas avoir trouvé de produit française s’agissant de lame. Si quelqu’un en connaît je suis preneur.


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

#168 18/08/2021 15h44

Membre (2014)
Top 50 Réputation
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   393  

Bonjour,

Bravo aux intervenants pour les apports.
J’ai parcouru les articles avec réputation… mais n’ai pas trouvé pour celui qui est barbu et veut la conserver nette.

Quelles sont les recommandations pour un trimmer? Quelles marques?

Chez mon barbier de séville, ils ont souvent du Panasonic mais gamme pro, que je ne vois pas en magasin.
Parfois du Wahl mais pareil. La version consommateur a souvent rien à voir?

Mon but est de trouver un trimmer qui va faire un travail uniforme et rapide.
Les contours pourront être fait avec un coupe chou (c’est d’ailleurs ce que fait mon barbier!).

Je vais lire les suggestions avec intérêt

Dernière modification par kiwijuice (18/08/2021 15h45)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #169 18/08/2021 17h29

Membre (2014)
Réputation :   3  

Bonjour kiwijuice,

Je vous conseille effectivement de fouiller dans la gamme Wahl "Professional". J’utilise avec bonheur une "Detailer" depuis de nombreuses années de façon très similaire à celle que vous envisagez. Si vous n’avez pas de contrainte particulière, les versions filaires me semblent bien plus appropriées tenant compte du fait que la plupart des tondeuses tombent en panne par usure des batteries liées à leur faible temps d’utilisation pour les particuliers. C’est ce que j’ai fait et ne le regrette pas.

Attention toutefois, quand on est habitué à une tondeuse grand public la coupe peut surprendre par son efficacité. Ce n’est pas un rasoir mais on peut malgré tout se couper si on n’est pas attentif.

J’utilise également un coupe-chou pour la finition, plus par plaisir d’ailleurs, car le résultat obtenu avec ma tondeuse est déjà assez bon (disons qu’on perd 3 à 4 heures par rapport à un rasage "fesse de bébé").

Hors ligne Hors ligne

 

#170 18/08/2021 17h48

Membre (2014)
Réputation :   14  

J’ai essayé la lame de sureté, mais je vais faire hurler les puristes.
Je préfère de loin mon wilkinson 5 lames. La lame à 2 euros me fait le mois. Rasage parfait et rapide tous les matins. Donc à 24 euros / an plus c’est plus cher que les lames de sureté et un peu de déchets plastiques, mais confort supérieur selon moi.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #171 18/08/2021 18h28

Membre (2015)
Top 20 Réputation
Top 5 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2390  

kiwijuice : j’ai indiqué dans ce fil les références de mes tondeuses Panasonic Professionnal.

Si l’on veut être sûr que l’on a les références les plus actuelles, on peut regarder le site "pro" de Panasonic Professionnal, pour voir ce qu’ils vendent actuellement. Toujours vérifier que ce qu’on envisage d’acheter fait bien partie de la gamme professionnelle.

Pour acheter, ensuite, une fois qu’on a les références, c’est facile : un coup de moteur de recherche… Ce n’est effectivement pas en magasin physique. Il faut chercher un vendeur sur l’internet (amazon, ebay…). Si l’on veut être sûr que l’on pourra faire jouer la garantie, il vaut mieux acheter auprès d’un vendeur français et "sérieux".


L'inconvénient avec les signatures de forum c'est que c'est toujours trop cour

Hors ligne Hors ligne

 

#172 18/08/2021 21h42

Membre (2014)
Top 100 Réputation
Réputation :   196  

@macsnaw: En ce qui me concerne je trouve que c’est l’inverse, les rasoirs de sûreté sont plus efficaces. S’agissant d’un critère très personnel, n’en discutons pas plus.

Ceci étant dit, (et pour se marrer un peu) j’avais fait un Business Case comparatif #deformationprofessionnelle:
Rasoir de sûreté (baseline) versus rasoir jetable versus rasoir Mach 3.
Hypothèses:
- on raisonne sur une vie de rasage soit 60 années de 15 à 75 ans (cas favorable pour l’amortissement de l’investissement initial pour le rasoir de sûreté et le rasoir Mach 3)
- on simplifie en disant que les matières annexes (savon de rasage et autre blaireaux et bombes de rasage sont hors équation car non différenciant - pour l’anecdote je me rase à l’eau depuis que j’ai été contraint de tenter l’expérience en bivouac, pour finalement l’adopter au quotidien
- on simplifie en disant que l’inflation frappe les 3 scénarios de la même façon - donc non différenciant
- on indique deux rotations mensuelles (consommation de 2 lames pour les rasoirs de sûreté, 2 rasoirs jetable ou 2 têtes de rasoir Mach 3 par mois (hypothèse sous-jacente, l’individu ne se laisse jamais pousser la barbe ;-) )
- on néglige les impacts (coûts) environnementaux qui viendraient gréver les scénarios 2 et 3

La conclusion est qu’après 60 ans on aura dépensé :
- 116 EUR si on se rase au rasoir de sûreté (vraiment pas cher d’être un gars)
- 1 282 EUR si on utilise des jetables
- 3 426 EUR si on utilise un Mach 3

Voilà voilà…


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

#173 13/09/2021 19h44

Membre (2019)
Réputation :   31  

Bonjour,

Tout d’abord merci, j’ai découvert le rasoir de sureté et le blaireau grâce à ce superbe sujet.

De nature curieuse je me suis empressé d’en commandé un, et j’ai rapidement survolé quelques tutos pour savoir comment m’y prendre le jour de la réception.
Une fois reçu je me suis donc empressé de le tester, effectivement c’était très plaisant d’utiliser ce nouveau matériel économique. Finalement je n’ai eu seulement que quelques petites coupures très superficielles sur le visage, sur lesquelles j’ai ensuite passé la pierre d’Alun.
Prenant la confiance après ce premier essai concluant, je voulu l’essayer jusqu’au bout et sous la douche je me remis à faire un peu de savon avec mon blaireau, j’ai donc ensuite essayé de faire la boule à zéro, mais pas sur la tête… Et grand mal m’en a pris puisque moins d’une heure plus tard je me suis retrouvé aux urgences, bilan sans appel.. trois points de sutures..aie aie aie
La conclusion : après m’être un peu mieux renseigné et après quelques nouveaux essais, je peux dire que le rasoir de sureté est un excellent investissement pour se raser le visage à moindre coût

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur