Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+2]    #1 06/07/2022 12h03

Membre (2021)
Réputation :   18  

J’ai pensé qu’il était intéressant de débattre de ce sujet pour voir éventuellement des aspects que j’aurais mal jugé ou omis dans la réflexion qui a mené à mon épisode de podcast de cette semaine dont le titre est "Riche avec 3673€ par mois ? Vraiment ?" mais également à vous partager mes trouvailles.

Je me suis basé sur un article du point qui mentionnait qu’on était riche à partir de 3673€ par mois en France.
Riche à partir de 3 700 euros par mois ? - Le Point

La grosse vertu de cet article pour moi et du résultat de l’étude c’est que pour une fois il indique bien qu’il s’agit d’un salaire net, après impôts.

J’ai donc fait le décompte de combien coûte une vie de "riche" selon moi. Bien entendu le terme est fortement sujet à débat. Je me suis basé donc sur ce qu’on pourrait autrement appeler un bourgeois ou une personne aisée seule et sans enfant.

Logement: En France la taille d’un logement moyen est de 47m2 par personne et le prix au m2 moyen se situe aux alentours de 3500€/m2. J’ai compté qu’un "riche", habiterait un logement 50% plus grand que la moyenne et dans un beau quartier ou en centre ville qui couterait 20% plus cher que la moyenne. Donc 47m2x1.5 x 3500*1.2 = en arrondissant 70m2 à 4200€ du m2. Donc notre appartement de 70m2 dans un beau quartier va couter 294k€.
J’avais lu qu’Angers était la commune la plus normale de France. Je jette un œil aux prix d’un logement entre 70 et 80m2 et on est dans ces eaux là effectivement.
Donc je regarde sur meilleur taux.com avec un emprunt sur 20 ans on est déjà à 1542€ de mensualités.
Taxe foncière, charge de copro, chauffage, assurance habitation, Internet, éléctricité etc. Je rajoute 250€ par mois et encore je suis gentil.
Total = 1792€.

Voiture: J’ai pris une voiture de type SUV allemand (65k€). Cela fait des mensualités d’environ 700€ en LLD, on rajoute l’essence 200€ par mois. Les péages et le parking 100€ par mois.
Total = 1000€.

Nourriture: En moyenne un français dépense 250€ par mois. J’ai trouvé ça très faible. Pour le riche, j’ai opté pour quasi le double (aliments bio, traiteur …) = 450€ en course d’alimentation également. Mon riche ne fume pas. C’est trop cher.

Sorties: Pour faire court, restaurants, concert, fêtes d’anniversaires, j’ai compté 150/200€ par semaine. Soit 650€

Voyages: Il faut bien se détendre, ski, week-end à La Baule, l’hiver à Bali, l’été à Ibiza. J’ai pris 1000€ par mois.

Dépenses de consommation:
- vêtements, budget moyen des Français, 82€, j’ai compté le double 160.
- téléphone : 50€ par mois
- Ordinateur/TV/Netflix etc : 60€ par mois
- Sport: J’ai pris 50€ par mois. Si vous faites du sport auto c’est plus cher.
- Santé : Le budget moyen des Français est de 88€, j’ai pris 100€.

Epargne et investissement:
On est riche parce qu’on investit notamment, j’ai décidé qu’il y avait un montant d’épargne et d’investissement de 1500€ par mois. Correspondant grosso modo à 20% des revenus nets.

Total = 6712€ net après impôts soit 11k€ brut

On voit bien que c’est un salaire très difficilement atteignable.

J’ai donc cherché des solutions pour avoir une vie de riche.

1. Le plus simple c’est de baisser le montant qu’il faut pour être riche. Comme on peut le voir, la plus grosse source de dépense est le logement. Et donc le meilleur moyen pour la faire baisser est d’être en couple. On peut se contenter de 100m2 à 2 et diviser toutes les dépenses.

2. Multipliez les sources de revenus. Je pense que c’est ce que la plupart des lecteurs du forum font. Comme personne n’est prêt à vous donner 11k€ par mois. Autant multipliez le nombre de personnes qui vous paye. Side business, loyer, revenus boursiers etc …

3. Limiter la charge fiscale. On l’a vu 6700€ net d’impots, c’est 11k€ brut. Le plus simple est donc de déduire de se servir avant les impots. Si vous êtes à votre compte, vous pouvez passer certaines dépenses en charges. Une partie de la voiture, le téléphone, l’ordi etc.

4.    Avoir un métier bien payé. Si vous êtes encore étudiant, vous pouvez opter pour des voies très rémunératrices. Médecins spécialistes, analystes financiers, Expert comptable, dans l’IT, notaire avec un salaire moyen de 22k€, huissier. Vous pouvez également vous expatrier quelques temps. L’autre jour j’ai reçu une offre d’emploi de Dubai à 150k€ net par an avec tout qui est couvert. Vous pouvez vous expatrier en Suisse, Norvège, Danemark, Singapour ou Australie le temps de vous faire un petit pécule.

5.    Faire des gros coups. Et enfin le dernier conseil que je peux vous donner, c’est de faire de gros coups. Vous faites une plus-value de 50 ou 100k€ sur un projet immobilier. Vous avez en coup 8 ans d’épargne.

Voilà, après ce pavé, dites-moi si ma vision est en accord avec la vôtre ou si j’ai abusé dans mes hypothèses ou peut-être sous-estimé certaines dépenses ?
Je vous ferai également un retour quant aux commentaires que j’ai eu des auditeurs du podcast.

Mots-clés : 3673, investissement, porsche, riche, résidence principale, épargne


Mon podcast traitant d'investissements est disponible sur Spotify, Apple & Deezer en tapant "byebyepatron" !

Hors ligne Hors ligne

 

#2 06/07/2022 12h41

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   253  

Bonjour,

Je connais 4 personnes que l’on peut considérer comme riche.

Le point commun : ils ont repris la boite familiale.

1 - reprise du magasin outillage/jardinerie/bricolage fondé par le grand père

2 - reprise de la grosse société de courtage en assurance fondée par le grand père

3 - reprise du restaurant (fondé par le grand père) et des appartements en location pour des touristes (créés par le père)

4 - héritage d’innombrables terrains agricoles mis en location depuis 4-5 générations, de vrais prédateurs qui sautent sur toutes les occasions, et qui ont les moyens de faire plier la "concurrence"

Je ne connais pas de personnes vraiment riches qui se sont construites toutes seules.

Aisé, oui, mais pas riche.

Mais attention, ces personnes qui ont mon age ne se reposent pas sur leurs acquis, ils font prospérer ces sociétés familliales, même si ceux du point 3 ont eut beaucoup de difficultés suite aux confinements.

Par exemple, la femme du point 1 a créé une boutique de décoration intérieur qui marche très bien à 300 mètres du magasin d’outillage, et les autres font augmenter les portefeuilles clients/nombre d’appart en location/terrains mis en location ou revendus avec forte plus-value

J’ai connu ceux des points 1 et 3 dans l’enfance/adolescence, et déjà très jeunes ils étaient drillés "business/argent".

Dernière modification par koldoun (06/07/2022 12h49)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 06/07/2022 12h51

Membre (2014)
Réputation :   123  

Bonjour

Il me semble qu’il y a quelques contradictions.
1) l’article ne parle pas de vivre une vie de riche , mais de relativiser et remettre en perspective. a 2 fois le salaire median on est clairement " privilegié " / " au dessus du panier en terme de salaire " etc … on peut le dire comme on veut .
Pourquoi utiliser ca plutot que le dernier décile par exemple , ou les 2 derniers a la pareto …

2) Je trouve pour ma part qu’une approche de mesure de richesse en terme de  flux ( salaire ) n’a pas de sens

3) dans les pistes vous deformez un peu le cadre de l’exercice ; s’expatrier a Dubai en suisse etc … vous fait sortir du cadre ( et donc il faut comparer localement  si par exemple un  revenu de 5000 eur en Suisse fait de vous un riche .. en suisse ) ..

4) vous projetez un "train de vie" qui correspond a votre idée de ce que ferait un " riche" ( selon votre projection) et ca ne " matche pas " … sans doute parce que vous etes beaucoup plus proche du seuil de richesse que vous ne l’imaginez.

5) ce qui pourrait etre interessant a mon avis ( mais moins attractif peut etre pour un youtube ) , si vous acceptez le postulat de la richesse a 3700 eur par mois , faites l’exercice inverse.

" si vous gagnez 3700 euros par mois, que vous pouvez loger dans 70M2 en centre ville d’une ville moyenne de province, que vous voyagez 2 semaines par an (1 a l’etranger, l’autre en france ) , que vous avez un SUV d’occasion qui a 5 ans  , un abo 5G, une box, un service e streaming, un abo culturelle ou sportif  et qu’il ne vous reste plus rien a economiser a la fin du mois : ne vous plaignez pas vous etes riches et en profitez "

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 06/07/2022 12h54

Membre (2014)
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   624  

Votre démarche est intéressante. Je note deux bémols:
- vous partez du principe que le "riche" vient d’acheter sa résidence principale. Etant rarement riche du jour au lendemain, le crédit a toutes les chances d’être déjà remboursé
=> 1540€ de moins
- vous comptez l’épargne dedans, c’est un choix discutable. Je pense que si vous voulez parler d’une "vie de riche", il n’est pas pertinent de prendre l’épargne en compte (compte tenu que le "riche" aura sans doute déjà une épargne conséquente constituée.
=> 1500€ de moins.

Du coup 6712€-1542€-1500€ = 3670€
Et on retrouve exactement le chiffre évoqué par Le Point.

Après, tout n’est qu’appréciation personnelle de la définition de "riche". Mais on peut voir que les dépenses que vous mentionnez sont réalisables avec le revenu considéré comme "riche".


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#5 06/07/2022 13h02

Membre (2019)
Réputation :   8  

Approche intéressante, j’ai l’impression que votre "riche" investit mais n’en tire pas de revenu ? Parce qu’à 1000 €/mois mis de côté, même à 5% brut / 4% net de rendement ça fait une boule de neige qui peut grossir vite…

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #6 06/07/2022 13h03

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 SIIC/REIT
Top 10 SCPI/OPCI
Réputation :   832  

Tout dépend si vous êtes en phase de constitution du capital, ou en phase de consommation/transmission du capital (rentier).

Le rentier a (heureusement) besoin de beaucoup moins.
En général il est propriétaire de sa résidence principale "appartement de 70m2 dans un beau quartier … 294k€" : il ne veut pas être emm… par un propriétaire et financièrement c’est rentable (hors zones les plus chères). Il ne paye donc pas 1 542€ de mensualités.
Il ne fait plus d’effort d’épargne : 1 500€ par mois.
Il ne roule pas nécessairement dans une  voiture de type SUV allemand (65k€), donc pas de mensualités d’environ 700€ en LLD. S’il est passionné de voiture c’est plus, sinon la Peugeot d’occasion c’est moins.
Il paye assez peu d’impôt en exploitant les niches fiscales (PEA, PEA PME, assurance-vie).

En phase de constitution du capital, il faudrait se calmer sur la voiture, les sorties et les voyages !
Si vous voulez épargner, difficile de profiter de tout voire flamber …

Dernière modification par ArnvaldIngofson (06/07/2022 13h03)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #7 06/07/2022 13h46

Membre (2015)
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   122  

1000 euros par mois de vacances me parait un peu excessif.

Mis à part ça, la richesse devrait plutôt se définir sur le reste à vivre car le salaire ça ne veut pas dire grand chose.

J’ai une copine qui gagne bien moins que moi, mais elle est en couple, elle vit dans une ville peu demandée donc où l’immobilier est incroyablement bas et est donc propriétaire d’une grande maison. Et passe son temps à voyager.

Moi célibataire, locataire et pas trop de voyage car j’aimerai pouvoir économiser pour acheter un appart.

Clairement, aucun de nous deux est riche. Si on considère le salaire je suis clairement plus riche, mais si on considère le niveau de vie, je n’en suis pas du tout sûr.

Dernière modification par JMeuret (06/07/2022 13h46)

Hors ligne Hors ligne

 

#8 06/07/2022 14h07

Membre (2013)
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Réputation :   152  

Bonjour,

C’est à peu près la rémunération nette de la fille,  urgentiste à Pau.
Je connais un peu son budget, car j’ai participé à son élaboration il y a 2 ans.

Loyer ( elle est locataire); 700 euros pour un P3 meublé
Électricité,  eau, etc: 100 euros
Alimentation : 150 euros. Elle mange souvent à l’hôpital
Assurances diverses: 100 euros
Essence: ça a dû augmenté. C’était 100 euros auparavant ( AR sur la côte Atlantique pour faire du surf,  sinon elle va au boulot en vélo).
Crédit voiture : 150 euros. Tous les riches n’ont pas un SUV ( image désuète du riche je trouve), elle a une Twingo.
Sorties: pas plus de 150 euros par mois. Pas trop le temps de sortir
Vacances : de 5000 à 7000 euros/ an. 2 voyages dans l’année en principe. Une semaine au ski avec les copains. C’est un gros poste de dépense pour elle mais elle a raison d’en profiter.  Elle est plutôt vols low cost et sac à dos. Ses dernières aventures: Namibie,  Islande,  Madère, Costa rica.
Téléphone/ internet/ netflix: ça doit tourner autour de 80 euros par mois je pense

J’en oublie sans doute.

Elle économise le reste…et me fait des cadeaux.

Conclusion: je doute qu’il existe un profil type des dépenses.  Tout dépend du lieu de vie, de la situation professionnelle,  de l’âge et de son mode de vie. Et aussi de son éducation.
Et le cliché du SUV, franchement….

Mafo

Hors ligne Hors ligne

 

#9 06/07/2022 14h17

Membre (2021)
Réputation :   25  

Ce qui m’étonne dans cette étude, c’est le seuil patrimonial de la richesse. 490 000€ pour un ménage (et non par personne comme pour les 3700€ de revenus net), c’ est finalement assez accessible… et ce uniquement grâce au travail.

Pour ma part, je ne dépasse ni l’un ni l’autre des deux seuils et il n’y a aucun héritage, ni don, ni aide. Pourtant en seulement 10 ans de labeur salarial, mon ménage en est déjà aux 3/4 des 490 000.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 06/07/2022 14h47

Membre (2014)
Réputation :   123  

On s’eloigne  du sujet.
Le post n’a de sens ici uniquement si on accepte comme definition de la richesse " 3700 euros par mois pour une personne seule" .
le patrimoine est annexe ( éludé ).

a la vue des echanges, je dirais que visiblement il n’y a pas consensus sur le sujet du post Youtube ..

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #11 06/07/2022 15h12

Membre (2021)
Top 20 Année 2022
Réputation :   102  

Je définis autrement la richesse : avoir plus de moyens qu’on a de besoins.
J’étais à 2k net de tout en début de carrière, 3k aujourd’hui (après 13 ans), et passerai à 600€ en septembre. Je serai immensément riche avec ça, suivant ma définition.
Pour reprendre vos postes de dépense :
- Logement : 0. J’ai 80 m2 à la campagne, payés cash avec l’épargne entièrement issue de mon salaire. C’est presque trop grand pour un célibataire.
- Taxe foncière, charge de copro, chauffage, assurance habitation, Internet, éléctricité etc : 130€. Je ne chauffe quasiment pas en hiver : c’est un truc de pauvre (=qui n’a pas une riche capacité à supporter toutes les températures)
- Voiture : inutile. J’ai choisi une commune desservie par la SNCF, et pour le reste, je suis riche de ma capacité à utiliser mes jambes.
- Nourriture : malgré la belle production de mon jardin, je suis extrêmement dépensier et claque 200 € / mois (tout en bio et beaucoup en direct producteur).
- Je ne fume pas non plus, c’est un truc de pauvre (santé ruinée).
- Sorties : 0. La forêt est gratuite, les repas entre amis comptent déjà dans le poste nourriture, il y a tout ce qu’il faut d’activité culturelle sur le net et je m’en crée moi-même par ma richesse musicale.
- Voyages : 30€. Je ne fais pas partie de ces pauvres qui habitent dans des endroits tellement horribles qu’ils ont un besoin pressant de les quitter au moindre temps libre. Quand je pars je suis hébergé par des amis et les reçois en contrepartie, ou procède par échange de logement. Seul le déplacement coûte.
- Dépenses de consommation : 40 €, je suis riche de ne pas avoir un tas de trucs inutiles encombrant mon logement puis la poubelle.
- Téléphone : 15€ en illimité, votre exemple à 50 est un pigeon. Le renouvellement du smartphone (en reconditionné) compte déjà dans mes dépenses de conso.
- Ordinateur/TV/Netflix etc : 0. Amortissement de l’ordi inclus dans la conso, internet dans les charges fixes. La TV payante et sa culture au rabais : bon pour les pauvres.
- Sport : 0. Je fais du sport pour me déplacer, ça coûte de temps en temps des chaussures ou des rustines, incluses dans les dépenses de conso.
- Santé : 5€. De temps en temps un flacon d’huile essentielle, le reste c’est pour les pauvres qui vivent en mauvaise santé parce qu’ils ont trop rogné sur le budget alimentation de qualité.

Total 420. Il me restera donc 30 % de mes revenus à investir, davantage que dans votre exemple, ce qui me fait m’autoclasser parmi les riches, malgré un train de vie que d’aucuns qualifieraient de pauvre. Je pourrais d’ailleurs largement me verser une rente de 420 à partir de mon épargne, ce qui me dispense potentiellement de ce menu travail à 600€. Le tout en n’ayant jamais eu les 3600€ mensuels de l’article. Mes dépenses de logement n’étaient pas plus élevées avant d’être propriétaire : minable colocation, c’était le seul effort de pauvreté à faire pour devenir riche.
Mais j’admets volontiers que ma définition ne soit pas partagée, et que "devenir riche" selon la norme sociale dont il est fait publicité (en premier lieu à l’école) est compliqué si on ne part pas d’un milieu relativement aisé.


« Celui qui croit en une croissance exponentielle dans un monde fini est fou, ou économiste. »

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 06/07/2022 15h19

Membre (2021)
Réputation :   25  

Timinel a écrit :

On s’eloigne  du sujet.
Le post n’a de sens ici uniquement si on accepte comme définition de la richesse " 3700 euros par mois pour une personne seule" .

Certes mais l’Observatoire fixe bien deux seuils : un revenu par personne, et un patrimoine par ménage. L’un ne peut aller sans l’autre. Je veux dire par là que si dans mon cas mon ménage continue sur cette même progression, je franchirai le seuil de richesse par le patrimoine dans quelques années uniquement grâce aux revenus du travail. Pourtant, mon revenu est inférieur au premier seuil, et celui de mon épouse n’en représente que la moitié.

Le titre du podcast est "Riche avec 3673€ par mois ? Vraiment ?". J’apporte une réponse par un autre biais : avec beaucoup moins de revenus, et disons approximativement en 15 ans de travail, il est possible de franchir le 2e seuil de richesse. Il s’agit du triple du patrimoine médian, et seulement 16% des ménages français le dépassent. Autrement dit, face à l’inventaire à la Prévert des dépenses d’un "riche en revenus" totalement hypothétique, il est possible d’opposer un modèle de richesse en patrimoine grâce aux revenus, pour conclure que le sujet des seuils et des dépenses n’en est pas un car trop relatif à chacun.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 06/07/2022 15h58

Membre (2019)
Réputation :   56  

ENTJ

Les chiffres choisis sont quand même très arbitraires :
- logement : 2-3x budget moyen
- nourriture : 2x budget moyen
- vacance : 8x budget moyen

Après je suis d’accord avec d’autres posts ici. 3700€ est une somme qui permet un niveau de vie très confortable. Par contre c’est en effet loin d’être suffisant si on veut mener la "grande vie".
Où se situe la richesse entre les deux, là c’est juste une question de définition.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 06/07/2022 17h41

Membre (2021)
Réputation :   18  

Merci pour les retours. On constate en effet qu’au-delà même de savoir ce que singnifie être riche, il y a d’énormes disparités en fonction de l’âge, du montant qu’on a épargné (ou hérité) et du lieu de résidence et des activités qui sont proposées.

Un autre point qui peut fortement influencer son mode de vie et ses dépenses, ce sont les habitudes de son entourage. Si vous avez pour habitudes de faire un restaurant et un bar le week-end avec vos amis, ce ne sera pas le même niveau de dépenses que si vous vous invitez chez les uns ou chez les autres à tour de rôle.

Par exemple j’ai un bon ami que je vois principalement lorsqu’on va à des concerts et des festivals. Rien que mes sorties avec lui doivent s’élever à 1000€ par an. Si je ne le connaissais pas ou si j’habitais à 2h d’une salle de concert, ce poste de dépense serait forcément beaucoup plus faible.

Pour le budget voyage. J’avoue que je me suis basé sur le mien car c’est une activité que j’apprécie grandement et je passe beaucoup de temps à l’étranger, et je suis conscient d’y consacrer un gros budget par rapport à la plupart. Je trouve qu’il y a tant à découvrir aux 4 coins du monde, mais je comprends que certains aient d’autres préférences. C’est un des postes pour lequel je n’avais pas vérifié la dépense moyenne des français qui semble être de 1500€.
Là aussi, tout dépend du temps et du budget de chacun. J’ai réussi à créer un mode de vie qui me permette de voyager car c’était l’un de mes objectifs à moyen terme lorsque je travaillais 60/70h par semaine. Pour d’autres ce serait faire de la moto, s’occuper des enfants ou avoir un potager. La richesse est justement dans la diversité. smile


Mon podcast traitant d'investissements est disponible sur Spotify, Apple & Deezer en tapant "byebyepatron" !

Hors ligne Hors ligne

 

#15 06/07/2022 18h45

Membre (2022)
Réputation :   7  

Bonjour à tous,

J’ai lu l’article et en appliquant nos définitions, ma femme et moi partageons ce constat. Nous sommes bien éloignés du salaire indiqué et un peu plus proche du capital cible étant donné que nous avons quasiment terminé de payer notre RP.

Mais clairement, si nous avions ce niveau de revenu chacun, alors notre patrimoine grossirait bien plus rapidement. En étant salarié, je comprends qu’un salaire de ce niveau est confortable, mais de notre point de vue, nous sommes prêts à vivre avec 2 fois moins si cela nous permet de moins travailler.

En tout cas j’ai découvert qu’il y avait un observatoire qui travaillait sur le sujet et c’est le genre de donnée que nous cherchions afin de nous situer. Nous avions noté le salaire médian et le salaire moyen ainsi que le salaire des 1% les plus "riches", mais l’approche de prendre deux fois le salaire médian est une bonne initiative je pense.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 06/07/2022 19h14

Membre (2021)
Réputation :   30  

Completement "stupide" ( ou plutot "putaclic"), le rapport de l’observatoire :
le reste à vivre dépend tellement de l’endroit où l’on vit : entre la Creuse, Paris, et Saint Trop, il y a de telle differences.
Bref, ça a permis à cette association de se faire connaitre.

Hors ligne Hors ligne

 

#17 06/07/2022 19h40

Membre (2020)
Top 20 Monétaire
Réputation :   9  

Bonjour à tous,

@lavoiedesfinances :
Si vous cherchez à vous situez, il existe le comparateur de salaire suivant.
Sur le même site, il y a également un comparateur de patrimoine.

Cela vaut ce que ça vaut, mais ça permet parfois de redescendre sur terre.


Sic itur ad astra

Hors ligne Hors ligne

 

#18 06/07/2022 22h06

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Expatriation
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   532  

C’est une notion très personnelle. Je sais que je suis privilégié et j’ai une vie confortable. Je le sais d’autant plus que je vis dans un pays à très faible pouvoir d’achat; probablement 1 habitant sur 3 sous le niveau de pauvreté. Mes collègues locaux au bureau sont payés entre 300 et 800€ par mois. Je gagne 9 fois plus que mon bras droit en tant qu’expat, sans parler de tous les avantages en nature qu’il n’a pas (maison, voiture…).

Je ne peux pourtant pas faire tout ce que je voudrais, loin de là.
Je ne pense pas avoir de goûts de luxe.
Depuis 5 ans (à cause du pays plus que par choix) je ne fais pas plus de 4 ou 5 restos par mois.
Je voyage une à deux fois par an, y compris les retours en France.

D’après les comparateurs en salaire ou en patrimoine cités ci-dessus par BuffetNY, je suis dans le top 3%… Certainement en bas de ce club car je n’ai pas de salaire à 6 chiffres, ni même à 5 (mensuel). Je ne suis même pas sûr d’atteindre les 10000€ d’ici les dix prochaines années, sans saut de rémunération. A l’heure actuelle je ne vois pas comment ce saut pourrait arriver et j’ai plutôt la crainte de descendre que l’espoir de monter.

Ce que j’en retiens c’est qu’il y a beaucoup de pauvres et de gens qui galèrent… et que j’ai beaucoup de chance. Je ne pense pas que cela nous donne beaucoup plus d’information.

Je ne me considère pas riche et il y a beaucoup de gens plus aisés que moi, y compris dans mon cercle social ou sur ce forum, sans aller chercher très loin.
C’est probablement un problème et une conséquence de la "publicité" des "vrais" riches sur les réseaux sociaux ou dans les médias et de la société de consommation, que je puisse ne pas me considérer riche alors que je suis objectivement mieux que 97% de mes compatriotes selon ce site…

Et je me pose la question pendante: est-ce que les gens qui sont sous le salaire médian se sentent pauvre?

Dernière modification par Jef56 (07/07/2022 09h21)


Le train de la vie ne s'arrête jamais deux fois à la même gare.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #19 06/07/2022 22h42

Membre (2020)
Top 20 Année 2021
Réputation :   190  

Je n’ai jamais compris ce que l’on pouvait trouver d’intéressant dans ce type d’article / d’étude sur le niveau de rémunération pour se définir comme "riche".

Le mot riche renferme tellement de définitions tant les situations sont complexes qu’il devient impossible de le définir.

Après tout, être riche relève plus de la sensation de richesse que de la mesure objective. C’est une mesure relative où l’environnement joue un rôle prépondérant.

Gagner 15k€ / mois et aller au camping par conviction permet de sentir comme le roi du monde.

Gagner 15k€ / mois et enchaîner les we à Deauville, les resto dans les meilleures places parisiennes, les évènements dans les clubs sportifs sélects de la capitale et les vacances à l’étranger, peut vite donner lieu à une sensation de pauvreté lorsque les "amis" émargent à 30k€ / mois.

Pour vivre heureux, vivons au contact de gens moins riches, au risque de se sentir inutilement pauvre par comparaison malsaine.


Primum non nocere

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #20 06/07/2022 23h18

Membre (2020)
Réputation :   5  

Bonjour à tous,

Je trouve toutes ces définitions très très peu ambitieuses.
Reprenons les bases de mon point de vue.

Etre riche, c’est pouvoir être libre. Cela veut dire : Pas de courses, pas de gestion à faire, pas de travaux à gérer, pas de vaisselle, pas de ménage, pas de jardin, pas de travail pour gagner sa vie, pas d’administratif. Sinon, on est esclave de son train de vie (sauf si on aime ce genre de choses bien sûr)

Cela signifie qu’il faut :
- une intendante (H/F) (course, ménage, cuisine, etc…)
- un cabinet comptable tout terrain
- un homme à tout faire, qui saurait tout faire (du genre gestion des biens immo avec bilan comptable chaque mois, gestion des travaux compris et contrôle technique de la voiture et autres joyeusetés, recherche d’opportunités d’investissement)
- une nounou si besoin
- un family office

Rien que les postes ci-dessus c’est au moins 18 k€ par mois. Le genre de profil que j’imagine, c’est pas donné, les riches se les arrachent. 216 k€ annuels

Bien sûr, il faut vivre :
- Un bien immobilier qui va bien pour la famille. Un manoir à Montretout par exemple, ou alors un truc sympa à Marnes la coquette ? ou alors Neuilly : 8 millions
- un chalet au ski ? 2 millions
- Une bicoque à la mer ? 3 millions
Avec des frais annuels de 2% dessus 260 k€

Et pour vivre (voitures, nourriture, voyages, bateau, avions…) 15k€ par mois net (famille de 4 disons, on inclus les écoles privées) 180 k€ par mois.

On a déjà un capital de 13 millions et des dépenses de 656 k€.

Et pour financer tout ca ?

- De l’immo à 2% de rendement (après impôts pour faciliter) : pour 328 k€, il faut un capital de 16,4 millions
- des actions à 3% de rendement (après impôts pour faciliter) : pour 328 k€, il faut un capital de 10,9 millions

Pour moi, il faut donc un capital de 40 millions pour être riche, un peu moins si on est tout seul. Encore mois si on crame son capital (mais ce n’est plus être riche). Ceci est une estimation à la grosse louche.

Avec 3,6k€ par mois, on vit dans la classe moyenne. disons que ca va. Mais ces chiffres sont juste là pour faire taire la "masse laborieuse" (j’en fait partie !)

Ratrace

Hors ligne Hors ligne

 

#21 06/07/2022 23h25

Membre (2022)
Réputation :   16  

Difficile de répondre concernant à partir de quand/combien sommes nous riches ?
Chaque cas est particulier.

Mais pour la borne haute je dirais : Pouvoir vivre des intérêts générés par ses intérêts.
Une façon d’être Too Big to Fail en quelque sorte.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 07/07/2022 08h18

Membre (2021)
Réputation :   25  

Ratrace, le 06/07/2022 a écrit :

Etre riche, c’est pouvoir être libre. Cela veut dire : Pas de courses, pas de gestion à faire, pas de travaux à gérer, pas de vaisselle, pas de ménage, pas de jardin, pas de travail pour gagner sa vie, pas d’administratif. Sinon, on est esclave de son train de vie (sauf si on aime ce genre de choses bien sûr)

Ratrace

Votre parenthèse est bienvenue ("sauf si on aime ce genre de choses").

Je fais un travail que j’aime, je fais mes courses, je m’occupe de ma terrasse et de mon jardin, je gère notre budget et nos investissements, et pour autant je me sens particulièrement libre en faisant tout ça.

J’avoue même avoir du mal à comprendre qu’on puisse opposer cette liste d’activités (même le ménage) à un principe de liberté.


Aide toi, le ciel t'aidera

Hors ligne Hors ligne

 

#23 07/07/2022 08h32

Membre (2015)
Réputation :   87  

Effectivement, et même si on d’éloigne du sujet, ne rien faire soi-même, c’est paradoxalement être entièrement dépendent des autres, et donc pas forcément si libre que ça

« vous savez, quand Mercedes ouvre et que c’est froid à l’intérieur » comme disaient les inconnus…

Pour ce qui est du montant, ça dépend des limites qu’on se fixe, mais avec 3600€ de salaire net ou 600,000€ de patrimoine à deux, on est confortablement dans les 1% de l’humanité les plus fortunés. De notre point de vue de Français ça ne parait pas tant que ça, mais si on posait la question dans d’autres pays, je parie que l’ultra-majorité trouverait qu’à ces niveaux on est effectivement riche (même ajusté du pouvoir d’achat).

Dernière modification par Sheeplooser (07/07/2022 08h44)


« Investing is simple. It's the financial industry that works hard to make it complex. » Robert Rolih

Hors ligne Hors ligne

 

#24 07/07/2022 08h35

Membre (2013)
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Réputation :   152  

Bonjour,

En effet, être riche est très relatif.

Il y a quelques années, un couple d’amis pendait la crémaillère dans son chalet d’une belle station des Alpes.
Au cours de la soirée,  je demande à mon ami le prix de cette petite folie. 2 millions, me répond il.

Le lendemain matin, petite promenade apéritive dans le quartier. Que de très beaux chalets,  dont un avec une piscine intérieure. Plus loin, une aire d’atterrissage pour hélicoptère…
Un moment, il me prend à part et me dit : t.u vois, rien à moins de 5 millions dans le quartier. Je suis un peu le pauvre du coin.

Mafo

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #25 07/07/2022 08h58

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3377  

INTJ

Et on retombe sur une discussion déjà abordée de nombreuses fois sur le forum, comme ici :
Qu’est-ce que la richesse ?
A quoi reconnaissez-vous un riche ? Quelles st les marques du vrai riche ?

C’est un marronnier sur nos forums.

En espérant que ceux qui participent à ce file ne sont pas les mêmes qui se plaignent des "hors-sujets" dans la file "Krach boursier" !

Et c’est bien parce que "être riche" a toujours été très vague, que ce site s’appelle "devenir rentier", terme déjà moins sujet à interprétation, et non "devenir riche".

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur