Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#26 06/12/2018 11h56 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Réputation :   26 

Bonjour à tous,

M’intéressant à la possibilité de placer des titres dans une assurance vie (notamment des foncières cotées, que l’on ne peut plus placer dans le PEA), j’ai réalisé la synthèse des différents contrats d’AV le permettant. J’en ai trouvé trois :
-    [email protected] de Altaprofits
-    Spirica
-    Binck Vie

Voici le tableau récapitulant les caractéristiques de ces trois contrats :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9100_comparatif_av_titres.jpg

La différence principale selon moi est le fait que [email protected] réinvestit les dividendes en actions, alors que Spirica et Binck Vie les versent sur un fonds en Euros (Spirica) ou un support UC non-risqué (Generali Prudence chez Binck Vie). Le réinvestissement automatique du dividende en actions est de mon point de vue un désavantage, car on ne contrôle pas le prix de réinvestissement.

De plus, malgré l’investissement minimal par ligne bien inférieur chez [email protected] (500€ vs 10 000€), les frais d’achat/vente seraient élevés pour un investissement de 1000€ : 2,5%. Par ailleurs, Spirica donne accès aux actions du Dow Jones Industrial Average, ce qui est un point différenciant. Cependant, je n’ai pas trouvé dans les conditions générales les points concernant le traitement des frais de change. Par ailleurs, concernant les dividendes, y-a-t-il toujours le prélèvement à la source de 15% pour les actions US logées en AV ? Quelqu’un sur le forum ayant des actions américaines dans son contrat Spirica pourrait-il me renseigner ?

Il est également important de noter qu’un ordre d’achat/vente n’est pas automatique, il est réalisé à la valeur de clôture du jour, voire du lendemain. Par ailleurs, on ne dispose pas de droits de vote, et le traitement des OST est plutôt flou… On dispose donc de beaucoup moins de contrôle et de souplesse que dans un CTO.

Quelques points restent cependant pour moi encore en questionnement :

Je pense du coup ouvrir une AV chez Spirica, qui me semble la plus compétitive, mais ce contrat est à la fois disponible chez Linxea (Linxea Spirit) et mes-placements. La seule différence que j’observe est le fait que le contrat est collectif chez Linxea et individuel chez mes-placements. J’aurais donc tendance à privilégier le contrat individuel, car l’assureur a besoin de notre accord pour modifier les frais, ce qui n’est pas le cas pour un contrat collectif (si j’ai bien compris). Parmi les forumeurs qui connaissent bien l’assurance-vie, et sont clients chez Linxea (je pense notamment à Maxicool), ce critère est-il selon vous particulièrement différenciant ? Linxea offre-t-il certains avantages par rapport à mes-placements ?

Par ailleurs, un point qui n’est toujours pas clair pour moi concerne le montant minimum d’une transaction. J’ai bien compris qu’il y a un minimum de 10k€ par ligne, mais une fois ces 10k€ atteints, est-il possible de racheter des actions pour par exemple 5k€ ?  Pour résumer, les 10k€ concernent-ils également un montant de transaction minimum ?

Personnellement,  je vais ouvrir une AV pour prendre date, en prévision du moment où mon PEA sera plein et lorsque j’aurai plus d’argent, mais compte-tenu du montant de mon patrimoine,  je ne souhaite pour l’instant pas investir 10k€ sur une seule valeur. Je vais donc pour l’instant rester investi sur mon CTO en foncière, malgré la fiscalité défavorable.   

PS : Pour être totalement transparent, j’ai actuellement un contrat d’AV chez Binck, placé intégralement en fonds en Euros, car j’ai souhaité profiter de leur offre de lancement (150€ offerts pour 10k€ d’investissement). Je trouve l’interface pas mal, mais pour les actions, l’offre est pour l’instant réduite (seulement 30 actions, et aucune foncière), mais j’imagine qu’ils projettent de proposer une offre plus complète de valeurs dans le futur.

Dernière modification par Tembusu (06/12/2018 12h10)

Hors ligne

 

#27 06/12/2018 12h29 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Réputation :   42 

Bonjour,
Je pense que le contrat individuel est préférable à un contrat collectif car les termes du contrat ne peuvent être modifiés sans l’accord de l’assuré.
Pour le mini de 10k/action, certains ont -parait il- réussi a passer des ordres bien inferieurs a ce montant, sans avoir d’actions a ce moment, vous trouverez des posts concernant ce sujet dans ce forum et les contrats Linxea Spirit.
Je suis personnellement satisfait de mon contrat Spirit, les frais sont bas, la gestion en ligne est ok.

Hors ligne

 

#28 06/12/2018 12h37 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Réputation :   15 

Tembusu a écrit :

Bonjour à tous,

Par ailleurs, un point qui n’est toujours pas clair pour moi concerne le montant minimum d’une transaction. J’ai bien compris qu’il y a un minimum de 10k€ par ligne, mais une fois ces 10k€ atteints, est-il possible de racheter des actions pour par exemple 5k€ ?  Pour résumer, les 10k€ concernent-ils également un montant de transaction minimum ?

Je ne peux vous répondre pour le reste,
Mais pour cette question la réponse est : oui, chez Spirica c’est possible :
J’ai par le passé plusieurs fois fait des versements, ou des arbitrages du fond euro, vers l’unibail pour bien moins de 10K€.

cat a écrit :

Autant pour moi, je n’avais pas relevé que vous n’aviez pas pris les mêmes paramètres que Juskicissava (soit le rendement actuel de 7% des SIIC Klepierre et URW).

Pour les PS, je pense qu’ils ne sont prélevés que sur les bénéfices générés par les sommes sur le fonds euro au cours de l’année => les dividendes sur l’année (moins les frais de gestion) ne devraient pas être concernés pars les PS.

La situation que vous modélisez est néanmoins différente de celle envisagée par Juskicissava.

Bien à vous,
cat

Je vous le confirme. Ils m’ont bien prélevé la CSG au 31/12 pour le fonds euro, et au moment du retrait pour la part concernant les UC.

Dernière modification par Juskicissava (06/12/2018 12h41)

Hors ligne

 

#29 06/12/2018 13h13 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Réputation :   31 

Si j’ai bien compris , pour le long terme l’AV sera plus avantageuse , en cas d’investissement des plus values le CTO est meilleur?

Hors ligne

 

#30 06/12/2018 13h20 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Réputation :   

@Juskicissava Pour des UC versant des dividendes également vous n’aviez pas de PS ?

Voir ici : Assurance-vie : la fiscalité des intérêts et dividendes

revenusetdividendes.com a écrit :

La fiscalité des dividendes et intérêts est très simple (en tout cas depuis 2012) : les intérêts et dividendes sont soumis aux prélèvements sociaux de 15,5% dès leurs versements, que ce soit pour les contrats en euros ou en unités de compte.

Si c’est bien le cas et que les PS sont prélevés, l’intérêt de l’AV est plus limité.

Voila 2 simulations correspondants mieux à votre cas (en incluant les PS sur l’AV), dans les 2 cas je dégage une rente de 5200 euros net.

Avec 7% de dividende, sans revalorisation des parts :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16783_dividende-only.png

Avec 5% de dividende et 2% de revalorisation des parts :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16783_dividendeetrendement.png

Match nul ? smile

Hors ligne

 

#31 06/12/2018 14h04 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Réputation :   26 

Bonjour,

Si je comprends bien la fiscalité de l’assurance-vie, les dividendes (assimilés à des revenus provenant des UC) ne sont pas soumis aux prélèvement sociaux, tant qu’il n’y a pas de rachat. Seuls les intérêts provenant des fonds en Euros le sont. l’AV remplirait ainsi bien son rôle d’enveloppe capitalisante.

Au plaisir d’échanger,

Tembusu

Dernière modification par Tembusu (06/12/2018 16h03)

Hors ligne

 

#32 06/12/2018 14h16 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Réputation :   42 

Non, toute +value, qu’elle provienne de revalorisation ou de dividende, d’UC ou de fonds euro, sera soumise aux prelevements sociaux.

Hors ligne

 

[+1]    #33 06/12/2018 15h21 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Réputation :   15 

Damien922 a écrit :

@Juskicissava Pour des UC versant des dividendes également vous n’aviez pas de PS ?

Voir ici : Assurance-vie : la fiscalité des intérêts et dividendes

revenusetdividendes.com a écrit :

La fiscalité des dividendes et intérêts est très simple (en tout cas depuis 2012) : les intérêts et dividendes sont soumis aux prélèvements sociaux de 15,5% dès leurs versements, que ce soit pour les contrats en euros ou en unités de compte.

Si c’est bien le cas et que les PS sont prélevés, l’intérêt de l’AV est plus limité.

Voila 2 simulations correspondants mieux à votre cas (en incluant les PS sur l’AV), dans les 2 cas je dégage une rente de 5200 euros net.

Avec 7% de dividende, sans revalorisation des parts :

[url]https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16783_dividende-only.png[/url]

Avec 5% de dividende et 2% de revalorisation des parts :

[url]https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16783_dividendeetrendement.png[/url]

Match nul ? smile

Pas encore, je demande l’arbitrage vidéo :-)

Je ne comprends pas le calcul de votre impôt dans la partie assurance vie… ça me semble bien important comme montant. Un de nous 2 doit se tromper…
Voici mon calcul.
Prenons en exemple juste la 1er année en simplifiant les calculs.
les calculs détaillés étant dans le fichier  (voir tableau assurance_vie2.xls)
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10448_ass_vie.jpg
L’impôt est normalement calculé uniquement sur la part de plus-value prélevée, et pas sur la plus-value totale.
Dans le cas présent (en arrondissant) :
placement de 100 000,
reste 6500 net de frais,
la +V représente donc 6500/106500 = 6.1% de l’ensemble.

Si on prélève 6500, ça se décompose en :
La part imposable prélevée est de 6500 x 6.1%. = 396 €
La part de capital prélevée est de 6500 - 396 = 6104 €
On ne paie donc que 396 x 30% = 119 € d’impôt.

Même avec les arrondis, on est assez loin de vos 1240…

Comment calculez vous votre impôt ?

@ Tembusu : comme le précise Colia, tout est soumis aux prélèvements sociaux. La précision est que les prélèvements sociaux sur fonds euro sont prélevés chaque année.
Les prélèvements sociaux sur UC sont prélevés en cas de retrait, sur la part de plus-value prélevée uniquement(voir ci dessus) et donc uniquement en cas ou l’assurance vie est en situation de plus-value.

Dernière modification par Juskicissava (06/12/2018 15h36)

Hors ligne

 

#34 06/12/2018 15h28 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   313 

@ colia
Je pense que vous faites erreur. Je viens de contrôler sur un contrat où j’ai des SCPI (avec distribution sur le fonds euro) et une partie en fonds euro. Seule la partie correspondant à la revalorisation annuelle du fonds euro est soumise au PS, pas la partie correspondant à la distribution des SCPI.

@Juskicissava
Pour moi votre calcul est correct et je ne sais pas non plus exactement d’où vient le résultat pour Damin922

Dernière modification par cat (06/12/2018 15h33)

Hors ligne

 

#35 07/12/2018 14h24 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Réputation :   

J’ai inclus le prélèvement des PS sur les dividendes dans le mien d’où la différence. Si les PS ne sont effectivement dues qu’après rachat l’AV devient vraiment intéressante en dessous de 150000 euros

Hors ligne

 

#36 07/12/2018 17h55 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Réputation :   58 

Je confirme que grâce à la  fiscalité de l’assurance-vie, les dividendes (assimilés à des revenus provenant des UC) ne sont pas soumis aux prélèvement sociaux, tant qu’il n’y a pas de rachat. Seuls les intérêts provenant des fonds en Euros le sont.

Hors ligne

 

#37 07/12/2018 19h05 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Réputation :   24 

Les ETF REIT semblent globalement peu performants -personnellement, j’hésite encore d’en acheter, plutôt que compléter progressivement mes premières lignes de REIT.
Quand on parle d’ETF capitalisants dans le cas de REIT/SIIC, ne perd on pas les dividendes versés? ou est-ce précisément les dividendes qui sont "capitalisés" (mais je vois mal comment, le prix d’achat d’1 ETF étant souvent à un cours très supérieur aux dividendes versés): ne serait-ce pas là un facteur qui explique la performance basse des ETF? -ça doit d’ailleurs concerner tous les ETF versus les actions qui ont 2 composantes (leur cours + leurs dividendes). Je crois que j’ai un problème de compréhension sur ça depuis que je me penche sur les dividendes!

Dernière modification par Palawan (07/12/2018 19h22)

Hors ligne

 

#38 07/12/2018 19h40 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Réputation :   26 

Bonsoir à tous,

Suite à une recherche sur le forum concernant les différences entre les contrats individuels et collectifs d’assurance-vie, je suis tombé sur un contribution très utile de Perecastor :

perecastor a écrit :

Sur la base de cette info, je me suis un peu renseigné de mon côté.

Sauf erreur de ma part :
Linxea Vie, Evolution et Spirit sont collectifs
LinxeAvenir et Zen sont individuels

Toutefois il y aurait une clause incluse dans les conditions générales des contrats collectifs Linxea indiquant que les frais ne peuvent être revus à la hausse.

Sylvie Solinas, co-fondatrice de LinXea a écrit :

"Personnellement nous avons une préférence pour les contrats collectifs sur lesquels nous faisons bloquer les frais comme pour les contrats LinXea Evolution et LinXea Vie. En effet cela permet de protéger nos clients en bloquant les frais via les conditions générales et de laisser toute latitude pour faire évoluer rapidement le contrat.

Il faut savoir que contrairement a un contrat collectif , sur un contrat individuel, il faut l’accord de tous les clients pour chaque changement effectué ce qui alourdit considérablement les processus lorsque les clients sont nombreux , ce qui est le cas pour nous…

Pour LinxeAvenir nous avons opté pour le contrat individuel dans le but de protéger nos clients car l’assureur a refusé de s’engager contractuellement sur le blocage des frais dans le cadre d’un contrat collectif.

Les contrats d’assurance vie LinXea Vie, LinXea Évolution et LinXea Diversifié sont des contrats d’assurance vie collectifs avec des frais qui sont bloqués contractuellement..

[…] nous avons souhaité protéger nos clients en bloquant les frais contractuellement pour que ceux-ci ne puissent être ni rajoutés ni augmentés dans le cadre des contrats d’assurance vie sus cités.
Nous profitons en parallèle de tous les avantages des contrats collectifs qui permettent des évolutions rapides sur les contrats, ce qui est un véritable atout pour nous qui misons tout sur l’innovation et la réactivité en restant compétitifs dans le temps

Source : Interview de Sylvie Solinas, co-fondatrice de LinXea

L’argument est intéressant, d’autant que Linxea a déjà été confronté à "l’abandon" d’un de ses contrats par un assureur (Evolution par ACMN), et a donc facilement basculer vers un autre assureur distribuant un fond euros plus performant (Suravenir), ce qui aurait été très compliqué si le contrat avait été individuel.

Cependant et pour revenir à ma question, en cas de faillite du courtier distributeur du contrat, peut-on en conclure que les conditions générales des contrats collectifs deviennent caduques, et donc que l’assureur récupère sa liberté de faire évoluer les frais ?

Les contrats Spirit sont bien collectifs, mais les frais sont bloqués contractuellement à vie (ce que je n’avais initialement pas identifié). L’argument de Sylvie Solinas, la co-fondatrice de Linxea, concernant l’avantage des contrats collectifs par rapport aux contrats individuels est assez convaincant.

Hors ligne

 

#39 08/12/2018 09h09 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   302 

Tembusu a écrit :

Bonjour à tous,

Par ailleurs, un point qui n’est toujours pas clair pour moi concerne le montant minimum d’une transaction. J’ai bien compris qu’il y a un minimum de 10k€ par ligne

C’est ce qui est indiqué dans les conditions du contrat, oui. Mais en fait, en pratique, on n’est pas obligé d’atteindre le seuil fatidique de 10000 euros pour rentrer sur les titres (ou même les compléter).

J’ai, par deux fois, arbitré (en ligne) des petites sommes du fonds en euros vers des foncières, sur mon compte Linxea Spirit et c’est passé.
Et lundi matin, j’ai effectué un virement interbancaire pour créditer mon AV Spirit de 1000 euros avec arbitrage sur URW.
Je viens de regarder mon espace Linxea et ça a bien fonctionné.

C’est toujours délicat d’acheter des actions sur une AV parce qu’avec les délais, on y va un peu en aveugle. Là, je ne savais pas du tout à quel moment l’achat d’URW serait réalisé. Coup de bol, ce fut jeudi, le jour où le titre a atteint son plus bas de la semaine.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Isild (08/12/2018 09h16)

Hors ligne

 

#40 08/12/2018 09h19 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Réputation :   62 

Effectivement il est possible de placer des petites sommes en action sur les contrats Linxea Spirit ou mes-placementsliberté qui proposent le même contrat et cela même si l’on doit signer un avenant qui indique le contraire. Pour ma part je ne fais plus l’achat d’actions directement depuis mon compte bancaire par versement, car cela prends 3 jours et il est difficile de contrôler le cours. Je fais donc maintenant un versement sur le fond euro et ensuite j’effectue un arbitrage vers les actions. Le délai est ainsi réduit à 24h et permet de contrôler un peu mieux le prix d’achat.

Hors ligne

 

#41 08/12/2018 09h32 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   302 

Bonjour Audacesfortunajuvat,

Vous avez raison, ce n’est pas l’idéal. C’est la première fois que je procédais ainsi.
En fait, je ne voulais pas remettre de l’argent sur l’AV et plutôt privilégier mon PEA.
Sur le contrat Spirit, je me contentais de réinvestir les dividendes de mes deux REIT et ceux de ma SCPI.

Mais là, devant la baisse des foncières et de celle de nombreux titres (notamment des small caps), j’ai préféré mettre en pause le PEA et verser un peu de la somme qui lui était dédié sur l’AV.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Isild (08/12/2018 09h38)

Hors ligne

 

#42 08/12/2018 12h41 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   108 

maxicool a écrit :

dans Linxea Spirit, sont disponibles (frais de gestion à 0,5%) : Foncière des Régions (COVIVIO), Klépierre, Mercialys, Unibail Rodamco Westfield.

Et Icade, mais ce n’était peut-être pas déjà le cas lorsque vous avez écrit votre message au mois d’août.

cat a écrit :

A l’achat sur le CTO, vous aurez également au moins la TTF (0.3%) à régler.

N’est-ce pas également le cas lorsque vous les achetez dans une AV ? Si oui, la TTF est prélevée sur le fonds euros, j’imagine ?

Hors ligne

 

#43 08/12/2018 12h58 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   313 

Je doute que vous ayez plus que les 0.6% de frais annonces sur le cours de clôture. Ils contiennent sans doute déjà la TTF.

Hors ligne

 

[+1]    #44 08/12/2018 13h34 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Réputation :   47 

J’ai fait un arbitrage dans la semaine et je n’ai pas eu plus de 0,6% de frais. Donc la TTF est "comprise dans les frais".

En fait, dans la réalité, les actions sont la propriété de Spirica qui les a achetées une seule fois. Spirica a donc payé la TTF une seule fois.

Lorsqu’on procède à un arbitrage en AV, nous ne les achetons pas sur les marchés financiers mais à Spirica.

Hors ligne

 

[+1]    #45 13/01/2019 22h25 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   433 

Voila ce que j’obtiens pour un CTO vs AV Linxea Spirit de + 8ans avec usage à plein de l’abattement (sans hypothèse sur l’évolution du cours, donc uniquement sur la base de l’évolution du dividende) :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3207_screenshot_2019-01-13_at_222311.png

Du coup j’ai été un peu con d’acheter du Unibail sur CTO alors que j’ai une AV Linxea Spirit de plus de 8ans.

Dernière modification par Geronimo (13/01/2019 22h29)

Hors ligne

 

#46 13/01/2019 22h41 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   435 

Bonsoir Geronimo,

Si vous considérez que le cour n’évolue pas (pas d’hypothèse), alors votre tableau est faux. Car le dividende vient en déduction du cours et non pas en plus. Vous avez une base 100 lors de votre achat, mais dès le premier dividende, votre base 100 se transforme en 92. Et ensuite seulement vous devez rajouter le montant du dividende.

Pour un rendement brut de 8% vous aurez donc un net de 5,57% sur CTO et de 7,02% sur AV. En année 1 vous serez alors à 97,57 sur CTO et à 99,02 sur AV. Ceci ne changera pas votre conclusion, mais il me semble que vous serez quand même plus proche de la réalité. À supposer évidemment que le cours reste stable.

Dernière modification par Neo45 (13/01/2019 22h41)


https://petit-actionnaire.fr - Investissement dans les dividendes et éducation financière // le guide de l'Éducation financière

Hors ligne

 

#47 13/01/2019 22h52 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   433 

Tout dépend comment vous lisez mon hypothèse, qui en effet peut être comprise de deux façons.

J’ai pris un cours constant en valeur absolue pour permettre une interpretation plus facile du résultat, donc en situation réelle un cours qui remonte au niveau d’avant détachement de dividende après versement de celui-ci.

Sur le fond, comme vous l’indiquez, l’une ou l’autre des interpretations ne change de toute façon rien à la conclusion que je n’ai pas fait le meilleur choix d’enveloppe d’investissement smile.

PS : d’ailleurs mon calcul n’intègre pas les intérêts composés de l’AV sur la portion (théorique) de PS (calculs faits directement en net). Du coup l’avantage de l’AV est en réalité encore un peu supérieur à ce qu’indique mon tableau.

Dernière modification par Geronimo (13/01/2019 22h59)

Hors ligne

 

[-1]    #48 13/01/2019 22h55 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   580 

J’avais fait le même calcul. Ce qui m’a fait choisir le CTO c’est la possibilité d’utiliser de la marge/levier en particulier sur IB (lombard possible pour certains en France).

Avec un levier de 1,2 l’avantage de l’AV disparaissait, puis plus le levier monte plus l’écart s’accroît sachant qu’avec le temps les dividendes payent le crédit ce qui baisse le levier et consomme moins de marge (si le cours se maintient bien sûr).

Attention utiliser du levier comporte des risques de pertes accrues et de liquidation des positions en cas d’appel de marge. Attention à bien gérer le versement des dividendes et la variation de la masse monétaire des actions à ce moment là si levier limite.

Dernière modification par simouss (13/01/2019 22h58)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#49 22/02/2019 10h55 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Réputation :   21 

Sur lynxea Spirit par ex: Les dividendes des actions et SCPI sont automatiquement versés sur le compte euro classique d’après ce que j’ai lu.
- Est ce qu’il se retrouve imposé automatiquement du coup ou bien si on les réinvestit de suite ils restent sans prélevement ?
- Les frais d’arbitrage sont gratuits si on réinvestit les dividendes du fond euro classique  en UC non ?

Hors ligne

 

#50 22/02/2019 11h00 → Foncières cotées dans une assurance-vie ou dans un CTO ? (foncière cotées, gestion flexible, siic (société d'investissement immobilier cotée))

Membre
Réputation :   23 

Non
Oui

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech