Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Découvrez le rapport boursier foncières cotées et infrastructure en cliquant ici.

#51 23/09/2022 02h23

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   172  

On peut même étendre l’observation aux immobilières européennes : en France aussi c’est la grande braderie, Unibail, Icade, Mercialys, etc. C’est un mouvement de foule sur tout le secteur, comme il y en as régulièrement en bourse, il n’y a pas de logique à chercher autre que l’effet de panique et la précipitation vers la sortie.

Pour moi la seule vrai question c’est : quels titres acheter quand ils sont tous bradés à des prix si attractifs ? On se sent comme le gosse dans le magasins de bonbons et un billet de 100 € en poche.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#52 23/09/2022 09h31

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Réputation :   47  

Pas de logique? si il y en une très simple pour tout ce qui est immobilier que ce soit les foncières ou les promoteurs, c’est la hausse des taux pour les taux avec en plus l’effet inflation qui joue plus sur les promoteurs pour le coup.

Tout est en train d’être repricé peut être à l’accès ou pas. Je trouve Vonovia intéressant pour le long terme je vais suivre. Le timing est comme toujours compliqué à définir sachant qu’il y a encore des hausses de taux a venir pour fin 2022- début 2023.

Hors ligne Hors ligne

 

#53 23/09/2022 10h07

Membre (2015)
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   123  

Quand le cours d’une action baisse et que vous pensez que c’est une bonne affaire, en général, ça veut surtout dire qu’elle baisse pour une bonne raison et que vous n’avez pas compris pourquoi, et non pas que c’est une bonne affaire.

Pour ma part Vonovia m’a paru une bonne affaire depuis des mois, mais je n’y suis pas rentré car je me dit qu’il y a un loup que mon niveau de compétence ne permet pas d’évaluer comme il le faut.

Hors ligne Hors ligne

 

#54 23/09/2022 10h08

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   172  

Votre raisonnement est celui du marché mais il est superficiel : la plupart de ces foncières ont une dette de maturité longue et peu coûteuse. Pour reprendre un exemple que je suis de près, Unibail : leur dette a un coût moyen de 2% et une maturité moyenne de plus de 8 ans ! Pour Vonovia, le gros des échéances de refinancement tombe après 2026, donc la hausse des taux aura aussi un impact très limité. Tout gérant de foncière pas complètement idiot a fait pareil, la hausse des taux ayant été visible très à l’avance.

A côté de ça l’inflation fait monter les loyers, ceux-ci sont souvent d’ailleurs directement indexés. Pour celles qui font beaucoup de promotion, la hausse des prix pose effectivement des difficultés, mais sur la partie location c’est très avantageux.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Betcour (23/09/2022 10h09)

Hors ligne Hors ligne

 

#55 23/09/2022 10h41

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Réputation :   47  

Pour les loyers en Allemagne (Berlin en particulier) et dans d’autres pays la France par exemple, ca devient très difficile et très réglementé pour les augmenter. en partant du postulat que les locataires derrière pourront et voudront payer.

Je suis d’accord que le cout de la dette pour les foncières va mettre du temps à impacter les comptes mais ca se fera au fur et à mesure. De ce coté la, il est possible que le marché price mal ou de façon excessive cet impact. C’est pour cela que je pourrais tout à fait rentrer sur Vonovia en plusieurs fois.

Hors ligne Hors ligne

 

#56 23/09/2022 10h42

Membre (2016)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   1037  

INTJ

Un paramètre à prendre en compte, c’est que les foncières résidentielles avancent les frais d’énergie pour chauffer leurs immeubles. Je crois que le prix reflète les craintes du marché qu’une partie des locataires s’avère non seulement incapable de payer leurs factures d’énergie mais aussi de payer leurs loyers…


Parrain Curve ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

En ligne En ligne

 

#57 23/09/2022 11h04

Membre (2015)
Top 20 Année 2021
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   530  

ENTJ

C’est un bon argument ; mais qui est peut-être très réducteur ou caricatural. Pensez-vous que les dirigeants n’aient rien vu venir à l’instar de Mme Michu ?
Le vivier des économies possible est énorme :

cercle finance a écrit :

(CercleFinance.com) - Mercialys a dévoilé vendredi une série de mesures de sobriété énergétique visant à atteindre l’objectif de réduction de 10% de la consommation d’énergie fixé par le gouvernement.

La société foncière française, spécialisée dans la gestion de centres commerciaux, a notamment décidé d’abaisser ses seuils de déclenchement du chauffage et de la climatisation, qui passeront à 17°C en hiver et 26°C en été.

Le groupe compte, par ailleurs, ne plus avoir qu’un recours limité au chauffage la nuit, à un niveau permettant simplement de maintenir les installations hors gel.

Il procédera, enfin, à l’extinction de l’éclairage général et des enseignes une heure après la fermeture du dernier commerce, tout en ajustant les débits d’air des dispositifs de ventilation de ses locaux.

Face à l’envolée des prix de l’électricité et au risque de ne pas disposer de suffisamment d’énergie cet hiver, Unibail-Rodamco-Westfield, le géant du secteur, avait annoncé le mois dernier la mise en place de mesures de sobriété énergétique au sein de ses centres commerciaux.

Plus tôt dans la semaine, c’est le numéro un du luxe, LVMH, qui avait présenté des initiatives destinées à réduire sa consommation d’énergie via, entre autres, l’extinction de l’éclairage nocturne de ses boutiques.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #58 29/09/2022 14h35

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3443  

INTJ

Sur les foncières résidentielles allemandes vs les foncières résidentielles américaines, la situation me rappelle Unibail vs Simon Property Group.

L’allemand Vonavia a un endettement d’environ 40% de son actif, prou la même chose que l’américain Essex.

Les actifs de Vonovia sont sans doute plus qualitatifs que ceux d’Essex, en tout cas avec un taux de rendement plus bas tant ils sont recherchés.

Dans les deux cas, les dettes sont notées par S&P BBB+.

PAR CONTRE

L’endettement en terme de flux de Vonovia est autour de 15 fois l’EBITDA vs autour 6 pour Essex.

Et on trouve cette même dichotomie pour les principales foncières résidentielles allemandes vs américaines.

En gros, les taux d’endettement très bas, et les taux de rendement très bas des actifs immobiliers résidentiels allemands ont conduit à ce que les foncières résidentielles allemandes soient ultra-leveragées en terme de flux.

Par conséquent, leur marge de manœuvre actuellement est faible, et probablement elles devront céder des actifs pour éviter d’avoir à faire rouler leur dette dans des conditions de taux défavorables.

Elles ont donc un côté spéculatif, tandis que les foncières résidentielles américaines me semblent plus "père de famille".

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur