Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#126 23/02/2019 17h32 → Centrica : un distributeur de gaz UK qui se développe vers l'upstream (centrica)

Membre
Réputation :   28 

…… pourtant les « majors » comme Total s’y lancent.
La concurrence peut être infernale mais la demande elle aussi. Secteur pourri d’ajd n’est pas forcément si pourri demain. Je ne suis pas du genre faire les paris sur l’avenir mais le 21ième siècle sera éléctrique donc certaines sociétés en tiront les bénéficies. Centrica ou pas….. elle restait longtemps une des plus rentables du secteur.

Vendre ou pas à mon avis dépend s’il y a des meilleurs idées ou pas ou si vous attendez une crise majeure.

IMHO une petite expo sur Centrica est justifiée à ce prix.
Par contre je ne comprends pas pourquoi si le secteur est tellement pourri (ce qu’est vrai ajd) sociétés comme NG s’en sortent mieux. NG est exposé aux US, c’est la seule raison?
J’ai une position microscopique sur Centrica et à chaque fois je me demande si je rachete à « bon compte » ou pas. Mais à chaque fois en touchant le fond elle continue de creuser.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#127 23/02/2019 17h36 → Centrica : un distributeur de gaz UK qui se développe vers l'upstream (centrica)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2267 

PavelK a écrit :

IMHO une petite expo sur Centrica est justifiée à ce prix.
Par contre je ne comprends pas pourquoi si le secteur est tellement pourri (ce qu’est vrai ajd) sociétés comme NG s’en sortent mieux. NG est exposé aux US, c’est la seule raison?

Ce n’est pas strictement le même secteur.

Il faut distinguer les producteurs d’électricité/gaz vs les distributeurs d’électricité/gaz.

Il n’y a pas de concurrence sur la distribution, juste de la régulation. Mais le rapport de force est plus équilibré avec les régulateurs, car les distributeurs d’électricité doivent avoir les ressources financières nécessaires au développement et au bon fonctionnement du réseau.

National Grid et Red Electrica (Espagne) sont des distributeurs.

Hors ligne

 

#128 30/07/2019 10h23 → Centrica : un distributeur de gaz UK qui se développe vers l'upstream (centrica)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2267 

Centrica se parjure à nouveau, annonce une énième réduction de son dividende et poste une perte :
Chief of British Gas owner Centrica to step down as it posts loss | Business | The Guardian

Il y a longtemps que j’aurais du me débarrasser de cette "daube".

A chaque fois je me dis, au point où on est en est, est-il utile de vendre, je ne vends pas et au final, l’activité opérationnelle de la société ne cesse de se dégrader.

Comme d’habitude, le management annonce que ce sera mieux après :

It said the outlook was more positive for the second half of the year and this would continue into 2020. It also stuck to its cashflow and debt targets for this year.

Quant à la thèse initiale de cette file, où la particularité de Centrica était de produire du pétrole et du gaz, elle n’est plus :

Centrica said it would exit oil and gas production to focus on customers, and expects to sell its last major asset, its stake in the oil and gas venture Spirit Energy, by the end of 2020.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#129 30/07/2019 13h44 → Centrica : un distributeur de gaz UK qui se développe vers l'upstream (centrica)

Membre
Réputation :   29 

Je pense comme vous Philippe, un vrai boulet cette action, pire que du GDF.
Je pensais que la nouvelle réduction du dividende était déjà dans les cours.
Bravo à Ledep qui a eu le courage de s’enfuir en début d’année.
La bonne nouvelle c’est le départ du PDG.
La société va peut-être commencer à s’intéresser à ses clients.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#130 30/07/2019 17h28 → Centrica : un distributeur de gaz UK qui se développe vers l'upstream (centrica)

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   366 

Bonjour,

Effectivement c’est ce genre de dégringolade par palier qui avait fini de me convaincre, à la fois pour GE, Tesco, partiellement Cominar et donc Centrica.

IH le précise parfaitement "à nouveau".
On se dit une mauvaise nouvelle, ce n’est pas top mais on peut se relever puis vient une seconde, là on peut se dire OK tout n’avait pas été révélé au grand jour puis arrive une 3ème et on se dit que ça sera la dernière et paf ça recommence.
Autant une descente régulière d’un titre peut être inquiétante mais c’est sans doute en partie "contrôlé" (on en connait les causes/raison), autant les mauvais coups et la rupture sèche, ça éborgne la confiance, surtout plusieurs fois.

Toujours facile à dire à posteriori sur le fait que j’ai eu le courage, j’en ai pris tout de même pour 5.4K€ dans les gencives !
Je pense que je vais me pencher là-dessus comme prochaine analyse sur mon propre portefeuille, de voir ce qui ce serait passer si je n’avais pas lâcher certains titres Vs d’autres et inversement, peut-être que ça donnera à IH des raisons pour travailler sur son aversion à prendre sa perte… wink


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

#131 09/08/2019 19h01 → Centrica : un distributeur de gaz UK qui se développe vers l'upstream (centrica)

Membre
Réputation :   36 

Suis-je le seul à me demander si un dernier renforcement reste intéressant ? Même avec toutes ces baisses, le rendement est autour de 7%.

J’ai du mal à encaisser ma perte, mais je ne vois pas le titre descendre éternellement non plus.

Hors ligne

 

#132 09/08/2019 20h11 → Centrica : un distributeur de gaz UK qui se développe vers l'upstream (centrica)

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   366 

Bonjour,

Oui tout comme il a été à plus de 10%, avant que la société le coupe, puis revienne à 10% et que la société le coupe encore.
Il faut faire attention à ne pas trop s’attacher à un ratio, mon exemple ou même celui d’IH démontre que le dividende ne compense pas la MV.
Depuis septembre 2013 c’est une chute libre de 83%, après oui on peut se dire qu’il y a un peu de marge pour atteindre le plus bas de 1996 à 52p.
Vous semblez être à -67% cela donc veut dire que le titre doit faire +300% pour que vous reveniez à 0, admettons 280% avec les dividendes, cela vous semble t’il crédible et possible ? Même en renforçant, l’investissement est conséquent pour profiter de votre -67%, il faudrait là aussi tripler votre investissement, votre argent serait sans doute mieux ailleurs.

Ce n’est que mon avis d’ancien centricard bien-sûr, mais poser les chiffres aide.


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

[+1]    #133 09/08/2019 21h31 → Centrica : un distributeur de gaz UK qui se développe vers l'upstream (centrica)

Membre
Réputation :   29 

On peut très bien imaginer une suppression totale du dividende, le dernier CEO a bien plombé la boîte. Voire une augmentation de capital dilutive si la situation s’aggrave. Mais on peut aussi envisager qu’une nouvelle direction prenne le taureau par les cornes, la société est quand même le leader et a de beaux actifs.

Peter Lynch a écrit sur ce genre de cas et voici une synthèse:

In the book “Beating The Street,” Peter Lynch has a very good discussion on the business cycle of the utilities business and how to invest successfully on them. The main attraction on buying utilities is on their yield, their consistent dividend they pay out. For any investors who prefer current income, utility stock has been more profitable over the long term than buying CDs from the bank. For Peter Lynch, he considered utility stock as interest-rate cyclicals, and he would try to time the entrances and exits for utility stock investments. He would put 10% of Magellan, the fund he worked for, into the utility field when the interest rate was declining and the economy was in a sputter.

He had good results with utilities investing with Magellan, especially with the troubled ones. As utility was regulated by the government, a utility might face bankruptcy and eliminate its dividend, but as long as people need electricity, people must find the way for the utility to continue to function. At times, a utility business might face difficulties ranging from macro events to operating inefficiencies to legal issues, and the existing shareholders would experience the free fall in its stock price. However, if they sold out in the panic too soon, they would missed the quadruple or quintuple rebound when the business survived from the difficulties and began to prosper.

Any investors should realize that there are four main stages in so called “troubled utility cycle” in order to do right timing entrance and exit for those types of investments. The first stage is disaster strikes. It is faced with a sudden loss in earnings, either because of some huge cost which it could not pass through to its customers, or because a huge asset (such as a new plant) is “mothballed and removed from the rate base.” Its stock would lose around 40%-80% of its value in one or two year period. As investors experienced the drop in the share price, they would no longer felt the utilities as a safe and stable investment. The price keeps falling, and it might trade as low as 20-30% of the book value. The time to stay at that low market depends on each disaster. Lynch cited that in the Long Island Lighting case, the bankruptcy threat made the stock at 30% of its book value for four years.

The second stage is “crisis management.” A utility business would respond to its disaster by cutting capital expenditure and adopting austerity budget. Normally in this period, the dividend would be eliminated in order to bring strength back to its financial structure. At this stage, there would be no reflection on its stock price yet.

After that, the business would come to “financial stabilization.” When it had succeeded in cutting cost, the utility begin to generate enough cash for its own operation. Although it might not earn anything for the shareholders at this stage yet, survival was almost the certainty. The stock price of this period might move up to 60-70% of the book value.

Last but not least, the stage four is that the recovery is recognized. The utility business is capable of earning something for its shareholders, and Wall Street begins to expect improved earnings and the continuation of its dividend. The price of its stock moves up to its book value. So what would happen afterwards? He noted: “How things progress from here depends on two factors: (1) the reception from the capital markets, because without capital the utility cannot expand its rate base, and (2), the support, or nonsupport, of the regulators, i.e, how many costs they allow the utility to pass along to customers in the form of higher rates.”

When recognizing the utilities pattern, employing the good strategy to reap the benefits from investing in utilities is not an issue anymore. Lynch advised people to buy on the omission of the dividend and wait for the good news or investors could wait for the good news to come in the second stage, and then buy the stock. Even when the stock has doubled, a lot of people might think they have missed the bottom, but troubled utilities have a long way to go. “A simple way to make a nice living from troubled utilities: buy them when a dividend is omitted and hold on to them until the dividend is restored. This is the strategy with terrific success ratio.”

Peter Lynch ? A Simple Way to Benefit from Utility Investments - GuruFocus.com

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#134 09/08/2019 23h06 → Centrica : un distributeur de gaz UK qui se développe vers l'upstream (centrica)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   90 

InvestisseurHeureux a écrit :

La concurrence est devenue infernale et quand les sociétés ont la chance de gagner de l’argent, le régulateur s’en mêle.

Bonsoir

Et l’intervention du régulateur continue et CENTRICA souffre davantage que SSE

UK Energy Regulator to Cut Price Cap This Winter

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9148_capture_de769cran_2019-08-09_a768_230442.png

Hors ligne

 

#135 10/08/2019 13h13 → Centrica : un distributeur de gaz UK qui se développe vers l'upstream (centrica)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je me suis positionnée sur Centrica Plc il y a peu (mais avant la dernière dégringolade) car je pensais que sa particularité (production de pétrole et de gaz) pouvait faire la différence.

Aujourd’hui je suis à -30% sur une position plutôt modeste. J’ai décidé de conserver car le rendement reste dans mes objectifs tout en me disant tout de même que le gros point noir est la perte de la particularité citée plus haut.

Etant également assez débutante, et comme c’est ma première mauvaise surprise, je conserve afin de suivre ce que la société va mettre en place pour redresser la barre (ça me permettra aussi d’en apprendre un peu plus sur le secteur). Par contre je ne prévois pas de renforcer: j’attends pour ça d’être convaincue par les prochains changements de la direction.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech