Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#226 07/08/2019 07h22 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   16 

La question du réaliste :
- Comment avoir 135 K€ d’épargne à 25 ans et en étant encore étudiant ?

A part ça, je suis en phase avec vous.

Dernière modification par LoopHey (07/08/2019 07h25)

Hors ligne

 

#227 07/08/2019 08h07 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   25 

Je relève moi aussi dans ce post un certain optimisme ….
-  135k€ à 25 ans ? c’est possible …mais rare !
- perf de 15% sur le marché actions ….c’est possible …mais rare !
- mettre 50% des salaires en investissement ….c’est possible …mais rare !
Les trois réunis, c’est très rare…. mais peut être suis je pessimiste …

Hors ligne

 

#228 07/08/2019 08h12 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   

Et 1000€/mois d’épargne. Dernièrement il m’arrive de le faire sur certains mois. Mais a 25 ans, étant ingénieur en france, ce n’était pas realiste.

Hors ligne

 

#229 07/08/2019 08h34 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   

Je gagne dans les 3000 € net et non imposable (gratification de stage)

Loyer 700 € c’est assez facile.

Et 135000 €, c’est des économies en 25 ans. Mes parents, on pris et placer l’ensemble de mes cadeaux de Noël, Étrennes, Anniversaire qui était en chèques ou en espèces. Et j’ai travailler un an en intérim (pendant l’année blanche) à 45.000 € euro brut. (J’ai pu économiser 25.000 € facilement étant logé et nourri). Beaucoup d’étudiants avec moi, ont gagné bien plus durant leur jeunesse.

Hors ligne

 

#230 07/08/2019 09h12 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   

- Avoir 130 000E à 25 ans en partant de 0 est peu probable mais réalisable.
- Alors 130 000 en comptabilisant dépôt / héritage pour d’autre me semble encore plus simple vu que j’y suis arrivé sans.

- le plus dur pour moi est de tenir dans la durée l’effort d’épargne. Je m’oblige vis à vis de cet effort à gagner + ce qui me permet tout simplement d’augmenter mes dépenses avec le restant.
Comptabiliser mes investissements en dépense m’aide aussi psychologiquement.

:  personnellement je pense qu’il faut aussi ajouter l’immobilier à crédit dans vos calculs pour jouer sur l’effet de levier et donc sur 2 tableaux à la fois.  En commençant tôt on s’habitue avec cette part d’économie , en trouvant un travail rapportant + de 3000/4000E l’objectif est réalisable.

Dernière modification par Damsthesquirell (07/08/2019 09h16)

Hors ligne

 

#231 07/08/2019 09h16 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   25 

C’est bien ce qu’il me semblait : je suis pessimiste …. wink

Dernière modification par jctrader (07/08/2019 09h18)

Hors ligne

 

#232 07/08/2019 09h19 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   34 

Si les 135k€ d’épargne sont envisageable même si rare, les points qui pour moi qui posent problème ou sont trop optimiste :

- Rendement de l’épargne 6% => si l’on parle en net, après prélèvement étranger et impôt cela semble élevé mais possible.

- Rendement de l’épargne 15% => encore une fois en net, pour moi ça n’est pas réaliste. On parlerait de 1% des cas… Il faudrait être full sur un world sans récession sur la période considérée, et encore…

Par ailleurs, un des points qui me dérange le plus est que même si 135k€ d’épargne ont été constitué, il est irréaliste de penser que la totalité serait investis sur du 100% actions.
Ou il faudrait être fou pour le faire, surtout à 25 ans.

Une hypothèse plus réaliste serait que 60 ou 70% des 135k€ soient placés sur des actions et le reste sur des obligations ou du taux garanti.

Dernière modification par Ribeiro (07/08/2019 09h20)

Hors ligne

 

[+2]    #233 07/08/2019 09h29 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   425 

En lisant les différentes remarques au post d’Ezerian, et en les comparant aux miennes, je constate que la notion de "réalisme" n’est pas vraiment le sujet: ce qu’il faut, c’est un plan personnalisé:
- la mise de départ sera jugée énorme ou accessible en fonction de nombreux paramètres dont en particulier le milieu social de la personne (pour moi irréaliste)
- l’épargne dépendra de chacun (pour moi, c’est tout à fait raisonnable)
- le rendement de nombreux facteurs comme la prise de risque et le niveau de connaissances à 25 ans (atteignable… avec de la chance)
- le rendement en phase de rente (pour moi ce ne serait pas raisonnable de garder le même niveau de prise de risque)

Bref, il ne faut pas chercher à faire un plan qui convienne à tous, mais un plan adapté à sa propre situation.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#234 07/08/2019 09h35 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   102 

jctrader a écrit :

Je relève moi aussi dans ce post un certain optimisme ….
-  135k€ à 25 ans ? c’est possible …mais rare !
- perf de 15% sur le marché actions ….c’est possible …mais rare !
- mettre 50% des salaires en investissement ….c’est possible …mais rare !
Les trois réunis, c’est très rare…. mais peut être suis je pessimiste …

Désolé pour le hors sujet mais quand je faisais de la course à pied j’ai souvent entendu cette boutade disant que, pour gagner un marathon c’est très facile : il suffit de partir à fond, accélérer tout du long et finir au sprint !

C’est un peu la même idée ici. Imparable sur le papier, mais de la théorie à la pratique il y a de la marge…

Le seul intérêt de ce genre de simulation est de se donner un cadre, avoir une vision globale de son projet et voir s’il est réaliste ou pas. Et ajuster les paramètres au besoin.

Hors ligne

 

#235 07/08/2019 09h40 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   84 

En plus de toutes les excellentes remarques précédentes, en 16 ans, il y a un paquet de choses dans votre vie qui vont changer..

Hors ligne

 

#236 07/08/2019 09h57 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   38 

Je trouve que faire des hypothèses sur Excel  ce peut être amusant mais ce n’est pas la vraie vie.
Je trouve même ça limite dangereux car c’est mettre des œillères qui peuvent empêcher de saisir les vraies opportunités de la vie.
Par exemple, choisir un CDI parce qu’il permet d’obtenir un crédit sur 20 ans et d’économiser x euros par mois qui placés à x % ( et je ne vous parle même pas des intérêts cumulés…  ) peut empêcher de voir la réelle opportunité que constitue la reprise d’une entreprise bradée ou de faire la rencontre qui vous ouvrira des horizons insoupçonnés…
Je pense que plus encore que par le passé, l’avenir appartiendra à ceux qui savent sortir des sentiers battus et qui sont à l’aise dans la position de l’oiseau sur la branche.

Hors ligne

 

#237 07/08/2019 10h12 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   16 

Je ne vois pas pourquoi vous ne cessez de répéter que sa vie va changer, etc etc. Bien-sur que ça va changer, et alors ?

Oui il fait des excel, oui il sait ou il va et ce qu’il veut.

Libre à lui de faire ses choix, d’adapter son plan en fonction des changements, mais en gardant à l’esprit le but. C’est ça le plus important.

C’est comme si, pour gérer un projet vous ne faisiez pas de planning. Un planning est toujours prévisionnel, il bougera toujours. Néanmoins, le but du planning est de terminer le projet à une date précise.

C’est le fil conducteur.
C’est comme naviguer dans un océan sans boussole, voyager sans carte ou GPS. Vous lui reprochez d’avoir une boussole et un GPS.

Bravo à vous pour votre planification et vos objectifs. Peu de gens de 25 ans on une vision long terme.

Persévérez et fixez vous des sous-objectifs. Vous allez réussir.

Dernière modification par LoopHey (07/08/2019 10h13)

Hors ligne

 

#238 07/08/2019 11h02 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   

Ezerian a écrit :

Je gagne dans les 3000 € net et non imposable (gratification de stage).

"La gratification est exonérée d’impôt sur le revenu dans la limite du montant annuel du Smic."

Source : service-public.fr

Hors ligne

 

#239 07/08/2019 13h23 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   

Je suis à Nouméa en Nouvelle Calédonie, c’est différent, l’impôt là bas.

Pas de taxes d’habitation.
L’impot sur le revenu est plus doux.

Les entreprises ne sont pas avare :
- Voiture de fonction,
- Hébergement payé

Dernière modification par Ezerian (07/08/2019 13h24)

Hors ligne

 

#240 07/08/2019 14h13 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   25 

Tout ça fait beaucoup de "particularités" personnelles …

Hors ligne

 

#241 07/08/2019 14h31 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   

Désolé, je pensais que le post se voulait généraliste : commencer a travailler avec un salaire correct/ médian en France, et 0€ d’apport.
Maintenant si c’est personnalisé, tout devient réaliste. (Héritage, travail détaché ou expat, trading sur produits spéculatifs etc..)

Dernière modification par Swingueur (07/08/2019 14h31)

Hors ligne

 

#242 07/08/2019 15h20 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   84 

En étant taquin, je rajouterai que vous êtes au chômage… Une autre "particularité"…

Hors ligne

 

[+1]    #243 07/08/2019 16h34 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   

Ezerian a écrit :

135000 €, c’est des économies en 25 ans. Mes parents, on pris et placer l’ensemble de mes cadeaux de Noël, Étrennes, Anniversaire qui était en chèques ou en espèces. Et j’ai travailler un an en intérim (pendant l’année blanche) à 45.000 € euro brut. (J’ai pu économiser 25.000 € facilement étant logé et nourri).

Sacrées étrennes quand même ! Mes parents ont fait la même chose mais avec le montant j’ai juste pu me payer mon permis et mon 1er ordinateur pour les études. sad

Ezerian a écrit :

Beaucoup d’étudiants avec moi, ont gagné bien plus durant leur jeunesse.

Décidément la vie des étudiants a bien changé depuis mon époque ! hmm

Ribeiro a écrit :

Si les 135k€ d’épargne sont envisageable même si rare, les points qui pour moi qui posent problème ou sont trop optimiste :

- Rendement de l’épargne 6% => si l’on parle en net, après prélèvement étranger et impôt cela semble élevé mais possible.
….
Par ailleurs, un des points qui me dérange le plus est que même si 135k€ d’épargne ont été constitué, il est irréaliste de penser que la totalité serait investis sur du 100% actions.
Ou il faudrait être fou pour le faire, surtout à 25 ans.

Une hypothèse plus réaliste serait que 60 ou 70% des 135k€ soient placés sur des actions et le reste sur des obligations ou du taux garanti.

Justement je constate que ce taux de 6% est régulièrement utilisé sur le forum dans les simulations … pour que les simulations aient du sens j’imagine que l’on parle de 6% net d’impôts donc en fonction du support des actions entre 7.5 et 8.5% de rendement brut et à condition de faire All-In sur la bourse comme le disait Ribeiro.
Or il me semble que l’AMF annonce un rendement historique des bourses mondiales de 5.3% hors frais et hors impots. Alors est-ce que 6% n’est pas déjà très très optimiste (ca reviendrait à battre l’indice de 50%). Sinon, je veux bien vos recettes …

Dernière modification par Bandini (07/08/2019 16h34)

Hors ligne

 

#244 07/08/2019 17h11 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   

Autre particularité : 6% ça dépend du pays où vous êtes et de son inflation.
6% brut garanti dans certains pays, pourquoi faire allin sur la bourse en France? 12-15% ça peut paraître irréaliste pour certains, un strict minimum pour d’autres. Après sur le long terme est-ce tenable..

Hors ligne

 

#245 12/08/2019 16h47 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   

Faire des projections (notamment avec des taux à 15% net) c’est toujours hypothétique, ce qui serait intéressant c’est des visions historiques de personnes ayant réussi à atteindre ces sommets en 20 ans afin d’en comprendre les tenants et aboutissants.

Néanmoins on ne m’ôtera pas de l’esprit que le meilleure rendement vient de l’argent qu’on ne dépense pas, c’est pourquoi espérer devenir rentier en n’épargnant que 10 ans c’est du domaine du rêve ou alors il faut pouvoir vivre avec une très faible partie de ses revenus et maintenir ce niveau de vie par la suite.

Des "success stories" à lire sur le forum ?

Hors ligne

 

#246 12/08/2019 17h18 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   71 

@Ezerian :

Votre Excel fait beaucoup réagir et beaucoup trouvent 15% de rendement très utopiste, moi le premier, mais si votre question est plutôt de savoir si atteindre 650 Ke en 15 ans avec un Capital de départ de 135 ke et un salaire de 3 ke net en début de carrière est possible, je dirai oui sans grande hésitation.

comme dit par d’autres, en 15 ans ou plus, la vie va vous amener des surprises, bonnes et mauvaises et changera sans doute vos objectifs à la hausse ou à la baisse, peu importe. Votre plan de marche a le mérite d’exister, ce doit être un cap pour vous guider et vous motiver, les chiffres étant secondaires.

vous pouvez miser sur l’immobilier comme vous l’envisagez afin d’utiliser le levier, c’est indéniablement une voie intéressante. je vous conseillerai surtout de multiplier les sources de profit, les ruisseaux faisant les grandes rivières, je me permets de vous suggérer quelques axes :

niveau job, vous démarrez avec un salaire plutôt très bien, soyez carriériste autant que possible et soignez votre réseau relationnel, les meilleurs jobs ne sont jamais chez pole emploi.

après avoir misé sur l’immo, vous pouvez peut-être faire des compléments de revenus sur votre temps libre en fonction de vos compétences, lisez la file sur les gens sont fainéants, c’est une mine d’inspiration, certains revenus sont imposables, d’autres non.

votre localisation est une particularité et un atout incroyable en affaires : au risque de paraitre conversation de comptoir, il me semble… pour ne pas sembler trop catégorique… que la nouvelle calédonie a des particularités ou tolérances en affaire qui peuvent sourire aux audacieux, en restant bien conscients que si vous faites du B to B, vous prenez un risque bien plus important qu’en métropole, quelques bannis d’affaire ici ayant pu retenter l’aventure un peu far west là bas (j’en suis le premier surpris) : travaillez "au cul du camion" comme on dit chez nous vous évitera des déconvenues si vous prenez cette voie, mais peut être un accélérateur incroyable.

bonne route à vous et tenez nous au courant de vos avancées

Hors ligne

 

#247 12/08/2019 18h43 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   200 

Ezerian a écrit :

Et j’ai travailler un an en intérim (pendant l’année blanche) à 45.000 € euro brut. (J’ai pu économiser 25.000 € facilement étant logé et nourri). Beaucoup d’étudiants avec moi, ont gagné bien plus durant leur jeunesse.

Ah bon - ben alors, je vais redevenir étudiant…parce que gagner et mettre de coté 135k€ en étant étudiant, moi, j’en connais pas beaucoup (en fait, pas un seul). Hors dons familiaux ou héritage évidemment.

Sinon sur votre simulation. Bien d’accord avec Loophey et Serenitis : on s’en fiche que ce ne soit qu’un plan, qui ne survivra évidemment pas au contact de la réalité. C’est important d’en poser un.

Cela étant dit, un post (que je n’arrive pas à retrouver - un peu fatigué aujourd’hui, plus les yeux en face des trous) mettait le doigt sur un point crucial : vos simulations font l’hypothèse d’un taux unique pour la totalité de votre épargne, sur la totalité de la période retenue. Il est plus vraisemblable qu’à mesure que votre patrimoine financier grandisse, vous n’en mettiez de coté sur des allocations moins volatiles et/ou risquées.
Pourquoi ne pas remettre à jour votre Excel en intégrant ce point? Ça serait plus réaliste.

Dernière modification par carignan99 (12/08/2019 18h50)

Hors ligne

 

#248 13/08/2019 01h11 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   

@carignan99

Point 1: 135.000 à 25 ans, possible.

Depuis que je suis né tout mes chèques/espèces de Noël, de la Saint Ezerian, des étrennes, de mon anniversaire, de mes bulletins trimestrielles, de mon passage en école primaire, de mon passage au collège, de mon passage au lycée, de mes résultats au brevet, de mon bac, de mon permis, de ma première récompense à un concours de maths sont collectés par mes parents et investis.

De plus, chaque week-end, depuis mes 10 ans, je travaille à la peinture (balcon, intérieur), je fais du jardinage (tondre l’herbe, taille des haies et d’arbre, collecte des baies et cerises/noix, nettoyage des fraisiers/groseilliers/carnassiers, du bricolage (fabrication de structure en bois). Tout les gains sont mis dans un cochon et périodiquement collectés et investis.

J’ai des systèmes de parrainage automatique depuis mes 18 ans qui me génère des revenus passifs et mes déplacements sont financés par BlaBlaCar, tout ses gains sont collectés et investis.

Il est possible d’avoir 135.000 € (capital + gains) à 25 ans, ce n’est pas rare.
Dans mon entourage, je vois des gens qui ont gagné bien plus mais qui ont dépensé beaucoup plus en alcool et restaurants ou n’ont pas fait des investissements risqués avant leur majorité.

Point 2: Je parle d’un taux de 8 % pas de 15 % dans mon tableau, c’est bien plus réaliste.

Je ne vois pas pourquoi, mes investissements futurs serai réaliser dans des fonds plus sécuritaires. C’est plutôt le contraire.

Merci de vos retours.

Tata

Dernière modification par Ezerian (13/08/2019 02h33)

Hors ligne

 

#249 13/08/2019 06h52 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   25 

Vous n’avez pas à vous justifier. Par contre gardez en tête que vous évoluez dans une sphère particulière avec beaucoup d’avantages.  J’ai été lire votre présentation pour mieux comprendre. Tous les parents n’ont pas les moyens de payer les menus travaux effectués à domicile ou ne donnent pas systématiquement de l’argent à chaque bulletin scolaire. Beaucoup d’étudiants financent eux-mêmes leurs études. Donc non votre cas et ceux de vos amis ne sont pas la norme.
A 18 ans j’avais 13 fois moins sur mon compte et mes parents ne sont pas investisseurs. (Parenthèse personnelle car ce n’est pas l’objet de ce fil).

Donc si dans la configuration actuelle, 135000 euros à 25 ans c’est rare pour les étudiants français.

Mais ce ne sont pas des reproches. C’est plus un constat. Tant mieux pour ceux qui le peuvent.

Concernant l’immobilier effectivement il vaut mieux viser un crédit plus long. Comme il a été signalé plus haut, les remboursements anticipés seront toujours possibles.
J’ai fait l’erreur (en tant qu’investisseur mais c’était mon souhait pour d’autres raisons) de faire un crédit court pour mon 1er appart. Résultat je suis bloquée et je stagne. Donc si vous voulez vraiment augmenter "rapidement" votre patrimoine, visez du long terme. Ça va permettre de multiplier les projets et d’augmenter rapidement votre cash flow et/ou votre patrimoine.

Hors ligne

 

#250 13/08/2019 07h07 → Rentier en 20 ans : comment lancer sa fusée ? (actions, intérêts composés, épargne)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Dès que j’ai finis mon stage de fin d’études et que je reviens en France métropolitaine, je vais avoir deux choix niveau travail :

- intérim de 18 mois à 45.000 € brut par an ou
- CDI à 33.000 € brut par an dans une ESN

C’est quoi pour vous le mieux pour avoir un emprunt de 25/30 ans selon vous ?

Merci

Tata

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech