Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[-2]    #26 14/06/2019 22h18 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Réputation :   -2 

Ce qu’il y a derrière: la blockchain, le fait qu’il soit décentralisé, qu’il y en ait q’une quantité limité. Même si c’est très spéculatif, il monte sur le long terme avec des fortes corrections de temps en temps.

Hors ligne

 

#27 14/06/2019 22h43 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   352 

Bonsoir

Avant toute chose, BRAVO. SI je ne me trompe pas vous n’avez pas 40 ans, et vous avez un patrimoine considérable. Supérieur à 2 millions d’euro net. Vraiment impressionnant.

Je rejoins tout ce qui a été dit plus haut (sauf les idioties sur le Bitcoin pour un rentier, quand on veut un revenu régulier et préserver un patrimoine on ne regarde pas ces véhicules).

Le seul avis financier que je donnerais, c’est que moi je partirais plutôt sur une formule diversifiée avec 700k€. Je n’aimerais pas être full AV (Sapin 2 dont on ne parle plus est toujours là), et je ne me lancerai pas en bourse sans expérience et sur des plus hauts historiques avec 700k€.

Par contre:
-30-50% en AV sur fonds euro (les 30% sur UC sont devenus la norme)
-30% en actions de rendement, essentiellement dans ma monnaie de consommation (euros donc).
-20-30% remboursement de la dette. Vous avez indiqué avoir 500k€ de dettes. C’est environ 25% de votre patrimoine. Même si les taux sont bas, le deleveraging est un élément de sécurisation de votre patrimoine.

Ensuite, quelques éléments de réflexion, en vrac, et sans vous connaître:

1/ Vous avez des enfants en bas âge.
Leurs études peuvent donc majorer vos besoins de façon importante. A anticiper.

2/ Vous déclarez avoir fait deux burn out avant 40 ans. C’est un signal d’alerte majeur. Soyez y très attentif. Notez toutefois que votre premier burn out qui vous a bloqué une semaine si j’ai bien lu n’est pas très évocateur. Un burn out "vrai" c’est plusieurs mois/années pour s’en remettre.

3/ La retraite pour les actifs…..
Je vois des retraités tous les jours et leur pose la question de comment ca se passe. Ce qui me frappe c’est qu’il n’y a pas de nuances. C’est tout blanc ou tout noir. il y a ceux qui savent s’occuper (lectures, voyages, associatif, sport, enseignement… tout est possible, mais s’occuper), et ceux qui ne savent pas et qui détestent leur retraite. A vous de voir, mais à prendre en considération.

4/ oubliez Cédric Froment. SI vous êtes sur ce forum vous n’êtes pas dans son style. gardez vos sous.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne

 

#28 18/06/2019 15h24 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Réputation :   

jctrader a écrit :

Il vous reste 4 tranches . Vous avez déjà l’immo (trop ….impôts +++)

Voila une chose que je vois souvent et qui me gêne…
Si on écoute certaines personnes, j’ai l’impression qu’il faudrait oublier l’immobilier car il y a une partie importante d’impôt. C’est le jeu non ?
Au final si l’on dégage 5K€ brut par mois et qu’il nous en reste plus que 3K€ net cela peut quand même convenir non ?

Il ne faut pas se mettre de frein dans l’immobilier locatif juste à cause des impôts quand même

@Ademos pourquoi pas acheter un IDR pour centraliser les locations

Hors ligne

 

#29 20/06/2019 22h13 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Réputation :   

Sir60 a écrit :

Ademos, votre parcours m’impressionne et également le montant de votre patrimoine net de 2,2M€. As t-il uniquement été constitué par la vente de vos parts de société + épargne issue des salaires + rembourssement de crédits immobiliers ou bien avez vous d’autres sources de revenus ou touché un héritage familial? Avec un tel patrimoine, il y a de quoi se diversifier smile alors félicitation!

Question judicieuse! Je vais répondre honnêtement en disant pour la répartition que c’est 25/75.

J’ai hérité de deux maisons et d’un terrain de par mon grand père, en 2005, pour une valeur à l’époque de 400.000 euros environ. J’ai mis la première maison en location et j’ai habité la deuxième avant de la revendre à la découpe (terrain + maison + dépendances). J’ai aussi construit une maison sur le terrain qu’il m’avait donné et je l’ai mise en location. C’est cette maison qui fait a elle seule une grosse partie de mon patrimoine car le lieu ou elle est située a pris beaucoup de valeur.

Pour le reste j’ai emprunté environ 800k€ pour la partie immo et j’en ai déjà remboursé donc 300k€. Pendant des années j’ai réinvesti tous les loyers de la première maison que mon grand père m’avait donnée ainsi que toute mon épargne issue de mes salaires. A un moment je gagnais très bien ma vie, autour de 6500 euros par mois et je vivais avec 2000 à 2500 euros, je mettais énormément de coté.

Je pense que c’est un mélange de tout mais sans cet héritage initial je ne serai jamais allé aussi vite c’est certain. Je me dis que j’ai eu une belle chance et je suis fier d’avoir su en tirer parti quand certains auraient peut être tout flambé!

Concernant les cryptos, c’est plus pour le coté spéculatif, mais aussi pour avoir un pied dans ce qui va surement constituer une partie de notre futur. Je m’intéresse en ce moment à la future crypto de Facebook qui risque de changer beaucoup de choses dans notre monde. Facebook pourrait il devenir la première banque mondiale? Je n’en sais rien mais je me dis que quelques centaines ou milliers d’euros de crypto Facebook dans un patrimoine ne peuvent pas faire de mal.

@Alanito J’ai déjà deux IDR (dont un pour lequel je signe le compromis de vente la semaine prochaine, donc bientôt une seul!) et pour moi l’immo ne s’achète qu’a crédit. Je veux essayer d’en acheter un autre d’ici la fin de l’année mais je suis encore en recherche active.

@MisterVix Merci! Je viens de finir la formation d’Edouard Petit et je vais partir sur une répartition 50% AV en fond euro et 50% ETF (90% MSCI World et 10% Emerging). Je vais entrer progressivement en ETF, surement sur deux ans, voir plus.
Pour l’immobilier je ne veux pas rembourser en anticipé. Avec des taux frôlant le 1%, je suis au contraire entrain de m’endetter encore plus en ce moment. Je viens d’emprunter 42k€ pour acheter un T2 et je vais encore emprunter 30k€ le mois prochain pour acheter un studio. C’est vraiment le moment d’emprunter en ce moment…
Pour l’instant je bosse toujours, mais c’est à mi temps. Je fais du sport les matins et je bosse l’après midi, ça me convient bien. Par rapport à mon rythme de l’an dernier, je revis, c’est sans commune mesure!
Et Cédric Froment j’ai laissé tomber, j’ai préféré Fructif!

Hors ligne

 

#30 20/10/2019 01h31 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Réputation :   

Concernant les cryptos, c’est plus pour le coté spéculatif, mais aussi pour avoir un pied dans ce qui va surement constituer une partie de notre futur. Je m’intéresse en ce moment à la future crypto de Facebook qui risque de changer beaucoup de choses dans notre monde. Facebook pourrait il devenir la première banque mondiale? Je n’en sais rien mais je me dis que quelques centaines ou milliers d’euros de crypto Facebook dans un patrimoine ne peuvent pas faire de mal.

Marrant de lire cela maintenant que le Libra a fait "plouf". Sachez aussi que si cette monnaie sort un jour cela sera un "Stable coin" pas de dividende ou autre. Rien à gagner.

Personnellement il me faut beaucoup moins de 2 million pour m’arrêter mais j’envie tout de même votre patrimoine smile

Bonne continuation !

Hors ligne

 

#31 20/10/2019 13h51 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Réputation :   16 

Bonjour
Echanges toujours intéressants sur ce forum, apportant des suggestions perspicaces…
En tant que rentier précoce ( et par choix) et vivant pour l’essentiel par des revenus financiers, je ne peux que communiquer  des éléments qui me paraissent importants bien que simples pour un rentier:

1. Ademos .  Il faut effectivement entretenir sa culture financière et fiscale en permanence. C’est facile de conseiller la gestion l’argent des autres, souvent différent à le faire quand c’est le sien.
Dans la file, on parlait fort justement de trouver une occupation en inactivité: Je passe en moyenne 2 à 3 heures  par jour sur la matière financière et économique ( lecture d’actualités, petit trade d’indice, forum de qualité…). Voilà une option!   

2. En vivant sur des rentes financières, on a deux au moins deux fondamentaux :
      1. la fiscalité qui modifie parfois substantiellement le rendement ( immobilier en direct en France…)
      2. La sécurisation! 
La file a apporté des précisions riches…
Ademos . Il ne faut jamais de plus oublier qu’en tant que rentier la discipline de gestion doit être de fer. Zéro placement hasardeux: Cryptos, o-mer …  L’erreur coûte chère d’autant plus que les revenus autres sont faibles. " La meilleure action est parfois de ne rien faire "
   Des généralités, mais les fondamentaux, c’est la colonne vertébral du rentier heureux ( que je suis, donc que je veux partager aux autres )

Bien à tous

Hors ligne

 

[+3]    #32 22/10/2019 23h06 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Réputation :   

Bonsoir à tous,

Je viens donner quelques nouvelles! J’ai appliqué sans le savoir les conseils de bernardo1 en essayant de rester sécuritaire au maximum avec mon argent. Je me rends bien compte à quel point l’équilibre est fragile en matière de finances. Mon aversion pour le monde "classique" du travail et mes deux burnouts étant encore bien présents à mon esprit, je ne veux surtout pas risquer de me retrouver un jour forcé "d’y retourner"!

Pour les crypros finalement je n’ai pas acheté Libra! J’ai aussi stoppé mes investissements en crypto et je me contente de holder ce que j’ai déjà, à savoir environ pour 7000 euros de cryptos diverses (essentiellement du BTC)

Sinon j’ai fait toute la formation de Fructif que je conseille vivement. J’y ai appris énormément sur la gestion de l’argent en bourse et ça a éclairé ma vision. Je suis passé d’une envie de faire des choses compliquées pour finalement à l’issue de la formation repartir sur des choses simples et appliquer Epargnant 3.0.

J’ai commencé par ouvrir deux assurances vies supplémentaires, j’en ai du coup 3 en tout à ce jour: Fortuneo vie, Linxéa avenir et Boursorama. J’ai placé mes liquidités réparties sur ces 3 assurances vie en fond en euros.

En parallèle j’investis sur mon PEA (puis sur mon CTO quand le PEA sera full) à hauteur de 8000 euros par mois sur une répartition d’ETF à 90% en MSCI World (CW8) et à 10% en Emerging. Cela fait donc 5 mois que j’ai démarré et j’ai un peu plus de 44.000 euros investis à ce jour. Je vais continuer à ce rythme jusqu’à me retrouver avec 250.000 euros en fond en euros sur 3 assurances vies (environ 80k€ par assureur) puis 150.000 euros sur mon PEA et 100.000 euros sur mon CTO investis en ETF. Je ferai alors les rééquilibrages nécessaires pour garder cette allocation 50/50 entre fonds en euros et ETFs.

Il me restera par ailleurs autour de 170.000 euros. Je garde 120.000 euros pour investir dans ma société d’aménagement foncier et d’achat revente. Je compte les récupérer en compte courant au fur et à mesure du temps, quand je toucherai la marge de mes opérations de lotissement. Cela viendra donc au fur et à mesure du temps grossir mon épargne en bourse et assurance vie. Les 50.000 euros restants sont pour 7.000 euros en cryptos, pour 11.000 euros investis sur Homunity, pour 4000 euros en or physique et le reste est en fond de sécurité.

Et pour les autres news assez géniales, c’est que depuis que je suis enfin "libre", j’ai pu développer des projets qui me tenaient à coeur. J’ai démarré depuis un peu plus d’un mois mon podcast qui parle d’immobilier, de développement personnel et d’indépendance financière. C’est une vraie satisfaction pour moi de partager sur ces sujets et je prends beaucoup de plaisir à enregistrer ces podcasts. Si jamais ça vous dit d’écouter c’est à cette adresse: Une Vie De Liberté | Free Listening on SoundCloud

Et j’ai aussi écrit mon premier livre qui sortira le 15 novembre en auto édition! C’est aussi pour moi un immense plaisir d’avoir pu faire cela après ces années difficiles émotionnellement. C’est un projet que j’ai en tête depuis si longtemps et qui s’est finalement réalisé hyper vite, en quatre mois, depuis que j’ai enfin du temps pour moi. Le livre s’appelle "Riche de Liberté" et il explique comment réaliser une division foncière de A à Z. C’est un ouvrage vraiment technique, il est vendu moins de 20 euros et je pense qu’il apportera beaucoup de valeur à qui souhaite réaliser une division foncière avec succès! J’en suis très fier et j’espère qu’il sera bien accueilli.

Je parle aussi de tout cela sur Instagram (@une_vie_de_liberte ) ce qui m’a valu d’être invité à parler en septembre à ma première conférence et j’ai été invité trois fois depuis, la prochaine sera en décembre.

J’ai fait plus cette année sans forcer que je n’en ai pas fait en 5 ans auparavant. Quand on quitte la rat race comme disait notre hôte dans une de ses newsletter, c’est vraiment le champ des possibles qui s’ouvre et on a beaucoup d’opportunités… C’est même assez incroyable.

Hors ligne

 

#33 23/10/2019 09h34 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Réputation :   38 

Je crois que Fortuneo Vie et Linxea Avenir c’est le même assureur   : Suravenir ( filiale de Crédit Mutuel Arkea dont Fortuneo est la banque en ligne) . Pour varier il aurait mieux valu prendre Linxea Spirit par exemple ( Spirica filiale du CA)

Hors ligne

 

#34 23/10/2019 10h08 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Réputation :   

Au temps pour moi, je suis allé trop vite, c’est bien Linxéa spirit que j’ai souscrit!

J’avais justement aussi fait la formation de Fructif pour cela, ne pas me tromper à ce sujet.

J’ai donc bien trois assurances vie: Fortuneo Vie (Suravenir) Linxéa Spirit (Spirica) et Boursorama Vie (Generali)

Hors ligne

 

#35 28/10/2019 13h13 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Réputation :   

Je relisais mon message précédent et j’avais envie d’ajouter que j’ai longuement hésité entre faire un "all in" pour mon entrée sur le PEA et un investissement programmé de 8000 euros par mois pendant 30 mois.

Après avoir lu de nombreuses files sur le sujet sur ce forum, puis avoir fait la formation de Fructif, j’en suis venu à la conclusion que le "All in" était la meilleure solution sur le long terme. Mais il ne faut pas ignorer l’aspect psychologique et j’ai préféré jouer la sécurité de ce coté là en choisissant un investissement progressif programmé. Il y a certes un manque à gagner mais c’est pour mon cas le prix "psychologique" à payer pour que je puisse me tester et tester ma stratégie sur le long terme.

En ce moment je regrette de ne pas avoir fait all in car mes gains auraient été supérieurs, mais je préfère cette sensation à celle d’avoir investi la totalité de mon capital la veille d’une chute boursière de 40%. Psychologiquement c’est plus facile à supporter !

Hors ligne

 

#36 28/10/2019 13h30 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   478 

Ademos a écrit :

j’en suis venu à la conclusion que le "All in" était la meilleure solution sur le long terme.

Attention à une erreur dans les termes.
Ce n’est pas la meilleure solution sur le long terme, cela dépend du jour où vous commencez et des évènements qui suivront.
C’est la solution la plus souvent la plus rentable sur le long terme, mais également celle qui offre occasionnellement les pires résultats.

Il est important de bien comprendre la différence.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#37 29/10/2019 16h55 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Réputation :   

Oui vous avez raison, c’est ce que j’ai essayé d’exprimer et ce qui a justifié mon choix de rentrer sur 30 mois, mais je n’étais pas hyper clair !

Entrer en un seul point est dans l’histoire souvent plus rentable, mais aussi parfois catastrophique (veille de crash). C’est un pari que je n’ai pas voulu tenter !

Hors ligne

 

#38 02/11/2019 23h02 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Je me suis senti assez proche de votre évolution Ademos.

D’une part en terme de patrimoine (encore que j’ai plus d’1 million de retard pour sensiblement le même âge!) mais surtout pour ce désir de devenir rentier pour explorer de nouvelles choses. En ce qui me concerne ce serait plutôt la musique et le social.

Mon expertise financière est modeste mais j’ai pris le même chemin que vous :

- J’ai multiplié les assureurs (Générali, suravenir, spirica, swisslife, AFER, Apicil) pour l’AV et je me suis limité entre 30 et 70Ke pour le moment par assureur, avec pour objectif les 100ke / assureur.
- J’achète du CW8 et un peu d’émergent. Mais j’ai eu la faiblesse de tenter d’autres choses : les daubasses (rien à redire si ce n’est que je n’ai pas l’assiduité nécessaire, j’ai laissé tomber), le smart beta (vendu il y a peu) et les robot advisor (Yomoni en particulier que j’ai conservé). Ces titres sont soit dans le cadre de l’AV soit dans le PEA.
=> J’investi régulièrement 50% fond en euros et 50% titres (cadre AV).

Si vous arrivez à tenir votre méthode initiale c’est top! Simple et reposant.

Je suis également complètement en phase avec vous pour l’immo : je pense que pour les 1 à 3 ans qui arrivent c’est vraiment dommage de ne pas emprunter. J’ai commencé cette année, les investissements sont en cours, difficile de faire un retour. J’ai emprunté pour environ 500ke cette année et sans doute encore autant dans les 6 mois à venir. Tant que ma banque suivra et que les projets me paraitront bons je fonce, bien que cela me donne un peu le vertige. Mais j’utilise surtout ma capacité d’emprunt pour démultiplier les efforts : je ne sors que les frais de notaires pour emprunter sur 25 ans.

Mais j’ai des défauts dont vous avez su vous libérer :
- moi aussi j’ai du mal à placer mon cash (25ke sur le PEA qui attendent une crise financière à venir … depuis 3 ans maintenant!)
- je n’arrive pas à arrêter mon job. Sans doute parce qu’il me plait, que je n’ai pas fait de burn out et qu’il m’assure un revenu confortable. Je pense que je vivrais mal de passer de 20ke à 3/mois même si moi aussi je n’ai pas besoin de plus. La perte du statut social, les nouveaux amis via les relations pros et surtout la peur de m’ennuyer! Je rêve de tester de nouvelles choses mais je ne peux m’empêcher de penser que c’est du typique "l’herbe est plus verte ailleurs". Et quand je vois qu’avec plus de 2 millions le chemin du rentier n’est pas évident!

Bref, votre stratégie financière me semble bonne, en tout cas je l’ai adoptée. Et j’admire (ou jalouse) votre courage d’avoir arrêté de bosser (bien que le contexte soit différent).

Hors ligne

 

[+1]    #39 03/11/2019 05h08 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je vous remercie pour votre message ! Je me suis permis d’aller faire le tour de votre présentation et je comprends mieux pourquoi vous ne pouvez pas vous arrêter encore. A mon avis ce qui nous différencie c’est la frugalité (relative). J’ai besoin de peu pour me sentir heureux, un livre et mon hamac et je suis le plus heureux des hommes ! Je préfère les expériences aux choses matérielles, je voyage beaucoup et je ne me prive pas mais je ne mets jamais d’argent dans des choses futiles : vêtements de marque, voiture etc.. Ce qui fait qu’avec mon ancien salaire j’ai réussi à accumuler mon patrimoine, en vivant bien en dessous de mes moyens.

Quand j’étais dans la rat race, je payais une semaine de vacances 3000 euros pour me mettre sur un transat et ne plus rien faire tellement j’étais fatigué de ma vie. Aujourd’hui avec cette même somme je suis parti 5 semaines voyager cette année, de façon plus frugale (van, sac à dos, Airbnb modeste) mais avec tellement plus d’énergie, de souvenirs et de rencontres… Dans les discussions mondaines, ça fait peut être moins "classe" mais en vrai, c’est sans comparaison. C’est la vie !

Quand je vois votre salaire et que votre patrimoine n’a pas progressé depuis 2011, je pense en effet que vous n’êtes pas encore prêt pour la frugalité ! Pour moi le "statut social", c’est des choses qui me dépassent. La peur de s’ennuyer aussi, là dessus je ne comprends pas. Quand je suis dans le ciel sous ma voile de parapente ce sont des notions qui ne veulent pas dire grand chose ! Mais c’est aussi peut être car ne mon coté, je ne suis pas "à la retraite", je fais plein de choses, mais je travaille pour moi. Je suis incapable de travailler pour un patron, même pour beaucoup d’argent. J’ai besoin de m’occuper de mes propres affaires. Et je continue de m’occuper de mon patrimoine, je fais construire une maison par an, j’ai écrit un livre, j’ai ma SAS d’aménagement foncier… on ne peut pas "ne rien faire" je pense, mais pour moi la vraie vie commence quand on travaille pour soi, on vit SA vie à 100%. C’est ce dont j’ai besoin en tous cas et j’ai bien conscience que c’est différent pour chacun.

En tous cas votre job a l’air de vous plaire et ça c’est un très bon point, c’est important ! Personnellement je n’aimais pas le mien.

La réflexion qui me vient quand je lis votre post, c’est que pour beaucoup les raisons qui vous retiennent au salariat viennent du regard extérieur sur votre situation. Ce n’est pas facile de se détacher du regard des autres et ça prend du temps, mais il ne faut pas oublier que l’on ne vit qu’une fois. Faites ce qui est vraiment important pour vous.

Hors ligne

 

#40 03/11/2019 09h04 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Réputation :   47 

Piou Piou a écrit :

- J’ai multiplié les assureurs (Générali, suravenir, spirica, swisslife, AFER, Apicil) pour l’AV et je me suis limité entre 30 et 70Ke pour le moment par assureur, avec pour objectif les 100ke / assureur.

Si vous souhaitez faire le tour des assureurs en ligne, il reste encore Aviva.

Hors ligne

 

#41 03/11/2019 09h16 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   427 

Bluegrass a écrit :

Si vous souhaitez faire le tour des assureurs en ligne, il reste encore Aviva.

Personnellement tant que l’histoire des arbitrages à cours connus est toujours en jugement je ne conseille pas de diversifier sur Aviva (et pour l’instant toutes les décisions de justice sont en défaveur de l’assureur, le risque est donc bien réel et significatif).

Dernière modification par Geronimo (03/11/2019 09h18)

Hors ligne

 

#42 03/11/2019 09h36 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Réputation :   59 

Bluegrass a écrit :

Piou Piou a écrit :

- J’ai multiplié les assureurs ((…), AFER, (…)) pour l’AV (…).

Si vous souhaitez faire le tour des assureurs en ligne, il reste encore Aviva.

AFER c’est Aviva.

Hors ligne

 

#43 03/11/2019 10h25 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Réputation :   

Bonjour Anthony,
Super intéressant votre expérience et le podcast (très honnête, je viens de parcourir le premier et me réserve les autres pour la voiture cette semaine!).
J’ai une expérience très similaire: "gros" patrimoine mais dans le salariat donc encore à fond dans le rat race!
Je me suis fixé juillet 2020 pour en sortir et cela me conforte de voir des profils très similaires au mien qui l’ont fait.
Mon job est intéressant mais le problème c’est qu’il demande un investissement en temps à 120% - donc je ne peux rien faire à côté excepté quelques beaux voyages.
Au plaisir de vous suivre et d’échanger!
Christophe

Hors ligne

 

#44 03/11/2019 11h37 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Réputation :   

Bonjour Christophe,

Merci beaucoup tout d’abord ! J’espère que le reste des épisodes vous plaira, c’est une activité que je fais par passion et par envie d’aider les gens (en toute modestie), englués et malheureux dans la rat race, à trouver le courage (puis un plan) pour changer de vie !

Bon, tout n’est pas encore parfait, je ne pense pas avoir quitté salariat trop tôt, j’ai largement de quoi faire. Il faut lutter contre le sentiment de vouloir toujours "plus" avant de quitter le salariat. Le plus dur je trouve est de raisonner en "surface financière" et plus en salaire mensuel. Pareil, ne plus raisonner en cash flow mensuel pour l’immobilier, qui est pour moi un réflexe de salariat, mais tout prendre en compte annuellement, y compris les plus values potentielles, les arbitrages à venir.

Je suis encore en apprentissage de tout cela, mais c’est passionnant. J’investis progressivement chaque mois sur les ETF et j’en profite pour tester mes réactions quand ça chute, comme fin 2018.  Je pense en tous cas que pour réussir il faut bien entendu continuer de s’occuper activement de son patrimoine (quand on a de la LCD ça aide à se mettre dans le bain !) et surtout ne pas mettre son cerveau en pause, mais au contraire être curieux de tout. A chaque problème il y a une solution.

Par exemple, un ancien client qui n’a pas encore quitté son travail, de peur d’être trop juste avec son patrimoine, fait construire et déménage de RP tous les deux ans. Il fait environ chaque fois 50.000 euros de plus value, nette d’impôts. Ce qui représente lissé un "salaire" de 2000 euros par mois. Je trouve que c’est une excellente solution passive de générer des "revenus", à condition d’accepter de déménager régulièrement.

J’essaie aussi pour l’instant de maintenir mes dépenses au plus bas, même si selon les gourous du développement personnel ce n’est pas une attitude qui favorise l’abondance. Je trouve immense la satisfaction de se dire que l’on est libre du regard de notre société de consommation, qui si on veut demain on se paie un 4x4 à 150.000 euros mais que jamais on ne le fera car on a pas besoin d’exister de cette manière dans le regard de l’autre. Et aussi parce que ma Citroen marche très bien :-)

Hors ligne

 

[+2]    #45 03/11/2019 12h19 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Réputation :   16 

Bonjour Stocri, Ademos et les autres…

Osez! osez! osez!
J’ai vu trop de gens autour de moi, à la carrière réussie, au statut calé, au patrimoine constitué, de refuser de s’ouvrir les portes ouvertes de l’aventure humaine qui les tentaient.
Je me souviens de cette pensée de Steeve Jobs:
" Votre temps est limité. Ne le perdez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre"
Je préciserais que la vie est une aventure humaine, et ne doit pas devenir le regret de n’avoir pas avoir vécu.
Rentier par choix à 54 ans, j’ai emprunté un chemin contraire aux autres (avec un revenu à 6 chiffres qu’aucun n’aurait quitté) sans le moindre regret.
Pourtant dira t-on, j’ai tant aimé, comme d’autres, les belles choses, les beaux voyages, les grands vins…qui demandent ressources: J’ai appris à développer ma culture patrimoniale à partir de rien avec un principe motivant: Faire travailler l’argent au lieu de travailler plus encore!
Depuis, j’ai appris à aimer la simplicité de la vie, comme de me lever libre , prendre un petit déjeuner, regarder les nuages, marcher dans la main de ma compagne, jouer avec des amis toute la nuit, libre de mes pensées … je prend maintenant autant de plaisir dans l’aventure d’une marche, de rencontre de l’inconnu, d’inconnus, d’échanges improbables…
Le temps est notre ennemi à tous. Ne le perdons pas.
Nous pouvons tous tenter de constituer et développer un patrimoine, de le faire fructifier avec le temps qui devient notre bel ami: Belle aventure  que de s’ouvrir les portes des techniques patrimoniales,de réfléchir à son chemin, comprendre, s’interroger, contrôler ses émotions, raisonner et oser… C’est comme une branche de la vie!

Ce forum de qualité est à ce titre, un bel outil, de partage, de questions et de réponses, et même gratuites! L’esprit est là! Osons!

Bravo et belle réussite à tous.     
Bien à vous.

Hors ligne

 

#46 03/11/2019 14h30 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   389 

La question d’un patrimoine élevé est propre à chacun en fonction de ses croyances ainsi que ses dépenses.

Pour ma part , j’avais programmé la fin de mon salariat et l’indépendance financière vers 45 ans… à 27 ans je me suis posé la question de le faire dès à présent et j’ai passé Le Cap à mes 29 ans.

C’était compliqué, les parents qui comprennent pas , l’anxiété des autres bref en gros on est vraiment seul a prendre une tel décision avec des questions :

- je vais me couper de la vie sociale ?
- je m’ennuierai
- quelle éducation pour mes enfants si je fais rien ?
- la jalousie des autres ne va pas s’accentuer ( car oui , les gens sont jaloux quand on a de l’argent dans notre pays ) donc comment le gérer ?
- ne va t’il pas y avoir un fossé qui va se créer avec notre femme qui travaille ?

En réalité, la gestion de patrimoine prend du temps ( changement de fiscalité , les taux d’emprunt qui baisse donc même en investissement passivement on peux avoir un TRI assez élevé sans se prendre la tête donc calcul , rdv banque ect… )
On est libre de choisir ses activités non salariat et on voit du monde = donc le social est présent.
Étant hyperactif de base , je ne m’ennuie pas .
On s’entoure de personne qui ont nos valeurs ( j’ai de plus en plus d’ami de 50 ans entrepreneur par exemple)
Pour la jalousie , cela permet de faire du ménage, la jalousie est pour ma part quelque chose de très toxique sur une amitié ou autre :  quand on est comme tout le monde on ne le voit pas sur une personne alors avec du patrimoine , on voit réellement les gens jaloux ou non.. personnellement je ne me cache pas je reste authentique mais je reste discret et répond juste aux questions .
Ma femme peux travailler 3j/hebdo , je paie maintenant une femme de ménage , on part en vacance tout les mois quasiment, j’ai ouvert en septembre une SCI avec elle donc elle trouve son compte et se sens pas delaissé et je trouve cela important.

En général, quand on se pose la question c’est qu’on peux le faire.

Bernardo, je vous rejoins entièrement dans vos propos… c’est quand on le vie réellement qu’on peux vraiment voir concrètement les choses.

Ce qui m’a fait cependant le plus " mal " c’est d’avoir perdu 2 amis d’enfances vraiment jaloux en réalité , 2 personnalités qui dépendent encore de leurs parents à 31 et 33 ans avec beaucoup d’échec et le fossé étaient sans doute trop grand entre nous… mais avec du recul , c’est beaucoup mieux ainsi !


Maintenant je profite !!!

Hors ligne

 

#47 04/11/2019 14h00 → Patrimoine élevé : comment franchir le cap et devenir rentier ? (etf, rentier, stratégie)

Membre
Réputation :   

Merci à vous deux pour vos messages !

En effet, c’est tellement important d’oser et d’avancer, d’avoir des projets… et de profiter de son temps comme on l’entend.

Comme vous dites, il faut le vivre. On ne se rend pas compte que d’une certaine façon la vie commence vraiment au moment ou l’on s’occupe de ses propres affaires. Alors bien sûr parfois la jalousie s’en mêle et le tri se fait tout seul. Parfois je sens que c’est même moi qui trie de moi même car je ne supporte plus les gens qui passent leur temps à se plaindre (contre leur patron, le gouvernement etc…) Du coup il y a des gens que je vois moins et je me rapproche beaucoup de gens comme moi.

J’en parle un peu dans mon podcast, ainsi que de développement personnel, ce qui m’a aidé à changer de vie. J’ai eu des dizaines de gens (que je ne connaissais pas) qui m’ont écrit pour me dire que mon partage leur faisait du bien, que j’étais bienveillant. Dans mon entourage proche en revanche pour ceux qui ont écouté j’ai subi plutôt des réflexions assez (pour ne pas dire autre chose) désagréables. Je leur ai suggéré de ne plus écouter, si ça les dérangent plus que cela ne les aide.

La gestion de patrimoine, c’est passionnant et ça prend du temps. C’est même un job à temps plein entre les moments ou l’on le fait activement et les moments ou l’on cherche la meilleure stratégie en faisant autre chose, en laissant tourner le subconscient en tache de fond. Et on ne peut pas en parler à tout le monde, seulement aux gens qui sont intéressés comme nous.

Parfois les gens sont aussi désarçonnés par la simplicité de ma vie, alors que moi je suis désarçonné par la complexité de la leur. Je me rends compte que beaucoup de gens aiment se compliquer la vie pour avoir le sentiment d’exister.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech