Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#801 05/05/2020 08h20

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   907  

Trimestriels T1 2020

T1 2019 > T1 2020

- Prix du Brent : - 21%
- Prix du gaz européen : - 51%
- RN PdG : - 35%
- Cash-flow : -31%
- Taux d’endettement : 21%

Prévisions 2020 :
- production à -5% par rapport aux prévisions

Conséquences :
- réduction des investissements sur 2020 - 25%
- réduction des coûts
- émission obligataire + lignes de crédit
- rachat d’actions début 2020 (0,55 G$) lorsque le cours était à 60 $ / baril

Dividende :
- acompte : 0,66 € / action
- solde payable en actions


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#802 05/05/2020 08h31

Membre
Réputation :   16  

Edit : ha je vois que j’ai été devancé. Désolé j’ai mis du temps à rédiger mon message sur mon téléphone sad

Les résultats du T1 2020 sont disponibles.

resultats T1 2020

On peut noter :
- un résultat net en baisse de 35%
- pour une baisse du brent de 21 % (la moyenne du T1 est de 50$ le baril, ce qui est loin des niveaux actuels…) et du gaz européen de 51%
- dividende maintenu et stable (solde 2019 et premier acompte 2020)
- le plan d’actions annoncé il y a quelques semaines pour faire face à cet nouvel environnement est renforcé (baisse de 25% supplémentaires des investissements)
- anecdotique mais l’équipe dirigeante réduit ses émoluments

Par ailleurs, je relève en particulier ce paragraphe qui se veut plutôt pessimiste sur une résolution de la crise pétrolière à court terme :

communiqué de presse a écrit :

Malgré la décision de l’OPEP+ de coupes de
production exceptionnelles lors des réunions des 9 au 12 avril 2020, la demande reste toujours inférieure à
l’offre conduisant ainsi à une surproduction et une forte augmentation des stocks. L‘augmentation graduelle
anticipée de la demande liée à la sortie de la crise du Covid-19 pourrait ne pas conduire à une résolution rapide
de la crise pétrolière compte tenu du temps qui sera nécessaire pour revenir à un niveau plus usuel de stocks.

Je suis personnellement particulièrement étonné par la divergence d’évolution du prix du brent et du résultat net (le second baissant beaucoup plus que le premier), d’autant que la baisse sur le T1 2020 est sans commune mesure avec la baisse qui va impacter le T2… Le communiqué ne s’arrête pas particulièrement sur cet élément (je suppose que c’est dû au gaz naturel).

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par BrisePif (05/05/2020 08h33)

Hors ligne Hors ligne

 

#803 05/05/2020 09h41

Membre
Réputation :   41  

Je note au sujet du plan de rachat d’actions :

PARIS (Agefi-Dow Jones) a écrit :

le groupe rappelle qu’il a racheté 0,55 milliard de dollars d’actions en début d’année lorsque les cours du pétrole étaient autour de 60 dollars le baril. Le programme de rachat d’actions a été suspendu début mars.

Donc si je comprends bien, dans cet article, le groupe se vante avoir effectué plein pot des rachats  quand le cours de l’action était (pas mal évalué ou assez haut, c’est selon), et coupé net les rachats quand les cours de l’action chutaient.

Je ne vois pas très bien quelle est la logique suivie.

J’ai raté quelque chose ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Aigri (05/05/2020 09h56)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #804 05/05/2020 09h53

Membre
Réputation :   58  

BrisePif a écrit :

Je suis personnellement particulièrement étonné par la divergence d’évolution du prix du brent et du résultat net (le second baissant beaucoup plus que le premier), d’autant que la baisse sur le T1 2020 est sans commune mesure avec la baisse qui va impacter le T2… Le communiqué ne s’arrête pas particulièrement sur cet élément (je suppose que c’est dû au gaz naturel).

Bah non c’est normal, la marge nette n’évolue pas proportionnellement au prix de vente, il y a un "effet de levier" à cause des coûts fixes notamment, et c’est valable pour toutes les industries à un degré variable.

Total communique sur un point mort à 25$ le baril (pré - dividende je crois). Petit calcul de coin de table, approximatif car pas en net, mais qui illustre l’idée.

A 60$ le baril, Total "gagne" 35$ (60 - 25).
A 50$ le baril, Total "gagne" 25$ (50 - 25).

Donc dans cet exemple la marge a fait -28% ((25-35)/35) lorsque le prix de vente a fait -20% ((50 - 60)/60). On ne retombe pas sur les -35% de RN mais vous voyez l’idée…

Bonne journée

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#805 05/05/2020 11h40

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2553  

Aigri a écrit :

Je ne vois pas très bien quelle est la logique suivie.

J’ai raté quelque chose ?

Non !

La vérité est que la majorité des sociétés ne rachètent pas leurs actions au bon moment.

Vous avez cet exemple avec Total, mais je peux vous en citer des tonnes : Boeing, General Electric, SL Green Realty, Gap, Cominar

Ma conclusion sur le sujet est que pour le bien de tous, les rachats d’actions devraient être interdits : ils sont plus souvent destructeurs de valeur que l’inverse.

Hors ligne Hors ligne

 

#806 05/05/2020 18h18

Membre
Réputation :   31  

L’Algérie exerce son droit de préemption sur les actifs d’Anadarko.

Quand ils auront besoin de devises, Total sera là pour en fournir s’ils bradent leurs parts.
L’Algérie sombre et ça va continuer… Tout miser sur le gaz (et l’huile) est une très mauvaise stratégie, les exemples ne manquent pas… Mais bon, les possibilités de détournement d’argent public sont d’autant plus forts que la rationalité où la corruption est forte et les contrôles proches du néant.

Ne pas oublier que le volume de gaz vendu par l’Algérie décroit d’années en années avec le non renouvellement de contrats à long terme compte tenu de la faiblesse du prix du gaz de schistes américain (cf l’Espagne).

Dernière modification par Woyal (05/05/2020 18h24)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #807 05/05/2020 18h56

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   146  

Aigri a écrit :

Je note au sujet du plan de rachat d’actions :

PARIS (Agefi-Dow Jones) a écrit :

le groupe rappelle qu’il a racheté 0,55 milliard de dollars d’actions en début d’année lorsque les cours du pétrole étaient autour de 60 dollars le baril. Le programme de rachat d’actions a été suspendu début mars.

Donc si je comprends bien, dans cet article, le groupe se vante avoir effectué plein pot des rachats  quand le cours de l’action était (pas mal évalué ou assez haut, c’est selon), et coupé net les rachats quand les cours de l’action chutaient.

Je ne vois pas très bien quelle est la logique suivie.

J’ai raté quelque chose ?

En fait, c’est même pire que cela : l’entreprise a racheté des actions "plein pot", ce que je ne peux pas reprocher dans le cadre d’une logique de rachat en "continue", et le conseil d’administration décide désormais de proposer à l’assemblée générale le payement des dividendes en actions pour le solde du dividende sur 2019. (source, bas de la page 1)
Les modalités ne sont pas spécifiées, mais j’ose espérer que l’on pas retrouve une décote, comme cela a pu être le cas par le passé.

On comprend bien que cette mesure vise à préserver la trésorerie à court (moyen ?) terme, mais une fois encore (et je l’ai écrit au service actionnaire, sans retour pertinent), il me semblerait bien plus intéressant de couper franchement le dividende, et éventuellement de procéder à des rachats si la trésorerie le permettait…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #808 05/05/2020 21h48

Membre
Réputation :   27  

Mouais…
Pour une entreprise comme Total, dont la distrubution du dividende fait partie de manière aussi forte de la politique de l’entreprise, je ne suis pas sur que couper franchement le dividende serait tellement une bonne chose.
Le risque étant de faire fuir une partie des investisseurs qui ont choisi cette entreprise pour la fiabilité du dividende.

Un aristocrate qui perd son statut envoie un mauvais signal, bien pire qu’une autre entreprise quelconque qui couperait son dividende. Quand bien même cela serait dans le fond une bonne décision et un signe de bonne gestion!

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[-2]    #809 05/05/2020 23h42

Banni
Réputation :   -3  

wulfram a écrit :

Aigri a écrit :

Je note au sujet du plan de rachat d’actions :

PARIS (Agefi-Dow Jones) a écrit :

le groupe rappelle qu’il a racheté 0,55 milliard de dollars d’actions en début d’année lorsque les cours du pétrole étaient autour de 60 dollars le baril. Le programme de rachat d’actions a été suspendu début mars.

Donc si je comprends bien, dans cet article, le groupe se vante avoir effectué plein pot des rachats  quand le cours de l’action était (pas mal évalué ou assez haut, c’est selon), et coupé net les rachats quand les cours de l’action chutaient.

Je ne vois pas très bien quelle est la logique suivie.

J’ai raté quelque chose ?

En fait, c’est même pire que cela : l’entreprise a racheté des actions "plein pot", ce que je ne peux pas reprocher dans le cadre d’une logique de rachat en "continue", et le conseil d’administration décide désormais de proposer à l’assemblée générale le payement des dividendes en actions pour le solde du dividende sur 2019. (source, bas de la page 1)
Les modalités ne sont pas spécifiées, mais j’ose espérer que l’on pas retrouve une décote, comme cela a pu être le cas par le passé.

On comprend bien que cette mesure vise à préserver la trésorerie à court (moyen ?) terme, mais une fois encore (et je l’ai écrit au service actionnaire, sans retour pertinent), il me semblerait bien plus intéressant de couper franchement le dividende, et éventuellement de procéder à des rachats si la trésorerie le permettait…

Ce n’est vraiment pas dans l’ADN du groupe, comprenez bien que le dividende n’a pas été réduit depuis 1983, "Le dividende Total n’est pas une variable d’ajustement". Total est clairement en manque de trésorerie (ce qu’on peut observer sur leur dernier bilan) et procéder à un versement de dividendes en action est un moyen pour eux d’éviter de sortir trop de trésorerie (en 2018, 44% du montant total des dividendes versés avaient été versés en actions, ce montant sera sûrement augmenté compte tenu du cours bas de Total), l’entreprise est consciente de sa capacité à réaliser des bénéfices dans un environnement plus saint, l’utilisation de ce mécanisme lui permet donc de "remettre le problème à plus tard" en palliant ses manques de trésorerie passagers et en sachant qu’elle pourra procéder à des rachats d’action tout au long des années où son environnement sera plus clément pour revenir à une situation quasiment équivalente à celle initiale. Dans cette logique l’entreprise peut continuer sa politique de retour à l’actionnaire et garder son statut très prisé d’entreprise à dividendes aristocrates.

Message édité par l’équipe de modération (06/05/2020 14h44) :
"[i]dans un environnement plus saint
" le pétrole deviendra de l’eau bénite, et les multi-comptes seront pardonnés ?
[/i]

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #810 06/05/2020 03h47

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   197  

Je suis désolé mais je ne suis pas d’accord.
Le paiement en action n’est ni plus ni moins qu’une petite AK.
Faire une AK sur un cours massacré detruit énormément de valeur, si en plus votre logique consiste a dire que c’est pareil puisque des rachats se feront « dans des temps plus clément » vous vous trompez.
Cette effet d’accordeon sera certe neutre sur le nombre d’action (si 1 pour 1) mais c’est suicidaire au niveau de l’allocation de capital.

Que Total soit une aristocrate francaise why not. Qu’il soit decidé de maintenir ce statut « quoi qui l’en coute » c’est très risqué sur le LT.

Une aristocrate c’est une action qui verse un dividende constant ou en hausse sur de nombreuses années MAIS qui maintient une structure financiere solide, sinon c’est de la poudre aux yeux.

Hors ligne Hors ligne

 

#811 30/05/2020 21h40

Membre
Réputation :   27  

Interview de P. Pouyanné au Revenu

Entre autre passage que je trouve intéressant:

P.P. a écrit :

À partir de 35 à 40 dollars le baril, Total peut payer son dividende de manière pérenne tout en continuant à investir pour le long terme.

(Une des mesures pour réduire les couts était en effet la réduction des investissements de 18Mds de $ à 14Mds de $, la question serait quels sont les investissements minimums nécéssaires à la pérennité de l’entreprise?)

à la question: Que pensez-vous du mouvement «anti-dividende» qui s’est développé à la faveur de la crise sanitaire ?

P.P a écrit :

La solidarité c’est plutôt, comme nous le faisons, de ne pas demander le soutien de l’État pour ne pas peser sur ses finances et réserver son soutien aux entreprises qui en ont le plus besoin. L’Etat pour moi c’est l’ultime recours : nous comptons d’abord sur nous-mêmes, et ensuite sur nos actionnaires puisqu’ils sont les propriétaires de l’entreprise.

Je trouve sa réponse bien envoyée!

Et tout à la fin de l’article des explications sur le rejet de la résolution climat.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par pnarcade (30/05/2020 21h41)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #812 29/06/2020 10h37

Membre
Réputation :   58  

Bonjour,

Pour celles ou ceux qui ne l’auraient pas vu:

Bourse Direct a écrit :

Madame, Monsieur,

Nous vous informons que la société TOTAL a détaché un coupon de 0,68 euro par action TOTAL (FP/FR0000120271) sur les positions du 26 juin 2020 au soir.
 
Vous pouvez percevoir ce dividende :
- soit en espèces
- soit en actions nouvelles (FR0000120271) à un prix unitaire de 28,80 euros.
 
Si le montant du dividende ne correspond pas à un nombre entier d’actions, vous pourrez recevoir au choix le nombre d’actions immédiatement inférieur ou supérieur, complété d’une soulte en espèces.

Le règlement de ce dividende est prévu pour le 16 juillet 2020.

La date limite de réception des instructions par nos services est fixée au 8 juillet 2020 (sans réponse de votre part, ce dividende vous sera versé en espèces).

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#813 29/06/2020 10h49

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   884  

Etonnante la date du 8 juillet.

Sur le site de Total c’est jusqu’au 10/07 inclus.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_total_ost.jpg

Chez Binck on vient bien le choix à faire mais pas de date limite mentionnée.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne Hors ligne

 

#814 29/06/2020 10h53

Membre
Réputation :   5  

Il me semble que Bourse Direct applique toujours un décalage de 2 jours sur les dates de souscription mentionnées par les entreprises, certainement un délai pour l’envoi de l’information à Total.

La période d’option du 1er au 10 juillet pour Total --> 29 juin au 8 juillet sur Bourse Direct.

Même constat pour l’option pour CBO Territoria.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#815 29/06/2020 11h08

Membre
Réputation :   1  

Bonjour,

Il en est de même pour Boursorama. Date limite de réponse le 08 Juillet.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#816 29/06/2020 15h30

Membre
Réputation :   15  

Bonjour,

Que pensez vous de ce prix à 28,80€ ?

Cdlt,
Sbfd

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #817 29/06/2020 16h02

Membre
Réputation :   3  

Je pense cela dépend du PRU de chacun.
personnellement j’ai un pru d’environ 33 € donc cela me convient.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #818 29/06/2020 16h10

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   126  

Je pense que le PRU n’a rien à voir avec cette histoire. Pensez-vous que dans un court terme l’action totale vaudra moins que 28.8€. Si oui, prenez le numéraire. Si non, prenez les actions.

Hors ligne Hors ligne

 

#819 29/06/2020 17h52

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   306  

Je pense qu’il faut attendre le dernier moment pour se déterminer (et le 10 c’est mieux que le 8…) par ces temps de fortes fluctuations si vous avez dans l’idée de renforcer Total…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


"Quand tu vas commencer à mesurer le fond de la mer, fais bien attention de ne pas trop te pencher, et de ne pas tomber par dessus bord et là où ça sera trop profond, laisse un peu mesurer les autres".

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #820 29/06/2020 18h44

Membre
Réputation :   25  

Vous pouvez aussi augmenter votre dividende en optant pour le dividende en actions à 28,80€ tout en vendant dès maintenant ( le dernier cours de ce soir est à  34,55 € ) le nombre d’actions que vous recevrez.
vous gagnerez ainsi (avant frais de courtage ) 34,55-28,80= 5,75€ par action à recevoir.
Soit 5,75/28,80= 20% de plus que si vous preniez le dividende en cash.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Beyle (30/06/2020 16h25)

Hors ligne Hors ligne

 

#821 30/06/2020 00h28

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   206  

Sbfd, le 29/06/2020 a écrit :

Que pensez vous de ce prix à 28,80€ ?

Perso je pense qu’il est compris entre 28 et 29.
Plus sérieusement, après 3 dizaines de pages sur Total et des centaines sur les actions, ce genre de question ne devrait plus être posé!

Sinon autre question : pour les comptes en nominatifs purs, avec le changement de broker, vous savez comment ça va se passer ? (vu que les ordres d’achat était pas disponible par défaut, je m’interroge)

Hors ligne Hors ligne

 

#822 02/07/2020 10h12

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   206  

J’ai reçu hier le mail pour le compte nominatif.
j’ai fait le choix de la nouvelle action, donc j’ai un virement à effectuer avec un libellé précis.
Sauf que j’ai pas fait le changement de RIB.
Donc 24h plus tard, plus aucune trace de mes opérations de la veille.
Le nouveau prestataire ne me convint pas par son efficacité (impossibilité de réaliser des achats pendant des Semaines/mois, pas de trace des réponse effectués la veille, …)

Quelqu’un rencontre le même problème ?

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur