Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#151 22/11/2016 17h20 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   133 

Bonjour,

Le cours de Sanofi se calme un peu ; mais ne faudrait il pas s’interesser à ce qui est dit ici :

Sanofi a enfin obtenu le feu vert pour la commercialisation aux Etats-Unis de sa combinaison lixisénatide / insuline glargine dans le traitement du diabète. Une annonce qui ne fait ni chaud ni froid au titre, qui grappille quelques points à la mi-journée à la Bourse de Paris, autour des 76 euros. Pour le partenaire Zealand Pharma , c’est aussi l’heure du jackpot. La société danoise devrait toucher environ 10% des ventes de Soliqua (le nouveau nom du médicament), selon Oddo, qui sont évaluées à 3 milliards d’euros. "Selon nous, il s’agit d’un véritable super Lantus, permettant à des patients insuffisamment contrôlés, avec le blockbuster de Sanofi, de maitriser à nouveau leur niveau de sucre dans le sang comme l’ont montré les essais de phase III", précise l’analyste, qui pense que Soliqua pourrait permettre au groupe de renouer avec la croissance de sa branche diabète en 2019.

En outre, Sanofi pourrait être tenté de racheter Zealand, car le comportement habituel des grands acteurs du secteur est d’attendre la réduction à zéro du risque des projets communs avant de racheter leurs partenaires en biotechnologie. Il s’agirait avant tout d’une opération financière, de façon à gagner plusieurs centaines de millions d’euros de résultat opérationnel chaque année à terme. Oddo pense qu’une offre est possible d’ici la fin 2017, après que Sanofi aura eu un peu de retour sur la tendance des ventes, qui doivent démarrer au début de l’année prochaine. "Une offre au-delà du milliard d’euro nous parait tout à fait crédible" ajoute l’analyste pour justifier son avis à l’achat sur Zealand, valorisé 215 couronnes danoises par action, alors que le titre cote aujourd’hui 128,50 DKK, en hausse de 10%.

Hors ligne

 

#152 28/04/2017 07h47 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   176 

PARIS (Reuters) a écrit :

- Sanofi a fait état vendredi (28 avril) de résultats supérieurs aux attentes au premier trimestre, soutenus par les activités de médecine de spécialités de sa filiale américaine Genzyme et celles de santé grand public.

La géant français de la pharmacie indique dans un communiqué avoir dégagé sur les trois premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 8,65 milliards d’euros en hausse de 8,6% à taux de change constants.

Sur la période, son résultat net des activités a progressé de 1% à 1,79 milliard d’euros.

D’après le consensus réalisé par Inquiry Financial pour Reuters, les analystes attendaient en moyenne un chiffre d’affaires de 8,38 milliards d’euros et un résultat net des activités de 1,6 milliard.

Dans la médecine de spécialités, les revenus de Sanofi ont crû sur le trimestre de 15,5% tandis qu’ils ont augmenté de 42,7% dans la santé grand public avec l’acquisition des activités de l’allemand Boehringer Ingelheim.

Le groupe a en outre confirmé son objectif d’évolution de son bénéfice net par action (BNPA) des activités de stable à -3% en 2017. Au premier trimestre, ce BNPA est ressorti en hausse de 3% à 1,42 euro.

(Matthieu Protard et Matthias Blamont, édité par Jean-Michel Bélot)

Dernière modification par Isild (28/04/2017 07h51)

Hors ligne

 

#153 11/09/2017 18h12 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   176 

Et ça continue ! Cac 40 à +1,24% et Sanofi : -0,99 avec une super nouvelle en prime :

SANOFI : premiers résultats positifs d’une étude de phase 3 consacrée au dupilumab dans l’asthme

AOF a écrit :

- Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals, Inc. annoncent aujourd’hui que l’étude pivot de phase 3 LIBERTY ASTHMA QUEST, consacrée au dupilumab et menée auprès d’une vaste population de patients souffrant d’asthme persistant non contrôlé, a atteint ses deux critères d’évaluation principaux. Le dupilumab, en complément des traitements standards, a permis de réduire le nombre de crises d’asthme sévères (exacerbations asthmatiques) et d’améliorer la fonction respiratoire.

Sanofi et Regeneron ont l’intention de soumettre une demande supplémentaire de licence de produit biologique (sBLA pour Supplemental Biologics License Application) à la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis d’ici à la fin de l’année.

En mars 2017, la FDA a approuvé DUPIXENT (dupilumab) aux États-Unis dans le traitement de la dermatite atopique modérée à sévère de l’adulte inadéquatement contrôlée par des traitements topiques soumis à prescription médicale.

Le cours de cette action ne cesse de me surprendre (et pas dans le bon sens).

Hors ligne

 

#154 11/09/2017 18h39 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Réputation :   11 

Concernant les potentiels indication du dupilumab on parle d’indication assez limitées d’où peut être un effet limité sur le prix
De plus en tant que médecin je viens de voir un prix de gros à 37000 dollars par an…
Alors autant je pense que pour les asthmes sévères incontrôlés ce produit a une chance d’avoir une AMM et peut être un remboursement autant pour la dermatite atopique sévère j’ai de gros doutes. On est sur un service médical rendu en terme de survie globale assez peu intéressant pour un prix trop élevé dans le contexte actuel d’économies.
Soit Sanofi baisse son prix (et dans ce cas quid de la rentabilité ? ) soit ils ne seront pas remboursés.

De façon générale à mes yeux ils n’y a que deux marchés avec de reelles débouchés pour les anticorps : les maladies auto immunes graves et le cancer. Le reste risque de ne pas être remboursé sauf baisse majeurs des prix pratiqués actuellement.

Dernière modification par tanatos114 (11/09/2017 18h40)

Hors ligne

 

#155 11/09/2017 20h00 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   176 

Bonsoir tanatos114,

Merci d’avoir donné votre avis de médecin, c’est très utile pour le profane dans ce genre de dossier très spécifique.

Concernant la dermatite atopique, je trouve que c’est une maladie assez répandue (d’ailleurs mon fils en est atteint) et que malheureusement, les options thérapeutiques sont, à l’heure actuelle, assez réduites.
La crème à la cortisone (Nerisone par exemple) est super efficace mais on ne peut pas l’utiliser trop souvent ni sur des zones trop étendues.

Certes, ce n’est pas une maladie grave mais au quotidien, elle peut se révéler assez gênante, surtout pour les petits bouts qui se démangent comme des forcenés.

Il me semblait, du coup, que le Dupixent était assez novateur dans son genre, non ?

Par contre, vous avez raison, le prix est carrément redhibitoire !

Mais bon, cela reste une réussite d’un point de vue médical (ils ne sont pas si fréquents les résultats positifs en phase 3) et c’est dommage que le marché, haussier aujourd’hui en plus, ne l’ait pas valorisée.

Dernière modification par Isild (11/09/2017 20h06)

Hors ligne

 

#156 11/09/2017 21h31 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Réputation :   48 

Isild a écrit :

Et ça continue ! Cac 40 à +1,24% et Sanofi : -0,99 avec une super nouvelle en prime :

Pas si bonne nouvelle apparement :

www.investisseur.be a écrit :

Sanofi a perdu 1%. Son partenaire Regeneron cède 6% après que des résultats d’étude aient indiqué que le potentiel de son dupilumab serait plus faible que prévu.

Hors ligne

 

#157 21/09/2017 22h32 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   236 

Bonsoir

Ce soir 21/9/2017 on apprend le décès de L Bettencourt.

D’après un chroniqueur entendu ce soir sur BFM business (replay ici, vers 6’30), la famille Bettencourt ambitionnerait, avec la bienveillance de l’état Français, de ramener l’Oréal encore plus dans le giron national en rachetant les parts de Nestlé.

En effet L’Oreal possède 9% de Sanofi, ce qui en fait un actionnaire de poids… Le plus gros en fait, les autres poches étant beaucoup moins homogènes ("Institutionnels" français et étrangers).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6399_sanofi.jpg

J’ai voulu vérifier si cette affirmation était crédible, et il apparait en effet que:

En 2014, Jean Paul Agon affirmait que vendre Sanofi pour financer une acquisition était une possibilité. (Reuter 2014)

JP Agon à Die Welt a écrit :

L’Oréal est prêt à puiser dans sa participation dans Sanofi s’il devait avoir besoin de financer des acquisitions d’envergure, réaffirme son président Jean-Paul Agon dans une interview publiée mardi par le journal Die Welt.
-----
Le groupe français de cosmétiques s’est entendu en février avec Nestlé pour racheter les parts que le groupe d’agroalimentaire suisse détenait au sein de son capital

Quant à savoir si Nestlé serait éventuellement vendeur de ses actions L’Oréal, il semble que cela soit crédible, puisqu’un fond activiste détenant 1% du capital demande (entre autres) la cession de cet actif jugé non stratégique.

Reuters a écrit :

Third Point, qui a annoncé l‘opération dimanche dans une lettre à ses investisseurs, préconise la vente de la participation de 23% détenue par le groupe suisse dans L‘Oréal - valorisée à plus de 24 milliards d‘euros vendredi soir - et que le produit de cette cession lui serve à racheter ses titres.

(Source Reuters 26/06/2017)

Il s’agit donc d’un "vieux serpent de mer", mais le changement de personne à la tête de l’empire Bettencourt, et surtout de l’actionnaire majoritaire de l’Oréal (33% !!!) pourrait éventuellement précipiter les choses.

En même temps, 350 M€ de dividendes annuels à la louche, "sans rien faire", j’imagine que Nestlé ne doit pas cracher dessus, même si Third Point parle d’actif non stratégique… Après la plus value doit être fabuleuse depuis toutes ces années… 24 milliards d’euros de session de titres….

J’avoue que j’ignore si celà serait une bonne ou une mauvaise nouvelle pour Sanofi. Pourrait elle racheter ses propres actions?


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#158 02/11/2017 08h29 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   176 

AOF a écrit :

SANOFI fait moins bien que prévu au troisième trimestre

AOF le 02/11/2017 à 08:14

   Sanofi a publié un bénéfice net du troisième trimestre de 2,141 milliards d’euros, en recul de 6,9% (-1,1% à changes constant), sous le consensus Reuters/Inquiry Financial de 2,148 milliards. Ramené au nombre d’actions Sanofi, le bénéfice ressort à 1,71 euro par titre. Le chiffre d’affaires du laboratoire pharmaceutique français a atteint de son côté 9,053 milliards d’euros, en légère croissance de 0,3% (+4,7% à changes constants). Le consensus le donnait à 9,329 milliards.

Sanofi a indiqué qu’il continuait à prévoir un bénéfice net par action globalement stable à taux de changes constants en 2017, "sauf événements majeurs défavorables imprévus".

Bon, comme je commence à comprendre (un peu) comment ça marche, ce "moins bien que prévu" va être lourdement sanctionné par le marché qui est toujours dur sur les grosses capitalisations qui ne répondent pas parfaitement à ses attentes.
Déjà qu’elle réagissait mal aux bonnes nouvelles alors aux mauvaises…
On peut imaginer un -3% aujourd’hui pour Sanofi qui n’était déjà pas à la fête, bien éloignée de ses plus hauts.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Isild (02/11/2017 08h32)

Hors ligne

 

#159 02/11/2017 15h28 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Réputation :   35 

Content de cette nouvelle moyenne, ca me permet de revenir sur Sanofi, action que j’ai deja detenu par le passe. D’autant plus que le dividende ets a un niveau correct.

Hors ligne

 

#160 02/01/2018 15h37 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Réputation :   21 

Bonjour les IH,

En ce premier jour de bourse 2018, je viens de revenir sur Sanofi, un peu au dessus de 71, pour réinvestir le cash issu de la vente de la moitié de ma position GTT.
Cela me permet de diversifier ma poche ’rendement’, et de dé-risquer un peu le portefeuille (à mon sens, GTT n’est pas aussi boîteux qu’on a bien voulu nous le raconter il y a 2 ans, mais ce n’est quand même qu’une grosse PME, au futur questionnable).

On est sur Sanofi au plus bas à un an, les nouvelles ne sont pas mauvaises (bon, pas folichonnes non plus hein), on a un rendement de 4% croissant régulèrement…Donc c’est à mon avis un cas typique où un switch entre 2 valeurs de rendement peut se tenter.

Quelle cible:
Sur ces grosses valeurs, je ne fais pas de calcul de valorisation poussé, j’anticipe juste un retour à la moyenne. Sanofi oscille en gros entre 70 et 90 sur un an, et entre 60 et 100 sur 3 ans: si pas de baisse généralisée des marchés, un cours de 85 me paraît jouable dans les 6 mois soit environ 20% de marge: la moyenne + le dividende + un chouia.
L’avantage bien sûr avec SAN, c’est que si cela ne se réalise pas, on peut conserver, voire renforcer plus bas…sur un tel paquebot, on dort sur ses 2 oreilles, à moyen ou long terme!
Le risque principal, mais je peux me tromper: le coût d’oportunité, si contre mon attente le cours continue longuement sa descente, voire stagne durant 2018.

A suivre…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#161 02/01/2018 16h18 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Réputation :   49 

Sanofi est une valeur en tête des intentions d’achat en 2018, que ce soit sur le forum ou chez de nombreux gérants. Pourtant la valeur déçoit depuis de nombreuses années. Je me rappelle un article sur Morningstar sur 4 titres avec un "wide moat" qu’il fallait acheter en 2014. Dont Sanofi.
Sanofi : wide moat ?

La juste valeur était de… 94 euros.

Je me demande quel est le moat de Sanofi justifiant une telle confiance dans la valeur ?

Des big pharma ayant connu des performances médiocres il y en a. Pourquoi Sanofi inspire une telle confiance ?

Hors ligne

 

#162 02/01/2018 19h13 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Réputation :   21 

Bonsoir Misteronline,

Votre point est très juste; personnellement, je tente juste un point d’entrée assez bas, avec espoir de retour à une valeur moyenne pour ce titre, à la faveur de nouvelles un peu meilleures que par le passé dans les mois à venir. Sanofi pour moi, c’est du ’buy for switch’ et pas du ’buy and hold’  smile

Tout de même, on peut se dire que par rapport à quelques comparables (je viens de regarder BMS, GSK, NOVARTIS, PFIZER), notre SANOFI  national a eu une performance en retrait depuis un an. Au vu de son statut de ’dividend aristocrat’ et de son rendement correct, j’ai estimé que le pari pouvait se tenter.
Mais là où je vous rejoins, c’est sur le fait de faire, ou non, partie d’un quintette 2018 de meilleures valeurs: pour moi il y a mieux à faire ailleurs…

Voyons si des afficionados de la valeur nous donnent quelques autres arguments…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#163 02/01/2018 21h31 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Réputation :   15 

Bonjour,

Je fais sensiblement le même raisonnement qu’Eric88450 sur Sanofi et j’envisage d’en devenir actionnaire.

Si l’on compare l’évolution du cours de Sanofi avec ses concurrentes, elle se comporte effectivement moins bien. Si l’on regarde la VE/CA et la VE/EBITDA, on fait également un constat favorable à Sanofi
                                 
                           VE/CA                          VE/EBITDA                      PER           
Sanofi                   2.69                              9.55                            19.92
Pfizer                   4.63                              11.55                           22.28
GSK                     2.62                              8.89                             27.84
Merck                   4.25                              13.15                           54.56

Je préfère Sanofi qui possède de beaux blokbusters dans le traitement contre le diabète (Lantus), ou encore avec le Doliprane ou Nasacort. Quelle aberration que le volet beauté, très rentable avec des marques comme Roger et Gallet, Yves Rocher…. ait été vendu. GSK dispose d’avantages certains dans les vaccins depuis son rachat du pôle vaccination de Novartis (sauf grippe) mais cela implique un risque de change avec la GB d’autant plus grand que la période de négociation du Brexit est susceptible d’entraîner des mouvements spéculatifs sur la Livre.

Cordialement,

Dernière modification par AesculusHippocastanum (02/01/2018 21h51)

Hors ligne

 

#164 02/01/2018 22h04 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   81 

Par esprit de contradiction…

Pourtant quand on regarde l’historique des ratios de valorisation de SANOFI, je la trouve plutôt à son prix.

Ratios entre 2009 et 2017 :

PER :
plus haut :33 (2013) sinon 24,5
plus bas : 12,3
actuel : 19,4

PRICE/BOOK:
plus haut : 1,9
plus bas : 1,2
actuel : 1,6

PRICE/SALES :
plus haut : 3,1
plus bas : 2
actuel :2,5

PRICE/CF :
plus haut : 17,5
plus bas : 6,4
actuel : 11,2

Dernière modification par Investir75 (02/01/2018 22h05)

Hors ligne

 

#165 04/01/2018 15h58 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   82 

PER 19 c’est trop cher pour une entreprise avec la croissance de Sanofi. Idem pour VE/EBITDA de 9.5.

Hors ligne

 

#166 07/01/2018 21h16 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Réputation :   35 

Rachat par Celgene en vue  pour Impact Biomedicines pour 7 milliards
Impact Biomédicines vient d’ un ancien traitement potentiel de Sanofi

Reste a voir combien Sanofi détenait encore d’actions sachant que depuis le lancement de cette startup (fin 2016), il y a eu une levee de fonds recente (3mois) ou un fond a mis 22m pour avoir 50% de la boite. Si c’est vrai, cet investissement va rentrer dans la legende (x175 en 3 mois). Ca voudrait dire aussi que Sanofi a nettement moins que 50%.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par BullAndBear (07/01/2018 21h19)

Hors ligne

 

#167 07/01/2018 21h52 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Réputation :   17 

Sanofi est sur ma liste. Elle a plusieurs produits à développer grâce à ses partenariats , elle a bien baissé en 2017 , elle est en retard sur le groupe de pharmas de même taille et c’est une défensive ce qui parait être une sécurité pour une année qui s’annonce volatile.
Pour une valeur de cette taille , ça me suffit pour mettre des billes.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#168 22/01/2018 09h41 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Réputation :   

Sanofi rachète l’américain Bioverativ pour 9,5 milliards d’euros(une biotech).
Le marche semble ne pas apprécier et renvoi sanofi 3% plus bas, au plancher d’un an.

J’ai "profité" de cette situation pour initier 2 lignes.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#169 22/01/2018 10h13 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   236 

Deux lignes?

Pour le montant je ne suis pas compétent pour le juger Mais je note qu’il est inférieur de 2 milliards à ce qui était annoncé ce WE.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#170 22/01/2018 10h20 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Réputation :   

Une ligne srd pour du court terme, une en pea pour du long terme.

Les 2 milliards de différence sont à mon avis la différence entre euros et dollars!

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#171 22/01/2018 10h26 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   133 

Mais y à t’il une véritable sanction ou un simple effet relutif ?
Pour moi j’ai le sentiment d’une certaine neutralité du marché vis à vis de cette nouvelle. Certes vu la prime cela semble cher comme d’habitude (cf airgas et AI) mais ce qui est intéressant ce sont les perspectives. Et le dividende à condition qu’il puisse être tenu en dépit de l’acquisition, ce qui semble être le cas d’après ce que j’ai lu +/- entre les lignes.

actionnaire.

Julien Marion, Agefi-Dow Jones a écrit :

Sanofi a indiqué qu’il lancerait une offre publique d’achat sur toutes les actions ordinaires de Bioverativ au prix de 105 dollars par action en numéraire soit une prime de 64% par rapport au cours de clôture de vendredi. Cette offre publique d’achat devrait débuter en février 2018.

"A la suite de la clôture de l’offre, une filiale intégralement détenue par Sanofi fusionnera avec Bioverativ et toutes les actions qui n’auront pas été apportées à l’offre publique d’achat seront converties en un droit à recevoir 105 dollars au comptant par action", a précisé Sanofi dans un communiqué.

Un marché en croissance de 7% par an

"Avec Bioverativ, un leader sur le marché croissant de l’hémophilie, Sanofi conforte sa présence en médecine de spécialités et son leadership dans les maladies rares, conformément à sa feuille de route 2020, et met en place une plateforme qui lui permettra d’assurer sa croissance dans d’autres troubles hématologiques rares", a déclaré le directeur général de Sanofi, Olivier Brandicourt, cité dans le communiqué.

Le groupe français chiffre le marché mondial de l’hémophilie à 10 milliards de dollars de ventes annuelles et 181.000 malades, soit "le marché le plus important du segment ’maladies rares’". Ce marché devrait, selon Sanofi, dégager une croissance de 7% par an jusqu’en 2022.

Dernière modification par Iqce (22/01/2018 10h30)

Hors ligne

 

#172 22/01/2018 11h41 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   236 

Les 2 milliards de différence sont à mon avis la différence entre euros et dollars!

Vous avez sans doute raison. En relisant l’article que j’avais vu il jongle sans arrêt entre euros pour sanofi et dollars pour la cotation de la biotech. Et ne précise pas la devise derrière les 11 Mds!

Quand à la stratégie "maladies rares" du groupe, elle semble judicieuse, c’est pour ces maladies que les labos peuvent être récompensés de leurs investissements recherche avec des marges confortables et des volumes trop faibles pour intéresser les vendeurs de génériques.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par MisterVix (22/01/2018 11h44)


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#173 22/01/2018 12h02 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   67 

les maladies rares vont bientôt representer 10% des dépenses de medicaments aux US.
Il va y avoir un moment où ça coincera.
Comme avec l’insuline (5% des dépenses, les payeurs ont dit stop, voir les cours de Sanofi et Novo Nordisk).

Sanofi se lance tard dans un business qui a explosé. On jugera bientôt de la pertinence.

Hors ligne

 

#174 22/01/2018 12h26 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   73 

D’accord avec mon VDD, 11 milliards pour un marché potentiel de 180 000 personnes ca me parait énorme ! Et si la technologie permet de soigner de plus en plus de maladies dites rares, a un moment il faudra s’interroger sur le cout final pour la collectivité.
Q.


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne

 

#175 22/01/2018 16h02 → Sanofi : fleuron pharmaceutique français (france, pharmacie, sanofi)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   133 

Un autre article, un peu contradictoire dans ses conclusions s’agissant d’un dividende de 4.25% sur une aristocrate "tout de même" !?

Guillaume Bayre, Agefi-Dow Jones a écrit :

Chère dans l’absolu, l’acquisition sera pourtant relutive dès cette année sur le bénéfice net par action des activités poursuivies, assure Sanofi, à un rythme dépendant de la date de finalisation. L’année prochaine, l’effet relutif atteindra jusqu’à 5%, calcule encore le laboratoire.

Pas de quoi tomber en pâmoison, souligne toutefois Barclays : vu les taux auquel emprunte le groupe, n’importe quelle acquisition serait relutive. Lors de sa dernière émission obligataire, Sanofi a obtenu un taux négatif sur trois ans, du jamais vu pour une entreprise française non financière. Jérôme Contamine, le directeur financier, a indiqué lundi lors d’une conférence que le groupe financerait l’acquisition à un taux moyen de 1% environ.

Le défi de la croissance reste entier

Le problème est que Sanofi, englué dans une phase de maigre croissance, avait lui-même placé la barre très haut en suggérant qu’une acquisition spectaculaire "comparable à celle de Genzyme", selon les termes du directeur général Olivier Brandicourt, était dans les cartons. Et Bioverativ "n’est pas le deal que nous attendions", résument les analystes de Barclays.

Si le potentiel du marché des traitements de l’hémophilie est réel, la concurrence affute ses armes et l’Hemlibra de Roche/Genentech, homologué fin 2017, pourrait limiter la progression d’Eloctate. Pour Berenberg, la position de Sanofi-Bioverativ n’est pas sans risque. En outre, même si la franchise hémophilie se développe conformément aux espoirs du groupe, Bioverativ n’apporte pas un socle suffisant par rapport aux revenus globaux - attendus proche de 36 milliards d’euros en 2017 - pour espérer ranimer la croissance de Sanofi.

Sur la période 2015-2020, le groupe prévoit de dégager une croissance annuelle moyenne des ventes comprise entre 3% et 4% à taux de change constants, un rythme inférieur à la croissance globale des médicaments de prescription, attendue à près de 5% en moyenne par EvaluatePharma sur cette période. Avec une croissance de 1,2% en 2016, Sanofi n’a pas vraiment pris de l’avance sur ses objectifs. Sur les neuf premiers mois de 2017, la croissance à changes constants a certes accéléré à 6,2%, mais elle était de seulement 1,2% à changes et périmètre constants.

Aussi richement valorisée soit-elle, l’acquisition de Bioverativ est donc loin d’apporter une réponse au défi de la croissance de Sanofi. La sous-performance du groupe par rapport à son secteur ces dernières années en Bourse ne fait que sanctionner cet état de fait. Et la rémunération du titre - en cinq ans, le dividende n’a progressé que de 6,8% - n’a pas de quoi inciter les actionnaires à patienter.

Malgré l’acquisition de Bioverativ, ils n’ont toujours pas de motif de privilégier Sanofi face à certains concurrents de plus petite taille mais à plus forte croissance.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech