Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 22/01/2018 16h17

Membre (2012)
Réputation :   31  

A l’instar du récent post sur les pires erreurs dans la gestion des dépenses et de la newsletter de l’IH je propose de lister vos plus belles réussites également.

L’exercice est amusant et instructif.

Je me lance (et je compléterai celui sur les erreurs):
-avoir investi dans l’immobilier locatif avant d’être en CDI à 23 ans.

-avoir répété cela tous les ans quasiment depuis 2011 et d’une manière plus générale avoir recours à l’effet de levier

-avoir fait preuve de ténacité dans mon évolution professionnelle (qui pourra être nuancé dans les erreurs…). C’est difficilement quantifiable dans mon cas et l’exercice suivant sur la thématique des erreurs montrera qu’il est possible de viser plus haut…

-avoir constitué un portefeuille boursier important (eu égard à mon salaire)

-avoir fait tout cela par moi-même sans influence familiale ou de quelconques personnes extérieures. Le sujet de la gestion de patrimoine n’est pas présent dans les discussions de mon cercle proche.

Bien évidemment ce que je considère aujourd’hui comme des réussites pourra être amené à évoluer dans les années à venir. La gestion locative immobilière est un paramètre susceptible d’influencer cela.

Mais c’est cela l’expérience… et je ne souhaite surtout pas vieillir vite wink

Mots-clés : erreur, parcours, réussite, succès

Hors ligne Hors ligne

 

#2 22/04/2020 10h48

Membre (2016)
Top 100 Réputation
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   220  

Le confinement !

Budget voiture et transport
- Plus de frais de péage (90€/mois)
- Plus de frais d’essence (45€/10 jours)
Et la voiture est sagement au garage depuis un mois (entretien, usure,…). Si ça continue, j’aurais même pas besoin d’avoir des pneus été.

Budget alimentation
- Uniquement du drive : limite sacrément les tentations en se promenant dans les rayons. On suit la liste scrupuleusement, et donc plus aucun "à côté". Les repas sont également fait maison, qui changent de l’ordinaire et du " vite fait" car en urgence. Maintenant on cuisine, et on découvre des recettes (tourte, légumineuse, soupes originales,…).
- Budget cantine pour notre enfant
- Budget boulangerie pour nous. Quand pas eu le temps de préparer son repas la veille, quand " j’ai bien envie d’un petit éclair au chocolat", quand " pfiou la matinée a été affreuse, j’ai bien le droit à un petit panini ")

Budget garde d’enfant:
- Plus de garderie du matin
- Plus de périscolaire du mercredi
- Plus de nounou ( Pajeemploi qui prend en charge 80 % du salaire de la nounou )
- Pas de garde pendant les 2 semaines de vacances d’avril ( 10h par jour / 4 jours semaine).

Budget " fermeture forcée"
- Pas de nouveaux habits même si notre enfant grandit, on est tranquille à la maison, relax.
- Pas de nouvelles chaussures et il ne rentre plus dans ses baskets de l’an passé. On sort donc avec les bottes de neige et les bottes de pluie, les seules encore à la bonne taille. Mais relax on est à la maison, et ça ira pour jouer au foot.
Aucun budget shopping pour personne.
- Pas de fête d’anniversaire, ni pour ses copains (mars, avril, mai) et malheureusement ni pour lui. On a commandé son cadeau sur internet, et on fera une petite fête entre nous, et les cousins / tata / parrain / mamie papi vont envoyer des petites vidéos.
- Remboursement des cours de ski non effectués à l’ESF ( 3 après midi pour notre enfant). Annulation du VTT sur neige pour Monsieur, avec la fermeture des télécabines.
- Pas de rendez vous chez le coiffeur (pour tous les 3, ça commence à se voir…), pas d’esthéticienne, pas de toiletteur pour la chienne, … Tous les petits " plaisirs" et "soins" supprimés.
- Résiliation de la salle de sport pour moi (effectuée en février, car difficilement compatible avec mon nouvelle organisation de l’année), qui a été effective en mars. Avec le recul, je n’aurais pas été prête de pouvoir y retourner. Pas d’achat de carte de piscine pour ces mois, ni d’entrée à l’unité pour mon fils.

Toutes ces dépenses s’additionnent et allègent bien le budget. Même sur un salaire diminué.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 22/04/2020 11h35

Membre (2010)
Top 150 Réputation
Réputation :   157  

Idem; le confinement

c’est circonstanciel bien sûr, je suis seul à Paris, enfants et conjoint en province, et sans minimiser un seul instant l’aspect dramatique de la situation vécue par beaucoup

Mais dans la gestion actuelle de mes dépenses depuis mi-mars, c’est du jamais-vu !

Quotidiennement quand je regarde mon compte bancaire je me frotte les yeux en me demandant si je ne rêve pas en lisant le très léger cumul des dépenses carte de crédit (que de la nourriture)

Mais on achetait quoi avant ?

Dernière modification par Job (22/04/2020 12h03)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

[+2 / -2]    #4 22/04/2020 11h44

Membre (2015)
Réputation :   58  

Votre plus belle réussite, le confinement?

Que c’est triste… et malsain.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres… comme on dit

Dernière modification par JBeurer (22/04/2020 12h02)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #5 22/04/2020 12h27

Membre (2016)
Top 100 Réputation
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   220  

Loin de moi d’être heureuse d’avoir une pandémie. Une pensée aux familles endeuillées, aux personnes de santé et de première nécessité qui sont sur le front et qui bossent pour nous tous.

Mais, de ce confinement forcé, parce que je fais la seule chose qu’on demande de moi " je reste à la maison avec mon enfant, sans contact avec d’autres personnes", j’ai le temps de "prendre le temps" pour mon enfant, pour nos activités, et pour nos comptes également.

A la suite de ce confinement, je pense qu’il y aura deux sortes de réactions possibles :

-

Soit le confinement nous a fait prendre conscience de ce " temps calme"

, à la maison, en famille, sans contact avec le monde extérieur. Et des choses qui sont vraiment importantes à nos yeux.
De pouvoir se re-concentrer sur l’essentiel.
Job a raison, qu’est ce qu’on dépensait donc et pour quoi ?
Toutes les futilités que j’achetais pour " me faire plaisir" et qui au final ne me manque pas tant que ça. Que j’achetais pour "me récompenser de toute ma semaine de boulot à finir sur les rotules".
De cette sur consommation abusive frénétique.
Je me pose sérieusement la question de reprendre le travail à temps plein ( quand notre situation financière, à savoir les travaux de notre RP et la vente de celle-ci seront derrière nous). Est ce que je gagne réellement à bosser autant ? Qu’est ce que j’en gagne ? Est ce normal que je rentrais plus tard 4 soirs / semaine que l’heure où je couche actuellement mon enfant ? Est ce qu’un mi temps pourrait passer ? Est ce que l’épanouissement personnel passe forcément par un travail qui pompe toute mon énergie, et réduit ma vie privée ?
Ces questions ne m’étaient pas venues auparavant, j’étais la tête dans le guidon.
Je ne faisais qu’état de mes considérations, peut être que d’autres forumeurs ont les mêmes.

-

Soit le confinement provoque des manques

, et on va se ruer dans les magasins pour dépenser frénétiquement, et reprendre le cercle de la consommation infernale.
Malheureusement, j’avais espoir que l’on sorte de ce mode de pensée, mais preuve que non…

Hors ligne Hors ligne

 

#6 22/04/2020 18h34

Membre (2011)
Top 50 Réputation
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   355  

Pourquoi un -1
J’ai posé le -1, car habituellement sur le forum, un message hors sujet c’est un -1

Je prends note que critiquer ceux qui tire bénéfice du confinement vaut des points positifs

Question que je me pose : si amoilyon ou Job aurait posé ce commentaire suite à un confinement personnel (genre jambe cassée, rhume des foins empêchant de sortir, etc) il n’y aurait eut aucune remarque.

D’ailleurs, 2nde question, est ce plus honteux de faire des économies pendant le confinement que de faire du bénéfice en bourse grâce à la crise sanitaire ?

De mon côté, impact du confinement
Etant frugal, j’avoue qu’il n’y a pas une grosse variation avec le confinement.
Ce mois est effectivement un petit mois au niveau des dépenses, car peu de dépense exceptionnelle/périodique.
200€ contre 900 le mois précédent et 600 le mois encore d’avant.
En prenant la moyenne hors grosse dépense et le mois d’avril, je vois un écart d’environ 200€.
Ce qui doit correspondre en gros à l’essence et restaurant.
A relativiser tout de même, vu qu’on a vidé le congel pour dégivrage. (donc pas mal de courses en moins pour vider).

Je dirais même que le confinement a un impact négatif sur le budget : +150€ exceptionnel ce mois-ci.
Dépense qui aurait sinon été réalisée d’occasion, à un particulier ou à Emmaüs. (les 2 étant soit fermés soit non conseillé à cause du confinement)

Sinon pour rester dans le sujet
j’avoue avoir du mal à cerner le sujet, le titre parlant de réussite dans la gestion des dépenses et ensuite on passe aux réussites aux investissements.
Si on reste au niveau des dépenses :
Acheter d’occasion
Difficile à chiffrer, mais les sommes sont vites importantes!
Quelques exemples le lave vaisselle à 50€ qui nous a tenu 6 ans, les meubles de cuisine (haut, bas, évier) à 50€, etc
Acheter local
Paradoxalement, acheter les légumes au producteur d’à côté nous fait faire pas mal d’économie, tout en mangeant bien, bio et en soutenant les producteurs locaux.
Pareil pour les poteaux de jardin, qui sont chers comparé au magasin, mais qualité supérieure, et surtout le producteur nous laisse nous servir en sciure!
Économiser l’eau
On est encore débutant sur ce point, seulement des toilettes sèches et quelques récupérateurs d’eau de pluie.
Mais dans les prochaines années, on devrait rajouter une cuve sur la principale gouttière et récupérer une partie de l’eau en sortie d’assainissement.
Utiliser les services collectifs
En particulier le service de broyage à domicile, en comptant le volume de broyat non acheté et les trajets en déchetterie évité, c’est une sacrée économie!
Pareil pour la bibliothèque, l’office du tourisme ou la réserve naturelle du coin.
Devenir bricoleur
En comparant fait maison et fait pro, j’estime en moyenne un ratio 1/8 entre moi et pro au niveau du coût.
Rien que là en ce moment, je rejointe un mur, le sac de chaux à 15€, et le sable que j’avais déjà, ça fait pas cher.

Voilà quelques réussites au niveau du budget.

edit : orthographe

Dernière modification par gunday (22/04/2020 21h55)

En ligne En ligne

 

[+4]    #7 22/04/2020 21h41

Membre (2016)
Top 100 Réputation
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   220  

Pour moi, ce post traite des "réussites" = " ce qui a réussit à" vos dépenses.

Alors, même si on n’y est pour rien, comme ceux qui ont acheté un appartement à Lyon il y a 10 ans et le revendent ensuite, même si on en est très triste, même si c’est complétement par hasard, cela "réussit" à nos finances.
Les réussites dont on peut être fier, - de son travail, de changements personnels, à force de volonté et de sacrifice,…- ne sont qu’une partie de ce qui peut réussir à nos dépenses.

gunday a écrit :

Je prends note que critiquer ceux qui tire bénéfice du confinement vaut des points positifs

Question que je me pose : si amoilyon ou Job aurait posé ce commentaire suite à un confinement personnel (genre jambe cassée, rhume des foins empêchant de sortir, etc) il n’y aurait eut aucune remarque.

D’ailleurs, 2nde question, est ce plus honteux de faire des économies pendant le confinement que de faire du bénéfice en bourse grâce à la crise sanitaire ?

Je ne suis pas en train de prôner des comportements odieux ( vol de masques pour revente illégale), et purement adjects ( vol de coffre fort en EPHAD).

Je ne spécule pas sur la crise. Je n’ai qu’une seule société en actions et n’espère pas m’en mettre plein les poches suite à cette crise. Je croise les doigts pour nos locataires restaurateurs et leur souhaitent un avenir pour leur société. 

Maintenant, je comprends les vacances salutaires de Bernard2K, je viens sur le forum pour me changer les idées et non pas pour un jugement.

JMeuret a écrit :

Votre plus belle réussite, le confinement?

Que c’est triste… et malsain.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres… comme on dit

Votre vœu est exaucé !
Après une matinée de consultations en tachycardie qui s’est finie en perte de conscience ce début d’année, transport à l’hôpital en ambulance, et découverte d’une grossesse à ce moment. " Vu ce que vous perdez, faut pas vous projeter", voilà ce que m’a dit l’interne, merci, au revoir. Des malaises et des épisodes où mon cœur s’emballe fort fort plus tard, une consultation chez le cardiologue avant confinement, des analyses sanguines dont AUCUNE n’est revenue normale, pas de consultation chez l’endocrino (cause fermeture avant le début officiel du confinement). Une écho du premier trimestre SEULE car seule le soigné doit être présent, un retour en pleurs seule dans la voiture, devoir tout expliquer à la maison. Des résultats de la trisomie 21 mauvais, après de longues semaines d’attente (retard poste, retard transporteur,…) AUCUNE infirmière de mon village n’a voulu faire les analyses complémentaires car " c’est spécial". J’attends donc de connaître la confirmation ou non de mauvaises nouvelles. Et il va falloir du temps et de l’attente.

Alors, si c’est moi qui suis " le bonheur des autres"… Mon conjoint se bat toute la journée pour la survie de son entreprise, dans laquelle il s’est associé il y a 3 ans, et je passe mes journées avec mon fils qui parle la moitié du temps à " sa petite soeur" dans mon ventre, et qui lui explique tout ce qu’il veut faire quand elle sera là, qu’il sera déjà un grand et qu’il pourra lui apprendre.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 23/04/2020 18h30

Membre (2018)
Top 50 Réputation
Top 5 Entreprendre
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   331  

Tout d’abord Amoilyon, je vous souhaite le meilleur dans cette période particulièrement éprouvante pour vous.  En vous lisant, j’ai cru reconnaître une connaissance de Chambéry qui vient de nous relater le même cheminement….suivi d’une conclusion heureuse en début de semaine ! C’est terrible, mais avec le covid, il semble que tous les moyens médicaux soient focalisés dessus…et que toute autre pathologie ou prévention soit priée d’attendre la fin de l’épidémie pour être traitée comme il se doit, sujet à méditer pour nos ARS !

Pour en revenir à notre sujet, je n’ai pas de recette miracle mais une approche déjà partagée sur le forum qui revient à faire un gros retrait d’espèces en début de mois avant de ranger soigneusement sa CB en privilégiant le liquide. J’ai pourtant une cb depuis 30 ans, mais je remarque que payer avec ne me fait pas matérialiser la dépense de la même façon (presque que des chiffres sans rapport avec l’argent) qu’avec nos billets préférés. Le déclencheur pour moi à été l’appli bourso qui est devenue capable de prédire mieux que moi mon solde à venir : pour vivre heureux, restons cachés …
Avec l’espèce, on aide ses commerçants qui ainsi ne paient pas de frais CB, certains diront qu’on favorise le black, moi je réponds qu’en expliquant la démarche aux bénéficiaires, on se fait de nouveaux amis, et surtout, à la fin du mois, il me reste quelques billets : je ne sais pas l’expliquer, mais sur un an, dans notre cas, la différence est palpable…

Comme le dit Gunday, le bricolage est aussi un sacrée source d’économies en plus d’une passion : quand j’ai débuté on parlait de coût des matières x3 pour un devis pro (maçonnerie dans ma mémoire) , depuis comme c’est une passion, je ne regarde pas vraiment ce poste, étant friand comme un gamin des outils Lidl entre autres : à chacun ses achats impulse !

Autre piste, pour un salarié négocier une voiture de fonction est bien plus intéressant qu’une augmentation car le coût de l’avantage en nature est presque dérisoire et vous rapporte en plus des cotisations retraite, rendant l’Ir liée quasi indolore à mon sens.

Pour l’electricite, je ferai dans quelques mois un retour d’expérience Chiffre sur ma villa au Portugal équipée de panneaux solaires dont la prod est consommée sur place : le manque étant pris sur le réseau, il est vrai que le kWh est plus cher la bas, mais l’affaire me paraît très intéressante.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 14/11/2020 03h05

Membre (2020)
Réputation :   33  

Vivre sans voiture :
En 2007 après avoir trouvé un boulot qui était accessible en métro j’ai vendu ma voiture puis je me suis passé de voiture pendant 3 ans. J’en louais une de temps en temps pour le week end ou les vacances et ça me revenait vraiment moins cher.
Au bout d’un moment je me suis rendu compte que je pouvais même y aller en vélo. Economie du métro et de la salle de sport en plus de la bagnole! C’est à cette période où j’ai commencé à épargner pas mal.
En 2010 j’ai acheté une BM d’occasion pour 9000€ que j’ai toujours aujourd’hui, bien entretenue.
Après y a d’autres astuces pour optimiser son budget bagnole comme la louer sur des sites genre Drivy ou partager ses longs trajets sur blablacar (je le fais parfois quand je voyage tout seul mais pas avec ma femme et plus depuis la pandémie, je ne souhaite pas me taper 600 bornes avec un masque).

Apprendre à bricoler :
En 2012 j’ai acheté un appart, j’ai refait la cuisine, les peintures et électrifié les volets roulants moi-même. J’ai tout appris sur youtube.

Avoir la chance de ne jamais avoir été fumeur :
J’ai acheté une seule fois un paquet de cigarettes dans ma vie quand j’avais 19 ans, juste pour ne pas mourir idiot.

Sinon cette année comme beaucoup j’ai épargné plus que jamais à cause du confinement mais c’est malgré moi car les voyages et les sorties me manquent quand-même.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #10 17/11/2020 14h34

Membre (2019)
Réputation :   4  

Bonjour à tous,
Ma plus belle réussite (et surement le début de beaucoup de monde, mais qui je pense peut être rappelé pour quelques uns) a été d’avoir fait un tableau avec mes dépenses et mes rentrées d’argent. Tableau qui ne peut qu’être factuel et qui ne peut pas prendre en compte les émotions qu’on peut avoir devant une grosse somme d’argent ou une sortie d’argent imprévu.

Solution toute "bête", mais qui peut aider à faire le tri pour y voir plus clair dans la gestion de son budget.

Et d’avoir fait des "objectifs" sur plusieurs horizons de temps aussi.

Jérôme

Hors ligne Hors ligne

 

#11 17/11/2020 15h19

Membre (2020)
Réputation :   23  

Mes plus belle réussite en terme de dépense:

1)Avoir arrêté de consommé de la viande.
2)Avoir compris que le bio n’avait aucun intérêt pour la santé ou l’environnement.
C’est plus compliqué que ça mais le label européen bio ne garantit pas un impact moindre sur l’environnement mais le suivi de principe dérivé de croyance new age que je ne partage pas. Il y a du bio qui est réellement mieux pour l’environnement et du bio qui est pire que le conventionnel pour l’environnement. Et à carrefour vous avez toutes les chance de tomber sur le bio de la deuxième catégorie.
Et je précise pour les connaisseur qu’il y a au moins autant de mensonge, d’erreur et de manipulation chez matadon que chez les partisans du bio. Je suis critique sur le bio et les écolo en general mais je ne fait pas partie des personnes qui se font passer pour des zététiciens sur twiter, alors qu’ils ne sont que des scientistes et des conservateurs.

Pour en revenir au sujet de base rien qu’avec ses deux mesures mes dépenses ont fondu de 100 euros par mois (environ) et ma qualité de vie a augmenté.

Je citerais aussi le fait d’avoir acheté un appartement à cote de mon boulot et des commerces ce qui ma permit de me débarrasser de mes loyers et de ma voiture tout en augmentant mon temps libre. Mais ça c’est déjà plus banal.

Dernière modification par DecroissanceNoire (17/11/2020 15h21)

Hors ligne Hors ligne

 

#12 24/11/2020 18h59

Membre (2020)
Réputation :   26  

Permis de conduire : faire financer une grosse partie par mon OPCA (utilisation du Compte Personnel de Formation, ex-DIF)

Carte AMEX : souscrire à la carte AMEX tant que dirigeant de la boîte, et en faisant passer les dépenses récurrentes de celle-ci (abonnements, licences logicielles, publicité digitale) pour justifier du minimum de dépenses imposé pour recevoir la carte à son utilisateur. AMEX le sait, et ça leur pose pas problème.
Ainsi, on récupère de quoi s’acheter un ou deux iPhones par an, et on a l’accès gratuit aux lounges d’aéroport. Pas hyper fan de leur conciergerie par contre.

Bonus d’inscription des Assurances Vie : ouvrir 4 AV au lieu d’une seule, pour collecter le maximum de bonus.

Meubles de qualité / signatures : Acheter des meubles de qualité qui se décotent peu (type des permanents de chez Made ou AM.PM)  qu’on peut revendre 60-80% de leur prix quand on n’en veut plus s’ils sont en bon état. Là où du low cost a une valeur quasi nulle le lendemain du montage du meuble. Acheter quelques meubles de designer, qui ne décotent pas à l’usage, et qu’on peut donc envisager revendre dans 1, 5 ou 10 ans au même prix, alors qu’on a pris du plaisir à les utiliser. Et quand on achète pas cher, on peut espérer faire une plus-value à la revente.
La qualité coûte souvent moins cher sur le long terme, même pour certains "consommables".

Dernière modification par JeanPoney (25/11/2020 11h20)


Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 24/11/2020 19h26

Admin (2009)
Top 20 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   2878  

JeanPoney a écrit :

Carte AMEX : souscrire à la carte AMEX en faisant passer les dépenses récurrentes de la boîte (abonnements, licences logicielles, publicité digitale) au lieu des siennes pour justifier du minimum de dépenses imposé pour recevoir la carte. AMEX le sait, et ça leur pose pas problème.
Ainsi, on récupère de quoi s’acheter un ou deux iPhones par an, et on a l’accès gratuit aux lounges d’aéroport. Pas hyper fan de leur conciergerie par contre.

Ça m’a l’air intéressant, mais je ne suis pas sûr d’avoir compris.

La carte Amex est à votre nom, vous passez dessus des dépenses profs, et ensuite vous indiquez à votre expert-comptable que ces dépenses ont été payées avec votre CB perso, et vous vous faites rembourser par votre sociétés ces dépenses. Et en attendant, vous bénéficiez des bonus Amex.

OU

La carte Amex est au nom de votre société, vous passez dessus des dépenses profs, et vous récupérez à titre personnel les bonus Amex ?

Hors ligne Hors ligne

 

#14 24/11/2020 19h35

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 20 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Réputation :   643  

@InvestisseurHeureux : AMHA c’est la réponse A, c’est astucieux en effet, le seuil de dépense est vite atteint et ça va en CCA.


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

En ligne En ligne

 

#15 24/11/2020 19h57

Membre (2012)
Réputation :   64  

Avoir résilié ma complémentaire maladie il y a une quinzaine d’années, en gros un peu après avoir passé la quarantaine.

Elle était très coûteuse (mutuelle de la fonction publique à tarif adapté aux revenus - de l’ordre de mille euros par an). Sur ces quinze ans, je n’ai eu que des dépenses de santé négligeables ; si j’ai perdu quelques centaines d’euros sur quelques soins dentaires par rapport à un assuré, c’est bien un maximum.

Au-delà d’un certain patrimoine, on peut se permettre d’être son propre assureur. (Oui, je sais, je serai peut-être à l’hôpital demain pour un type de soin particulièrement mal couvert, mais dès lors que mes réserves me permettent une "catastrophe" à plusieurs dizaines de milliers d’euros, je continue à penser que j’ai fait un bon choix).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 25/11/2020 11h27

Membre (2020)
Réputation :   26  

InvestisseurHeureux, le 24/11/2020 a écrit :

Ça m’a l’air intéressant, mais je ne suis pas sûr d’avoir compris.

La carte Amex est à votre nom, vous passez dessus des dépenses profs, et ensuite vous indiquez à votre expert-comptable que ces dépenses ont été payées avec votre CB perso, et vous vous faites rembourser par votre sociétés ces dépenses. Et en attendant, vous bénéficiez des bonus Amex.

Oui, à mon nom, mais en tant que mandataire de la société (pas en tant que particulier). Dans ça reste une carte d’entreprise.
Comme ça tout reste financièrement dans la société (pas de remboursements ou de CCA), sinon il y aurait abus de bien social.

L’astuce, c’est simplement qu’on faisant passer les grosses dépenses sur la carte, on récupère du matériel informatique de fonction (qu’on peut utiliser en perso, voire revendre en perso dans la pratique vu qu’il n’est lié à aucune facture payée par la boîte), et l’accès aux lounges d’aéroport que ce soit en pro ou en perso.

(j’ai édité mon précédent post du coup pour le rendre plus clair)


Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #17 25/11/2020 11h55

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 20 Expatriation
Top 5 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   647  

Payer ses achats par carte personnelle et se faire rembourser via CCA ne relève pas de l’abus de bien social, mon expert comptable n’y voit aucune objection du moment que c’est une dépense pro et qu’il y a une facture.

Pour l’accès aux lounges des aéroport, je vous conseille d’acheter la carte "priority pass" pendant le black friday, la carte illimitée est parfois vendue à moins de 200 euros par an.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#18 06/03/2021 18h50

Membre (2021)
Réputation :   21  

DecroissanceNoire, le 17/11/2020 a écrit :

Mes plus belle réussite en terme de dépense:
1)Avoir arrêté de consommé de la viande.

Je citerais aussi le fait d’avoir acheté un appartement à cote de mon boulot et des commerces ce qui ma permit de me débarrasser de mes loyers et de ma voiture tout en augmentant mon temps libre.

Je confirme (par expérience personnelle) ces deux points :
- le végétarisme réduit les dépenses alimentaires (à condition de ne pas acheter des plats préparés Vegans très chers), et cela réduit aussi l’impact écologique
- se passer de voiture est possible (à condition de vivre dans une ville disposant de transports en commun) et bon pour la santé (car cela favorise la marche à pied).

Pour ajouter un nouvel élément de "réussite dans la gestion des dépenses", je mentionne le fait de ne pas avoir d’enfant : des études estiment qu’élever un enfant (de sa naissance jusqu’à son départ du foyer parental) coûte 100 000 ou 200 000 €. Je suis aussi partisan du malthusianisme pour des raisons écologiques.

Bien entendu, je respecte ceux qui croient qu’il est nécessaire de se reproduire.


Rentier frugal depuis septembre 2019

Hors ligne Hors ligne

 

#19 06/03/2021 19h20

Membre (2017)
Top 20 Entreprendre
Réputation :   102  

Pour moi, mes meilleurs dépenses ont été l’achat de livres qui m’ont permis de mieux investir, mieux comprendre le système financier, mieux entreprendre, mieux travailler de mes mains et enfin m’élevé intellectuellement.

Frugalismepossible a écrit :

Bien entendu, je respecte ceux qui croient qu’il est nécessaire de se reproduire.

Vous êtes là grace à eux  wink

Dernière modification par Rick (06/03/2021 19h43)

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #20 06/03/2021 19h29

Membre (2015)
Top 50 Réputation
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   430  

Je crois que tenter de réfléchir 5 mn avant de dépenser son argent est en soi une réussite…
Il y a peu la chaudière gaz (sanitaire + chauffage) tombe en panne de production d’eau chaude sanitaire : ça fuit abondamment, plus d’eau chaude et pression excessive dans le circuit de chauffage. Au bout d’un moment je réussi à fermer l’arrivée d’eau sanitaire sur le bazar, mais impossible de la redémarrer.
Je fais intervenir des plombiers. un seul fait un devis :
- 600€ pour changer la pièce -sans précision)
- +200€ pour la carte mère qui en fait "baigne" dans l’eau à cause de la fuite.
La chaudière a coûté posée 600€ en 2005. Je demande un devis pour le remplacement : "vous avez raison c’est le bon réflexe, elle est vieille, on remet la même, pas besoin de revoir les arrivées" => 4500€ TTC ! Au passage j’épluche le devis et réalise qu’il chiffre le recyclage de l’ancienne chaudière à 350€ (j’ai jeté l’ancienne moi même à la déchetterie) et une prestation de désembouage annoncée pour chaudière fuel (d’autant que j’ai remplacer les radiateurs et nettoyé le circuit récemment, comme je lui ai précisé). La chaudière neuve est à 2100€ : sur le net elle se trouve neuve à 1000€.
Ce n’est pas de l’or ou des actions qu’il faut thésauriser mais des chaudières gaz (et que dire des pompes à chaleur ?).

Bon, on se pose "5 mn" je démonte les capots, la pièce fuyarde est évidente. Un coup de décapeur thermique au mini sur la carte mère et c’est sec. La chaudière redémarre, le chauffage refonctionne.
Annoncée 300e sur le devis de réparation (et 4heures de MO), la pièce se trouve entre 110 et 150e en moyenne sur le net, en France. Et 32€ en UK. Mais le délai de livraison est incertain.
Pressostat sanitaire - DIFF pour Chappée : SX5629950
Finalement je la trouve sur leboncoin pour 50€.
J’achète ! Temps de dépose et repose par un non professionnel : 10 mn.

Fin de l’épisode hallucinatoire.


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#21 06/03/2021 19h36

Membre (2017)
Top 20 Entreprendre
Réputation :   102  

Vous ne vous êtes pas arrêté à la solution la plus simple qui est de payer sans chercher….

Mais bon, heureusement que la plupart des gens font tout l’inverse et cela permet de faire marcher le business.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 06/03/2021 20h13

Membre (2019)
Réputation :   80  

Iqce a écrit :

Je crois que tenter de réfléchir 5 mn avant de dépenser son argent est en soi une réussite…
Il y a peu la chaudière gaz (sanitaire + chauffage) tombe en panne de production d’eau chaude sanitaire : ça fuit abondamment, plus d’eau chaude et pression excessive dans le circuit de chauffage. Au bout d’un moment je réussi à fermer l’arrivée d’eau sanitaire sur le bazar, mais impossible de la redémarrer.
Je fais intervenir des plombiers. un seul fait un devis :
- 600€ pour changer la pièce -sans précision)
- +200€ pour la carte mère qui en fait "baigne" dans l’eau à cause de la fuite.
La chaudière a coûté posée 600€ en 2005. Je demande un devis pour le remplacement : "vous avez raison c’est le bon réflexe, elle est vieille, on remet la même, pas besoin de revoir les arrivées" => 4500€ TTC ! Au passage j’épluche le devis et réalise qu’il chiffre le recyclage de l’ancienne chaudière à 350€ (j’ai jeté l’ancienne moi même à la déchetterie) et une prestation de désembouage annoncée pour chaudière fuel (d’autant que j’ai remplacer les radiateurs et nettoyé le circuit récemment, comme je lui ai précisé). La chaudière neuve est à 2100€ : sur le net elle se trouve neuve à 1000€.
Ce n’est pas de l’or ou des actions qu’il faut thésauriser mais des chaudières gaz (et que dire des pompes à chaleur ?).

Bon, on se pose "5 mn" je démonte les capots, la pièce fuyarde est évidente. Un coup de décapeur thermique au mini sur la carte mère et c’est sec. La chaudière redémarre, le chauffage refonctionne.
Annoncée 300e sur le devis de réparation (et 4heures de MO), la pièce se trouve entre 110 et 150e en moyenne sur le net, en France. Et 32€ en UK. Mais le délai de livraison est incertain.
Pressostat sanitaire - DIFF pour Chappée : SX5629950
Finalement je la trouve sur leboncoin pour 50€.
J’achète ! Temps de dépose et repose par un non professionnel : 10 mn.

Fin de l’épisode hallucinatoire.

J’ai eu une blague similaire avec un plombier qui m’a fait un devis de 3500 euros pour une fuite de toilettes geberit. Je n’y connaissais rien et ça fuyait comme pas possible dans la gaine technique. Il m’a sorti un blablabla comme quoi il fallait tout changer et que comme c’était la rolls des toilettes ça allait coûter cher. Finalement un voisin m’a aidé et nous avons réparé la fuite en changeant un joint à 2euros…


Parrainages Coinbase - Binance

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #23 07/03/2021 08h05

Membre (2018)
Top 150 Réputation
Réputation :   149  

@Iqce,

Merci pour le retour, en effet, il faut souvent mettre la main sous le capot.

Heureusement il faut savoir prendre du recul smile

Vous parlez de pompe à chaleur, à l’installation ou à l’entretien ?

Pour la pose de certaines pompes, L M a une offre que je découvre. Je les cite car c’est ce que j’ai trouvé en premier sur le web, mais il doit y en avoir pléthore. Et avoir une base pour en discuter.

-Entretien par soi-même au quotidien pour les filtres intérieurs, et environ 150 à 200 €/an pour l’obligatoire.

-Il y a aussi une fiche proposant différentes sortes d’installations, mais ça me paraît assez limité.


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #24 08/03/2021 04h02

Membre (2021)
Réputation :   21  

Iqce, le 06/03/2021 a écrit :

Je crois que tenter de réfléchir 5 mn avant de dépenser son argent est en soi une réussite…

La phrase a l’air anodine, mais en réalité elle est essentielle.

Selon Joe Domingez et Vicki Robin (auteurs du best seller "Your Money or Your Life"; titre que l’on peut traduire par "La bourse ou la vie ?"), avant d’acheter un objet (non indispensable et non urgent) il faut calculer combien d’heures de votre travail son prix représente, et se poser la question suivante : "Est-ce que cet objet vaut vraiment x heures de ma vie ?"
Pour le calcul, il faut considérer votre salaire horaire réel, qui prend notamment en compte le temps passé dans les transports chaque jour entre le domicile et le lieu de travail.

Ci-dessous lien vers un résumé du livre sur le site officiel (en anglais)

https://yourmoneyoryourlife.com/book-summary/


Rentier frugal depuis septembre 2019

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #25 08/03/2021 10h44

Membre (2016)
Réputation :   11  

Pour le calcul, il faut considérer votre salaire horaire réel, qui prend notamment en compte le temps passé dans les transports chaque jour entre le domicile et le lieu de travail.

C’est pire que ça : une fois le temps réel estimé, il ne faut considérer budgétairement que le reste disponible une fois toute les dépenses obligatoires réalisées.
Si une fois le budget alimentation, transport, éducation, énergie ..etc décompté, il reste 1000€, et bien une dépense de 100 € représente 1/10 de votre temps de travail réel.
Ne doit être considéré que la partie budgétaire sur laquelle nous avons le choix.

Ainsi, il est possible de n’arriver qu’à quelques euros de l’heure.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur