Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#76 13/11/2018 15h09

Membre (2018)
Réputation :   1  

Du haut de mes 20ans une de mes "erreurs" a été d’acheter une grosse allemande mais d’un autre côté en faisant 50.000kms / an c’est un plaisir "utile" et je n’ai pas fait de crédit pour (manquerai plus que ça me diraient certains !).

Sinon ce sont mes voyages même en "low cost" j’apprécie voyager et me faire plaisir de temps en temps par contre de l’autre côté je fais attention à toutes mes dépenses.


"Dans une partie de poker il y a toujours un pigeon, si vous ne savez pas qui c'est, c'est certainement vous" Warren Buffett

Hors ligne Hors ligne

 

#77 14/11/2018 13h16

Membre (2018)
Réputation :   13  

Bonjour Arkade,

Une dépense assumée que l’on parvient à justifier pour un confort, une utilité ou un plaisir personnel n’est pas, à mon sens, une "erreur". L’erreur consisterait à dépenser de l’argent que l’on a pas (s’endetter) ou à dépenser pour un bien inutile (acheter une grosse allemande alors qu’on habite et travaille en plein centre-ville). La voiture est certes un passif, mais si vous savez pourquoi vous l’avez achetée, en quoi est-ce une erreur ? 

Et pour les voyages alors là je suis surprise: en quoi faire un beau voyage serait une erreur dans la gestion de ses dépenses ? A moins de s’endetter ou de ne pouvoir payer ses charges courantes à cause d’une dépense disproportionnée, les voyages, comme d’autres plaisirs, sont indispensable à l’équilibre d’une vie.


"Choisissez un travail que vous aimez, et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie"

Hors ligne Hors ligne

 

#78 14/11/2018 13h50

Membre (2015)
Top 20 Réputation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Top 5 SCPI/OPCI
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   1132  

Je suis de cet avis, l’erreur serait de ne pas pouvoir se payer ces quelques plaisirs.
Ce sont aussi les 2 postes sur lesquels je ne regarde pas trop à la dépense, partout ailleurs je n’ai aucun mal à rogner ou décaler les achats.


Parrain Total Energie code 111177632

Hors ligne Hors ligne

 

#79 15/11/2018 19h47

Membre (2018)
Réputation :   1  

Je dis ça dans le sens ou une petite française changée tous les 2 ans m’aurait surement couté moins cher et aurait fait le même boulot.

Pour les voyages je pense à ça dans le sens ou ça aurait pu partir ailleurs. Après j’ai la chance de pouvoir partir hors vacances scolaire …..


"Dans une partie de poker il y a toujours un pigeon, si vous ne savez pas qui c'est, c'est certainement vous" Warren Buffett

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #80 18/11/2018 02h18

Membre (2018)
Réputation :   1  

Comme beaucoup :
1. Ne pas avoir commencé plus tôt :
Le temps c’est de l’argent et j’ai commencé à me former à la fin de ma vingtaine. Je me reposais trop sur mes acquis et attendait un peu trop que tout vienne à moi. J’aurais pu investir il y a 10 ans mais n’avait aucune idée de comment faire n’y aucune personne dans mon entourage qui le faisait.

2. Ne pas avoir ’testé’ plus de choses :
Je me dis aujourd’hui que la vie est remplie d’opportunités mais qu’il faut avoir le courage de les saisir. Je suis trop resté dans mon confort pendant de longues années. J’aurais dû essayer davantage de choses, me lancer dans des projets qui me tenaient à coeur, etc…

Pour l’anglais, depuis 2 ans  je me suis beaucoup amélioré en lisant des livres en anglais. Avec un Kindle, on peut avoir la définition des mots instantanément ce qui permet de rendre la lecture beaucoup plus agréable et enrichissante au niveau de l’apprentissage de la langue.

Hors ligne Hors ligne

 

#81 11/01/2019 14h05

Membre (2019)
Réputation :   1  

mon 1er post après ma présentation, sujet interressant avant de s’attaquer au concret de l’investissement locatif
des erreurs mais j’essaye toujours d’y trouver du positif

1ere erreur: ne pas avoir assez épargné quand j’étais chez mes parents notamment entre 19 et 24 ans quand j’ai décidé de partir. Mais il faut savoir vivre, c’est certainement le plus dur de trouver un compromis surtout quand on est jeune

2eme erreur: ma résidence principale actuelle, acheté en 2010 avec tout à rénover, qui maintenant a fortement dévaluer en 9 ans…. assez douloureux mais il fallait bien se lancer à un moment sinon on attends toujours

3eme erreur: ne pas m’être interressé plus tot à l’investissement locatif, je pensais que c’était réservé aux "riches", et personne de mon entourage ne le pratique. Maintenant à bientot 36 ans, j’ai débuté l’an passé avec l’achat et la mise en location d’un F1

4eme erreur: ne pas avoir gagné encore à l’euromillion … :p

Dernière modification par bartpop (11/01/2019 14h05)

Hors ligne Hors ligne

 

#82 13/01/2019 18h20

Membre (2019)
Réputation :   6  

Premier post pour moi également

1. Diversification
A 19 ans je voulais gagner de l’argent, vite et beaucoup.
Je m’intéressais à la bourse et avais déniché une boite dont la somme des actifs était largement supérieure à la capitalisation. Je demande le rapport annuel, appelle la personne en charge de la communication financière, finiole mon analyse financière, tout est au vert. Je vais faire *2!

Je décidais de mettre toutes mes économies sur cette action: 60 000 francs. Diversification? C’est pour les retraités, les mous du genou, les pisses-froid. Cerise sur le gateau, la taille de mon ordre n’était pas ridicule dans le carnet d’ordre, et ouais je pèse les gars.

Dans les premières semaines, le titre monte légèrement. Je me mets sur mon 31, vais voir mon banquier et lui demande 100 000 francs. Je n’ai aucun revenu évidement, je suis étudiant. Le banquier me dit bien sûr non, Dieu le bénisse (mais il est ok pour me prêter l’argent si je diversifie et nantie mon ‘portefeuille’ d’action, tss tocard, merci mais non merci).

La suite, vous vous en doutez, je n’ai pas fait * 2. Le titre a commencé à chuter, inexorablement. Je crois avoir perdu 30 000 francs dans l’histoire, une véritable fortune pour moi.

Cette épisode m’a appris le concept de décote de holding mais surtout l’humilité (et plus tard de mieux assimiler la théorie de Markowitz)

2. Ne pas avoir commencé plus tôt
Je me suis focalisé sur mon travail en laissant dormir mon argent sur des livrets. Erreur classique, mais coûteuse

Dernière modification par Gaston31 (13/01/2019 18h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#83 14/01/2019 09h17

Membre (2010)
Top 150 Réputation
Top 20 Vivre rentier
Réputation :   167  

Les erreurs, par définition, on les regrette a posteriori non ?

alors une en particulier : pourquoi n’avoir acheté du APPLE que récemment alors que j’avais un iMac adoré en 98 et que cela aurait pu être une motivation d’en acheter alors ?
et idem pour les GAFGA et consort, savoir les acheter à leurs débuts, mais qui aurait pu deviner a priori leur succès mondial ultérieur ? (là encore questionnement facile a posteriori)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#84 06/02/2019 15h21

Membre (2018)
Réputation :   22  

Mes grosses erreurs ont été de ne pas suivre mes intuitions en me laissant influencer par mon entourage et probablement mon côté "lazy" (je ne peux pas tout mettre sur le dos des autres tout de même !)

Il y a 15 ans je voulais monter une SCPI avec des amis avocats; ils s’en fichaient… Actuellement ils ont de bon revenus mais claque tout dans des passifs (énorme maison, voitures…)

Il y a 10 ans je voulais faire de l’investissement locatif mais mon ex-beau-père nous décourageait car pour lui seul l’entreprenariat compte..

Il y a 5 ans je fais enfin un LMNP avec ma femme, mais 2 ans plus tard, on divorce et on vend tout, dont notre maison toute neuve fraichement construite (donc à perte)…

Dans les erreurs la bourse autour des années 2000 , ne rien y comprendre et acheter que des introductions en bourse… Opération raté avec wanadoo… mais réussi avec Airbus.

Hors ligne Hors ligne

 

#85 06/02/2019 15h46

Membre (2015)
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   115  

Des erreurs, j’en ai fait plein et je continue d’en faire beaucoup.

Pour ce qui est d’apprendre de ses erreurs… Mouais… On apprend juste qu’un truc ne marche pas mais, pour autant, on ne sait pas forcément ce qui marche…

Par contre, faire des erreurs et essayer à nouveau encore et encore, cela rend plus résistant face à l’adversité!

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #86 06/02/2019 16h51

Membre (2018)
Réputation :   3  

Ce que je regrette:

1- Ne pas avoir fait de contrat de mariage la première fois (j’aurais dû écouter E MURPHY: "Me marier? Impossible, je suis trop riche pour ça!")
2- Ne pas avoir prolongé  la passion de mon père pour la bourse. Il est mort jeune, m’a légué un beau portefeuille que j’ai "transformé" en seconde  R.P. suite au point 1.
3- Etre atteint de TSUNDOKU (je vous laisse chercher ce que c’est). Ça finit par coûter cher et prendre de la place!

Ce que je ne regrette pas

1-Avoir un budget conséquent en voyages: ces souvenirs me berceront dans l’au delà.
2-Avoir fait des cadeaux à ceux que j’aimais (j’aime): leur plaisir d’un jour reste en moi pour toujours

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #87 19/07/2019 20h30

Banni
Réputation :   0  

Qu’es-ce qu ’une erreur?

J’ai fais des choses qui financièrement n’étaient pas productives, je les aient regrettées bien trop longtemps… mais avec le temps je me dis que les connaissances qui ont découlez de ces erreurs sont inestimables.
Essayer c’est une chance sur deux de perdre mais c’est 100% de chance d’apprendre à faire mieux .
La vraie erreur serait de ne pas tirer des leçons de ses mauvais choix smile

Hors ligne Hors ligne

 

#88 26/06/2020 19h46

Membre (2020)
Réputation :   4  

Comme beaucoup, j’aurais aimé m’intéresser à l’investissement plus tôt! J’ai dû attendre la trentaine pour ma part.

Une erreur récente que je regrette un peu étant donné les opportunités boursières actuelles, est d’avoir fait un remboursement anticipé sur ma RP il y a quelques mois! A l’époque, je n’avais pas une éducation financière suffisante pour envisager une meilleure utilisation de ces fonds.
J’ai donc claqué 30k dans le remboursement d’un prêt à 1,25%… Pourtant il n’aurait pas été dur de faire mieux (ne serait-ce qu’en plaçant ça, a minima, dans un bonne assurance-vie…).
J’ai fait cela en me focalisant sur les milliers d’euros d’intérêt en moins que cela signifiait sur la durée du prêt. Erreur!

Ce n’est pas grave, je me dis que c’est une erreur de "jeunesse" mais on ne m’y reprendra plus.

Hors ligne Hors ligne

 

#89 26/06/2020 22h44

Membre (2011)
Top 50 Réputation
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   392  

Elentir a écrit :

Une erreur récente que je regrette un peu étant donné les opportunités boursières actuelles, est d’avoir fait un remboursement anticipé sur ma RP il y a quelques mois!

La RP est le cas spécifique.
1) Si on voit sous un autre angle, pouvez vous considérer comme une erreur d’avoir sécurisé votre lieu de vie à l’orée d’une crise mondiale ?
2) Dans votre calcul de rentabilité, avez vous pris en compte le coût de l’assurance (souvent calculé sur le capital initial), ainsi que l’absence de fiscalité sur le remboursement de crédit (1€ économisé > 1€ gagné) ?
3) Est ce que placer son argent sur un support avec 0 risque et 1,25% de rendement est mieux qu’un placement risqué en bourse avec un rendement peu prévisible et un risque important ?

Bref, pas simple d’avoir une vérité absolue dans le domaine patrimoniale.

Hors ligne Hors ligne

 

#90 26/06/2020 22h54

Membre (2017)
Top 20 Entreprendre
Réputation :   107  

Avoir sa résidence principale payée est un plus pour obtenir un prêt dans un futur investissement immobilier.

C’est le côté positif de votre erreur.

Hors ligne Hors ligne

 

#91 27/06/2020 00h33

Membre (2019)
Top 150 Réputation
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   157  

L’erreur est de croire que vous avez fait une erreur. Vous avez réduit votre risque et  fait un pari qu’il n’y aurait pas de retour de l’inflation.

Tant que vous avez moins de 40 ans,  rien ne vous empêchera de réemprunter cette somme si vous trouvez un projet pertinent et si vous êtes solvable.

Regardez de combien vous avez réduit le cout total du prêt et calculez le taux d’intérêt annualisé de votre opération sans oublier les IRA. Vous n’allez pas trouver 1.25% mais significativement plus.  Et le risque est nul. Essayez de trouver un compte à terme qui serve le même taux d’intérêt net d’impôts sur la durée….. La seule chose qui existe encore dans le genre est un vieux PEL.

Êtes vous certain que votre fonds euros fera plus de 1.4% brut de prélèvement sociaux pendant la durée de votre pret? Je pense que le plus probable est que ce ne sera pas le cas. 

Êtes vous certain que le rendement annualisé net de votre portefeuille boursier sera supérieur à 1.25% sur cette durée?

Hors ligne Hors ligne

 

#92 27/06/2020 10h35

Membre (2020)
Réputation :   4  

Merci pour vos retours, vous me faites un peu relativiser la chose! Il faudrait en effet un placement à plus de 1,25% pour faire mieux que ce remboursement, et il ne serait certes pas sans risque.
La pointe de frustration à laquelle je n’échappe pas est due à la période actuelle, qui appelle une gestion plus agressive quoique plus hasardeuse c’est certain!

Je profite de ce post pour remercier les membres de ce forum desquels j’ai déjà beaucoup appris et grâce auxquels j’espère à l’avenir commettre moins d’ "erreurs".

Dernière modification par Elentir (27/06/2020 10h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#93 25/07/2020 23h08

Membre (2019)
Réputation :   1  

Bourse: 20,000 Euros perdu sur les biotechs française foireuses, 30,000 dans l’achat d’une RP ( frais de notaire et rénovation), 15,000 en 2 ans sur une Série 5 Touring de 2015.

Hors ligne Hors ligne

 

#94 26/07/2020 01h36

Membre (2020)
Réputation :   0  

1 - M’être marié trop tôt et trop jeune la première fois, avec une personne n’ayant pas la même vision de la vie et des finances personnelles.

2 - Ne pas avoir commencé à investir en Bourse plus tôt.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #95 10/08/2020 18h47

Membre (2019)
Réputation :   23  

Bonjour,
Pour moi :
Avoir écouté mon banquier au LCL ( ou plutôt ne pas avoir cherché d’autres banques) qui m’indiquait ne plus pouvoir me financer au bout de 2 appartements. Heureusement pour moi , changement de banque suite à rachat de crédit au crédit agricole, et changement de discours. j’en suis a 9 apparts a situation comparable.
Il m’a fait perdre 3 ans quand même.

Avoir mis 5000€ sur un PEA en action Vinci en 2007  , tout vendu au bout d’un an (moins value 100€ je crois), alors que pas besoin de cet argent. Qques années plus tard action * 2…


"La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent". A. Einstein

Hors ligne Hors ligne

 

#96 18/10/2020 11h42

Membre (2019)
Réputation :   0  

1. M’être intéressé aux placements tard. Comme beaucoup, le monde de la finance et des investissements me paraissaient réserver a une élite et beaucoup trop compliqué à comprendre.

2. Avoir claquer mes premières années de salaire dans une grosse voiture allemande (avec un cheval) que j’ai revendu un peu par peur des coûts d’entretien. Mais quand je vois la côte aujourd’hui, j’aurai mieux fait de la garder et d’en profiter encore.

3. Ne pas avoir oser d’entreprendre tôt alors que j’avais des possibilités et plus de liberté pour le faire.

Mais globalement je suis satisfait de ce que j’ai et je ne regrette rien. On ne peut pas faire tout bien de toute façon mais on peut toujours progresser.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #97 18/10/2020 13h35

Membre (2019)
Réputation :   106  

Bonjour,

Tombé sur cette file par hasard, je constate qu’il y a beaucoup de regrets sur le fait de ne pas avoir commencé plus tôt surtout chez les 30-40 ans et comme si le retard accumulé ne se rattraperait jamais ou alors au prix de sacrifices importants.

C’est ce que je pensais également jusqu’à ce que je lise le livre "La technique du succès - André Muller" que je ne saurais que vous conseiller.

Un livre méconnu globalement mais d’une grande puissance sur l’état d’esprit et les routines à adopter pour réussir . Il n’est jamais trop tard pour entreprendre (y compris à la retraite), jamais trop tard pour investir.

D’un point de vue personnel je n’ai jamais compris la signification du terme de "regrets". En effet c’est le vous d’aujourd’hui qui regarde le vous d’hier. Entre les deux il y a eu des événements exogènes qui vous ont changé. Ainsi je trouve qu’il est vain de regarder dans le rétroviseur.

Par contre un processus d’amélioration continue aura bien entendu dû être mis en place entre ces deux points dans le temps si on cherche à changer la situation et ne pas reproduire ce que l’on considère comme des erreurs.

Puis il faut remettre en perspective tout cela. Commencer avec 10 ans de retard et en admettant que les choix faits pendant cette période (immo, livrets réglementés, fonds €, rien..) vous aient fait perdre 3 points de performance sur un montant de 500€/mois vous n’avez pas ~70k aujourd’hui..Ok mais à pondérer sur votre vie entière.

Enfin et pour encore pondérer tout cela, je remarque que la catégorie de ce que Tal Ben-Sahar appelle dans son livre "L’apprentissage du bonheur" les fonceurs ou arrivistes (sans péjoratisme dans ses propos) et qui vivent leur vie et entreprennent des actions toujours dans l’optique d’un bénéfice futur est assez prégnante sur ce type de forum.
Sacrifier (même si c’est un bien grand mot) le plaisir immédiat au nom du bonheur à venir.

Travailler toujours plus, épargner toujours plus, optimiser des points de performance, traquer les dépenses pour pouvoir accéder à un certain niveau de liberté, couler des jours paisibles à la retraite, transmettre le patrimoine. (bien que personnellement dans cas je ne vois pas comment on pourrait se mettre à claquer la construction patrimoniale d’une vie comme si de rien n’était)

Tous ces "propos" peuvent concourir à accentuer le sentiment que l’on a commis des erreurs surtout si on se rend compte que l’on a pas agi de la même manière

Evidemment il ne s’agit pas de faire de dangereux raccourcis, de stigmatiser qui que ce soit et encore moins d’apporter un jugement de valeur en affirmant que telle ou telle manière de faire est bien ou mal

Pour résumer je ne sais pas si il y a vraiment des erreurs. Il y a nos comportements ou nos routines plus ou moins adaptées par rapport à nos objectifs de vie et comment on les adapte continuellement pour parvenir à nos objectifs personnels.

Bien à vous

Dernière modification par Selden (18/10/2020 13h37)


Parrain Fortuneo (12846933) - Boursorama (CABE7634) - Yomoni

Hors ligne Hors ligne

 

#98 02/12/2020 18h28

Membre (2020)
Réputation :   36  

Mon aversion au crédit qui m’a conduit à commettre les erreurs suivantes :

1) Attendre l’âge de 32 ans pour acheter mon premier bien immobilier.

2) Mettre tout mon cash dans l’achat de cet appart pour m’endetter le moins possible sur la durée la moins longue possible.

3) Avoir remboursé le crédit par anticipation dès que j’ai pu.

4) Ne pas être endetté en ce moment (40 ans, appart remboursé mis en location, et moi-même locataire d’un autre appart qui est ma nouvelle résidence principale).


Je pense bien gérer à part ça mais je n’ai pas assez profité (et continue à ne pas profiter tant que je ne relance pas un autre projet immobilier) de l’effet de levier du crédit.

Dernière modification par Skyfall (02/12/2020 18h29)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur