Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 16/01/2018 21h46 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,

il me semble être judicieux que d’ouvrir ce fil afin que chaque IH partage ses erreurs de jeunesse, pour l’investissement bien entendu.
Cela permet aux futurs IH de se préparer au mieux pour les années à venir !

J’ouvre le bal avec :
- l’argent dépensé dans mes véhicules. C’est bien trop d’argent pour un passif, qui perd de l’argent à vitesse grand v. Si l’on fait le total je pense que bien des personnes voient leurs rêves brisées en raison du total de dépense généré dans le budget auto !
- La rat race qui, je l’espère, prends fin cette année, celle de mes 33 ans. Epargner uniquement 1000€ mensuellement, avec un salaire de 4000€, pour finalement dépenser près de la moitié tous les deux ans (véhicule), c’est vraiment très mauvais !
- Ne pas résister aux sirènes des tentations. Bien souvent il me reste 300 à 500€ en fin de mois, après mon épargne de 2.2k. Tantôt je l’épargne, tantôt je dépense cet extra en gadgets et autres !

Bref, tout cela plombe mon patrimoine, et partant du fait que je vais avoir 33 ans, je crois pouvoir dire que c’est presque trop tard pour changer le tir.

Que cela sert de leçons aux plus jeunes d’entre nous.

A vous !

Mots-clés : erreurs, optimisation, retour experience

Hors ligne

 

#2 16/01/2018 22h19 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   34 

Fred,

je ne vois pas trop en quoi dépenser de l’argent pour votre auto est une erreur de jeunesse si cela vous fait plaisir et si vous aimez la bagnole.
Si à 30 ans vous ne dépensez pas votre argent dans les voitures, les sorties, les voyages… ce serait plutôt cela l’erreur.
Par ailleurs vous semblez avoir un salaire correct, donc probablement pas de soucis pour vous recaser en cas de licenciement ou autre. Vos revenus vont certainement augmenter dans les prochaines années alors pourquoi ne pas en profiter?
Si vous gagnez 4 000 € et que vous épargnez minimum 2200 voir 2700 € certains mois, je pense que vous étes déjà au max et méme bien au dessus.°°)

Hors ligne

 

#3 16/01/2018 22h19 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   49 

Fred73 a écrit :

Bonsoir,

il me semble être judicieux que d’ouvrir ce fil afin que chaque IH partage ses erreurs de jeunesse, pour l’investissement bien entendu.
Cela permet aux futurs IH de se préparer au mieux pour les années à venir !

Mmmh, je n’en suis pas si sûr. Depuis le temps que le monde est monde, si les leçons des anciens étaient entendues et écoutées par les anciens, ça se saurait !

Vous parlez par exemple de l’argent dépensé dans vos véhicules et considérez cela comme une erreur. Mais si il y a 10 ans un "vieux" de 33 ans était venu vous dire "n’achetez pas cette voiture c’est un gouffre financier, épargnez donc plutôt cet argent vous atteindrez plus rapidement l’indépendance financière" comment auriez-vous réagi ? A coup sûr, vous lui auriez ri au nez.

Et je ne dis pas ça uniquement parce que je n’ai pas de réponse à apporter à votre question wink
En effet je n’ai pas fait d’erreurs majeures qui auraient pu m’écarter de mon but car c’est un projet que je mûris depuis plus de 20 ans. Depuis que j’ai commencé à travailler en fait. Très vite j’ai senti que, aussi intéressant que soit mon travail (et il l’était à l’époque) il était insupportable pour moi de me sentir obligé d’y aller tous les jours pendant 40 ans. Je voulais avoir le choix. Travailler si on veut, certes c’est travailler quand même, mais ce sentiment de liberté (travailler si on veut) est quelque chose dont j’ai toujours eu besoin, et ce dans tous les aspects de ma vie.

Mais je conçois tout à fait que l’idée d’atteindre l’indépendance financière puisse vous venir en tête à 30, 40 ou 50 ans. Faut-il pour autant revoir toute sa vie sous ce prisme et considérer tout ce qui va à l’encontre de cet objectif comme des "erreurs de jeunesse" ? Je ne crois pas. Ce sont aussi ces "erreurs" qui vous ont amené à vous poser des questions et changer d’orientation. Comme disait l’inoubliable auteur dont j’ai oublié le nom wink à tout moment dans la vie, on n’est jamais que la somme de ses choix.

Dernière modification par dangarcia (16/01/2018 22h21)

Hors ligne

 

#4 17/01/2018 08h18 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je ne sais pas si je peux faire un bilan maintenant, j’ai l’impression de ne pas encore avoir fait toutes les erreurs big_smile

Je pense que la plus grosse erreur a été de rester aussi longtemps sans instruction sur tout ce qui a un rapport avec l’argent. Tant qu’il y avait de l’argent sur le compte c’est que c’était bon. Je cherchais a avoir un salaire plus élevé sans chercher à comprendre ou passait ce salaire. J’ai vécu pendant longtemps sans réel épargne ou investissement. Ce qui rentrait, ressortait aussitôt.

Comme vous Fred73, je considère avoir fait des erreurs au niveau de mes véhicules. Modèle trop grand pour notre famille, finition haut de gamme qui inclus des éléments qui coutent chers (On s’en rend compte quand on nous annonce le prix des pneus neiges en 17 pouces). Je pense que ce point est lié au premier. Vous vous défoncez au taf pour avoir un meilleur salaire ou une prime, et cette augmentation de revenu sert immédiatement à augmenter votre qualité de vie, ce qui fait qu’au final il reste la même chose.

Une autre erreur a été de penser que je pouvais me servir du schema de mes parents alors que nous n’avons pas du tout la même situation. Encore une fois, cela rejoint le fait d’analyser sa propre situation et pas de se calquer sur le parcours de quelqu’un d’autres.

Je finis juste par une erreur un peu plus psychologique, j’avais toujours en tête que l’argent permettait d’augmenter son niveau de vie. Il y a quelques années, je n’avais jamais envisagé cela sous l’angle d’atteindre une liberté financière. Eh bien ca change pas mal de choses big_smile

Cependant comme j’ai pu le lire plus haut, ces erreurs ont été formatrices et elles m’ont plus marquées parceque je les ai vécues. Si quelqu’un m’en avait parlé avant, je pense que je les aurais faites quand même. J’aime me dire que mes erreurs sont le prix de ma formation, ca me rassure un peu big_smile

Bonne journée,

Corth

Hors ligne

 

#5 17/01/2018 08h38 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   38 

@Dangarcia, il me semble que c’est Paul Valéry. ;-)

@Fred, je pense que la principale erreur de jeunesse est de se former et commencer trop tard.
La valeur temps est importante dans l’investissement, ce qui n’empeche pas d’avoir des loisirs et d’en profiter.
A titre d’exemple j’ai commencé en bourse relativement tôt , mais j’ai arrêté pendant longtemps suite à de mauvais choix (generic, hi media etc). Le redémarrage a été plus fructueux car mieux préparé.

Hors ligne

 

#6 17/01/2018 08h43 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   26 

Bonjour,
“J’ai dépensé beaucoup d’argent dans la boisson, les filles et les voitures de sport. Et le reste, je l’ai gaspillé.” George BEST . smile

Hors ligne

 

#7 17/01/2018 09h30 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   11 

Bonjour,

J’ai fais un Pinel big_smile
Il est  pas  encore livré, mais je l’ai regretté quand je suis arrivé sur le forum smile

Hors ligne

 

#8 17/01/2018 09h30 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   31 

Excellent Langoisse !

Mon erreur de jeunesse, avoir accepté de placer mes économies dans un plan d’investissement Generali Vision, extrêmement coûteux et contraignant.
J’ai fait confiance à un "wealth manager", venant d’une entreprise à priori sérieuse et me suis engagé pour 10 ans. Une simple recherche sur Google avant de signer m’aurait fait comprendre mon erreur !
Là ou je m’en tire bien, c’est que je n’ai pris "que" 10 ans et un montant limité (500$/mois), soit l’engagement de payer des frais de 6600$ - soit 55$ par mois - pour l’ensemble des 10 ans, même en mettant fin à ce programme avant la fin !
Payer plus cher, ne pas pouvoir arrêter avant la fin, tout ça pour accéder à des fonds dont la gestion est facturée copieusement (pas d’ETF disponibles).

Sur certains forums, on trouve des personnes qui ont signé pour 25 ans à 2000$ par mois, soit des frais totaux de 46k$ (155$/mois). Et qui ne peux sortir de leur programme avant la fin, puisque quoi qu’il arrive, les 46k$ sont dus.

Hors ligne

 

#9 17/01/2018 09h41 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   

Je n’ai pas fait d’erreurs qui m’ont coûté d’argent, mais j’ai perdu du temps.

Je n’ai pas eu le cran de signer un crédit étudiant pour l’investir en immobilier à l’époque où c’était possible. Si je l’avais fait j’aurais un appartement déjà payé à bordeaux.

J’ai trop souvent repoussé en me disant que la situation dans laquelle j’étais était transitoire et que j’allais m’y mettre sérieusement dès que ca serait passé. Mais en ne restant jamais plus de 18 mois dans une entreprise la situation est toujours transitoire.

Je n’ai pas commencé suffisament tot à lire. Maintenant j’essaye de rattrapper le retard mais les autres activités du quotidien laissent bien peu de temps pour ca.

En ligne

 

#10 17/01/2018 11h26 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   103 

Je ne fais jamais d’erreurs
Soit je réussis, soit j’apprends

mais j’aime aussi l’approche de George Best

Dernière modification par Ricou (17/01/2018 13h17)


Vf = Vi . (1+ρ)α. But cash is king !

Hors ligne

 

#11 17/01/2018 11h51 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   10 

Mais que penser alors de cette faute d’orthographe?

Hors ligne

 

#12 17/01/2018 11h51 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   

Erreurs de jeunesse …

Je ne crois pas en avoir faites de "coûteuses". Ayant été élevé par des parents dont les familles faisaient partie des couches sociales peu aisées et dont les premières années de couple ont été financièrement difficiles, ils m’ont transmis la valeur de l’argent et l’importance d’en avoir un peu plus que le strict minimum. La vie s’est ensuite chargée de m’apprendre que personne ne connaît sa date limite mais que nous sommes tous périssables. Ces éléments (et bien d’autres) font que j’évalue toujours une dépense à venir sous plusieurs angles avant de l’effectuer.
Ainsi, si mon objectif de toujours avait été d’être rentière, je profiterai probablement bien différemment de la vie et aurai bien plus sur mes comptes wink. Cela dit, j’espère pouvoir me retourner sur ma vie - le jour venu - et pouvoir me dire que … Bordel, j’ai bien vécu ! Alors, mes voyages réguliers, la pratique de la moto en sus de mon véhicule de tous les jours, ma fréquentation mensuelle de restaurants, etc. Eh bien, je n’en regrette rien et ne les considère pas comme des erreurs, au regard de mon objectif final qui n’est pas d’être rentière mais d’avoir un peu plus de temps pour vivre pleinement. Cela dit, finir rentière ne serait pas un échec non plus wink.

Au final, le seul "regret" que je pourrai exprimer et qui pourrait s’apparenter à une "erreur de jeunesse", c’est le manque de curiosité vis-a-vis de la gestion de mon argent … Si j’avais été plus intéressée, plus jeune, j’eusse probablement avancé différemment. Probablement. Au final, who knows?

Pour finir, une petite citation que j’affectionne particulièrement: "la connaissance ne repose pas seulement sur la vérité. Elle repose également sur l’erreur." (C. Jung)

Dernière modification par Lykkelig (17/01/2018 11h54)

Hors ligne

 

#13 17/01/2018 12h32 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   12 

Mon erreur de jeunesse : avoir été faire l’esclave à Paris. (Je suis Lillois d’origine)

Cette ville si proche de ses citoyens, avec un réseau de transports irréprochable, calibré à l’importance de sa population.
Cette ville ou le moindre 2 pièces en zone 5 (IDF) coute 900e/mois minimum.
Cette ville ou la pression et le stress engendré font que le budget annuel voyage explose. (Durant nos années à Paris, dépenser 7000e/an en voyages était une obligation pour "tenir le coup").

Je regrette également d’y avoir embarqué ma concubine…

A l’heure d’aujourd’hui, on me donnerait 10ke/mois que je n’y retournerai pas …

Le déclic a été les attentats de Paris en 2015, la mort d’un parent et nos grosses dépressions à moi et à ma concubine … Il fallait fuir : 2 solutions se sont offertes à moi ; jouer sur le levier du crédit pour investir à Marseille et faire de la location saisonnière ou bien quitter la France.

J’ai choisi la 1ere option. Une fois les lignes de crédit terminées, départ à l’étranger et fin du salariat pour madame. A moins que la fiscalité soit de plus en plus délirante, année après année sur l’immobilier … Pas impossible non plus…

Hors ligne

 

#14 17/01/2018 13h18 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   142 

Très bon sujet,

Et bien, une redite par rapport aux autres contributeurs, mais j’ai suivis le schéma de mes parents (ouvriers) alors que j’étais le 1er ingénieur et cadre de la famille (des 2 cotés). J’ai donc ouvert une assurance vie aux AGF pour préparer ma retraite au plus tôt. Et cela dès ma première année de CDI.

Quelle erreur, un truc qui au bout de 3 ans était toujours perdant en raison des frais de gestion et de droits d’entrée colossaux !

Et bien NON, ce fut la meilleur chose qui me sois arrivée sur le plan de l’épargne. J’ai compris par moi même et très jeune, que l’assureur me tondait la laine sur le dos ! J’ai repris mes billes et j’ai alors investis par moi même, en toute indépendance smile smile smile

Autre erreur, mais qui pourrait me porter préjudice à plus long terme : avoir négliger mon parcours professionnel en dehors de l’entreprise ou je bosse depuis 20 ans, même si j’y ai exercé 4 jobs différents.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#15 17/01/2018 13h55 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   16 

chlorate a écrit :

Mon erreur de jeunesse, avoir accepté de placer mes économies dans un plan d’investissement Generali Vision, extrêmement coûteux et contraignant.

Cette erreur ma rappelle la mienne : avoir investi, à 27 ans, dans 3 tontines à versements périodiques mensuels en 2008, bloquées 20 ans. Investissement recommandé par un camarade qui m’a parrainé pour l’occasion.

En découvrant en 2016 la formule de tableur =TAUX(), j’ai pu calculer moi-même le Taux de Croissance Annuel Moyen (TCAM) d’une tontine à versement périodique et là, j’ai compris ma bourde !
* Rendement à peine meilleur que le fonds euros AFER, épargne totalement illiquide, et a priori pas d’avance possible non plus.
* Impossible de récupérer les sommes versées, et les intérêts et plus-values éventuelles, avant les 20 ans.
* Régime fiscal de l’AV mais pas de contrôle sur la fiscalité l’année de la dissolution de la tontine (impossible de retarder la dissolution).
* Ces placements ont un intérêt pour l’ISF (ce qui ne me concernait pas), pour la transmission de patrimoine (au même titre que l’AV) et offrent un rendement bonifié aux souscripteurs âgés (ce que je n’étais pas : en tant que jeune investisseur, j’étais donc pénalisé encore plus).

J’en suis sorti aujourd’hui.

Tant pis pour les pénalités (les 2 premières années sur les 20 seront perdues soit 7200 € de versements en perte) : la simple stratégie de Fructif (50% tracker monde sur PEA + 50% fonds euros) fera bien mieux, pour moins cher, et sera beaucoup plus souple et transparente !

Mon conseil : Formez-vous et fuyez ces "conseillers" qui créent surtout de la valeur pour eux-mêmes.

Dernière modification par Green (17/01/2018 17h58)

Hors ligne

 

#16 18/01/2018 12h10 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1768 

Intéressant ce sujet.

Je fais l’exercice sérieusement en élargissant la thématique :

1. Ne pas avoir acheté ma RP (un appartement) quand j’ai débuté en CDI


Au final, j’ai été locataire de nombreuses années au même endroit, soit près de 45 000 € de loyers "dépensés", alors qu’à l’époque rétrospectivement, les prix de l’immobilier étaient contenus en région parisienne.

La situation serait peut-être autre aujourd’hui (l’achat en défaveur de la location, à évaluer au cas par cas : Achat ou location: dans quelle ville est-il vraiment rentable d’acquérir sa résidence principale ?), mais j’ai quand même l’impression que souvent, on est locataire pour une durée plus importante que ce que l’on pensait initialement.

2. Avoir acheté mes motos neuves après location avec option d’achat


Comme ça passait en frais sur ma propre société, le mal était moins grand, mais au final, mes deux-roues me sont revenus chers.

Si c’était à refaire, je les achèterais d’occasion, spécialement pour des motos, la décote est très rapide alors que généralement elles sont bien entretenues.

3. Avoir trop attendu avant de faire une reprise d’études


Si c’était à refaire, après seulement deux ou trois ans d’expérience professionnelle, j’aurais directement repris mes études, et avec notamment le MBA de l’IAE de Paris, d’un bon rapport qualité/prix : Les MBAs | IAE de Paris

Ce type de formation, plus on la passe tôt, mieux on peut capitaliser dessus.

4. Ne pas avoir changer de poste tous les deux/trois ans


Je n’ai finalement pas fait carrière puisque j’ai bifurqué assez vite comme consultant indépendant. Mais les années en CDI, j’ai quand même trop traîné (en partie parce que j’avais des projets à côté).

Si c’était à refaire, je serais bcp plus volontariste dans mes choix professionnels, plutôt que me "contenter" de bien faire mon travail.

Autour de moi, des personnes que j’ai côtoyées qui étaient vraiment motivées cherchaient un nouveau job tous les deux/trois ans, avec une hausse de salaire et de fonction, avec un certain succès et elles occupent aujourd’hui des postes importants.

4. Avoir négligé mon anglais durant mes études


Ok la manière dont est enseigné l’anglais au collègue, lycée ou université est nul, mais ce n’est pas une excuse.

Ne pas savoir bien m’exprimer oralement en anglais m’a plusieurs fois pénalisé dans un contexte professionnel.

Si c’était à refaire, je me serais auto-former en auto-didacte durant mes études supérieures.

Hors ligne

 

#17 19/01/2018 11h47 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   

Quel intéressant sujet ! J’avoue battre ma coulpe en secret sur certains sujets, et n’avoir jamais eu l’occasion d’en parler à quelqu’un "qui comprendrait".

Dans ma liste, j’ai :
- le fait d’avoir fermé mon livret A à 4,5% en 2004 pour acheter une moto, alors que le banquier me conseillait de le garder et de faire un crédit consommation à 2%.
- avoir ouvert une assurance vie à la banque populaire pour 5000 euros, dont j’ai récupéré 8 ans après… 5100 euros.
- avoir voyagé toutes ces années en train avec une carte weekend qui faisait soit-disant faire des économies, alors que les billets Prem’s 3 mois à l’avance m’ont permis de diviser ce budget par 3 !

Hors ligne

 

#18 19/01/2018 13h43 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   29 

Sympa ce sujet, cela permets aussi de voir les erreurs des autres, et éventuellement se poser ses propres questions…

Me concernant, 3 erreurs:
1/ Ne pas avoir connu ce forum au début des années 2000 (bon ok…)
2/ Ne pas avoir ouvert un PEA & TITRES il y a 20 ans pour y placer régulièrement de petites sommes sans regarder tout le temps les cours… et sans m’arrêter depuis 20 ans…
3/ Ne pas m’être lancé dans l’immobilier locatif dès 2004, période où j’aurais très largement pu le faire…

Si j’avais suivi ces 3 points, du moins… les 2 derniers, je serais certainement déjà rentier et je pourrais me passer de mon employeur et VIVRE POUR MOI.
Le pire, c’est que ces erreurs, c’était uniquement par manque de connaissance dans ces domaines, car techniquement/financièrement j’avais tout pour m’impliquer… encore plus rageant…

Mais dans tout ceci j’ai quand même une grande chance…. J’ai trouvé ce forum un jour…. Dire que j’aurais pu ne jamais le trouver et ne jamais me lancer dans rien !

PS: Ah oui une petite erreur, moi qui suis fan de technos…. ne jamais m’être intéressé au bitcoin en 2013/2014…. euh… comment dire….
Et une dernière, ne pas avoir gardé certaines voitures que j’avais à l’époque acheté pour pas grand chose… Ma pire erreur est une 911S Targa (roulante mais à refaire…) achetée 5000€ il y a 7 ans… revendue le même prix 6 mois après par manque de place… Toute ma vie je m’en voudrais là…

Dernière modification par Arnaud13 (19/01/2018 13h56)

Hors ligne

 

#19 19/01/2018 13h44 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   

A mon tour:

1 - Ne mettre pas intéressé et formé suffisamment à l’immobilier et la bourse.

Dans ces domaines un manque de formation vous coûte cher et plus tôt on commence plus tôt nous sommes formés et potentiellement indépendant financièrement.

Même si j’ai ouvert rapidement un PEA je n’ai pas assez exploités les opportunités offertes par la bourse et l’immobilier.

2 - Avoir apporté du capital dans l’acquisition de ma RP

Il aurait été préférable de prendre un emprunt et faire travailler mon argent plutôt que d’apporter 100k€.

3 - Essayer de faire moi-même des travaux dans mes investissements locatifs

Pour des raisons fiscales et parce que mon temps est limité il faut se constituer une équipe qui travail pour vous et non pas vous créer un deuxième travail

Hors ligne

 

#20 19/01/2018 15h04 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   

Pour moi, 3 erreurs/regrets principaux :

- En 2003, ne pas avoir vendu mes stock-options (entre 120.000 euros et 150.000 euros à ce moment là après un pic à 280.000 en 2001) pour acheter un appartement sur Paris parce que les prix de l’immobilier me semblaient un peu élevés (et parce que je n’ai pas pris le temps de réellement chercher un appart) … 3 ans plus tard, mes stocks ne valaient plus rien alors que l’immo n’a cessé de monter depuis …  mad

- Avoir laissé dormir mes économies sur des produits qui rapportaient que dalle (Livret A, PEL, Codevi,…) pendant de trop nombreuses années

- Quelques (très chères) vacances à l’autre bout du monde certes sur des plages paradisiaques mais qui au final me laissent assez peu de souvenirs

Dernière modification par Bandini (19/01/2018 15h15)

Hors ligne

 

#21 19/01/2018 15h32 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   

Intéressant ce sujet. Pour ma part (à 34ans):

1/ Ne pas avoir beaucoup plus lu plus tôt - philosophie, business, dev perso - pour se former par soi même.
2/ Ne pas avoir fait des boulots saisonnier/étudiants pour apprendre à (se) vendre au plus tôt.
3/ Ne pas avoir suffisamment planifier ma vie d’adulte, en réfléchissant à un métier "freelancable", car ingénieur généraliste, c’était une certaine "facilité" qui se paye très cher au final (erreur toujours en cours) - bon là ok, c’est peut-être être trop exigeant envers moi-même.
4/ Ne pas avoir acheté dans l’immobilier dès l’obtention de mon CDI (erreur toujours en cours)
5/ Avoir accumulé trop de liquidité en pourcentage de mon capital (LA, CEL, PEL) (erreur en cours de rattrapage)

C’est plus une vision de dépenses en "temps" qui ont été mal faites, que de dépenses en argent au final. Avec des parents non-cadres, la frugalité a été mon quotidien et je n’ai pas eu envie de me rebeller à ce sujet en faisant des folies.

Dernière modification par Swingueur (19/01/2018 15h38)

Hors ligne

 

#22 19/01/2018 15h39 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   

Swingueur, votre liste me fait penser à une autre : ne pas avoir fait de VIE ou d’expatriation quelques années quand j’étais jeune.

En fait on pourrait compiler toutes nos erreurs pour en faire un guide à remettre à nos enfants à leur majorité wink (guide qu’ils mettront un point d’honneur à ne pas suivre puisque nous ne sommes que de vieux cons qui ne connaissons rien à la vie)

Hors ligne

 

#23 19/01/2018 16h08 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   

Beaucoup d’entre vous, comme IH, regrettent de ne pas avoir investit dans l’immobilier au début de la vie active. J’aimerais savoir, si vous étiez dans la même situation mais avec les conditions de marché de 2018, achèteriez-vous?
Je pose la question principalement aux parisiens.

Je trouve le prix d’achat délirant par rapport au prix de location. Exemple, nous louons mon logement 1350€, alors que les prix d’achat pour un bien équivalent sont entre 350 et 450k…
Même pour un achat de RP, le retour sur investissement me parait très faible! De plus, les taux sont très faibles et commencent à entamer une remontée aux USA… Ce qui pourrait potentiellement faire baisser le marché immo quand la BCE suivra?

Je prendrais donc le partie opposé aujourd’hui : dans mon entourage, de nombreux jeunes semblent se "jeter" sur l’immobilier, en empruntant à 20/30 ans pour des biens soit étroits, soit de mauvaise qualité, ou alors franchement éloigné  (car même pour deux jeunes cadre, un bien de qualité à Paris est inaccessible sans apport extérieur).
Les raisons invoquées sont : faire une "bonne affaire" avec les taux faibles / être encouragé par les parents qui eux ont vu leur bien s’apprécier fortement ces 10 dernières années / ne pas reussir à epargner autrement qu’en remboursant un crédit.

J’ai bien peur que cette ruée sur l’immobilier à tout prix soit une des "erreur de jeunesse" qu’on retrouvera le plus d’ici 10/20 ans.

Hors ligne

 

#24 19/01/2018 16h49 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   

Si jeunesse savait ,si vieillesse pouvait ……
Pour ma part la liste est assez fournit mais bon on apprend de ses erreurs, et puis on ne peut  pas refaire le passé  .

Alors conclusion :

Hors ligne

 

#25 19/01/2018 16h51 → Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses ! (erreurs, optimisation, retour experience)

Membre
Réputation :   17 

Dans ce cas, je préfère de loin la version de Patrice Evra

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech