Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#76 21/09/2020 21h30

Membre (2015)
Top 50 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   531  

Ares a écrit :

(c’est potentiellement mon objectif si je décide de faire ça)
[…]
Bon en fait je ne sais pas. Car cela pose un autre problème. Que faire dans 7 ans ?!?

(14/14) Humour sur l’investissement et poissons d’avril !

Hors ligne Hors ligne

 

#77 22/09/2020 10h12

Membre (2019)
Réputation :   24  

@dangarcia
Mais c’est clair ^^

@FunnyDjo
Alors,
coloc à 600€/mois
Assurance maladie 300€/mois (je crois comme ordre de grandeur)
Faire tout en vélo (ou transport) 10€/mois big_smile

Famille en Haute Savoie :p,
Vacance : bateau en club (catamaran, dériveur) à 20€/mois
Randonnée à pied, vélo.

Actuellement, tout compris, je dépense 800€/mois. Si je double mon loyer, ça monte à 1100€. + Assurance maladie. 1500 € est un chiffre raisonnable.

Sachant que certaine personne qui sont au smig en France n’ont pas le choix et le font, donc je pense que c’est réaliste. Ensuite il faut arriver à conserver ce mode de vie.

Mais la question que je me pose aujourd’hui est : à quoi bon ?
C’est peut-être trop hardcore de vivre aussi frugalement (quoi que, si c’est une habitude, ça ne pose vraiment pas de problème).
Et de toute façon se reposera le problème de quoi faire une fois financièrement indépendant.

Peut-être autant trouver un job qui me convient parfaitement dès maintenant,
un job que je serais potentiellement prêt à faire même si je n’étais pas payé.

Hors ligne Hors ligne

 

#78 22/09/2020 11h44

Membre (2015)
Top 50 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   531  

Ares a écrit :

Et de toute façon se reposera le problème de quoi faire une fois financièrement indépendant.

Ce qui devrait vous amener à la question : mon objectif de vie est-il d’atteindre l’indépendance financière ? (a priori je dirais que non)

Hors ligne Hors ligne

 

#79 22/09/2020 12h07

Membre (2019)
Réputation :   24  

En effet, après 9 mois à m’intéresser à l’investissement, j’ai l’impression que ce n’est pas mon objectif.

Seulement, maintenant que je sais que c’est possible, que je suis de par nature frugal, et qu’on peut investir en ETF à 7%/an, comment ne pas automatiquement devenir indépendant financièrement d’ici une dizaine d’années ?

Bref cela devient hors-sujet.

Pour revenir sur le sujet, je pense qu’il est intéressant d’aller aux fondamentaux.
L’adaptation hédonique.

Wikipedia a écrit :

L’adaptation hédonique (ou tapis-roulant hédonique, traduction littérale de l’anglais « hedonic treadmill ») est la tendance observée des humains à revenir rapidement à un niveau de bonheur relativement stable en dépit d’événements positifs ou négatifs majeurs ou de changements importants dans leur vie[…]

Dans l’étude Brickman précitée (1978), des chercheurs ont interviewé 22 gagnants de loterie et 29 paraplégiques afin de déterminer leur changement de niveau de bonheur selon l’événement qui a marqué leur vie (loterie gagnante ou paralysie). L’événement dans le cas des gagnants à la loterie avait eu lieu entre un mois et un an et demi avant l’étude, et dans le cas des paraplégiques entre un mois et un an. Le groupe des gagnants à la loterie a déclaré être aussi heureux avant et après l’événement, et devrait avoir un niveau de bonheur similaire après quelques années. Ces résultats montrent qu’un gain monétaire important n’a eu aucun effet sur leur niveau de bonheur de référence, tant pour leur bonheur présent que pour celui qu’ils projetaient dans le futur. Ils ont constaté que les paraplégiques rapportaient avoir un niveau de bonheur plus élevé dans le passé que les autres (en raison d’un effet nostalgique), un niveau de bonheur plus faible au moment de l’étude que les autres (bien qu’au-dessus du point central de l’échelle c’est-à-dire qu’ils ont rapporté être plus heureux que malheureux) et, étonnamment, ils s’attendaient aussi à avoir des niveaux de bonheur similaires à ceux des autres après quelques années. Il faut noter que les paraplégiques ont connu une diminution initiale du bonheur ressenti dans leur vie, mais la clé de leurs conclusions est qu’ils s’attendaient à revenir finalement à leur niveau de référence dans le temps8.

Adaptation hédonique ? Wikipédia

Si je considère que mon but est d’être heureux dans la vie, alors autant hacker le système et être heureux avec peu.
De là découlerons toutes les économise que vous voulez, étant donné que ce n’est pas ça qui compte dans le bonheur si l’adaptation hédonique est bien réelle.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #80 02/10/2020 17h29

Membre (2018)
Réputation :   21  

Pour couper dans les dépenses indirectement, ce qui marche le mieux pour moi c’est l’épargne automatique. Je verse en début de mois sur mes PEA, PEE, souscription automatique Corum, AV… certaines sommes fixes que j’ai déterminé au préalable. Les impôts sont mensualisés donc ce qu’il me reste peut être dépensé "sans réfléchir".

1 à 2 fois par an je me repose la question de la répartition des mes virements (ex je privilégie le PEA maintenant alors qu’au début j’étais plutôt sur de l’AV) et de leurs montants. J’ai tendance à augmenter mon taux d’épargne depuis le début de ma démarche, mais je dois préciser que je n’avais pas de grosse dépense prévue (ex : pas de changement de voiture, ni de moto, appart’ refait à neuf en 2017..).

Dans les dépenses à réfléchir pour moi il y trois catégories :
*les récurrentes qui implique aucun changement de lifestyle : renégocier ses assurances, son forfait internet, téléphonique… (facile de réduire les montants)
*les dépenses qui impliquent un changement de style de vie : sortie au resto, sortie au pub.. (possible de réduire mais pas trop non plus sinon la vie est triste et les femmes n’apprécient pas lol !)
*les grosses dépenses évitables ou plutôt réductibles: changement de voiture, moto… (entre une voiture neuve et la même 3 ans plus tard quasi 40% de moins). Et là d’un coup vous économisez facilement 7k€ sur une voiture à 20k€ ; à mettre en regard des quelques euros économisés en se privant d’un ciné par ex).

Certain de mes proches me demandent pourquoi j’épargne/investi ? Ma réponse est simple : j’aimerais avoir des "problèmes de riche" dans le futur smile

@Ares : être indépendant financièrement vous donnera le choix dans le futur. (changer de région, de job, prendre un 50%..)

Dernière modification par OnclePicsou (02/10/2020 17h31)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur