Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#126 15/05/2017 23h17 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   14 

Beaucoup de monde semble ignorer le motif pour lequel on paie 1,5 à 2 fois le CA dans le secteur de PlanetArt dixit le DAF lui-même ; Planetart est le pôle Print), et il me semble que vu la croissance et proportion de cette activité tout le monde devrait comprendre l’élément le plus important.
Cet élément est le principal pris en compte par la direction, le mix croissance et investissement,
Le PDG l’avait lui-même dit l’an dernier lors d’une interview, "… si je coupe les investissements…".
La croissance et/ou la rentabilité. Le pôle PlaneArt est rentable au S1 malgré près de 10M d’investissements marketing pour financer son incroyable et insolente croissance. Si la direction décide de couper ces investissements, la croissance passerait à quoi, 5% ou 10% ? Le modèle se base principalement sur une augmentation progressive du panier moyen, une monétisation du Big Data, ainsi qu’un retour du client sur le moyen terme.

Si par exemple, on supprime l’investissement, on tendrait sur mínimum 14M€ de RN soit 0,559€ pour un PER de 15…Voilà pourquoi on paie 1,5 à 2 fois le CA dans le secteur.

Voici les chiffres officiels de l’investissement :

Au S1 2015/16
"Cette montée en puissance, en conformité avec le budget, se traduit par d’importants investissements marketing nécessaires à l’acquisition de nouveaux clients, qui pèsent mécaniquement sur les comptes pour un montant de 9,8 millions
 d’euros."

Au S1 2016/17
"PlanetArt  profitable  :  Ebitda  ajusté  de   0,4  M€  contre  -­-5,3  M€  un  an  plus  tôt  sans  diminuer   les  investissements  soutenant  une  forte  croissance"

Document de référence 2015/16
"La marge d’EBITDA s’est améliorée sur l’exercice (passant de - 29 % à - 17 %) malgré des investissements marketing très importants (13,3 millions d’euros en 2015-2016)"

Hors ligne

 

#127 17/05/2017 17h49 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   86 

C’est une action qui déchaîne les foules : sur Boursorama, les modérateurs ont été obligés de fermer le forum dédié à Avanquest pendant quelques minutes pour faire du grand ménage.

En tout cas, aujourd’hui, avec un CAC40 qui termine à -1,63%, j’avais le portefeuille presque tout rouge, mais heureusement, une jolie ligne toute verte de la part d’Avanquest égayait le tout. Le titre nous a offert une belle journée et un super finish avec un +10,63%.

Je suis prudente mais j’y crois un peu quand même.wink

Dernière modification par Isild (17/05/2017 17h50)

Hors ligne

 

#128 17/05/2017 18h08 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   14 

Il va y avoir un gros newsflow au S2, plusieurs entrées au capital, le lancement de la plateforme pour Carrefour qui rapportera de nombreux millions et plus encore dans le domaine de l’IOT.

Les autres pôles aussi peuvent surprendre, vous avez lu mon post juste au-dessus sur le pôle print…On aura la capacité d’augmenter les investissements pour la croissance de 14 à minimum 19M€ en 2018 vu le RN que génèrera la pôle, ainsi l’expansion en Europe sera forte et la croissance aussi, même s’il y a un décalage entre CA et investissement.

Hors ligne

 

#129 17/05/2017 18h19 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   

Ca deviens de la folie avanquest +80 ya 2 jours -60 hier et je vais finir à +54

Hors ligne

 

#130 17/05/2017 18h26 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   86 

Rallye, j’ai lu attentivement vos posts sur Boursorama (c’étaient presque les seuls qui avaient de l’intérêt).
Vous semblez maîtriser le dossier et votre argumentaire fait mouche.

MickenseN, ça valait le coup de rentrer un peu tard alors ? wink

Hors ligne

 

#131 17/05/2017 18h33 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   

Seul l’avenir nous le diras wink

Hors ligne

 

#132 17/05/2017 21h48 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   14 

Ce qui va être intéressant, c’est de connaître quel sera le budget d’investissement en 2018. Voici mes estimations, à chacun les siennes.
14M€   x = y
x = cash supplémentaire que génèrera l’activité qui devrait désormais accélérer ses investissements d’année en année puisqu’elle est bénéficiaire.

Évolution et perspective 2015/16 > 2016/17
Au S1 on passe de -5,3M à  0,4M
Au S2 il y a eu -4M donc comme mínimum un équilibre.

On peut donc estimer une amélioration annuelle à 9,3M.

La croissance est assez linéaire même si elle sera affectée par le début des investissements en Europe,continentale (j’ai observé des mouvements en France et en Italie)

Hors ligne

 

#133 20/05/2017 10h41 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   86 

Le journal Investir est moins optimiste que nous et recommande de se tenir à l’écart d’Avanquest.

Investir a écrit :

RESTER À L’ÉCART : le développement de PlanetArt nécessite des investissements coûteux en marketing (offres gratuites pour conquérir denouveaux clients), qui va obérer la génération de trésorerie pendant encore un moment. La visibilité sur la publication de profits reste encore limitée.
De plus, le marché du développement des photos est très concurrentiel. Enfin, la hausse récente du titre en limite bien évidemment l’intérêt.
Nous préférons rester prudents
(AVQ).

Cet article ne va pas arranger nos affaires !

En tout cas, je suis contente, j’ai appris un nouveau mot aujourd’hui : obérer.
Je vais essayer de le caser au boulot lundi. Ca va pas être facile mais j’aime les défis !

Dernière modification par Isild (20/05/2017 10h46)

Hors ligne

 

#134 20/05/2017 12h00 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   12 

Même à 0,10 ils disaient cela. C’est sur c’est une action risquée et spéculative donc en analyse financière pure c’est pas forcément un investissement secure. Mais si on croit fondamentalement dans la disparition des appareils photos remplacés par des smartphones mais dans le fait que les gens voudront toujours des photos physiques, alors je pense que freeprints tient le haut du pavé.

Hors ligne

 

#135 20/05/2017 13h56 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   14 

Nous connaissons mieux la société que ces journalistes. Ils ne pensent qu’à sécuriser les PV et perdront la suite. Un seul communiqué sur l’iot et snif.

Cela me rappele Oddo à vendre début 2016.

Hors ligne

 

#136 20/05/2017 14h01 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   117 

Est ce que les magazines comme investir and co ont de l’influence sur la blogosphère et les investisseurs non debutant ?

Je ne crois pas.

Hors ligne

 

#137 20/05/2017 14h16 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   251 

Dsl François, on ne peut pas dire qu’AVANQUEST ait beaucoup d’institutionnels à son capital (depuis la sortie d’AMIRAL du dossier) ; je ne connais aucun des institutionnels ci-dessous :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8751_avanquest_instits.jpg

Soyons réalistes, il y a beaucoup de spéculateurs sur la valeur et des suiveurs + ou - débutants !

@+
Bons trades
Stan

PS : la ressource (encore gratuite) Shareholders Major AVQ Avanquest SA including Fund and Institutional

Dernière modification par stanny (20/05/2017 14h29)


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#138 24/05/2017 10h34 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   121 

Bonjour à tous;

Beaucoup de choses ce sont passées depuis ma prise de position sur la valeur :
Pour mémoire j’ai acquis 124 000 titres pour environ 0.104 de PRU.

Mon raisonnement a été exposé dans mes posts précédents sur cette fille mais pour résumer :

3 Segments :
My device compté pour 0
Software compté pour 0
Planet-art.

J’ai considéré à l’époque que la trésorerie dans les comptes était excédentaire et j’ai donc retraité la VB de la trésorerie nette pour obtenir une VE de : 30 M€

A cette époque Planet art réalisait un CA de 56 M€, et le rapport de Juin 2016 indiquait que le T4 avait dégagé un Ebitda positif de 8%. La croissance estimé était importante.

Bref à cette époque on payait 50% du CA pour une activité en croissance forte et à priori rentable.
Pour ce prix nous avions également une activité mature de 40M€ de CA et peu ou prou à l’équilibre ainsi qu’une activité avec pratiquement pas de CA, mais sur un secteur à priori porteur.

D’autre part, en steady state nous avions un ebitda de 8% pour 56M€ de CA soit 4.5M€ soit un ratio de 6.6… vraiment pas cher pour cette croissance.

Depuis …

Il s’est passé beaucoup de choses :
- vente de l’autocontrôle avec un PV sur les actions achétée courant 2016
- émission de dettes
- Filialisation de Avanquest Sofware
- Filialisation de My Device - et arrivé d’un acteur dans le capital valorisation l’entreprise 30 M€
- Changement de nom
- Confirmation de la croissance
- Confirmation de la rentabilité de Planet Art

-Dilution à venir par émission d’actions gratuites

… presque X5 pour le titre.

Alors est-ce que ça vaut toujours le coup ?

Personnellement j’ai vendu
44000 titres @0.26
15000 titres @0.34
25000 titres @0.50

Pourquoi ?
J’ai préféré récupérer ma mise + prendre un peu de plus value, car j’ai estimé que la hausse @0.26 m’apporté un très bon TRI (idem pour 0.34) et dans ma vision conservatrice j’estimé l’entreprise autour de 0.26/0.30 €.

Avec les derniers résultats j’ai refais mes calculs, et j’ai estimé que 0.5€ était un bon prix -ni trop cher- ni vraiment cheap.

Il ne m’apparaît plus si évident aujourd’hui que la trésorerie puisse être décomptée de de la VE, car je ne suis pas très à l’aise avec la valorisation de My device.
Nous apprenons que SEMTECH est rentré au capital sur la base d’une valorisation de 30M€, mais rien ne nous indique que le collatéral n’est pas 20M€ de trésorerie + 10M€ d’incorporel par exemple.
En conséquence je ne vais pas considérer à la fois la valeur de My device et la tréso comme disponible car j’ai peur de compter 2 fois la même chose.
Je vais retenir comme valeur le minimum des deux. Au bilan semestriel la trésorerie est de 22M€, la dette de 1.3M€.
La valorisation de My device est 30M€ (suite à l’entrée de Semtech), je vais donc considérer que Mydevice + Tréso = 20M€. (Ce qui revient à compter Mydevice pour 0 et considérer la trésorerie au bilan comme excédentaire).

Par conservatisme nous prendrons comme valorisation de Software = 0.

Concernant planet ART.
La croissance est très très bonne, et l’activité rentable.
Le T4 2015-2016 nous indiquait un ebitda positif à hauteur de 8%. La rentabilité de ce segment est pilotable par le management car c’est un arbitrage entre frais de marketing pour le développement long terme et rentabilité immédiate.

Je comprends des interviews que j’ai lu que le management est totalement lucide sur ce point et je pense également que compte tenu des actions gratuites qui seront distribuées celui-ci n’est pas neutre à une augmentation du cours.
Le marché ayant parfois du mal avec le long terme, il va falloir afficher de la rentabilité au prochain résultat annuel, et je pense que ce sera de l’ordre de ce qui a été écrit dans le rapport N-1 soit 8% d’ebitda.
En steady state, et sans croissance je pense que c’est beaucoup plus élévé.

Selon le T3 nous avons réalisé sur Planetart un CA de 68M€ environ soit une base annuelle autour de 90M€ mais je vais retenir 85 M€.

Avec un ebitda de 8% cela représente environ 7m€. (j’estimé entre 2 et 11 dans un post précédant)

Aujourd’hui la VB est de 180M€ j’ai retenu 20M€ net de dette pour My-device soit 160M€ pour le reste.
Considérant 0 pour software, cela représente 23 fois l’ebitda de Planet Art.

C’est assez cher mais j’ai était assez conservateur en comptant Software pour 0.
C’est un prix correct pour une boite capex light comme planetArt avec une telle croissance, mais à ce niveau de prix il n’y a plus de marge de sécurité si la croissance n’est pas au rendez-vous.

En conséquence, l’augmentation du cours dépendra des bonnes nouvelles des choses que j’ai compté pour 0 et d’un maintien de la croissance (ou son augmentation pour planet art).
En d’autre terme ce n’est plus une aussi belle affaire, mais ca reste un probable pepite, j’ai donc gardé un tiers de ma ligne.
D’autre part, j’avoue être biaisé par la performance passée et voir une ligne avec 380% de PV ca flatte l’égo.

Qu’en pensez vous ?

Hors ligne

 

#139 25/05/2017 20h32 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   12 

Pryx, j’ai un peu pres le même raisonnement que vous bien que pour moi la valeur est plus précisément dans le mobile to print. 60ME de CA et un taux de croissance de plus de 100%. Activité rentable et même très rentable si on retraite les frais de développement. Bref ce n’est pas loin de justifier la capitalisation…

Mais le plus important : le management. En 3 ans, CESARINI a transformé une boîte de logiciels en déclin en 3 business très intéressants. Pourquoi s’arrêterait il en si bon chemin?

Dernière modification par Bamaki (25/05/2017 23h40)

Hors ligne

 

#140 29/05/2017 10h53 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   121 

@Bamaki;

Comme indiqué dans mon post, je pense que le prix aujourd’hui est justifié au regards des éléments en notre possession et qu’il a à mon sens rejoint la valeur de l’entreprise.

La valeur de l’entreprise pourrait bien exploser dans le futur si :
- My device annonce des contrats juteux
- Planet-art (et plus précisément le mobile-to-print je vous rejoins) continu son insolente croissance et dégage de beau profits

et le prix souffrir si les éléments ci-dessus déçoivent.

Hors ligne

 

#141 29/05/2017 10h59 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   12 

Ce que je veux dire, c’est que oui la valeur du business est atteinte selon moi également. Mais il y a une valeur inquantifiable qui me fait rester. C’est le management, CESARINI a récupéré une boîte au fond du trou, et il a fait un travail assez incroyable. D’une boîte de logiciels en déclin, il a vendu une grosse partie et développé un business comme FreePrints qui sort de nulle part, et peut être qu’avec mydevices il va refaire le coup. Du coup pour moi, ca justifie de rester à ce prix, il compose vraiment trop bien depuis 3 ans pour s’arrêter là

Dernière modification par Bamaki (29/05/2017 11h04)

Hors ligne

 

#142 29/05/2017 12h02 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   121 

@Bamaki,

Je suis en phase avec vous.
Mais cela devient trop prospectif pour y accorder une place aussi importante dans mon PEA.
Je reste encore investi sur la valeur mais seulement sur 1/3 de ma position initiale.
Ce qui compte tenue de la hausse du titre est encore important pour mon portefeuille.

Je suis également curieux et impatient de voir la suite.

Bien à vous.

Hors ligne

 

#143 29/05/2017 16h38 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   86 

Je ne sais pas ce que l’avenir nous réserve avec cette société. Beaucoup de potentiel mais tout cela reste encore très hypothétique.
Pour le reste, elle est assez incroyable à suivre. Son cours fait les montagnes russes.
En une journée, elle est capable de reprendre tout ce qu’elle a perdu en une semaine.

Hors ligne

 

#144 03/06/2017 16h28 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   14 

Vu les développements de ces deniers jours, il n’y a plus aucun doute, Freeprints part à l’assaut de l’europe continentale.

Leader mondial grâce au US et UK, le temps est venu d’attaquer l’Europe continentale.
Certains acteurs se sont, entre-temps, lancés en Europe continentale.
Les plus connus ont une seule application sur androidrank pour l’ensemble de l’Europe (IMPORTANT: uk+continent), Lalalab qui totalise 1 588 000 de téléchargements, Photobox avec 790 000 téléchargements et Cheerz avec 678 000.

Pour freeprints, tactique différente, il y a une application pour chaque pays aucune avec une note inférieure 4,5 / 5.
La version française est sur le point d’atteindre les 500 000 téléchargements pour freeprints et pour photobooks 29 400 .
La version italienne, 152 600 pour freeprints et le lancement de photobooks le 24 mai
La version espagnole de freeprints vient d’être lancée hier et freeprints photobooks sous peu, car la page web est mise en ligne et l’annonce tout comme lors du lancement de freeprints quelques jours avant.
La version allemande, 66 000 téléchargements

PlanetArt part à l’assaut de l’Europe. J’attends du changement dans les offres avec propositions d’autres produits que les photos via App

Population française 67 millions
United Kingdom 65 millions
Italie 60 millions
Espagne 46 millions
Allemagne 81 millions

Ils n’attendent plus d’avoir un certain nombre de clients freeprints, donc lancements simultanés de freeprints et freeprints photobooks.
On va avoir deux nouveaux pays pour photobooks avec l’Italie et l’Espagne, soit 100 millions de personne.
Sachant que l’impression en europe est déjà rentable étant leader au UK, l’impression se fera certainement là-bas.

Les photos et albums, c’est bien, mais….

Encore 3 nouveaux produits pour le web to print ces dernières semaines. Je pense personnellement que parmi les derniers produits, ceux des coussins et tampons personnaliss feraient un carton sur freeprints. Le web to print n’est présent qu’au US, donc je peux comprendre que cela mette du temps pour lancer les produits en Europe, mais pourquoi ne pas les proposer au US en ayant déjà les sous-traitants ?
Vu le nombre de clients actuel, quand je vois le potentiel de monétisation de ceux-ci avec les produits de photoaffections. com, je me demande ce qu’ils attendent pour franchir le pas.

Les marges brutes sont de mémoire 50% pour les produits web to print, 20% pour freeprints et 40% pour freeprints photobooks, donc le potentiel de croissance et de rentabilité est encore énorme.

Dernière modification par rallye (03/06/2017 19h17)

Hors ligne

 

#145 04/06/2017 00h13 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   12 

Cela ne sert à rien de vouloir aller trop vite à sortir de nouveaux produits. Il y a déjà un leadership à conquérir dans la photo et l’album photo donc il faut se concentrer là dessus car ce ne sera pas si facile. Une fois que FreePrints sera leader dans pas mal de pays, la question se posera. Mais aujourd’hui il faut miser les cash flow dans le marché le plus important, c’est à dire les photos.

Hors ligne

 

#146 18/06/2017 09h30 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   14 

June 12, 2017

myDevices Selected by Orange to Showcase IoT at Viva Technology

Paris, France – June 12, 2017 — myDevices, the Internet of Things (IoT) solutions company that “simplifies the connected world”, today announced it will exhibit its awarding-winning Cayenne IoT solution builder with Orange, one of the world’s leading telecommunications operators, at Viva Technology.  Orange is a platinum sponsor of Viva Technology, a trade show for the world’s innovators, tech-lovers and pioneers of the future, being held in Paris from June 15 – 17, 2017.

myDevices has been selected by Orange as an innovative start-up with a solution to accelerate IoT projects of its enterprise customers. myDevices will demonstrate tools to create IoT solutions in booth M07-035 located in Hall 1.

myDevices has developed an IoT Ready Program™ that allows sensor, gateway, microcontroller and other device manufacturers to make their devices “drag-and-droppable” in myDevice’s Cayenne IoT solution builder. This means that an IoT developer can integrate an IoT Ready device into their project without having to write code to provision that device then seamlessly integrate and connect to the Orange LoRa® network.

This enables developers to quickly design, prototype, and commercialize IoT solutions such as smart buildings, smart farming, smart metering and asset tracking applications. myDevices will demonstrate its end-to-end IoT restaurant solution as an example of finished IoT solutions created with Cayenne and ready for deployment to Orange customers.

“This collaboration between trusted partners highlights how IoT market leaders can create dependable and secure IoT solutions that generate new revenue streams and reduce operational costs across a variety of vertical markets,” said Kevin Bromber, CEO of myDevices. “The use cases are endless, and we are proud that myDevices has been selected by Orange as one of the most innovative IoT startups.”

Hors ligne

 

#147 18/06/2017 10h31 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   14 

Kerlink et myDevices intègrent la technologie pour accélérer la conception et le lancement des applications et des services IoT

Philadelphie, le 13 juin 2017: Kerlink, spécialiste et leader mondial des solutions réseau dédiées à Internet of Things (IoT), et myDevices, la société de solutions IoT qui «simplifie le monde connecté», a annoncé aujourd’hui qu’ils intégrent leurs technologies complémentaires Pour accélérer la conception et le lancement des applications et services intelligents IoT.

Les deux entreprises intègrent des interfaces de programmation d’applications (API) intégrées à la plate-forme de gestion de réseau principale de Kerlink, Wanesy RAN (Radio Access Network) et sa version intégrée plus légère, Wanesy SPN (Small Private Network), dans le développeur de projets Cayenne IoT de myDevices, Une plate-forme d’activation des applications glisser-déposer. Étant donné que les stations de Kerlink sont pré-enregistrées et que leurs solutions de réseau de base font déjà partie de cette intégration, il sera immédiatement plus facile pour les clients d’utiliser la plate-forme Cayenne pour concevoir des services et des applications et connaître rapidement la qualité et la flexibilité des solutions réseau de Kerlink.

Cette collaboration permet aux utilisateurs, aux fournisseurs de services et aux concepteurs d’applications IoT de créer facilement un compte sur la plate-forme Cayenne, de sélectionner le protocole LoRaWAN TM et de choisir et de connecter des points finaux pré-approuvés ou des dispositifs tels que des capteurs, des actionneurs ou des traceurs. Le partenariat permet également une intégration plus rapide des appareils connectés LoRaWAN TM sur les principaux marchés verticaux du catalogue LoRa Alliance TM . Les nouveaux capteurs et autres dispositifs seront validés lors de l’intégration avec Cayenne, et la préconfiguration et le pré-test des stations de base Wirnet accéléreront encore la conception des services et des applications connectés.

L’accord augmente également la flexibilité d’intégrer les réseaux existants ou nouveaux de Low Power Wide Area (LPWA) utilisant les stations Kerlink et les plates-formes Wanesy RAN ou Wanesy SPN de Kerlink.

«L’intégration des produits et des services Kerlink avec la plate-forme d’activation des applications de myDevices fournit des solutions complètes et complètes pour le déploiement rapide de réseaux IOT importants, intelligents ou spécifiques au site avec des périphériques pré-testés et la gestion de services à valeur ajoutée verticale, "A déclaré Yannick Delibie, PDG de la filiale américaine de Kerlink, Kerlink Inc." Notre collaboration, qui souligne également comment le portefeuille de solutions de Kerlink complète les technologies IoT clés comme Cayenne, réduira considérablement à la fois l’effort de conception d’application et le délai de mise sur le marché pour les utilisateurs du LoRaWAN Protocole TM . "

«Grâce à notre programme IoT Ready, les développeurs peuvent combiner les capteurs, les passerelles et les autres appareils de notre vaste catalogue, puis profiter de la connectivité fournie par Kerlink», a déclaré Kevin Bromber, PDG de myDevices. "Ainsi, cette collaboration entre myDevices et Kerlink signifie que les points terminaux du réseau IoT peuvent immédiatement commencer à collecter et à transmettre des données qui peuvent être directement exploitées et affichées dans l’interface utilisateur de Cayenne. Travailler avec des leaders de l’industrie tels que Kerlink souligne la collaboration entre les partenaires dans l’écosystème LoRaWAN TM et favorise notre objectif commun d’accélérer le développement et le déploiement de solutions innovantes IoT ".

Kerlink, une société à croissance rapide et cotée en bourse qui a récemment créé une filiale américaine basée à Chicago, a réalisé plus de 70 000 installations IoT pour plus de 260 clients en Europe et en Asie. Ses équipements, logiciels et services IoT contribuent à alimenter l’adoption rapide et mondiale de l’IoT via la technologie LoRaWAN TM , qui fournit les économies de coûts et les fonctionnalités d’efficacité énergétique nécessaires pour connecter des milliards de périphériques IoT.

Basé à Los Angeles, myDevices développe une technologie qui permet aux entreprises de concevoir, prototyper et commercialiser rapidement des solutions IoT. MyDevices ’Cayenne IoT Project Builder devient la norme de l’industrie pour la création et la livraison de solutions IoT finies.

Kerlink et myDevices, qui sont à Philadelphie pour la 8ème réunion des membres de LoRa Alliance TM ( Amériques), sont des membres fondateurs de LoRa Alliance TM .

Hors ligne

 

#148 18/06/2017 10h41 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   117 

Si je comprends bien les accords mydevices , ils esperent que des développeurs ou acteurs vont utiliser mydevices et leur filer des fees ?
Dans mon domaine, les boites sont partenaires des bons comme des mauvais produits.
Cela offre une meilleure visibilité mais c’est tout.

Hors ligne

 

#149 18/06/2017 11h13 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   14 

Il y a plusieurs modèles de monétisation pour mydevices

1)"Notre modèle économique est toujours en construction et reste à valider, mais nous en avons aujourd’hui une vision claire - entre ventes directes B2B, partages de revenus via des intermédiaires déployant des solutions IoT (opérateurs Télécom, SSII, etc.) et vente de services prémium aux développeurs"

2)Les gros deal avec personnalisation de la plateforme comme pour Carrefour avec le lancement (début des revenues réccurent) d’ici fin 2017.

3) Vente de services prémium aux développeurs
“L’usage de Cayenne est gratuit en dessous de 50 objets et de 1 Go de données (au-delà, la facturation se fait au volume). Un modèle adapté à la réalisation de prototypes, qui reste le stade majoritaire des projets IoT à ce jour, les mises en production massives demeurant l’exception. Notamment compatible avec les pico-ordinateurs Pi et Arduino, Cayenne reconnaît une centaine d’objets et propose un service en ligne permettant aux fabricants d’enregistrer un nouveau terminal sur la plate-forme.”
On peut voir les tarifs sur mydevices.com/pricing même si la page est cachée

4) les packs Iot pour BtoB annoncés cette semaine par mydevices commercialisés par Orange et d’autres acteurs à leurs clients avec des news derrières bientôt, la possible annonce pour la box Air bnb etc.
Voir
IoT in a Box
| LinkedIn

Avec cette réponse du directeur à une question
"Hi Tom - I can’t pre-announce any specifics here, but these solutions will definitely be available through distribution and resellers. Stay tuned :-)"

Parmi les boîtes IOT lancés, j’ai pu déchiffrer certaines photos.

Bleu clair pour les congélateurs, réfrigérateurs et chambres froides
Bleu foncé pour les édifices
Rouge pour les appartements saisonniers et les propriétés

Il semble qu’avec Semtech orientant le business et les prochaines entrées prévu mydevices devienne la plateforme IOT de référence pour Lora. Elle est aussi compaible NB-iot, Sigfox etc.
Combien la valoriser ?

Internet of Things - Business Models

Si Sigfox vaut le milliard alors que le niveau des infrastructures génère  peu de valeur, 5-10% et que les plateforme IOT en génère le plus avec 30-40%.

On verra d’ici quelques mois avec le début de la monétisation et toujours la plus grande communauté IOT avec 250 000 développeurs actifs.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par rallye (18/06/2017 17h36)

Hors ligne

 

#150 04/07/2017 19h07 → Claranova (ex-Avanquest) : logiciels pour particuliers et les entreprises (avanquest, cesarini, claranova, iot, restructuration)

Membre
Réputation :   

La valeut enchaine les séances dans le rouge. Serais ce dû a la sanction des 100k€ ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech