Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Esker sur nos screeners actions.

[+2]    #1 17/07/2019 16h40

Membre (2012)
Réputation :   100  

ESKER
FR0000035818 ALESK

Esker est une societé spécialisé dans la conception et l’édition de logiciels de traitement automatique de fax, de diffusion électronique de supports papiers et de connectivité.

zonebourse a écrit :

L’activité du groupe s’organise autour de 3 familles de produits :
- logiciels de diffusion électronique de supports papiers ;
- logiciels de traitement de fax (n° 3 mondial) ;
- logiciels de connectivité : (n ° 1 européen) : destinés à un accès immédiat et sécurisé aux données centralisées de l’entreprise.

Cette société intervient principalement pour la France et les US.
Son dirigeant, Jean-Michel Bérard, MBA, dans l’entreprise depuis 1985, détient 6.8% des actions soit environ 25M de $
Capitalisation 475M€

Quelques chiffres

CA 2019     101 M
EBIT 2019     14,0 M
Résultat net 2019     10,6 M
Trésorerie 2019     21,3 M
Rendement 2019     0,63%
   
CA 2020     116 M
EBIT 2020     16,9 M
Résultat net 2020     12,9 M
Trésorerie 2020     30,6 M
Rendement 2020     0,75%
   
PER 2019     42,8x
PER 2020     35,2x
VE / CA2019     4,29x
VE / CA2020     3,65x
Capitalisation     452 M

Le PER est élevé et au premier regard, on se dit que la partie fax ne vaut plus grand chose. C’est sans doute vrai. Toutefois, les cartes fax ne représentent que 0,4% du CA. Les services associés représentent plus mais je ne peux l’analyser.
L’évolution du cours d’Esker depuis 3 ans est impressionnant.

Voilà, j’ai conscience que cette présentation est très légère mais vous donnera peut être envie d’en découvrir plus sur cette entreprise.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Geoges (17/07/2019 16h41)

Mots-clés : cloud, services, transformation digitale


Portefeuille : 16% de TRI sur 10ans | "Je peux être rentier à vie, à condition de mourir l'année prochaine :)"

Hors ligne Hors ligne

 

#2 17/07/2019 21h48

Membre (2019)
Réputation :   0  

J’adore cette entreprise, pour moi une pépite française qui pourrait se faire OPAiser. Par contre, je suis toujours inquiet quand c’est sûr Alternext, même si la boite s’avère sérieuse et fiable, et elle commence à avoir des grands comptes comme client.

Par contre, je n’ai jamais "en vrai" leur solution et leur implémentation dans les entreprises. Mais d’après les retours, c’est plutôt très efficace et rentable leur solution de numérisation.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 17/07/2019 23h16

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   296  

Bonjour,

Pour ce que ça vaut, j’ai un ami qui travaille chez Esker et qui ne tarit pas d’éloges sur cette société, ses performances commerciales et les conditions de travail - l’intéressement et la dynamique du cours de bourse y sont peut être pour quelque chose :-)

Même si un avis ne permet pas de généraliser, je trouve ça plutôt rassurant lorsque des employés sont positifs sur leur société et ses perspectives…

A titre personnel j’attends désespérément un coup de fatigue du cours de bourse pour entrer, car au prix actuel je trouve les attentes vraiment élevées… Le problème est que je risque d’attendre longtemps !

Hors ligne Hors ligne

 

#4 18/07/2019 11h08

Membre (2014)
Réputation :   97  

Merci pour l’ouverture de ce fil, je suis d’accord que c’est une entreprise à suivre.

La société pour laquelle je travaillais avant, un grand groupe publicitaire français, l’a mis en place et en est pleinement satisfaite. L’intégration avec SAP est parfaite, OPAisable par SAP je n’irai peut-être pas jusque là, mais clairement une synergie intéressante.

En portefeuille depuis 2 ans, donc porteur satisfait en ce qui me concerne. Je conserve ma ligne, je pourrais renforcer dans un creux.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 04/04/2020 14h34

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   296  

Bonjour,

Le PDG d’Esker semble avoir confiance dans l’avenir de sa société, puisqu’il achète des actions à 84.45 Euros.

https://www.zonebourse.com/ESKER-652781 … sition.pdf

Bonne journée

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 10/04/2020 20h44

Membre (2011)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   437  

Cette boite est une chouchou de la cote, pour de bonnes raisons .. Mais ca pique un peu la valo quand même.

En gros, contrats sur 3 ans avec une récurrence de 70% environ pour une croissance de 15 à 20%.

Donc en 2020, si les clients ne coulent pas, ya une vision du CA minimum sur les 3 ans.

Ca coche les cases

- secteur en croissance (et c’est pas fini, marché énorme qui grandit chaque mois avec les progrès de l’IA)
- rentabilité frote
- visibilité sur 3 ans
- récurrence

C’est quand même beau .. ça, le marché le comprend bien …

Pas actionnaire, tjrs eu du mal à acheter …..


Youtube Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

#7 14/04/2020 18h25

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   296  

Bonjour,

Le CA du T1 vient de sortir:
https://www.esker.fr/a-propos-esker/com … stre-2020/

16% de croissance par rapport au T1 2019, et une relative sérénité affichée par rapport à l’impact du COVID.

Par ailleurs, et de mon point de vue, à long terme la crise actuelle vient plutôt renforcer les fondamentaux d’Esker qu’autre chose, car cela va encourager les entreprises à dématérialiser toujours d’avantage.

Bonne soirée

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Nemesis (14/04/2020 18h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#8 27/05/2020 10h13

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   296  

Bonjour,

Sword Group et Esker annoncent un partenariat:

https://www.sword-group.com/wp-content/ … r_FR-1.pdf

Sword commercialisera les solutions d’Esker. Voilà qui devrait permettre d’étendre la clientèle cible…

Je ne savais pas trop si l’info devait aller dans la file SWORD ou Esker :-)

Bonne journée

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 11/09/2020 10h26

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   296  

Esker publiait hier soir ses résultats pour le S1 2020:
- Après un T2 stable (effet covid etc), on obtient 7% de croissance organique sur le semestre à 54,3 MEur
- EBIT à 11,4 % soit 6,2 MEur, en baisse par rapport au S1 2019 (7,2 MEur / 14.4%)
- RN stable à 5,4 MEur
- Trésorerie nette à 17,2 MEur

Si j’ai bien compris, la baisse de l’EBIT s’explique par un recrutement plus dynamique que la croissance des revenus (+14% de personnel, dont +19% en R&D).
Ces recrutements supporteront la croissance future, les choses devraient donc se normaliser dans les mois qui viennent, rien d’alarmant de mon point de vue.
La société s’attend à un retour à son rythme de croissance "habituel" pour 2021.
Géographiquement, l’Europe n’évolue pas mais les US (+14%) et surtout l’Asie (+32%) tirent la croissance, ce qui me semble de bonne augure pour la poursuite de l’internationalisation.

S1 2020

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 11/09/2020 10h34

Membre (2014)
Réputation :   199  

Assez intéressant d’autant plus qu’elle est éligible au PEA-PME, c’est toujours bon à prendre quand on arrive au plafond du PEA et qu’on recherche des valeurs plus petites et un peu plus "sport" que les gros blue chip.
La numérisation et le Document Process Automation est un secteur qui évolue favorablement et quand je vois le "merdier" (pardonnez l’expression) de papier qui est encore brassé dans les grands groupes, je me dis qu’on en a encore pour des années à rationaliser tout cela.
Le secteur est porteur, même si les ROI sont toujours plus difficile à faire accepter aux dinosaure du papier ’qui vont vous demander un dossier papier pour valider le projet de démat…)

Dernière modification par Dooffy (11/09/2020 10h35)


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

#11 18/09/2020 10h41

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   296  

Bonjour,

Interview du PDG d’Esker sur ZoneBourse aujourd’hui, où l’on a l’explication du coup de frein sur la croissance: c’est notamment la part CA indexée sur le volume d’activité des clients.

https://www.zonebourse.com/actualite-bo … -31290115/

Enjoy :-)

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 14/10/2020 09h06

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   296  

Le CA du T3 est sorti hier soir, une publication que je qualifierais de "sans surprise":
https://www.esker.fr/a-propos-esker/com … stre-2020/

L’activité est repartie avec le déconfinement:
CA T3 2020: 27,1 (+7% ou +10% à TCC)
CA 9mois 2020: 81, 4 (+8% à TCC)

Le SaaS est en forte croissance (14% sur le T3) et le reste ralentit…
Pespectives inchangées avec +9% de croissance en 2020 et une rentabilité équivalente à 2019.

On va voir comment Mr Market digère tout ça, pour l’instant le cours est stable à 150 Euros.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Nemesis (14/10/2020 09h24)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 12/01/2021 23h53

Membre (2018)
Réputation :   28  

Bonsoir,
Après bourse, la société a publié le chiffre d’affaires du trimestre 4.

Trimestre record, année record; il semblerait que la société n’ait pas trop de soucis à traverser la crise actuelle.

Le chiffre d’affaires ressort à +8% en données publiées.

Sur le dernier trimestre de l’année, les nouvelles signatures ont augmenté de +30% par rapport à 2019 (qui détenait jusqu’alors le record).

La trésorerie nette a augmenté et est passée de 20,2M€ au 31.12.2019 à 30,7M€ au 31.12.2020.

« Esker attend une solide croissance organique à deux chiffres pour l’ensemble de l’année 2021. A ce niveau de croissance, la profitabilité devrait s’établir entre 10 et 15%. »

Source vers le communiqué

Jeim

Hors ligne Hors ligne

 

#14 13/01/2021 10h04

Membre (2012)
Réputation :   100  

Esker est une societé sur laquelle j’ai une forte conviction pour ma part, présente en portefeuille depuis un moment. Je trouve qu’elle le rend bien aux actionnaires au travers de sa croissance et du dynamisme de cours de son action. Pour rappel, de nombreux salariés d’Esker sont intéressés au travers d’actions, cela aide aussi visiblement.


Portefeuille : 16% de TRI sur 10ans | "Je peux être rentier à vie, à condition de mourir l'année prochaine :)"

Hors ligne Hors ligne

 

#15 18/02/2021 11h48

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   296  

Bonjour,

Comme évoqué sur la file de portefeuille de LInvestisseur, Esker a fait une belle envolée récemment.
Que pensez vous de la valorisation actuelle ? Si on se base sur les chiffres ZB pour 2021 (2020 étant du passé), et au cours actuel de 237 Euros, Esker se paie 10 x CA, 50 x EBITDA, et 80 x EBIT.

Sachant que le CA croît d’environ 15% / an en temps "normal" (hors COVID), mais que cela ne se traduit pas vraiment en amélioration sur les marges.

Pas donné me direz vous…

Ca dépend ! Si l’on regarde outre atlantique, il me semble qu’un comparable pertinent serait Coupa Software. Eux se paient 40 x le CA et 263 x EBITDA (2022 car ils sont en exercice décalé il me semble). Mais Coupa est plus grosse, et croît plus vite, sachant qu’une smallcap française ne sera à priori jamais valorisée comme une américaine…

Qu’en dites vous ?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #16 18/02/2021 12h10

Membre (2015)
Réputation :   59  

Je ne suis pas expert de ce marché, mais mon point de vue c’est qu’on paie quand même extrêmement cher une PME dont la croissance est forte mais pas non plus exponentielle, sur un marché porteur mais sans réel moat.

Si on compare l’évolution des performances depuis 5ans et le cours de bourse, le CA et le RN ont plus ou moins doublé quand le cours a fait +800%.

Sauf à tabler sur une forte accélération de la croissance, avec de tels ratios on peut attendre 10ans avant de tomber sur des multiples raisonnables. Le fait que certaines entreprises US sont encore + chères n’est pour moi pas une raison suffisante pour justifier ces niveaux de prix, surtout que le track record des boîtes tech américaines est quand même globalement incomparable avec celui de leurs homologues européens. J’ai du mal à voir comment la croissance du cours peut se poursuivre à moyen-terme tant elle semble décorrélée des chiffres de l’entreprise.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Sheeplooser (18/02/2021 12h14)


« Investing is simple. It's the financial industry that works hard to make it complex. » Robert Rolih

Hors ligne Hors ligne

 

#17 18/02/2021 17h48

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   296  

Globalement en phase avec votre analyse… Attention avec l’exemple de Coupa je ne voulais pas dire que c’est ce que vaut Esker, juste que le délire peut aller vraiment loin :-)

Il faut considérer aussi qu’en matière de tech en Europe il n’y a vraiment pas grand chose à se mettre sous la dent, et du coup tout ce qui a de bonnes perspectives est hors de prix (à part des microcaps éventuellement). Tous les fonds smallcaps en ont …

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #18 19/02/2021 01h29

Membre (2016)
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   662  

Il y a 2 choses qui expliquent l’accélération du cours depuis l’automne :
- Une cotation en OTC à NY (symbole ESKEF)
- Quasiment concomitamment, l’inclusion dans le Magic Quadrant de Gartner qui est TRES suivi aux US
On a donc une visibilité aux US pour une valorisation à l’européenne, donc "donnée"

Sur les fondamentaux : la croissance du SaaS accélère (c’est masqué par la baisse des ventes de licences) particulièrement sur Q4 (+30% d’ACV sur les contrats signés en Q4 vs 2019), or le SaaS c’est des $$$ qui tombent tous les mois sans rien faire. Même sans moat, tant que la solution fonctionne, les coûts (et risques) de transition sont tels que les clients sont captifs.
L’élastique est tendu, mais moins que sur Pharmagest (qui corrige à raison), je n’y rentrerais pas forcément maintenant, mais on n’est pas sur du bullesque

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 19/02/2021 10h04

Membre (2014)
Réputation :   97  

Le quadrant en question pour ceux qui seraient intéressés :



Je ne l’ai pas trouvé en meilleure qualité, mais j’ai retrouvé le précédent :



Il s’agit du Magic Quadrant for Procure-to-Pay Suites, l’analyse complète de Gartner de 2019 est disponible ici.

Pour ma part, Esker a monté de façon assez similaire aux acteurs du marché, globalement en parallèle des tech US, j’ai pris une partie de mes PV. La ligne reste ma 4eme plus importante, mais dans un portefeuille très dilué.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par chlorate (19/02/2021 10h09)

Hors ligne Hors ligne

 

#20 19/02/2021 12h06

Membre (2016)
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   662  

Je rajouterai que la présence dans le magic quadrant donne une véritable légitimité à Esker pour remporter des clients "enterprise" (grands comptes), alors que jusqu’à présent la société touchait principalement des PME et ETI

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 19/02/2021 20h36

Membre (2016)
Réputation :   98  

Il y a toujours d’excellente raison de justifier une valorisation délirante wink

Il n’en reste pas moins qu’une boite avec une marge opé de 12%, qui se traite 60 fois l’EBITDA avec une croissance franchement molle (15% en moyenne) rapporté à la valo, je pense qu’il y aura des déçus.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 20/02/2021 07h46

Membre (2014)
Réputation :   199  

En toute logique, les actionnaires d’Esker devraient vendre tant le cours est sur évalué sans fondements rationnels. Le coup du Gartner et la visibilité/exposition US est très probablement la raison du boom récent.
De mon côté au 11 février (234,5€) le cours est surévalué de 110% par rapport à une estimation de la valeur intrinsèque. C’est bien simple dans mon screener il n’y en a qu’une qui l’est plus encore, c’est The Walt Disney Company à 122,5% avec quand même de sacrés avantages de la marque.
Sinon celle qui vient après c’est Microsoft à 68,9% surévaluée par le marché.
J’ai donc clairement raté le coche sur Esker, dommage la boîte cochait pas mal de case (dont "French actor").
Tant pis ;-)


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

#23 16/04/2021 14h39

Membre (2012)
Réputation :   100  

Pour information

Activité commerciale du 1er trimestre 2021  Retour à une croissance à deux chiffres (+14%) Nouveau trimestre record

bon, certes par comparaison avec une année 2020 de COVID particulièrement compliquée. Toutefois, le premier trimestre 2020 n’était encore que peu impactée par le COVID.
Visiblement, tant côté commande, chiffre d’affaire ou taux de rentabilité, cela reste au vert et à la hausse. Son PER est élevé (114,2). Elle reste dans une phrase de croissance organique soutenue et avec donc un PER à la baisse (98 pour 2021 ; 78 prévisionnel 2022).

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Portefeuille : 16% de TRI sur 10ans | "Je peux être rentier à vie, à condition de mourir l'année prochaine :)"

Hors ligne Hors ligne

 

#24 16/04/2021 15h10

Membre (2020)
Réputation :   41  

On peut également se permettre de comparer Esker avec Fabasoft.

Les deux sociétés ont un parcours similaire mais sur les ratios de valorisation Fabasoft semble plus attirante avec un PER de 55 en 2021 et 48 en 2022.

Si il fallait choisir entre les deux sociétés, je partirais peut être plutôt sur Fabasoft prochainement!

Si quelqu’un à un avis entre les deux sociétés, n’hésitez pas!

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #25 12/10/2021 19h35

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Réputation :   1278  

Communiqué T3 2021

- CA T3 +23%
- CA 9 mois + 20%
- Valeur annuelle des contrats T3 + 11%
- Valeur annuelle des contrats 9 mois + 42%

Tendance pour l’année 2021

Les performances commerciales et le dynamisme du chiffre d’affaires, constatés sur les neuf premiers mois de l’année, conduisent Esker à relever à nouveau sa prévision de croissance organique pour l’exercice 2021. En l’absence d’événement perturbateur inattendu ou de variation significative des taux de changes, le chiffre d’affaires d’Esker devrait atteindre 132 M€, soit une croissance organique de 18% (17% précédemment anticipés). Ce relèvement tient compte d’un effet de base bien plus exigeant sur le quatrième trimestre 2021, du fait de l’accélération de la reprise mondiale liée à la sortie progressive des mesures de restrictions Covid au cours du quatrième trimestre 2020. À ce niveau de croissance, la profitabilité s’établira entre 12 et 15%.


Parrain LINXEA. Boursorama (FRVE9093). Fortuneo (12662218). Zen'Up. Vattenfall. Bourse Direct (2019704537)

Hors ligne Hors ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Esker sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur