Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#126 28/05/2019 10h48

Membre
Réputation :   15  

Pour ma part, et dans ce genre de cas, j’utilise souvent meuleuse + brosse fer. Il existe des brosses de plusieurs dureté selon les besoins afin de ne pas (trop) abîmer les supports. C’est une méthode un peu bourinne, je l’avoue, mais qui a le mérite d’être souvent très efficace. J’ai déjà nettoyé plusieurs types de sols, brossé des poutres (trace de plâtre), gratté des joints de murs en pierres, récupéré des pierres enduites, nettoyé des tomettes…

Dernière modification par Tam10 (28/05/2019 14h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#127 28/05/2019 18h52

Membre
Réputation :   113  

Si le but est de retrouver le carrelage, j’aurai fait un essai avec eau (70%) + acide chlorhydrique (30%) au pinceau sur chaque carreau (en évitant les joint de carrelage) puis grattoir et rinçage abondant à l’eau… Bien ventilé la pièce + porter gants + lunettes + masque adéquate….

Hors ligne Hors ligne

 

#128 28/05/2019 21h25

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2248  

@tam10 : l’abrasion mécanique fonctionne sur quelque chose qui veut bien se réduire en poussière. Sur une colle à moquette en polymère (en plastique quoi), ça pose trois problèmes :
1) la colle peut être encore assez souple pour résister à l’abrasion. C’est à dire qu’elle est dure à enlever et qu’elle colmate très vite la brosse.
2) comme la plupart des polymères, la colle devient plus fluide si chauffée. Or, l’abrasion apporte beaucoup d’énergie mécanique transformée en énergie calorifique. La colle chauffe et devient d’autant plus résistante à l’abrasion et colmate d’autant plus : ça aggrave le point 1).
3) Je vois mal comment on peut utiliser une brosse métallique sur un carrelage qu’on veut récupérer. Logiquement, le carrelage devrait ressortir passablement rayé.

@lachignolecorse : je vois tardivement que vous me parliez aussi du multifonction pour ma colle. J’avais essayé, ça ne produit rien de bon.

@Pierrot31 : Je ne comprends pas quel effet une solution acide peut avoir sur une colle à moquette qui est un polymère (généralement acrylique ou néoprène).

Après, pourquoi pas "aligner" cette solution avec les solvants lors des essais initiaux et voir ce qui marche le mieux. Par contre s’il y a un chimiste dans la salle qui peut me dire pourquoi diable ça pourrait fonctionner, je suis curieux.

PS : quand je disais de faire des essais de solvant au début : ne pas oublier de tester aussi l’eau qui est un solvant (en laissant très longtemps, jusqu’à 24 ou 48 heures). C’est peu probable que l’eau suffise sur une vieille colle polymère, mais si c’était le cas, c’est disponible, non toxique, et pas cher !

Dernière modification par Bernard2K (28/05/2019 23h11)


Ma formation Youtube : "s'enrichir par l'analyse technique de la beta-fluctuation des cryptos pour réussir dans l'immobilier"

En ligne En ligne

 

#129 28/05/2019 22h09

Membre
Réputation :   113  

Intuitivement,  je partirai sur de l’acetone  mais vu que vous avez à peu près tout essayé… Je lance une idée…

On utilise l’acide chlorhydrique sur brique ou carreau pour manger le ciment et autre impuretés comme le plâtre.

Hors ligne Hors ligne

 

#130 28/05/2019 22h16

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2248  

D’accord avec l’acide chlorhydrique sur les colles, enduits ou ciments minéraux.

Par contre sur une colle polymère, je pense que ça n’a aucune chance et c’est pour ça que j’étais étonné de votre proposition.

Sur ma colle polymère, je répète que j’ai essayé 6 solvants, dont 3 ont obtenu d’excellents résultats : alcool à brûler, acétone, solvant "nitro" pour peintures. Je n’étais donc pas en manque de solvants efficaces, j’avais au contraire l’embarras du choix entre ces trois là. J’ai retenu l’alcool à brûler comme étant le moins toxique et le moins cher des trois. Quand on a une surface importante à faire, les questions de toxicité et de coût ont leur importance.

Dernière modification par Bernard2K (28/05/2019 22h46)


Ma formation Youtube : "s'enrichir par l'analyse technique de la beta-fluctuation des cryptos pour réussir dans l'immobilier"

En ligne En ligne

 

#131 28/05/2019 22h20

Membre
Réputation :   113  

Par curiosité,  à quoi ressemble ce vieux carrelage pour que vous y passiez autant de temps?

Hors ligne Hors ligne

 

#132 28/05/2019 22h32

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2248  

Un carrelage blanc tout ce qu’il y a de plus ordinaire.

Il y avait deux raisons pour récupérer ce carrelage :
- c’est le même carrelage que sur le reste de la même pièce. Avoir un revêtement de sol uniforme sur la même pièce est mieux que d’avoir une moquette hors d’âge et tachée sur la moitié de la surface.
- en tant que marchand de biens, je deviens exhibitionniste ; je déshabille, je mets à nu. Comme ça, pas de vice caché. Or, il aurait pu y avoir une grosse lézarde cachée sous la moquette, par exemple. Le vendeur professionnel est censé avoir une connaissance parfaite de son bien (même de ce qui est caché sous une moquette de 20 ans d’âge), et il est toujours tenu de la garantie des vices cachés. Maintenant, au moins, on voit tout ce qu’il y a à voir.

Récupérer ce carrelage ne serait absolument pas pertinent du point de vue du bailleur, ou même pour en faire sa RP ; mais du point de vue d’un professionnel qui va revendre le bien, ça le devient, pour limiter le risque de vice caché ; enfin, à mon humble avis.

Dernière modification par Bernard2K (28/05/2019 22h55)


Ma formation Youtube : "s'enrichir par l'analyse technique de la beta-fluctuation des cryptos pour réussir dans l'immobilier"

En ligne En ligne

 

#133 30/05/2019 14h57

Membre
Réputation :   40  

Bonjour à tous,

Étant à la recherche d’un bien pour ma RP, je viens de visiter un appartement à rafraîchir entièrement qui pourrait m’interesser.

Seulement voilà, je ne m’y attendais pas mais une bonne partie de l’appartement est couvert d’un parquet en chêne massif en très bon état mais malheureusement pas à mon goût (trop foncé). Étant novice dans la rénovation et n’ayant jamais eu à faire à un parquet dans mes précédentes rénovations, je me pose quelques questions.

En voici des photos :



Quelles sont, selon vous, les meilleures solutions (en terme de prix et de résultat) pour moderniser ce sol ?

- Est-il envisageable de poser un sol en lames de PVC clipsables sans dépose du parquet ?
- La dépose d’un tel parquet est-elle difficile ou fastidieuse ?
- Une modernisation du parquet actuel est-elle enviseable ?


Merci pour vos avis qui pourront m’aider dans ma réflexion !

Dernière modification par Dicci (30/05/2019 15h00)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #134 30/05/2019 15h13

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   394  

Dicci a écrit :

- Est-il envisageable de poser un sol en lames de PVC clipsables sans dépose du parquet ?
- La dépose d’un tel parquet est-elle difficile ou fastidieuse ?
- Une modernisation du parquet actuel est-elle enviseable ?

Un si beau parquet…

1/ oui c’est possible de mettre un parquet au dessus sans souci. Prévoir de recouper toutes les portes.

2/ déposer un parquet en chêne ? Sauf s’il est très mauvais état, cela ne se fait pas.

3/ pour le moderniser, vous pouvez l’éclaircir :
- ponçage pour éliminer le vernis/vitrificateur
- passer à l’acide oxalique
- mettre un durcisseur puis un vitrificateur
Sur du chêne, vous risquez de ne pas éclaircir beaucoup. voir message #119

Dernière modification par lachignolecorse (30/05/2019 15h14)


Faire et laisser dire

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #135 30/05/2019 15h21

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   651  

Dicci a écrit :

- Est-il envisageable de poser un sol en lames de PVC clipsables sans dépose du parquet ?

Oui, très simple si le parquet reste rectiligne sans creux d’usure ou de déformation trop prononcés.

Dicci a écrit :

- La dépose d’un tel parquet est-elle difficile ou fastidieuse ?

Assez et cela n’a pas d’intérêt. Il est un bon isolant thermique/phonique, pourquoi l’enlever ?
Il y a aussi la surprise de ce que vous allez trouver dessous !

Dicci a écrit :

- Une modernisation du parquet actuel est-elle enviseable ?

C’est la piste que j’ai suivie dans un locatif avec ponçage (machine à bande à louer comme un gros aspirateur que l’on pousse debout) puis vitrification très claire, couleur "bois naturel". Pas d’entretient, un coup de serpillière sans problème.

Dans un ancien chez moi j’avais, après ponçage, appliqué une peinture blanche brillante. Résultat magnifique, mais c’était une chambre. Toutes les couleurs sont envisageables, de préférence claires.

NB : je n’avais pas encore lu le message de @lachignolecorse il a raison, c’est du chêne il n’y aura pas une éclaircie franche.

Dernière modification par DDtee (30/05/2019 15h24)


Ceux qui dansent sont pris pour des fous par ceux qui n'entendent pas la musique (Nietzsche)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #136 30/05/2019 15h36

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   182  

Mettez des murs blancs et conserver ce parquet. Il est magnifique !

Hors ligne Hors ligne

 

#137 30/05/2019 17h50

Membre
Réputation :   40  

Merci à tous les trois pour vos réponses et avis.

Effectivement, le parquet n’est pas si vilain et peut être qu’avec des meubles plus clairs que ceux du papy qui vivait là et des murs blancs je le verrai autrement. Mais au moins je sais qu’il me serait possible de le couvrir assez facilement avec des lames de pvc si vraiment je ne m’y fais pas !

Hors ligne Hors ligne

 

#138 30/05/2019 18h26

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   509  

Bonjour dicci, une idée de tarif pour la rénovation du parquet , qui sera magnifique .

Le fait de poncer va éclaircir le parquet et une vitrification incolore peut être une piste.

Ponçage et vitrification, 30 euros le m2 est un prix moyen pour cette prestation.

Le parquet a l’ancienne comme ça c’est qualitatif et cela va tenir sur le long terme .
C’est vraiment différent de ce qu’il vende fr nos jours!

Un mélange ancien et moderne ( mur blanc/gris ) avec quelques rideaux pour rappeller l’ancien serait optimal à mon sens.

Dernière modification par cricri77700 (30/05/2019 18h55)


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#139 30/05/2019 19h16

Membre
Réputation :   40  

Merci pour la précision Cricri.
30€/m2 ça représente un certain coût, mais ça pourrait redonner un coup de jeune au parquet et nous permettrait de choisir sa finition : satiné/mat. Des avis sur la question ? A voir si ça en vaut la peine quand même.

En tout cas, on croisera les doigts pour que les propriétaires acceptent notre (grosse) négociation pour nous permettre de réaliser tous les travaux qu’on souhaite y faire. Affaire à suivre…

Dernière modification par Dicci (30/05/2019 19h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#140 30/05/2019 19h40

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   509  

Franchement , pour votre résidence principale, cela vaut le coût.

25 euros vous pouvez trouver au m2.
Personnellement je suis à 21 euros de mémoire mais je donne beaucoup de boulot aux artisans.


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#141 30/05/2019 20h41

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1061  

Ce parquet ne m’a pas du tout l’air d’être un vrai, si le dessus est du bois il n’est certainement pas massif.
Les lattes vont par deux en largeur, on le voit à des rainures qui font deux lames de large. Sinon c’est qu’il est mal posé. Si c’est du "contre-collé", je vous déconseille de trop poncer.

Hors ligne Hors ligne

 

#142 30/05/2019 22h07

Membre
Réputation :   9  

Je ne sais pas de quand date le parquet. Mais les vieux parquets étaient généralement vitrifiés avec un aspect "mielleux" donc assez sombre.

Avec un  ponçage, vous allez redonner au bois sa couleur d’origine. Le chêne massif a une couleur très claire. Et avec le produit adéquat (satiné ou mat), vous allez avoir un parquet bien plus clair.

Je fais un chantier demain, j’essayerai de vous prendre des photos pour que vous comparez avant et après. En terme de tarif, j’en ai pour 25€/m2 (quand y a aucun problème).

Hors ligne Hors ligne

 

#143 30/05/2019 23h13

Membre
Réputation :   24  

Le parquet est beau , mais êtes vous sur qu’il est en massif? Sur les photos il n’en a pas vraiment l’aspect ,  je rejoindrais assez l’avis de Surin…

Pour en revenir au ponçage , Bernard2k a tout à fait raison d’attirer l’attention sur la difficulté de maniement d’une grosse ponceuse pro en location. C’est comme ça que mon père a loupé le ponçage du parquet en pin qui me pose problème actuellement , il y avait pas mal de creux visibles… j’avais à l’époque passé une bonne semaine de vacances à essayer de les rattraper à la main avec l’antique méthode du morceau de verre en guise de rabot .

Du coup pour un autre parquet neuf en chêne nous avons fait appel à des pros , résultat pas top non plus….tout le centre est bien , mais le bord vers les murs a été fait avec une ponceuse circulaire qui a laissé des marques et en plus c’est légèrement plus en creux. Pas de chance avec les parquets… (d’autant plus que pour celui là un léger égrenage aurait suffi car il était neuf et nous l’avions très bien calé donc il était bien plan)

Pour celui en sapin , je vais suivre vos avis et continuer à le cirer , car  un second ponçage lui ferait perdre trop d’épaisseur et je n’ai pas envie de nouvelles vacances à la Gustave Caillebote….(néanmoins ce sera quand même la galère…de fonte)

Hors ligne Hors ligne

 

#144 30/05/2019 23h32

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2248  

Pour ma part, le parquet m’a l’air massif, mais c’est difficile à dire d’après ces photos, ce n’est que sur place qu’on peut s’en rendre compte. (à l’apparence, au comportement sous les pas, au bruit quand on le tapote)…


Ma formation Youtube : "s'enrichir par l'analyse technique de la beta-fluctuation des cryptos pour réussir dans l'immobilier"

En ligne En ligne

 

#145 31/05/2019 08h41

Membre
Réputation :   40  

L’œil expert de Surin 8-)

Honnêtement, je n’ai pas cherché à remettre en question les dires de l’agent immobilier qui m’a fait la visite, mais vous avez peut-être raison. J’y porterais une attention toute particulière lors de l’éventuelle contre-visite.

Je reste quand même dans l’incertitude car sur cette photo-ci, il est difficile de repérer des rainures de deux lattes de large. Alors c’est peut-être simplement un "défaut" de pose.

Dernière modification par Dicci (31/05/2019 08h42)

Hors ligne Hors ligne

 

#146 31/05/2019 09h32

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1061  

Désolé mais ça saute aux yeux, je n’ai pas voulu être vexant mais ce parquet n’a aucun cachet, ça sonne faux, croyez-moi j’en ai posé des parquets, là c’est du moderne qui présente bien et c’est tout.
Je parie une bière !

Hors ligne Hors ligne

 

#147 31/05/2019 10h19

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   394  

C’est un parquet qui a été reposé sur…. autre chose. Ça se voit aux plinthes, ils ont rajouté la nouvelle plinthe sur l’ancienne. Ça ressemble à du contrecollé.

Donc à priori ne pas rajouter un parquet encore au dessus.

Il faudrait demander au vendeur ce qu’il y a en dessous


Faire et laisser dire

Hors ligne Hors ligne

 

#148 31/05/2019 13h52

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1061  

Je confirme, ça ne se voyait pas bien sur les autres photos. C’est donc un parquet flottant, contrecollé c’est à dire que c’est des lamelles d’aggloméré sur lesquelles une fine couche de bois massif (à priori) est collée. Chaque lame s’assemble à l’autre.
Le défaut de ce type de parquet est qu’il gonfle bien plus qu’un bois massif en cas de dégât des eaux ou verre renversé (il vaut vite sécher), attention à la serpillère trop mouillée aussi. Autre inconvénient, ça marque beaucoup au moindre choc, c’est plus mou qu’un parquet massif.
Sinon d’aspect c’est joli, sauf que ces rainures en largeur personnellement me sortiraient par les yeux, quand d’autres plus fines sont en fait fausses …

Hors ligne Hors ligne

 

#149 19/06/2019 15h41

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2248  

Encore un "tuto brico tordu".

Le problème était le suivant : Enlever complètement des cordons de joint silicone qui ont été posés sur du carrelage sol, pour récupérer le carrelage "comme neuf".

Je donne direct la solution :
1) en enlever le maximum avec un grattoir muni d’une lame neuve.
2) nettoyer le joint qui reste avec une brosse nylon modérément abrasive, montée sur perceuse, de ce genre-là :

J’aurais aimé une brosse plus grosse à monter sur meuleuse pour aller plus vite, mais je ne n’ai pas trouvé au magasin : c’était soit de la brosse métallique, soit trop abrasif (type papier de verre), soit au contraire trop doux (polissage).
Ca prend du temps. Le silicone se cramponne désespérément et ne se laisse arracher que micro-bout par micro-bout. Compter 5 à 10 minutes pour chaque carreau de carrelage de 20x20 cm comportant plusieurs cordons. Sans oublier les pauses pour laisser refroidir la perceuse et le bonhomme.

Petites astuces supplémentaires :
- commencer par bien vérifier que ça ne laisse pas de rayures visibles.
- dans mon cas, je voyais mal le joint car il est transparent sur un carrelage blanc. J’ai posé une lampe très près du sol et je me couchais en face pour bénéficier d’une lumière rasante, ça permet de bien voir ce qu’on fait. Travailler couché, c’est moins fatiguant. wink
- nettoyer au sopalin et alcool à brûler de temps en temps pour voir ce qu’il reste.
- j’avais ajouté un ventilo pour souffler les petites particules de silicone à l’opposé de moi (et donc être sûr de ne pas en respirer sans devoir porter un masque à poussière), et accessoirement pour refroidir la perceuse qui sinon s’échauffait rapidement.
3) on peut éventuellement peaufiner au Dremel avec une brosse nylon souple (403) pour enlever les dernières particules qui restent dans les anfractuosités du carrelage. C’est ce que j’ai fait.
4) finir par un coup d’aspirateur pour ramasser la poussière.

Explication de pourquoi ça marche : comme tout le monde le sait, on enlève le joint silicone "à l’huile de coude", en grattant de préférence avec un grattoir spécial en plastique. On gratte beaucoup et ça finit par partir. On peut appliquer un "solvant du silicone", soit un produit spécial, soit du WD40 : ça ramollit et ça aide un peu, mais ça n’est pas magique pour autant.
Mes constats :
- quels que soient les moyens mécaniques utilisés (grattoir, lame de cutter, éponge scotch britt, éponge en acier à récurer les casseroles), il en restait dans les anfractuosités du carrelage, et de plus les outils les plus durs avaient tendance à marquer le carrelage.
- les produits chimiques testés (alcool, acétone, WD40, huile alimentaire) n’ont pas résolu le problème. L’abrasion mécanique m’a semblé la meilleure solution.
- ça tenait très très bien, un nettoyage manuel était quasi impossible tellement ça prenait de temps pour un résultat insatisfaisant.

Donc, je me suis dit : qu’est-ce qui va faire l’équivalent de l’huile de coude, c’est à dire frotter beaucoup, avec un outil moins dur que le métal, et qui va pouvoir aller gratter les anfractuosités du carrelage avec des milliers de micro-coups, avec de la micro-abrasion ? Une brosse en synthétique montée sur un outil. Et ça marche.

Si vous pensez avoir un truc qui marche mieux que ma solution : très bien, mais franchement, j’ai testé un paquet de trucs et c’est cette solution qui a marché le mieux.

Je précise aussi :
- si c’est juste pour remettre un autre joint par dessus, on peut nettoyer moins complètement. Là, il s’agissait de récupérer le carrelage "comme neuf" en supprimant environ 40 mètres linéaire d’un cordon de joint silicone de 1 à 2 cm de large… (évidemment, j’ai maudit le gars qui a posé cela, je l’ai maudit 7 fois 77 ans !)
- attention si le support est en synthétique (comme certaines baignoires) ou en carrelage tendre, le support va se rayer.
- on peut certes dire "bah, on laisse, de toute façon c’est transparent". En fait, non, au sol, le silicone ramasse très vite la saleté, donc ça fait de larges cordons noirâtres et de forme irrégulière, c’est hideux, on ne peut pas laisser cela.

PS : je crois que je vais continuer à poster mes "tuto brico tordus". Les cas courants, tout le monde le sait,il suffit d’interroger autour de soi, d’ouvrir un bouquin de bricolage, ou plus moderne, de regarder la vidéo de "super handyman" sur Youtube. Mais ce que je poste correspond à des cas vraiment tordus, mais qui existent (et qui sont tous chez moi, pas de chance). Si au moins une personne, un jour, dit : "bon sang, heureusement que j’ai trouvé le tuto de Bernard2K, tout ce que je trouvais c’était pour les joints de baignoire, or pour récupérer du carrelage au sol c’est quand même bien différent", eh bien, je n’aurais pas écrit pour rien !

Dernière modification par Bernard2K (19/06/2019 15h57)


Ma formation Youtube : "s'enrichir par l'analyse technique de la beta-fluctuation des cryptos pour réussir dans l'immobilier"

En ligne En ligne

 

#150 19/06/2019 16h46

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   314  

Excellente proposition, tout ce qui limite le travail manuel est bon à prendre.

En complément et en prévention, je propose la peine capitale pour ceux qui mettent du silicone partout, ainsi que pour ceux qui font des taches de peinture sur les parquets anciens.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur