Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#226 20/10/2020 11h19

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   345  

C’est comme pour les chaussures, l’électroménager, la qualité fait la différence.

J’achète des chaussures 250€ la paire et elles tiennent 10 ans sans pb. Les Clarks/André durent 1-2 ans.

Mon aspirateur Miele coûtait 300€ mais il a une garantie de 10ans. L’aspi Hoover à 80€ a duré 3 ans. Le flexible s’est déchiré, les roues de la tête se sont barrées, etc.

Les outils c’est pareil. J’ai une caisse à outils qui est là depuis 20 ans, pas une éraflure sur les outils.

Il faut se dire aussi, pour une perceuse Parkside à 50€.
TVA de 20%.
Marge brute de Lidl 20%
Transport et droits de douane depuis la Chine
Marge brute du fabricant 25%

Vous enlevez le tout et il vous reste 15€ de composants.

La même perceuse Makita /Bosch Bleue/ etc à 150€, il va vous rester 70€ de composants.

Le prix de vente est 3x supérieur mais le coût des composants est presque 5x supérieur.

Parkside et Cie sont des économies de pacotilles.

Hors ligne Hors ligne

 

#227 20/10/2020 11h25

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   300  

Comme aspirateur de chantier, je recommande Nilfisk sans hésiter que l’on peut trouver en réseau discount d’électroménager à partir de 100 euros HT. Critère minima dans leur montée en gamme une cuve inox.

Pour les pièces d’usure, flexible, Filtre, poignée et brosses = on trouve tout sur le web presque moitié prix qu’en magasin. Je suis venu à cette marque après échange avec deux copains patrons de petites boites de nettoyage convaincus qui considèrent l’aspi comme un consommable … et qui m’ont promis d’en avoir pour mon argent avec eux : ils avaient raison ! J’avais du park side avant et pour les pièces d’usure, cher et parfois pénible à trouver,,,,

Pour l’elctroportatif grand public, beaucoup de « naming », à savoir des produits de qualité diverses vendus souvent avec une marge confortable et peu comparables de réf à réf dans le commerce. A noter que les fabricants sont assez effarés des taux de marge (Plus de 50%)  de nos grands distributeurs sur le marché français pour être mis en rayon…

Hors ligne Hors ligne

 

#228 20/10/2020 11h54

Membre
Réputation :   27  

Je suis assez d’accord avec Lachignolecorse sur le principe d’acheter des articles de qualité, notamment pour l’utilisateur régulier. Ma boite de clefs à cliquets Facom m’ a été offerte en 1977 et je m’en sert régulièrement. J’ai gardé une perceuse Skill filaire (mandrin acier) plus de 30 ans , j’ai juste changé les charbons 2 fois.L’outil que j’utilise le plus fréquemment au quotidien est une perceuse-visseuse sans fil Makita que j’ai depuis 8 ans (mandrin métallique auto serrant). Elle a un couple extraordinaire, des batteries extrêmement durables , solidité  à toute épreuve .
Côté aspi j’ai un Mac Allister 30 litres de Brico Depot , cuve inox , qui faite le job.
Enfin je trouve qu’ il y a d’autres avantages à avoir un outillage de qualité, en dehors du fait que les bricoleurs sont souvent attachés à leurs outils (et maniaques…). Les outils de marque tombent rarement en panne (s’ils sont bien entretenus), et quand c’est le cas ils sont souvent réparables (voir l’exemple des charbons sur perceuse, mais par uniquement). Leur longévité présente un intérêt indéniable dans une réflexion environnementale. Les bacs dédiés de déchetterie sont pleins de matériel à bas prix qui sont jetés au moindre problème et remplacés aussitôt par leur identique qui subira le même sort.

En ligne En ligne

 

Favoris 1    #229 24/10/2020 16h17

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2106  

Les arguments des uns et des autres ont fini de me convaincre. Et puis je compte bien faire cette activité au moins les 10 prochaines années, donc je dois raisonner quasiment comme un pro ; le paradoxe, en tant que marchand de biens, c’est que je suis bien un pro, mais pas un pro du bâtiment. Mes outils servent beaucoup moins souvent que chez un artisan et même que chez un rentier actif comme lachignolecorse… wink

A propos de Festool : c’est clair que ce n’est plus du tout du bricolage. Ce sont des outils très qualitatifs, très bien pensés, très bien construits… et très chers. C’est encore au-dessus du matos pro "courant" type Makita, Dewalt, Bosch pro, etc. L’attitude de ceux qui en ont (car j’en connais) ressemble à une sorte de religion…

Bref, j’ai donc acheté 3 appareils en Bosch pro :
- télémètre laser GLM 30. Portée 30 mètres. 60 euros. Il ne fait que prendre des mesures de longueur, contrairement aux modèles plus haut de gamme qui calculent surfaces et volumes. Quand même, il additionne les deux mesures précédentes et les garde à l’écran. Or, même si on n’est pas intéressé par le résultat de l’addition, c’est une façon de stocker la mesure précédente. On peut faire la séquence : mesure de la longueur, puis mesure de la largeur, puis je note sur ma feuille les deux valeurs d’un coup sans risquer d’avoir oublié la première. Celui-là ça fait déjà quelques temps que je l’ai. Je m’étais dit : pour à peine plus cher que les autres marques, j’ai du matos "pro". C’est fiable et simple ; je suis content de mon achat. Néanmoins, je pense que la plupart des gens voudront la fonction de calcul des surfaces et des volumes.
- perceuse visseuse 12 V GSR 12V-15 FC avec 4 mandrins interchangeables, dont mandrin déporté et renvoi d’angle. FC signifie Flexi click / c’est le système de mandrin interchangeable. Ca faisait très longtemps que je voulais une perceuse-visseuse légère et compacte, en complément de mes deux 18V. Et le renvoi d’angle, j’en ai rêvé plein de fois et encore tout récemment quand j’ai dû visser dans une encoignure avec un tournevis à manche court en forçant comme un bourrin (l’occasion de réaliser qu’on mettrait beaucoup moins de vis, si on devait tout visser à la main !). Sachant qu’une bonne visseuse 12V vaut dans les 100 € et plus, et qu’un renvoi d’angle vaut dans les 30 à 40 €, avoir la visseuse pro + 2 batteries + 4 mandrins dont le renvoi d’angle et tout ça dans une L-BOXX pour 180 €, c’est très raisonnable.
- enfin, outil multifonction Bosch GOP 55-36 +25 accessoires dans une L-BOXX (pour un total de 350 € quand même). J’ai jeté mon dévolu sur la version la plus grosse et puissante, la seule compatible avec le système Starlock Max. Mon raisonnement est que j’ai déjà un multifonction sur batterie (de marque Parkside), que je trouve trop peu efficace. Tant qu’à compléter avec un filaire, autant prendre le plus puissant.

Bon, normalement maintenant j’ai tout ce qu’il faut, et je ne devrais plus rien acheter d’un moment. Ah si, une vraie ponceuse excentrique, en Bosch pro… Bon, je vais d’abord faire le tour de ce que peut faire et pas faire la ponceuse Parkside, et si vraiment ça suffit pas…

Tout bien réfléchi, je n’avais pas besoin d’être convaincu. J’ai toujours pensé qu’il fallait acheter du bon matos. C’est juste que je ne pouvais pas tout acheter en matos pro, je n’avais pas le budget. Maintenant que je suis équipé en base sans me ruiner, je vais désormais pouvoir compléter ou remplacer ce matos de base par du matos pro, par petites touches, au fur et à mesure des besoins et des opportunités.

Encore merci à tous ceux qui ont contribué à mes réflexions.

Dernière modification par Bernard2K (24/10/2020 17h45)


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

#230 24/10/2020 16h43

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   355  

Très bons choix Bernard2K. La serie bosch 12v est excellente. Notamment la petite disqueuse gws 12v-76 qui est très appréciée des carreleurs, menuisiers…

Pour ceux qui veulent s’équiper, il y a des packages sympas qui sont proposés pour Noël (par la plupart des marques).

Pour les télémètres, je conseille ceux avec la fonction bluetooth qui permet de relever les cotes et les transférer vers les logiciels de création de plans sur tablette par ex. Ca vaut une centaine d’euros .


Pour vivre heureux, vivons cachés

En ligne En ligne

 

#231 24/10/2020 19h55

Membre
Réputation :   112  

Pour faire des travaux depuis une quinzaine d’années, j’ai un peu essayé de tout et j’ai commencé avec du premier prix ou des marques de distributeurs. Ça tient ce que ça tient mais c’est pas terrible…

Dorénavant, je fais des travaux tous les jours (ou presque) et je prends du haut de gamme. J’adore la gamme Dewalt avec batterie. Une fois que vous avez un jeu de batteries plus chargeur, l’achat de machine en corps nu (i.e sans batterie) est peu onéreux. Quel plaisir de ne pas travailler en filaire ! Sur certain travaux spécifique, j’ai besoin d’outil filaire mais c’est anecdotique…

La seconde marque que j’adore, c’est Karcher : aspirateur, lave-vitre, jet haute pression. J’ai aussi l’outil qui aspire et passe la brosse en même temps de chez eux. Lorsque je récupère un appartement, c’est le minimum au cas où…

Hors ligne Hors ligne

 

#232 24/10/2020 20h58

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2106  

Quelques réflexions sur les grandes surfaces de bricolage. En commerce et marketing, on classe les enseignes selon le CA, le nombre de magasins, le nombre total de m².
chiffres 2018 :
le groupe ADO qui domine plus d’un tiers du marché (Leroy Merlin 36%, Weldom 4%, Bricoman 3%), suivi par le groupe Kingfisher (Castorama 15%, Brico Dépôt 14%) puis quelques challengers (Bricomarché 9%, M. Bricolage 7%).
Ce qui est intéressant, c’est de faire quelques ratios à partir de quelques chiffres supplémentaires (malheureusement de 2004, pas trouvé plus récent) :

Le Moniteur a écrit :

Enseigne(Groupe)    CA 2004en Me TTC    Nombrede magasins    Surface totale en milliers de m2    Part de marchéen valeur
Leroy Merlin(Auchan)    3 160    91    774    23,1 %
Castorama(Kingfisher)    2 762    103    1 026    20,2 %
Bricomarché(1)(ITM/Mousquetaires)    1 745    532    817    12,6 %
Brico Dépôt(Kingfisher)    1 720    62    327    12,6 %
Mr Bricolage(Monsieur Bricolage)    1 570    425(2)    1 088    11,5 %
Weldom(Domaxel) (3)    683    292    448    5 %
Bricorama(Groupe Bricorama)    448    68    450    3,3 %
Briconautes(Le Club)    280    135    210    2 %
Brico E. Leclerc (4)(Leclerc)    276    67    224    2 %
Boîte à Outils (5)    184    21    53    1,3 %
Bricoman(Leroy Merlin)    164    16    43    1,2 %
Catena(Monsieur Bricolage)    147    146    108    1,1 %
BHV    145    16    50    1,1 %

On voit qu’un Leroy Merlin fait 8500 m² en moyenne (774/91*1000) et dégage un CA de 4100 €/m² (3160/774*1000).
Un Castorama fait 9960 m² en moyenne et dégage un CA de 2692 €/m²
Un Brico Dépôt fait 5274 m² en moyenne et dégage un CA par m² de 5260 €/m².
Un Mr Bricolage fait 2560 m² en moyenne et dégage un CA par m² de 1443 €/m².

Mais une clé manquante pour expliquer ces différences, c’est le nombre de références, c’est à dire le nombre d’articles différents stockés en permanence. Il se dit qu’un Castorama, c’est 50000 références, alors qu’un brico dépot, c’est 10000 références (sachant que ça appartient au même groupe). Leroy Merlin doit être dans les 60000 références. Mr Bricolage, je ne sais pas, ça dépend des points de vente, mais ça doit être assez élevé quand même (10 à 20000 ?).

Or, avoir un nombre élevé de référence coûte très cher : surface de vente, gestion des stocks, trésorerie immobilisée, etc.

Vous y ajoutez une évaluation du nombre de vendeurs, et on arrive à des avis (qui n’engagent que moi) :
- Leroy Merlin, c’est grand et on trouve presque tout. Vendeurs assez disponibles et spécialisés par rayons. Pas très bon marché. Beaucoup d’espace dédié à la déco, ça doit marger !
- Casto, c’est grand et on trouve presque tout. Vendeurs assez disponibles et spécialisés par rayons. Pas très bon marché. Clairement, Casto et Leroy Merlin sont en concurrence frontale, les magasins sont conçus pareil et cherchent à fournir le même service.
- Brico Dépôt, on a l’impression de la profusion, et on a l’impression que ce n’est pas cher. Mais en fait, sur un certain nombre d’articles, les prix sont similaires à ceux de Casto. Mais surtout, on ne trouve pas ce qu’on veut. Et on court dans tout le magasin avant de trouver un vendeur.  Après une période "wahou", on y vient moins, puisque quand on ressort il manque toujours quelque chose. En fait, Brico Depot, c’est la vache à lait du groupe Kingfisher : low cost (peu de références, aménagements très sommaires du magasin, très peu de vendeurs), articles pas si bon marché, les gens viennent, ça crache du chiffre d’affaires.
- Mr Bricolage, c’est plus petit et il y a beaucoup de choix relativement à la surface ; les vendeurs sont de bon conseil et polyvalents ; c’est un peu plus cher. Normal, c’est une chaîne qui a fait le choix de la proximité, du coup, elle vend moins, et donc il faut vendre un peu plus cher.

En comparaison :
- Lidl est un gros malin. Il n’a aucune référence suivie en bricolage. Il économise donc sur tout : la surface de vente, la gestion des stocks, les vendeurs, etc. Mieux : avec ses pubs : "tel article à tel prix dans votre magasin à telle date", il organise une excellente forme de promotion. Alors que l’absence de références suivies devrait être un onconvénient pour le consommateur averti, cette rareté organisée associée à des prix très bas le fait acourrir pour acheter les articles pile au moment où Lidl a besoin de les vendre.

Enfin, petit outisder : les magasins Action, low cost sur tout ce qui est non alimentaire, ont un rayon bricolage pas dégueu du tout. En prix et en qualité, ça ressemble beaucoup à ce qui se vend chez Lidl (donc prix bas et qualité… variable), avec l’avantage que l’assortiment est petit mais constant. C’est un peu court pour faire une rénovation complète, mais le bricoleur du dimanche qui veut s’équiper à moindre prix ferait bien d’y faire un tour. Exemple du jour : du ruban de masquage en 50 mm de large à 1,46 € le rouleau, là où les GSB vous le vendent entre 5 et 10 €….

Les comptoirs pro généralistes (type Chausson et Point P), j’avoue que je cherche encore le mode d’emploi : je trouve rarement tout ce que je veux, les prix sont élevés… J’ai souvent l’impression que les prix sont élevés pour pouvoir ensuite consentir des remises personnalisées aux clients pros, qui sont tout contents d’avoir X % de remise personnalisée. Mais que le prix final, remise déduite, n’est pas si intéressant que ça. J’ai l’impression qu’il y a beaucoup d’esbrouffe dans les fameux "prix pros". A la réflexion, j’ai bien aimé Rexel Prolians sur tout ce qui est plomberie, quincaillerie, outils et équipements du chantier. Beaucoup de choix et des vendeurs au top. Mais on n’en trouve pas dans toutes les villes ! (Correction, j’avais confondu : Expérience très mitigée chez Rexel ! Par contre, excellente expérience chez Descours et Cabaud, entré dans le groupe Prolians : on y trouve TOUT le matos de pro, un choix énorme, de bons conseils…).
D’ailleurs, on reconnaît un vrai comptoir pro à ses horaires, du type "07:00 ou 7:30 - 12:00 et 13:30 - 18:00 lundi au vendredi. Fermé le samedi". Quand c’est fermé le samedi, ça veut dire que ce magasin se coupe volontairement de la clientèle du particulier.

A noter que ces comptoirs pros peuvent se distinguer aussi par le service. Les pros n’ont pas besoin que de "prix pros", ils ont surtout besoin de fournitures sur leurs chantiers. Un peintre me disait que leur grossiste les livre directement sur le chantier, très rapidement, sur un simple coup de fil. En se faisant livrer plutôt que d’aller courir au magasin, le gain de temps, donc d’argent, est évident.

Dernière modification par Bernard2K (25/10/2020 11h51)


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #233 25/10/2020 02h08

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   355  

Il y a vraiment de tout dans les magasins de bricolage. Leroy Merlin a le vent en poupe depuis 3/4 ans, depuis l’acquisition la réorganisation ratée de castorama par king fischer. Ils ont eu beaucoup de mal à migrer les systèmes informatiques, et le management a eu beaucoup de mal à s’adapter à la nouvelle organisation/nouveaux produits, sans compter la clientèle qui a l’impression de se faire pigeonner en retrouvant des produits identiques entre 2 enseignes ayant des réputations différentes. Leroy Merlin en a profité pour améliorer sa relation client. Les prix en gsb sont élevés, l’offre assez large (sur du basic) et la qualité pas toujours au rendez-vous. J’ai beaucoup acheté chez Leroy Merlin au début (pour raison pratique). Je dépensais facilement 15000€/an en 2016/17. A l’époque, je n’avais pas de visibilité sur les volumes, ni sur la qualité.

Avec le recul, j’ai appris à acheter plus qualitatif et/ou moins cher. Quelques exemples :
- disjoncteur 20A borne auto Legrand 7,19€/p contre Lexman 6,99€/p
- colle carrelage 25kg weber flex 23.40€/p contre axton 24.99€/p
- joints 15/21 fibre 2,96€/100p chez discount plomberie contre 5,05€/100p chez LM
- té 16 multicouche 3.35€ chez discount plomberie contre 5,10€ chez lm
- contreplaqué 15mm 1200x2500 34€ chez descamp contre 58€ chez lm

Un des exemples les plus amusant est un support de douchette que lm vend à 12€ et que j’ai trouvé sur Aliexpress à 2€+2€ de port. J’en ai 5 pour le même prix. Ce sont strictement les mêmes avec les mêmes vis de fixation. Pour trouver sur ali, vous allez sur la fiche de l’article chez lm, vous sauvegardez la photo et vous recherchez sur ali avec la photo. Ça prend 30 sec et pas besoin de parler chinois. Certes, vos supports arrivent 5 semaines plus tard mais dans votre boîte aux lettres.

Ce sont des petits montants mais additionnés sur une année,  cela représente plusieurs milliers d’euros en ce qui me concerne.

Pour les magasins comme point P, sfic, descamps, panofrance, dispano… vous trouvez parfois les mêmes produits qu’en gsb mais en marque pro. Il faut comparer les prix et pour du basique, ils sont souvent alignés sur les produits grands public (voir colle flex cité ci-dessus qui est de meilleure qualité que celle en gsb). Par contre, vous trouvez un tas de produits spécialisés non disponibles en gsb, j’achète :
- nattes de désolidarisation
- bacacier avec isolant
- panneaux type valchromat, cp
- peintures


Certains fournisseurs ont développé des produits destinés aux gsb (suivant cahier des charges gsb). Je connais le cas de Semin pour les enduits et tollens. Pour les enduits, il y a une différence importante de qualité de produit. Celui en gsb est à 27,80€/sceau alors qu’en magasin pro, j’achète du perfectliss à 22€/sceau. J’ai beaucoup moins de rétreint sur le perfectliss (il doit contenir moins d’eau car il sèche beaucoup plus vite aussi). Il y a une autre différence entre ces 2 produits : la marge de la gsb.

Étant sur un marché concurrentiel, chacun des fournisseurs a sa place, sa clientèle. Les fournisseurs pro auraient déjà mis clef sous la porte si les gsb savaient alimenter les sociétés du btp, mais ça n’est pas leur marché.

Aujourd’hui je bascule beaucoup sur du fournisseur pro. Leroy Merlin représente 30 à 40% de mes dépenses et me sert surtout pour les finitions mais la part gsb continuera à diminuer.

Je suis allé cette semaine chez un fournisseur pro chez qui j’ai acheté 1 pot de peinture il y a un an (ça m’étonnerait qu’ils me déroulent le tapis rouge). À la caisse, on me dit : ça fera 293€, moins la remise (je n’ai rien demandé), ça fera 177€… merci madame.  Donc n’hésitez pas… comparez (qualité, prix) et après vous déciderez.

Dernière modification par lachignolecorse (25/10/2020 17h12)


Pour vivre heureux, vivons cachés

En ligne En ligne

 

Favoris 1    #234 25/10/2020 08h45

Membre
Réputation :   27  

A titre d’information.
Je suis gérant d’une SCI dont l’activité portée sur le kbis mentionne:
Activité : Acquisition , mise en valeur, administration et exploitation des immeubles appartenant à la société
La formulation mise en valeur m’a ouvert les portes de fournisseurs pro régionaux chez qui je faisais état de travaux de rénovation réguliers des biens appartenant à la SCI. Je bénéficie de  tarifs 10 à 20% moins chers que Leroy Merlin chez qui je me fournissais auparavant. Par contre Point P a refusé.

Dernière modification par philthevet (25/10/2020 08h46)

En ligne En ligne

 

[+3]    #235 25/10/2020 09h48

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   238  

Un point à considérer au delà de la rentabilisation pure d’outils de qualité.
En se dépatouillant avec ce que l’on a plutôt qu’avec ce qu’il faut, on peut se blesser. Et ça n’a pas de prix. Certaines machines mal foutues, peu puissantes ou fragiles sont potentiellement dangereuse. Des bidouillages finissent avec des tendinites (déjà qu’avec le bon matos…).
Avec de bons outils, on souffre moins, en se fatigue moins, on fait moins d’erreurs… et on limite le risque d’interruption plus ou moins durable du chantier.

Autre point à considérer : les équipements de sécurité. Nous en faisons souvent l’impasse, à tort.
J’utilise systématiquement des lunettes de protection (des varionet avec correction depuis quelques années, d’autres sans correction avant), des gants variés selon ce que je fais, avec une attention particulière pour les produits chimiques et selon  le type de travail des tenues appropriées.
Pour être sûr de ne pas faire l’impasse, toujours avoir un kit minimal avec masque à poussières, gants, lunettes et chaussures de sécurité + petit nécessaire de soins.
J’utilise à tort très peu les chaussures de sécurité mais vais m’améliorer.
Je me suis fait piéger récemment en ne les portant pas pour retirer un radiateur… C’est passé près !

Hors ligne Hors ligne

 

#236 25/10/2020 10h06

Membre
Réputation :   35  

Le point EPI de Range est important , je me permets juste d’y rajouter les protections auditives à porter  systematiquement lorsque l’on utilise de l’outillage filaire.

Hors ligne Hors ligne

 

#237 25/10/2020 11h45

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2106  

lachignolecorse a écrit :

Leroy Merlin a le vent en poupe depuis 3/4 ans, depuis l’acquisition ratée de castorama par king fischer.

Je ne comprends pas cette phrase ni le timing que vous indiquez. Kingfisher est propriétaire de Castorama depuis 2002. Vous pensez peut-être que, depuis cette acquisition, les choix opérés chez Castorama n’ont pas été très heureux, mais en tout cas on ne peut pas parler d’"acquisition ratée", ni dire que ça date de 3 - 4 ans, puisque ça fait 18 ans que ça dure.

Certains fournisseurs ont développé des produits destinés aux gsb (suivant cahier des charges gsb). Je connais le cas de Semin pour les enduits et tollens. Pour les enduits, il y a une différence importante de qualité de produit. Celui en gsb est à 27,80€/sceau alors qu’en magasin pro, j’achète du perfectliss à 22€/sceau. J’ai beaucoup moins de rétreint sur le perfectliss (il doit contenir moins d’eau car il sèche beaucoup plus vite aussi).

Exemple très intéressant. Je me doutais un peu que certaines "grandes marques", lorsqu’elles faisaient des produits pour les GSB, n’ont pas le même cahier des charges. Vous le confirmez.

A l’inverse, comme je le disais plus haut : je suppute que quand un grand fabricant reçoit une commande d’une GSB pour le haut de gamme de sa MDD, il fait de la bonne qualité, puisque c’est qu’on lui demande, et qu’il sait faire. On a donc de la bonne qualité à prix MDD. Je citais notamment la peinture Luxens (marque de Leroy Merlin) à condition de prendre la plus chère sous cette marque… qui reste nettement moins cher que celle des comptoirs pros. Après, je ne prétends pas imposer mon point de vue, je sais que beaucoup sont des inconditionnels des marques pro en peinture (Tollens, Seigneurie, etc) ; je dis juste qu’avec une MDD, à condition de choisir leur haut-de-gamme, on a souvent un bon rapport qualité/prix.

Je suis allé cette semaine chez un fournisseur pro chez qui j’ai acheté 1 pot de peinture il y a un an (ça m’étonnerait qu’ils me déroulent le tapis rouge). À la caisse, on me dit : ça fera 293€, moins la remise (je n’ai rien demandé), ça fera 177€… merci madame.

Ca serait chez Tollens que ça ne m’étonnerait pas. Je pensais tout particulièrement à eux quand je disais que certains comptoirs pro affichent des prix très hauts pour ensuite pouvoir consentir des remises mirobolantes, qui vous donnent l’impression d’être un VIP. Votre anecdote montre que le vrai prix de vente de ce produit est 177 €. Et, je ne voudrais surtout pas vous vexer, mais le seul critère nécessaire pour avoir cette remise, c’est sans doute d’avoir passé la porte.

Ca fait partie du marketing de ces comptoirs pro. Un peintre m’a expliqué que son taux de remise était "confidentiel", et qu’il était "élevé" grâce à l’ancienneté et au volume consommé. D’après lui, les artisans savent qu’ls peuvent avoir des taux différents en fonction du volume, et ils ne se communiquent pas ce chiffre ; c’est secret ! Chacun croit être ainsi, le bon élève, le chouchou, grâce à son taux de remise "personnalisé". Ainsi, les artisans sont encouragés à consommer toujours dans le même réseau, pour avoir beaucoup de volume et augmenter donc ce taux de réduction ; mais aussi pour les cadeaux. Un autre artisan prenait très peu de vacances, sauf son voyage annuel payé par son fournisseur. Sa vie a été rythmée par ce voyage annuel, chaque année dans un pays différent. Les fournisseurs ont bien raison d’avoir ce genre de politique commerciale très incitative. Les taux de remise très élevés (par rapport au prix affiché en tout cas) en font partie, et c’est pour cela qu’il ne faut pas se laisser abuser par le taux.

Dernière modification par Bernard2K (25/10/2020 11h58)


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #238 25/10/2020 14h01

Membre
Réputation :   109  

Bonjour,

Range19 a écrit :

Autre point à considérer : les équipements de sécurité. Nous en faisons souvent l’impasse, à tort.
J’utilise systématiquement des lunettes de protection (des varionet avec correction depuis quelques années, d’autres sans correction avant), des gants variés selon ce que je fais, avec une attention particulière pour les produits chimiques et selon  le type de travail des tenues appropriées.
Pour être sûr de ne pas faire l’impasse, toujours avoir un kit minimal avec masque à poussières, gants, lunettes et chaussures de sécurité + petit nécessaire de soins.
J’utilise à tort très peu les chaussures de sécurité mais vais m’améliorer.
Je me suis fait piéger récemment en ne les portant pas pour retirer un radiateur… C’est passé près !

Très bon rappel, mais sans oublier les technologies modernes…

Le portable !
Ne faite pas de sms quand :
- Vous êtes sur un escabeau
- Vous êtes sur un échafaudage
- Vous marchez sur un chantier sans regarder risque de chuter, cloues, tomber…
- Vous marchez a coté de vitres ou panneau vitrées, si si c’est du vécu, 7 points de sutures il tapait son sms quand il a traversé la vitre.
- Utilisez une machine outils, vécu aussi
- Percez, 
- Vous êtes autour d’engins de chantier roulant

La liberté de taper son sms tout en travaillant est assez réduite.

Le nombre d’accident augmente fortement suite au portable.

Pascal

Hors ligne Hors ligne

 

#239 25/10/2020 17h10

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   355  

Bernard2K a écrit :

lachignolecorse a écrit :

Leroy Merlin a le vent en poupe depuis 3/4 ans, depuis l’acquisition ratée de castorama par king fischer.

Je ne comprends pas cette phrase ni le timing que vous indiquez. Kingfisher est propriétaire de Castorama depuis 2002. Vous pensez peut-être que, depuis cette acquisition, les choix opérés chez Castorama n’ont pas été très heureux, mais en tout cas on ne peut pas parler d’"acquisition ratée", ni dire que ça date de 3 - 4 ans, puisque ça fait 18 ans que ça dure.

Vous avez raison Bernard. Je voulais parler de la réorganisation de 2017/2018, pas question d’acquisition.


Pour vivre heureux, vivons cachés

En ligne En ligne

 

Favoris 1   [+1]    #240 26/10/2020 15h41

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2106  

Sujet du jour : rangement et stockage

Tout d’abord, quel est notre besoin de rangement et stockage ? Le besoin dépend de :

Fréquence de déplacement :
- le bricoleur qui retape ou améliore sa RP n’a pas besoin de déplacer ses outils. Il va s’aménager un joli atelier dans son garage, avec établi, rack, tiroirs, etc.
-l’investisseur immobilier qui retape un bien à la fois a besoin de déplacer ses outils, mais assez peu souvent (il change de chantier tous les X mois).
- un artisan qui fait des dépannages ou de l’entretien, lui, peut déplacer ses outils 10 ou 20 fois dans la même journée !

Quantité à déplacer :
- l’artisan qui fait des dépannages ou de l’entretien transporte peu d’outils et fournitures sur lui, mais il a presque toujours de nombreux outils et fournitures dans le camion, "au cas où". Ainsi, il peut voyager léger quand il se présente chez les gens, car il a son petit magasin mobile dans son utilitaire (et ce qui n’est pas dans le camion est à son dépôt ; et ce qui n’est ni dans le camion ni au dépôt est chez le grossiste).
- l’investisseur immobilier qui retape un bien à la fois n’a évidemment pas un utilitaire équipé avec les nombreuses cases dans lesquels les artisans rangent leurs outils et fournitures. Par contre, du fait qu’il intervient sur de nombreux corps de métier, il peut avoir un volume d’outils et de fournitures à déplacer nettement supérieur à celui de l’artisan qui fait un seul corps de métier et qui sait ce dont il aura besoin sur tel chantier.
Sachant que la loi de Murphy a un corollaire qui dit : "si on laisse un outil ou une fourniture à la maison, c’est de celui-là qu’on a besoin". Du coup, on est forcément tenté de voyager avec tout le matos.

Robustesse nécessaire :
- un bricoleur ou un investisseur immobilier se déplace assez peu, et est seul en charge de ses outils. Il peut espérer être soigneux et n’avoir pas besoin d’une robustesse extrême.
- un artisan déplace ses outils toute la journée, plus de 200 jours par an, et il travaille dans des environnements agressifs (chutes, rencontres violentes avec des outils, échaffaudages, etc). Il a donc besoin d’une robustesse extrême pour ses boîtes de transport.

Si ça vous intéresse, je vais vous expliquer où j’en suis :
- pendant longtemps, je bricolais peu (forcément, comme locataire, on a peu l’occasion de pratiquer). Donc je stockais outils et fournitures comme je pouvais : carton, cagettes… C’est peu pratique, de temps en temps un carton se déchire et on retrouve à ramasser des centaines de clous…
- un beau jour, j’en ai eu marre et j’ai acheté des boîtes de rangement de 26 litres "Fitty" de Castorama. Avantages : 1,9 € pièce, standardisé, empilables (même s’il faut bien viser). Inconvénients : pas très solide (mais toujours plus qu’un carton). Mais surtout le GROS inconvénient : il n’y a pas de couvercle adapté. Ca ramasse la poussière, les copeaux… Je n’ai pas trouvé la solution à ce gros inconvénient. Je complète cette quinzaine de boîtes à tout faire avec 3 boîtes à outils thématiques (une "électronique", une "général" et une "menuiserie"), deux grosses boîtes Fitty également mais en 44 litres, et un gros coffre en longueur (pour les outils vraiment longs qui ne rentrent pas dans les plus grosses Fitty). Enfin, l’électroportatif, lui, reste dans les boîtes plastiques dans lesquels il est vendu. Si chaque boîte est bien conçue en elle-même, c’est vrai que ces dizaines de boîte de taille variable, qui glissent les unes sur les autres, et dont on ne peut porter que deux à la fois sous peine d’en échapper, finissent pas être bien peu pratiques.

Toute la question est :
- faut-il continuer comme cela (en mettant une feuille de plastique ou de carton par-dessus les boîtes pour protéger un peu leur contenu, ce qui résoudrait tant bien que mal le principal défaut) ?
- faut-il passer à des systèmes professionnels (avec des boîtes entre 30 et 70 € pièce, sans parler des bacs, séparateurs ou inserts mousse qu’on peut être tenté d’y mettre) ?
- entre les deux, faut-il acheter des boîtes un peu plus solides et avec couvercles, mais en restant dans les gammes des magasins de bricolage ou de Ikea (dans les 10 à 20 € la boîte environ) ?

Du coup, pour essayer de répondre à cette question, j’ai exploré un peu mieux les systèmes professionnels de rangement… Il y a un lien avec l’éléctroportatif pro : les marques d’électroportatifs pro vous fournissent généralement une caisse en plastique "pro" qui vous fait de facto rentrer dans l’un ou l’autre de ces systèmes pro.

Explorons donc (seulement en surface car on pourrait en faire des tartines) les systèmes pro de rangement et de manutention pour outils et fournitures.

1) Tanos et Festool sont des marques allemandes qui font partie du groupe TTS Tooltechnic Systems. C’est un relativement petit groupe, puisque Festool réalise environ 600 millions de chiffres d’affaires annuel alors, que les concurrents ont des chiffres d’affaires qui se comptent en milliards et même bien plus. Tanos fabrique un système de rangement appelé Systainer, utilisé notamment pour les outils Festool mais pas seulement.

La version la plus ancienne « Systainer classic » s’empile et se verrouille, ce qui est pratique et apprécié. Ce système hyper rationnel a contribué à la fascination pour les outils Festool qui sont si chers mais si bien conçus. Mais, dans le système Classic il y avait besoin de clipser et déclipser 4 attaches, ce qui est fastidieux.
Il y a donc de nouvelles versions du Systainer, notamment avec le "T-loc", avec sa poignée en forme de T arrondi, que l’on voit sur les boîtes du bas de l’image suivante :
https://assets.leevalley.com/Size4/10093/ZA576913-systainer-installers-set-t-loc-instl-sys-b-set-f-0001.jpg
La poignée rotative a 3 positions : 1 position pour la boîte ouverte, 1 position pour la boîte fermée et verrouillée avec la boîte du dessus, et une position pour la boîte verrouillée avec la boîte du dessus mais ouverte (ce qui permet donc d’ouvrir cette boîte, tout le dessus de la pile formant un seul gros couvercle). C’est très pratique, se manipule d’une main.
Le Systainer se présente sous forme d’une boîte dont la base mesure 40x30 cm, avec 4 hauteurs dénommées I,II, III, et IV, respectivement 105, 157, 210 et 315 mm de haut. Les versions plus hautes du Systainer sont donc un multiple en 1,5, 2 ou 3 de la version la plus basse. On peut donc empiler des boîtes de hauteur différentes et avoir quand même des piles de même hauteur totale.
Il y a une seule poignée sur le dessus.
Il y a 4 emplacements pour étiquettes format cartes de visite de façon à bien identifier le contenu des boîtes.

Compatibilité :
- le T-loc est rétrocompatible avec le système classique. Quand on a des deux, il faut mettre le système T-loc sur le dessus, et les classic sur le dessous (à moins quee ça ne soit l’inverse !)
- 2 caisses Systainer côté à cote tiennent sur un chariot à roue de transport pour des « euro box » empilées (Une "euro box" est une caisse plastique standard de base 40x60 cm. Cette compatibilité est logique puisque la base du Systainer mesure 40 x 30 cm, donc deux côté à côté ça fait 40x60 cm. Cette standardisation "euro" vient de la palette Europe ou EPAL, qui mesure 1200x800 mm. Sur une telle palette Europe, on met 4 "euro box" ou 8 "systainer" par niveau. D’où l’intérêt de ces dimensions standard 30x40 cm.)
Côté électroportatif : Festool commercialise bien sûr ses outils dans des boîtes Systainer. Hitachi et Triton aussi. Metabo, il semble que oui avec le système Metaloc, à vérifier. Makita utilise le système Makpac, basé sur l’ancien modèle de Systainer et les boîtes sont bien compatibles ; mais il semblerait qu’il n’y ait pas d’accord de licence et que Makita ait donc quelque peu piraté le modèle Systainer, d’où le fait que cette compatibilité n’est pas revendiquée officiellement.

La L-Boxx a une histoire différente :
Sortimo est une entreprise allemande (comme Tanos). Grossiste de matériels de fixation (vis, chevilles), le fondateur voit ses clients artisans empiler sachets, cartons, petites boîtes, et identifie donc le besoin d’une boîte de rangement. Il lance en 1973 une valise de rangement métallique qui devient un quasi-standard de l’industrie.
L’entreprise continue à se développer et à innover. Elle travaille notamment à une bonne intégration avec les habillages intérieurs de véhicules utilitaires, pour que tout puisse être fixé pendant les trajets (ordre, rangement et sécurité, on sait que les Allemands ne rigolent pas avec cela). En 2009, elle lance la L-boxx.
Bosch remarque cette L-Boxx et l’adopte pour ses matériels pros dès 2010. La collaboration mène à la création d’une joint-venture avec Sortimo : BS-systems, qui développe la L-boxx en cherchant notamment à la fourguer à un maximum de partenaires (exemples : Förch, Fisher, Buderus…) pour l’imposer en quasi-standard de l’industrie. Néanmoins, si le nombre de partenaires est élevé (plusieurs centaines),les marques très connues sont peu nombreuses ; et, côté fabricants d’outils électroportatifs, il me semble que seul Bosch pro l’a adopté (ce qui fait que, si l’on adopte ce système, on n’a pas le choix de sa marque d’électroportatif ; alors qu’en Systainer on peut mixer Metabo, Festool, Makita, Hitachi…).

https://www.boschtools.com/ca/fr/ocsmedia/optimized/800x450xe/LBoxx_Vito_Stapel33(2).png

Description d’une L-boxx :
La base est de taille 445x 358 mm (environ 5 cm de plus dans chaque dimension, par rapport aux Systainer). Les hauteurs sont de 118 mm (nom de modèle : 102), 152 mm (136), 254 mm (238), et 390 mm (374). S’il y a ainsi deux valeurs différentes de hauteur, cela vient des excroissances de 16 mm de haut, situées sur le dessus d’une boîte, dans lesquelles les ergots de la boîte du dessus viennent se clipser. Ainsi, une boîte modèle "136" mesure 152 mm de hauteur "hors tout" mais, dans une pile, son vrai encombrement entre ses deux voisines sera de 136 mm.
Toutes les boxx ont une anse sur le dessus, pour les porter comme un panier ; les versions les plus basses (102 et 136), ont aussi une poignée sur le côté, pour les porter comme une valise.
Les Boxx se clipsent juste en posant une boîte au-dessus de l’autre.
Pour déclipser, en revanche, il faut appuyer de chaque côté donc il faut les deux mains.
Les versions plus hautes du container ne sont pas un multiple entier de la petite version.
Ne tiennent pas sur un support pour euro box. Bosch commercialise un chariot à roues et un diable pliant adaptés au transport de L-boxx empilées.
Comme sur le système T-loc, on peut ouvrir une boîte située plus bas dans la pile sans dépiler ; la pile au-dessus de cette boîte bascule puisqu’elle est fixée sur son couvercle ; attention à ne pas se laisser surprendre par le poids de ce couvercle.

Point commun : L-boxx et Systainer sont en ABS : plastique rigide et solide mais qui peut casser ; certains propriétaires de systainer se plaignent que des morceaux (chips) se sont cassés avec le temps.

Enfin, le géant américain Stanley Black & Decker a deux systèmes :

- le Tstak
https://www.dewalt.fr/blobs/medias/s/2c70e17c4a40e0cf/Product_TStak.png
- le Tstak ne doit pas être confondu avec le T-loc de la marque Tanos. Ce système est commercialisé dans les marques Stanley Fatmax et Dewalt. Les outils Dewalt sont (parfois) commercialisés dans ces boîtes (sachant que Dewalt est la marque « pro » du groupe, tandis que Black&Decker est la marque grand public, de façon similaire à Bosch bleu et Bosch vert).
Une boîte Tstak a une base de taille 440 x 331,7 mm, ce qui la situe entre les dimensions d’un Systainer et celles d’une L-boxx.

- Le Tough System
https://www.dewalt.fr/blobs/medias/s/2c70e17c4a40e096/Product_ToughSystem.png
- Le Tough System a une base de dimensions 550 x 336 mm. A peine plus profond que le T-stak, il est nettement plus long et plus costaud. Destiné à transporter les matériels et fournitures de chantier. Etanche aux projections d’eau (il y a un joint sous le couvercle). Ils sont en train de sortir le Tough System 2.0.

Tstak et ToughSystem sont en polypropylène, un plastique solide mais un peu plus souple que l’ABS ; pour être plus solide on en met plus épais, ainsi le Tough System revendique des parois de 4 mm d’épaisseur.

Evidemment, ces différents systèmes (Systainer, L-Boxx et Tstak) ne sont pas compatibles entre eux puisque chaque entreprise veut que vous veniez chez eux et que vous y restiez.

Chaque système rivalise bien sûr de nombreux accessoires : tiroirs, séparateurs, bacs, mini-boîtes, inserts en mousse, etc, qui sont bien commodes pour ranger les petits outils et fournitures, mais qui coûtent un oeil.

Un point commun de tous ces systèmes : une fois empilé, ça roule grâce au diable ou au chariot à roues. Mais si on doit les porter, ça devient très lourd et encombrant. Par exemple, l’artisan qui fait des dépannages, souvent en étages sans ascenseur, il va sans doute préférer un sac à outils en tissu avec une bandoulière ; certains sont grands, avec de nombreux rangements, très pratiques. C’est plus léger, et du fait que c’est une base plastique et tissu, on se fait moins de bleus, alors que ces grosses boîtes rectangulaires, on n’arrêt pas de s’en mettre des coups dans les jambes !

Au final, est-ce que le particulier ou même le bricoleur très sérieux ont besoin de tels rangements pros ? Sachant que même les artisans ont très rarement un ensemble harmonisé de tels boîtes (on voit très rarement une entreprise débarquer sur un chantier avec une pile de boîtes toutes compatibles et toutes de même couleur) ?

Et vous, où en êtes-vous côté rangement, stockage, logistique ? Quels choix avez-vous faits ?

Edit pour ajout de :
Post-scriptum : relation entre électroportatif et boîtes de rangement.

Dans l’électroportatif grand public, les boîtes plastiques sont souvent conçues exprès pour ce modèle-là. Dans un ensemble d’appareils électroportatifs, il n’y a donc pas deux boîtes pareil. A l’inverse, dans l’électroportatif pro, les boîtes plastiques sont standardisées. C’est l’insert en mousse ou en plastique dur qui est personnalisé pour ce modèle-là.

A priori, choisir telle marque d’électroportatif pro, cela vous marie de force avec tel système de rangement, puisque la boîte de ce système de rangement vous est fournie avec : Bosch pro est fourni avec la L-boxx, Festool avec le Systainer, et Dewalt avec le Tstak.

Pourtant, rester avec cette marque de rangement n’est pas forcément obligatoire. Pourquoi ?
- l’avantage d’utiliser la boîte fournie avec (et son insert pile prévu pour cet appareil-là), c’est que ça tombe merveilleusement bien. Tout est rangé, rien ne bouge. Sauf qu’à l’usage, ces boîtes sur mesure sont passablement énervantes. Souvent, si vous ne remettez pas la poignée, le capot, le câble, les accessoires, exactement à l’endroit prévu, la boîte ne se referme pas. Et ça, c’est énervant. On passe du temps à ranger l’outil exactement comme il était quand il était neuf, ce qui n’a pas grand intérêt.
- A l’inverse, utiliser une boîte de transport non prévue pour cet appareil, ça veut dire que celui-ci va bouger un peu plus dans la boîte. Mais vous pouvez enrouler le fil grossièrement autour de l’appareil, et ça rentre. Vous pouvez laisser la poignée, le capot, les accessoires tels qu’ils sont après l’usage, et ça rentre quand même. Vous pouvez ajouter plein de consommables, et ça rentre quand même.
- utiliser une boîte de transport non prévue pour cet appareil, ça veut dire aussi que vous pouvez mettre plusieurs appareils dans une même boîte. Des appareils relativement petits peuvent très bien cohabiter à plusieurs dans la même boîte. A force de multiplier les appareils électroportatifs, on multiplie le nombre de boîtes. Les empiler avec ces systèmes professionnels qui se clipsent, c’est bien joli, mais ça fait toujours autant de boîtes, ça occupe beaucoup de volume, et on transporte surtout du vide. Alors que grouper les appareils par 4, 5 ou 6 par boîte, ça fait une grosse seule boîte à attraper à la fois, plutôt que plein de petites boîtes, et ça occupe moins de volume au total. Bon, évidemment, dans un tel rangement à plusieurs appareils par boîte, on fera particulièrement gaffe aux appareils qui ont des pièces fragiles et/ou dangereuses (comme les lames du rabot).

De mémoire, j’ai assez souvent vu des artisans stocker leur électroportatif dans des caisses différentes de celle fournie par le fabricant ; et j’ai aussi souvent vu plusieurs appareils électroportatifs entassés dans une seule grosse caisse.

On peut donc, par exemple, acheter du Bosch pro sans L-boxx, puis entasser plusieurs de ces appareils dans une grosse caisse Dewalt Tough System. On peut aussi entasser le perfo (de n’importe quelle marque) et ses nombreux accessoires dans une même grosse boîte bien solide (de n’importe quelle marque). On peut se constituer une caisse à outils où sont rassemblés la perceuse-visseuse et tout ce qui va avec, à savoir un gros assortiment de forêts, fraises, vis et de chevilles ; assortiment qui ne rentrait pas du tout dans la boîte d’origine de la visseuse.

Or, ces systèmes de rangement "pro" veulent vous faire croire qu’ils sont la seule solution "pro", pour ensuite pouvoir vous vendre toute la gamme. Pour savoir quelles sont les solutions "pro", regardons ce que font les pros :
- boîte à outil compacte et portable (souvent en métal, plastique, cuir, ou tissu), pour pouvoir être portée facilement y compris dans les étages sans ascenseur (cas des dépannages nombreux, type serrurier, plombier)
- cohabitation de divers systèmes de rangement acquis au fil du temps (des L-boxx, des Systainer, des cartons, des caisses…)
- en vrac dans le camion (ça existe aussi !)
- rangé dans des grosses caisses qui peuvent parfois être fabriquées maison (par exemple en contreplaqué).
- Flight Case, Pelicase (très utilisées notamment par les gens du spectacle, qui sont des gens généralement très bien organisés)
- Caisse "euro" (30x40 et 40x60) etc.
- le véhicule est la vraie caisse à outil. Je connais un gars qui a une camionnette super bien équipée. Dedans, il y a absolument tout ce qu’il lui faut, bien rangé. De là, il transporte ce dont il a besoin dans une caisse à outils ou un panier à outils, dont l’importance est secondaire, parce que la vraie caisse à outil, c’est le véhicule. Par contre, c’est le mode d’organisation le moins logique et adapté pour un bricoleur amateur, qui ne va pas se constituer un utilitaire dédié avec tous ses rangements.

Voilà, ce post-scriptum est juste pour dire que tel outil rangé très exactement dans sa boîte prévu par le fabricant, c’est très propre, très net, mais que c’est aussi une contrainte. On peut s’en affranchir et développer ses propres modes de rangement. Les pros sont loin d’être tous équipés en systèmes de rangement "pro" mono-marque, tels que les marques essaient de nous les vendre. Il faut donc une bonne dose d’esprit critique pour adopter progressivement le mode de rangement adapté à son besoin.

Pour approfondir :
une présentation en video des 4 principaux systèmes pro (en anglais mais vous pouvez mettre la traduction automatique des sous-titres) : Stacking Tool Box Brand Comparison - YouTube
Une discussion intéressante sur ces 4 principaux systèmes pro (en anglais) : Modular Tool Box Systems Compared: L-Boxx vs. ToughSystem vs. Systainer vs. Tstak
Une discussion très intéressante aussi sur copain des copeaux, avec des réflexions très pertinentes sur le choix des outils et des systèmes de rangement, et qui fournit plusieurs méthodes pour faire un insert en mousse sur-mesure pour adapter un outil à une caisse : Le système Systainer, chez Festool et d’autres - copain des copeaux

Dernière modification par Bernard2K (04/11/2020 09h07)


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

#241 26/10/2020 16h01

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   355  

Ayant majoritairement du bosch, j’ai choisi l_boxx. J’achète les grandes tailles pour le rangement des outils/consommables (menuiserie, placo, peinture, carrelage…).

Par contre, ça coûte un bras…

Très pratique aussi :
-  la fixation sur l’aspirateur (bosch>l_boxx, karcher pro> l_boxx, festool>systainer…).
- les chariots sur roulette avec fixation
- la possibilité de stocker en hauteur chez soi, dans le voiture (moyennant des sangles de fixation au châssis).

Je sens que le prochain post pourrait concerner les tables mft…

Attention Bernard, vous allez finir par acheter du festool…

Dernière modification par lachignolecorse (26/10/2020 16h02)


Pour vivre heureux, vivons cachés

En ligne En ligne

 

#242 01/11/2020 18h23

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2106  

Je vois que mon message n’a pas déchaîné l’enthousiasme. Sans doute trop long. Il est vrai que le stockage est mon sujet d’actualité, et qu’il concerne mon activité professionnelle, donc ça occupe mon esprit.

Pour faire un petit point d’étape sur le stockage :
- pour le moment, j’ai protégé le dessus des boîtes Fitty par du plastique de peintre ou du carton léger. J’ai aussi branché mon aspirateur sur mon électroportatif pour faire moins de poussière et de copeaux. Problème résolu pour le moment.
- à moyen terme, je serais intéressé pour généraliser l’utilisation d’un système de boîtes professionnelles empilables. J’attends de vivre un peu avec les deux boîtes "L-boxx" livrées avec mon outillage Bosch pro, pour savoir si c’est ce système que j’adopte.

Sur le matériel :
- le goût de lachignolecorse et autres pour le bon matériel m’a fait réaliser que je suis "pro" désormais, alors que, côté dépenses, je raisonne toujours comme un particulier économe. Même si je n’ai pas du tout le même usage qu’un artisan qui ne fait que ça toute la journée, j’utilise ce matériel à titre professionnel. A un moment, il faut bien que j’ouvre le porte-monnaie pour faire des investissements de pro. Merci pour cette prise de conscience !
- néanmoins, j’ai eu complètement raison de m’équiper à moindre coût pour l’instant. Vu l’ampleur des besoins, je ne pouvais pas m’équiper 100 % "pro" et y passer toute ma trésorerie. Donc, j’investis de façon très pondérée, en gardant de la réserve pour un éventuel coup dur. Je vais continuer ainsi en professionnalisant mes achats et pratiques, mais doucement et modérément.

Voilà pour ce point d’étape.

Dernière modification par Bernard2K (01/11/2020 18h26)


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

#243 01/11/2020 19h20

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   355  

Le passage par du matériel de premier prix est obligatoire. Je le fais aussi car au début je ne savais pas si j’allais avoir d’autres chantiers et surtout garder le plaisir de faire de la renovation. On m’avait dit qu’on ne refait qu’une seule maison dans sa vie… j’en serai bientôt à 4 plus d’innombrables appartements. Je viens de commander la ponceuse à bande makita, un aspi bosch classe classe L, et d’innombrables consommables. Tout viendra d’angleterre ou Allemagne car moins cher (Amazon y compris).

A propos d’aspirateur et puisque certains ont abordé le sujet de la sécurité, il est important de connaître les classifications de filtration et leur utilisation. Aucun des aspirateurs (de chantier) bon marché (jusque 200€) n’a de classification. Dès que vous achetez pour une application professionnelle, il est impératif d’avoir une classification de filtration. En gros :
- classe L : poussières classiques de chantier
- classe M : poussières fines et dangereuses (sciure, poncage platre)
- classe H : filtration quasi absolue pour matière dangereuse type amiante.

L’obligation provient du code du travail qui impose une protection du salarié. On comprendra rapidement que le coût d’une prestation réalisée par un professionnel puisse être élevée car rien que l’aspirateur vaut 500€… par contre, un artisan seul, un particulier fait ce qu’il veut…

De plus, un aspirateur monté sur de l’electroportatif n’aspire pas 100% des poussières, il faudra donc prévoir la bonne EPI pour l’opérateur (là encore, une grosse différence entre un salarié d’une entreprise et un particulier).

Apres lecture de pas mal de forums, (notamment le commentaire du technicien de chez festool ici) mon choix s’est porté sur un bosch gas35lafc (afc pour decolmatage auto). Je l’ai trouvé à 370€. Je vais recycler mon karcher wd6 en aspirateur pour les machines à bois pour l’atelier car il sera installé à l’extérieur de l’atelier (pas besoin de classification en extérieur) avec un cyclone en amont (pour limiter la consommation de sacs).

Dernière modification par lachignolecorse (01/11/2020 19h20)


Pour vivre heureux, vivons cachés

En ligne En ligne

 

#244 01/11/2020 21h16

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2106  

Je viens seulement de tester sérieusement les deux machines Bosch pro que j’ai reçues :
- avec la perceuse visseuse GSR 12V-15 FC, j’ai posé des vis de 6x80 mm dans du résineux (avec avant-trou et fraisage). Y compris l’utilisation du renvoi d’angle pour poser 2 vis plus près du mur. Elle y est arrivé, ce qui montre qu’elle est costaude ! Mais, ce qui montre quand même que c’est une petite machine, c’est que le réglage de couple, même sur 20, claquait avant que les vis soient totalement enfoncées. En mettant sur la position perçage et en dosant manuellement la progression, par contre, elle y arrive. Donc, c’est une machine à utiliser en complément d’une 18V, mais pas en remplacement, sous peine d’atteindre voire de dépasser ses limites.
- j’ai utilisé le multifonction gop 33-55 pour couper et râper un peu de bois dans des positions peu commodes. Il est peu bruyant, puissant, efficace… Très impressionnant. C’est une sorte de commando de marine : il ne fait pas de bruit, il n’est pas très impressionnant physiquement, mais il est 10 fois plus efficace que la version ordinaire.

Sinon, sur les EPI "poussière", vous savez que je dis beaucoup de bien du demi-masque à cartouches (A2P2 ou A2P3). Par rapport aux masques plus légers, il n’a pas de fuite, car il plaque vraiment bien sur le visage, du fait qu’il est en silicone souple. Par contre, l’ayant beaucoup utilisé ces derniers jours, je confirme que c’est vraiment très pénible à porter : chaleur, transpiration, condensation… Quand on le porte 10 minutes, ça va. C’est le port prolongé qui est pénible.

A propos, sur l’aspirateur Karcher : si je l’utilise avec sac, il marche très bien mais le sac se remplit vite (surtout avec copeaux, poussière de plâtre, petits gravats). Si je l’utilise sans sac, le filtre se colmate très vite. Je sors le filtre, je le tape à l’intérieur d’un seau (attention à la poussière) ou contre un arbre dehors, et ça repart… jusqu’au prochain colmatage, dans peu de temps. Comment faites-vous pour avoir un aspirateur qui sert longtemps ?

Dernière modification par Bernard2K (02/11/2020 08h28)


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

#245 01/11/2020 22h12

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   355  

Bernard2K a écrit :

Comment faites-vous pour avoir un aspirateur qui sert longtemps ?

Sur karcher toujours sac en intissé. Ils sont très résistants (j’en ai craqué un seul en 5 ans). Je les change lorsqu’ils sont remplis aux 3/4, y compris sur poncage d’enduit.

Par contre, mon aspirateur n’est pas une brouette donc avant, je ramasse au balai, jamais de gravats à aspirer.

Depuis 1 an, j’ai un dust commander, ça marche nickel surtout sur les machines qui produisent beaucoup de sciure. Ca économise les sacs.


Pour vivre heureux, vivons cachés

En ligne En ligne

 

#246 01/11/2020 23h06

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2106  

Super, je ne connaissais pas. je vois qu’il y a plusieurs modèles différents : CLC, DLX ESD, HD… Lequel avez-vous ?


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

#247 01/11/2020 23h32

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   355  

Le dlx esd. Il est en dn50. Je l’ai prévu pour ma raboteuse. Pour pouvez passer en dn40 pour de la poussière. Vous en trouverez sur tous les sites wish, aliexpress à des prix bas (mais sans le réservoir).


Pour vivre heureux, vivons cachés

En ligne En ligne

 

#248 02/11/2020 08h58

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   238  

Bernard2K, le 01/11/2020 a écrit :

Je vois que mon message n’a pas déchaîné l’enthousiasme.

En fait si, c’est vraiment une question que je me pose.
Dans les faits: j’ai un gros sac de chantier / outils très résistant très facile à porter (sangle + poignées), des caisses en plastique banales, un diable, une planche à roulettes (indispensable quand on fait tout ou presque seul), deux seaux de peinture vides (propres, le seau contient une poche de peinture) très pratiques pour les gravats et pour se faire un tabouret/point d’appui en le retournant, empilables.

Je me pose donc la question d’améliorer mais je fais des choix.

Vous n’évoquez pas la question du véhicule dédié aux chantier : lui aussi conditionne grandement les gains/pertes de temps et il peut s’avérer utile de s’en procurer un sans que ce soit absurde économiquement. Je l’ai fait il y a deux ou trois ans, ça a changé ma vie de bricoleur. Très polyvalent et pratique, c’est un Minibus surélevé,long, kilométré donc pas cher qui a 12 ans. Je ne m’en sers quasiment que pour bricoler et épisodiquement sur longues distances avec des copains en virée vers des salons d’autos anciennes.

Hors ligne Hors ligne

 

#249 02/11/2020 09h15

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2106  

Diable et planche à roulettes : vous avez bien raison. Je m’en passe encore mais ça ne va pas pouvoir durer ! Vu que les différentes marques vendent un diable et un chariot adaptés à leur système de caisses empilables, il va falloir que je choisisse d’abord le système de caisses, qui conditionnera l’achat du diable et du chariot. Ou bien je ne choisis pas de système de caisse empilable, et je peux donc acheter un chariot et un diable standard ; mais ça veut dire que je devrai continuer avec des trucs qui s’empilent plus ou moins bien.

Seaux à peinture : oui, bonne idée. Pour ma part, j’ai une floppée de seaux de maçon premier prix (1 € chez Casto). Associés aux caisses Fitty, c’est très utile pour les trajets déchèterie. !je dois avoir plus de 20 seaux, ça paraît beaucoup, mais lors du dernier trajet à la déchèterie ils étaient tous utilisés ! Par contre ça ne peut pas servir de tabouret, ce n’est pas assez solide.

Véhicule : vous avez bien raison aussi de l’importance de ce point. J’avais lancé une file dédiée il y a longtemps : Faire les travaux soi-même : avec quel véhicule ?

Dernière modification par Bernard2K (02/11/2020 09h18)


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #250 03/11/2020 15h23

Membre
Réputation :   2  

Pour ceux disposant d’une imprimante 3D, il est possible de se faire un cyclone pour quelques euros :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/thumbs/14626_img_20200921_083517.jpg
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/thumbs/14626_img_20200923_122349.jpg

Modèle récupéré sur Thingiverse

Dernière modification par neil (03/11/2020 15h24)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur