Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Achetez vos SCPI avec des conditions avantageuses en cliquant ici.

#101 22/11/2021 23h15

Membre (2020)
Réputation :   14  

Je ne sais pas quel sera l’impact à lt sur les bureaux mais ce qui est certain c’est que celui sur les salariés sera lourd. Quand toutes ces boites vont s’apercevoir que plus personne ne bosse au dela que 80% en réalité la modération salariale va être de rigueur (et c’est un euphémisme). Surtout quand on voit que comme par hasard les jours plébicités sont les vendredis et lundi, tiens quelle surprise.

Il ne faut pas se leurer ca va très vite devenir un outil pour les PSE et consors, et il y a du gras dans les banques, et chez les assureurs.

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #102 23/11/2021 08h57

Membre (2014)
Top 100 Réputation
Réputation :   205  

Peut-être un peu hors sujet mais ce que vous décrivez est à mon sens c’est une bonne chose, cela va obliger les entreprises à évaluer (enfin) les collaborateurs sur leur capacité à livrer un résultat de performance et non plus sur le présentéisme ou la présence aux meeting physiques du vendredi soir 17h30 qui n’ont aucune logique si ce n’est de montrer aux collaborateurs que personne ne leur fait confiance (et cela n’intéresse plus personne de travailler pour ce genre de boutique).

Quand aux salaires c’est l’offre et la demande. Tous les travailleurs en capacité de télétravailler vont aller vers cette requête de télétravail le lundi et le vendredi (a minima), ce qui fait sens car être au bureau par intermittence pour faire ses CALL comme si on était chez soi et ne rencontrer personne dans les locaux est complètement ubuesque quand on y réfléchi en terme de performance économique de court moyen et long terme.
Dès lors que c’est compatible avec l’attente des objectifs je ne vois pas ou est le problème.
Dans le futur on viendra sur site quand on a un meeting important et ou un besoin d’échange informel.
Dans mon métier de l’IT Management, la question du travail hybrid et de la latitude vis-à-vis du télétravail est une question qui vient très largement avant le salaire désormais.
Ne pas proposer au moins 2 jours de télétravail flexible pour un employeur revient à se présenter à un poste de management international sans parler anglais, ni plus ni moins (on n’est pas crédible).

Ce qui va quand même dans le sens de ce que l’on disait plus haut, la surface va baisser mais pas tellement, il faut quand même toujours pouvoir accueillir entre 70 et 100% des travailleurs du service, justement pour les meeting importants par exemple.

Le marché des foncières de bureau mute, mais ne va pas mourir, c’est intéressant car chaque fois qu’il y a mutation il y a sélection et ensuite meilleur performance. Le terrain de jeu est encore propice à de belles histoires.


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #103 23/11/2021 22h43

Membre (2014)
Top 50 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Monétaire
Top 20 Entreprendre
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   498  

Personnellement moins je vois les gens, hormis quelques amis proches, mieux je me porte. De nombreux membres ici partagent cette opinion.

Si on regarde la file sur le Myers Briggs du forum, on découvre que c’est un nid à INTJ. On discute entre nous et on en conclut que le télétravail, tranquille à la maison je gère mon temps et je bosse à la mission, c’est ce que tout le monde veut.

Oui mais les INTJ ce sont 2% de la population générale.

La majorité des gens a besoin de contacts, de relations humaines, aussi vaines et désespérantes soient elles (selon moi, car beaucoup de gens savent extraire pleins de bonnes choses de leurs relations). Cette même majorité ne veut pas se decarcasser pour être performant et gagner leur liberté, elle veut un salaire fixe, une augmentation par an, un canapé et la TV le soir.

C’est pourquoi je ne crois pas au télétravail. C’est évidemment appelé à se développer pour des cadres, mais pas pour les grandes masses. C’est contre nature pour beaucoup de gens. Et les logements ne le permettent pas bien souvent.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

#104 24/11/2021 22h11

Membre (2020)
Réputation :   44  

MisterVix, le 23/11/2021 a écrit :

Et les logements ne le permettent pas bien souvent.

Si le logement ne le permet pas, il faut alors créer la demande ! 😎

A titre personnel, si je me lançais dans l’immobilier, la première chose que je ferais est de garder la place pour un bureau. Cela peut être une source de rendement entrepreneurial, en particulier pour des petites surfaces.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "immobilier de bureaux et télétravail : quel impact sur les foncières et scpi ?"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur