Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Streamwide sur nos screeners actions.

[+3]    #1 25/02/2020 15h40

Membre (2016)
Réputation :   47  

Je vous présente une société que j’ai intégrée à mon top 5 de valeurs pour 2020, découverte par hasard il y a quelques mois.

StreamWIDE est spécialisé dans l’édition de logiciels destinés à fournir des services de téléphonie à valeur ajoutée et de nouvelle génération aux opérateurs télécoms fixes et mobiles. En s’appuyant sur une technologie brevetée, le groupe propose des solutions de messagerie unifiée et convergente, de taxation et de gestion des comptes prépayés, de création de serveurs vocaux et de vidéos interactifs, de délivrance de sonneries personnalisées, etc. Le CA par activité se répartit comme suit :
- prestations de maintenance (50,8%) ;
- vente de licences (32,1%) ;
- prestations de services (15,5%) ;
- autres (1,6%).
La commercialisation des produits et services est assurée au travers de la vente directe et par le biais de distributeurs.
La répartition géographique du CA est la suivante : France (44,2%), Europe (24,7%), Amérique (23,9%), Asie-Pacifique (4,4%), Afrique (1,4%) et Moyen Orient (1,4%).(source boursorama)

Au cours actuel de 10 €, la société capitalise 29 millions d’euros et est cotée au fixing (euronext growth).

Le communiqué des résultats du premier semestre 2019 avait retenu mon attention avec plusieurs points positifs Résultats S1 2019
- une chiffre d’affaire en hausse de 93 %
- un résultat net de 969 k€
- une trésorerie nette de 3 millions d’euros.

Le chiffre d’affaires 2019 vient d’être publié et les annonces vont au delà de mes attentes CA 2019

Le chiffre d’affaires 2019 termine en hausse de 51 % à 10.2 millions d’euros. La dynamique a été moins bonne au S2, cela avait été annoncée.

L’année 2020 s’annonce explosive : "Grâce au partenariat avec Airbus SLC et aux autres projets en cours, l’année 2020 est d’ores et déjà bien orientée. Les revenus 2020 anticipés en ce début d’exercice sont déjà quasi équivalents à ceux enregistrés au titre de 2019. L’exercice 2020 devrait ainsi permettre de poursuivre la trajectoire de croissance, tout en consolidant les niveaux de résultats, attendus en nette amélioration au 31 décembre 2019."

"Le Groupe s’est donc repositionné avec succès sur de nouveaux marchés stratégiques et porteurs, en développant et en proposant une des solutions les plus innovantes, complètes et performantes du marché actuel. La solution "MCPTT/MCx" développée par le Groupe (team on mission) est en train de se positionner comme une des références du marché, notamment en France. Les nombreux projets en cours avec des acteurs reconnus (intégrateurs, distributeurs, opérateurs) génèrent une dynamique commerciale prometteuse. Les marchés adressés offrent de réels relais de croissance, avec de nouveaux revenus solides s’inscrivant dans la durée. […] L’offre à destination des entreprises (team on the run) évolue sur un marché sans véritable limite. De nombreux secteurs et acteurs devront s’équiper de solutions digitales mobiles pour relever les défis de la numérisation. Les contrats actuels avec Enedis ou encore EDF en France, ainsi que ceux conclus aux Etats-Unis (gestion de flottes) témoignent du potentiel de la solution."

Malgré de belles perspectives, Streamwide se paye quand même 3 fois son chiffre d’affaires 2019. Néanmoins, les dernières publications montrent qu’une dynamique de forte croissance est présente. Elle sera à confirmer. La publication des résultats annuels 2019 permettra de vérifier si cette forte croissance s’accompagne d’un levier sur la rentabilité.

Euroland qui suit la valeur donne une estimation plutôt basse de l’évolution du chiffre d’affaires en 2020 (+ 30 %).

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Mots-clés : communication, croissance, logiciels


Less is more

Hors ligne Hors ligne

 

#2 26/02/2020 15h07

Membre (2016)
Réputation :   47  

Investir a publié un article ce matin : Conseil investir du 26 février 2020

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Less is more

Hors ligne Hors ligne

 

#3 12/08/2020 10h16

Membre (2016)
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   477  

L’excellent fonds Raymond James MicroCaps a initié une ligne StreamWide en juillet 2020 (RJM reporting juillet). Il apprécie la très belle croissance du CA au premier semestre 2020 (+28%), portée par leur nouvelle suite logicielle. La dynamique commerciale devrait perdurer (source : communiqué de presse StreamWide).

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 21/09/2020 23h22

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   319  

INTJ

Bonsoir,

Streamwide publiait ce soir ses résultats trimestriels et la croissance du CA se répercute sur les résultats:

2020 vs 2019, en milliers d’Euros:
CA: 6560 vs 5137 (+27%)
EBITDA: 3617 vs 2493 (+45%)
EBIT: 1809 vs 975 (+85%)
RN: 1745 vs 970 (+80%)

https://www.streamwide.com/wp-content/u … -vFR-1.pdf

Si le S2 est du même accabit que le S1 (ce que l’on pourrait presque considérer comme conservateur, vu la dynamique), Streamwide se paie actuellement 7x l’EBITDA et moins de 20 fois les bénéfices, ce qui n’est vraiment pas cher pour une valeur de croissance rentable dans le secteur du logiciel, et un ROE estimé entre 20 et 30%.

Si quelqu’un a une explication, je suis preneur…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #5 30/01/2021 15h23

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Réputation :   1399  

Société fondée en 2001 Streamwide vend des solutions de télécommunications, initialement destinées aux opérateurs télécoms fixes et mobiles (vodafone, orange, SFR).

Le CA 2019 est partagé entre ventes de licences 38% (licences perpétuelles et SaaS), maintenance 32% (mise à jour, support technique) et prestations de services (installation, formation, développement spécifiques : revenus ponctuels) 29%.

L’activité de maintenance est issue du chiffre d’affaires dit « Legacy ». Il représente les ventes « héritées » de systèmes informatiques anciens, en place depuis longtemps dans certaines entreprises (opérateurs telecom voir slide 4) et dont les coûts de remplacement peuvent s’avérer dissuasifs pour ces dernières.
La présentation de février 2020 est plutôt intéressante.

Produits
Team on the run : pour tout type d’entreprise , divers outils de communication : conversations privées et de groupe (l’équivalent d’un Microsoft Teams), annuaire d’entreprise détaillé avec statut de présence, appels vidéos voix, géolocalisation des équipes sur le terrain, push-to-call en temps réel, plateforme My Business (pas bien compris ce que c’est). Produits dispo sur web et sur mobile, app stores, google play. Ils équipent aussi des centres d’appels. Je trouve que cela ressemble plus ou moins à Microsoft Teams mais bon je n’y connais rien, dans la présentation précitée ils comparent les avantages de leurs solutions vis à vis de concurrents et notamment de Teams.
Vidéos démo sur la page web.
Cas d’usage.

Team on mission : un peu la même chose mais destiné aux communications critiques : forces de l’ordre, militaires pour les missions de sécurité publique : intègre des fonctionnalités liées à la gestion de crise (clients Ministère de l’Intérieur (GIGN), La Croix Rouge, Thalès…), de manière cryptée évidemment. Interopérabilité avec les systèmes radios des organisations.

Ces deux produits représentent 50% du CA 2019, contre 16% en 2018.
Comptes 2019 audités par Ernest & Young, cela ne présage de rien mais c’est mieux qu’un auditeur inconnu.

Ils ont aussi une offre « API et SDK », si j’ai bien compris cela sert à paramétrer/personnaliser les solutions « Teams on » et gérer l’interopérabilité avec les systèmes existants.

1er semestre 2020

CA +27.7% en hausse essentiellement du fait des plateformes Team on the run & Team on mission
EBITDA à 3.6 M€ +45% grâce à la baisse des ACE et à la stabilité de la MS malgré la hausse de CA (voir point #)
ROC à 1.8M€ en hausse de 80% grâce à la maitrise des charges opérationnelles. Les amortissements sont en hausse de 0.3 M€. Le ROC est > au FY2019 en 1 semestre. Sur le 1.8 M€ d’amortissements il y a 1.1 M€ qui sont liés à l’amortissement des frais de développement. Il y a 9.1 M€ d’incorporels au bilan,
RN en hausse de 80% à 1.7 M€
Cash net : 4,1 M€ (+1,1 M€)

Activité : « L’augmentation des revenus semestriels 2020 (+1,4 M€), issue de celle des nouvelles solutions professionnelles de communications critiques (+1,4 M€ en progression de 51% et représentant maintenant plus de 60% des revenus semestriels du Groupe). »

#Masse salariale la stabilité est faussée, liée à l’immobilisation d’une partie de la MS : « Hors amortissements et après retraitement IFRS 16 des coûts locatifs (-0,3 M€ au titre des premiers  semestres 2020 et 2019), les coûts opérationnels ressortent à 2,9 M€ contre 2,6 M€ au premier semestre 2019. Cette augmentation de 0,3 M€ provient essentiellement de celle de la masse salariale "nette" (+0,4 M€), après activation des frais de développement, et de la diminution des charges externes (-0,1 M€). Avant activation des frais de personnels liés aux développements produits, la masse salariale semestrielle (4,4 M€) est en hausse de 1,1 M€, suite à la progression importante des effectifs au 30 juin 2020 (178 personnes) par rapport au 30 juin 2019 (147 personnes)."

Flux de trésorerie
Flux opérationnels +2.9 M€, impact hausse du BFR pour -0.2, investissements récurrents soutenus à 2.5M€.
« Le versement du PGE obtenu fin juin 2020 (+2,5 M€) ainsi que les cessions d’autocontrôle (+2,6 M€) ne sont intervenus qu’en juillet 2020 et ne sont donc pas encore comptabilisés au 30 juin 2020. »
CIR de 2019 encaissé entièrement au S1/2020 pour 900K.

PERSPECTIVES : CROISSANCE ET AMÉLIORATION DE LA RENTABILITÉ CONFIRMÉES EN 2020
Revenus du S2 bien orientés, croissance soutenue attendue pour FY2020. (CA le 8/2/2021), effet de levier opérationnel attendu sur le FY2020, mais assez logique avec de la MS immobilisée.

2 analystes suivent le dossier : Sid Bachir d’Euroland Corporate et Florian Cariou de Midcap Partners.
Le CA annuel attendu à 13.5 M€ (sera connu le 8/02) et un bénéfice de 3.25 M€, 2021 est estimé à 4.25 M€ (+33% sur le BNA) ce qui explique la cherté du titre.

Avis : la lecture de l’EBE est améliorée grâce à l’activation et l’immobilisation des frais de développement : lissage de certains coûts de masse salariale sur 3 à 5 ans, vu la croissance du taux de MOP de l’entreprise cela ne me choque pas. Également la performance du S1 est améliorée par les économies conjoncturelles sur les ACE (COVID = baisse des dépenses d’honoraires, déplacements etc). La trajectoire de croissance explique les ratios généreux, l’entreprise semble croitre principalement grâce à ses récentes solutions "Team on", gain d’appels d’offres (Airbus en 2018), pendant que l’activité historique reste stable voir en léger déclin (marchés des opérateurs telecom matures). La croissance pourrait marquer une pause (quand je n’en sais rien) du fait du caractère ponctuel des facturations "services" et d’une croissance très élevée en 2019 sur ce segment. C’est sans doute en partie pour ce mix que le CA n’est attendu qu’à +30% en 2020 vs +51% en 2019.

Des avis pour ceux qui suivent le dossier ? Max ?

PS : 7 octobre 2020 STREAMWIDE : la solution team on mission sélectionnée par le Grand Paris Express

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par bibike (30/01/2021 15h31)


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR BSDirect eBuyClub

Hors ligne Hors ligne

 

#6 08/02/2021 18h24

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   319  

INTJ

Bonjour,

Streamwide a publié ce soir son CA 2020:

https://www.streamwide.com/wp-content/u … 21-vUS.pdf

C’est très bon, à +37% de CA annuel, et +46% pour le S2 seul, donc une accélération par rapport au S1, déjà très honorable. L’activité "plateformes" explose alors que l’activité "legacy" fait preuve de résilience à +8% vs 2019.

La renta devrait suivre, et pour le moment les planètes restent alignées…

Prochain rendez - vous le 22 mars pour les résultats annuels…

Bonne soirée

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 08/02/2021 22h56

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Réputation :   1399  

Oui la publication est bonne je suis agréablement surpris aussi.

Le communiqué en français.

En premier lieu je suis étonné de constater +8% de croissance sur l’activité legacy et dans le même temps -3% sur la maintenance.
Si je comprends bien, ils l’expliquent par le déploiement de nouveaux projets avec un client historique générant du CA legacy supplémentaire mais pas encore de flux de maintenance associé/en proportion, qui viendra avec le temps.

Dommage que l’on ait pas la distinction SaaS/Licences dans ce qu’ils regroupent sous "licences".

Effet de levier opérationnel positif attendu sur la rentabilité.

Ils vont à priori utiliser le PGE de 2.5 M€ pour conserver une bonne structure financière et continuer d’investir en développement dans les deux plateformes.

Curieux de voir les comptes annuels.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par bibike (08/02/2021 23h11)


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR BSDirect eBuyClub

Hors ligne Hors ligne

 

#8 09/02/2021 09h15

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Réputation :   1399  

Suite à la publication d’hier soir, Euroland relève sa cible à 36 €.
Ils attendaient 13.5 ME vs 14 M€ publié

Ils visent un BNA de 1.29 € au 31/12/2020.

La profitabilité et les mesures de rentabilité sont excellentes pour une si petite capi en forte croissance (cela relativise un peu le prix).


Sur ZoneBourse on est seulement à 1.04 € de BNA.

On a un PE de 20x pour 2020, 18.5x en 2021 pour 31% de croissance prévisionnelle du BNA en 2021, c’est loin d’être cher, sans oublier que la société est cash net donc en VE/Earning c’est encore moins cher.
J’ai renforcé au marché à l’ouverture.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par bibike (09/02/2021 09h31)


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR BSDirect eBuyClub

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 22/03/2021 21h31

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Réputation :   1399  

Résultats annuels

Les grandes lignes :
EBITDA : 7,6 M€ (+68%) Euroland tablait sur 7.3

ROC / EBIT : 4 M€ (+233%) Euroland tablait sur 3.9
Marge opérationnelle de 29% contre 12% en 2019… gros levier op.

RN : 3,3 M€ (+186%) Euroland tablait sur 3.8 (3.65 sur les portails boursiers)

Cash net : 6,4 M€ (+3,4 M€) Euroland tablait sur 5.1



Les charges de personnel sont stables malgré la croissance (= activation de frais de développement).
Charges externes en baisse mais sans doute lié à la pandémie pour partie.

Après prise en compte d’un résultat financier négatif (-0,4 M€), marqué par l’évolution négative du taux de change USD/€ au cours de l’exercice 2020, et d’un résultat fiscal négatif (-0,4 M€ suite à l’imposition différée passive nette des frais de développement activés), le résultat net ressort positif à 3,3 M€, en augmentation marquée par rapport à 2019 (x 2,9).

Flux de trésorerie a écrit :

Les flux de trésorerie opérationnels (5,4 M€ y compris l’impact IFRS 16 de 0,6 M€ de reclassement entre flux opérationnels et flux de financement) diminuent légèrement suite à la variation du BFR de période (+0,6 M€ suite à la croissance de l’activité constatée sur la période), alors que les investissements récurrents réalisés dans le développement des produits augmentent et restent élevés à 4,2 M€ (confer annexe ci-dessous). À noter également que dans le cadre du Crédit Impôt Recherche, l’exercice 2019 avait été marqué par deux remboursements (créance 2017 avec retard et créance 2018), alors que seule la créance 2019 a été remboursée en mai 2020 pour 0,9 M€. Enfin, les flux de financement sont positifs de 4,2 M€, suite aux remboursements d’emprunts de période (-0,3 M€), à la variation négative des dettes locatives (impact IFRS 16 de -0,6 M€), aux opérations de cessions d’actions d’autocontrôle (+2,6 M€) et à l’obtention d’un PGE d’un montant de 2,5 M€ à l’été 2020.

Perspectives 2021 favorables, poursuite de la croissance rentable et amélioration des marges via l’effet de levier inhérent à l’activité du groupe.

Le Groupe a déjà quasiment sécurisé un niveau de revenus annuels équivalent à celui de 2020, alors que de nombreux projets importants et significatifs sont en train de se structurer.

Autofinancement suffisant pour développer les solutions Teams on.

Prochain communiqué financier : Chiffre d’affaires semestriel 2021, le lundi 19 juillet 2021

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR BSDirect eBuyClub

Hors ligne Hors ligne

 

#10 23/03/2021 09h12

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Réputation :   1399  

Le point d’Euroland sur la publication

Publication des résultats 2020

Suite à la publication de son CA 2020 à 14,0 M€ (+37%), StreamWIDE communique des résultats solides, en ligne avec nos attentes avec un ROC qui ressort à 4,0 M€ (vs 3,9 M€e). Le Groupe affiche une forte amélioration de sa MOC à 29,0% (+17,0 pts) à la faveur d’un fort effet de levier et d’une gestion rigoureuse de sa structure de coûts.

Recommandation

Après la mise à jour de notre modèle de valorisation (DCF + comparables), notre objectif de cours ressort à 40,00 € (vs 36,00 €). Au regard du potentiel de hausse (+8%), notre recommandation passe à Accumuler.

Au delà de cette synthèse, les prévisions pour l’année à venir sont de :


Le ROC 2021 passe de 5.0 à 5.3.

La société n’est pas donnée, sans être outrageusement surévaluée.
Elle délivre une organique croissance soutenue, avec des marges… très confortables (29% de marge opérationnelle, 24% de marge nette…).
La rentabilité des capitaux investis est également d’un très haut niveau.
Le marché salue la publi avec +3% ce matin.

Je conserve également, il n’est pas l’heure de couper les fleurs big_smile

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par bibike (23/03/2021 09h13)


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR BSDirect eBuyClub

Hors ligne Hors ligne

 

#11 23/03/2021 14h08

Membre (2021)
Réputation :   15  

Outre le fait d’avoir d’excellents résultats présentement, la société offre la possibilité d’investir sur le thème du souverainisme technologique.

"Team on the run" et "team on mission" sont des alternatives françaises crédibles à Skype/Teams, Hangout, Zoom et les autres plateformes de communication anglosaxonnes.

Les services de l’état (la Police notamment) les utilisent. Les industries sensibles (Thalès, opérateurs télécom) également.

Il y a de réelles perspectives de développement pour Streamwide.

J’ai vendu ce matin mais je vais suivre.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 26/03/2021 11h21

Membre (2021)
Réputation :   25  

interview du pdg sur la Bourse et la Vie

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par thibaultm95 (26/03/2021 11h21)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #13 19/07/2021 18h42

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Réputation :   1399  

Activité semestrielle

Chiffre d’affaires de 7.9 M€ en croissance de +19.7% porté par les plateformes team on mission et team on the run (+35% vs -4% pour les activités "legacy").



Cette croissance s’explique principalement par les effets continus du partenariat avec la division Secure Land Communications (SLC) d’Airbus Defence and Space, par de nouveaux marchés et projets auprès d’administrations et de sociétés privées françaises, remportés ou déployés en 2021, et par le déploiement et la massification du projet PCSTORM.

En effet, une commande significative de nouvelles licences utilisateurs PCSTORM a été enregistrée au cours du premier semestre 2021, pour accompagner le déploiement et la mise à l’échelle du projet. À noter également l’attribution d’un nouveau marché par un ministère français dont les premières  commandes avaient été reçues fin 2020, impactant ainsi les revenus du premier semestre 2021.

Rappel des dernières attentes d’Euroland pour 2021 : CA +20,4%, EBE = 54% de marge, ROC = 31,6% RN = 27%

Perspectives confirmées :

Le second semestre de l’exercice devrait lui aussi s’inscrire dans une dynamique de croissance importante, et consolider ainsi la croissance annuelle 2021. L’effet de levier inhérent à l’activité du
groupe, et au contrôle efficace de ses coûts, devrait également impliquer des résultats 2021 en hausse.
Fort de ces perspectives, le Groupe appréhende d’ores et déjà les exercices 2022 et 2023, et les stratégies permettant de pérenniser la croissance.

Si je comprends bien le groupe a embauché une 50aine de personnes sur le semestre.

Les résultats semestriels seront publiés lundi 20 septembre

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR BSDirect eBuyClub

Hors ligne Hors ligne

 

#14 19/07/2021 22h34

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   319  

INTJ

Bonsoir,

C’est "optiquement" une bonne publi, néanmoins si l’on veut faire la fine bouche, on passe d’environ 7,5 millions au S2 2020 à 7,9 millions au S1 2021. J’ignore s’il y a une saisonnalité dans l’activité, mais sinon il va falloir accélérer au S2 car en séquentiel ce n’est pas fou fou, et pour ce genre de valeur sur un secteur / thème porteur Mr Market pourrait se montrer exigeant envers la croissance…

Bonne soirée

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 20/07/2021 11h36

Membre (2021)
Réputation :   15  

Je vous trouve un peu sévère :
- la société est rentable, bien capitalisée, peu endettée et a consenti des efforts conséquents il y a 2-3 ans pour mettre au point son offre de plateforme de communication "extrême" et adresser des clients au delà du pré carré des opérateurs télécom.
- Elle recrute de manière conséquente (50 ETP). On ne peut pas lui reprocher de ne pas se donner les moyens  de faire face à la croissance projetée.
- Au registre de la structuration également, il me semble que P Béglin avait expliqué dans l’interview du mois de mars dernier qu’ils avaient fait pas mal d’efforts pour développer les réseaux de distribution à l’export notamment. Ce genre de travail prend un peu de temps pour qu’il y ait des effets.
- Les clients de la société sont en bonne partie des états, administrations, entreprises liées à la défense,… où les circuits de décision sont longs (on n’est pas sur les clients de zoom) et les démarches commerciales complexes.

Cet environnement clients confère d’ailleurs un caractère un peu défensif à la valeur dans le monde de la tech.

Pour conclure, cela donne des publications pas aussi spectaculaires qu’on peut le voir par ailleurs dans le secteur. Mais ça reste un investissement intéressant quand même avec un risque limité il me semble.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 20/09/2021 18h31

Membre (2021)
Réputation :   25  

Les  résultats pour le S1 sont tombés et ils ne sont ni bons ni mauvais, avec un EBITDA croissant à la même vitesse que le CA et un Résultat Net en faible hausse (6%). La trésorerie elle continue de grossir à 8.6M€ (+3.7M€).

Pour les perspectives, la société s’attend à une croissance moins soutenue au S2 vs S1 même si de gros contrats publics seraient possibles.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #17 22/09/2021 09h51

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   319  

INTJ

Bonjour,

Euroland a mis à jour son analyse sur Streamwide après les semestriels: un peu moins de marges en 2021 et plus de croissance en 2022. Prix relevé à 44 Euros - à prendre avec un peu de recul car chez Euroland on voit toujours la vie en rose :-)

https://www.elcorp.com/documents/32/202 … 9_2021.pdf

Toujours intéressant de nourrir sa réflexion avec leurs hypothèses…

Pour moi, à court terme beaucoup dépend de ce que l’on entend par "croissance un peu moins soutenue" au S2 (pour l’instant le marché vend la publi). Sinon les fondamentaux restent évidemment intacts.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 15/02/2022 17h48

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   319  

INTJ

Bonjour,

Streamwide a publié hier soir son CA annuel 2021, et c’est tout à fait correct à 16,7 MEur soit 20% de croissance. La croissance est intégralement portée par les "plate formes", ce qui tombe bien puisque c’est le futur du groupe.
Le résultat opérationnel courant est par ailleurs annoncé en hausse significative et l’optimisme est affiché quand au potentiel de croissance (bon ils ne vont pas dire le contraire cela dit.

Un bémol dans le communiqué:

Communiqué CA 2021 a écrit :

Depuis plusieurs mois, des dossiers structurants européens sont en phase de
validation finale et le Groupe reste bien positionné pour être sélectionné au sein
des consortiums retenus. Cependant, le contexte politique et électoral actuel,
notamment en France et en Italie, oblige à une certaine prudence quant à la
concrétisation à court terme de certains de ces projets.

https://www.streamwide.com/wp-content/u … _-vdef.pdf

Aujourd’hui le cours s’est fait dézinguer alors que les valeurs de croissance ont rebondi,ceci  bien qu’elle ne soit pas très chère (on devrait atterrir vers 10xEBITDA et 20xRN, d’après ma boule de cristal). Si quelqu’un a une explication, je suis preneur, car pour moi ce communiqué est loin d’être mauvais.
Peut être est elle assimilée à une "valeur covid"…

Pour ma part je conserve pour voir.

Bonne soirée

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 15/02/2022 23h47

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Réputation :   1399  

Euroland attendait 16.8 de CA donc c’est en ligne mais un poil en dessous.

Oui on est à PE 20 sur l’exercice 2021 et 13 pour 2022 avec un BNA attendu à 2.10 € en croissance de 50% vs 2021 (cf Euroland).

Si c’est tenu alors ce n’est pas très cher avec la trajectoire de croissance, même si rappelons que l’on est sur une nano/micro caps et que les fondamentaux sont plus fragiles que sur un med cap.

N’oublions pas que depuis quelques mois ils embauchent pour augmenter en taille critique et encaisser la demande, les charges de personnel avaient augmenté de 37% au S1 (+22 ETP) pour seulement +20% d’activité. Aujourd’hui ils en sont à +27 ETP YoY donc le plus gros est passé au S1. Et maintenant ils rénovent leurs bureaux… beaucoup de frais qui vont mettre un peu de temps à être rentabilisé, avec un risque de déception sur les marges sur les prochaines publications, est-ce ce que le marché sanctionne ?

Résultats annuels le 21 mars.

EDIT matinal : Euroland met à jour son suivi, maintient sa cible à 44 € soit +61% d’upside…

Ils ont placé du bon vocabulaire à la mode LOL

Afin de se positionner pour capter la croissance future, StreamWIDE a optimisé son organisation. Sur le volet du recrutement, le Groupe a renouvelé ses équipes et créé 27 emplois (en net) en 2021. En parallèle, les équipes de développement ont été structurées afin de gagner en efficacité (évolution des processus, intégration de la méthode agile)

Euroland maintient une prévision de 5 M€ de ROC sur 2021.



Je pense que leur valorisation à 44 € est fortement basée sur les comparables du secteur : "Compte tenu des fondamentaux de la société et des ratios de valorisation actuels (11,6x le ROC NTM vs 22,8x
pour le secteur), nous sommes confortés dans notre opinion, notre recommandation demeure à Achat."

C’est très généreux je trouve…

Dernière modification par bibike (16/02/2022 09h17)


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR BSDirect eBuyClub

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #20 24/03/2022 22h21

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Réputation :   1399  

Après avoir publié un CA 2021 en croissance de +19,8% à 16,7 M€, Streamwide publie des résultats annuels conformes aux attentes d’Euroland.
L’EBITDA ressort à 9,4 M€ (attendu à 9.0), en progression de 23%, et le ROC s’affiche lui aussi en augmentation de 22% à 4,9 M€ (attendu à 5.0).
Cash net de 5.4 M€. 1 M€ de CIR à recevoir sur le S1 à venir.

Position attentiste sur certains projets ministériels, espérons que cela se débloque après les élections.

En tenant compte de tensions sur les salaires et dans l’attente d’avancées commerciales, Euroland abaisse sa prévision de ROC 2022 à 6.2 vs 6.6 M€ et cible de 44 à 40 €.

Les multiples et les fondamentaux prévisionnels :


Fin février Euroland estimait la boite décotée vs le secteur, à 10x l’EBIT forward vs 22x pour le secteur.

Suivi Euroland

CA du S1 le 18 juillet.


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR BSDirect eBuyClub

Hors ligne Hors ligne

 

#21 19/04/2022 16h22

Membre (2016)
Top 20 Entreprendre
Réputation :   41  

Un peu circonspect sur cette valeur.

Les chiffres sont bons :
Croissance du chiffre d’affaires de 20% en 2021 (plus les années précédentes) et de >30% pour l’activité plateformes qui représente maintenant 2/3 du chiffre d’affaires.
Il y a encore un fort potentiel de croissance.
Marge opérationnelle de près de 30% (à ces niveaux il y a au moins un début de moat).

La valorisation parait très raisonnable :
VE/ EBITDA 2021 un peu plus de 9x.
VE/ ROC 2021 autour de 13x.
Autour de 10x le ROC 2022 estimé par un broker couvrant la valeur (ROC prévu à 6,2 M€ vs 4,9 M€ en 2021).
Et leur business porte sur des couches logicielles qui se valorisent bien mieux sur d’autres valeurs.

Pas de problème de bilan (trésorerie nette positive).

Pourtant le cours en en baisse constante depuis septembre 2021 (on peut presque tracer une droite).
Certes il était monté haut en 2021 et le discours est prudent sur 2022.

Je cherche le loup mais je ne le vois (je n’ai peut-être pas assez bien cherché), opportunité ?

Dernière modification par Yoda (19/04/2022 16h23)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #22 19/04/2022 20h40

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   238  

Bonjour Yoda,

Globalement , c’est toute l’industrie du software qui souffre depuis 3-4 mois (Esker, Adobe, Intuit, Epam…) C’est la même chose pour les fintechs (Paypal, Worldline, Adyen…), et l’industrie des microships.
Tous ces secteurs "tendance" en 2020 et 2021 prennent une claque, et cela peut s’expliquer par des valorisations élevées, contexte inflationniste, incertitude… Les investisseurs préfèrent vendre pour récupérer du cash ou arbitrer vers les tendances de 2022 (énergie, value…).

C’est vrai que Streamwide n’est pas chère, donc c’est difficile de comprendre ce mouvement baissier. Il faudrait se pencher de près sur le business, peut être que le potentiel de croissance reste limité par la taille du marché, que les barrières à l’entrée ne sont pas si élevées, que le track record est moyen (baisse de CA par 2 entre 2012 et 2017), que la valeur souffre d’un manque de notoriété…

Je me demande également pourquoi les mastodontes des télécoms ne tentent pas de racheter cette boite si elle est si exceptionnelle et bon marché ?


し①√€$Ţノ$$€Ц尺. Parrain Bitpanda, Boursorama (code DAHE7916) et Degiro

En ligne En ligne

 

#23 22/04/2022 16h21

Membre (2016)
Top 20 Entreprendre
Réputation :   41  

A noter aussi quelques ventes d’insider.
Le CTO (Zakaria Nadhir) a vendu presque l’intégralité de sa participation au capital (soit 3,6%) entre novembre 2021 et janvier 2022 (soit > 3 M€ quand même), l’essentiel sur une période de 15 jours.

Streamwide SA  - transactions des dirigeants et initiés | insider screener

Cela parait peu en soi mais cela correspond à peu près à 100% des volumes échangés sur la période (Euronext indique 97 k titres échangés sur novembre-janvier), sans inclure toutefois les cession de blocs hors marché (et il y en a nécessairement eu)
C’est bizarre qu’un dirigeant (sans doute sur le départ si ce n’est pas déjà fait) cède ses titres de manière aussi rapide et désordonnée.

Hors ligne Hors ligne

 

#24 22/04/2022 18h10

Membre (2020)
Réputation :   35  

Bonsoir juste un avis sur cette société que j’ai connu de l’intérieur : Il s’agit d’une micro cap dans l’édition de logiciels de streaming.
- Le secteur est par définition très concurrentiel au niveau mondial
- La France n’a pas le leadership dans ce domaine: le digital et l’informatique de manière générale est drivé par les US
- Peu de MOAT / avantage concurrentiel réel d’après moi

Donc tous les ratios financiers que vous pourrez calculer ne sont pas du tout comparables à d’autres sociétés à plus forte capitalisation. Le carnet de commande peux être très instable et variable dans ce secteur.

Personnellement je reste à distance, si vous voulez investir dans le digital ou l’informatique, je conseillerais des sociétés US telles que : Google, Adobe, IBM (si si…), Microsoft, qui disposent d’avantages concurrentiels réels, de nombreuses barrières à l’entrée, d’une forte visibilité financière, d’un carnet de commande prévisible, d’un leadership mondial.

Pour ce qui est des ventes d’initiés, il est clair qu’à un moment les dirigeants de start-up veulent céder leurs parts et commencer leurs vies de rentiers. La vente en bourse est un très bon moyen de le faire smile Les volumes sont si petits sur une telle société que des achats / ventes d’initiés peuvent évidemment représenter une grosse partie des transactions.

AMF : Je ne suis pas actionnaire de cette société.


La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie

Hors ligne Hors ligne

 

#25 19/07/2022 10h21

Membre (2020)
Top 10 Année 2022
Top 20 Portefeuille
Réputation :   238  

Yoda, le 19/04/2022 a écrit :

Un peu circonspect sur cette valeur.
Croissance du chiffre d’affaires de 20% en 2021 (plus les années précédentes) et de >30% pour l’activité plateformes qui représente maintenant 2/3 du chiffre d’affaires.
Il y a encore un fort potentiel de croissance.

Des nouvelles de Stramwide avec un CA du S1 2022 en progression de seulement 4% à 8,1 M€, plus faible croissance des 5 dernières années. Il faut dire que la société nous avait habitué à une moyenne de +30% annuel.
Au final, la valorisation n’est pas si faible pour une société qui ne croit plus et qui ne distribue pas de dividende.
Elle arrive notre récession…


し①√€$Ţノ$$€Ц尺. Parrain Bitpanda, Boursorama (code DAHE7916) et Degiro

En ligne En ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Streamwide sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur