Suite au changement de serveur, le forum rencontre momentanément quelques problèmes (carte des membres KO...). - Philippe
Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#326 30/05/2017 10h49 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   20 

Gog a écrit :

Fructif, oui, mais vous ne parlez-là que du prix (et de son momentum). Nous sommes bien d’accord, qui croit au momentum et est prêt à rééquilibrer peut acheter aujourd’hui, le signal de trend est très net.

On a aussi des tas d’études qui montrent que dans la majorité des cas 1 lump-sum vaut mieux que DCA auxquelles je crois.

Néanmoins, moi qui, depuis quelques mois cherche à enfin à rééquilibrer mon AA : je suis toujours cash. Je n’arrive pas à me résoudre à investir dans un marché dont le P/E est à 25 pour le SP500 en tout cas (pour les autres marchés, je ne sais pas mais j’imagine > 20).

J’ai à l’esprit ces études qui montrent la corrélation inverse entre performance du marché et CAPE au moment de l’achat (que vous avez parfaitement résumées sur le blog).

Je suis vraiment tiraillé :-(

N’oubliez pas une chose: dans le calcul actuel du CAPE on trouve les "bénéfices " de 2008 et 2009. Je devrais écrire les non-benefices. En 2018 et 2019 ces deux années noires vont disparaître des calculs et être remplacées par deux années à fort bénéfices . Ceci va mécaniquement faire baisser le CAPE (en raisonnant à cours constant).
Ne focalisez donc pas trop sur le CAPE actuel. Cela vous a déjà empêcher de capter une bonne partie de la hausse.

Hors ligne

 

#327 04/06/2017 17h58 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   397 

La connaissance est vraiment faible, je n’arrive pas à comprendre pourquoi !
Même les "professionnels" font l’erreur. Ci-dessous, un screenshot de l’édito du "Journal Investir de cette semaine".

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/598_investir_indiciel.jpg

Ce ne sont pas les seuls à faire cette erreur, loin de là !

Quand une action monte l’ETF et a un % plus grande dans l’indice, l’ETF n’a pas besoin de racheter des actions ça se fait naturellement.

Dernière modification par Fructif (04/06/2017 18h00)

En ligne

 

#328 06/06/2017 07h51 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   397 

Bonjour,

Je suis en phase de relecture de mon 2e livre dont l’objet est les portefeuilles d’ETF :
- Comment les construire ?
- Quelles classes d’actifs ? Zones géographiques, types d’obligations, or, matières premières …
- Comment le piloter ? Comment le faire évoluer au cours de la vie ?

Pendant cette phase qui dure assez longtemps, j’aimerais lancer en parallèle l’élaboration de la couverture.
Pour l’instant, je n’ai pas d’idée géniale et j’aimerais éviter la tirelire, les graphiques boursiers etc.

Je fais donc appel à votre imagination. Si vous avez des idées n’hésitez pas à m’écrire un MP (histoire de ne pas truster ce forum avec mes propres besoins).

Le livre aura le même format que le premier donc il n’y a pas une place énorme pour la créativité.

Je vais peut être la faire moi même, comme pour le 1er livre. J’ai aussi vu qu’il y avait pas mal de plateformes pour trouver des graphistes, mais je ne sais pas quelle est la meilleure. Sachant que comme vous l’imaginez j’ai un budget fort réduit, car je ne fais ça que par passion.

Si finalement, ça doit arriver à un fond uni avec le titre, pourquoi pas. C’est finalement peut être ce qu’il y a de mieux.

Merci de votre aide.

Dernière modification par Fructif (06/06/2017 07h55)

En ligne

 

#329 06/06/2017 09h09 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Vous êtes vous penché sur la question de savoir si une bonne couverture augmenterait vos ventes ? Si tel est le cas, je pense que ça pourrait valoir le coup d’investir pour une jolie cover.
Des amis ont déjà testé la plateforme creads afin de réaliser logo, icon et web design. Le rendu était excellent. La plateforme permet à des artistes de réaliser des essais graphiques en fonction de votre projet et vous choisissez celle qui vous convient le mieux.
https://www.creads.co.uk

Je vous recommanderais aussi la lecture de Tim Ferris à ce sujet. Vous y trouverez peut être de bonnes idées.
http://tim.blog/2014/02/04/how-to-get-published/

Concernant le contenu avez vous pris compte des commentaires de votre précédant ouvrage concernant les recommandations de d’etf et de composition de portefeuille ainsi que des exemples backtestés? Votre site Smart Portfolios le fait part ailleurs fort bien.
Hormis ça je n’ai aucune créativité graphique pour votre aider.

Dernière modification par FunnyDjo (06/06/2017 09h12)

Hors ligne

 

#330 06/06/2017 13h17 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   397 

Je ne sais pas si une bonne couverture augmente mes ventes. Je dirais que pas vraiment. Mais avec un look pro est plus sympa, y compris pour moi.

Je vais regarder creads.

Pour le contenu, j’ai essayé de prendre pas mal de commentaires.
Le sujet des backtests est un peu particulier. Je mets énormément de données historiques mais je n’ai pas fait de backtests sur des portefeuilles complets, car ce n’est pas possible. Il n’y a pas la profondeur historique nécessaire pour le faire de façon propre et utile. Quelques exemples :
- La performance de l’or, ou des obligations a été ce que je qualifierai d’anormal pendant les 40 dernières années. Il faut prendre un temps beaucoup plus long pour comprendre comment ces classes d’actif fonctionnent.
- Le High Yield, la dette émergente, les SCPI n’ont pas d’historique supérieure à 40 ans.

Je pense que le livre donne les clés pour comprendre vraiment comment se comporte une classe d’actif et surtout au sein d’un portefeuille.

En ligne

 

#331 06/06/2017 13h48 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   54 

Bonjour Fructif, sympa comme nouvelle la publication d’un nouveau livre bientôt ! smile

Concernant votre couverture, j’ai une amie graphiste qui peut vous faire ça pour pas cher… si jamais, vous pouvez me MP !


Un tu l'as vaut mieux que deux tu l'auras. Blog :rentier30.blogspot.fr/

Hors ligne

 

#332 06/06/2017 22h13 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   89 

Fructif a écrit :

Je suis en phase de relecture de mon 2e livre dont l’objet est les portefeuilles d’ETF :
- Comment les construire ?
- Quelles classes d’actifs ? Zones géographiques, types d’obligations, or, matières premières …
- Comment le piloter ? Comment le faire évoluer au cours de la vie ?

Juste une petite remarque en rapport avec votre premier ouvrage:

Si vous avec prévu un passage sur les enveloppes pour l’investissement en ETF, de grâce ne refaites pas l’erreur de dire qu’une "assurance vie contrairement a ce que son nom laisse entendre n’est pas réellement une assurance et ne concerne pas vraiment la vie ou le décès".

J’en suis tombé de ma chaise à la lecture. A mon sens ça décrédibilise totalement l’ouvrage malgré que (et vous nous le démontrez régulièrement sur le forum) vous soyez pointu et que vous maitrisiez très bien les ETF.

Entendons nous bien, ce message n’a pas vocation a être médisant ou désagréable mais seulement éviter une erreur si "basique", le reste du bouquin était très intéressant, j’en suis resté sur ma faim et je suis impatient de lire le suivant.

Bien a vous


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne

 

#333 06/06/2017 23h55 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   397 

Goldex,

Je comprends votre point, d’ailleurs, suite à votre remarque sur mon premier livre j’ai mis une note de bas de bas de page indiquant que c’était sur le plan strict bien sûr une assurance.

Mais je ne suis pas d’accord sur l’importance que cela a.

Ma phrase est volontairement simplificatrice afin de faire passer un message. La plupart des gens que je connais confondent une assurance vie avec une assurance décès et/ou pensent qu’on ne peut pas retirer d’argent avant huit ans ou avant la mort.

C’est tout à fait naturel de penser cela. Pour le commun des mortels une assurance est à fonds perdus tant que l’évenement contre lequel on s’assure n’arrive pas. On peut même dire si on va un peu plus loin, il faut que l’événement soit imprévisible … incertain et aléatoire pour être précis. A priori on ne change pas son virement à son assurance auto tous les quatre matins au grès de ses envie de remboursement en cas de sinistre … je pourrais faire une plus longue liste.

Franchement est-ce que l’assurance vie répond à ces critères ? On met l’argent que l’on veut, on est sûr de récupérer plus en cas de fonds en euros ou en tout cas a pour objectif de se constituer un capital, et on récupère quand on veut (en cas de non vie et de vie) etc.
Est-ce que la vie est un événement incertain et aléatoire ? Est-ce que le fait d’avoir envie de demander un retrait est incertain et aléatoire ? D’ailleurs on fait souvent des retraits sur son assurance auto ou habitation ?

Peut être que techniquement ca s’appelle une assurance, dans le CGI, dans le code des assurances, ou parce que c’est fait par un assureur, parce que ça s’appelle des primes et pas des versements ou je ne sais quoi … mais par rapport à la définition usuelle de l’assurance cela ne fonctionne pas.

En tout cas, dans l’usage c’est bien plus proche d’un produit d’épargne que de la majorité des produits d’assurance.

D’ailleurs l’AMF classe l’assurance vie dans les "produits et supports d’investissements" et la première phrase décrivant l’assurance vie est "Le contrat d’assurance-vie permet d’épargner et de se constituer un capital pour soi-même ou pour ses proches (préparation de la retraite ou transmission de patrimoine)."

Je ne pense pas que l’AMF cherche à induire en erreur les épargnants : elle utilise le mot épargne et et même le mot capital(isation).
Pourtant, oui je sais, le contrat de capitalisation n’est lui pas une assurance et c’est théoriquement la raison pour laquelle il rentre dans la succession et pas l’assurance vie (et qu’on peut faire une donation etc.). Mais je pense qu’un gouvernement aurait vite fait de rendre l’assurance vie fiscalisable à la succession s’il le voulait (par exemple, en décretant que c’est un produit d’épargne et non d’assurance).

Cela étant, le public de mon 2e livre n’étant pas le même que le premier je suis plus précis dans la définition de l’assurance vie.

Bien à vous

Dernière modification par Fructif (06/06/2017 23h57)

En ligne

 

#334 07/06/2017 00h10 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   196 

Bonsoir

Pour la couverture d’un livre de finance, je pense qu’une solution peut être la photographie.

N’ayant aucun don pour le dessin, je trouve que la photographie est plus facilement accessible par une approche technique (même si des gens avec un sens artistique plus développé auront un oeil photographique plus talentueux).

On voit pas mal de bandeaux de blogs avec une photographie de calculette + bloc note + Mac book + tasse de café. C’est ultra cliché, mais mon point est de dire que c’est très facilement réalisable (soyez original, utilisez une tasse de tisane!). Vous avez sûrement dans votre propre bureau la matière première d’une photo élégante et simple.

Il existe également de très nombreuses banques d’images qui permettent d’acheter pour une somme modérée (et au moins clairement définie, à la différence d’un illustrateur qui réalise un dessin sur commande), des photos de qualité professionnelle. Attention lisez bien la licence, il y a plusieurs types.

Tiens par exemple, des tas de pièce qui vont croissant et qui produisent de jeunes pousses.


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#335 07/06/2017 06h54 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   89 

@Fructif : je suis désolé, ma réponse va être longue mais elle me semble nécessaire.

Ma phrase est volontairement simplificatrice afin de faire passer un message. La plupart des gens que je connais confondent une assurance vie avec une assurance décès et/ou pensent qu’on ne peut pas retirer d’argent avant huit ans ou avant la mort.

Certes, mais la description que vous en faites, (en plus d’être totalement fausse car je vous rappel que c’est avant tout un produit d’assurance régi par le code des assurances) contribue largement a induire les gens en erreur.
Il serait bien moins maladroit d’expliquer qu’en plus d’être un outils de prévoyance et de transmission c’est un formidable outils d’épargne.

A vouloir simplifier a l’extrême vous en arrivez a dénaturer complètement le produit et à tromper le lecteur.

La suite de votre message m’interpelle d’autant plus, il démontre que vous n’avez pas compris ce qu’est une assurance vie ni ses multiples possibilités.

C’est tout à fait naturel de penser cela. Pour le commun des mortels une assurance est à fonds perdus tant que l’évenement contre lequel on s’assure n’arrive pas. On peut même dire si on va un peu plus loin, il faut que l’événement soit imprévisible … incertain et aléatoire pour être précis.

Il existe effectivement plusieurs formes d’assurance vie et certaines sont bien a fond perdu lorsque l’événement contre lequel on s’assure n’arrive pas.

- Assurance vie en cas de vie :
Contrat par lequel l’assureur s’engage, en contrepartie du versement de primes, à payer un capital ou une rente à une date déterminée si l’assuré est encore en vie à ce moment là. Ce contrat ne peut comporter de faculté de rachat.

- Assurance en cas de décès (dite communément assurance a fonds perdu) :
L’assureur garantit le versement d’un capital ou d’une rente à un bénéficiaire, au décès de l’assuré, exclusivement. Pas de faculté de rachat non plus pour ce contrat.

- Assurance en cas de vie avec contre-assurance décès (le contrat le plus répandu) :
Contrat qui combine l’assurance en cas de vie avec une assurance en cas de décès. Ce contrat offre une faculté de rachat.

- Assurance vie mixte :
Assurance alternative qui combine une assurance en cas de vie et une assurance en cas de décès. A la différence de la précédente, le capital versé au bénéficiaire en cas de décès ne correspond pas aux primes versés par le souscripteur (ainsi qu’aux éventuels produits) mais au montant de la garantie prévue au contrat.

Plus précisément, ne peuvent comporter de faculté de rachat les assurances suivantes :
- Assurance temporaire en cas de décès
- Assurance de capitaux de survie et de rente de survie.
- Assurance en cas de vie sans contre-assurance et rentes viagères différés sans contre-assurance.
- Assurance de groupe en cas de vie dont les prestations sont liées à la cessation d’activité professionnelle, y compris les contrats qui relèvent du régime de retraite complémentaire intitulé par la caisse nationale de prévoyance de la fonction publique

A priori on ne change pas son virement à son assurance auto tous les quatre matins au grès de ses envie de remboursement en cas de sinistre … je pourrais faire une plus longue liste.

Certaines assurances tel que l’assurance temporaire décès ne permettent pas non plus de moduler les primes que l’on verse dessus.

La faculté de moduler les primes pour une assurance vie avec contre-assurance décès proviens évidemment du fait que la garantie reversés correspond aux primes (augmenté des éventuels produits ou diminué des éventuels pertes).

Il n’en demeure pas moins que ça reste bien une assurance.

Franchement est-ce que l’assurance vie répond à ces critères ? On met l’argent que l’on veut, on est sûr de récupérer plus en cas de fonds en euros ou en tout cas a pour objectif de se constituer un capital, et on récupère quand on veut (en cas de non vie et de vie) etc.
Est-ce que la vie est un événement incertain et aléatoire ? Est-ce que le fait d’avoir envie de demander un retrait est incertain et aléatoire ? D’ailleurs on fait souvent des retraits sur son assurance auto ou habitation ?

Vous mélangez tout et n’importe quoi.

Pour commencer, pour être qualifié de contrat d’assurance vie, le contrat doit comporter obligatoirement :

1) Une stipulation pour autrui (autrement dit la clause bénéficiaire)
2) Un aléas

Pour la stipulation pour autrui, aucun souci, par défaut l’assureur vous propose sa clause standard « En cas de décès, je désire que la valeur acquise de mon épargne soit versée à mon conjoint, à défaut à mes enfants nés ou à naître, vivants ou représentés, à défaut à mes héritiers »

Vous pouvez bien évidement la choisir mais elle n’est pas forcément adaptée a toutes les situations et il est vivement recommandé pour de gros contrat de l’adapter a chaque besoins.

Pour l’aléas vous semblez dire que certains contrat n’en comportent pas car on récupérera de toute façon l’argent (ou vous demandez si la vie est un événement incertain ou aléatoire), je vous arrête tout de suite, l’aléas est bien existant.
L’aléas n’est pas de savoir si vous allez mourir, on meurt tous un jour, mais quand allez vous mourir et donc quand l’assureur devra fournir la garantie.

Le fait de demander un retrait n’a pas besoin d’être aléatoire, c’est une faculté qui vous est offerte et qui réduit d’autant la garantie.

Autre point existant, le contrat d’assurance est généralement tripartite mais il peut aussi être quadripartite, un souscripteur, un assuré (généralement le souscripteur mais pas forcement) un bénéficiaire et bien sur la société d’assurance.

Peut être que techniquement ca s’appelle une assurance, dans le CGI, dans le code des assurances, ou parce que c’est fait par un assureur, parce que ça s’appelle des primes et pas des versements ou je ne sais quoi … mais par rapport à la définition usuelle de l’assurance cela ne fonctionne pas.

Juridiquement ça s’appelle bien une assurance et je pense vous avoir largement démontré ci-dessus que par rapport à la définition usuelle d’une assurance ça correspond tout a fait.

En tout cas, dans l’usage c’est bien plus proche d’un produit d’épargne que de la majorité des produits d’assurance

Dans l’usage que vous en faites, peut être, mais c’est bien réducteur.

Vous semblez pensez que l’objet principal de l’assurance est le produit d’épargne, c’est effectivement une de ses facettes mais ce n’est pas la seule.

Certains l’utilisent principalement comme un produit de transmission, d’autres principalement comme un produit de prévoyance.

Il est par exemple tout a fait possible pour une société d’assurer son dirigeant et de désigner la société comme bénéficiaire. La société est donc le souscripteur du contrat ainsi que le bénéficiaire et son dirigeant l’assuré.

Je vous rappel d’ailleurs que tous les contrats ne vous offrent pas la possibilités d’arbitrer les primes comme bon vous semble. Seul les contrat multisupport le permettent, mais il existe aussi des contrat monosupport, généralement des fonds euro, et rien n’empeche la création d’un contrat monosupport en UC avec seul un ETF world par exemple. 

Pour ce qui est de l’AMF, bien évidemment elle le classe dans la partie «produit et support d’investissement » car elle ne traite que de la partie produit financier mais l’assurance vie dépend aussi de l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution) pour sa partie assurance.

En espérant avoir pu corriger votre perception visiblement réductrice et erronée de l’assurance vie.

edit :
Si vous souhaitez approfondir je vous conseil l’excellent ouvrage "Assurance-Vie et Gestion du Patrimoine" de Michel Leroy.

Dernière modification par goldex (07/06/2017 07h18)


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne

 

#336 07/06/2017 08h09 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   52 

Bonjour Goldex,
votre message sur l’assurance vie est très complet, on sent que vous maitrisez le sujet, et merci d’avoir contribué à également modifier ma vision simpliste.
Mais je vais prendre la défense de Fructif sur le coup. Si vous commencez à rentrer dans ce genre de détail avec un néophyte (cible première du livre, je pense), vous le perdez définitivement. Pour avoir déjà du expliquer à des amis ce qu’était une assurance vie (vision Fructif), ils mettaient du temps à comprendre.
J’ai du relire 3 fois votre message, et je n’ai pas encore tout saisi.
Alors il a toute sa place ici, sur ce forum d’experts à même de parfaire leurs connaissances, mais pas dans le livre de Fructif. Une simple note de bas de page suffit, avec pourquoi pas la référence que vous citez pour inviter les curieux à parfaire leurs connaissances, mais guère plus.

Hors ligne

 

#337 07/06/2017 08h51 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   89 

J’en conviens parfaitement, le livre est destiné à des néophytes. Seulement je trouve que la formulation utilisée est trompeuse et enfonce le lecteur dans une vision erronée alors qu’elle pourrait être rédigée de façon à rester simpliste tout en ne déformant pas la réalité (par exemple la formulation que je propose au début du message précédent, mais d’autres sont aussi possible).

Je pense qu’un ouvrage tel que celui de Fructif est fait pour être instructif et pédagogue et non pour propager des erreurs ou croyances populaires.

Je trouve qu’une erreur de ce calibre fait perdre tout de suite en crédibilité. (Dire qu’une assurance n’a rien d’une assurance est quand même fort de café).

Le forum étant la pour permettre à tout le monde de discuter et d’appendre des autres (comme j’ai appris de nombreux intervenants) je me permet juste cette remarque dans l’optique d’améliorer le travail final de Fructif. Ensuite à lui de voir ce qu’il en fait.


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne

 

#338 07/06/2017 09h12 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   397 

Goldex, je vous remercie de cette clarification fort intéressante (même si j’en ai bien conscience).

Franchement, moi c’est un débat qui m’intéresse, parce que comprendre ce genre de chose est une de mes passions. Et je ne cherche pas à débattre sur le fond, vous avez raison sur le fond.

Mais communiquer ce n’est pas dire la vérité, c’est faire passer un message. Les experts sont de manière générale de mauvais communicants et ce qui fait que ce n’est pas eux qui changent le monde. (Il y a des contre exemples, c’est sûr).

Mais prenons le différemment :
- Je veux bien dire que c’est officiellement une assurance (même si "si c’est flou c’est qu’il y a un loup"). Donc on est d’accord sur ce point
- Je pense qu’il y a un "gain sociétal" (attention j’utilise les grands morts) à informer les gens que c’est un produit d’épargne (aussi).
=> Question pour vous : qu’est ce qu’apporte le fait de savoir que c’est une assurance ? Quel est le danger de ne pas le savoir ?

Réduire l’assurance vie à un produit d’épargne empêche d’autres possibilités, mais elles sont quand même assez complexes. Pour votre information, je connais beaucoup de gens qui n’ont pas réussi à finir le livre, car trop long, trop compliqué ou trop ennuyeux ! Mais ils continuent à me demander ce qu’ils doivent faire de leur argent ! Je choisis donc mes combats.

Dans tout ce que j’écris vous trouverez des approximations, qui peuvent s’apparenter à des erreurs.

Je vais vous donner un exemple : la définition d’un ETF
- J’assimile ETF à un OPVCM coté qui suit un indice capipondéré.
- C’est faux il y a tous les ETF Smart Beta, et j’en ai pas parlé dans mon premier livre.
- C’est faux il y a tous les ETF actifs qui ne suivent pas un indice. Mais au fait quelle est la différence entre passif et actif ?
- Mais au fait les ETN et les ETC, ce sont des ETF ou pas ? J’ai jamais parlé de ces concepts.

Autre exemple, dans l’article comment fonctionne un ETF ?, je dis que les AP fournissent le sous-jacent à l’émetteur de l’ETF ("in kind"), alors qu’en Europe c’est du cash, et c’est l’émetteur de l’ETF qui achète le sous-jacent.

Mais plus "grave" encore, dans mon souvenir, dans "Épargnant 3.0" je n’ai pas parlé des ETF à réplication synthétique. J’ai simplifié en disant qu’un ETF possédait les mêmes actions que l’indice. C’est faux dans de nombreux cas.

Je peux citer plein d’exemples encore.

Et même dans mon nouveau livre qui sera 6 fois plus long que le précédent, il y en aura. Je passe mon temps à me dire "ah mais, est-ce que c’est suffisamment précis ? C’est pas exactement ça, mais si je rentre là dedans c’est plusieurs paragraphes, et qui vont surement endormir les gens"

Allez je partage un peu comment je fonctionne, repartons sur l’assurance vie :
- J’ai envie d’écrire qu’il y a moins de choix d’ETF sur une assurance vie que sur un PEA ou un CTO
- Mais au fait, ce n’est pas vrai. Avec un FID en AV Luxembourgeois j’ai accès à tous les ETF du monde.
- Donc je parle de l’AV Luxembourgeoise ? donc j’explique le FID ? donc il faut que j’explique ce qui différence de sécurité entre l’AV Lux ? => Je suis sûr d’arriver à d’autres approximations si j’écris pas 30 pages

Même si on approfondit un sujet on finit toujours par ne pas l’avoir suffisamment creusé.

Dernière modification par Fructif (07/06/2017 09h19)

En ligne

 

#339 07/06/2017 19h02 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   89 

"Fructif" a écrit :

=> Question pour vous : qu’est ce qu’apporte le fait de savoir que c’est une assurance ? Quel est le danger de ne pas le savoir ?

Soyons un minimum sérieux (aussi sur la forme), vous êtes en train de me dire en substance : quel est l’intérêt d’appeler un avion "avion" alors que vu que vous l’utilisez uniquement sur la route et non dans les aire vous pourriez l’appeler "voiture" ?

Je ne dénigre pas le fait que vous vouliez être simpliste dans votre discourt pour coller a l’objectif de votre livre. Par là vous pouvez, a la limite, expliquer qu’une assurance vie est un produit d’épargne formidable tout en laissant sous silence le fait que c’est une assurance.

Par contre là ou je suis en total désaccord avec vous c’est sur le fait de dire volontairement qu’une assurance vie n’a rien d’une assurance et encore moins sur la vie.

Cela fait quand même une forte distinction.


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne

 

#340 07/06/2017 19h19 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   397 

Goldex, ce n’est pas une question perfide, je cherche vraiment à avoir votre avis sur le sujet pour bien comprendre.

A un moment, j’avais intuité que c’était parce qu’il y avait un risque de contre partie, mais je crois à vous relire que ce n’est pas la raison.

(Oui je suis prêt à appeler un avion un hélicoptere si ca permet de faire passer un message, mais sortons de ce débat. On est pas d’accord, mais c’est pas important.
En plus, je vous écoute, j’en ai profiter pour relire le passage sur l’AV de mon nouveau livre et je ne dit pas que ce n’est pas une assurance)

Dernière modification par Fructif (07/06/2017 19h20)

En ligne

 

#341 07/06/2017 19h52 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   89 

Pour répondre précisément a votre question, mon avis personnel est qu’il n’y a pas forcement de danger (pour reprendre vos mots) a ne pas préciser que c’est une assurance avec tous les effets qui en découle.

Quoi que, comme vous le précisez il y a effectivement le risque de faillite de l’assureur qui fait potentiellement disparaitre votre créance sur celui-ci s’il n’est pas solvable alors qu’avec un compte titre ou PEA vous seriez toujours propriétaire des titres.

Maintenant, pour ma part, l’un des points essentiels du fait de savoir que c’est une assurance apporte quand même la possibilité de se renseigner (si on le souhaite) et d’utiliser les autres avantages que ce produit fourni.

Par exemple vous voyez principalement l’avantage de l’enveloppe fiscal vous permettant de gérer des fonds mais d’autres personnes voient plutôt l’avantage sécurité du patrimoine et transmission de celui-ci hors succession.

Exemple :
Un senior qui a économisé d’imposantes sommes sur son A.V., et qui, ne souhaitant absolument pas prendre de risques vis a vis de ces sommes, a tout placé sur un fond euro.
Il voit comme principale intérêt à l’assurance vie le fait qu’il va pouvoir, lors du dénouement du contrat, gratifier la ou les personnes de son choix (via la clause bénéficiaire) sans que ces sommes n’entrent dans sa dévolution successorale (bien entendu en ayant veillé a ce que les "primes ne soient manifestement pas exagérées eu égard aux facultés du souscripteur").

Vous me répondrez surement que la majorité des personnes n’y voient pas principalement cet interêt.

Et je vous répondrez, certes, mais pourquoi vouloir être trop réducteur ou cacher les autres possibilités ?

Expliquer que l’AV est un produit d’épargne (avec toutes les qualités et les défaut qu’on lui connait) sans cacher que c’est bien une assurance mais sans forcément entrer dans les détails, permettra à un lecteur non informé des multiples possibilités du produit de comprendre votre message et aussi s’il le souhaite de se renseigner de lui même sour les autres avantages de celui-ci.

edit:
Je vous rem.rcie d’ailleurs d’avoir pris en compte ma remarque pour votre prochain tome (malgré que je comprenne le but, je vous assure que sur le premier ce passage m’a fait un choc smile )

Dernière modification par goldex (07/06/2017 20h00)


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne

 

#342 07/06/2017 20h15 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   397 

Merci, je pense que beaucoup de gens y verraient un intérêt s’ils savaient ces possibilités. Et il y a plein de possibilité avec l’AV.
De manière générale, la succession est un thème intéressant. Il y a aussi tout le sujet du démembrement qui méiterait qu’on s’y attarde.
Ca s’ajoute à la liste des prochains livres que j’ai prévu d’écrire smile Je rigole, je pense que contrairement à l’investissement passif, il y a pas mal de choses disponibles si les gens veulent vraiment s’y intéresser.

En ligne

 

#343 10/06/2017 00h40 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   

Je me permets une remarque sur l’Epargnant 3.0, puisque c’est le titre de cette discussion, et que je viens d’acheter et finir de lire l’ouvrage.

La stratégie d’investissement est ULTRA-simple à suivre. Vous parlez d’à peine 5 minutes à y consacrer tous les mois. En cela, on est vraiment dans du lazy, pas de doute.

En revanche, deux points me préoccupent :

1 - votre portefeuille montre que vous ne semblez pas suivre ce que vous préconisez dans votre propre livre. Pourquoi un de vos lecteurs devraient alors prendre le risque de le faire ?

2 -  Que se passe-t-il en suivant votre stratégie de Lazy Investing en cas de crash ?
A aucun moment vous ne parlez de Dual Momentum dans votre ouvrage (ou alors, j’ai zappé cette partie) : un membre de ce forum me dit que le DM permet justement de minimiser les risque Vs la stratégie Lazy que vous proposez.

Merci de ne lire dans mes propos que des questionnements intellectuels et non polémiques auxquels je souhaite des réponses avant de passer à l’acte et d’utiliser votre stratégie - ou pas - sur mon assurance-vie.


Parrainages : Yomoni | WeSave (code CS8782) | Linxea | Bourse Direct | Me contacter en message privé

Hors ligne

 

#344 10/06/2017 10h16 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   397 

Ce n’est pas du tout polémique, ce sont des questions tout à fait légitimes.

1 – « Fais ce que je dis, pas ce que je fais »
Plusieurs éléments de réponse.

Déjà, factuelle ment qu’est-ce qui diffère ? Je n’ai pas un unique ETF Monde. J’ai un portefeuille d’ETF, avec mal d’ETF Smart Beta et je fais du small value (momentum/quality) sans ETF, mais en direct.
Prenons une analogie, qui comme toute analogie n’est pas parfaite. Comment est-ce qu’un pilote de formule 1 enseignerait la conduite à ceux qui passent le permis ? Probablement pas comme il conduit.

Mais ce n’est pas le plus important.

C’est la même théorie économique et les mêmes personnes (Fama/French) qui disent qu’on ne peut faire mieux que le marché (~ETF World) et qui ont « inventé » les facteurs smart beta (small-value-momentum-quality etc.). Les facteurs sont des risques.
Un autre courant de pensée dit que les facteurs ne sont pas des risques, mais lié à une irrationalité des marchés. Soit !
(Je simplifie énormément)

Les facteurs les plus puissants sont le small value et le (small) momentum. Il n’y a pas d’ETF sur ce domaine.

Je mets donc en pratique la même théorie que décrite dans le livre, mais je l’implémente « un peu » différemment. Pour cela, j’ai dû investir des heures de travail acharné pour comprendre, puis je passe beaucoup plus de temps que 5 minutes par mois à gérer mon portefeuille financier. En plus, je prends nettement plus de risque que la stratégie du livre. Ça ne me paraît pas adapter à tout le monde.

J’ai pratiquement toujours eu un portefeuille d’ETF. Je n’ai jamais surperformé un ETF World !
En revanche, j’ai surperformé largement depuis que je fais du small value momentum. Une stratégie risquée et qui prend du temps.

Vous avez des informations complémentaires dans le message #220 de la discussion sur mon portefeuille.

2 – Le Dual Momentum

Je suis un investisseur individuel et je n’ai pas les ressources pour avoir un avis sur toutes les stratégies d’investissement.

A l’époque où j’ai écrit le livre, je n’avais pas d’avis sur le Dual Momentum.
Cependant, on peut dire que l’ensemble des stratégies est mis en place par les gérants. Or comme vous le savez, 98% des fonds actifs font moins bien qu’un ETF World. Dedans, il y a des fonds (dual) momentum.

Si on était sûr que ça marchait, tout le monde le ferait probablement et ça ne fonctionnerait probablement plus (je mets de côté par soucis de clarté le sujet de la limite à l’arbitrage).

Le Dual Momentum n’est pas une martingale, elle peut échouer et mon avis est qu’elle est très éprouvante psychologiquement (contrairement à ce qui est souvent dit) … à cause des faux positifs où l’investisseur va longtemps performer. L’investisseur va risquer de sortir du marché alors que le marché monte et le vivre très mal. Il y a un fort risque de mal dormir et d’abandonner la stratégie au plus mauvais moment.

Investir dans le marché n’empêche pas de vivre des krachs. Mais investir progressivement dans un ETF World limite extrêmement l’impact.

Je n’en ai pas parlé dans le livre, car l’objectif était de dire ce qui était sûr de ne pas fonctionner et sûr de fonctionner. En revanche, il y a plein de stratégie qui peuvent fonctionner ou sont adaptées à telle ou telle population.

=> Impact de ces 2 questions sur mon nouveau livre
Dans mon nouveau livre, j’explique plus en détail comment faire un portefeuille d’ETF en mélangeant plein de classes d’actifs (smart beta, or, immobilier, high yield, obligations émergentes) ; mais je continue à écrire, et même de manière un peu lourde qu’il y a des fortes chances que cela fasse moins bien qu’une stratégie simple, en prenant plus de risque et en prenant plus de temps.

Dernière modification par Fructif (10/06/2017 10h16)

En ligne

 

#345 10/06/2017 15h26 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   

Je suis assez d’accord avec Fructif sur l’idée que l’on peut très bien être expert sur une stratégie que l’on applique moins ou du moins avec la possibilité d’évoluer vers une autre plus compliqué / chronophage.

Comme beaucoup ici, Fructif dont j’attends également le nouveau bouquin avec impatience, s’est passionné par ce sujet. Or l’approche lazy a justement en même temps  l’avantage et l’inconvéniant de ne pas être chronophage et surtout d’êtrepassive. L’image du pilote de formule 1 est assez forte mais juste.  C’est sans doute pour cela que que le lazy inversting n’est pas très bien connu en France. Dans notre beau pays, il me semble qu’une forte majorité des gens préfère faire dormir de l’argent sur un livret A ou une AV banquaire (Ah ah mais c’est pareil en fait) plutôt que d’envisager le moindre investissement avec un bénéfice associé à un risque supérieur.

Du coup, lorsque l’on (moi y compris) commence à s’intéresser à diverses méthodes, on passe sans doute plus vite de la case simple épargnant à investisseur "actif". Les investisseurs passifs existent, j’imagine beaucoup plus dans un pays comme les US ou parler de la bourse n’est pas un gros mot..

D’ailleurs j’imagine que Fructif a sans doute fait / vu des stats la dessus ?

Hors ligne

 

#346 12/06/2017 13h31 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   

Etant indecis entre une gestion version Épargnant 3.0 et une gestion IH (celle de Philippe), je vous sollicite pour avoir votre point de vue. J’ai une rentrée de 25000€ que j’aimerais placer.
Merci de vos retours entre avantages et inconvénients.

Hors ligne

 

#347 12/06/2017 15h48 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   

Premier conseil, que tout le monde vous donnera a priori : privilégiez l’investissement progressif.

J’ai été dans une situation assez similaire à la vôtre. Une manière de procéder est de placer une partie de votre épargne sur un placement à risque faible ou nulle type fonds euros, et d’investir le reste sur des placements plus dynamiques (trackers, actions…).

Sentant votre hésitation entre les deux mondes, une bonne option pourrait être :
- une partie de vos 25k sur le fond Euros. Prenons 15k pour l’exemple.
- 5k€ sur un tracker World (vous cochez alors la case Lazy).
- 5k€ sur 2 à 5 actions (pour limiter les frais des opérations si vos ordres de bourse sont payants).

Dans les mois ou l’année à venir, arbitrez progressivement les 15k€ du fonds euros vers le tracker world pour arriver en bout de course à un équilibre 50% sur votre fonds euros et 50% sur votre tracker World. C’est ce qu’on appelle "l’équilibrage programmé/progressif".
=> Ca coche la case investissement progressif
=> En parallèle, ça vous laisse le temps de vori comment ont évolué vos 5€ sur les actions (idéalement sur un PEA si vous n’avez pas besoin de les récupérer avant longtemps), de vous former et de savoir d’ici 6 mois ou un an ce qui vous convient le mieux tant sur le plan du temps à consacrer à la gestion de vos finances que sur le plan psychologique (stress de la volatilité des actions…).


Parrainages : Yomoni | WeSave (code CS8782) | Linxea | Bourse Direct | Me contacter en message privé

Hors ligne

 

#348 12/06/2017 16h59 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   

Body P,

Merci pour votre réponse.
Votre méthode me plait bien. J’ai tendance à vouloir investir dès qu’une rentrée d’argent se présente.
Je vais prochainement ouvrir un nouveau PEA chez Binck (ayant du faire plusieurs retraits partiels, je vais clôturer mon PEA actuel)

C’est curieux, une personne disait dans cette discussion qu’elle ne se voyait pas avoir 150 k€ dans un tracker. (ou même dans 2 ou 3 trackers). Je dois avouer qu’intérieurement j’ai pensé la même chose alors que de les avoir en actions directes ne me pose pas de problème en soi. Probablement peur de la simplicité!

Je passe plusieurs heures par semaine à lire, apprendre et me former. Mais il m’est difficile de choisir mon camp.

A mes débuts, j’ai acheté des trackers AMUNDI (étant au crédit agricole) puis je les ai vendu (avec plus value) pour me composer un portefeuille Value via l’IF. Après quelques jolies plus value, je découvre le Lazy investing et la philosophie de Philippe Proudhon qui m’attire. Alors pourquoi pas mixer les deux voir les 3 philosophies ?

Un tracker monde avec distribution de dividendes au sein d’un PEA est possible ?

Hors ligne

 

#349 12/06/2017 21h00 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   40 

Pour quel intérêt vu que le PEA n’est pas fait pour sortir de l’argent tout les mois ?

Hors ligne

 

#350 12/06/2017 21h04 → LIVRE - Epargnant 3.0 : le livre sur le Lazy Investing (etp, lazy investing, tracker, épargne)

Membre
Réputation :   11 

Je m’attends, apres  avoir lu votre 1er ouvrage, à ce que le second soit plus précis et plus complet notamment sur les différentes stratégies d’investissements.
Vous avez su vulgariser les notions de base, je suis sûr que vous saurez  vulgariser les principales stratégies exposées sur le forum.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech