Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#2901 05/02/2017 17h54 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   182 

Ok avec votre tirade SirConstance. Néanmoins…

SirConstance a écrit :

Sears était par définition une daubasse, acceptable donc pour une position limitée dans un portefeuille diversifié.

Dans la logique de diversification, oui.

Mais au niveau des données comptables, Sears n’est jamais rentrée depuis l’initiation de cette file dans ce qu’il est légitime de qualifier de Daubasses. Elle ne coche aucun critère :

- décote sur actifs tangibles > 30% (fonds propres négatifs depuis des années…) ;

- ratio de solvabilité > 40% : avec des fonds propres négatifs, aucune banque sérieuse de la place ne lui prêterait 1€. A votre avis, pourquoi le compositeur de génie lui prête directement de l’argent pour financer ses stocks ?

En résumé, Sears n’est même pas une daubasse… Et je pense qu’elle n’est jamais rentré dans les critères… hmm

Dernière modification par FranckInvestor (05/02/2017 17h54)


Les Daubasses - Investir sur les petites valeurs avec succès / Graines Voltz : défendre une offre > 40 EUR

Hors ligne

 

#2902 05/02/2017 20h27 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   164 

koldoun a écrit :

Quand je lis ces derniers messages, je suis surpris que tant d’investisseurs heureux aient commis une telle bourde…

Il y a de nombreux grands investisseurs très concentrés, Monnish Pabrai en étant un exemple parfait. Vous iriez leur faire la leçon également ?

Silicon a écrit :

Ceux qui ont encore SHLD,  qu’espèrez vous ?,  il me semble que c’est plus que jamais le temps de sortir avant que l’action soit a zéro.

Pensez-vous que votre intervention apporte quelque chose au débat sinon de la lassitude à ses lecteurs ?

D’accord, à ce stade mon message n’apporte peut-être rien non plus, si ce n’est une ultime (et certainement vaine) supplication pour que cette file reste un lieu d’échanges argumentés et courtois.

Pour ce que je pense être ma dernière intervention sur cette file, je me permets de vous relater brièvement mes péripéties avec Chargeurs et Montupet, deux lignes que j’ai gardées bien longtemps.
Quand les cours de ces deux belles entreprises ont été divisés par dix après mes premiers achats, il y avait beaucoup de phrases du genre "il me semble que c’est plus que jamais le temps de sortir avant que l’action soit a zéro".
Tout être disposant d’un cerveau subnormal se serait empressé dès cet instant de se débarrasser de ces titres nauséabonds qui lui rappelaient son indicible incompétence. Pourtant, moi, qui ne comprends jamais rien, j’ai commis LA "bourde". En effet, comme un idiot, je me suis renforcé (vraiment, qu’est-ce que j’ai été mauvais). Mais finalement la chance était avec moi, puisque j’ai multiplié ma mise par un facteur deux pour Chargeurs et cinq pour Montupet une poignée d’années après.

Malheureusement, je n’ai pas votre talent pour déterminer avec certitude l’avenir de Sears, et ce n’est pas parce que j’ai eu de la chance avec Chargeurs et Montupet, que cela va se reproduire avec Sears.
Je ne me permets donc pas de tirer de conclusion, mais je pense n’offenser personne quand j’écris qu’à l’instar de Chargeurs et Montupet, même si un plan ne se déroule pas comme prévu et que la situation semble désespérée, une marge de sécurité initiale sur les actifs et sur un management (quoi qu’on en dise) peuvent parfois laisser espérer qu’avec le temps nécessaire, de la valeur peut être retournée aux actionnaires.

Hors ligne

 

#2903 05/02/2017 20h43 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   103 

valeurbourse a écrit :

koldoun a écrit :

Quand je lis ces derniers messages, je suis surpris que tant d’investisseurs heureux aient commis une telle bourde…

Il y a de nombreux grands investisseurs très concentrés, Monnish Pabrai en étant un exemple parfait. Vous iriez leur faire la leçon également ?

Ah bon, et combien de ces grands investisseurs fréquentent des forums internet pour se former?

Cette remarque est risible, désolé, un peu comme quand certains disent "oui, mais Buffet…"

Qui a les talents de Buffett sur ce forum?

Qui a ses équipes d’analystes?

C’est un peu comme si je vous dit que faire un dunk au basket, c’est pas facile, et que vous me rétorquiez "mais voyons, Shaquille O’Neal le fait très facilement"

Hors ligne

 

#2904 05/02/2017 20h55 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   382 

Koldoun, je ne vois pas bien le rapport de votre dernier message avec quoi que ce soit. Si on prend les gens de ce forum, et spécifiquement ceux fortement positionnés sur Sears, ils vont peut-être terminer comme passant pour des génies, allez savoir.

Après tout, de toute façon, c’est leur argent, et ils sont bien libres d’en faire ce qu’ils en veulent. Contrairement à ceux qui gèrent l’argent des autres éventuellement. Perso, je ne vois aucun problème avec les choix que chacun a pu faire, quels qu’ils soient. Après tout, ça n’est "que" de l’argent. J’ai éventuellement plus de problèmes avec ceux qui cherchent à rejeter la faute de leurs choix sur quelqu’un d’autre.

Dernière modification par Mevo (05/02/2017 20h56)

Hors ligne

 

#2905 05/02/2017 21h02 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   103 

Dans mon avant dernier message, j’exprimais simplement mon étonnement face à cette forte sur-pondération d’un titre, alors que la diversification est globalement préconisée me semble t’il pour les investisseurs lambda.

Mon dernier message, c’est parce que je trouve vraiment bizarre de comparer des investisseurs amateurs, dont beaucoup se sont formés via des bouquins et ce forum, à des professionnels de l’investissement.

Hors ligne

 

#2906 05/02/2017 21h18 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   23 

koldoun a écrit :

je trouve vraiment bizarre de comparer des investisseurs amateurs, dont beaucoup se sont formés via des bouquins et ce forum, à des professionnels de l’investissement.

Comment se sont formés ces "professionnels" de l’investissement selon vous ? En écoutant des personnes plus aguerris et en lisant des livres non ?

C’est une erreur de penser qu’un professionnel est plus doué et ce n’est pas valable que pour l’investissement. Souvent en quelques années de recherches et de pratique, on arrive au même niveau (voir au-dessus car on a pas de contraintes ou de "mauvais réflexes" du métier).

Par exemple, il y a un forumeur de l’IH qui était complètement néophyte et qui vient d’être recruté par Amiral Gestion. Bref vous aurez compris l’idée…

En ligne

 

#2907 05/02/2017 21h38 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   382 

BriochePainPerdu a écrit :

C’est une erreur de penser qu’un professionnel est plus doué et ce n’est pas valable que pour l’investissement.

Il y a de bons et de mauvais professionnels dans tous les domaines, c’est certain. Mais la définition d’un "professionnel" est quelqu’un qui fait quelque chose tous les jours depuis un certain temps (des années très souvent). Il est donc supposé avoir une certaine expérience, qui en général fait qu’il maitrise mieux son sujet. Mais encore une fois, c’est vrai que certains ont beau avoir des années de pratique, ça ne les empêche pas d’être mauvais, et de le rester.

Hors ligne

 

#2908 05/02/2017 22h01 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   37 

BriochePainPerdu a écrit :

koldoun a écrit :

je trouve vraiment bizarre de comparer des investisseurs amateurs, dont beaucoup se sont formés via des bouquins et ce forum, à des professionnels de l’investissement.

Par exemple, il y a un forumeur de l’IH qui était complètement néophyte et qui vient d’être recruté par Amiral Gestion. Bref vous aurez compris l’idée…

Il me semblait que ce n’était qu’un stage…
Fin du HS.


parrainage Bourse direct, binck, boursorama, fortuneo possibles

Hors ligne

 

#2909 05/02/2017 22h11 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   356 

Raskass a écrit :

@JeromeLeivrek
Quand vous dites que vous avez perdu 75-80% de votre investissement dans la galaxie Seats, doit-on comprendre que vous avez tout vendu et ne possédez plus rien à l’heure actuelle?

Non, je parle de moins value latente.

Pour être plus précis.
J’ai intégralement gardé mes actions SHLD et converti tous les warrants naguère acquis vers 10 $ pour des options. Et :
- j’avais vendu la moitié de mes lands end à 45 $ (ouf),
- je n’ai pas souscrit à Sears Canada et ai vendu mes droits,
- idem pour Seritage,
- j’ai compté aussi un AR gagnant sur options,
- j’ai eu la présence d’esprit de vendre immédiatement (20 $) les warrants reçus gratuitement,
- j’ai vendu rapidement les obligations à 100 % du pair.
Dans mon évaluation je n’ai pas compté :
- la perte de 100 % sur Orchard,
- la MV latente de 85 % sur SHOS.
Je ne vends pas car je ne suis pas capable d’affirmer que Sears va faire faillite, que maintenant la perte potentielle est bien plus faible, et qu’un retour à meilleure fortune de Sears me serait alors trop pénible psychologiquement.

Durun a écrit :

Bonsoir
@JeromeLeivrek
Vous indiquez que vous avez perdu environ 75 à 80 % de vos investissements dans la galaxie Sears.
La plupart des membres de ce forum, et vous en particulier, êtes des adeptes de l’approche Value.
Pour vous, quels ont été les arguments avancés à l’époque qui vous ont convaincu que cet investissement s’inscrivait dans l’approche Value ?
Avec le recul, quel(s) élément(s) dans l’analyse initiale vous semble(ent) avoir été sous-estimé(s) voire oublié(s) ?

Lorsque j’ai commencé à acheter Sears et sa galaxie, je débutais en bourse (<1 an). J’ai commencé à en acheter après avoir signé un contrat de conseil avec Serge et à la lecture de son analyse qui expliquait :

Mais nous allons vous dire que les normes GAAP US sous estiment très largement la valeur des biens immobiliers de Sears, ainsi que celle de ses baux. […] Prenons une hypothèse ultra conservatrice et totalement fausse : Sears a acquis la plupart de ses biens en 1970 (elle en a acquis beaucoup bien avant). Le prix actuel des biens correspondrait dans ce cas à 5,5 fois le prix d’acquisition des biens par Sears, soit 55 milliards. Vous pouvez donc constater que la vraie valeur comptable de Sears est au-dessus de 55 milliards : vous pouvez donc acheter la société pour un dixième de sa valeur comptable. Vous n’y croyez pas ?

Soit 550 $ par action… (le reste des actifs étaient en gros de l’ordre des dettes, environ 4-5 milliards, de mémoire). Je me suis nettement renforcé ensuite ayant été bercé par la rengaine des vertus de la concentration de portefeuille. Cet investissement était donc pour moi du pur suivi, je n’ai jamais ouvert un rapport annuel. Je défends encore ce type d’investissement (ça m’a pas mal rapporté avec d’autres). Mais comme l’ont signalé d’autres personnes avant moi, la grosse erreur a été de mettre 20 % de mon portefeuille dans SHLD. Alors que même sur Cofidur, que je connaissais pas coeur, et que je considère, même maintenant, comme mon meilleur investissement en ce qui concerne la confiance que j’avais acquise, je n’ai mis que 10 %.

Si je précise que j’avais signé un contrat de conseil, c’est pour rappeler ce que certains semblent ignorer ici quand ils écrivent que "chacun est responsable de ses actes" : c’est que Serge était un professionnel face à de nombreux débutants et n’était donc pas un forumeur comme les autres. Il avait un devoir de prudence (au moins vis à vis de ses clients), qu’il a ignoré.  Je ne sais pas si Sears va faire faillite ou s’il va faire x10, mais j’ai l’impression que personne ne dirait que Sears avait plus de 55 Mds $ d’immobilier. Donc, ce dont je suis convaincu en résumé, c’est qu’il a fait deux énormes erreurs : d’avoir largement surestimé l’immobilier et d’avoir ignoré son devoir de prudence.

Dernière chose, quand un gourou tombe dans les filets de la police, il y a ceux qui se réveillent et se demande comment ils ont fait pour en arriver là, c’est mon cas, et il y a ceux qui, même la condamnation prononcée se rangeront encore de son coté et lui trouveront toujours des excuses. Ceux-là, ça ne sert à rien d’essayer de les convaincre.

Je m’excuse par avance auprès des modérateurs s’ils estiment que je participe à un débat inutile, mais c’est la première fois que je m’exprime pour dire ce que je pense sur ce sujet dans les 117 pages de cette file.

Edit :

1. Si certains ont compris que je pensais avoir 0 responsabilité dans cet investissement j’en suis désolé, c’est que je n’ai pas été assez complet, et bien sûr que j’y suis aussi pour quelque chose. Cependant il y a des niveaux de responsabilité différents, et ce n’est pas pour rien si le législateur a décidé que le conseiller avait un devoir prudentiel vis-à-vis de son client.

2. Je viens de m’apercevoir avec stupeur que Mestra m’a collé un -1 sur mon post #2890 totalement neutre et qui répondait à la question du post précédent. Il s’agit en fait d’une vengeance référencée pour un -1 que je lui avais mis il y a quelques jours. Là ça me parait vraiment gros quand même…

Dernière modification par JeromeLeivrek (06/02/2017 07h42)


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#2910 06/02/2017 01h06 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   61 

JeromeLeivrek a écrit :

quand un gourou tombe dans les filets de la police

A quoi faites vous référence Jérome??

- Pardon pour le HS mais ça me semble très important -


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#2911 06/02/2017 01h21 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   356 

Je pensais surtout à un aspect psychologique qui fait que quelqu’un peut continuer à suivre un gourou malgré tout ce que les autres nous disent et surtout malgré les faits. Je ne pensais à rien en particulier, je pensais à toutes les histoires de sectes, de prêtres, de politiques, qui émaillent la presse régulièrement.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#2912 06/02/2017 01h58 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   150 

@Jerome. J’ai suivi depuis longtemps les posts IF & Cie ici, je n’ai finalement suivi que sur Liberty Global (je n’avais vendu que des options sur Sears). Grand bien m’en a pris, après m’être fait le raisonnement ainsi que sur d’autres "pépites", j’en suis arrivé à conclure à une hallucination collective portée par un gourou et bien markétée par une plume bien connue jadis de ce forum.

Cela dit l’épilogue n’est pas encore la et peut être aurais-je tort qui sait…

Hors ligne

 

#2913 06/02/2017 12h20 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   135 

Bonjour

@JeromeLeivrek

Merci pour votre réponse et votre franchise. Contrairement à ce que vous pensez peut-être, votre réponse n’est pas inutile, et pourra servir à d’autres et dans d’autres cas.
Elle mérite bien un +1.

Crdlt


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#2914 07/02/2017 16h59 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   23 

J’ai récemment lu cet article sur Sears www.chicagobusiness.com/downloads/CCB19 … orePt1.pdf

Il est intéressant de noter que dans cet article qui est publié en 1988, les auteurs ont déjà fait remarquer la sous-evaluation de Sears par rapport à son portefeuille d’immobilier. La thèse d’investissement basée sur la liquidation potentielle des actifs immobiliers fête bientôt donc ses 30 ans en 2018.


The four most expensive words in the English language are "this time it's different ." - Sir John Templeton

Hors ligne

 

#2915 07/02/2017 17h29 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   382 

James, cet article est édifiant à tellement de niveaux !
Au passage, 1988, l’époque où une valorisation de $14 milliard faisait de vous un géant. Aujourd’hui, Facebook, ou l’institutionnalisation du commérage vaut plus de $380 milliard wink

Hors ligne

 

#2916 07/02/2017 20h12 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   166 

seekingalpha.com/symbol/SHLD/videos/5546024
Très gros pessimisme sur l’entreprise. Je serais pas étonné de la voir franchir les 5$ avant quelques jours.

Hors ligne

 

#2917 07/02/2017 21h00 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   34 

Bonjour Zera,

Le lien ne fonctionne pas.
Pouvez-vous nous dire de quoi il retournait svp?

Hors ligne

 

#2918 07/02/2017 21h10 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   163 

Vous auriez pu rechercher le même lien directement à la source chez CNBC :

Kniffen: Sears likely to be restructured in 2017


Peu de choses sont impossibles !  … mais à quel prix !

Hors ligne

 

#2919 07/02/2017 23h33 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1712 

Si vous voulez vous "amuser", relisez la première page de la file qui date de 2012/2013.

Elle n’a pas pris une ride (qui pourrait penser que ces interventions datent d’il y a 4 ans ?) :

pvbe a écrit :

Hier après des résultat plus mauvais que prévu Sears chute lourdement de 14%.

Pourtant le poids de Sears dans le portfolio d’Eddie Lampert - RBS Partners     est de 42.04% et dans celui de Bruce Berkowitz - Fairholme Fund     de 11.23%.

Cela fait pourtant des année qu’Eddie Lampert a pris le contrôle de Sears mais le redressement, les résultats ne suivent pas.

MartinT a écrit :

Les mall de catégorie A produisent $400 de vente ou plus par pied carré. La catégorie B $226 ou plus. Et la C $225 ou moins.
Sears Holding possèdent surement des Mall A B et C, mais au vue de leurs résultats $41,5B de chiffre d’affaire (2011) divisé par nos 247 millions de pieds carrés on obtient $166 de vente par pied carré… C’est plutôt médiocre.

L’entreprise perd de l’argent, ses marges baissent, son chiffre d’affaire aussi. Il y a une sorte de course entre l’érosion de la marge de sécurité et les transformations apporté par le management pour redresser la barque. (les -29.40$ d’eps 2011 me refroidissent un peu, même si c’est surtout une histoire de norme comptable)
J’ai du mal à voir la bonne affaire que Bruce Berkowitz ou Lampert y voient. Si quelqu’un qui a regardé le dossier avait un avis sur la chose je serais ravis d’en discuter.

StephBanquophobe a écrit :

Presque -9% aujourd’hui sur Sears (Lampert est passé au-dessous de 50% d’actions…) et -30 % en quelques jours, des avis ?

J’achetais l’explication il y a qqs années de l’immobilier à monétiser. Le problème : chaque année passant (et chaque joyau déjà vendu), éloigne de plus en plus sa réalisation et Lampert me semble un meilleur investisseur que manager. Mais je suis débutante en actions donc aucun conseil donné bien sûr.

Cet article m’avait fait froid dans le dos :
http://www.businessweek.com/articles/20 … e-troubles

marcopolo a écrit :

Ben, le pb c’est que Sears Canada et SHOS ne valent pas grand chose (relativement à la valeur de Sears en 2005).

Donc sauf information additionnelle et plus précise, il y a bel et bien eu sérieuse destruction de valeur sur 8 ans avec Lampert en Chairman.

En ligne

 

#2920 08/02/2017 00h19 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   121 

james29 a écrit :

J’ai récemment lu cet article sur Sears www.chicagobusiness.com/downloads/CCB19 … orePt1.pdf

Il est intéressant de noter que dans cet article qui est publié en 1988, les auteurs ont déjà fait remarquer la sous-evaluation de Sears par rapport à son portefeuille d’immobilier. La thèse d’investissement basée sur la liquidation potentielle des actifs immobiliers fête bientôt donc ses 30 ans en 2018.

Merci. Depuis 1988, Sears a fait le spin off de allstate, et une entité qui est devenue Discover Financial, et donc aussi Seritage et peut être d’autres. Allez maintenant regarder la capitalisation des deux premières entitées. Pas trop mal!

Mais l’immobilier en dehors de Seritage, et la sécurisation Remic, n’a pas servi a grand chose effectivement.

Hors ligne

 

#2921 08/02/2017 11h18 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   92 

En tout cas le déclin de l’action continue inexorablement et s’accélère, malgré les soit-disant milliards d’actifs cachés (mais visibles à l’investisseur qui aurait pris le temps de lire les notes de pied de page).

Pourtant, il aura suffit du spin-off Seritage pour se rendre compte que:
1/ Lampert l’allocateur de capital de génie n’avait aucune intention de dégager de la valeur pour les actionnaires (il leur a fait payer pour ce qu’ils possédaient déjà)
2/ La valeur de l’immobilier était d’un facteur 10 en dessous de ce qu’avaient estimés Bruce Berkowitz et Serge B.

Lampert étant fan d’Ayn Rand, ce qu’il fait avec Sears rappelle étrangement les actions de d’Anconia (avec les actionnaires dans le rôle du gouvernement mexicain).

Hors ligne

 

#2922 08/02/2017 16h44 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   382 

Juste par "déontologie": Malgré tout ce que j’ai pu écrire plus haut dans la file, et sans que je ne souhaite en discuter plus en détail, je suis désormais long SHLD.

Après recherches, un faisceau d’indices me laisse penser que la thèse de Sergio pourrait être correcte. Et même s’il est difficile d’avoir des certitudes (à mon avis, les informations fournies ne le permettent pas, celles-ci étant limitées), et que je n’aime pas l’investissement en mode "ticket de loto", à ce prix, je veux jouer.

Dernière modification par Mevo (08/02/2017 16h44)

Hors ligne

 

#2923 08/02/2017 17h07 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   105 

La thèse de Sergio…
Laquelle est-elle pour vous depuis cette descente aux enfers ? Du moins qu’elle en est votre acception à cette heure.
N’y voyez surtout  aucune ironie ou toute autre chose.
En gros quel upside et quelle marge de sécurité ? Les puristes diront si cela colle à la thèse initiale.


Parasite assumé, reconnaissant et partageur (un peu moins)

Hors ligne

 

#2924 08/02/2017 17h29 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   382 

Bajb, il y a 117 pages à avoir débattu le sujet, on ne va pas recommencer. Mais globalement, je parie sur la faillite prochaine de SRAC et/ou Kmart (mais PAS SHLD) et que ce qu’il reste (entités "non-guarantors"), soit intéressant.

Concernant la "descente aux enfers" je vous invite à lire ce message (#27) et suivants (#28 et surtout #29), ça devrait globalement répondre à votre questionnement: BW LPG : viens faire un tour sur mon tanker ! (2/3)

Quant à "quel upside et quelle marge de sécurité ?": Au prix actuel, assez.

Dernière modification par Mevo (08/02/2017 17h35)

Hors ligne

 

#2925 08/02/2017 18h28 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   389 

Mevo a écrit :

James, cet article est édifiant à tellement de niveaux !
Au passage, 1988, l’époque où une valorisation de $14 milliard faisait de vous un géant. Aujourd’hui, Facebook, ou l’institutionnalisation du commérage vaut plus de $380 milliard wink

14 G$ de 1988 c’est tout de même 28 G$ corrigé de l’inflation wink CPI Inflation Calculator
Mais votre point demeure même avec 28 G$.

L’article déniché par james29 est passionnant et rafraîchissant ! Pour le coup, des informations nouvelles… grâce des informations anciennes.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech