Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 27/09/2014 03h39 → Portefeuille financier de Nexten (diversification, non resident fiscal, nouvelle calédonie)

Membre
Réputation :   

Le premier bienfait du site de l’IH, c’est l’impérieuse envie d’évolution qu’il m’inspire. Avant même d’apprécier les retours de ses membres, le nécessaire travail  de présentation de l’existant, est déjà pour moi une avancée significative …

" Un voyage de mille lieux, commence par un pas ". Lao Tseu

Voici donc, l’état des lieux de mon portefeuille, fin septembre 2014
Une épargne financière de 700k€ répartie comme suit :

Liquidités    119 175,00 €    17%
Actions    274 647,64 €    39%
Monétaire    11 886,70 €    2%
Obligataire    94 016,12 €    13%
Produits garantis    196 985,00 €    28%


Avec une poche Action qui se décompose comme cela :
France    58 360,00 €    21%
Europe    57 777,78 €    21%
Amer Nord    79 269,00 €    29%
Asie    17 851,76 €    6%
Emergents    37 430,00 €    14%
Sectorielles    23 959,10 €    9%
       


Cette épargne est logée sur de nombreux supports :

Titre    Commentaire            %

Livret A    1%        20 000,00 €    3%

PEL    2,50%        40 000,00 €    6%

Cpte rémunéré    1,20%        87 000,00 €   
               
Avie 1    2018 - frais  gestion  0,8%        123 073,00 €    18%
Fds euro    3,10%    73 923,00 €       
UC        49 150,00 €       
               
Avie 2    2019 - frais gestion 0,84%        134 885,00 €    19%
Fds euro    3,35%    60 510,00 €       
UC    Gestion sous mandat    74 375,00 €       
               
Avie 3    2020 - frais gestion 0,6%        41 208,00 €    6%
Fds euro    3,35%    15 083,00 €       
UC        26 125,00 €       
               
Avie 4    2022- 0,6%        19 911,00 €    3%
Fds euro    3,20%    2 469,00 €       
UC        17 442,00 €       
               
Avie 5    2022 - 0,6%        20 978,00 €    3%
Fds euro    3,45%    5 000,00 €       
UC        15 978,00 €       
               
CTO1 en ligne    OPCVM        83 167,00 €    12%

CTO2 en ligne    Titres vifs         33 516,00 €    5%

CTO3 Banque    OPCVM maison        39 086,00 €    6%

CT04 en ligne    Gestion sous mandat        54 230,85 €    8%

Je bénéficie d’une fiscalité assez clémente mais dont l’évolution est annoncée (et pas dans le bon sens  )

Taux d’imposition sur les revenus proche des taux métropolitains. (TMI actuel 12.5%)

Imposition des dividendes à l’IRPP ( après prélèvement de 15% en métropole puis crédit d’impôt)

Pas encore d’imposition sur les PV

Prélèvements sociaux de 0,5% portés à 1% sur les salaires et 2% sur revenus du capital sur  en 2014.

Le rachat des Avie sans imposition au bout de 8 ans

Je n’ai pas une très grosse culture boursière et je n’envisage pas pour l’instant d’être très actif sur les marchés (mais plutôt dans l’ autoformation).

J’ai bien compris que les fonds sont chargés en frais.  Mais à chaque fois que je me suis aventuré dans des titres vifs, j’ai bu la tasse.
Quant aux produits sous mandats, ils me coutent aussi cher mais m’apportent une certaine diversification que je ne suis pas encore capable de trouver par moi-même.
OPCVM et GSM disparaitront en temps utile… enfin j’espère !

Mes investissements existants ne sont surement pas optimaux, mais ils ont l’avantage d’exister. Aussi ai-je l’intention de faire évoluer pas à pas mon épargne afin de me sortir graduellement des moins bons choix.

Mon horizon d’investissement est de 10 ans, c’est à dire une transition entre la vie active et la retraite. Période pendant laquelle je souhaite abandonner progressivement mon emploi et assurer les études de mes 2 enfants en me reposant sur mes revenus locatifs ( et en piochant si besoin dans mes réserves)

Mes projets immédiats :
Je vais fermer mon CTO bancaire (qui me prélève encore des frais de garde !) et souhaite investir progressivement mes liquidités restantes.
Je pense donc ouvrir un compte IB en $(car visiblement c’ est la mode sur IH ) de plus de 100k€ .

Voici donc mes questions à la communauté :

1.    Quelle évolution de la répartition de mon épargne me conseilleriez-vous ?

2.    Quels sont les produits chez IB auxquels je peux déjà m’intéresser afin de privilégier  la diversification de mon patrimoine dans une optique B&H

3.    Comment connaitre la répartition sectorielle des fonds que je possède afin de déterminer la répartition de l’ensemble. Existe –t’il un moyen simple ?

Merci par avance pour vos commentaires.
Un voyage de mille pas commence  peut-être en ce lieu … 

PS : Ça me fait quand même tout drôle d’afficher ainsi mon patrimoine, même sous l’anonymat d’un pseudo.  De culture française je mesure combien les interdits sur l’argent sont encore actifs chez moi. Cela me renvoi à mes 1ers échanges avec des conseillers financiers quand je n’osais pas faire état de mes possessions !

Mots-clés : diversification, non resident fiscal, nouvelle calédonie


Next Ten … years, pour devenir rentier !

Hors ligne

 

#2 27/09/2014 10h38 → Portefeuille financier de Nexten (diversification, non resident fiscal, nouvelle calédonie)

Membre
Réputation :   74 

Bonjour,

vous etes debutant et pour ameliorer vos perfs faudra apprendre un peu.
Etre ou ne pas etre sur IB n’est pas forcément la question ultime.
L’idée est de choisir un broker financièrement interessant, en tout cas online.
Car votre broker ne va pas vous conseiller d’acheter un fonds. C’est pas le but.

Un fond possede un benchmark (indicateur de reference, indices, …) qu’il replique majoritairement. C’est donc le bench qu’il faut regarder. C’est lui qui va vous indiquer la repartition ideale, enfin que s’engage à suivre le gerant de vos fonds. Le gerant ne prend souvent pas de risque et replique à 90% l’indice.
Edit : et donc la repartition geo, sectoriel, devise, etc…

"J’ai bien compris que les fonds sont chargés en frais.  " Oui mais je vous laisse comprendre que vous allez payer 5% pour avoir une perf similaire à votre indice.
Edit regarder la perf de prendre un tracker eurostock 50, msci etc versus votre fond indexés sur eurostock etc…

Sinon quelle est l’utilité d’avoir des liquidites remunerees versus livret A ? Ou codevi ?

Dernière modification par francoisolivier (27/09/2014 10h46)

Hors ligne

 

#3 28/09/2014 02h36 → Portefeuille financier de Nexten (diversification, non resident fiscal, nouvelle calédonie)

Membre
Réputation :   

Merci FrançoisOlivier pour votre réponse et vos conseils. je vais m’interresser aux tracker d’ un peu plus près.

Je limite actuellement les frais d’ entrée en choisissant parmi les fonds sans frais d’ entrée de Bforbank et Fortunéo.  J’utilise égalemnt www.quantalys.com pour comparer des fonds entre eux ( notamment leur corrélation et leur notation qqfois différente de Morningstar). C’est gratuit jusqu’à 5 fonds étudiés. Pour l’instant cela me suffit.

Un petit retour sur l’ offre de ces 2 courtiers en ligne :

Sur Bfb la recherche de fond est acceptable car il y a différents critères de recherches. Par contre le nombre de fonds affichés par écran est limité ce qui rend certaines recherches fastidieuses.

Sur Fortunéo, l’outil n’ est pas du tout ergonomique est l’ on se retrouve souvent avec des dizaines de fonds sans rapports entre eux. Bref ça ne donne pas envie d’ aller plus loin.

Pour les frais de gestion, j’ avoue ne pas y faire trop attention. En effet d’ après une brochure pédagogique de l’ AMF : « Dans le DICI, les performances sont calculées nettes de frais. »

S’informer sur… L’investissement en OPC : SICAV et FCP - Autorité des marchés financiers

Aussi je me dis : «  Le gérant peut bien prendre tous les frais qu’il veut , du moment qu’il m’offre une performance supérieure aux autres fonds de la même catégorie ! »

Ce raisonnement présente-t’il une faiblesse ?


Next Ten … years, pour devenir rentier !

Hors ligne

 

#4 28/09/2014 08h53 → Portefeuille financier de Nexten (diversification, non resident fiscal, nouvelle calédonie)

Membre
Réputation :   

nexten a écrit :

Aussi je me dis : «  Le gérant peut bien prendre tous les frais qu’il veut , du moment qu’il m’offre une performance supérieure aux autres fonds de la même catégorie ! »

Ce raisonnement présente-t’il une faiblesse ?

Oui, car même si le fond est en baisse de régime et sous-performe, les frais eux resteront.

Ainsi, vous pouvez tout à fait avoir un gérant qui fait mieux que l’indice/les concurrents, mais si l’indice ne décolle pas et stagne (exemple les classes d’actif monétaire en ce moment), vous aurez malgré tout payé les frais…

Normalement les notations Quantalys et/ou Morningstar intègrent ce type de paramètre dans leurs notations.

Hors ligne

 

#5 28/09/2014 10h17 → Portefeuille financier de Nexten (diversification, non resident fiscal, nouvelle calédonie)

Membre
Réputation :   554 

Oui, en effet, tout gérant peut avoir une période de sous-performance. Pour que l’inconvénient n’existe pas, il faudrait que la rémunération fixe du gérant soit minime et que la commission de surperformance n’ampute pas significativement le rendement (pour que la surperformance reste).

Ces conditions sont rarement réunies, mais certains gérants arrivent tout de même à battre assez significativement les indices après frais (Moneta, Amiral, Indépendance et Expansion par exemple). Il s’agit pour vous de voir si vous croyez au savoir-faire du gérant choisi sur le long terme ou s’il s’agit pour vous de chance. Sur de très longues périodes, la chance joue de moins en moins.

Hors ligne

 

#6 30/09/2014 05h35 → Portefeuille financier de Nexten (diversification, non resident fiscal, nouvelle calédonie)

Membre
Réputation :   

Merci pour vos réponses qui me donnent matière à réflexions : Quand tout va bien on accepte de perdre qqes % de performance pour payer le travail du gérant, mais lorsque ça va mal… et bien ça va encore plus mal !

Pour l’ heure je suis confronté à une difficulté qui me bloque dans l’amélioration de mon processus d’ internationnalisation de mon investissement.

Etant résident fiscal calédonien je suis taxé à l’IR sur les dividendes et pas taxé sur les plus values, je privilégie donc les fonds et les trackers capitalisants mais je manque d’idées de diversification.

Surtout je ne sais pas comment génerer de la plus value en direct en profitant des frais faibles de IB par exemple. En effet les actions comme les ETF distribuent des dividendes aux US.

A quels types de produits me conseilleriez vous de m’interresser ?

Par ailleurs la création d’un impôt sur les PV immobilières et mobilières est annoncé pour l’ année prochaine. Je commence donc à me tourner vers une stratégie dividende de REIT chère à l’IH.

Mais le soucis, c’ est que la nouvelle Calédonie, indépendante fiscalement , n’ a de convention fiscale qu’ avec la France et récement le Canada( pour cause d’ exploitation minière du Nickel par des sociétés canadiennes).

Les brokers US (IB) me proposent donc de taxer mes dividendes US à 30% . Normal je dois remplir l’imprimé W8-BEN pour indiquer mon lieu de résidence fiscal et je pense que ce n’ est pas une bonne idée de gruger l’ IRS.

J’ attends la réponse des broker FR ( Fortuneo et BfB) sur les retenues appliquées à la source; Mais d’or et déjà leurs tarifs pour accéder à l’internationnal sembles prohibitifs ( de 50à 100€ pour 10000€ d’ actions US ou  Canada). Binck ne veux pas de non résidents et Saxo ne semble pas traiter au mieux les dividendes.

Je cherche un broker canadien succeptible d’ appliquer la convention FR-Canada étendue à la NC et proposant des tarifs low cost. Ceci afin de commencer à accéder aux REITs canadiens. Quelqu’un aurait-l une expérience dans cette belle province ?

Je suis bien conscient que ma problématique est assez singulière et je suis preneur de tous conseils afin de d’ acceder aux marchés internationnaux à couts raisonnables.

Merci d’avance.


Next Ten … years, pour devenir rentier !

Hors ligne

 

#7 06/10/2014 13h50 → Portefeuille financier de Nexten (diversification, non resident fiscal, nouvelle calédonie)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

J’ aimerais avoir l’ opinion de quelques membres du forum à propos d’une évolution de mon portefeuille  vers plus d’obligataire.
Ne sachant pas vraiment que choisir comme obligation et m’inspirant de remarques du forum indiquant qu’un tracker passif bien choisit fait souvent mieux que 50% des stock pickers, je m’oriente vers l’ arbitrage suivant :

Je vais fermer mon CTO dans une agence bancaire principalement investi en Sicav obligataires maison  ( avec des frais et des rdts moyens)et réinvestir ( en ligne) en visant la diversification suivante :

20% en US corporate bond
LWC : LWC Profile: SPDR Barclays Long Term Corporate Bond ETF (based on Barclays - NASDAQ.com

20% en US government bond
EDV : EDV Profile: Vanguard Extended Duration Treasury ETF - NASDAQ.com

10% en Emerging Bond en USD
EMB : EMB Profile: iShares J,P. Morgan USD Emerging Markets Bond ETF - NASDAQ.com

10% en emerging bond en local currency
EMLC : EMLC Profile: Market Vectors J.P. Morgan EM Local Currency Bond ETF - NASDAQ.com

10 % REIT US
VNQ /http://www.nasdaq.com/symbol/vnq/etf-detail

10% REIT non US
RWX : RWX Profile: SPDR DJ Wilshire Intl Real Estate - NASDAQ.com

5% en hight yield
JNK : JNK Profile: SPDR Barclays High Yield Bond ETF - NASDAQ.com

5% obligations chinoises
DSUM  ou CHLC
CHLC Profile:  - NASDAQ.com
DSUM Profile: PowerShares Chinese Yuan Dim Sum Bond Portfolio - NASDAQ.com

5% en TIPs ( WIP)
5 % en currency (UUP)

Cela revient pour moi à échanger une poche d’OPCVM obligataires en euro contre des trackers obligataires principalement en US dollars. J’ espère donc jouer un peu la baisse annoncée de l’ €/$.  Je conserve les fonds en euros de l’ AVie pour plus du double;

Mes questions sont les suivantes :

1. Cette évolution vous semble t’elle judicieuse actuellement alors que les taux devraient remonter bientôt aux US? ie ne vais je pas voir mes trackers baisser  ?

2. Est il préférable de réaliser cette opération qui porte sur 40k€ en une fois ou dois je privilégier le réinvestissement progressif.

3. Ma répartition vous semble t’elle correcte ?

D’avance merci à celles et à ceux qui voudront bien prendre un peu de temps pour me répondre.

Nexten


Next Ten … years, pour devenir rentier !

Hors ligne

 

#8 06/10/2014 14h54 → Portefeuille financier de Nexten (diversification, non resident fiscal, nouvelle calédonie)

Membre
Réputation :   554 

Si les taux remontent, les obligations à courtes maturités ne sont normalement pas impactees, mais celles à longue maturité voient habituellement leur cours baisser. La logique derrière est qu’en souscrivant une nouvelle émission, on sera plus rémunéré que sur l’ancienne, et, mécaniquement, la valeur de vos obligations baisse de ce fait.

Hors ligne

 

#9 06/10/2014 16h23 → Portefeuille financier de Nexten (diversification, non resident fiscal, nouvelle calédonie)

Membre
Réputation :   246 

IB existe aussi au Canada : Interactive Brokers Canada-
Scotia on line (banque scotia, version discount) accepte/acceptait les non-résidents: flat rate de 9.95 CAD et 6.95 pour active traders pour actions, obligations, REITS etc.USA et Canada.

Il y a la banque Toronto Dominion aussi au Lux, anciennement appelée internaax qui se specialise dans les etfs etc. et banque pour expats…
Stocks | TD Direct Investing International
Evidemment plus chere que IB ou Scotia …mais ouverture en ligne-  et appliquera probablement le bon taux de retenue a la source. Appelez!

Je n’ai pas eu le temps encore de regarder vos picks - je vous reviens la-dessus

Dernière modification par sissi (06/10/2014 16h47)

Hors ligne

 

#10 08/10/2014 01h04 → Portefeuille financier de Nexten (diversification, non resident fiscal, nouvelle calédonie)

Membre
Réputation :   

@ Sergio

Merci à vous pour la confirmation. Je vais différer un peu l’ achat d’ obligations sur le marché US, mais je vais conserver ma diversification vers les émergents et le High Yield. Cela m’ amène à réaffecter 50% de l’opération. Je vais donc prendre le temps d’ y réfléchir.

@Sissi

Merci pour vos  informations.

IB a refusé de m’inscrire sous l’ entité Canada tout simplement. Dans ma situation, la seule possibilité est IB US LLC.

D’ une façon générale les courtiers canadiens sont peu intéressants :
Soit leurs tarifs sont plus élevés qu’IB
Soit ils demandent de faire vérifier votre identité par une entité qu’ils désignent ( cout 500$ ! )
Soit ils refusent.

TDD (Lux)est effectivement plus chère que IB et ne propose pas d’avantage en terme  de retenue à la source car ce n’ est pas de leur ressort : La retenue à la source dépend du formulaire de l’ IRS W8BEN.

Je vais faire avec … car je n’ ai visiblement pas d’ autres choix smile


Next Ten … years, pour devenir rentier !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech