Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#101 04/10/2016 23h10 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Petit correctif: les options XSP ne sont pas des options sur futures, mais sur indice (elles sont donc cash settled et européennes). Idem pour les options SPX d’ailleurs.

Hors ligne

 

#102 05/10/2016 08h26 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   225 

Merci MARTIN pour cette correction et précision.

Mon erreur provenait de l’amalgame avec les futures VIX proposés aussi par la bourse Chicago Board Options Exchange CBOE à travers le Chicago Futures Exchange CFE qui est leur produit phare.
En effet la plupart des produits de CBOE sont des options sur indices. On ne peut donc trader que les options, il n’y a pas de futures sur ces indices à la différence de l’indice VIX pour lequel il existe des futures comme pour les commodités.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#103 05/11/2016 15h12 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   225 

REPORTING #15 Octobre 16

J’ai une petite baisse de motivation pour écrire le reporting de ce mois dont la fin du mois tombait un début de semaine. Je vais toutefois me conformer à l’exercice.

Ce mois-ci je n’ai pas pris de notes intermédiaires. J’ai levé un peu la tête. Je vais donc essayer d’être un peu plus concis dans ce reporting tout en essayant toujours d’en tirer des enseignements.

En conclusion le mois dernier je disais qu’un marché sans tendance était difficile à naviguer. Ce mois d’octobre n’a pas été différent.
Je suis resté éloigné des ETFs avec levier jusqu’à la fin du mois où l’appât du gain a de nouveau été plus fort et je suis revenu sur des ETFs avec levier sur l’Amérique du Sud. Je ne vais pas vous faire attendre la fin du mois prochain pour vous dire que j’ai perdu un peu plus de 1,5k€ en 3 jours.
Il est toujours aussi difficile de naviguer dans des marchés sans tendance.

J’avais aussi annoncé une baisse du levier. Le levier ce mois est le même que celui du mois dernier et il était encore supérieur à 4 le dernier jour du mois.

J’avais annoncé vouloir prendre une couverture avec les options sur les mini futures sur le S&P500 (XSP). J’ai essayé mais le marché étant baissier et volatile, la prime était trop élevée pour mon goût et je n’ai pas pu acheter au prix souhaité.
Je vais devoir revoir mon seuil de protection qui était fixé à une baisse de 15% de l’indice et le descendre jusque 20% ou plus pour payer une prime que je trouve acceptable (une couverture d’environ 1,5% annuel de la valeur de mon portefeuille, pas plus). Je vais voir cela juste après l’élection présidentielle US car les marchés sont trop inquiets en ce moment et donc les primes de protection trop fortes.

J’ai annoncé jouer 1k€ sur des options pour profiter de la volatilité de la période des publications de résultats. Je l’ai fait mais sur des petites valeurs et les options sont peu liquides et difficiles à trader. Je me suis donc fait avoir et ai perdu un peu plus de la moitié de ce pari.

J’ai allégé encore le peu d’Europe que j’avais en portefeuille et aussi le marché US ce qui donne aujourd’hui un portefeuille très orienté Asie et marchés émergents.

J’ai finalement parié sur une prolongation du renchérissement du dollar (pas confirmé en ce début de mois avec la crainte de voir élire Trump) et suis maintenant 100% investi sur des actifs en dollars mais avec des euros. L’ensemble de mon portefeuille est donc exposé aux effets de change avec le dollar contre environ la moitié le mois précédent.

J’ai vendu à la fin du mois pour revenir à un excédent de marge de 300k€ environ ce qui devrait me permettre de supporter une baisse de 20% du marché sans appel de marge.

J’ai aussi plus de 25% du portefeuille sur le VIX donc actuellement, au moins jusqu’aux élections, je suis bien couvert contre la baisse du marché.

Je suis revenu à la fin du mois sur UWTI (brut texan avec levier x3) à la faveur de la baisse des cours et du retour en dessous des 50$. En-dessous de 47$ le baril je reprends une position significative (autour de 10% du portefeuille).
J’avais essayé de shorter avec un ETF inverse, mais je n’ai pas tenu la position, suis sorti à pertes et n’y suis pas retourné et n’ai donc pas profité de la belle baisse de fin de mois. J’avais un mauvais timing d’une semaine, dommage.

Voilà pour les points saillants. La grande question va être que faire après l’élection US une fois que j’aurai a priori vendu 25% de mon portefeuille et donc récupéré une capacité d’investissement supplémentaire.

Je continue à croire que si Clinton est élue nous aurons droit au fameux rally de fin d’année.
Les données économiques sont toujours bien orientées partout dans le monde à l’exception notable de l’Europe.

La volatilité des marchés m’a rendu un peu circonspect et de façon contre productive m’a éloigné de mes shorts. Il faut que je revienne sur des shorts qui depuis 2 mois ont contribué de façon positive à ma performance à la différence des ETFs avec levier qui pourtant eux m’attirent toujours autant mais sur lesquels je perds de l’argent tous les mois.

J’avais dit que je ferai concis… Sur le mois on peut noter la performance de l’Amérique du Sud qui malgré déjà un bon rally en 2016 depuis les JO au Brésil, continue sa belle croissance uniquement entravée par le risque Trump.
Après l’élection si Clinton l’emporte je retourne sur les ETFs avec levier JBL, BRZU et UBR.

Enfin j’observe l’or pour essayer d’y comprendre quelque chose mais pour l’instant je ne sens toujours pas ce support qui semble avoir sa propre dynamique mais difficile à anticiper et pas selon des mécanismes prévisibles à la différence du pétrole par exemple qui est actuellement complètement lié aux jeux politiques de l’OPEP (et l’OPEP veut qu’il monte comme tout le monde d’ailleurs ou presque) et aux niveaux des inventaires hebdo (entre autres mais de façon très corrélée) et au VIX qui lui est carrément binaire; j’ai peur je monte, j’ai confiance je baisse.

La performance sur le mois fait bonne figure mais elle est uniquement due au VIX et ne concerne pour l’instant que des plus-values non réalisées donc elle est en fait très fragile. D’ailleurs le plus haut atteint le lendemain est déjà redescendu fortement le jour suivant.

Ce mois d’octobre j’ai passé 197 ordres. Activité en baisse par rapport au mois dernier mais deuxième mois le plus fort. J’essaie de compenser le manque de direction des marchés avec une plus forte activité mais ne suis pas sûr que cela soit pertinent. J’ai réalisé ma meilleure performance mensuelle (mars 16, 21,73%) avec seulement 15 ordres passés.

METEO MQ


L’économie mondiale et les marchés sont toujours globalement bien orientés. On note une baisse des marchés avant les élections US et une augmentation de la volatilité. Je pense que c’est conjoncturel.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_meteo_oct.jpg

PERFORMANCE


J’ai fait une erreur de présentation de ce graphe car le TIR est une performance annualisée et non cumulée comme je la dénommais. Donc j’ai modifié les légendes pour prendre en considération que le TIR est déjà une performance annualisée.

Avec un levier en fin de mois de 3,3 toujours mais qui a été jusque 4 au cours du mois, je réalise une performance de 6,57% sur le mois.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_oct.jpg

La ’performance accumulée’ est positive autour de 4%. J’ai donc des plus-values latentes dont la principale est sur l’ETF UVXY.
Le portefeuille atteint un plus haut ce mois à une valeur nette de 189k€.

EVOLUTION DE LA PART


La part progresse donc encore ce mois. Le décrochage avec l’indice world de référence est flagrant. Pourvu que ça dure.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_part_2_oct.jpg

CONTRIBUTIONS A LA PERFORMANCE


Les contributions par ’stratégies’ sont brutes et non pas relatives; elles sont donc dépendantes du poids de chaque stratégie dans mon portefeuille et ne reflètent pas une hiérarchie de marché.
Le pourcentage exprime la contribution de la stratégie par rapport au montant total des gains. La somme des contributions fait 100% mais comme il y a des contributions négatives la somme des contributions positives est supérieure à 100 (pour compenser les contributions négatives).

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_explic_perf.jpg

On voit clairement que la performance de ce mois est due entièrement à ma couverture sur le VIX et à un effet de change favorable avec une appréciation du dollar face à l’euro.
Sinon les positions longues ont baissé comme les marchés.
Les shorts ont encore participé positivement mais de façon plus modeste car j’ai pris peu de positions short sur le mois (une erreur puisque le marché était baissier). La volatilité (un coup je descends, un coup je monte) ne facilite pas cette stratégie.

PHOTO DU PORTEFEUILLE


Pas de photo ce mois car nous sommes déjà le 4/11 et j’ai fait beaucoup de mouvements sur le portefeuille déjà.
On peut noter que j’ai fini donc à quasiment 100% exposé au dollar.
Le poids du secteur santé a beaucoup progressé (15%) car j’ai moyenné à la baisse sur l’ETF biotechnologies IBB qui a beaucoup dérouillé ce mois (l’élection de Clinton est considérée défavorable pour ce secteur car elle souhaite contrôler les prix des médicaments. Si la chambre des représentants reste à majorité républicaine ce risque ne pourra pas se matérialiser et le secteur devrait reprendre des couleurs. En cas de victoire de Trump, il devrait exploser).
Le poids du VIX était d’un peu plus de 25% du portefeuille à la fin du mois.
Le poids des actions en direct a baissé car j’ai vendu plusieurs titres (la plupart en légers gains) pour rééquilibrer le levier suite à la baisse du portefeuille (hors VIX le portefeuille a bien baissé).

DETAIL PAR SUPPORTS


--> Obligations et assimilés

Poids du portefeuille: 4%
Performance mensuelle: 1,12%

Les obligations en direct ce sont bien comportées mais correspondent à des montants très faibles (il me reste que 1 obligation de Century et Genworth que je ne peux pas vendre car le minimum est de 2 unités chez mon broker). J’ai revendu Transocean lorsque j’ai vu l’impact très négatif que le titre avait sur mon levier.
J’ai repris quelques ETFs obligataires pour ne pas délaisser complètement cette catégorie d’investissement. A suivre dans les prochains mois pour peut-être des renforcements. 

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_oblig_oct.jpg

--> ETFs

----> zone Amérique du Nord
Poids du portefeuille: 16,5%
Performance mensuelle: -1,69%

On constate l’effet amortisseur de la diversification avec les ETFs. La performance est un peu éloignée de celle du S&P500 qui a fini à +0,87% (en euro effet devise non hedgé).
Cela est du uniquement à la sous-performance de IBB qui représente près de 50% de cette enveloppe.
On constate la bonne performance du secteur financier.

J’ai vendu une dizaine de lignes, celles qui étaient sur un facteur low volatility et un facteur size après mes lectures sur les ETFs factoriels Trackers Smart Beta et Strategic Beta : vos avis sur les ETFs Smart Beta ?

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_etf_us_oct.jpg

----> ETFs leveraged et VIX
Poids du portefeuille: 26%
Performance mensuelle: 13,79%

Mon pêché mignon. J’ai encore perdu de l’argent sur cette catégorie d’ETFs à levier. Mais je persiste car c’est là que je peux trouver de la surperformance dans mon approche ’macro’ (par opposition à l’analyse fondamentale ’micro’ que je ne fais pas).

Le VIX bien sûr a surperformé avant les élections américaines. On dit qu’il n’y a pas de ’free lunch’ sur les marchés mais je ne vois pas comment le VIX aurait pu se comporter différemment face à un tel événement et pour moi c’était un achat ’no brainer’.

Vous apprécierez la performance de 40% sur l’ETF UVXY.
Vous remarquerez aussi la perte sur l’ETF sur le brut texan SCO (levier x2). A une semaine près, si j’avais accepté le risque de perte supplémentaire, j’aurais profité de la baisse du cours de la dernière semaine. Dommage.
Les ETFs sur le marché sud américain déjà en pertes fin octobre ont été vendus dans les premiers jours de novembre, à pertes.

Concernant le VIX et les 2 contrats qu’il me reste échéance décembre. Je compte en vendre un lundi soir ou mardi et garder le deuxième. Je souhaite en acheter 2 autres échéance mars lorsque la volatilité sera retombée. Ainsi je revendrai celui de décembre avant la réunion de la FED de décembre et garderai les 2 autres jusque la prochaine réunion et ainsi de suite.

Je reviendrai sur UVXY une dizaine de jours avant les réunions si le prix est intéressant.
Je vais shorter le VIX dès que l’élection US est passée s’il ne redescend pas trop vite. Pas avant car je ne veux pas prendre ce risque sur une possible élection de Trump; j’en ai marre de me planter sur mes prédictions, je passe mon tour ce coup là.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_etf_levier_oct.jpg

----> ETFs zone Europe
Poids du portefeuille: 1%
Performance mensuelle: -0,06%

J’avais vendu quasiment tous mes titres sur l’Europe. Je ne crois pas à cette zone comme je l’ai déjà dit avant la résolution de la crise du Brexit. 

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_etf_euro_oct.jpg

----> ETFs zone World ex-USA
Poids du portefeuille: 2%
Performance mensuelle: -2,14%

J’ai aussi vendu la plupart des ETFs de cette poche.
Je suis revenu sur l’ETF multifactoriel GSIE en début de mois de novembre à la suite de la bonne nouvelle de la Haute Cour qui remet en cause la possibilité de l’UK de pouvoir sortir de l’UE sans une validation de ses parlementaires, ce qui redonne un peu d’espoir que cette décision soit annulée purement et simplement.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_world_ex_us_etf_oct.jpg

----> ETFs zone World
Poids du portefeuille: 2%
Performance mensuelle: 1,01%

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_world_ex_us_etf_oct.jpg

----> ETFs zone Emergents
Poids du portefeuille: 24%
Performance mensuelle: 2,53%

Clairement la catégorie où je pense qu’il y aura le plus de performance à venir dans les prochains mois.
Vous constaterez l’excellente performance de l’Amérique du Sud malgré le risque Trump et malgré la forte progression déjà sur 2016. Si Trump n’est pas élu, il faut s’attendre à la continuation du rally sur l’Amérique du Sud et il faudra être positionné pour en profiter.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_etf_emerg_oct.jpg

----> ETFs zone Asie-Australasia
Poids du portefeuille: 11%
Performance mensuelle: -0,53%

Forte position sur l’indice de la bourse de Hong Kong qui a beaucoup baissé en fin de mois. Je crois toujours à la performance de cette place dans les prochains mois avec l’ouverture de l’interconnexion avec la bourse de Shenzhen.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_etf_asie_oct.jpg

--> Actions

----> Actions zone Amérique du Nord
Poids du portefeuille: 14,5%
Performance mensuelle: 0,57%

J’ai soldé les lignes en gain pour matérialiser mes plus-values face aux moins-values latentes que je subis (toujours ce biais de ne pas pouvoir vendre à perte). J’ai aussi vendu pour rééquilibrer mon levier.
J’ai quand même vendu 3 titres à perte; ceux dont les résultats avaient été communiqués et qui donc n’avaient plus de catalyseur court terme pour remonter.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_action_us_oct.jpg

--> Actions zone Europe
Poids du portefeuille: 1,5%
Performance mensuelle: 11,94%

Merci Agfa (que j’ai vendu beaucoup trop vite au milieu du mois) pour la performance de ce mois.
Il ne me reste que 2 titres dont Ericsson en perte de 12% sur le mois malgré l’achat après la claque.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_action_eur_oct.jpg

----> Actions Asie-Australasia
Poids du portefeuille: 0%
Performance mensuelle: 9%

Il ne me reste plus aucun titre vif. J’ai vendu Great Wall qui avait encore progressé de 9% sur le mois.

----> Options
Montant symbolique de un peu plus de 2k€ seulement et perte de 50% sur le mois.

----> Shorts
Toujours difficile de donner le poids de cette enveloppe. Je n’ai pas fait beaucoup de shorts ce mois et le poids n’a jamais du dépasser 4% du portefeuille.

Performance de 5% pour un gain légèrement inférieur à 1k€.

CONCLUSION


Merci le VIX.
Un plus haut pour la valorisation du portefeuille mais qui a déjà perdu 5k€ sur les premiers jours de novembre.
Vivement que l’élection US soit passée qu’on revienne sur des considérations économiques et pas seulement politiques.
Les indicateurs économiques sont toujours bien orientés je reste investi avec un levier entre 3 et 3,5.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#104 06/11/2016 15h38 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   225 

J’ai modifié mon graphe de suivi de la performance TRI pour faire apparaitre la performance mensuelle en bâton et les performances annualisées en courbe. C’est plus lisible je trouve.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_nov_1.jpg

Dernière modification par Jef56 (06/11/2016 15h44)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#105 06/11/2016 15h57 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Comment faites-vous pour faire apparaître des pictogrammes dans vos rapports Investoscope ? Des emojis ?

Hors ligne

 

#106 06/11/2016 16h02 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   225 

CTRL + CMD + SPACE dans le nom de l’instrument.

Et ensuite vous avez accès à plein de dessins dont les emojis.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#107 06/11/2016 21h23 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   225 

Un petit retour sur le levier encore qui est selon moi la façon de surperformer lorsqu’on n’a pas de compétence particulière pour battre le marché (capacités d’analyse, techniques de trading ou que sais-je d’autre d’unique).

Bien sûr le levier fonctionne dans les deux sens et c’est aussi le meilleur moyen pour sous-performer voire se ruiner pour ceux qui prennent des leviers de 20 ou plus sur le forex ou les CFDs (contracts for difference).
Mais si on considère que les marchés sont haussiers en tendance long terme, le levier doit permettre de démultiplier cette hausse, de la même façon que le levier immobilier.
Par exemple celui qui a investi en 2011 sur le S&P500 a pu doubler son investissement en 2016 et s’il a pris un levier 3, il est probablement rentier (2x3=6!) avec 6 fois sa mise en 5 ans.
Celui qui a fait la même chose en 2000 n’est plus là pour le dire (ruiné), c’est vrai aussi mais le risque ne doit pas décider à lui seul de nos investissements, l’espérance de gains a aussi sa part dans la décision.

J’ai un levier d’environ 3 à 3,5. J’optimise ce levier pour qu’il soit le plus fort possible (je n’investis pas sur les supports qui n’offrent pas de levier selon les règles d’IB, ce qui me cantonne donc surtout au marché américain mais sans limiter non plus mes souhaits, le choix étant vaste sur le marché US en particulier en ETFs de tous horizons).

J’essaie de garder une marge de manoeuvre en n’utilisant que 80% de la marge pour pouvoir supporter une baisse des marchés sans appels de marge destructeur.
J’essaie aussi depuis peu de couvrir mon portefeuille avec des instruments comme le VIX ou les options sur le mini S&P500, ainsi que l’utilisation de ventes à découvert.

Sur le graphe ci-dessous on voit très bien que la vente de mes obligations Chesapeake (notées junk bond) a libéré une forte capacité de marge que j’ai utilisée sans remettre en cause le seuil de 80% d’utilisation de la marge.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_levier.jpg


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#108 07/11/2016 18h48 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   225 

Woah quelle journée! Et elle n’est pas finie. 3 lignes seulement sur 90 dans le rouge (dont le VIX et l’or).

Le portefeuille est quasiment à 200k€ net, j’espérais dans mes rêves atteindre cette somme d’ici la fin de l’année, mais pas aussi vite.
Il va falloir le maintenir à ce niveau!

Presque +6% sur cette journée seulement pour l’instant, ce sera sans aucun doute une des meilleures journées de la courte vie de mon portefeuille.

Je profite du levier sur des marchés haussiers bien sûr mais aussi du dollar qui regagne 1% (je suis exposé à 65% au dollar, 100% de la marge en euros est placée sur des actions en dollars). Je n’ai plus de short, j’ai racheté à la fin du mois précédent. Je n’ai que l’or (1% du portefeuille) et le VIX (5%) qui tirent vers le bas.
Même les biotechnologies (ETF IBB) reprennent des couleurs alors que tout le monde leur prédit un calvaire avec Clinton présidente.

Est-ce qu’on peut espérer la même journée mercredi si Clinton est élue? Ce n’est pas certain.

Ce qui est sûr c’est que si Trump est élu la claque va être rude et on aura peut-être le balancier au-delà de 5% de baisse (hors levier) pour compenser cette hausse… prématurée.

Dernière modification par Jef56 (07/11/2016 18h50)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#109 08/11/2016 07h26 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   225 

Le lundi 7/11 après que le FBI ait blanchi une seconde fois Hillary sur ses e-mails les marchés ont fortement remonté et mon portefeuille a pris 8,15% sur la journée. Je pense que c’est ma meilleure journée sur la courte vie du portefeuille.

En fin de journée le VIX a fortement baissé et j’ai racheté 3 contrats décembre 16 à 16,6$ me disant que d’ici la réunion de la FED qui doit augmenter son taux, la peur va revenir.

Il se peut aussi que sur la dernière journée et après le dépouillement s’il y a des recomptages le VIX se reprenne. Je revendrai alors pour un gain rapide.

Si le VIX continue sa chute cela va me coûter cher (en performance et en marge disponible) sur le mois pour tenir la position mais je suis confiant de pouvoir la déboucler en décembre avec profits.
Les analystes anticipent une continuation de la baisse du VIX, énormément de put ont été achetés hier soir.
Le VIX spot a perdu 17% sur une journée et presque le double pour les ETF avec levier comme UVXY. Chaud chaud! Certains le voient à 11 dès Clinton élue car le VIX a beaucoup (trop) monté par rapport à la baisse relative (et faible) du S&P500; son juste niveau serait à 11-12$; des histoires d’écarts entre la volatilité réelle et la volatilité implicite. À suivre.

Le contrat décembre sur lequel je me suis positionné (j’en ai vendu 1 à 18,5 jeudi dernier) a perdu un peu plus de 11% sur la journée soit 3,75% de moins que mon précédent point d’entrée sur ce contrat.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#110 10/11/2016 13h53 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   225 

J’apporte une correction le lundi 7/11 avec 8,15% ne sera pas la meilleure journée.
Celle du 9/11 post élection Trump a été de 12,11%.
Ce midi avant l’ouverture US (95% de mon portefeuille) le portefeuille affiche +3%.

Du coup j’attends un peu avant d’annoncer une nouvelle meilleure journée ;-)

P.S.: les performances passées ne sont pas garanties dans l’avenir. Mais 20% en une semaine, cela va dans tous les cas sauver l’année quoiqu’il arrive.
La barre de 100% de performance est dépassée sur 2016 et je ne suis ni un trader, ni un investisseur value, un simple péquin qui passe du temps sur son portefeuille et à lire la presse économique (et surtout le forum devenir-rentier devrais-je avouer), investi au 2/3 sur des ETFs avec un levier de 3/3,5.

Dernière modification par Jef56 (10/11/2016 14h02)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#111 12/11/2016 09h50 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   225 

La Bourse nous apprend l’humilité et lorsqu’on l’oublie, elle nous le rappelle vite.

J’étais très fier de la façon dont j’ai géré cette élection avec une très belle progression du portefeuille et la bonne gestion de la couverture avec le VIX. Au lendemain de l’élection avant l’ouverture des marchés US le portefeuille a affiché 234k€ soit 45k€ de mieux que la fin du mois (9 jours plus tôt) soit 23% d’augmentation en 9 jours!

Mis en confiance, au lieu de couper mes positions avec levier sur l’Amérique du Sud dont on sait que Trump peut menacer le développement s’il renégocie les accords douaniers dont l’ALENA avec le Mexique, j’ai considéré à tort que cette crainte allait aussi être balayée comme les autres et j’ai renforcé mes positions au lieu de les couper.
Aujourd’hui ces positions qui représentent 10% du portefeuille ont baissé très fortement (j’ai des ETFs avec levier x3 sur l’Amérique du Sud). Ouch, retour sur terre et à la réalité, j’ai perdu 10k€ uniquement sur ces ETFs.

Les émergents qui représentent 25% du portefeuille (soit donc 35% au total actuellement auxquels on peut ajouter 15% sur l’Asie…) ont aussi baissé donc le portefeuille est revenu en fin de semaine sur un niveau de 214k€ soit tout de même une performance de 15% sur la semaine. Par contre je reste très fortement exposé aux émergents et une baisse prolongée sera très impactante sur le portefeuille. Il est possible que je finisse le mois en négatif. Je ne sais pas quand je vais prendre mes pertes, lorsqu’on perd près de 15% du portefeuille sur une position (en l’occurrence les émergents ici), j’ai beaucoup de mal à me couper le bras. Pour l’instant j’ai renforcé à la baisse. 

Toutefois c’est le jeu lorsqu’on cherche la performance comme je le fais sur les mouvements de balancier des marchés avec des ETFs avec levier.
L’objectif est d’avoir plus souvent raison que tort.

La différence cette fois, en plus du renforcement, est de ne pas avoir mis de stop loss et de m’entêter. En général jusqu’à récemment je coupais mes pertes immédiatement sur les ETFs avec levier et j’évitais les états d’âme. Pas cette fois, je ne suis pas certain de faire le bon choix.

Je pense que c’est la réponse à mon post précédent un peu vantard. L’humilité et la discipline, toujours, sont les clés de la survie sur les marchés et il ne faut pas l’oublier ni dans les moments d’euphorie, ni dans ceux de découragement ou d’inquiétude.

Je prends 15 jours de congés, je ne vais pas arrêter de fréquenter le forum mais je vais essayer de vous donner aussi des vacances. On se retrouvera pour le reporting de fin de mois pour voir si finalement j’aurai fait +20% et -20% (ou plus) dans le même mois… Ca va pourrir mes ratios de volatilité du portefeuille ;-)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#112 12/11/2016 18h14 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   195 

Bonjour Jeff 56,

Merci pour cette dernière mise à jour.

Jef56 a écrit :

La Bourse nous apprend l’humilité et lorsqu’on l’oublie, elle nous le rappelle vite.
…/…

L’humilité etè la discipline, toujours, sont les clés de la survie sur les marchés et il ne faut pas l’oublier ni dans les moments d’euphorie, ni dans ceux de découragement ou d’inquiétude.
…/… Mis en confiance, au lieu de couper mes positions avec levier …/…j’ai renforcé mes positions au lieu de les couper.
…/…
Je prends 15 jours de congés, je ne vais pas arrêter de fréquenter le forum mais je vais essayer de vous donner aussi des vacances.
…/…
;-)

Très intéressantes ces pensées dans votre dernier post,

Je rajouterai "fear" and "greed" --- la peur et l’appât ou l’attrait du gain.
Deux sentiments que l’investisseur se doit de maîtriser.

Jeff56 a écrit :

L’objectif est d’avoir plus souvent raison que tort.

Et je rajoute, d’ou l’importance d’avoir toujours des positions de poids identiques…
je m’explique : prendre des position en $ ou en € pour des montants a peu près similaires et equilibrer ainsi les prises de positions; Autrement  on risque de se retrouver avec des positions gagnantes 2 ou 3 fois supérieures aux positions perdantes (ce qui n’est pas un problème), mais l’inverse peut être une catastrophe.

Et finalement :
"L’expérience c’est que vous obtenez lorsque vous n’avez pas obtenu vous ce que vous vouliez",
traduction de la cotation de "Experience is what you get when you didn’t get what you wanted", Howard Marks, La phrase qui apparaît dans "ma" sigature de post.

Bonnes vacances et a bientôt sur le forum, vous allez "nous" manquer.


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#113 12/11/2016 19h12 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   225 

M/erci Miguel.

La mesure dans tout ce que l’on fait permet je pense d’atteindre la sérénité même si parfois cela nous fait manquer des opportunités.
J’ai parfois le sentiment que les risques que je prends en bourse sont un exutoire ou un palliatif pour ma prudence extrême dans la vie.

Ma vie n’est pas encore terminée bien heureusement mais en 43 ans je n’ai pas pris beaucoup de risques; études supérieures, grandes entreprises, célibataire, pas de sport violent, pas de vices (ni alcool, ni jeux, ni drogues, ni sexe, ni secte)… J’ai perdu une seule fois un portefeuille quand j’avais 12 ou 13 ans et depuis je n’ai jamais perdu de papier, de clés, de téléphone ou même d’argent.
Les seules choses que j’ai perdues dont je me souvienne (j’ai peut-être une mémoire sélective) sont les parapluies, plusieurs ;-)
Alors si je peux dire que j’ai perdu de l’argent en bourse c’est déjà un début :-(

Je vais profiter des vacances en espérant que les marchés seront cléments et me laisseront en paix.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#114 12/11/2016 19h59 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   110 

Jef56 a écrit :

Ma vie n’est pas encore terminée bien heureusement mais en 43 ans je n’ai pas pris beaucoup de risques; études supérieures, grandes entreprises, célibataire, pas de sport violent, pas de vices (ni alcool, ni jeux, ni drogues, ni sexe, ni secte)

Il faut se ressaisir Jef !!! cool


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#115 12/11/2016 21h07 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   246 

D’accord avec Loppaz !! Carpe diem!

Jeff je ne m’attendais pas a ca vu vos "guts" en bourse!

Alors profitez bien de vos vacances et ne soyez pas trop sage!!

En ligne

 

#116 13/11/2016 01h48 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   109 

Vivre en Afrique en expat et ne pas aimer le risque?

Auriez vous une perception du risque differente de la majorité des gens?

Comme les autres intervenants je ne vous imaginais pas d’une nature excessivement conservatrice. smile


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#117 16/11/2016 08h05 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   225 

Merci de vos encouragements, j’essaie de prendre en compte vos remarques que d’autres peuvent me faire aussi.
Ayant vécu à Paris 10 ans et à Nice 4 ans et maintenant en Afrique depuis 6 ans, je n’ai vraiment pas le sentiment de prendre plus de risque en Afrique, loin de là.

Une petite touche de douceur dans un monde de brutes: Une Vie pour Soi.

Dans mon salon seul à méditer le monde
Elvis en fond musical pour la bonne ambiance
Je réfléchis à ce qu’aurait été ma vie
Si j’avais su briser ces codes de bonne vie
Que la société distille à ceux qui l’entendent
Que nous acceptons pour entrer dans la ronde

Un boulot, une femme, de beaux enfants, une conscience
De faire partie d’un grand tout et d’y contribuer
Pour vivre une longue vie morne et sans relief
A l’image de celle du voisin ou de son chef
Rythmée des mêmes habitudes et mêmes clichés
Pour un résultat comparable sans plus de chance

Cette vie qui est la mienne depuis quarante ans
Avec des moments meilleurs que d’autres bien sûr
Je la rêve différente et bien plus entière
Mes choix me libèrent d’une vie trop austère
Me dévient sur des chemins moins sûrs et plus durs
Mais qui auront toujours du sens dans quarante ans

Une vie pour soi et non qu’à travers les autres
Sans pourtant être une vie d’égoïsme pur
Une vie sans peur du jugement ou rejet
Une vie d’espérance et joies et de projets
Avec ses déceptions et avec ses ruptures
Mais surtout avec passion et amour des autres


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#118 02/12/2016 05h01 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   225 

REPORTING #16 Novembre 16

Etant en vacances la moitié du mois, j’ai eu le temps d’écrire ce reporting. Veuillez m’excuser pour sa longueur.
J’ai eu l’occasion aussi de jouer avec les mises en forme des graphes et vous avez donc une présentation graphique modifiée.
Je ne peux malheureusement pas embellir les captures d’écran du logiciel de suivi de portefeuille Investoscope (que j’utilise avec grande satisfaction d’ailleurs pour sa versatilité et fiabilité).

Je n’étais pas pour l’élection de Trump à la Présidence mais je suis obligé de le remercier (pour le moment en tout cas). La performance du mois est de 31%, un chiffre qui fait rêver et difficile à imaginer pour un portefeuille très diversifié.
Il est vrai que les instruments sur le VIX ont apporté une belle performance sur le mois mais ils ne sont pas les seuls et surtout ils s’intègrent dans la couverture d’un portefeuille équilibré et sont donc je trouve légitimes sans pour autant que l’on puisse uniquement les qualifier de spéculation.
Le plus gros contributeur à la performance est le dollar qui s’est apprécié et mon portefeuille était 100% exposé depuis quelques semaines avec la perspective de remontée du taux de la FED. Viennent ensuite les instruments sur le VIX puis les biotechnologies sur lesquelles j’avais une grosse exposition avec l’ETF IBB puis les financières et un peu le pétrole sur lequel je suis revenu mi-novembre après avoir manqué le trade sur octobre (j’ai encore réussi aussi à manquer le trade suite à la décision de l’OPEP). 31% c’est 60k€… un salaire annuel de cadre sur un seul mois avec une mise à fin octobre de 189k€ (et du levier). C’est bluffant. Cela change complètement mon appréciation de ce qui est une bonne performance en bourse et j’ai du mal à m’extasier devant les performances des portefeuilles « dividend aristocrats ». Je conçois toutefois que l’on peut avoir des objectifs différents (gains rapides ou rente) et que les profils de risque ne sont pas les mêmes (même si ces notions de risque sont relatives et de mon point de vue loin d’être évidentes: un portefeuille couvert sur le risque dollar et le risque de baisse (VIX) est-il plus risqué qu’un portefeuille en euros parce que je suis français et investi uniquement sur PEA?).
Ceux qui étaient liquides durant ce mois ont peut-être raté la performance de l’année; c’est pourquoi je préfère rester investi plutôt que faire du market timing avec mon cash, ce qui n’empêche pas d’avoir une réserve de cash raisonnable (une fois de plus tout est dans ce mot et sera différent selon chacun). Par exemple mon levier qui a monté jusqu’à 4 durant le mois pour accompagner la hausse des marchés (et ma couverture VIX) a été réduit à la fin du mois car je n’attends rien de bon suite à la montée prévue du taux de la FED le 14 décembre. Je vais encore réduire le levier (ou augmenter la couverture); c’est ma façon « d’être cash », réduire ou augmenter le levier et/ou les instruments de couverture que me permet la marge du broker.

Le portefeuille a atteint une valeur que je ne pensais pas atteindre cette année puisqu’il a plus que doublé depuis l’origine il y a 18 mois. 121% depuis le début de l’année 2016 lorsque le S&P500 fait 12% et le world 8%, cela me laisse perplexe. Je n’aurais pas parié sur un tel niveau en début d’année. De plus, si j’ai eu de la chance avec l’élection de Trump (20% sur une journée), j’ai aussi eu mes erreurs avec le Brexit ou la réunion de septembre de la FED, donc j’aurais pu mieux faire. Une telle performance est naturellement grisante et il faut que je me fasse violence pour me dire que ce n’est pas normal, que c’est de la chance, et que cela ne va pas durer.
Cette performance est aussi réalisée grâce au levier (3,5 environ) permis par le broker IB avec l’achat sur marge. La performance hors levier est tout de même d’un tiers sur l’année, ce qui reste remarquable.
Je reste convaincu que le levier (selon son niveau de risque accepté) est un moyen d’accélérer son enrichissement et l’atteinte de l’indépendance financière. Ce levier ne doit pas être cantonné à l’achat immobilier, il peut aussi être obtenu et utilisé pour l’investissement mobilier.

METEO MQ


L’économie mondiale est toujours en bonne santé. Toutefois le marché US est clairement mieux valorisé que les autres marchés, certains diront (comme moi aujourd’hui) survalorisé. Mais l’économie US étant très en forme, cette valorisation est peut-être justifiée?

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_minibloom_nov.jpg

PERFORMANCE


Vous comprendrez la métaphore du requin et de la bourse, non pas parce que c’est un monde de requins, je ne le connais pas et derrière mon PC je ne m’en rends pas compte mais plutôt pour illustrer l’apprivoisement du risque; en bourse on prend des risques, il faut donc s’y habituer non pas pour faire tomber ses protections de façon inconsidérée mais pour ne pas se faire arracher le bras par imprudence. Il ne faut pas non plus fuir le danger seulement parce que c’est risqué et se réfugier au bar du PEL sur la plage; il faut se former, apprendre, comprendre et faire des choix en accord avec ses objectifs et les risques acceptés et acceptables.

Sinon comme je le disais dans un post précédent j’ai modifié le graphe avec la performance mensuelle en bâton et la performance annualisée en courbe. Il s’agit bien d’une performance TRI annualisée et non cumulée comme je le disais précédemment de façon erronée. Il a fallu que mon portefeuille passe son premier anniversaire pour que je m’en rende compte (cela m’a quand même échappé pendant 3 mois).

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_nov_2.jpg

EVOLUTION DE LA PART


Pour la valeur de part je suis conformiste avec une illustration du taureau, emblème d’un marché haussier chez nos amis ricains: le taureau/bull pour les bullish et l’ours/bear pour les bearish, CQFD. J’espère ne jamais à avoir à sortir la photo de l’ours!
J’ai ajouté les valeurs de part à la fin de chaque trimestre et l’évolution d’un trimestre sur l’autre. Je pense que je vais revoir mon objectif de 10% annuel et me fixer un objectif de 10 points de pourcentage au-dessus de l’indice de référence chaque trimestre; a priori c’est possible si j’en crois 2016.
Si (je sais que c’est impossible mais comme on pense à ce que l’on ferait si on gagnait au Loto, je me permets de rêver) je continuais sur cette lancée je serais rentier dans 5 ans en ayant multiplié mon portefeuille par 7.
C’est impossible car les meilleurs ne le font pas et parce que même s’il m’arrivait la chance de le réaliser ne serait-ce qu’un an de plus je pense que je chercherais à sécuriser une partie et donc obèrerais la possibilité de partir rentier en 5 ans.
Je remarque toutefois que sur des marchés haussiers, avec un portefeuille diversifié, avec du levier et en utilisant des outils pour dynamiser la performance (tout ce que j’essaie de faire avec mon portefeuille depuis plusieurs mois) on voit clairement que l’on peut surperformer les marchés. C’est sans doute un résultat obtenu avec une bonne dose de chance mais c’est possible et c’est cela que je retiens.

J’ai ajouté une courbe de tendance sur le graphe de valeur de part. Une simple courbe de régression linéaire illustrait assez mal la tendance alors j’ai choisi une courbe polynomiale d’ordre 4 (jusqu’à 3 fluctuations/changements de sens). Son coefficient de régression R2 a une valeur de 0,89 et est assez proche de 1, la courbe est donc proche de la série de données et représentative de la tendance. C’est une information gadget qui n’apporte pas plus à la compréhension des données mais je trouve que ça fait joli!
Si j’ai des hauts et des bas, la courbe expliquera de moins en moins bien les données (elle ne change de direction que 3 fois). Si je maintiens une tendance haussière elle devrait encore améliorer la concordance avec la série de données. Étant donné sa forme actuelle, c’est un véritable challenge! Mais je crois à l’effet momentum ;-)
Lorsque j’essaie une telle courbe de tendance sur l’indice World, le résultat est moins représentatif (R2<0,70) parce que les valeurs n’ont pas de « direction » (les amplitudes sont faibles donc visuellement on dirait que la courbe de tendance épouse bien les données mais en fait elle explique moins bien les données que sur ma série).

Je suis très satisfait de ma performance bien sûr mais je suis aussi inquiet qu’elle puisse n’être que le résultat du hasard, de la chance du débutant. Il faut de la chance dans la vie, tous les millionnaires sont des gens chanceux, la chance se provoque aussi et la chance appelle la chance donc j’ai espoir qu’elle puisse rester avec moi en 2017 et après.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_part_nov_1.jpg

Levier

J’ai accompagné la hausse des marchés en augmentant mon levier au cours du mois. Il a atteint quasiment 4 et je l’ai réduit à 3,3 à la fin du mois. Il est probable que la FED augmente son taux (bien que le dollar fort soit aussi un paramètre à prendre en compte et contraire à l’augmentation du taux) et bien que les marchés aient anticipés maintenant cette hausse, ils sont capables du pire. L’année dernière les marchés avaient plongé de plus de 10%, aidés par la baisse du cours du brut. Donc j’ai la volonté d’avoir un levier de 2,5 environ la veille de la décision de la FED afin d’avoir des liquidités en cas de baisse des marchés.
Je compte aussi prendre si possible une position VIX avec le contrat de mars. Je ne compte pas surpayer ce contrat et pour l’instant ne l’ai pas encore acheté.

CONTRIBUTIONS A LA PERFORMANCE


http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_explic_perf_nov.jpg

L’appréciation du dollar apporte 20k€ de gains ainsi que les instruments sur le VIX. Les ETFs Amérique du Nord profitent de l’effet Trump dont les biotechnologies à travers l’ETF IBB pour 10k€. Les marchés émergents pâtissent du renforcement du dollar et des craintes sur la liberté de commerce remise en cause par Trump. La hausse des taux d’intérêt leur est aussi défavorable.

ETFs leveraged et VIX

J’ai pris beaucoup de risque ce mois avec des ETFs avec levier sur l’Amérique du Sud. Avant l’élection de Trump il est clair que les bourses sud américaines bénéficiaient d’un effet momentum depuis les JO de Rio.
Trump fait peur avec ses déclarations contre le libre échange et pour des barrières tarifaires contre les importations de produits étrangers. J’ai considéré que cette peur était pour l’instant non avérée par des faits, et j’ai renforcé à la baisse (les ETFs avec levier ont perdu près de 50% de leur valeur, les autres 15%) plutôt que de couper les pertes.
Le bon trade aurait été de vendre dès le matin de l’élection et de revenir sur les ETFs après la baisse de 50% mais on sait tous que le market timing est difficile voire impossible.
Heureusement j’ai pu revendre certaines positions en légères pertes. J’ai toujours LBJ et UBR en pertes et avec levier x3 et x2.

J’ai encore raté le trade parfait sur le pétrole. J’ai pris mes bénéfices la veille de la réunion de l’OPEP; je n’ai pas eu le courage de garder les positions alors que à froid il y a déjà plusieurs semaines (depuis l’élection de Trump) j’avais la conviction que l’OPEP était obligé d’annoncer un deal (son application sera une autre paire de manches). Dommage, j’ai perdu sur la journée du 30 novembre un gain potentiel de plus de 5k€ avec l’envolée de 30% de UWTI et celle de 10% de XOP que j’avais donc revendus (en gains déjà) la veille.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_vix_nov.jpg

VIX et couverture

J’ai donc gagné beaucoup d’argent avec l’ETF UVXY avant l’élection et avec les contrats futures décembre la nuit de l’élection.
Je suis revenu sur l´ETF pour être exposé avant la rencontre des banquiers centraux américains car les marchés ne manqueront pas de s’exciter un peu malgré les fortes anticipations d’une hausse. J’ai aussi acheté de nouveau le contrat VIX pour environ 10% du portefeuille. Je suis actuellement en pertes de plus de 3k€ et inquiet que le VIX ne bouge pas trop avec la FED puisque plus de 90% des acteurs anticipent une hausse du taux, donc ont déjà anticipé normalement cette nouvelle dans les cours des actifs. On verra… la forte valorisation du marché US devrait toutefois rendre les marchés inquiets même s’ils ont anticipé la hausse. Je ne ferai pas aussi bien qu’avec Trump c’est certain mais j’espère récupérer mes pertes et vendre à l’équilibre.

J’ai couvert le portefeuille avec des options put sur le mini S&P500, et sur les ETFs SPY et VWO. Si les marchés devaient perdre plus de 20%, mon portefeuille serait protégé contre une perte supérieure à 20%. Je n’aurais alors pas d’appel de marge car ma réserve de marge ne serait pas nulle.
Cette couverture m’a coûté environ 2300€ qui ont été amortis pour partie (les options ont toujours une valeur car encore éloignées de la date d’échéance) par les gains de ce mois.

USA et émergents

J’ai pris des bénéfices sur les marchés US pour pouvoir renforcer les émergents. Ce n’est pas forcément opportun de vendre ce qui monte pour acheter ce qui baisse car ce qui monte peut continuer de monter et ce qui baisse aussi (effet momentum). Mais c’est bien aussi de prendre quelques profits de temps en temps.
En particulier j’ai vendu ma ligne IBB qui était conséquente (en fait j’ai tout vendu sur une erreur d’ordre); je suis revenu à la faveur de la baisse de fin de mois sur cet ETF. Je n’ai pas racheté initialement car je n’avais pas la capacité de le faire après avoir renforcé les émergents.
J’ai aussi moins de levier sur les ETFs avec levier et/ou émergents que sur un ETF comme IBB sur la bourse US.
Une présidence Clinton de statut-quo était considérée favorable aux émergents, celle de Trump au contraire est plutôt jugée défavorable. Je n’ai pas su réévaluer la situation et prendre les décisions adéquates (réduction de l’exposition). Mais on ne s’attendait pas non plus au rally sur les marchés US…
Cela fait donc des émergents un investissement contrariant pour l’instant.
Je crois toujours à leur potentiel de croissance grâce à leurs populations jeunes et à l’excès de liquidités dans le monde développé. Si la FED ne monte pas son taux (10% de chance seulement aujourd’hui) cela sera favorable aux émergents et pourrait renclencher l’effet momentum que l’on avait avant l’élection.
Il faut que les émergents se stabilisent. Je vais toutefois m’entêter jusque la réunion de la FED.

Conclusion

Après une belle performance et l’alerte sur les ETFs avec levier des émergents j’ai commencé à avoir peur d’une baisse des marchés qui viendrait annihiler ces gains et cela a pesé sur mes décisions. Je n’avais pas cette peur jusqu’à ce jour et je n’aime pas cette situation qui m’handicape dans ma prise de décision, qui me pousse à être plus prudent.
Les indicateurs économiques sont toujours bien orientés mais le marché US devient encore plus cher. Pourtant il continue d’enchaîner les records aux plus hauts des indices; il ne faut donc pas être cash en ce moment si on veut performer.
Je suis pourtant bien couvert avec une position sur le VIX (qui me coûte pour l’instant) et des options put sur les indices US (qui m’ont coûté 2,5k€ environ). Il me manque des ventes à découvert que je n’ai plus du tout: dans ce marché US haussier qui enchaîne les plus hauts, il est difficile d’être short sans perdre sa chemise.
Pourtant c’est la bonne stratégie. D’après le site Alpha Architect c’est cette couverture (long/short) qui est économiquement la plus soutenable, les options put sont trop chères quelles que soient les conditions de marché (même lorsqu’on les achète sur un marché haussier, donc a priori avec moins de peur donc une prime de risque/un premium plus faible).
Une autre couverture "naturelle" est la détention d’actifs décorrélés comme historiquement les obligations par rapport aux actions. Toutefois ce lien s’est dégradé récemment et beaucoup pensent que les obligations qui ont bénéficié d’un marché haussier de 30 ans avec la baisse historique des taux d’intérêt, ne sont plus intéressantes aujourd’hui et qu’elles ne rempliront pas cet objectif de performance décorrélée dans les prochaines années. Je m’interroge toutefois de l’opportunité de revenir sur ces actifs suite à la baisse récente que les obligations ont subi avec la remontée des taux longs (avec les perspectives d’inflation due à une politique d’investissements prônée par Trump) et la perspective de remontée du taux court terme de la FED. Je pense que je vais acheter des ETFs obligataires 10 ans le mois prochain (les 30 ans qui ont le plus baissé sont très sensibles à la montée des taux) pour 10% du portefeuille pour ajouter une touche de prudence. Si la FED remonte son taux une fois par an en décembre, cela signifie que les obligations 10 ans devraient bien se comporter jusqu’à l’été prochain au moins.
Je vais quand même peut-être aussi prendre quelques obligations 30 ans après la réunion de la FED, les anticipations actuelles d’inflation avec la remontée des taux longs ne seront peut-être pas réalisées; on a vu la difficulté des banques centrales à faire remonter l’inflation, ce n’est pas certain que Trump et sa politique économique y arriveront mieux.
Avec la valorisation du marché US, les autres marchés deviennent encore plus attractifs. Je suis déjà à 20% du portefeuille sur les émergents donc je ne vais pas renforcer cette zone mais je vais revenir sur l’Europe qui pesait moins de 5% du portefeuille et que je vais remonter à 10-15% je pense. Je n’ai pas grand espoir sur les économies européennes empêtrées dans le Brexit, la crise migratoire et ses conséquences mais l’écart de valorisation devient trop grand; si la situation US se maintient il y aura un "retour à la moyenne" et un rattrapage de l’Europe. L’économie US se portant bien je ne pense pas qu’il y aura un retour à la moyenne à la baisse du côté US mais plutôt un rattrapage du côté Europe.
Je vais rester attentif au pétrole et au secteur de l’énergie (moins de 10% du portefeuille) et shorter si le baril atteint rapidement 60$. Je pense que le brut WTI va se stabiliser autour de 50$ qui semble être le seuil de rentabilité des meilleurs puits non conventionnels américains dans le bassin du Texas.
Si l’OPEP échoue à la mise en place des quotas (très probable) le baril devrait même descendre à nouveau vers 45$. Le rééquilibrage offre / demande en faveur de l’offre (avec donc une demande plus forte) n’est pas attendu avant 2018 par les "spécialistes" (pour ce que cela vaut).
Je n’ai toujours pas trouver le moyen d’intégrer l’or dans mon portefeuille; après la fabuleuse remontée, le soufflet est retombé aussi vite. L’or malgré son côté "valeur refuge" est en fait aussi spéculatif que le reste des matières premières.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#119 03/12/2016 09h52 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   39 

Votre progression en un an est impressionnante.

J’ai regardé le vix la veille de l’élection de Donald Trump, il n’a fait que baisser depuis, comme vous le faisiez remarquer lors de la discussion sur le vix.

(6/7) Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier !

Je n’ai rien compris à ce truc. J’ai bien fait de rester à l’écart.

Je ne comprend toujours pas comment IB accepte des positions à découvert avec un levier 4, sans nantissement. Je suppose qu’il faut être client pour comprendre.

En tout cas, chapeau bas pour la prise de risque de 70% du portefeuille (60+47/153) sur la seule position du vix. Le risque a payé.

J’attends maintenant la prochaine prédiction de l’oracle du vix!

Ne manquez pas aussi l’occasion d’expliquer comment vous gagnez 20 000 € ce mois avec le forex, votre suivi de portefeuille est très intéressant, bien qu’un peu complexe.

Hors ligne

 

#120 03/12/2016 12h15 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   225 

Je vais essayer d’éclaircir les points que vous soulevez Trahcoh.

Pour le levier je suis d’accord avec vous. Je ne comprends toujours pas comment on peut prêter autant d’argent sans aucune garantie. Actuellement j’ai continué de baisser mon levier en anticipation de la décision de la FED qui potentiellement peut entraîner une baisse des marchés et j’ai un portefeuille de 240k€ en valeur nette (j’ai perdu 8k€ en 2 jours ce début de mois pour moitié due à la remontée du dollar et l’autre moitié à la perte sur les émergents en particulier les 2 ETFs avec levier) pour une valeur brute de portefeuille de 660k€ environ et un levier de 3 et une capacité d’achats supplémentaire de 500k€.
Même si c’est surprenant, je le redis, IB prête de l’argent sans autre contrepartie que vos dépôts sur le compte titres et le niveau de risque de votre portefeuille. Un portefeuille value concentré par exemple aura moins de levier que mon portefeuille car il sera concentré et sur des small caps ce qui chez IB sont deux facteurs de risque. Pour avoir le meilleur levier il faut un portefeuille diversifié sur des bigs caps US, l’indice S&P500 en gros.

Pour le Forex, et le gain sur le dollar, il n’y a pas de trades ou presque (1 trade dans le mois pour 200k$). J’avais le mois dernier un portefeuille d’environ 700 k€ en valeur brute avec le levier (je suis monté à plus de 800 k€ lorsque le levier était à 4) qui est placé sur des supports quasiment entièrement en dollars (seuls 4% en euros. J’ai aussi 6% en $ de Hong Kong qui est accroché au dollar US) et toute la somme au-delà de ma mise est empruntée en euro, je n’ai aucun euro sur le portefeuille, soit environ 400 à 500k€ empruntés. Ma mise initiale, soit la valeur nette du portefeuille est aussi investie sur des supports en dollars et exprimée en valeur euros. Je ne suis pas exposé à 100% au dollar tout le mois, en fonction des mouvements sur le portefeuille il m’arrive aussi d’avoir de la marge empruntée en dollar. Le dollar s’est apprécié de 3,8% sur le mois. Au cumul cela a représenté 20k€ de gains.
J’emprunte dans une monnaie qui se déprécie par rapport aux actifs que je détiens, donc je m’enrichis automatiquement sans même faire de trades; c’est le principe du jeux des monnaies ou de l’inflation. Le seul trade que j’ai fait c’est changer mes dollars empruntés en euros empruntés lorsque j’ai acheté sur marge des actifs en dollars (soit 1 ordre sur le mois suite aux mouvements d’achats sur le portefeuille).

Concernant le poids de ma position VIX exprimé sur la valeur brute du portefeuille, elle n’a jamais excédé au plus haut (juste avant de vendre lorsque le VIX s’est apprécié) 25% du portefeuille.
Actuellement j’ai encore 70k€ sur le contrat future décembre et 16k€ sur l’ETF UVXY. Ces 86k€ représentent 13,5% du portefeuille en valeur brute. Si le VIX monte (en général lorsque le reste du portefeuille baisse) cette position va prendre relativement de la valeur et représenter environ 20% du portefeuille.
En novembre j’avais la même position sur les contrats futures (5 contrats) et par contre un peu plus du double sur la position de l’ETF UVXY (4000 titres en novembre, 1500 actuellement).
En tout cas je ne pourrai jamais prendre une position de 70% sur un seul instrument. Lorsque j’avais 40% du portefeuille sur Apple (voir plus haut dans la file) je n’ai pas su gérer cette ligne car déjà elle était trop grosse et déséquilibrait le portefeuille et ma capacité de prise de décision. Je pense que 20% est le maximum que je puisse supporter pour une position.

Concernant le comportement du VIX dans les jours qui viennent, je suis moins confiant que pour l’élection US car j’ai l’impression que le marché a déjà très largement intégré une hausse du taux de la FED (plus de 90% des acteurs pensent que la FED va monter son taux), donc il n’y aura pas de surprise (la surprise attendue est sur la vitesse de la remontée des taux). Bien sûr si la FED devait augmenter de 0,5 points en une fois cela serait une énorme surprise et le VIX s’envolerait alors que les marchés dévisseraient. Mais ce n’est pas plausible.
Comme il n’y aura pas de surprise et que l’indice de la peur monte en pic lorsque le marché est surpris, je suis beaucoup moins confiant et compte liquider mes positions en faibles gains dès que possible, en espérant pouvoir liquider en faibles gains…
Puisque l’échéance du contrat future décembre est le 21 décembre, je vais conserver 1 contrat après la réunion en couverture, au cas où il y aurait une nouvelle qui surprend le marché, mais je compte vendre le reste avant la réunion.
Je ne m’attends pas du tout à une surprise lors de cette réunion.
De même la réunion de mars sera je pense sans intérêt (sauf à ce que Trump fasse encore des étincelles dans ses 100 premiers jours de présidence) et je ne prendrai qu’une faible position, par contre celle de juin devrait de nouveau être très aléatoire (par rapport justement à la vitesse de la remontée du taux) et propice à un pic de volatilité.

Par contre je compte garder une position sur l’ETF UVXY dès qu’il atteint un palier à la baisse intéressant, en général 10% plus bas que le plus bas du mois précédent qui correspond grosso modo au frottement de performance du au contango sur le VIX.
Je trouve que c’est un trade qui est peu risqué car il y a toujours des sursauts légers de volatilité. C’est suffisant pour prendre quelques gains tout en ayant une couverture en cas de réel pic.
Donc après la réunion lorsque UVXY atteint 9$ j’en achète de nouveau pour 1,5% du portefeuille environ et je renforce à la baisse (après 15% de baisse car c’est un ETF avec levier x2) jusqu’au pic de volatilité qu’on aura certainement au plus tard en mars avant la réunion de la FED et peut-être bien avant.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#121 04/12/2016 00h28 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   109 

Bonjour

En fait IB (ou tout autre Broker) ne prend que très peu de risque en vous prêtant de l’argent.

Je ne comprends toujours pas comment on peut prêter autant d’argent sans aucune garantie

Bien sûr que vous apportez une garantie.
La réserve de marge, ou marge totale dont vous bénéficiez, c’est l’argent déposé sur votre compte. C’est avant tout sur ce montant que le levier disponible est proposé, même si de nombreux paramètres entrent aussi en compte ( type de titre, contrats, volatilité intrinsèque et conditions globales du marché)

Lorsque vous utilisez le levier, IB se rémunère en commissions, et en intérêts d’emprunts, c’est normal. En cas de ruée vers l’or, vendre des pelles est le seul moyen assuré de s’enrichir… wink

Si votre position se retourne contre vous, IB liquide les positions en vendant vos titres dès que ses calculs lui indiquent que vous pourriez perdre plus que le cash déposé sur le compte.

Si on s’en approche, IB vous envoie un appel de marge, une demande expresse d’apporter plus de cash sur le compte pour prouver que vous êtes solvable… Donc vous devez bien apporter à tout moment la preuve (en cash!) que vous pouvez payer votre dette.

Si les pertes dépassent le seuil d’alerte décrété par IB, ils vendent les titres nécessaires à se rembourser, sans obligatoirement vous prévenir, et sans la moindre considération pour vos pertes essuyées ou les conséquences, ils se remboursent, point.

Et si le krach a été trop violent et qu’ils n’ont pas pu fermer votre position à temps, votre contrat avec le courtier indique bien qu’il peut vous poursuivre et que vous devrez rembourser… Les pertes peuvent donc excéder le capital investi.

Je trouve ces exemples très parlant.

Un dernier point qui me chiffonne, sur lequel vous pourrez peut être m’apporter vos lumières.

Les conditions de marge peuvent à tout moment être changées par le courtier, de façon unilatérale et sans préavis.
Je comprends donc qu’en cas de correction généralisée ou de flashkrach, le broker peut décider de couper vos positions même à un niveau où vous pensiez pouvoir tenir votre position, simplement parceque les conditions d’accès au crédit se sont brutalement resserrées, et que les simulations ne prennent pas en compte, je crois, ce type de changement.

Par exemple le matin de l’élection de Trump, IB m’a envoyé un mail en disant que les conditions d’accès à la marge venaient d’être réduites.

Dans ce cas, comment faites vous pour anticiper ces restrictions dans vos calculs de marge?

Et je ne résiste pas:

ll n’y a pas de trades ou presque (1 trade dans le mois pour 200k$)

Jef je vous adore !


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#122 04/12/2016 00h48 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   246 

MisterVix

Vous avez bien cerne le problème et l’attitude d’IB en cas de "crash"

En 2011 dans le crash obligataire d’octobre j’aurais peut-être tout perdu si mon compte avait été chez IB - marge de 837k utilisee a fond en moultes obligations en diverses devises.
Ce qui m’a sauve en banque privee c’est que j’avais un crédit in fine pour 5 ans de 837k pas une marge… 3 mois apres le gros de la baisse était résorbe - apres bien des ventes/achats /rachats et au printemps mon compte avait repris de belles couleurs!

Quant a la remarque pour le 200k ça me rappelle le temps ou j’achetais des obligations de tranche minimum de 200k… -dont des chinoises - sans avoir meme hésite ! E zéro faillite ou perte sur ces "exotiques"

Ce qui est ironique … c’est que c’est avec les petites tranches :européennes" que j’ai eu des pertes dont quelques restructurations douloureuses…

Moi aussi j’adore suivre les péripéties de Jeff ! Ca me réveille desfois haha!

Dernière modification par sissi (04/12/2016 00h55)

En ligne

 

#123 04/12/2016 02h26 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   22 

Jef, félicitations pour cette performance, vous avez été du bon côté du trade comme on dit en anglais.

Personnellement je me sens plus à l’aise avec un levier de 0.4 que mes brokers suisses me proposent (contre nantissement du portefeuille); un appel de marge au pire moment alors qu’il faudrait acheter massivement est beaucoup moins probable.

Un appel de marge au mauvais moment peut anéantir plusieurs années de gains (réalisés ou non)!

Dernière modification par stockjunkie (04/12/2016 02h28)

Hors ligne

 

#124 04/12/2016 10h01 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   225 

Merci à tous de vos remarques et partage d’expériences.

Nous sommes tous d’accord que la marge sur compte titres est un instrument dangereux qu’il faut manipuler avec une certaine prudence.

IB peut modifier ses critères de marge mais je ne crois pas qu’il le fera de façon draconienne, c’est son image et statut de premier broker qui en dépendent.
Lors des élections ils ont resserré les conditions de marge sur les trades intra-day je crois uniquement, pas sur le calcul de marge du portefeuille qui n’a pas bougé.

L’année dernière ils avaient modifié le calcul de marge sur les obligations junk et à cette époque j’avais un tiers du portefeuille sur Chesapeake qui est et était notée junk.
Ils ont prévenu une bonne semaine (ça reste court quand les marchés sont baissiers) à l’avance avant de modifier les conditions.

J’ai eu aussi un appel de marge en février après une baisse de plus de 20% du portefeuille en 2 mois. Ça se passe comme vous le décrivez: ils vous donnent 24 heures pour réagir pas plus.
En fait ils préviennent lorsque vous arrivez au seuil de 5% de marge restante et empêchent toute utilisation supplémentaire. Lorsque vous passez en dessous de 0, ils vendent direct vos positions.
Je me suis retrouvé en-dessous de zéro à la fermeture des marchés US, ils ont vendu mes positions sur les bourses Europe à l’ouverture des marchés le lendemain. Ils ont aussi fait une opération sur le Forex en achetant des euros (ou des dollars je ne me souviens plus); cette opération de couverture était apparemment fortement impactante sur le calcul de marge.

En cas de krach je ne sais pas comment ils réagiraient. Je pense toutefois qu’ils ne pourraient pas modifier significativement leurs conditions existantes, seulement modifier les règles pour les prochains trades car ils auraient vite une class action sur les bras de tous leurs clients US spoliés.

Toutefois je n’exclus pas ce risque et je garde une réserve de marge équivalente environ à une baisse de 20% des marchés que l’on peut simuler avec les outils IB (mon portefeuille est aujourd’hui très diversifié). De plus j’ai une position significative sur le VIX actuellement quasiment en permanence qui évolue à l’inverse des marchés et j’ai pour le moment jusque fin janvier une couverture de la totalité du portefeuille contre une baisse supérieure à 20% (plutôt 25% suite à la hausse) de l’indice S&P500 ou des marchés émergents (options sur l’ETF VWO). Je pense que le portefeuille est bien protégé actuellement et je dors tranquille.

Je suis revenu doucement en ce début de mois sur des ventes à découvert qui sont aussi une couverture en cas de baisse des marchés.

L’achat sur marge fait peur, je le sens bien en lisant les remarques mais je trouve que ses avantages (l’enrichissement rapide) surpassent ses inconvénients dans un environnement de taux bas et de marchés haussiers comme aujourd’hui. Il faut garder à l’esprit les risques mais aussi peser les avantages.
Personnellement je persiste à voir plus d’avantages que d’inconvénients. La comparaison est fausse et irrévérencieuse pour le travail formidable de IH car son approche n’a pas les mêmes objectifs que la mienne (rente contre plus-value, vivre de son capital contre se constituer un capital) et l’échelle temporelle n’est pas la même mais en 18 mois un portefeuille équilibré (sous-entendu aussi pas excessivement risqué) avec levier a fourni une meilleure performance qu’un portefeuille "aristocrat dividends" de 7 ans. On en reparle dans un 1 ou 3 ou 5 ans bien sûr, la bourse est changeante et mon portefeuille est bien trop jeune pour en tirer des certitudes mais, mais on ne peut pas non plus balayer simplement cette performance et ne pas réfléchir aux moyens qui l’ont permise et qui peuvent je pense continuer de le permettre à l’avenir si le crédit reste bon marché et les marchés haussiers.

C’est une approche différente ou complémentaire de l’approche stock picking, basée plus sur les phénomènes macroéconomiques (zones économiques, monnaies, taux, géopolitique, cycles, momentum et mouvements de balanciers, politiques économiques des banques centrales) et moins sur l’analyse fondamentale des entreprises mais qui apporte aussi des résultats grâce au levier (et aux faibles frais d’un broker low cost).
L’avenir nous dira si je suis inconscient ou visionnaire. Il est certain que nous manquons de recul pour juger aujourd’hui. Ma plus grande inquiétude, c’est le comportement de cette approche avec des marchés baissiers durablement. Il faudra changer beaucoup de paramètres pour qu’elle reste un succès.

@stockjunkie
Vous avez entièrement raison mais j’étais du mauvais côté pour le Brexit et pour la réunion de la FED de septembre; on ne peut pas perdre à chaque fois!
Je pense toutefois que même si Clinton avait été élue, j’aurais gagné. Il était certain que les marchés seraient fébriles lors du dépouillement des résultats, les gains sur UVXY que j’ai pris 3 jours avant l’élection (avec l’annonce de la fin de l’enquête du FBI) ont été pris quel que soit le résultat final. Je n’aurais certainement pas fait 10k€ de gains sur les biotechnologies mais je n’aurais pas non plus perdu 13k€ sur les émergents. Je pense que j’avais un portefeuille positionné pour gagner, ce n’est pas uniquement de la chance non plus. Il faut rendre à César ce qui lui appartient et on n’est jamais mieux servi que par soi-même!


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#125 04/12/2016 10h30 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   109 

Le lien que je citais plus haut était défectueux, désolé.
Je le remets ici

Ce sont les exemples de calculs de marge IB, et de Margin Call.


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech