Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#76 01/07/2016 21h00 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   161 

Bonjour Jef, vous n’avez pas besoin de moi pour savoir que concentrer plus de la moitié de son portefeuille sur une valeur (AAPL) n’est pas très "bon père de famille", mais si vous me passez une expression assez triviale bravo pour avoir les coquilles de le faire.

Vous savez sans doute, c’est d’ailleurs sur ce forum que je l’ai appris, que Scion Asset Management est aussi long sur Apple, ce qui est plutôt encourageant (au passage moi aussi mais cela n’a pas le même poids …). Il y a tout de même une chose qui m’étonne : si on veut bien prendre comme vous le faites ce risque important n’est-ce pas dommage de vouloir en sortir quand la valeur sera à 100 ? Donc je suppose, à moins que vous ayez vos titres depuis longtemps, avec moins de 10% de gains ?

Ou bien dois-je comprendre que cela n’a rien à voir avec la valeur mais plutôt que vous voulez retrouver du cash ?

J’entendais des commentateurs envisager en cas de flot de mauvaises nouvelles un plancher pour AAPL vers 77-78, je crois que c’était de l’AT mais plus trop sûr.

Hors ligne

 

#77 01/07/2016 21h36 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

J’ai lu la même chose que vous sur le seuil que pourrait atteindre Apple.
Je ne suis pas un investisseur value et si je dors tranquille avec Apple je n’ai aussi aucune certitude (sauf que j’aime leurs produits ce qui est plutôt un biais!).

Et je suis d’accord que 50% du portefeuille (avec levier) est risqué, c’est pour cela que je veux alléger dès que j’aurai couvert mon PRU (même pas 10% donc) pour ne garder qu’une grosse ligne dans un portefeuille équilibré.

Je n’attendrai pas le 26 juillet et le jour des résultats pour alléger. Je garderai probablement 1/3 de la ligne pour voir si les résultats sont bien reçus et je vendrai alors le reliquat pour ne garder que 200 titres.

Par contre si le titre rebaisse vers les 90$, je serai de nouveau acheteur. Je ne crois pas que le titre puisse baisser plus (grosse cap très suivie, énorme cash, revenus récurrents avec les services de plus en plus importants, base de clients fidèles énorme et produits toujours au top même s’ils ont perdu la touche innovation, potentiel innovant encore là même si on attend depuis quelques mois maintenant, immense marché à créer sur les wearables et la santé/bien être, si Tim Cook est au board de Nike, ce n’est pas innocent je pense).

Que vous soyez long aussi, même si ça ne vaut pas les 10 millions de titres de Warren, ça me fait quand même plaisir! ;-)

Dernière modification par Jef56 (01/07/2016 21h37)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#78 01/07/2016 21h50 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   183 

Jef, comme vous semblez aimer, ou du moins utiliser la marge, en tant que gros utilisateur de marge moi-même, laissez moi juste vous rendre attentif à quelque chose, si vous ne l’avez jamais expérimenté vous-même: IB (ou tout autre broker) peut couper totalement la marge sur un titre du jour au lendemain. Et en général ils font quand le titre est au plancher. Je ne commenterais pas sur les éventuelles motivations de concert avec des shorts pour vous forcer à vendre (au moins une partie de) vos titres au plus bas.

Quoi qu’il en soit, ça arrive, et ça vient de m’arriver à nouveau il y a quelques jours chez IB avec BwLpg (discuté sur le forum et qui est au plus bas). La dernière fois, c’était avec Glencore. Avec Apple, vous devriez être tranquille, mais gardez juste cette possibilité dans un coin de votre esprit quand vous allez long sur marge pour une grosse portion de votre portefeuille. Même si vous avez totalement raison que le titre ne devrait pas descendre en-dessous de x, il suffit que la marge nécessaire passe à 100% pendant que vous êtes en perte latente, vous êtes cuit. Et IB ne prévient vraiment pas longtemps à l’avance quand ils le font…

Hors ligne

 

#79 01/07/2016 23h30 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

Merci Mévo pour l’info, je ne savais pas que cela pouvait arriver. J’ai déjà subi des révisions à la baisse des leviers autorisés (en particulier sur les obligations en début d’année) mais jamais de coupure complète sur un titre qui était préalablement autorisé.

Je pense toutefois comme vous que si IB coupe la marge sur Apple, ils l’auront coupé sur beaucoup d’autres titres avant car en terme de liquidité (qui doit être un critère important avec la volatilité), Apple est au top.

Je me le garde à l’esprit toutefois s’il me prenait l’envie de faire un all-in sur une small ou mid cap!


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#80 02/07/2016 00h41 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   16 

Il doit bien y avoir une règle officielle au niveau de la marge.

Chez Itrade c’est (ou c’etait), longtemps que je n’ai pas vraiment utilisé la marge donc ne peut certifier en date d’aujourd’hui.

Titre en haut de 2$: marge de 2 pour 1 , si le titre a des options , marge de 3 pour 1
En bas de 2$ aucune marge.

Les verifications de marge ont lieu durant la nuit et on a droit a 2 appels de marge avant qu’ils procèdent a une vente , celle-ci a lieu a l’ouverture et se fait market, quand vous n’avez pas d’appel de marge le compteur retombe a zéro (donc vous redonne droit a deux appels)

Il doit bien y avoir un savant (?) calcul du même genre avec IB.

Hors ligne

 

#81 02/07/2016 01h25 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   183 

Silicon, on va pas polluer la file à Jef56, je vous répond sur la file dédiée à Interactive Brokers.

Dernière modification par Mevo (02/07/2016 01h33)

Hors ligne

 

#82 30/07/2016 10h44 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

REPORTING Juillet 16

C’est le mois des résultats trimestriels et donc un mois à péripéties. Je suis globalement satisfait même si une fois de plus, je ne suis pas certain d’avoir fait les meilleurs choix, vous en jugerez. Mais en bourse ma philosophie est ’plutôt agir que ne rien faire’ ou ’pas d’immobilisme’! C’est parce que je prends des positions, me mets en danger que j’ai la possibilité d’apprendre et… d’avoir de la chance. Je devrais d’ailleurs appliquer cette philosophie à d’autres pans de ma vie!

Le Brexit est déjà oublié et ne fait plus l’actualité. La croissance de la Chine, les taux d’intérêts ont repris le devant de la scène et bien sûr les résultats des entreprises.
Je suis fortement exposé à Apple donc la publication bien reçue et la hausse du cours qui a suivi ont bien sûr eu un fort impact.

Je suis revenu sur les options avec la saison des résultats pour faire quelques paris qui s’équilibrent.

Mon conseiller MQ a peaufiné sa météo des marchés et présente une synthèse journalière schématique qui permet d’avoir une idée de l’état des marchés.
Pour MQ l’économie mondiale est donc en expansion (meilleure situation possible) et la carte météo est celle-ci:

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_minibloom_fin_juil.jpg

Chaque rond représente un indicateur économique. Les ronds bleus des indicateurs ’hard’, les ronds orange les indicateurs ’soft’ ou de perception.
Ces indicateurs sont réunis dans une fleur à 5 pétales dont la couleur (tout bleu au 29/07) montre l’état général des indicateurs en rapport avec le thème et dont les tâches rouge permettent de voir les quelques problèmes actuels. Si les tâches rouge augmentent, les pétales vont aussi passer au rouge et ensuite la fleur entière et nous changerons de cycle de météo; d’un état en expansion nous passerons en récession par exemple.
Je peux obtenir le détail de chaque indicateur en passant la souris dessus.

Cette météo s’appuie sur de nombreux indicateurs et c’est ce que j’aime car mon sentiment n’est pas biaisé par le dernier indicateur publié que je peux lire mais je peux avoir une image globale.
Cette image me donne une indication de l’état de santé de l’économie mondiale et me guide dans mes choix (osés ou conservateurs) sur les marchés boursiers.

Actuellement MQ pense que bien que l’économie US soit en bonne santé, les actions US sont trop chères et conseille d’attendre que quelques indicateurs orange de perception se dégradent pour avoir un meilleur point d’entrée sur les marchés US. Si seuls les indicateurs de perception se dégradent, les indicateurs ’hard’ restant bien orientés, alors ce sera un bon point d’entrée.

Personnellement, je pense que jusque la fin de l’année (sauf évènement important), la bourse US va continuer de bien se comporter car les investisseurs n’ont en fait pas vraiment d’alternatives: les émergents sont toujours risqués avec l’incertitude sur la Chine, et l’Europe est condamnée à la stagnation dans l’attente que les anglais signent l’article 50 de sortie de l’UE.

PERFORMANCE

La performance mensuelle est de 10,32%. Puisque le portefeuille a passé sa première année, je publie une performance annualisée et une performance annuelle en marge du graphe.
Un an est bien sûr une période bien trop courte pour tirer des enseignements. Je ferai ce bilan dans 2 ans, 4 ans et 9 ans pour juger de la pertinence de ma gestion comparée à un tracker monde.
Je peux simplement dire que pour l’instant je suis en phase avec mes objectifs.

La performance mensuelle aurait pu être bien meilleure comme je l’expliquerai dans les commentaires si je n’avais pas bloqué mes gains sur Apple avec des calls couverts et si je n’étais pas revenu trop tôt sur les ETF qui suivent le cours du brut. Ces deux décisions me coûtent sur le mois (si ce n’est pas vendu, ce n’est pas définitif, cela peut évoluer) 6% de performance.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_juil.jpg

Ma ’performance accumulée’ est passée positive à 2,09%. Mes titres en pertes ont récupéré sur leur PRU, en particulier Apple et Great Wall pour revenir en terrain positif. Beaucoup de lignes sont en vert mais j’ai encore quelques boulets (Prada, Potash et donc maintenant les ETFs sur le brut).

EVOLUTION DE LA PART

Comme je n’ai fait qu’un seul apport depuis un an, l’évolution de la part est très proche de la performance.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_part_juil.jpg

LEVIER

Ayant confiance dans l’état de l’économie mondiale, j’ai augmenté mon levier jusque 2,75.
J’ai une position en vente à découvert qui fait baisser le levier dans le calcul automatique du portefeuille puisque j’ai touché de l’argent en vendant en découvert. Je considère que la position présente un risque supplémentaire et donc je la retraite comme une position longue pour calculer le levier.

Je suis à 84,5% d’utilisation de ma marge avec une marge de manoeuvre de 20k€ environ pour une valeur possible d’investissement supplémentaire de 150k€.
Je considère que je suis au maximum de mon levier (même trop haut, l’idéal serait entre 2 et 2,5). Le portefeuille peut encaisser une baisse de 10% mais pas de 20% sans appels de marge.
La vente des titres Apple sur mes calls le 19/08 devrait alléger le portefeuille de 40%.

DETAIL PAR SUPPORTS

L’évolution par rapport au mois dernier est minime et je n’alourdis pas la présentation avec les camemberts. Je suis toujours loin de mon objectif d’équilibre à cause d’Apple qui pèse toujours beaucoup trop et à cause de ma nouvelle position sur le pétrole qui a pris trop d’importance suite aux achats à la baisse pour suivre la chute…

--> Obligations et assimilés
Poids du portefeuille: 12%
Performance mensuelle: +3,66%
Taux de rendement courant: 9,22%
Duration: 4,34
Rendement à maturité: 11,2%
Poids notation B (la plus faible notation): 86%

J’ai toujours l’objectif de liquider mon portefeuille obligataire. J’ai vendu HP ce mois avec un gain total hors intérêts de 0,55%. Cette performance extraordinaire (!) a été réalisée sur une période de 9 mois.

Toutes les lignes sont en hausse avec Frontier (FTR) qui mène avec 5,79%.
Chesapeake monte encore de 3,43%.
Je compte vendre CHK à 95, pour l’instant nous sommes encore que à 88.

--> zone Amérique du Nord
Poids du portefeuille: 67,5%
Performance mensuelle: +1,81%

C’est le très gros du portefeuille, la zone étant la plus florissante à la fois en terme d’indicateurs économiques mais aussi en tant que ’refuge’ et ’aspirateur à liquidités désoeuvrées’.
La performance est décevante.

Apple représente toujours 56% de ce volet Amérique du Nord et 39% du portefeuille (j’ai vendu 200 titres sur 2000). La performance mensuelle est de 5,42% (seulement).
J’étais très inquiet sur Apple et je voulais vendre autour de 100$ avant les résultats. Je n’ai pas eu de fenêtre car le titre n’a jamais atteint mon prix de vente.
La veille j’ai donc couvert la moitié de la position par l’achat d’un put à 93$ échéance 19/08 (j’ai appris à cette occasion mais a posteriori qu’il y avait aussi des options hebdomadaires et que le mois n’était pas la limite temporelle la plus petite). Cette couverture a coûté 0,83% de la position. J’aurais probablement dû en rester là.
Mais je me suis dit aussi que puisque je voulais vendre à 100$ avant les résultats, pourquoi je ne le ferai pas maintenant quand même en vendant des calls couverts sur 90% de ma position à 101$?
Bien sûr je n’espérais pas des résultats extraordinaires, et je ne pensais pas que le titre irait très haut.
Cette vente de call a payé le coût de la couverture.
J’ai donc bloqué mes gains sur Apple à 101$ + la prime encaissée sur la vente soit 0,70 = 101,7$ alors que le titre était à 103,5 à l’ouverture le lendemain (et continue de monter) aujourd’hui soit une perte de gains potentiels de 1,8$ x 1800 titres = 3240$ = 2% de performance supplémentaire non réalisée sur le mois.

La date du strike est le 19/08, je ne pense pas que le titre descendra en-dessous de 101$ d’ici là donc j’ai une très forte chance de vendre le reste et 100% de ma position restante dans le mois.
J’ai vendu les 200 titres libres à 103,51$ le lendemain des résultats.
Dans le cas improbable où le titre repasserait en-dessous de 101$ avant le 19/08, je serai dans une situation très embêtante!

J’avais vendu mes ETFs qui suivent le cours du brut américain (USO x1 et UCO x2) lorsque le baril était autour de 40$ en début d’année car je ne croyais pas à un rebond plus fort. J’avais tort et j’ai perdu l’upside du rally du printemps.
Aujourd’hui (je suis constant dans le ill timing) je suis revenu sur ces ETFs mais trop tôt! J’ai investi lorsque le baril était autour de 46$, il est à la fin du mois à 41$…
J’ai renforcé à la baisse (un ETF x2 baisse viiiite) et je me retrouve avec une position de 15% du portefeuille en perte de 5500€, soit près de 4% de performance perdue sur le mois.
Cette situation est toutefois temporaire, je ne doute pas que le pétrole retrouvera les 50$… un jour…
Il ne faudrait toutefois pas qu’il continue à baisser jusque 20$ comme en janvier car avec un ETF x2 et le beta  slippage, j’aurais peu de chance de faire une bonne opération.
USO (-10%) et UCO (-25%) expliquent la piètre performance mensuelle de la zone malgré les 5,42% d’Apple.

J’ai ouvert 2 lignes sur les raffineurs Valero (+7%) et Hollyfrontier (+3,71%).
J’ai toujours POT mon boulet, qui après un mauvais trimestre et une nouvelle coupe du dividende touche encore (c’est régulier) des plus bas annuels. Sur le mois -10,43% et sur la période de détention avec renforcements à la baisse -12%. POT pèse 4,5% du portefeuille (le double d’une ligne ’normale’), je ne renforcerai plus et je vends dès que je peux (sans perte).

Les ETFs low volatility sont positifs entre 0,5% et 4%.

Puisque je suis confiant, j’ai aussi acheté des ETFs x3. J’ai pas osé aller jusque x5! Non en fait je n’en connais pas de liquides avec ce levier ;-).
TQQQ (Nasdaq x3) qui termine à +3,92%
UPRO (S&P500 x3) qui termine à -0,06%
FAS (Financières US x3) qui termine à +0,46%
Je compte garder ces ETFs jusque la fin de l’année, je ne ferai pas de renforcement ni à la hausse, ni à la baisse (4,2% du portefeuille à eux 3).

--> zone Europe
Poids du portefeuille: 3%
Performance mensuelle: +6,26%

Le poids de la zone montre ma grande confiance pour les mois à venir.

J’ai vendu IUKP (Immobilier UK) que j’avais acheté lorsque je m’étais ’replié’ suite à ma débâcle du Brexit.
Je m’en sors bien avec une performance de 5,65% depuis le Brexit (hors effet monnaie). Cela m’a permis de me refaire d’un montant presque équivalent à ce que j’avais perdu uniquement sur la monnaie. Ce que j’ai perdu sur les ETFs x3 dans le mauvais sens… est toujours perdu!
Je n’ai plus aucun intérêt en UK (même à travers les ETFs qui sont ex-UK).

Les ETFs immobilier (hors UK donc) et mid caps font un peu plus de 6% sur le mois ce qui est tout à fait correct.
J’ai peut-être tort d’être si peu investi sur l’Europe. J’y reviendrai un peu plus une fois que Apple sera vendu et que j’ai récupéré de la liquidité.

--> zone Asie-Australasia
Poids du portefeuille: 6,5%
Performance mensuelle: 8,92%

J’ai vendu VAS (ETF sur l’indice de Sydney) car il ne correspondait plus à ma volonté d’avoir des ETFs low volatility. Je voulais aussi simplifier et ne plus gérer une ligne de AUD.
VAS a fait +8,09% sur le mois (en euros) et 8,80% sur la période de détention de janvier à juillet.

Great Wall a enfin pris de nouveau son envol (les moyennes mobiles ne se sont pas encore croisées) avec +24,50% sur le mois (2,75% du portefeuille). Ce titre est intéressant et je vais l’utiliser à l’avenir pour tenter de booster sa performance.
Lorsque Great Wall atteint et dépasse 9,5$ qui est la valeur donnée par Morningstar, je vais bloquer mes bénéfices avec un stop loss autour de 8,5$ et je vais vendre des calls couverts en attendant que la position se liquide. Le titre est très volatile et les premiums des calls sont intéressants (plus de 2% de performance mensuelle de plus sur des strikes limite OTM).
C’est je pense plus approprié que ma première idée de simplement vendre à 9,5$.

J’ai toujours mon autre boulet PRADA qui représente 1,32% du portefeuille et a réalisé une performance de -4,42%.

Le seul ETF de cette zone (JPMV iShares Japan MSCI) a réalisé 0,76% seulement malgré la réélection de Abé et l’anticipation sur le plan de relance.
C’est un ETF low volatility et en effet, c’est low!

--> zone World ex USA
Poids du portefeuille: 2,5%
Performance mensuelle: +2,73%

Ah dans cette enveloppe j’ai encore dans ces ETFs de l’UK pour environ 1/3 des investissements, donc 1% seulement du portefeuille!

--> zone World
Poids du portefeuille: 1%
Performance mensuelle: -0,77%

J’ai acheté un ETF world ACWV.

--> zone Emergents
Poids du portefeuille: 7,5%
Performance mensuelle: +29,46%

La vente à découvert de NGE, l’ETF sur le Nigéria, que j’ai renforcé à 3 reprises (4% du portefeuille) se déroule bien. L’économie nigériane ne s’en sort toujours pas pour le moment malgré la dévaluation de sa monnaie.
Il n’y a plus de liquidités dans le pays et cela empêche les investisseurs étrangers de récupérer leurs bénéfices et cela bien sûr refroidit ceux qui réfléchissent à y investir.
Malheureusement le Président Bouhari ne lutte toujours pas suffisamment contre la corruption endémique, et je ne vois pas d’amélioration de la situation à court terme.
J’ai quand même positionné un stop loss pour sortir de la position en cas de retournement.
J’attends toujours des émeutes (sur le prix de l’essence ou sur l’interdiction de commerce ambulant ou tout autre mauvaise nouvelle) pour que le cours s’enfonce vraiment.
J’ai le sentiment que le marché tâtonne et quand il va prendre sa décision (le Nigéria ce n’est pas pour moi) la chute va être significative.
L’ETF a donné une performance de -24,5% sur le mois. Il avait déjà perdu plus de 20% de plus le jour de l’annonce de la dévaluation.

--> Options

Avec la saison des résultats trimestriels et parce que ma performance annuelle est bonne et que je peux me permettre quelques pertes, je suis revenu sur les options.
J’ai la flemme ce mois de mettre à jour mon tableau de suivi des options, je le ferai une prochaine fois.

J’ai parié à la baisse du titre BSX qui a présenté d’excellents résultats et j’ai perdu 310€ ;-)

J’ai parié à la baisse (encore) de TSLA qui présente ses résultats le 3/08. Je ne pense pas gagner non plus ce pari mais je constate quand même que l’admiration béate des pertes de TSLA perd de son intensité et que de plus en plus de voix demandent ’mais où va t’il? et à quel coût encore?’ concernant son PDG.
Pour limiter le coût de ce pari j’ai fait un spread vertical, c’est à dire que j’achète un put à un prix de 100 par exemple et je vends aussi pour la même échéance un put à 98 par exemple. La perte est limitée (je paye la prime de l’achat et encaisse celle de la vente qui vient diminuer le coût) et le gain aussi (si le titre descend plus bas que 98, les gains seront pour celui qui a acheté mon put et pas moi).

J’ai parié à moyen terme (décembre) sur la hausse du titre VLO avec un call à 62,5$.

J’ai parié à moyen terme (janvier 17) sur la hausse du titre CSCO avec un call à 33$. J’ai aussi fait un vertical spread pour limiter son coût (et aussi le gain potentiel donc).

J’ai parié à moyen terme (décembre) sur la hausse de l’indice S&P500 avec l’ETF SPY et un call à 235$. J’ai aussi fait un vertical spread.

Enfin j’ai parié à court terme (position dénouée hier) sur AAPL avec un call spread aussi à 101/102$ qui m’a rapporté 740€.

CONCLUSION

Un mois chargé, globalement positif, même si comme toujours à posteriori, certaines décisions prises différemment auraient pu facilement améliorer la performance.
En août je ne suis toujours pas en vacances, donc le programme est de vendre Apple (normalement je serai exercé sur mes calls à 101$) et d’utiliser les 162k€ pour retrouver une meilleure diversification.
Il faudra que je me fasse violence pour ne pas tout réinvestir sur août mais en garder pour la rentrée qui peut présenter une volatilité propice à des achats à bon compte.

EDIT: je me rends compte que mon logiciel de suivi a du mal à calculer la performance avec les ventes à découvert de NGE. La baisse du titre est de 17% sur le mois et non de 29%. Je ne comprends pas encore pourquoi le logiciel fait cette erreur. Ma performance sur le mois sur cet ETF avec les renforcements à la baisse est de 8,5%.

Dernière modification par Jef56 (30/07/2016 13h15)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#83 03/08/2016 17h14 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   161 

Bonjour Jef, merci pour tous ces intéressants développements et les si jolies couleurs de vos images. 

Jef56 a écrit :

J’ai toujours l’objectif de liquider mon portefeuille obligataire.

Est-ce une décision définitive ou juste temporaire, et pouvez-vous nous en dire un peu plus. J’ai cru comprendre que vous trouviez ce support risqué, mais pensez-vous que c’est lié aux obligations que vous aviez ou plutôt à la conjoncture mondiale et la question des taux ?

Jef56 a écrit :

Ayant confiance dans l’état de l’économie mondiale […]

Dans le même sens des chartistes voient le S&P500 à 2400 en fin d’année. Pour autant ne pensez-vous pas qu’il serait sage, au-delà même de la question du levier, de protéger votre portefeuille contre des vents contraires ? Si je vous ai bien lu votre portefeuille n’est pas hedgé ? Vous remarquerez que les deux questions (obligation et protection) sont liées.

Hors ligne

 

#84 03/08/2016 18h12 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

Merci de votre intérêt Sat et de votre préoccupation sous-jacente de la préservation de mon capital.

Je ne suis en effet pas couvert contre une baisse des marchés et je ne sais toujours pas comment le faire efficacement (bonne couverture et pas chère voire rentable?)

J’ai toutefois la plupart de mes actions choisies sur un critère qualité et value qui devrait je l’espère limiter la baisse et les ETFs sur un critère de low volatility.

Il y a bien sûr mes coups (ou coûts?) opportunistes (ou pas), Apple toujours. Je n’en suis plus propriétaire ayant vendu des calls à 101$ (je reparlerai de cette riche idée) mais la date d’exécution étant le 19 août les titres sont toujours là et en cas de catastrophe ils vont toujours me coller!
Aussi mon retour sur le pétrole n’a pas été super bien timé…

Ajouté au levier de 2,75 j’ai très peu de marge de manœuvre pour l’instant. Donc je serre les fesses en attendant le 19 (je vais probablement racheter la moitié de mes calls sur une baisse d’Apple d’ici le 19, j’ai failli le faire hier mais ai échoué à 5 cents près).
Après le 19 je retrouve un peu de marge de manœuvre mais je n’ai toujours pas de solution de couverture.

J’aimerais m’appuyer sur le VIX comme MisterVix mais je ne sais pas comment le trader et je crois d’ailleurs que je n’ai pas les droits chez IB.

Je me rassure en suivant la météo de MQ en espérant qu’en cas de retournement elle sera suffisamment prédictive et pas seulement descriptive pour que je puisse alors m’alléger rapidement.
J’ai prévu de diminuer le levier en cas de dégradation de la météo tout en restant investi à plus de 100% ou à 100% au minimum en cas de crise.

Concernant les obligations qui peuvent servir aussi de coussin amortisseur de par leur fonctionnement de balancier avec les actions et la faible volatilité des IG, je n’arrive pas à y investir pour l’instant car les ronds rouge dans la météo MQ concernent les taux et dans cette période d’incertitude sur les taux la performance des obligations IG, déjà faible, est remise en question.

Mon portefeuille d’obligations, ce n’est pas de l’IG mais du junk pour lequel il n’y a pas je trouve d’avantages par rapport aux actions. On a les mêmes risques sur un marché beaucoup moins liquide, plus cher, avec une dissymétrie d’information encore plus grande que pour les actions par rapport aux gros acteurs de marché. Je pense que l’on ne peut être que les dindons de la farce malgré le fait que les obligataires soient servis avant les actionnaires en cas de défaut.
Je ne suis donc plus chaud pour cela sur les obligations.

En résumé la recherche de performance et l’incertitude sur les taux m’éloignent de l’iG et l’absence d’avantages pour le junk par rapport à une action me rebute.
Je pense que je reviendrai sur les obligations quand la situation des taux sera plus claire.
De la même façon, pour des raisons fiscales (dividendes taxés à 30%) et l’incertitude sur les taux, je reste éloigné des REITs qui pourraient aussi être une solution de diversification à défaut de couverture.

Je réfléchis aussi à revenir sur l’or pour une petite partie pour le côté protecteur du métal jaune en cas de baisse des marchés actions mais je ne suis pas à l’aise sur les métaux. Si je vais sur l’or ce sera probablement avec un ETF.
Dans la même idée de diversification sur des niches qui peuvent être décorrélées des marchés je regarde à investir sur les biotechs probablement par l’intermédiaire de BION sur le marché Suisse (protection du franc suisse aussi).

Si vous avez des solutions de couverture et que vous acceptez de les partager (suivez mon regard sur la file de Kapitall😉), je suis intéressé bien sûr.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#85 03/08/2016 22h34 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   103 

Bonsoir Jef

Si je peux me permettre:

je vais probablement racheter la moitié de mes calls sur une baisse d’Apple

Si j’ai bien compris 40% du portefeuille est sur cet unique titre. Plutôt qu’un hedge il vous faut, à mon très humble avis, sortir absolument de cette surexposition qui vous coûtera cher au moindre hoquet de la Chine, de la campagne US ou de je ne sais quoi qui puisse faire bouger le titre contre vous.

Ajouté au levier de 2,75 j’ai très peu de marge de manœuvre pour l’instant

Je pense personnellement, vous le savez, que le future est souvent une meilleure option. Néanmoins je crois que dans votre cas, vous n’avez effectivement pas la latitude de rajouter du levier. Donc un achat de calls sur le VIX, bien que les primes soient chères, celà à un coût mais vous protègera.
Pour mémoire il faut dix call (parité 100) pour répliquer un future.
Vous pouvez baisser le coût du hedge en allant chercher des options hors de la monnaie, mais évidement le hedge sera moins efficace. Sinon il est moins cher de prendre des échéances proches, mais c’est aussi plus risqué (risque de perte de la prime majoré).

je crois d’ailleurs que je n’ai pas les droits chez IB.

Comme les options ou n’importe quel dérivé vous pouvez l’activer dans votre compte client (il y a une rubrique permissions ou autorisations, je ne sais plus le terme en français… Ca ne prend que quelques minutes.

les obligations qui peuvent servir aussi de coussin amortisseur de par leur fonctionnement de balancier avec les actions et la faible volatilité des IG

Je ne connais pas les obligations, mais je crois avoir compris que justement, tout le problème actuel est la perte de ce balancier, que actions et obligations évoluaient dans le même sens, et que cette absence d’alternative, de switch entre les deux classes d’actif, entretient la bulle actuelle, faute d’alternative pour investir les tonnes de liquidités disponibles.

Je réfléchis aussi à revenir sur l’or

C’est une option que j’ai aussi choisie, comme plusieurs membres du forum. Mais elle a déjà sacrément donné, alors combien peut on encore prendre sur cette stratégie?
Je crois personnellement à un retour massif de l’inflation et vers le métal jaune dans les prochaines années (crise monétaire et recherche d’actifs tangibles), mais c’est très discutable/discuté.

En tout cas vous pouvez toujours regarder le tracker GLDM:PA qui suit les "majors" du secteur minier aurifère. Bon cet ETF approche des +150% sur un an glissant, quel potentiel reste t’il?

Bon voilà mes réflexions personnelles. Je ne sais pas si celà vous aide, et je ne suis pas un expert.
Les conseilleurs ne sont pas les payeurs…


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#86 03/08/2016 22h59 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

Merci MisterVix de votre avis.

Concernant Apple je risque fortement d’être exercé demain car en plus de la forte plus-value sur le titre, il y a le détachement de dividende… Sur le coup j’aurais plusieurs commentaires à faire en fin de mois!
Ce critère de dividende, je le découvre ce soir et n’ai pas pu agir dessus. J’ai raté l’occasion mardi (en déplacement sans accès à l’interface normale IB, impossible de passer un ordre au marché) de racheter une partie de mes calls comme je voulais le faire…
Je serais surpris de ne pas être exercé demain, il y a 0,57$ de plus à prendre sur le call déjà à 4,79 au-dessus du strike soit 5,36$ pour un call qui a été initialement acheté 0,9$… A la place de celui qui me l’a acheté, je prendrai mes 500% ou presque de plus-value!

Pour le VIX, oui il faut que je demande à MQ de m’ouvrir le droit. Etant chez IB avec un conseiller, il y a un filtre supplémentaire sur le conseiller.

D’accord avec vous sur les obligations, c’est ce que j’ai essayé d’expliquer dans ma réponse à Sat.

Et d’accord sur l’or, je ne suis pas pressé de rentrer sur un plus haut…


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#87 04/08/2016 15h03 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

Bon finalement le feuilleton Apple se termine pour moi puisque j’ai été assigné de mes calls à 101$ avant la date d’expiration donc.
Un joli bénéfice de 500% pour la partie opposée et donc un coût d’opportunité pour moi très, très défavorable.

Je ne suis décidément pas bon dans les décisions prises sous stress.

La bonne solution avec le recul aurait été de vendre seulement la moitié de ma position avec des calls couverts ou de racheter une partie des calls ou même de ne pas vendre de calls avant les résultats.
J’ai fait l’erreur de ne pas vérifier la date ex-dividende et nous sommes en plein dedans pour Apple avec déjà un titre qui a beaucoup monté au-dessus du strike, l’assignation était logique.
C’est l’acheteur qui va prendre le dividende.

J’ai manqué de chance mardi, étant en déplacement et n’ayant pas laissé d’ordres courir, j’ai essayé de racheter mes calls mais sans pouvoir placer un ordre au marché (connexion défaillante et interface IB sur iPad difficile à maîtriser). J’aurais toutefois persévéré si j’avais vu que les dividendes tombaient aujourd’hui. Là aussi en déplacement je n’ai pas vu l’alerte de IB qui apparaît quelques jours avant mais pas sur l’interface iPad (en tout cas je ne l’ai pas vue).
Les options il faut les suivre comme le lait sur le feu, je l’ai déjà dit et c’est le problème.

Je ne perds pas d’argent dans l’affaire heureusement, mon PRU était à 96$ mais je rate clairement un beau bénéfice sur cette position (presque 6% de performance du portefeuille non réalisée sur le mois).

C’est une fois de plus la peur et l’avarice qui m’ont amené là. La peur car Apple pesait 40% du portefeuille sur marge et que je ne pouvais pas me permettre un écart sur ce titre. L’avarice car j’ai vendu tous les titres (à 200 près) sur call car cela payait le put que j’avais acheté pour me couvrir d’une baisse. J’avais aussi l’idée que le titre ne s’apprécierait pas autant. Le gain à court terme est plus de 6 fois inférieur au coût d’opportunité final.

Moralité, pour ne pas avoir peur il aurait fallu que la position soit raisonnable et ne mette pas en danger tout le portefeuille, ou que le levier soit moindre. L’avarice, j’espère que des expériences comme celle-ci arriveront à me vacciner des gains à court terme lorsque la photo d’ensemble est plutôt bonne. Il faut aussi que j’accepte d’acheter/payer une couverture ce dont j’ai beaucoup de mal aujourd’hui. Il faut que j’arrive à la considérer comme un taux d’intérêt ou une commission et non une perte nette de performance. Il faut changer cette croyance si je veux pouvoir superformer sur le long terme.

La bonne nouvelle (il en faut une quand même pour ne pas se tirer une balle ;-) est que mon levier passe de 2,75 à 1,5.

J’ai replacé un ordre d’achat (raisonnable celui-ci) à 99$, on ne sait jamais si le titre rechute… mais je pense qu’il va rester stable (<110$) jusqu’aux prochains résultats et la communication des chiffres des ventes/guidance de l’iPhone 7.

EDIT: pour l’instant je n’ai bizarrement été assigné que sur 16 des 18 calls… Il est possible que 2 calls soient en possession d’un particulier qui n’a pas connaissance qu’il peut obtenir les 0,57$ de dividende s’il m’assigne? Ou qui pense à un rebond encore plus fort pour prendre une plus-value encore plus importante sur son option? Cela dépend probablement aussi de combien de fois les options ont été revendues et au prix d’achat par le dernier propriétaire…

Dernière modification par Jef56 (04/08/2016 15h14)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#88 04/08/2016 16h04 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   76 

Jeff56 a écrit :

Bon finalement le feuilleton Apple se termine pour moi puisque j’ai été assigné de mes calls à 101$ avant la date d’expiration donc.
Un joli bénéfice de 500% pour la partie opposée et donc un coût d’opportunité pour moi très, très défavorable.

Je ne suis décidément pas bon dans les décisions prises sous stress.

La bonne solution avec le recul aurait été de vendre seulement la moitié de ma position avec des calls couverts ou de racheter une partie des calls ou même de ne pas vendre de calls avant les résultats.
J’ai fait l’erreur de ne pas vérifier la date ex-dividende et nous sommes en plein dedans pour Apple avec déjà un titre qui a beaucoup monté au-dessus du strike, l’assignation était logique.
C’est l’acheteur qui va prendre le dividende.

D’un autre côté, l’ampleur du gap (dans le bon sens pour une fois) a été assez inattendue. Votre idée de vendre un put pour se protéger et des call couverts pour le payer n’était pas si mauvaise. Si les résultats avaient été a peine plus mauvais que l’estimation WS, le titre aurait dévissé fortement. C’est juste la dite ampleur qui vous a joué un tour. Il aurait peut-être aussi fallu étager plus (calls 101 et 103, voire 105 ?).

Cela dit, ce que je retiens de votre mésaventure est que l’ampleur du levier que vous utilisiez est le fond du problème. Sans le problème de marge, le put seul aurait suffit.

Hors ligne

 

#89 07/08/2016 13h32 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

Ayant retrouvé une marge de manoeuvre avec la vente de mes actions Apple, j’ai investi dans des ETFs bien sûr mais aussi à nouveau dans des actions, mes choix de Valero et Hollyfrontier m’ayant encouragé.

Ces 2 sociétés sont sorties d’un screener Stockopedia que j’ai appelé ‘retournements’ et dont les critères de choix sont simplissimes: score value et score qualité > 90, score momentum < 40 et consensus analyste < 2,5 (1= strong buy, 2= buy, 3= hold, 4= sell, 5= strong sell).
Hollyfrontier ne qualifie plus d’ailleurs dans ce screener depuis la mise à jour de ses résultats. Etant en gain et ayant positionné un stop loss, je la conserve.

Je procéderai de la même façon avec le reste de mes investissements dans des actions (par opposition aux ETFs que je détiens en ‘buy&hold’).
Dès que le titre est positif de 5%, je place un stop loss que je remonte progressivement si le titre progresse.
Concernant la décision de vente, j’hésite encore; l’atteinte du prix du consensus des analystes? Ou plutôt un score momentum? Ou la sortie du screener?
Je pense que je vais m’orienter vers un processus de décision comme décrit ci-dessous.

Le titre sort du screener?
- je maintiens un stop loss rapproché et je vends des calls couverts pour récupérer de la performance ou liquider la ligne
- si le titre sort du screener parce que son score momentum dépasse 40 ou parce que les recommandations des analystes sont moins favorables, je le conserve avec un stop loss éloigné.

Le titre qualifie toujours aux critères du screener (à l’exception du score momentum qui augmente et des avis des analystes qui varient; c’est à dire en fait score value et qualité toujours supérieurs à 90)?
- je le maintiens jusqu’au prix estimé par les analystes avec un stop loss éloigné
- lorsque le prix des analystes est dépassé et que le score momentum est inférieur à 99, je le maintiens avec un stop loss plus rapproché
- lorsque le momentum atteint 99, je vends des calls couverts pour liquider la ligne

Le titre qualifie dans le screener mais n’est jamais passé en territoire positif?
- je renforce une fois en doublant la ligne à -10% et je vends des calls couverts . La vente de calls couverts peut permettre de gagner quelques points de performance ou de liquider la ligne.
- si le titre continue de s’enfoncer, je vends lorsqu’il retouche les -10% de performance.
Une ligne étant d’une valeur de 2,5k€, a priori je vends quand je perds 500€.

L’idée de la stratégie est de participer au momentum très tôt. Si le momentum ne prend pas, je sors. S’il prend, j’en profite beaucoup plus que si j’entre comme tout le monde lorsque le momentum est déjà là. A voir dans les faits si cela peut fonctionner.

Dans le cadre de cette stratégie ‘retournements’ j’ai acheté Express (EXP), JetBlue Airways (JBLU), Spirit Airlines (SAVE) et Matrix service (MTRX) sur le marché US en plus donc de Valero (VLO) et Hollyfrontier (HFC).

Je vais expérimenter d’autres stratégies aussi à l’aide des screeners Stockopedia. J’ai toujours en vue de protéger une partie du portefeuille avec des ventes à découvert.

J’ai actuellement 2 ventes à découvert. L’ETF NGE (Nigéria) et maintenant le REIT Corrections Corporation of America (CXW).
Les REITs ont beaucoup monté (il n’y a qu’à voir le portefeuille de IH!) et je pense qu’ils sont exposés à la hausse des taux de la FED (au moins psychologiquement même si c’est beaucoup plus complexe dans la réalité, voir le post #31 de la file REITs et hausse des taux).
CXW a un news flow négatif avec des risques de perte de contrat, l’élection possible de Clinton défavorable aux prisons privées, la dépénalisation de la Marijuana qui viderait une partie des prisons et de leurs centres de désintoxication. Je trouve que c’est un bon candidat pour se protéger d’une baisse du marché. J’ai pour l’instant une petite position mais que je vais augmenter progressivement en plaçant des stop loss si le titre baisse comme je l’espère.
Le taux d’intérêt sur ce titre est très faible (moins de 1%) donc le titre doit être très peu shorté. Il a d’ailleurs d’excellents scores sur Stockopedia (score total de 95 et momentum de 75 même s’il a récemment perdu 10% sur une semaine avant que je me positionne et 15% sur l’année). Si ce titre baisse, il a le potentiel d’être un très bon candidat pour le short car il va pouvoir baisser longtemps et protéger mon portefeuille longtemps!

L’augmentation des taux de la FED est de plus en plus possible avec les bons chiffres de l’emploi US et de l’inflation (qui augmente). J’ai donc acheté des ETFs sur le secteur bancaire US en plus de FAS que je détenais déjà.
KBE qui ne détient pas de REITs et est exposé sur les taux.
KBWB qui est concentré sur les plus grosses banques US (24 lignes détenues par l’ETF seulement).


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#90 07/08/2016 14h19 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   13 

Merci Jef56 pour votre partage continu et votre transparence sur vos investissements.

Avez-vous pris un abonnement stockopedia, ou pensez-vous en prendre un ? Sur plusieurs marchés, le coût semble devenir vite rédhibitoire, sauf portefeuille de taille conséquente.
[edit] Votre signature précise que vous êtes parrain pour Stockopedia, donc que vous avez un abonnement payant. CQFD.

Par ailleurs, la stratégie globale de Stockopedia semble être high quality, high value, high momentum (il faut les trois pour obtenir un bon Stock Rank™). Vous y préférez un high quality/high value/low momentum. Qu’est-ce qui vous a décidé à aller contre le Stock Rank ?

Je m’essaye pour ma part au high value/high momentum, plutôt sur small caps (DLSI, Altamir, CYS, Afone, Linedata, Albioma, NorthWest mentionnée sur une autre file, etc).

Dernière modification par chlorate (07/08/2016 14h54)

Hors ligne

 

#91 07/08/2016 15h15 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

Merci Chlorate pour l’intérêt.

J’ai un abonnement Stockopedia sur l’Europe et les US. Je n’ai pas élargi la souscription car en effet cela revient cher si on n’a pas un portefeuille conséquent. Je me suis dit aussi que pour des stratégies momentum ou qualité ou value, il y avait largement à faire avec les près de 20 000 sociétés de l’univers US + Europe. J’ai une préférence pour les US pour l’accès à l’information facile sur d’autres sites (ce que mentionnait raskolnikobimbo aussi), pour les coûts de transaction très faibles de IB sur ce marché et pour l’accès à un marché options animé.
Je reste avec des ETFs sur les autres zones.

Concernant le score Stockopédia, tout est relatif car avec des scores value et qualité de plus de 90, le score total est supérieur à 80 voire aussi dans les 90 ce qui reste un très bon score.
Sur les 6 sociétés que j’ai choisies 2 ont un score global de plus de 90, 3 de plus de 80. HFC est à part avec un score de 45 mais il a quand même pris 10% ces derniers jours. Il est probable qu’il sorte plus rapidement de la sélection, il a fortement baissé après la mise à jour de ses résultats.

J’ai constaté qu’il y avait quand même énormément de sociétés avec un bon score supérieur à 80 (normalement sur un univers de 20000 sociétés cela en fait 4000).
Donc j’essaie un peu de market timing en entrant sur des titres très beaux sur le papier mais délaissés par les investisseurs (momentum faible). Si je ne vois pas de raison objective à la désaffection du titre (j’avoue que pour ces premiers choix je n’ai pas réellement creusé à part VLO et HFC) alors j’ai espoir de participer à la remontée dès le début.

Je pense que pour que cela fonctionne il faut ne pas hésiter à sortir (vendre directement ou vendre des calls pour liquider la ligne) si le titre ne bouge pas rapidement (3 mois?), car un titre même avec de bons ratios peut rester durablement bas.
Il faut aussi avoir des règles pour ne pas sortir trop vite. Par exemple j’ai eu 2 titres (CEY à Londres et UFPI) qui avaient de bons ratios mais qui ont décollé après que je les ai vendus. CEY je ne pouvais pas vraiment anticiper le rally sur l’or mais UFPI je l’ai vendu beaucoup trop vite (quand il était à 98 de stockranck avec 99 de momentum. 5 mois après il est toujours à 99 de momentum, 97 de stockrank et 35% de performance de plus).


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#92 03/09/2016 11h08 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

REPORTING #13 Août 16

J’ai eu une position importante sur Apple avec 50% du portefeuille investi.
Je suis très vexé sur la façon dont j’ai géré cette participation. J’ai perdu un gain potentiel important (avec le levier la perf du mois aurait été excellente) et n’ai finalement pas profiter du rebond du titre (un comble après l’avoir porté dans les moments difficiles!). J’ai gagné 10700€ sur 23000€ possible (si j’avais vendu à 108$). C’est donc un échec.
Sans remuer le couteau dans la plaie pour savoir ce que j’aurais pu et du faire (il y avait plusieurs fenêtres d’action après la première décision de vendre mes titres sur un call à 101$), je retiens comme me l’a fait remarquer Gaspode que la source principale de mes erreurs était une sur-exposition au titre qui menaçait le portefeuille et donc qui me faisait peur. La peur est rarement bonne conseillère.
De plus avec un fort levier, je n’avais pas le droit à l’erreur. Je ne pouvais pas prendre de risque supplémentaire dans une telle situation.
Moralité: garder en toutes circonstances un portefeuille équilibré et un levier raisonnable.
Je suis plus un investisseur de coups/paris que de convictions. Pour pouvoir le vivre bien (comme je l’ai fait sur le Brexit même si j’ai perdu) il faut ne pas prendre des positions trop grosses.

A l’avenir je retiens que même si j’ai une conviction, je ne suis pas taillé pour tenir cette position contre vents et marées et que dans cette situation mieux vaut en rester sur des tailles de positions psychologiquement gérables.
Je considère une position de 20% de mon portefeuille comme gérable psychologiquement.

Toujours sur Apple, je n’avais pas non plus pris en compte que les dividendes seraient distribués avant l’échéance de mes calls. J’ai été exercé et ai perdu 650€ de dividendes… heureusement. J’aurais très mal supporté de voir 50% de mon portefeuille gelé alors que le titre s’envolait.
J’ai perdu 650€ mais en ai gagné plus en pouvant utiliser l’argent libéré pour investir sur le pétrole.

Mon reporting devient difficile à suivre parce que j’expérimente plusieurs stratégies et ai 75 titres en portefeuille, long et short maintenant.
Il est difficile d’arrêter une présentation qui sera forcément critiquable: faut-il privilégier une présentation selon la stratégie (short, retournements, options, ETFs, actions…) ou la zone géographique (Europe, US…)? Je n’ai pas de bonne réponse mais ai fait des choix. En gros j’ai un premier filtre par type de support (ETFs, Actions ou Obligations) et ensuite une répartition par zone géographique (Asie, Europe, US, Emergents…) et/ou par thème (option, leveraged…)
Je vais donc tenter quelques tableaux supplémentaires pour faciliter la lecture du reporting (je l’espère). Par simplicité je vais utiliser les captures des états fournis par mon logiciel de gestion de portefeuille (Investoscope). Vos remarques sur la forme sont aussi les bienvenues.
Remarque: j’écris le reporting au fur et à mesure du mois pour m’aider dans ma réflexion. Plutôt que de tout publier au fur et à mesure, je trouve intéressant de ne le faire qu’une fois par mois. C’est déjà indigeste ;-), réagir à chaud sur tous les sujets de mon portefeuille, cela deviendrait vite ennuyeux je pense. Avoir votre attention une fois par mois est suffisant.

J’ai placé sur la file Hausse des taux de la FED : quels impacts macroéconomiques ? un graphe que je remets ici car je le trouve très intéressant pour moi qui ai une approche plus macroéconomique que microéconomique.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_chart.png

Ma vision de la situation économique est que l’économie se porte bien (confirmé par la météo de mon conseiller MQ que je vous livre aussi ci-dessous); je me situe donc dans les 2 cadrans supérieurs du graphe.
La décision de la FED d’augmenter les taux ou pas, je ne la connais pas même si je penche plus pour l’augmentation peut-être dès septembre car décembre serait trop téléphoné.
Je détiens donc les actifs qui sont listés dans le graphe comme ceux pouvant le plus bénéficier de la situation actuelle. Je suis plutôt investi pour tirer bénéfice d’une hausse des taux mais je suis aussi capable de profiter des taux durablement bas avec le pétrole et les émergents.

METEO MQ

MQ considère toujours que l’économie est en expansion et en bonne santé et recommande donc une couverture action majoritaire.
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_minibloom_aout.jpg

PERFORMANCE

La performance mensuelle est de 11,70% avec un levier de 2,2 (recalculé pour intégrer les positions short en ajout et non en réduction de la position longue).

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_aout_3.jpg

EVOLUTION DE LA PART

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_part_aout_2.jpg

PHOTO DU PORTEFEUILLE (au 2 septembre)

De haut en bas et de gauche à droite:
    - 85% du portefeuille est en dollars et seulement 9% en euros
    - 61% d’ETFs et 24% d’actions. Miscellaneous sont les options
    - Le secteur Energy est le plus représenté. Aux 9% indiqués il faut ajouter les obligations (15%) et 3% de ’Other’ qui représente les ETFs leveraged soit 27%.
Ensuite on a le secteur financials (14% + 3,5% ETF leveraged) et les conso cyclicals 14%
    - La part US représente 37% (19% ETFs et 18% actions) suivi par les obligations (15% du portefeuille). Les émergents représentent 14% et l’Europe 6% seulement

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_photo_aout.jpg

DETAIL PAR SUPPORTS

Un tableau est souvent mieux qu’un long discours, vous aurez toutes les infos en transparence avec les tableaux de Investoscope. Il ne manquera que le détail des mouvements que je ne trouve pas intéressant de publier (je n’ai pas envie de commenter tous mes faits et gestes).

--> Obligations et assimilés
Poids du portefeuille: 15%
Performance mensuelle: +8,92%
Taux de rendement courant: 9,23%
Duration: 3,70
Rendement à maturité: 11,43
Poids notation B (la plus faible notation): 97%

J’ai vendu Genworth avec un gain de 12% et j’ai eu la même mésaventure que pour CenturyLink, je me retrouve avec une seule tranche et le minimum de vente étant de 2k, je ne peux pas la vendre.
Donc j’ai 1k de CTL et 1k de GNW qui vont aller pour l’instant jusque terme en 2042 et 2023.
Il y a une option sur IB de vendre tout ou rien, pour les obligations elle est utile et doit être utilisée pour des petites positions.

J’ai vendu aussi Frontier avec un gain de 15%.
Il ne me reste donc plus que Chesapeake que j’espère pouvoir vendre (ce n’est pas sûr, voir les mésaventures de JeromeLeivrek sur la file Obligations 2k).
J’attends que le titre se stabilise au-dessus de 95 pour passer un ordre de vente.
Concernant toujours Chesapeake, j’ai raté la hausse de 35% de l’action en 10 jours, mon ordre limite est resté 6% en-dessous du cours avant que celui-ci ne s’envole… dommage.
Je suis toujours inquiet sur ce titre, malgré les bonnes nouvelles qui s’enchaînent, je serai content de le vendre et de ne plus avoir le risque de banqueroute.

Comme je le disais le mois dernier, je fais le choix de sortir des obligations, mais quand je vois la performance globale réalisée ci-dessous, ce n’est pas non plus un mauvais investissement; il ne faut pas être sectaire, je ne peux pas dire que je n’ai jamais perdu d’argent avec une action ou un ETF…
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_oblig_totale.jpg

Donc j’ai replacé des ordres limites d’achat sur quelques obligations décotées (et risquées) de Transocean (RIG) et Ensco (ESV). J’ai aussi laissé un ordre sur Atwood Oceanics (ATW).
Objectif: si la situation devient favorable, je revends vers 90 et prends mon bénéfice à court terme. Si la situation difficile persiste je prends les intérêts en attendant de meilleurs jours et en espérant la survie de la société. Je ne referai pas l’erreur de Chesapeake en sur-représentant les obligations: elles baissent tout autant qu’une action avec les mauvaises nouvelles et ont le même effet vicieux sur la marge.

Chesapeake a de nouveau bien performé ce mois.

--> ETFs
----> zone Amérique du Nord
Poids du portefeuille: 19%
Performance mensuelle: +5,62%

J’ai fortement augmenté le poids des financières après le symposium de Jackson Hole. Je pense à une remontée des taux US et donc à un meilleur environnement pour les banques US. J’ai acheté des ETFs (KBE et KBWK) et ai renforcé l’ETF leveraged x3 (FAS).
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_etf_us_aout_2.jpg

----> ETFs leveraged
Poids du portefeuille: 12%
Performance mensuelle: +10,21%

Je me suis laissé séduire par les ETFs leveraged long et short en commençant par UCO sur le pétrole et je dois dire que j’aime bien. J’en ai maintenant pour 12% du portefeuille. Ca bouge vite, surtout les x3 (je m’en suis bien rendu compte pendant le Brexit) donc il faut faire attention et avoir des stop loss systématiques ou savoir ce que l’on fait.
En général je laisse vivre quelques jours pour voir l’évolution et je place mes stops. Seul sur l’ETF pétrole x3 je n’ai pas placé de stop car je ne veux pas le vendre et perdre la remontée, cet ETF étant extrêmement volatile (des variations de 10% quotidiennes sont monnaie courante).

Les ETFs bull x3 se comportent bien dans ce marché haussier et apportent un plus de performance appréciable.
Je compte les conserver jusque la fin de l’année. En début d’année 2017 je ne vais pas les vendre mais positionner des stop loss. Je ne vendrai pas de call sur des ETF x3, je pense qu’il est impossible d’évaluer quoi que ce soit avec une telle volatilité et la vente d’un call est incompatible avec un stop loss sur ces supports très volatiles (la vente du call suppose d’avoir le titre disponible à la date d’exercice pour le cas échéant le donner en contrepartie du call exercé par la partie opposée).
UPRO (S&P500 x3) a été revendu en cours de mois sur une baisse.

Comme je le disais le mois dernier, je suis revenu sur le pétrole un peu rapidement et ai perdu 25% (UCO) et 10% (USO) le mois dernier. Grâce aux déclarations des membres de l’OPEP et de la Russie, les cours sont remontés en flèche et j’ai vendu USO en faible gain (3,5%) sur un stop loss.
J’ai revendu aussi un peu de UCO pour alléger à l’équilibre (après les déclarations hawkish de Yellen). J’ai aussi un ordre de vente stop qui ne me fera pas perdre d’argent (déclenché hier).
J’ai acheté UWTI (levier x3) les 22 et 23 août et suis en perte pour l’instant. Je ne suis pas à l’aise sur des variations aussi importantes avec un levier 3, je vendrai le gros de la ligne quand je repasse en positif et j’espère avant la réunion de la FED le 21 septembre.
Avant la réunion de l’OPEP en fin de mois et probablement avant la réunion de la FED (un dollar fort étant défavorable au cours du pétrole et j’anticipe une remontée du taux d’intérêt), je prendrai peut-être une petite position short avec SCO (x2).
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_etf_leveraged_aout_2.jpg

L’ETF UCO a fortement contribué à la performance du mois.

----> ETFs zone Europe
Poids du portefeuille: 4%
Performance mensuelle: +1,24%

Je ne crois pas à cette zone actuellement, les incertitudes du Brexit sont trop fortes. Cela va peser comme une chape de plomb sur les marchés jusque la signature de la sortie et une meilleure visibilité sur les conséquences.
La croissance est en Amérique et en Asie.

J’ai toutefois renforcé GSIE (voir ETFs zone World ex-USA) sur l’indice EAFE (dont 1/3 sur l’Europe) au cas où le taux de la FED serait augmenté pour pouvoir profiter de la hausse des marchés développés.
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_etf_europe_aout.jpg

----> ETFs zone World ex-USA
Poids du portefeuille: 5%
Performance du portefeuille: -1,42%

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_etf_exusa_aout.jpg

----> ETFs zone World
Poids du portefeuille: 2%
Performance mensuelle: -2,10%

J’ai classé dans cette zone World l’ETF sur les cours de l’or.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_etf_world_aout.jpg

----> ETFs zone Emergents
Poids du portefeuille: 14%
Performance mensuelle: -1,27%

J’ai renforcé cette zone mais pas autant que je l’aurais voulu car les ETFs que j’avais sélectionnés comme bon candidat (prix sur earnings, book value et cash flow les moins élevés, capitalisants et en euros) ne sont pas éligibles à la marge chez IB.
Je préfère rester sur des ETFs un peu plus chers, distribuants et en US mais profiter de la marge de 3x environ sur ces supports.
Vous avez des ETFs qui semblent en doublon, c’est parce qu’il y en a un qui cote en dollar et l’autre en euro.

Cela a quand même limité mes envies de renforcement sur cette zone.
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_etf_emergents_aout.jpg

----> ETFs zone Asie-Australasia
Poids du portefeuille: 5%
Performance mensuelle: -1,96%

Je suis revenu sur l’indice de la place de Hong Kong car elle se comporte très bien. J’ai perdu dans mon aller retour (j’avais vendu fin mai) une partie de la hausse. Hong Kong va être connectée à Shenzhen ce qui a boosté la bourse chinoise mais qui je pense bénéficiera aussi à la place hong-kongaise en faisant venir des investisseurs.

Le Japon est à la peine, son plan de relance n’étant pas jugé suffisant par les investisseurs qui privilégient toujours le yen comme monnaie refuge.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_etf_asie_aout.jpg

--> Actions
----> Actions zone Amérique du Nord
Poids du portefeuille: 18%
Performance mensuelle: -3,42%

Je n’ai plus d’action Apple et j’attendrai après les résultats du prochain quarter pour me repositionner sur le titre (la performance de -11,74% reflète mon call à 101$ alors que le cours était au-dessus lors de la vente). J’ai quand même un petit ordre d’achat à 99$, si jamais le titre redescend à ce niveau avant les résultats du troisième trimestre. Je suis déjà exposé au titre indirectement avec plusieurs ETFs.
Je suis revenu sur les actions avec le cash libéré de Apple.
J’ai un processus de sélection sur screener et une stratégie que j’appellerais ‘de retournements’ sur des sociétés ayant de très beaux ratios (bons scores qualité et value Stockopedia) mais un mauvais momentum. Il y a souvent une bonne raison pour laquelle le momentum est mauvais et c’est sur ce point que je dois travailler pour ne pas acheter un titre qui va durablement rester mal valoriser, voire continuer à décliner.
Mes premiers achats ont été faits de façon mécaniques sans vraiment faire cette analyse, leurs performances mitigées voire mauvaises montrent tout l’intérêt d’étudier les raisons pour lesquelles ces sociétés apparaissent sur mes screeners et leur potentiel de hausse (recherche de catalyseurs).

Les actions de qualité au faible momentum ont un livre bleu pour les identifier, les livres rouge sont pour celles qui n’ont plus les qualités recherchées et qui sont donc à vendre (mais pas à perte si possible) et les livres verts sont pour des sociétés qui ont aussi de bons ratios mais avec en plus un bon momentum. Je veux voir si une tactique est meilleure que l’autre.
Le challenge est la sélection pour éviter les boulets potentiels et la stratégie pour les sortir une fois qu’ils se sont installés dans le portefeuille.

Grâce à des rumeurs de fusion avec un concurrent POT a fortement monté. Il était en rouge (action à vendre), je l’ai vendu sans perte en début de ce mois le 2 septembre.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_actions_us_aout.jpg

----> Actions zone Europe
Poids du portefeuille: 2%
Performance mensuelle: -9,54%

Je suis l’évolution du secteur du transport maritime avec attention depuis quelques semaines et les différentes entreprises qui ont été présentées sur le forum. Je ne voulais pas entrer trop tôt sur le secteur qui est au plus bas mais ne montre pas de signe de remontée mais je me suis laissé aller avec l’achat de Euronav (EURN) sur la bourse belge en fin de mois après la dégradation de Morgan Stanley (une coincidence, je n’apporte pas trop d’importance aux avis des analystes).
J’ai aussi un ordre d’achat à 11$ qui traîne sur l’ETF Guggenheim/Claymore/Delta Global Shipping SEA depuis plusieurs semaines.
Malgré mon achat d’Euronav, je ne suis pas pressé de rentrer sur ce secteur, la hausse potentielle est si grande que ce ne sont pas les premiers pourcents manqués au début qui vont changer la donne. Il faut par contre avoir le secteur dans son viseur pour le suivre.
Je n’arrive pas à suivre des watchlists, je préfère avoir un titre en portefeuille, même pour une petite ligne.

Je suis revenu sur Agfa dans la ferveur pré-résultats et post signature du contrat avec le gouvernement US. Le titre est décevant pour l’instant. J’ai un ordre de renforcement à 2,7€ qui a failli être exécuté (plus bas 2,71€) hier le 2 septembre. Ce titre ne bénéficie pas de marge sur IB.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_action_europe_aout.jpg

----> Actions Asie-Australasia
Poids du portefeuille: 5%
Performance mensuelle: -4,46%

Great Wall qui avait explosé le mois dernier a perdu du terrain mais est toujours fortement bénéficiaire. J’attends mon prix cible de 9,5$ avant de vendre.
Le boulet Prada s’est repris un peu après les résultats (mauvais) mais encouragé par la stratégie de la direction (projet de vente on-line ambitieux, il était temps).

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_action_asie_aout.jpg

----> Options
Poids du portefeuille: insignifiant

Sur mes paris du mois dernier, mes puts TESLA se sont révélés perdants, le titre n’ayant pas bougé suite aux résultats. Je suis vacciné maintenant, je pense que je n’y retournerai pas sauf si le titre amorce une baisse. Dans ce cas il a le potentiel de descendre très très bas.
J’ai revendu la ‘jambe’ de mon put spread que j’avais achetée pour limiter la perte, estimant avec raison que le titre ne descendrai pas après les résultats. Perte de 511€.

Mon call VLO s’est rapidement valorisé et j’ai préféré prendre rapidement mes bénéfices de 74% en 15 jours; gain de 300€.

Mes calls sur SPY et CSCO sont toujours perdants pour le moment mais les positions non débouclées (échéance décembre et janvier 2017).

--> Shorts
Poids du portefeuille: en fait les shorts sont considérés comme du cash et non pris en compte dans les poids de portefeuille par le logiciel de suivi. Toutefois le montant short représente 7% de la position longue.
J’aimerais que cette proportion soit beaucoup plus forte à la vue de la bonne performance de cette stratégie, il est vrai obtenue sur un coup de chance avec CXW.
Performance mensuelle: +9,43% (une performance négative donnée par Investoscope est positive pour un short)

J’ai eu la chance de détenir à découvert Corrections Corporation of America (CXW) avant l’annonce par le Ministère de la Justice US de la remise en cause de l’utilisation des prisons privées.
Une fois de plus j’étais en déplacement lorsque le titre a perdu 50% et n’ai pas racheté à ce moment.
Les titres ont été rachetés le lendemain à l’ouverture, de façon incompréhensible d’ailleurs car je ne suis pas intervenu n’ayant pas accès à l’interface IB car en déplacement et les titres ayant été vendus sur un ordre d’achat stop à 16,5$ (donc vente dès que le cours est supérieur à 16,5$). Pourquoi aurais-je posé un tel ordre largement au-dessous des cours et surtout si un tel ordre avait été en vigueur il aurait été exécuté la veille… Je pense à un beau bug de IB, ils ne l’ont pas reconnu et je n’ai pas poussé car en vendant à l’ouverture, ils m’ont fait gagner de l’argent (à très court terme), le titre ayant repris 5% les 2 jours suivants; j’ai racheté à 19,3$.
J’ai réalisé 45% de performance.
Je suis revenu short sur le cours après la hausse. J’ai revendu à 19,42$ puis progressivement pour avoir un PRU actuel à 18,39$ donc finalement ’l’erreur’ de IB m’a fait perdre 370€ (mince!). Je n’ai pas envie de me battre avec IB, je pense que le statut d’expatrié nous met en situation de faiblesse face aux institutions financières (pas de cadre juridique pour porter plainte et difficulté à être accepté en général chez les intermédiaires financiers), inutile de chercher la guerre. Il est dommage de ne pas pouvoir avoir trace des ordres que l’on pose, seulement les ordres qui sont exécutés. Cela aurait permis de lever toute ambiguïté sur ce trade.
Je ne crois pas à la résurrection du titre, son arrêt de mort a été signé, même si cela ne concerne que 7% de ses bénéfices pour l’instant, le titre n’a plus d’avenir à moyen terme et il va inexorablement s’enfoncer. Seul son rendement pourra arrêter sa chute je pense (je rachète lorsque le rendement sera à 14% soit un cours de 15,5$). S’ils font l’erreur de couper leur dividende significativement ils sont littéralement morts. Prochaine annonce de dividende le 29 septembre… wait and see.
Le 29/08 je n’ai pas revendu à 15,5$ (je n’avais pas mis d’ordre limite, dommage) car je n’étais pas devant le PC quand il a touché ce cours. J’ai revendu à 16,2$ pour éviter d’être encore grugé par IB. Je retourne short dès que possible, ce titre est un vrai plaisir; 12% en 2 jours après le 45% c’est toujours bon à prendre.

J’ai essayé d’autres shorts qui n’ont pas tous été positifs. Certains sont encore en perte, d’autres ont été vendus à perte. Pour l’instant je suis satisfait de la stratégie avec deux gagnants CXW et NGE qui couvrent largement les pertes. De plus la stratégie short à la base est une stratégie de couverture donc si on gagne en plus de l’argent c’est tout bénéfice.

La vente à découvert sur l’ETF NGE a été profitable (+3%) mais le titre s’est stabilisé sur le mois et a été vendu sur un stop loss après la remontée du dollar suite au symposiun de la FED à Jackson Hole.
J’a constaté que NGE est beaucoup plus lié au cours du dollar (alors que la naira n’est plus lié au dollar) qu’au cours du pétrole (dont le Nigeria ne bénéficie pas beaucoup en ce moment avec des volumes faibles à cause des sabotages dans le delta du Niger). Cela est aussi du au poids des financières (plus de 40%) dans cet ETF.
Je n’ai gagné que 3% sur ce trade (intérêts du prêt inclus) alors que j’ai été jusque 10% de gain.
Je suis toutefois tristement persuadé que le colosse aux pieds d’argile qu’est le Nigéria va connaître des difficultés sérieuses (économiques ou politiques ou sécuritaires ou les trois), je ne serai plus présent quand cela va se produire. Le spread sur cet ETF est large, les intérêts élevés et je ne suis pas super emballé pour y revenir malgré mon opinion sur l’économie nigériane. Je vais chercher s’il existe d’autres supports plus liquides sur le pays mais j’en doute.
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_shorts_aout.jpg

Les shorts ont fortement contribué à la performance du mois.

CONTRIBUTIONS À LA PERFORMANCE

Les 5 plus forts contributeurs sont:
- L’ETF UCO (pétrole x2) pour 35,29% de la performance mensuelle
- L’obligation Chesapeake pour 23,85% de la perf
- Le short sur l’action CXW pour 17,80% de la perf
- L’action POT pour 16,64%
- L’ETF USO (pétrole x1) pour 15,55%

Les 5 plus forts perdants sont:
- L’ETF UWTI (pétrole x3) pour -7,72% de la perf mensuelle
- L’action EXPR pour -5,40%
- L’ETF NGE pour -4,11%
- L’action Great Wall pour -3,92%
- L’action AGFBb pour -3,70%

Et en terme de contribution par type de ’stratégies’ cela donne:

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_contrib_perf.jpg

Dans actions à vendre, on a Apple et Potash. J’ai cumulé l’action et les calls pour avoir la performance d’Apple qui est positive de 4%, alors que l’action seule est en négatif de 11%.

CONCLUSION

Une bonne performance pour ce mois grâce encore une fois à l’exposition au pétrole.
Les stratégies opportunistes pour dynamiser le portefeuille sur les actions et ETFs ont des résultats mitigés.
Pour les actions, le recul est très court mais je suis pour l’instant en perte sur la stratégie ’retournement’ (bons ratios mais faible momentum). La stratégie momentun action (bon ratio et bon momentum) n’a que quelques jours de mise en place en fin de mois.
Sur les ETFs leveraged, la stratégie opportuniste momentum est plutôt un succès. Elle nécessite un suivi (les variations x2 ou x3 vont vite) avec la pose de stop loss et l’acceptation sans états d’âme de ses pertes si le support ne part pas dans le sens souhaité.

EDIT: j’ai investi sur Numbers 2016 pour avoir de plus beaux tableaux et j’ai ajouté le chapitre de la contribution à la performance.

Dernière modification par Jef56 (04/09/2016 22h39)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#93 01/10/2016 21h47 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

REPORTING #14 Septembre 16


Un mois pour rien ce mois-ci suite à une erreur grossière qui m’a coûté 5k$ de pertes supplémentaires sur un trade avec les ETFs VIX que je n’aurais pas du perdre. Sans revenir sur les détails que j’ai présentés sur la file Le VIX comme instrument de couverture de son portefeuille boursier !, j’aurais du être rigoureux et placer un stop loss comme il faut TOUJOURS le faire avec les ETFs avec levier.
Par aveuglement, refus des faits, paresse, biais psychologique, stupidité (?), je ne l’ai pas fait alors que je n’avais pas accès à un PC au moment de la décision pour agir. J’ai du attendre l’ouverture le lendemain et perdre 5k$ bêtement. Ils auraient été les bienvenus dans les résultats du mois.
Je suis très déçu de cette perte, elle n’est pas due aux ETFs VIX eux-mêmes qui au contraire ont parfaitement rempli leur rôle de couverture, elle est du à une erreur de ma part dans leur utilisation en ne respectant pas de méthode.
Il faut souhaiter que cela m’a suffisamment marqué pour que je ne reproduise pas l’erreur.
Après cette séquence d’auto-apitoiement, revenons plus calmement au reporting.

Le mois a été très volatile comme tout le monde s’en est rendu compte. La réunion de la FED et la question de l’augmentation ou pas du taux, suivi par le premier débat des candidats à la présidentielle US dans un contexte de marchés bien pricés et d’économies sans éclats ont testé la confiance des investisseurs dans un marché haussier anormalement long (cycle de plus de 7 ans alors qu’en moyenne on constate historiquement des cycles de 5-6 ans).

J’ai réussi à vendre mes obligations Chesapeake qui pesaient pour 15% du portefeuille mais en fait avec un impact bien plus fort sur la capacité de marge (CHK est une junk bond) ce qui m’a libéré une capacité d’investissement à risque constant que j’ai mise à parti pour orienter mon portefeuille avant la réunion de la FED sur les émergents (qui ont profité du maintien du taux) et les secteurs plus cycliques comme les financières (pour l’instant ce n’est pas payant).
J’ai augmenté l’encours de mon portefeuille (à crédit car je n’ai pas le sou) de 250 000€ sur ce mois (je l’avais réduit de 100 000€ le mois précédent).

J’ai passé 262 ordres de bourse sur ce mois très volatile et très changeant (je crois que je peux bannir le mot lazy de mon vocabulaire à l’avenir) et suis investi actuellement sur 103 instruments dont le plus important pèse 5% du portefeuille. Les 10 premières lignes pèsent 32% du portefeuille.
J’étais clairement dans la suractivité ce mois à essayer mes shorts et les ETFs leveraged et avec plus ou moins de succès étant donné les fortes variations sur le mois.
Par curiosité j’ai fait une régression linéaire sur ma performance et mon activité (nombres d’ordres) et il n’y a aucun lien (ni positif ni négatif) entre les deux. Ma moyenne est de 65 ordres par mois et la médiane de 44 ordres.

Le portefeuille a une valeur de 586 000€ dont 409 000€ à crédit. Quand je l’écris, je suis moi-même surpris que cela soit possible.
Le rapport de stress test de IB prévoit pour une baisse de 30% du prix de mes positions (et une augmentation de la volatilité de 300%) un impact de 135 000€ alors que ma ’réserve’ de marge est encore de 300 000€. Je ne sais quelle crédibilité on peut donner à ce test mais il envoie le message que je ne suis pas à la veille d’une faillite personnelle malgré les montants considérés et considérables.
Dans ce scénario ma couverture avec le put sur SXP me protège à hauteur de 25000€ mais mes positions sur les futures VIX ne sont pas prises en compte.

Cette position sur le SXP (option sur futures mini S&P500) que j’ai présentée dans la file Couverture de portefeuille d’actions : comment faire concrètement ? a un prix d’exercice correspondant à l’indice S&P500 à 1830 points. Elle est clairement une assurance et est destinée à s’éteindre sans valeur à l’échéance en décembre. Pour ’seulement’ 433€, je protège 146400€ (8 options put x le strike à 183 x la parité 100) de mon portefeuille contre une baisse supérieure à 15% pendant 3 mois. Je trouve que c’est un coût correct et je vais je pense en prendre une tous les mois pour couvrir plus de mon portefeuille contre un krach (baisse de l’indice de plus de 15%).

METEO MQ

La situation des marchés financiers s’est dégradée sur le mois (baisse des marchés et instabilité des taux de change) mais les indicateurs économiques restent bien orientés.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_mq_sept.jpg

PERFORMANCE

Avec un levier qui a augmenté à 3,4 la performance est décevante avec seulement 2,15% de croissance.
Le trade sur le VIX a un fort impact sur ce résultat.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_sept.jpg

La ’performance accumulée’ est à 1,13% seulement, c’est à dire que la plus-value non réalisée est faible, je suis quasiment à la valeur du portefeuille (apport + plus-values réalisées + dividendes + effets de change).

EVOLUTION DE LA PART

La part continue de progresser de concert avec la performance puisque je n’ai toujours pas d’apport au portefeuille.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_part_sept.jpg

CONTRIBUTIONS A LA PERFORMANCE

Ci-dessous les contributions des différentes ’stratégies’ à la performance brute mensuelle. Ce graphe ne prend pas en compte le poids respectif de chaque stratégie dans le portefeuille. En performance relative, les performances extrêmes (les shorts et les ETFs leveraged) seraient encore plus aux extrêmes. En performance relative hors les 2 stratégies pré-citées ce sont les ’obligations’ et les ’actions à vendre’ qui ont la meilleure performance.

La contribution du Forex est complètement subie. Je ne trade pas le Forex. J’ai une position du portefeuille à 90% en dollars américains. Mais sur ces 90% un peu plus de la moitié sont convertis en euros (j’emprunte des euros). Donc j’ai plus de la moitié du portefeuille en euros avec des positions en dollars. Je suis sensible à la baisse du dollar face à l’euro. C’est ce qu’il s’est passé ce mois.

Avec des positions short avec des taux d’intérêt débiteurs, et bien sûr 400k€ empruntés, le coût des intérêts payés représente 40% de la performance de ce mois.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_contrib_sept.jpg

PHOTO DU PORTEFEUILLE

De haut en bas et de gauche à droite:
- toujours 85% du portefeuille en dollars et 10% en euros (mais donc plus de la moitié empruntée en euros)
- Le "secteur" bonds (c’est Investoscope qui le considère comme un secteur) a quasiment disparu. Le secteur financials s’alourdit un peu mais l’équilibre reste quasiment le même. Les investissements du mois ayant été faits sur des ETFs diversifiés la répartition change peu par rapport au mois précédent malgré la "disparition" de 13% du portefeuille (les obligations)
- en terme de répartition géographique, la part actions US est la plus forte avec 23% du portefeuille. Les ETFs émergents ont pris 8 points et les ETFs Asie Australasia 5 points. Les autres catégories baissent légèrement
- le portefeuille est 66% en ETFs et maintenant 6% en "divers" qui correspond aux futures VIX et options (très faible part)

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_photo_sept.jpg

DETAIL PAR SUPPORTS

--> Obligations et assimilés
Poids du portefeuille: 2%
Performance mensuelle: +3,85%

J’ai vendu Chesapeake comme je le souhaitais et à un prix qui me convenait (97). L’obligation a continué de prendre de la valeur, JeromeLeivrek l’a vendue 98 une semaine plus tard, mais je suis content d’être sorti et avec un bénéfice.
J’ai racheté 2 petites lignes de Ensco et Transocean mais quand j’ai constaté l’effet handicapant des junk bonds sur la marge je les ai mis en vente aussi vite.
J’ai vendu Ensco avec 3,60% de gains sur le mois (on peut faire aussi des allers retours sur les obligations :-) et Transocean est en vente et en hausse de 3,64%.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_perf_oblig_sept.jpg

--> ETFs
----> zone Amérique du Nord
Poids du portefeuille: 18%
Performance mensuelle: -0,29%

Un peu moins bien que l’indice S&P500 le portefeuille est quasi stable avec la bonne performance du secteur énergie et semi-conducteurs et la déception du secteur financier.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_etfs_us_sept.jpg

----> ETFs leveraged et VIX
Poids du portefeuille: 9%
Performance mensuelle: -9,23%

J’ai mis les ETFs sur le VIX et les futures VIX dans cette catégorie. J’ai donc acheté un ETF leveraged long sur le VIX 3 jours avant la réunion de la FED alors qu’en fait le pic de volatilité avait déjà été atteint. Le marché avait déjà anticipé la décision qui a été conforme aux anticipations et le VIX n’a cessé de baisser.
Le VIX peut baisser très vite, aussi vite qu’il monte. Le VIX mesure la volatilité des options d’échéance dans un mois sur le S&P500 donc en fonction des anticipations des acteurs du marché (s’ils se couvrent en achetant des puts ou s’ils ont confiance en achetant des calls et surtout quelles primes ils sont prêts à payer), il peut varier très rapidement. Lorsque vous avez en plus un levier x2 cela va encore plus vite. Il faut alors se protéger de la baisse par un stop loss ce que je n’ai pas fait sur ce trade.
Souvent quand on prend une décision, on le fait sur un sentiment sans avoir forcément tout écrit noir sur blanc, ce qu’on devrait faire pour éviter de céder ensuite à la panique. J’ai vendu l’ETF a presque son plus bas. Il a repris plus de 10% deux jours après et s’est pour l’instant stabilisé. Ce trade était donc mal mené car pas suffisamment réfléchi et une fois de plus sans se donner les moyens de le tenir: position importante du portefeuille (10% avant la chute) sans conviction ce qui équivaut pour moi à un mouvement de panique garanti.
Je ne regrette pas de l’avoir vendu car je ne pouvais pas prévoir la remontée de la volatilité sans perte (cet ETF a un decay énorme équivalent au contango donc peut perdre 10% d’un mois sur l’autre même si le VIX spot reste stable) mais je regrette de l’avoir vendu aussi bas alors qu’un stop loss m’aurait sans difficulté évité 5k$ de pertes supplémentaires (2,5% de performance mensuelle amputée).
J’ai gagné 5k$ en début de semaine sur UVXY et j’ai perdu 10k$ en fin de semaine.

Avec un marché américain sans direction, un coup à la hausse, un coup à la baisse, la stratégie d’achat d’ETFs leveraged a été un fiasco ce mois.
Je pense toutefois que c’est une bonne stratégie que je poursuivrai mais qui sera plus porteuse sur un marché qui a une direction (haussière de préférence ou baissière).

Enfin mon pêché mignon depuis 2 mois, le pétrole, m’a permis de limiter la casse avec une belle performance sur le mois réalisée seulement sur la journée d’annonce du début d’un possible accord de l’OPEP. J’ai pris mes bénéfices le jour même et ai shorté avec SCO, mais le cours a continué de progresser…
Je ne crois pas toutefois que le cours va s’envoler, l’accord est trop vague pour être appliqué, on est encore dans les effets de manche.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_etf_leveraged_sept_2.jpg

----> ETFs zone Europe
Poids du portefeuille: 2%
Performance du portefeuille: -0,18%

Je ne crois toujours pas à l’Europe tant que le Brexit ne sera pas acté.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_etf_europe_sept.jpg

----> ETFs zone World ex-USA
Poids du portefeuille: 6%
Performance du portefeuille: +0,77%

Ces ETFs ont mieux performé ce mois sans faire d’étincelles non plus! Normal il y a un peu d’Europe dans ces ETFs ;-)

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_etf_world_ex_sept.jpg

----> ETFs zone World
Poids du portefeuille: 3%
Performance du portefeuille: -1,32%

Je suis entré sur un ETF "commodités agriculture" que j’ai classé en World et qui a continué à baisser pour l’instant. On est sur des plus bas décennaux sur les commodités alimentaires, il y a un moment où elles vont reprendre je pense. Je veux avoir une place pour me rendre compte de la reprise avant qu’elle ne soit trop forte.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_etf_world_sept.jpg

----> ETFs zone Emergents
Poids du portefeuille: 22%
Performance du portefeuille: +1,35%

Les émergents ont subi beaucoup de volatilité aussi mais ont profité du maintien des taux de la FED.
Malgré la performance de 25% et plus de ces marchés sur 2016, j’y crois encore tant que l’Europe ne sera pas sur ma liste de choix d’investissement.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_etf_emergents_sept.jpg

----> ETFs zone Asie-Australasia
Poids du portefeuille: 10%
Performance du portefeuille: +1,97%

J’ai une "conviction" sur la bourse de Hong Kong malgré sa très bonne performance déjà sur 2016 et j’ai renforcé sur l’ETF qui suit l’indice de HK.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_etf_asie_sept.jpg

--> Actions
----> Actions zone Amérique du Nord
Poids du portefeuille: 23%
Performance du portefeuille: -0,45%

RAS sur ce mois à part la volatilité.
Le livre bleu pour les titres de la stratégie momentum faible et le livre vert pour les titres de la stratégie momentum fort.
Le livre rouge pour les titres à vendre. J’ai réussi à vendre POT à mon PRU.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_action_us_sept.jpg

J’ai actuellement 12 titres (tous marchés confondus) sur une stratégie faible momentum et 14 sur une stratégie fort momentum mais j’ai proportionnellement plus de capital investi sur la première (près de 3 fois plus).
Les performances ne sont pas encore significatives après moins de 2 mois de recul.

Ce sont toutes des entreprises qui ont de très bons scores qualité et value (exceptée Deutsche Bank). Les faibles momentum sont sur des niveaux bas, souvent proche de leurs plus bas, les forts momentum sont sur des niveaux hauts, souvent proche des plus hauts.
La période des résultats trimestriels va être déterminante pour les performances. Les réponses à de bons résultats pour les faibles momentum vont être fortes à la hausse et les réponses à de mauvais résultats ou guidances à la baisse vont être fortes à la baisse pour les forts momentum.
Il faut d’ailleurs que j’envisage des allègements sur ces dernières si elles ont bien progressé. Mais ce n’est pas le cas pour l’instant…

----> Actions zone Europe
Poids du portefeuille: 3%
Performance du portefeuille: -1,53%

Euronav sur le secteur très difficile du transport maritime a pris une claque.
Agfa sur laquelle je suis entré avec beaucoup d’autres du forum (Maxicool, Simouss, Koldoun…) la veille des résultats et que j’ai renforcée dans le mois s’est un peu reprise mais est toujours en moins-value.
Je n’ai pas résisté à prendre un peu de Deutsche Bank par solidarité avec nos frères allemands (hum…)

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_actions_europe_sept.jpg

----> Actions Asie-Australasia
Poids du portefeuille: 2%
Performance du portefeuille: 8,4%

Wahoo!
Grâce à une note favorable de Macquarie le boulet Prada s’est envolé et j’ai pu le vendre juste au-dessus de mon PRU à 29$ (au plus haut, yes!). J’étais content de m’en défaire, bientôt 1 an que je le portais à perte.
J’ai utilisé les dollars HK pour acheter l’ETF sur l’indice de la bourse de Hong Kong. Je crois que Hong Kong qui a déjà bien performé cette année va continuer de progresser en particulier grâce à une meilleure ouverture du marché aux Chinois avec l’interface avec la bourse de Shenzhen.

Le titre Great Wall a encore beaucoup perdu ce mois même s’il reste globalement positif à plus de 20%. Il n’a pas atteint les 9$ que je me suis fixé pour le vendre et s’en est même fortement éloigné. Il y a des incitations fiscales fortes en Chine pour l’achat d’un véhicule jusque la fin de l’année qui sont très porteuses pour les constructeurs auto. Je le vendrai à 9$ ou avant la fin de l’année.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_actions_asie_sept.jpg

Je vais bientôt prendre l’abonnement Stockopedia sur la zone Asie pour mener une stratégie momentum sur des titres de cette zone. Je pense que le momentum fonctionne encore mieux sur cette région car beaucoup d’investisseurs sont des particuliers et qu’ils ont un comportement de joueurs. Les chinois en particulier "investissent" en bourse comme au casino. Cela je pense accentue les effets moutonniers et de momentum. J’attends l’échéance annuelle en octobre pour remettre les quelques milliers d’euros que l’abonnement va coûter. J’aurai tous les marchés disponibles chez Stockopedia sauf l’Inde que je ne peux pas trader: US et Canada, Europe, Australie et Nouvelle Zélande, Asie (Japon, Chine, Hong Kong, Singapour).
Je ne deviens pas intime avec les sociétés, j’investis sur des ratios à l’aide d’un screener et j’aime l’idée d’être investi sur différents continents.

----> Options
Poids du portefeuille: insignifiant

Je devais m’embêter, j’ai acheté un put sur Ironwood IRWD une biotech qui m’avait bien payé lors des derniers résultats. Je short aussi ce titre depuis peu (à perte pour l’instant).

J’ai surtout acheté un put sur le future mini S&P500 (XSP) pour couvrir mon portefeuille. J’en ai parlé dans l’introduction.

Et j’ai toujours mes calendar spreads bull sur Cisco et le S&P500 que j’ai achetés il y a 2 ou 3 mois.

----> Shorts
Poids du portefeuille: difficile à dire car les achats et ventes sont nombreux. Je vise toujours une part significative en position short. A la fin de ce mois je suis à moins de 2%…
Performance du portefeuille: +9,76%

Après le coup de bol du mois dernier sur le short de CXW, j’ai eu le coup de bol du mois sur Ferrellgas Partners LP (FGP) avec une performance de 97% et j’ai pris mes bénéfices le premier jour. Le titre a encore perdu 10% les deux jours suivants.
C’est le trade qui sauve le mois d’une performance négative puisque à lui seul la performance correspond à la performance mensuelle de l’ensemble du portefeuille.
La performance de IRWD est calculée sur une journée (je l’ai shorté jeudi dernier), d’où le chiffre.
Pour les shorts une performance négative signifie un gain et l’inverse pour une performance positive.

Mon plus gros short du mois (environ 20k$) était sur Diamond Drill (DO) mais qui s’est envolé suite à l’annonce de l’OPEP. Heureusement j’avais un stop loss…
C’est un candidat prometteur que je revisserai! Et avec une performance négative de 7,77% il m’invite à rejouer ;-)

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_short_sept.jpg

CONCLUSION

Un mois à l’équilibre. Une mauvaise gestion des ETFs sur le VIX fait tâche mais je vais persévérer le mois prochain et les suivants qui sont propices à des pointes de volatilité.
Je vais acheter UVXY sous le cours de 16$ et le shorter quand il a monté. J’achèterai aussi XIV (ETF inverse) après une pointe de volatilité. Je garderai des positions très raisonnables, le but est de cumuler les gains sur le mois et non de faire un coup.
Je vais aussi baisser le levier à 3 soit par une hausse des marchés (souhaitée ;-) soit par des ventes avant l’élection américaine de début novembre.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#94 01/10/2016 23h21 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   125 

Jef56 a écrit :

J’ai passé 262 ordres de bourse sur ce mois très volatile et très changeant (je crois que je peux bannir le mot lazy de mon vocabulaire à l’avenir) et suis investi actuellement sur 103 instruments

Impressionnant !
Vous êtes un bon client pour IB, entre les frais de courtage et les intérêts du crédit.

Jef56 a écrit :

Avec un levier qui a augmenté à 3,4 la performance est décevante avec seulement 2,15% de croissance.

2,15% me parait une bonne performance dans l’absolu !
On voit aussi une valeur de part à plus de 140.
Mais à ce niveau de levier vous vivez dangereusement. Souvenez-vous de février …

Jef56 a écrit :

Le mois a été très volatile comme tout le monde s’en est rendu compte.

Je ne m’en suis pas rendu compte.
Sur les marchés européens, pas de variation significative (CAC40 : +0,23 %).
Sur les marchés américains, le VIX dans les 13 est plutôt calme ; son plus haut à 18 le 14/09 n’a rien d’extraordinaire.

Hors ligne

 

#95 02/10/2016 00h41 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

Ci-dessous le ’cash report’ du mois.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_cash_sept.jpg

Les commissions se montent à 338,42€ soit (/262) 1,3€ en moyenne par ordre. Ce mois il y avait la bourse américaine surtout, belge, hong-kongaise, des obligations, des options et des futures.
Et si vous le rapportez aux mouvements financiers (603000 + 828000), c’est moins de 0,03%.
IB se gave avec moi c’est sûr; mais c’est du gavage low cost.
Si vous ajoutez les 7,48€ qui doivent être des commissions sur le forex ou les futures ou peut-être la vente par téléphone de mes obligations Chesapeake, cela ne change pas la donne.

Pour les intérêts 469,86€ pour une position négative fin de mois de -377000€ (en tenant compte de la somme positive sur le short de futures) soit un taux de 0,125% soit 1,5% à l’année. 1,5% pour un levier de 3,4 soit 3,4 fois la performance en plus ou en moins du portefeuille originel. Je trouve le deal favorable malgré le risque.

Je préfère me souvenir d’octobre 2015 ou mai 2016 plutôt que de février 2016 mais vous avez raison rien n’est acquis et personne je crois n’est à l’abri d’un cygne noir.

La volatilité peut exister entre deux dates calendaires et durant ce mois (comme le raconte de façon très sympathique Ledep dans son reporting de septembre) les cours ont beaucoup varié à la hausse et à la baisse même s’il est vrai pas forcément de façon extrême. C’est sûr que sur un portefeuille à 80% cash ou immobilier ça se ressent moins.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#96 02/10/2016 04h11 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   195 

Jeff.

Je suis admiratif.

Les progrès que vous avez faits en si peu de temps sont assez impréssionnants.

Le écarts de valeurs du portfeuille en utilisant ces instruments financiers, qui multiplent le mouvenemt par deux ou par trois, peuvent faire varier la valeur du portefeuille à la hausse comme à la baisse et ce d’une manière très rapide.

Ces variations ne semblent pas du tout vous affecter, dans la mesure ou vous aussi, êtes très rapide dans vos mouvements, générant un nombre impréssionnant de transactions mensuelles.

L’utilisation de l’effet de levrier, en étant emprumteur est toujours bénéficiaire, tant soit peu que l’on place cet argent sur de bons supports, rapportant plus que les intérêts payés pour l’utilisation de la marge.

Les commissions payées a IB sont quasiment indolores, il n’y a qu’à la fin du mois que l’on s’apperçoit de l’importance. 
Je dois avouer que vous avez tellement progressé et d’une manière si rapide que je n’arrive plus a vous suivre.
Vos connaissances en matière d’instruments financiers m’épatent.
J’ai essayé de suivre d’autant plus que récement, une de mes lettres de recommandations, abonnement a Options Trading Newsletters, recommandait d’acheter des Put sur le SVYX pour "jouer" la volatilité et le VIX.
Voici le texte de la recommendation, c’était Dimanche soir "Week End Traders Series"

Place a limit order to buy the ProShares Short VIX Short-Term Futures ETF (SVXY) November 18, 2016 83-strike put at a limit price within range of the current market asked price when you place your order. At the close on Friday, September 23, this option was offered at $13.00. àSVXY closed at $74.13 on Friday, September 23.

"buy the ProShares Short VIX Short-Term Futures ETF (SVXY) November 18, 2016  83-strike put"

j’ai d’ailleurs placé un ordre d’achat mais qui ne s’est pas fait le premiun ayant ouvert a 14.10 pour clôturer a 15.20. mes limites étaient trop bassent 12.90 et 13.30
Vendfredi le SVXY a cloturé a 73 légerement en baisse
et le PUT est quasiment au même cours, en fait il a même baissé (12.70 )

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3097_screenshot_2016-10-01_193940.png

Je n’ai donc pas eu la possibilité d’expérimenter, et ce n’est pas plus mal, car je n’aime pas faire,
lorsque je ne comprends pas tout à fait.
J’en profite pour vous remercier également pour votre explication et réponse qui m’ont permis de voir les choses différemment.
Bernie anticipe "une hausse du VIX qui va faire baisser l’ETF inverse et vous faire gagner sur l’option".
En fait le VIX clôture au méme niveau au presque qu’a l’ouverture Lundi 26 Septembre

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3097_screenshot_2016-10-01_200040.png

j’ai lu les différentes files vos échanges sur ces supports financiers soophistiqués.
J’ai du mal comprendre, I guess we are not all created equal, je reconnais mes limites.
Mais qui sais, avec le temps peut être que j’y arriverai aussi, je ne désespère pas.

Numbers 2016, le software Apple $19.95? ou bien s’agit il d’autre chose.

Finalement encore toutes mes félicitations pour votre portefeuille et vos progrès.


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#97 02/10/2016 09h33 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

Miguel, vous me flattez, je vous remercie.

Je reste un béotien et novice comparé à d’autres (qui partagent leurs connaissances sur ce forum, merci à eux) dans la compréhension et l’utilisation des instruments financiers.

Mais votre remarque me fait très plaisir car si je prends la peine de décrire mes expériences en essayant d’être transparent et clair c’est aussi pour démystifier la bourse et ses instruments.
D’ailleurs ce sont vos posts qui m’ont d’abord convaincu de passer chez IB alors que l’interface me faisait peur, puis d’essayer les options alors que ces instruments réputés très volatiles me faisaient aussi peur.

De même les posts de Sissi, Tssm, ZeBonder, sat, Flicka, Mevo. Bifidus, arnvald, neo, Mistervix, Koldoun et d’autres que j’oublie et sans oublier tous ceux qui font de l’analyse fondamentale, m’ont permis d’apprendre, de comprendre et de dépasser mes appréhensions. Je remercie une fois de plus IH pour ce forum. Non ce n’est pas réservé à une minorité de personnes, aujourd’hui on peut tous gérer son argent avec les outils les plus pointus.

Je suis honnêtement étonné quand je vois les montants échangés sur le mois. Vous m’auriez posé la question sans que je regarde le reporting IB et j’aurais peut-être répondu 200k€ ou 300k€ mais pas près de 1,5M€… c’est fou c’est un montant énorme et je ne fais pas de scalping ou de day trading.
Je comprends que les traders brassent rapidement des milliards dans leur travail.

Ce chiffre allume aussi une lumière rouge qui me dit attention t/u es dans une cour où t/u n’as pas t/a place, reviens sur terre.
Je suis toujours ahuri et c’est pour cela que je le répète non comme exemple à suivre mais comme témoignage de ce qu’il est possible, de pouvoir avec "seulement" 150000€ emprunter sans aucune formalité plus de 3 fois cette somme en conservant encore une marge de manœuvre.
Alors que dans la vraie vie la plupart des gens (moi y compris) auront du mal à avoir le prêt conso de 10000€. IB ne connait rien de moi, ni mon salaire, ni mon patrimoine (que du déclaratif), il ne connait que mes 150000€ et cela lui suffit. Je trouve même si j’en profite que c’est ahurissant.

Je ne sais pas comment va évoluer le portefeuille et si je vais ou pas "exploser en vol". Comme je l’ai dit à plusieurs reprises, le niveau de levier est dangereux et plusieurs membres m’ont mis sagement en garde, dernièrement Arnvald.
L’argent qui est chez IB, je n’en ai pas besoin pour vivre. Je ne souhaite bien sûr pas le perdre, au contraire, mais je ne suis pas non plus dans la situation d’une personne qui vit de ses rentes ou un jeune qui entre dans la vie active. Je ne suis pas charge de famille, je suis encore en bonne santé, bref ma situation me permet de prendre ces risques pour tenter d’être indépendant financièrement plus rapidement.

Les sommes générées par un portefeuille de 500000€ sont rapidement plusieurs milliers d’euros à la hausse ou à la baisse chaque jour. Plusieurs SMIC mensuels! En une année sur des marchés en croissance j’ai généré 50k€ de bénéfices, c’est aussi très surprenant et même si demain je peux tout perdre, cela ouvre des horizons que je n’imaginais pas avant.
Cela fait aussi relativiser certaines sommes d’argent dans la vie car notre référentiel évolue avec les expériences.

Oui Numbers est le logiciel tableur de Apple. La nouvelle version est vraiment simple d’utilisation et permet de faire des beaux graphiques. Un exemple supplémentaire où il ne faut pas avoir peur de continuer à aller de l’avant. Sans ce forum et ce besoin je serais resté avec la version 2010 qui était obsolète.

Merci encore Miguel de votre message qui m’a fait du bien.

Dernière modification par Jef56 (02/10/2016 09h39)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#98 04/10/2016 15h14 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

Je partage une petit réflexion en ce début de mois sur le mois à venir et la stratégie à tenir pour surperformer le marché si possible.

Le mois dernier j’ai essayé de profiter de la volatilité avec les ETFs leveraged mais cela a été un fiasco.
Donc ce mois qui est prévu volatile aussi je ne compte pas aller sur les ETFs leveraged dans l’attente des élections US et peut-être une moindre volatilité ensuite (quoique avec la réunion de la FED dans la foulée…)

Par contre je vais placer plusieurs ordres d’achats sur des niveaux bas pour pouvoir bénéficier d’un repli des ETFs leveraged. Ensuite je les revendrai avec 5-10% de bénéfice. Je me prive d’une hausse possible mais l’expérience du mois dernier m’a montré que c’est illusoire de trader de façon profitable des ETFs x2 et x3 dans un marché volatile.

Je souhaite toutefois tirer profit de la volatilité avec des options "out of the money" et d’échéances courtes qui peuvent profiter d’une variation ponctuelle du cours de leur sous-jacent et qui ne sont pas trop chères.

De plus avec le début de la saison des résultats c’est le moment où l’on peut avoir de fortes variations. Pour ne pas perdre plus que je ne souhaite, je vais rester sur des stratégies simples d’achat d’options; je paye le premium du call si je pense que le cours va monter, du put si je pense que le cours va baisser et j’attends tranquillement sachant que j’ai perdu au pire le premium payé.

Je vais poser des ordres de vente (des trail orders) pour essayer de capter un peu de hausse tout en posant un ordre de vente car les options de courte échéance sont aussi très volatiles et il ne faut pas rater la vente.
Je ne suis pas certain qu’un trail order fonctionne correctement sur une option. Je privilégierai les titres très liquides pour cet ordre. Pour des titres moins liquides je placerai des ordres limites à 80% de gains.
Je vais aussi me limiter à 1000€ de premium sur cette stratégie sur ce mois.

Je continue aussi la vente à découvert de titres en difficulté ou fortement valorisés. Les ventes à découvert ont sauvé la performance du mois de septembre et étaient aussi fortement contributives au mois d’août. Pour l’instant c’est une stratégie payante.
Par contre je vais maintenant prendre aussi mes bénéfices sur les VAD et ne pas les garder seulement comme couverture. Par exemple en août j’ai le short de NGE qui au meilleur était à 10-15% de gains et que j’ai finalement vendu au PRU. De même le mois dernier j’ai eu 20% de gains sur Sunpower SPWR et finalement je l’ai aussi revendu au PRU.
Il y a suffisamment de candidats au short, il faut je pense que je prenne mes bénéfices.
Il faut aussi savoir être patient dans certaines configurations. Le mois dernier j’ai pris mes 30% ou plus, rapidement, sur Ferrellgas alors que le titre a perdu 16% de plus dans les 3 jours suivants.
En général un titre fragile qui fait -20% sur une journée suite à de mauvais résultats, ne remonte pas de suite. Il faut que je m’en souvienne. Ce ne sera pas le cas au contraire d’un titre cher qui baisse sur une info mal perçue (guidance inférieure aux attentes par exemple); ce titre a beaucoup plus de risques/chances de remonter ou en tous cas se stabiliser.

Il faut aussi que j’achète ce mois un put sur le XSP pour couvrir mon portefeuille d’un krach. Si je considère que mon portefeuille fait 450000$ en temps normal et que une baisse de 15% de l’indice S&P500 le mettrait à un niveau de 1830, je vais acheter des puts sur le mini future XSP qui correspond à 1/10 de l’indice donc à un cours de 183.
Les options sur ce support se tradent avec une quotité de 100, donc pour couvrir le portefeuille il me faut 450000 : (183 x 100) = 24,59 soit 25 options put à un strike de 183$ pour couvrir le portefeuille contre une baisse supérieure à 15% de l’indice (un krach).
J’ai pour l’instant 8 options échéance décembre achetées le mois dernier pour 430€ environ, il faut renouveler encore ce mois.
500€ par mois, cela revient à un coût de couverture (ou d’assurance) de 1,5% sur l’année, je trouve cela acceptable pour la tranquillité d’esprit qu’elle procure (500€ x 12 / 400000€ = 1,5%). Pouvoir rester investi en tous temps avec du levier et payer une assurance est je trouve plus intéressant que de rester cash sur une partie significative de son portefeuille (donc sans levier).
Levier + assurance = 3% à l’année. Il faut que les placements soient rémunérateurs pour couvrir ces charges…
Comparés aux frais d’agence + assurance loyers impayés sur un appart (6% au mini) je trouve le coût acceptable.

Le VIX est une bonne assurance "accident" et "peur" mais ne protège pas contre un marché en baisse sans volatilité comme on a pu le voir en 2008, passé le pic de la faillite de Lehman Brothers.
Je continuerai d’acheter le VIX autour d’événements mais sinon je resterai sur une protection avec des options sur le mini-future XSP. Je suis actuellement long de 3 contrats futures décembre sur le VIX et court d’un contrat octobre. J’espère donc qu’il ne se passera rien ce mois pour pouvoir racheter mon contrat short et ensuite que l’Armageddon survienne je suis prêt (enfin j’espère). Il faut quelques pics de volatilité d’ici décembre pour pouvoir vendre mes futures achetés 17,35$. Le spot VIX est en-dessous de 14$ actuellement… mais ça peut monter très vite.

Enfin je veux diminuer le levier en-dessous de 2 et 1,8 serait bien la semaine avant l’élection présidentielle US.
J’ai donc placé des ordres de vente sur mes plus grosses lignes qui seront exercés si les cours montent un peu comme je l’espère.
Si malheureusement les marchés baissent, je devrai quand même diminuer mon levier en arbitrant les supports qui ont le moins baissé contre ceux qui ont le plus baissé (je considère que les titres en portefeuille ont tous la même valeur intrinsèque et le même potentiel) ce qui déséquilibrera le portefeuille une fois de plus. Mais je n’ai pas le choix.
J’espère sortir par le haut en revendant au-dessus de mes PRUs ce qui reste possible ce mois.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#99 04/10/2016 15h30 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   110 

Une réflexion intéressante.

Quel produit utilisez-vous pour trader le VIX ?


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#100 04/10/2016 19h26 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

Les futures directement ou les ETFs autour des événements.
UVXY (levier x2) et XIV et SVXY inverses sans levier pour la descente de volatilité après un pic.

Pour l’instant les ETFs m’ont coûté plus d’argent qui m’en ont rapporté. Les futures c’est le premier mois que j’en achète.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech