Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 20/06/2015 12h17 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

Bonjour à tous,

Après plusieurs mois de lecture du forum je pense que j’ai trouvé le style d’investissement qui me convient (sous réserve que les performances suivent).

Intervention minimum: les variations de mon portefeuille ont tendance à me stresser même si paradoxalement j’accepte le risque pour un meilleur rendement (je me considère un profil dynamique). Je ne veux donc pas devoir suivre mon portefeuille régulièrement. Je suis donc sur une stratégie lazy.

Conseiller financier: ne suivant pas mon portefeuille il faut que ce soit quelqu’un d’autre qui me dise lorsqu’il y a des arbitrages à faire lorsque les marchés baissent. J’ai donc choisi un conseiller financier pour cela. C’est une fintech.

ETFs: d’après certaines études qui ne sont pas je crois remises en question, sur long terme (>20 ans), 95% des gérants font moins bien que les indices (si j’étais gérant cela m’interpellerait). Je ne me considère pas meilleur que des professionnels surtout avec une approche lazy donc je resterai sur une stratégie basée sur les indices et quoi de mieux que les ETFs pour suivre une telle stratégie?
Ils ont le mérite d’avoir les frais les plus réduits ce qui est aussi important sur le long terme pour dégager une sur-performance (par rapport aux OPCVM et SICAV en particulier).

Stratégie automatique ou systématique: j’ai choisi un conseiller mais je ne veux pas être dépendant des choix d’une seule personne (aussi brillante soit elle) ou d’une seule équipe qui suit une stratégie discrétionnaire. Je suis donc adepte des stratégies basées sur des automatismes et sur des algorithmes comme les stratégies momentum par exemple (Fructif, PP, Buckingham, Nikki, Golliwogg, Sanbouddha, Skywalker31, smn, roro, CuiBono, Candide, Evildent, Rossox entre autres en sont les promoteurs sur ce forum).
Mon conseiller analyse l’état des marchés en fonction d’une dizaine d’indicateurs macro et micro (croissance, indice de confiance des ménages, estimation de résultats des entreprises, inflation, indice matières premières, cherté des actions, courbe des taux…) afin de définir une situation de marché (croissance, exubérance, rattrapage ou panique) et en fonction de la situation une allocation d’ETFs. Le conseiller travaille avec un bassin d’une centaine d’ETFs.

Je ne connais pas précisément l’algorithme du conseiller sauf qu’il se base sur les stratégies Hedge Fund de global macro strategy qui sont sensées obtenir des performances quelque soit l’état des marchés (11% par an entre 1994 et 2013 par exemple pour le Hedge Fund Crédit Suisse Tremont global macro).

L’analyse de l’état du marché doit permettre une sorte de market timing pour les arbitrages et le rebalancement sur des classes moins risquées par exemple. Cette analyse est difficile, voire impossible (un krach est souvent imprévisible). Ce sera certainement un apport déterminant du conseiller si son modèle de suivi de l’état du marché permet cela.

Diversification: la diversification du patrimoine est je pense un critère primordial pour la préservation du capital, j’ai donc choisi un conseiller qui diversifie sur les classes (actions, obligations), sur les marchés (US, Europe, Asie, Emergents) et les secteurs d’activité (énergie, consommation, finance, électronique, santé…).

IB: je suis expatrié donc j’ai choisi un compte titres Interactive Brokers qui offre le plus de souplesse d’investissement à moindre coût ainsi que l’effet de levier de la marge.

Mon conseiller ne recommande pas l’effet de levier de la marge mais je compte l’utiliser.

J’ai défini une stratégie simple sur ETF360 qui donne de bons résultats (22% de rendement moyen sur 12 ans, à prendre avec des pincettes bien sûr, les résultats passés ne pouvant présager les résultats futurs) et je vais m’en tenir là par simplicité. Elle est consultable sur le site et s’appelle Momentum 3M.
Chaque trimestre je choisirai l’ETF (ou plutôt je reçois un mail avec le nom de l’ETF) qui correspond à mes critères dans le bassin défini de 24 ETF. Si aucun n’est sélectionné (en particulier si le marché est en baisse) je n’utilise pas la marge. Pour plus de sureté, je mettrai un stop loss à -3% pour éviter une perte sur de l’argent que j’emprunte (dans le backtest le max drawdown de la stratégie est de 7,52% comparé à 55% pour le CAC40 mais mieux vaut tenir que courir!).
La stratégie a un ulcer rate de 2,10 seulement et 30% du temps en cash. J’imagine bien que cette stratégie sera peut-être encore plus souvent en cash à l’avenir car les critères de choix sont ceux d’un marché en croissance, mais comme c’est de la marge et pas du cash, cela m’ira car je ne veux pas prendre de risque ici.

Ainsi j’ai une vraie gestion lazy de mon portefeuille puisque mon conseiller me dit que sa stratégie entraîne un à deux rebalancements seulement par an.
Ce suivi est de plus grandement facilité par l’automatisation des passages d’ordres: l’avantage d’une fintech, je n’ai qu’à appuyer sur le bouton pour valider, les ordres sont alors passés automatiquement, ça ne prend que le temps de se connecter et de lire la préconisation (je reçois aussi un mail pour me dire qu’une modification est souhaitée).
Je peux raisonnablement dire que j’aurai une vraie gestion lazy (un ordre tous les trimestres et sans prendre/perdre le temps de le choisir, c’est automatique). Je vais enfin pouvoir faire autre chose de ma vie que de penser à mes investissements!

Selon mon profil de risque, je suis investi à 65% en actions et 35% en obligation dans la situation de marché actuelle (croissance). D’après les stress tests de mon conseiller, je suis exposé à une performance potentielle de 21% et à un maximum drawdown de 14%.

Je ferai un suivi du portefeuille afin d’illustrer les performances de cette stratégie. Je considérerai qu’un rendement moyen de 7,77% (je sais la bourse n’est pas un casino!) par an sur long terme (8 ans et plus) et pour chaque année une performance équivalente à 85% ou plus du MSCI World seront une bonne performance de cette stratégie.
Je ferai un suivi trimestriel étant donné que c’est une stratégie lazy ;-).
J’isolerai la performance du portefeuille de mon conseiller et celle de la stratégie Momentum 3M (à laquelle j’appliquerai les coûts de la marge).

Vos commentaires sont les bienvenus, j’y répondrai du mieux de ma compréhension et de mes compétences. Je ne suis pas un spécialiste. En particulier je n’ai pas étudié les ETFs que le conseiller a choisi (je lui fais confiance) et ne pourrai donc pas répondre aux questions ‘pourquoi cet ETF plutôt que son équivalent qui a telle ou telle caractéristique’.
Les seuls ETF que j’ai choisis sont les 24 du bassin de la stratégie Momentum 3M que j’achète sur la marge; je les ai choisis avec en tête l’idée de diversification, de frais de gestion faible, de capitalisation plutôt que de distribution et d’une volatilité ’raisonnable’, critères qui me semblent cohérents avec un investissement trimestriel.

Dans le prochain post vous trouverez des détails du portefeuille et le choix de l’ETF trimestriel pour la stratégie Momentum 3M.
Je ne suis pas encore pleinement investi, je pense que je le serai à partir de mi-juillet 2015. Le premier trimestre plein sera donc le dernier trimestre de l’année.
Ce portefeuille représente 20% de mon patrimoine.

Mots-clés : etf, lazy, portefeuille


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#2 20/06/2015 13h19 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   73 

ETFs: d’après certaines études qui ne sont pas je crois remises en question, sur long terme (>20 ans), 95% des gérants font moins bien que les indices (si j’étais gérant cela m’interpellerait). ?

Quelles sont donc ces études ?

Hors ligne

 

#3 20/06/2015 14h07 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

La répartition du portefeuille investi 100% en ETFs.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_repart_portefeuille_2_juin_15.jpg

L’ETF de la stratégie Momentum 3M est iShares CUSS Small Caps US (non visible sur le portefeuille ci-dessus).

Je suis investi 55% en euros, 45% en dollars. Je n’ai pas encore converti mes dollars en euros, j’attends une remontée de l’euro après l’épisode grec.

@francoisolivier
Les études ont souvent été évoquées sur ce forum, on peut aussi le lire sur Morningstar, sur le blog en l’hommage du fondateur de Vanguard, sur le Financial Times ou The Economist (la dernière étude montre que les gérants maximisent leurs profits mais pas ceux de leurs clients, qu’ils s’accaparent l’immense part de leurs profits). Elles ne sont pas remises en cause mais je ne connais pas non plus les papiers et la méthodologie de ces études.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#4 20/06/2015 14h14 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Voila un client de MQ. Je dis pourquoi pas. Je ne me suis pas penché sur l’algorithme exact qu’il y a derrière. Il faudrait que je lise la littérature sur le sujet (global macro comme on dit).

Vous avez pu voir qu’il y a pas mal de posts sur le momentum. Si on est fort dans sa tête et capable de tenir la stratégie sur plusieurs années c’est surement intéressant.
Au delà de l’ulcer rate, ce serait intéressant de connaitre le tracking error, et la robustness (% d’année et de période de 3 ans de surperformance).

J’ai hâte de lire la suite, d’autant plus que je suis en train de relire "dual momentum".

Sinon, françoisolivier, vous pouvez aller voir là par exemple : Les gestionnaires de fonds sont-ils des escrocs ?

Hors ligne

 

#5 20/09/2015 01h48 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

Un update de mes pérégrinations boursières. Je ne propose pas un reporting formaté car ça part encore dans tous les sens et ce n’est que maintenant que les choses vont se calmer (je pense) et que je vais pouvoir suivre une performance.
Pour l’instant globalement je suis à -4% de performance depuis la création du portefeuille en juin.

Je n’ai pas investi dans la stratégie momentum que j’avais backtestée sur ETF360 (Momentum 3M) qui préconisait l’achat de CUSS (US small caps). Tant mieux, la performance de l’ETF a été de -9% sur le trimestre (juin-septembre). Ce trimestre, la stratégie préconise de rester cash.

Je me suis abonné à Morningstar UK pour bénéficier de leur service de suivi/analyse de portefeuille et pour leurs analyses d’actions. Je me suis reposé sur leurs analyses pour mes achats.

En plus de mon portefeuille ETFs avec MQ, j’ai utilisé la marge IB (coût 1,5%) pour acheter des actions. J’ai pensé que le dollar canadien et le dollar australien étaient sous-évalués et que leurs marchés actions souffraient de la baisse des commodités. J’ai pensé aussi que les marchés asiatiques (émergents et Chine) avaient beaucoup baissé suite à la correction chinoise et suite aux perspectives de croissance moindre en Chine. J’ai investi sur des actions de ces marchés.
J’ai aussi acheté quelques actions sur le marché de Londres qui ne taxe pas les dividendes des non résidents (comme aussi Hong Kong et Singapour d’ailleurs).
J’ai converti mes achats directement en euros ce qui veut dire que je suis exposé aux devises (je n’ai pas gardé les titres achetés sur marge dans leur devise tout en payant les intérêts sur cette devise. Je n’ai emprunté que des euros après donc conversion des devises en euros).

J’ai donc une partie (110 k€) investie sur des trackers avec MQ comme advisor et leur plateforme comme outil adossé à un compte IB.
Je me suis récemment légèrement sur-investi par rapport aux préconisations en ETFs Energie et Matières Premières dont le poids est aujourd’hui de près de 15% dans mon portefeuille comparé aux 10% du Global Equity PP Index (ça veut dire quoi PP?).
J’ai investi en actions sur la marge pour un montant de 70k€.
Il reste 40 k€ de marge non utilisée pour pouvoir absorber une baisse des marchés sans être forcé de vendre mes titres sur marge ou peut-être profiter d’une baisse supplémentaire pour d’autres achats (si les marchés baissent, la marge excédentaire va vite diminuer…).
La répartition en devises du portefeuille est de EUR(33%), USD(28%), HKD(14%), GBX(9%), AUD(8%), CAD(5%), SGD(3%).

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_repartition.jpg
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_geographiejpg.jpg
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_sectorsjpg.jpg
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_stylejpg.jpg

Le portefeuille n’est pas concentré, j’ai investi sur 32 actions en plus des 23 ETFs ;-). Si ma performance n’arrive pas à suivre celle du marché, ce sera à n’y rien comprendre. Pourquoi se donner autant de peine pour faire la performance du marché qu’un ETF World pourrait me donner? Je ne suis pas sûr d’avoir la réponse pour l’instant! J’imagine que j’ai toujours l’espoir de faire mieux quand même que le marché…

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_trades.jpg

N.B.: vous apprécierez le montant des commissions (y compris le stamp duty et les commissions Forex) de 0,3% de l’investissement sur 32 titres et 5 bourses différentes. Merci IB.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#6 20/09/2015 10h50 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   85 

Bonjour Jef56

Si je comprends bien, vous avez en substance emprunté 70 K€ en gageant les 110 K€ de trackers pour acheter le portefeuille d’actions internationales ? Ou seuls 70 K€ de trackers sont ils gagés (ou moins) ?

Auriez vous l’amabilité de résumer les modalités d’ajustement ou d’appel de marge appliquées par la banque ?

J’aimerais bien comprendre comment estimer le seuil à partir duquel en cas de scénario catastrophe il faudrait vendre les trackers. Comme vous avez une dette de 70 K€, la banque aurait elle par exemple le droit de liquider la ligne de trackers dès qu’elle avoisinerait cette valeur pour récupérer sa créance ? (je ne vous le souhaite pas évidemment)

Combien vous coûte cette dette ? x% tous les combiens, faut il rembourser périodiquement ?

La volatilité des actions retenues est elle globalement plus faible que la volatilité des trackers ?

Enfin les chiffres que vous annoncez (110 et 70) sont ils les prix d’entrée ? A combien se situent ils aujourd’hui ?

Désolé si mes questions sont basiques ou indiscrètes mais j’essaie de comprendre car investir via dette n’est pas dans mes habitudes et j’aimerais bien en mieux cerner les avantages et inconvénients.

Hors ligne

 

#7 20/09/2015 13h38 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

J’ai un compte-titres chez IB, je suis expatrié et n’ai pas pu conserver mon PEA en France. J’ai réuni tous mes avoirs sur ce compte pour pouvoir acheter sur marge.

J’ai un ’portfolio margin’ qui permet comme le ’T-Reg margin’ d’utiliser la marge. Vous obtenez ces comptes simplement si le critère de taille de portefeuille est atteint (110k$ pour le premier, 10k$ pour le deuxième).

IB calcule une marge (le calcul est une boite noire, IB donne le détail mais honnêtement c’est abscons) et plus votre portefeuille est diversifié sur des marchés matures et/ou couvert par des options et plus vous avez de marge. Le niveau de marge est connu en temps réel avec un ’portfolio margin’ (en fin de journée avec un T-Reg margin).
Si vous tombez sous le niveau de marge autorisé (par exemple lors d’une baisse des marchés ou de l’effondrement d’une monnaie si le portefeuille supporte un risque de devise comme le mien) IB vendra d’autorité (après une mise en demeure très courte) vos titres (j’avoue que je ne sais pas lesquels ils vendront en priorité) à perte.
On peut donc en effet vite se retrouver rincé en cas de krach.
Actuellement j’ai 40k€ de marge disponible pour voir venir mais je ne sais pas précisément (étant donné que le calcul de la marge est une boite noire) l’impact qu’une baisse de 10% du portefeuille aurait sur la marge. Etant donné que les actions que vous achetez sur marge viennent elles-mêmes ajouter de la marge disponible nouvelle, le phénomène inverse sera donc amplifié lui aussi. J’imagine qu’une baisse de 10k€ du portefeuille a un impact entre 10k€ et 20 k€ sur la marge.
Il est possible de faire des ’stress tests’ de son portefeuille sur le site de IB, mais malheureusement l’impact sur la marge n’est pas simulé. Dans un scénario de baisse généralisée de 10% (y compris des monnaies par rapport au dollar, pour le stress test le dollar est la monnaie de référence) mon portefeuille diminuerait de 25k€ et dans un scénario de -20% il diminuerait de 50k€. Sans l’effet de perte sur les monnaies la baisse serait de 18k€ et 37k€.
Aussi il existe un reporting ’value at risk’ qui projette la valeur du portefeuille sur le lendemain (très court terme) basée sur le momentum et la variance des jours passés. Cela doit permettre je pense lorsqu’on arrive à la limite de sa marge de pouvoir anticiper une perte qui nous ferait passer sous le niveau de marge requis. Par exemple dans ce scénario ’value at risk’ mon portefeuille devrait se déprécier de 6k€ supplémentaires dans les prochains jours (si le passé se répète donc)… ;-(

La marge est disponible à votre discrétion. Vous l’utilisez ou pas, il n’y a pas d’autre validation à recevoir que l’ouverture du compte au statut margin. Vous pouvez donc ne jamais l’utiliser ou ne pas l’utiliser pendant 3 ans et un jour, au moment, à la minute de votre choix, profiter de ce prêt sur marge.

J’ai un portefeuille de 110k€ de trackers et avec ce montant j’avais une marge disponible de 55k€. Au fur et à mesure de mes achats d’actions sur marge, la marge a augmenté et aujourd’hui j’ai acheté 70k€ à crédit et il reste plus de 40k€ de crédit disponible.

La marge peut être assimilée à un crédit in-fine sans date de fin définie ET sous contrainte que le portefeuille ne passe pas le seuil en-dessous de la marge autorisée.

Le coût de la marge dépend de la devise dans laquelle vous empruntez. Par exemple lorsque j’ai acheté des actions AUD, si je ne convertis pas la monnaie, je paye le taux d’intérêt de cette monnaie.
J’ai converti toutes les monnaies en euros pour pouvoir emprunter en euros qui propose le meilleur taux d’intérêt (et parce que je trouvais le change équilibré). IB permet très facilement et à des coûts dérisoires de changer n’importe quelle paire de monnaies sur le Forex, sans montant minimum.

Le coût de la marge en euros est de 1,5% dégressif après 75k€. Vous pouvez calculer votre taux en fonction de votre monnaie sur le site de IB: Calcul prix marge IB
Les intérêts sont payés chaque mois.
IB peut de façon discrétionnaire en fonction de son analyse du risque prélever une prime de risque supplémentaire. Ils vous préviennent alors.

Aujourd’hui j’ai investi (revient) 187k€ dont 70k€ à crédit et je suis en perte de 4%, la valeur de mon portefeuille est donc de 113k€ (je suis en moins-value de 4 k€).

Je n’ai pas vérifié les chiffres de volatilité avant et après mes investissements sur marge. Sur 3 ans l’écart-type (standard variance) du portefeuille actuel sur Morningstar est de 9,56% et le béta de 0,92%. J’ai certainement augmenté la volatilité du portefeuille en achetant par exemples des mines d’or ou des actions chinoises (cotées sur HKD) mais globalement j’ai privilégié des secteurs ’tranquilles’ (finance, biens de consommation cyclique, immobilier).

J’avoue que l’achat sur marge est nouveau pour moi mais après un marché bull comme nous l’avons eu je me suis dit que si j’avais pu emprunter pour investir (comme pour un bien immobilier) j’aurais touché des dividendes et plus-values sur de l’argent que je n’avais pas. J’avais d’ailleurs fait l’opération en 2013 en prenant une avance sur mon contrat d’assurance-vie, mais à 4% de taux d’intérêt au lieu de 1,5% chez IB, il n’y a pas photo.
Mon statut d’expatrié rend l’utilisation du compte-titres évidente (pas d’optimisation fiscale incompatible avec le compte-titres).


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#8 20/09/2015 16h44 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   85 

Merci pour ces explications complètes. Je comprends pour résumer que votre montage fait passer votre sensibilité au marché de 100% à 165% (1+70/110) à la différence de performance près entre vos trackers et vos actions. Donc quand le marché monte de 20%, vous montez de 33%, et inversement.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6148_ib.png

J’ai estimé à -23% le seuil à partir duquel emprunt de 70 devient supérieur à capitaux propres. C’est probablement dans cette zone que la banque commencerait à intervenir pour se rembourser, est ce à peu près cela ? (à l’algorithme du "portfolio margin" près car il a l’air effectivement complexe).

Hors ligne

 

#9 20/09/2015 17h07 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

Oui intuitivement on doit être autour de 20% dans le cas présent de mon portefeuille. C’est aussi ce que donne le stress test (-37k€ sur un portefeuille de 113k€ soit un solde de 76k€ avec toujours un emprunt de 70k€).

Ce que je ne maîtrise pas c’est l’effet balancier de la marge (comme elle est calculée en fonction de critères de risque, la marge sera sûrement impactée plus fortement que la baisse du portefeuille). J’imagine même que l’on puisse entrer dans une spirale destructrice en cas de forte baisse (chaque vente fait baisser la marge plus que la baisse du portefeuille parce que le niveau de risque augmente), jusqu’à liquidation totale du portefeuille.

Je vous avoue ne pas avoir envie de le vérifier par expérience! ;-)

Dans une situation de baisse incrémentale je vais en effet perdre environ 1/3 de plus que ce que j’aurais perdu sans marge. C’est le principe de l’effet de levier.

Dans tous les cas le seuil est au minimum au niveau où vous l’avez fixé pour une baisse de 23% et probablement donc avant ce seuil avec l’effet de l’algorithme de gestion du risque sur la marge.

Dernière modification par Jef56 (20/09/2015 17h30)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#10 20/09/2015 17h39 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   85 

Vu que nous n’êtes pas restreint par une enveloppe type PEA ou AV, avez vous comparé avec un portefeuille composé par exemple à 40% de tracker X1 et 60% de tracker X2 ce qui évite l’emprunt réel mais revient à emprunter 30% ? Est ce qu’en pondérant X1 et X2 on pourrait avoisiner un résultat proche du portfolio margin sans l’incertitude de l’algorithme ?

Hors ligne

 

#11 20/09/2015 18h09 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

Correction de mon message précédant: en cas de variation à la hausse ou à la baisse du marché, la variation du portefeuille avec l’effet de levier de 65% comme vous l’avez souligné se retrouve aussi dans la variation des plus-values (33% au lieu de 20% soit 65% de mieux).

Votre proposition de fonctionner avec des supports avec un levier plutôt que de faire le levier soi-même me semble pertinente.
En effet si j’investis sur un tracker qui reproduit le marché x2 je me retrouve avec le même levier sans le risque de liquidation forcée en cas de baisse. Le résultat toutefois sera le même au final concernant le montant restant après la liquidation ou la baisse du tracker.

J’avoue que j’ai l’impression de mieux contrôler en le faisant comme je le fais mais ce n’est que psychologique. J’ai cru comprendre aussi que les trackers avec effet de levier avaient du mal à retourner la performance prévue sur le long terme (effet ’beta slippage’ que je ne saurais pas expliquer mais qui existe intrinsèquement dans le produit).

Il y a aussi les warrants et les certificats pour faire du levier mais cela me parait beaucoup plus compliqué que emprunter x pour acheter des actions.

Dans mon esprit j’ai emprunté 70k€ mais je peux partir en vacances l’esprit tranquille car je les ai investis sur des titres que je pourrais détenir en B&H. Je n’ai pas besoin de surveiller une échéance quelconque.

C’est la raison aussi pour partie pour laquelle j’ai converti toutes les monnaies en euros, je n’ai plus à surveiller les cours tous les jours pour savoir quel serait le meilleur moment pour faire la conversion. C’est fait, basta! Bien sûr en achetant des dollars australiens ou canadiens aujourd’hui je ne m’attends pas à perdre sur le change puisque ces monnaies sont considérées être sur des niveaux bas.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#12 20/09/2015 19h02 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Jef56 a écrit :

J’ai cru comprendre aussi que les trackers avec effet de levier avaient du mal à retourner la performance prévue sur le long terme (effet ’beta slippage’ que je ne saurais pas expliquer mais qui existe intrinsèquement dans le produit).

Admettons une base 100.

L’indice fait -10% puis + 10% > il passe par 90 puis remonte à 99.
Avec levier 2, le tracker fait -20% puis + 20% > il passe par 80 puis remonte à 96.

L’indice fait + 10% puis -10% > il passe par 110 puis redescend à 99.
Avec levier 2, le tracker fait +20% puis -20% > il passe par 120 puis redescend 96.

C’est simplement que les variations plus importantes "accentuent" la baisse, pour des raisons de pourcentages basiques. En l’occurrence la valeur finale est moindre car le levier accentue la variation.

Mais il n’y a pas de différence entre un tracker x2 sur indice A qui fait 10% et un indice B qui fait 20%.

Dernière modification par Nann (20/09/2015 19h03)

Hors ligne

 

#13 20/09/2015 19h06 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

Pour être plus précis sur le beta slippage je redonne un lien que IH avait donné en 2011 (l’article est toujours là).
Explication du béta slippage

En fait la faille des ETF leveraged est qu’ils sont rebalancés tous les jours. Donc c’est x2 chaque jour. Mais chacun sait que si on fait -10% un jour il faut faire plus que +10% pour revenir au même niveau.
Or le sous-jacent (indice world) peut faire une variation sur une journée de -5% qui donnera -10% pour l’ETF et +10% le jour suivant qui sera +20% pour l’ETF sans que la valeur de l’ETF au deuxième jour équivaille la valeur du sous-jacent.
Ex: Sous-jacent passe de 100 à 95, l’ETF passe de 10 à 9.
Le lendemain le sous-jacent passe de 95 à 104,5 alors que l’ETF lui passe de 9 à 10,8.
Soit pour le sous-jacent une performance sur 2 jours de (104,5-100)/100=4,5% alors que l’ETF a donné lui (10,8-10)/10=8% qui n’est pas égal au double de la performance du sous-jacent qui est de 9%.

Dernière modification par Jef56 (20/09/2015 19h42)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#14 20/09/2015 19h33 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   36 

Bonjour,
Pourriez-vous donner plus de détail sur la fintech avec laquelle vous travaillez ?

Je vais en tous les cas suivre avec attention l’évolution de votre portefeuille momentum.


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne

 

#15 20/09/2015 19h43 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Jef56 a écrit :

Pour être plus précis sur le beta slippage je redonne un lien que IH avait donné en 2011 (l’article est toujours là).
Explication du béta slippage

En fait la faille des ETF leveraged est qu’ils sont rebalancés tous les jours. Donc c’est x2 chaque jour. Mais chacun sait que si on fait -10% un jour il faut faire plus que +10% pour revenir au même niveau.
Hors le sous-jacent (indice world) peut faire une variation sur une journée de -5% qui donnera -10% pour l’ETF et +10% le jour suivant qui sera +20% pour l’ETF sans que la valeur de l’ETF au deuxième jour équivaille la valeur du sous-jacent.
Ex: Sous-jacent passe de 100 à 95, l’ETF passe de 10 à 9.
Le lendemain le sous-jacent passe de 95 à 104,5 alors que l’ETF lui passe de 9 à 10,8.
Soit pour le sous-jacent une performance sur 2 jours de (104,5-100)/100=4,5% alors que l’ETF a donné lui (10,8-10)/10=8% qui n’est pas égal au double de la performance du sous-jacent qui est de 9%.

Cependant, si on se base sur une approche momentum, les jours positifs devraient être supérieurs aux jours négatifs et donc le tracker à levier plus performant que l’indice.

Exemple avec un tracker nasdaq (qqq) et un tracker nasdaq x2 (qld) sur les 3 dernières années :
http://img15.hostingpics.net/pics/453150Capture.jpg

Dernière modification par Nann (20/09/2015 19h44)

Hors ligne

 

#16 20/09/2015 19h44 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Jef,

bravo pour la démarche, 2 points tout de même:
- Oui il vaut mieux utiliser la margin plutôt que les ETF à effet de levier, à cause du beta slippage
- Quelle est votre allocation d’actif globale ?  J’aurais tendance à dire que le levier ne sert que si on est déjà full action, sinon c’est moins cher et moins risqué d’augmenter sa part d’action. (Cela étant je n’ai pas encore complètement approfondi ce point, j’avais fait des calculs il y a longtemps).

Hors ligne

 

#17 20/09/2015 19h49 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

@misteronline
On n’aime pas trop mettre en avant les fintechs sur ce forum, c’est vite assimilé à de la publicité. Les sociétés qui ont pignon sur rue sont acceptées (les brokers et les banques en particulier) mais pas les fintechs…

Si vous avez des questions spécifiques vous pouvez me contacter en mp.

@Fructif
Mon patrimoine global est le suivant mais je n’ai pas vraiment de liquidités supplémentaires à mettre en bourse. L’argent est soit bloqué (immobilier, vins, FCPI…), soit sert de diversification (fonds euros, mais faibles montants).
Mais il serait en effet intéressant de savoir s’il est moins risqué d’utiliser l’argent des fonds euros pour acheter des actions plutôt que d’emprunter.
Après je me connais, si j’ai plus d’argent en bourse, je vais quand même emprunter…

En gros la part actions représente un quart de mon patrimoine net.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/6453_patrimoine3jpg.jpg

Dernière modification par Jef56 (20/09/2015 20h22)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#18 20/09/2015 21h12 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   36 

Je comprends votre réserve.
En tous les cas je crois bien que j’ai malgré tout ma réponse :-)


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne

 

#19 27/09/2015 09h15 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

Les voies de la marge IB sont impénétrables (la concentration du portefeuille intervient dans l’algorithme) mais je constate que le levier est très variable.

Ainsi 1000$ d’une small cap australienne ’coûte’ en marge quasiment autant que l’achat (levier proche de zéro) alors que lorsque j’achète Berkshire Hathaway le levier est de 3,75. Sachant que les actions achetées sur marge vont elles-mêmes générer un supplément de marge (qui sera aussi plus important avec BRK qu’avec une small cap), le levier doit être supérieur à 4 (namo parle d’un levier 5 au passage d’un post).

Acheter 5 de BRK pour 1 de placé… j’avoue que cela fait réfléchir.

Qu’est ce qui est le plus rémunérateur/moins risqué:
- 10000€ d’une (ou plusieurs small cap) sur laquelle on espère faire 50% soit 5000€ ou
- 50000€ (avec la marge) de BRK sur laquelle on espère faire 12% soit 6000€ et dont l’emprunt coûte 600€

J’avoue que j’aurais tendance à pencher pour le deuxième…

Edit: je constate que sur les Blue Chips US le levier peut être de 8 mais diminue fortement avec la concentration du portefeuille.
La question reste toutefois posée: small caps sans levier ou blue chips avec levier?
Une small cap avec une espérance de performance de 30% offre la même performance qu’une blue chip avec levier et une performance de 6%.
1000 x 1,2 (levier small) x 0,3 <> 1000 x 7 (levier blue chip non concentrée) x 0,06 - 7000 x 0,015 (coût du levier)

Dernière modification par Jef56 (27/09/2015 10h36)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#20 30/09/2015 21h53 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

Mon conseiller financier est positif sur les fondamentaux de l’économie mondiale et pense que la dégradation récente (août septembre) des indicateurs d’humeur/émotionnels va passer d’ici la fin de l’année.

Il attribue la volatilité et la baisse des marchés à l’incertitude de la remontée des taux mais aussi à la vente massive d’actifs américains par la Chine pour maintenir son taux de change et par l’Arabie Saoudite pour financer son déficit suite à la baisse du prix du pétrole (dont elle est pour une bonne part responsable).

Il recommande d’investir maintenant que les cours sont déprimés pour profiter de la remontée.

Il précise bien sûr que la bonne gestion de son portefeuille implique des versements réguliers et non la recherche d’un market timing.

J’aurais peut-être mieux fait de copier/coller leur mail mais je n’ai pas osé.
Je ne pense pas toutefois avoir déformé leur analyse.

Je suis en phase avec cette vision des marchés et suis très peu liquide actuellement (c’est un euphémisme au point d’avoir mal dormi hier…).


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#21 03/10/2015 01h32 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   218 

Pour l’instant je n’ai pas grande leçon à tirer à ce stade de mes investissements.

J’ai investi sur des titres sur 7 marchés développés (US (40%), EUR (19%), UK(12%), HKD(11%), AUD(8%), CAD(6%) et SGD(3%)). Avec HKD et SGD je peux acheter des entreprises des économies émergentes asiatiques y compris la Chine.
Le HKD et SGD sont liés au USD, le CAD et AUD sont aujourd’hui a des niveaux intéressants face à l’euro.

J’ai utilisé la marge IB à 90%, ce qui est beaucoup. Cela correspond à un levier de 2,6 sur mon portefeuille (par rapport aux risques évalués par l’algorithme de IB). Lorsque le portefeuille prend 1% de baisse, le levier en plus je suis à -2,6%.
La dernière semaine a été sportive et j’ai du vendre quelques titres en légère hausse pour rééquilibrer la marge et rester au niveau des 90%. Je me suis peut-être privé des meilleurs performers mais je n’ai pas vendu à perte.
Mon processus d’investissement n’est pas suffisamment impliquant (étude très succincte des titres recommandés par Morningstar ou Motley Fool) pour que je regrette vraiment ces ventes. J’essayerai de suivre toutefois les titres au cas où je puisse les réintégrer sur une baisse, comme Elementis ELM  (+7% en deux semaines) par exemple que j’ai vendu aujourd’hui sur la baisse à l’ouverture de New York.

J’ai investi beaucoup sur BRK-B, AAPL et IBM (20% du portefeuille) lorsque je me suis rendu compte que le levier était plus important sur des big caps à faible béta. Elles serviront de fond de portefeuille et de stabilisateur avec mes 9% d’ETFs obligataires.
A part ces 3 lignes et la ligne Sun Hung Kai Property (minimum de titres à acheter) qui représente 4% du portefeuille, aucune des 69 autres lignes ne fait plus de 10k€ et en fait à part quelques ETFs elles sont toutes inférieures à 5k€.
J’essaie de renforcer progressivement par 1k€ jusque 5k€ mais j’avoue manquer de discipline, j’ai acheté pour plus de 190 000 € sur moins de 3 semaines. J’arrive toutefois à ne pas aller au-delà de 5k€ par ligne (hors celles citées).

J’ai un portefeuille de 300 000€ pour une mise de 115 000€.
La performance avec le levier en septembre est de -3,81% et depuis l’origine en août de -5,42% (-2,12% si je n’avais pas de levier) après la hausse de ces 2 derniers jours. Les variations journalières sont importantes, toujours du fait du levier (je crois que je suis descendu à -11% la semaine dernière).

Je suis positif sur l’évolution des marchés et c’est pourquoi je suis sur-investi en actions mais j’avoue que je ne suis pas raisonnable, un peu comme si j’étais entré dans un casino avec une carte bleue empruntée… Je vais peut-être me brûler les ailes mais je n’ai pas besoin de cet argent pour vivre aujourd’hui. Je suis encore jeune (hum), célibataire sans charge de famille et avec un bon salaire pour me refaire.

Les TOPS du mois (gain ou perte de change inclus):
Great Wall +17,80%
Li & Fung limited (revendu) +12%
ETF énergie EU +7%

Les FLOPS du mois:
Potash Corporation -17,5%
SJM Holding -15,5%
BBA Aviation -10%

Je vais m’intéresser aux obligations et lire les posts de Sissi, Zebonder, Tssm, Robdream et les autres spécialistes obligations pour essayer de comprendre un peu mieux ces supports.

J’ai regardé un peu les options pour couvrir le portefeuille mais j’avoue que je n’aime pas. J’investis sur des titres a priori décotés et prometteurs sur des marchés que je considère sur un trend haussier, pourquoi dépenser pour se couvrir à court terme? Le temps est avec moi.
J’ai aussi l’impression étant donné mon manque d’analyse / de due diligence que acheter/vendre des options serait pour moi vraiment le casino.

Dernière modification par Jef56 (03/10/2015 01h43)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#22 03/10/2015 08h15 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Bonjour Jef,

J’ai rapidement relu vos interventions et un truc m’étonne, vous avez bien utilisé les mots clés "ETF" et "Lazy" pour votre 1ere description en disant que vous n’étiez pas contre le momentum.
Puis quand je vois ce que vous faites dans la réalité, de l’actif avec du levier … je trouve qu’il y a une grosse différence quand même.
D’ailleurs, vous dites être convaincu d’un trend haussier pour les actions, qu’est ce qui vous fait dire ça.

Vous semblez un peu "tout fou" si je puis me permettre, écrire votre avancement sur ce forum vous sera certainement d’une grand utilité car vous verez si vous déviez de votre stratégie… et peut être que certaines personnes vous le rappeleront !

Bien à vous

Hors ligne

 

#23 03/10/2015 08h22 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   85 

Bonjour Jef56,
Vous semblez avoir de plus en plus de doutes sur votre approche. J’avoue qu’elle me parait osée même si je n’ai aucune leçon à donner et que j’ai bien conscience que je fais des erreurs que je publie tous les mois.
Trois points :
a) Vous êtes vous fixé des limites au regard de vos revenus (je me suis déjà posé la question : "combien est mois de salaire suis je prêt à perdre en bourse en quelques jours ?") et de votre patrimoine d’ensemble ("si je perds une grosse part de mes titres que me reste-t-il dans l’ensemble et est ce suffisant ?"). Il y a une absurdité à gérer d’aller travailler pour 200 ou 300 € net par jour alors qu’on peut en perdre dix fois plus dans le même temps pour des variations de cours qu’on ne maîtrise absolument pas. Un euro est un euro, on a tendance à l’oublier quand on investit par internet….
b) Il n’y a pas de martingale qui fasse gagner plus que perdre, ni même de dividendes à 8% à jamais éternels au point de ne pas regarder les cours : on en revient toujours au même principe de base qui est que pour gagner plus que la moyenne, il faut prendre plus de risques que la moyenne (ou avoir du pif ou des infos) mais tout le monde n’est pas fait pour prendre ce risque et en assumer les conséquences. Votre style d’investissement doit vous apporter une certaine satisfaction (j’aime bien l’idée développée sur ce site qu’on est copropriétaire des sociétés par exemple) et non une angoisse liée au levier, à des seuils que vous risquez de dépasser, à l’algorithme de la banque qui n’est pas clair etc…
c) Quand je vois les indices baisser, je divise par 3 pour évaluer la conséquence sur mon portefeuille sans trop me tromper, et déjà certains jours cela me contrarie. Alors je vous imagine à multiplier par presque 3 et honnêtement je trouve qu’on ne maîtrise pas suffisamment tout cela pour utiliser un tel levier sur de tels montants et, dans ce cas, oui cela tient peut-être plus du casino que de l’investissement patrimonial. 
bon week end

Hors ligne

 

#24 03/10/2015 08h56 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   421 

Vous êtes complètement inconscient. Au premier véritable crach vous sautez.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#25 03/10/2015 10h06 → Portefeuille d'actions et d'ETFs de Jef56 (etf, lazy, portefeuille)

Membre
Réputation :   132 

Bonjour Jef56,

je viens de lire votre file de portefeuille.
Je vais être honnête et directe: ça fait peur. Je rejoins totalement Bifidus: la moindre baisse un peu marquée va vous flinguer votre portefeuille. Regardez les graphes boursiers des principaux indices à 10 ans et vous comprendrez aisément contre quoi nous essayons de vous mettre en garde.

Jef56_CITATION a écrit :

les variations de mon portefeuille ont tendance à me stresser même si paradoxalement j’accepte le risque pour un meilleur rendement (je me considère un profil dynamique). Je ne veux donc pas devoir suivre mon portefeuille régulièrement. Je suis donc sur une stratégie lazy.

Il semble que votre approche devienne tout sauf lazy
Pensez vous vraiment pouvoir ne pas suivre votre portefeuille avec un levier tel que vous le pratiquez?

Jef56_CITATION a écrit :

Mon patrimoine global est le suivant mais je n’ai pas vraiment de liquidités supplémentaires à mettre en bourse. L’argent est soit bloqué (immobilier, vins, FCPI…), soit sert de diversification (fonds euros, mais faibles montants).
Mais il serait en effet intéressant de savoir s’il est moins risqué d’utiliser l’argent des fonds euros pour acheter des actions plutôt que d’emprunter.
Après je me connais, si j’ai plus d’argent en bourse, je vais quand même emprunter…

Si vous n’avez pas de liquidité, qu’allez-vous faire lors des appels de marge? Vendre des titres à perte pour combler la baisse d’autres titres?

Jef56_CITATION a écrit :

J’ai un portefeuille de 300 000€ pour une mise de 115 000€.

oui et -30% sur votre portefeuille, ça veut dire 0€ sur votre "mise" de 115000€ dans le meilleur des cas? Ca vous fait quoi?

Jef56_CITATION a écrit :

Je suis positif sur l’évolution des marchés et c’est pourquoi je suis sur-investi en actions mais j’avoue que je ne suis pas raisonnable, un peu comme si j’étais entré dans un casino avec une carte bleue empruntée… Je vais peut-être me brûler les ailes mais je n’ai pas besoin de cet argent pour vivre aujourd’hui. Je suis encore jeune (hum), célibataire sans charge de famille et avec un bon salaire pour me refaire.

Avez-vous une boule de cristal qui vous dit à quels niveaux seront les marchés à la fin de l’année? Si oui, n’hésitez pas à nous en faire profiter. (NB: je ne suis pas sur que votre conseiller est de meilleures infos que vous à ce sujet).
Aussi, essayez de réfléchir 2 minutes pour savoir ce qui va se passer si votre anticipation des marchés se révèle fausse (après tout statistiquement vous avez 50% de chance d’avoir raison mais aussi 50% de chance d’avoir tort).

Jef56_CITATION a écrit :

Pour l’instant je n’ai pas grande leçon à tirer à ce stade de mes investissements.

Je crois que vous devriez certainement pouvoir  tirer certaines leçons de votre manière d’investir. La citation plus haut en dit long à mon avis. Je vous cite:
- je ne suis pas raisonnable/sur investi
- casino
- carte bleue empruntée
- un bon salaire pour me refaire….

Prenez un peu de recul, réfléchissez à ce que vous êtes en train de faire et aux conséquences si ça ne se passe pas comme vous l’avez envisagez. Se faire rincer sur son portefeuille, c’est loin d’être marrant. Mais avec un effet de levier, ça devient vite franchement horrible.
Pourquoi vous mettre ainsi en danger financièrement? Si vous avez besoin de sensations fortes, il y a d’autres moyens!


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech