Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#176 23/02/2016 10h59 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

Merci roro. Oui c’est bien en faisant une règle de 3 à partir de l’écart type à 3 ans donné par Morningstar que j’ai dit 70/30. Je ne sais pas la fréquence utilisée par Morningstar pour le calcul mais je suppose que c’est homogène d’un ETF à l’autre. Quant à la persistance de la volatilité, je ne vais pas compliquer davantage, le Nasdaq a toujours été plus volatil que le S&P.

Oui, j’ai aussi parlé de facteurs de risque à la Fama/French, faisant peut-être une confusion. A vrai dire j’avais en tête la réponse qu’Antonacci m’avait faite quant aux fonds à mettre dans un même pool momentum : qu’ils devaient être exposés aux mêmes facteurs de risque (big caps vs big caps, ou credit risk vs credit risk). J’ai supposé, peut-être à tort, que ça avait la conséquence de comparer des fonds à la volatilité similaire, mais corrigez moi sur ce point.

Dernière modification par Golliwogg (23/02/2016 20h51)

Hors ligne

 

#177 23/02/2016 21h20 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   23 

Ma gratitude pour ces précisions.
Je pense que je vais adopter cette stratégie pour mon assurance-vie.

PS : pénible le robot qui bloque des mots courants


Biskeo, infos pour gagner de l'argent

Hors ligne

 

#178 23/02/2016 22h53 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

J’ai du nouveau. J’ai demandé à Antonacci s’il fallait mieux suivre le signal S&P 500 vs. ACWI ex-US et tenter de représenter chaque secteur avec mes ETFs disponibles ou s’il valait mieux utiliser le signal résultant de la comparaison directe des ETFs utilisés. Il m’a répondu la deuxième solution (contrairement à ce que je comptais faire).
Du coup, je viens de passer quelques heures à faire un vrai bon backtest GEM S&P 500 vs. Euro Stoxx 50 de 1988 à aujourd’hui. J’ai fait attention à utiliser des données avec dividendes (à part que le S&P est "gross return", le Stoxx 50 est "net return" mais ça ne doit pas être trop dramatique comme différence). Je n’ai utilisé que les prix en USD (même pour l’Euro Stoxx), à la fois pour les signaux et pour les résultats. Je n’ai pas utilisé d’Aggregate Bonds en cas de chute des marchés, j’ai utilisé les T-bills, pour plusieurs raisons :
- du mal à trouver des données qui remontent loin pour les Aggregate Bonds
- la possibilité d’utiliser des obligations locales ajoute un peu de variabilité dans le résultat, suivant quel pays on choisit
- si on est en bull market sur les bonds depuis les années 70 (dixit Antonacci), c’est un peu une tricherie de les utiliser a posteriori comme alternative aux baisses des marchés
- les T-bills suffisent à valider le principe (d’ailleurs Antonacci les utilisait, dans ses papiers de recherche)

Eh bien le résultat est décevant. L’Euro Stoxx 50 se prête mal à l’absolute momentum. Le résultat de GEM est correct, notamment en terme de max drawdown, mais on doit tout à l’absolute momentum sur le S&P 500, ce qui ne nous apprend rien puisque c’était le coeur de la stratégie d’Antonacci. Le fait de voir que ça marche si mal sur l’Euro Stoxx 50 (même le max DD est quasiment du même ordre que l’indice nu) fait se poser quelques questions. Ca me donne envie d’essayer quelques autres indices, au hasard.

Bon, le point positif, c’est que même quand ça ne marche pas vraiment (comme l’absolute momentum sur l’Euro Stoxx 50), ça n’est pas non plus catastrophique au point de faire moins bien que l’indice. C’est déjà pas mal !

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1839_perf_tab.png
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1839_gem_stoxx50_graph_.png
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1839_abs_stoxx_50.png

Dernière modification par Golliwogg (23/02/2016 22h57)

Hors ligne

 

#179 24/02/2016 06h33 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Bonjour,

Oui, il vaut mieux le faire sur les ETF directement car les prix ne sont pas continus, contrairement à l’indice, et ça engendre des perturbations importantes qu’il faut vraiment tester. (désolé ce principe n’est pas facile à expliquer).

Par ailleurs, contrairement à ce que dit Antonacci, je préfère prendre un ETF en €, car je considère qu’il y a aussi du momentum dans les devises.

Mais en gros l’absolute momentum permet d’avoir la même performance que, non pas l’indice equity suivi, mais le mix equity/bills ou bonds correspond au temps dans dans/en dehors du marché … mais peut être avec une volatilité et une perte maximum inférieure.

Par ailleurs, pour moi, le Stoxx 50 est pas un super indice, car trop concentré (uniquement 50 entreprises).

Au final, le Dual Momentum, n’est clairement pas une martingale, mais ça peut quand même apporter de la valeur.

Hors ligne

 

#180 24/02/2016 12h19 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

J’ai continué mes backtests. Je me demandais si la mauvaise performance du Stoxx 50 Absolute Momentum tenait au fait de prendre le signal sur un indice en USD alors qu’il s’agit d’un marché EURO. J’ai donc essayé en prenant le signal sur l’indice en EURO. En conclusion, non, ça ne change pas grand chose, le Stoxx 50 se prend toujours les pieds dans le tapis avec de mauvais signaux entre 2010 et 2012. En revanche, j’ai testé avec le CAC et les performances sont très bonnes, en particulier en 2008. Le max DD passe de -59% à -28%, le Sharpe de 0.30 à 0.48 et le CAGR monte un peu.

Fructif a écrit :

Par ailleurs, contrairement à ce que dit Antonacci, je préfère prendre un ETF en €, car je considère qu’il y a aussi du momentum dans les devises.

Ce n’est pas Antonacci qui a étudié cette question mais  l’un de ses lecteurs.  La conclusion n’était pas de ne pas utiliser d’ETF en monnaie locale, au contraire il préconisait justement d’utiliser des ETF non hedgés, pour justement profiter du momentum de la devise (et éviter les frais). Par contre, c’est au niveau du signal qu’il concluait qu’il fallait se baser sur l’évolution en USD (ce qui est assez logique, si on est dans une optique monde comme GEM).

Dernière modification par Golliwogg (24/02/2016 12h20)

Hors ligne

 

#181 24/02/2016 12h47 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   71 

Bonjour,

Golliwogg a écrit :

J’ai supposé, peut-être à tort, que ça avait la conséquence de comparer des fonds à la volatilité similaire, mais corrigez moi sur ce point.

Je dirais que ça dépend des facteurs de "risque" en question : des big caps emerging n’auront pas la même volatilité que des big blue caps US (Dow Jones).

Apres, le principe d’utiliser des fonds à volatilité comparable me paraêt tres sain pour ce système sans gestion de la volatilité !

Amicalement,

R.


Développeur d'outils pour investisseurs : Le Quant 40

Hors ligne

 

#182 24/02/2016 17h34 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   

Merci pour ce travail de backtest. M’intéressant moi-même aussi de près aux stratégies momentum d’Antonacci, ca ne fait que me conforter dans le bien fondé de la démarche.
Pour votre étude GEM sur un indice Européen, il pourrait être sans doute intéressant de le faire sur l’EURO STOXX 600, plus large que le 50 comme le faisait remarquer Fructif.


Parrainage Linxea - Parrainage Yomoni  (50 à 200€ jusqu'au 31/12/16)

Hors ligne

 

#183 24/02/2016 17h40 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

J’ai eu le retour d’Antonacci sur mes backtests. Par rapport à ma déception du peu de résultat de l’absolute momentum sur le Stoxx 50, notamment en terme de maximum drawdown, il m’a dit que je devrais calculer l’absolute momentum en utilisant les signaux du S&P 500. En effet, il applique cela dans son livre lorsqu’il présente l’absolute momentum sur l’ACWI, en citant une étude qui dit que "the USA leads the world market", dans un sens de prédiction. J’ai donc refait le backtest en me basant sur le S&P pour prendre les signaux d’achat/vente et effectivement les résultats sont bons, le maximum drawdown est divisé de plus d’un tiers par rapport à l’indice.
Cependant, cela me laisse un peu dubitatif. Ces résultats ne sont pas étonnants, puisqu’il a déjà été prouvé que les signaux donnés par le S&P sont bons et permettent d’éviter tous les krachs importants. J’ai vois donc un peu un biais de data mining : on trouve un indice qui donne de bons signaux, en l’occurrence le S&P 500, et on l’applique à toutes sortes d’indices et comme par hasard ça fonctionne, forcément.
Je continue mon enquête…

yademo a écrit :

Pour votre étude GEM sur un indice Européen, il pourrait être sans doute intéressant de le faire sur l’EURO STOXX 600, plus large que le 50 comme le faisait remarquer Fructif.

Oui, je compte le faire, si je trouve les données.

Dernière modification par Golliwogg (24/02/2016 17h41)

Hors ligne

 

#184 24/02/2016 18h12 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   

Vous donnez l’impression de chercher à trouver / montrer que le GEM marche tout le temps, partout.

Pourtant plusieurs intervenants ont déjà montré que l’absolute / dual momentum faisait moins bien qu’un indice unique dans de nombreux cas.

Hors ligne

 

#185 24/02/2016 18h29 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Oui, il y aura des périodes longues de sous-performance …. et il ne faudra pas lâcher l’affaire (genre pendant 10 ans).

Hors ligne

 

#186 24/02/2016 18h49 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

De longues périodes de sous-performances, oui. Mais ce qui m’inquiète un peu c’est que globalement, la sous-performance vient des périodes bull où le modèle lag un peu et les quelques "gros coups" crés par les krachs évités créent la performance. Là, la mauvaise performance du Stoxx 50 absolute momentum, pile dans une période de krachs, est assez mauvais signe, et la période étudiée est quand même longue (28 ans).
Bon, encore une fois, je n’ai pas encore vu de cas où le momentum faisait fondamentalement moins bien que l’indice, alors que ça fait très souvent mieux. Pas grand chose à perdre, donc.

Hors ligne

 

#187 24/02/2016 19h28 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   285 

Comme vous le dites, peu de gros coups et pas mal de petits mauvais coups. Moi ça ne m’a pas inspiré confiance. Mais encore une fois, j’hésite encore.

Hors ligne

 

#188 25/02/2016 15h30 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Merci Golliwogg pour le partage de vos recherches.

Je suis cela de très près. Cela pourrait devenir ma méthode d’investissement dans un proche avenir.

J’ai trouvé ceci sur le web. Cela peut éventuellement  vous aider dans vos réflexions.

dual-momentum back-tests part 1/

Dual Momentum – Back-Tests: Part 2 – Adding Diversification to the Dual Momentum Strategy

Hors ligne

 

#189 26/02/2016 01h44 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   

Merci infiniment de partager autant vos réflexions.

Je trouve le moindre raté sur le max drawdown bien plus inquiétant qu’une sous-performance relative, si on recadre la stratégie qui (sauf erreur) engage le patrimoine tout entier plutôt que la seule allocation de celui-ci investie en action.

Si je cherche une gestion lazy concurrente la plus simple dans sa formulation qui soit, alors elle consisterait à répartir le patrimoine entre une exposition action world à 50%, et monétaire à 50%, avec une transaction marginale pour rééquilibrer tous les mois. La performance du *patrimoine* sur très long terme devrait approcher la moitié de celle du marché action (mais affectée notablement par les frais), tandis que la volatilité (et le max drawdown) serait approximativement réduite de moitié elle aussi, toujours par rapport au marché action.

Lorsque GEM (Stx50) perd si peu de rendement à très long terme, en ayant réduit le MDD de plus de la moitié, les résultats sont bien là, puisque c’est tout le patrimoine qui va bénéficier de ce rendement (ainsi doublé), en ayant conservé le max drawdown d’un patrimoine partiellement exposé au risque action. Par contre tout ce qui peut remettre en question le maintient d’un MDD considérablement réduit est fatal, cela reviendrait à se rendre compte après coup que finalement on était bien exposé aux 100% du risque action, tout en ayant bénéficié d’un rendement dégradé.

Ce qui m’amène à poser la question : considérant la très grande sensibilité de la stratégie aux quelques gros krach ayant ponctués la période (avec ce MDD comme obsession patrimoniale), et le peu de représentativité de l’échantillon utilisé pour le backtest (car même si à échelle humaine, la période peu sembler longue, l’évènement le plus déterminant y est finalement vraiment très rare !) la stratégie elle-même autant que ses paramètres (la période de 12 mois, les indices sélectionnées, la périodicité de 1 mois, et l’arbitrage à 100%) n’a t-elle finalement pas un énorme risque caché de biais du survivant ?

Vu autrement, il s’agit d’équilibrer de manière la plus profitable qui soit, selon un algorithme paramétrable : les quantités de baisses prises/évités, et de hausse prises/ratées, en ajustant une poignée de paramètres pour maximiser le fruit de cette équilibre, mais où dans tous les cas, les deux gros krach 2001/2008 se poseront systématiquement en arbitres majeurs. La stratégie et ses paramètres a alors davantage de chances d’être l’expression des traits les plus communs entre deux krachs consécutifs, plutôt que d’exprimer un trait réellement immuable du marché.

Hors ligne

 

#190 26/02/2016 07h46 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   85 

Bonjour Cortex,

Cortex a écrit :

elle consisterait à répartir le patrimoine entre une exposition action world à 50%, et monétaire à 50%, avec une transaction marginale pour rééquilibrer tous les mois

Pourquoi pas fonds € ? Le monétaire ne rapporte rien. Le fonds € rapporte de 2% à 3,5% nets selon les contrats. Sur 50% ce n’est pas négligeable. Vous avez des AV ayant les deux supports (tracker world, fonds €) sur un même contrat.

Hors ligne

 

#191 26/02/2016 14h18 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   

Je considère les fonds euro comme monétaire, mais c’est un avis qui n’engage que moi.
Dès lors que le capital n’est exposé qu’à la devise, sans ne subir de près ou de loin aucune fluctuation d’une autre classe d’actif obligation/action/immo/mp, pour moi, l’exposition est monétaire, et donc l’investissement doit être considéré comme tel. Peu importe les moyens sous-jacents utilisés par le gestionnaire pour rémunérer le souscripteur.
Les fonds issus des livrets sont eux même structurés jusqu’à être investis en actions (10% je crois) pour en booster le rendement sur la durée. Pourtant on ne prend pas en compte cette part, tout simplement car on n’y est pas réellement exposé.

Hors ligne

 

#192 26/02/2016 14h38 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

Bonjour Cortex,

Vous exprimez des choses simples de façon assez compliquée, je dois dire, notamment en ce qui concerne le rapport rendement/risque smile Mais après relecture, j’ai compris ce que vous vouliez dire. Je suis assez d’accord avec vous sur l’importance du max drawdown et qu’un ratage à ce niveau remet en question l’intérêt de la stratégie. Je suis d’accord aussi sur le fait que l’échantillon est grand en nombre d’années mais petit en nombre de krachs, donc trouver une stratégie qui évite ces quelques krachs peut tenir du biais de data-mining (et non de biais du survivant, comme vous le dites).

Ceci étant dit, il semble que les stratégies de "trend following" comme l’absolute momentum aient été amplement validées, et robustes aux changements de paramètres, bien que ça n’a pas été popularisé dans le monde académique (trop simple, sûrement…). Si la stratégie avait été inventée aujourd’hui, on pourrait en effet craindre au data-mining. Or ce n’est pas le cas, ce type de stratégie existe depuis longtemps et a toujours été confirmée par des données "out-of-sample", que ce soit vers le passé ou vers l’avenir. J’étais en train de lire notamment cette étude, citée par Antonacci dans son livre, sur la preuve de l’efficacité à grande échelle des stratégies de trend following, sur toutes sortes de marchés et de classes d’actifs.

De toutes façons, chercher quelque chose qui marche à chaque fois est illusoire. Il faut juste que ça marche suffisamment souvent pour que, vu le gain à en espérer, l’opération soit profitable (comme au poker). En ce qui me concerne, je me laisse encore un peu de temps pour redéfinir ma stratégie.

______________

Je viens de relire le papier d’Antonacci sur l’absolute momentum, que j’avais lu plus ou moins en diagonale à l’époque sans me rendre compte qu’il y incluait un portefeuille très performant, qu’il appelle "parity portfolio with absolute momentum". C’est un portefeuille à la Mebane Faber : 20% d’actions US, 40% d’obligations (de 2 sortes), 20% d’immobilier, 20% d’or, avec l’absolute momentum qui s’applique à chaque compartiment. Donc aucune alternance, pas de relative momentum. Cela continue d’alimenter ma réflexion.

Dernière modification par Golliwogg (26/02/2016 14h40)

Hors ligne

 

#193 27/02/2016 19h28 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

Suite de ma recherche d’une version assurance vie du modèle GEM (dual momentum). A ce stade, j’hésite entre deux possibilité : dual momentum avec les ETF Nasdaq-100 et Stoxx 50, ou absolute momentum seul avec Nasdaq-100. Je commence par une FAQ virtuelle :

Pourquoi le Nasdaq-100 et pas le S&P 500 ou le MSCI USA ?
- 75% de mon patrimoine actuel est déjà en assurance vie, je vais donc devoir composer avec (or le Nasdaq-100 est le seul ETF valable disponible pour les actions US)
- leurs sharpe ratio semblent plus ou moins équivalents à long terme
- utiliser l’ETF le plus volatil et réduire son levier en mettant une partie en fond euro permet de réduire les frais (l’ETF Nasdaq-100 coûte 0.3% par an, si je fais du 70/30 Nasdaq/fond euro je réduis les frais à 0.21%) et d’augmenter le sharpe (voir plus loin)

Quels supports pour la partie monétaire ?
Le fond euro, quand on y pense, est un support monétaire bonifié, avec un sharpe ratio virtuellement infini. Le fait de réduire le levier afin d’investir une partie en fond euro augmente donc sensiblement le sharpe tout en ne réduisant que modestement le rendement. Utiliser des corporate bonds n’apporte pas grand chose en terme de rendement et réduit le sharpe (par rapport au fond euro). Bien que la pérennité des fonds euro soit mise en question, nous aurions tort de ne pas l’utiliser tant que c’est encore possible. L’apparition de nouveaux fonds euros bonifiés en contrepartie de l’utilisation d’UC me semble une très bonne chose, pour ce type d’investissement.

Qu’en est-il de mes inquiétudes face au comportement du Stoxx 50 avec le modèle GEM ?
Il ressort de l’étude de 2014 d’Antonacci sur l’absolute momentum, que son application sur l’indice EAFE (world ex-US, en gros) n’était pas non plus excellente en terme de gain de sharpe ratio, comparé à l’application sur le MSCI USA, sur diverses obligations, sur l’immobilier, sur l’or… Donc le peu de résultats obtenus avec le Stoxx 50 (assez proche du EAFE) depuis 1988 correspond à un point faible particulier, alors que la stratégie fonctionne très bien dans l’ensemble. A noter que même sur un indice sans tendance comme le Nikkei, l’absolute momentum fonctionne (j’ai testé).

L’absolute momentum sur le S&P 500 ou le Nasdaq-100 semble toujours donner de meilleurs résultats dans mes backtests que GEM. Pourquoi ne pas choisir cette stratégie ?
Mes backtests remontent à 1987 ou 88, depuis cette période, les USA ont largement surperformé, d’où ces résultats. Les graphiques d’Antonacci laissent voir que l’EAFE a fait une flambée spectaculaire entre 1985 et 1988, que je rate dans mes backtests par manque de données. Choisir un dual momentum avec 2 régions du monde, c’est s’ouvrir à la possibilité que la tendance change à nouveau à un moment ou un autre. Mais je vous avoue que je ne suis pas encore totalement décidé sur ce point : l’absolute momentum sur Nasdaq-100, S&P 500 ou MSCI USA, avec levier abaissé par l’utilisation du fond euro (70/30 par exemple), pourrait être très simple et efficient. Et pour le coup, sur ce type de stratégie, on a des backtests jusqu’en 1927 grâce à la bibliothèque de données de Fama/French. En plus, avec l’utilisation du monétaire bonifié qu’est le fond euro, on booste sensiblement les résultats par rapport aux backtests (basés sur du monétaire).

Le Nasdaq-100 a eu un max drawdown gigantesque en 2001 (-81%), ne peut-on pas craindre une récidive ?
Quand on regarde un graphique du S&P et du Nasdaq, on voit que pendant la crise dot.com, le Nasdaq a multiplié momentanément son levier, pour retomber aussi sec juste après. Cette bulle rapidement dégonflée n’a pas occasionné de perte au final, il fallait juste le temps de la traverser (et ne pas investir au plus haut, évidemment). Il n’y a pas tellement de raison de penser que cette particularité se reproduira. C’est pourquoi dans les tableaux qui vont suivre, j’ai aussi inclu le sharpe et le max drawdown après 2002.

Quelques chiffres et graphiques.

Performances et graphiques de GEM Nasdaq/Stoxx 50 comparé à S&P 500/Stoxx 50
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1839_gem_nasdaq_100.png
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1839_gem_sp_100.png
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1839_gem_nasdaq_100_graph.png
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1839_gem_sp_100_graph.png

Comme au-dessus, avec 30% sur fond euro (basé sur les taux historiques du fond Afer)
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1839_gem_nasdaq_70-30_3.png
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1839_gem_sp_70-30_3.png
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1839_gem_nasdaq_70-30_graph.png
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1839_gem_sp_70-30_graph.png

Dernière modification par Golliwogg (27/02/2016 19h31)

Hors ligne

 

#194 28/02/2016 08h29 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   

Bonjour Golliwogg,

Vous êtes très convaincant. Je vais surement adopter une telle approche pour gérer mes AVs.

Toutefois, je continue de percevoir un biais du survivant (éventuellement issu du biais de datamining). L’étude que vous aviez cité ayant encore plus ancrée en moi cette impression. En effet, celle-ci diversifie considérablement ses jeux de paramètres (short/long, time series, classes d’actifs et variété) pour démontrer l’efficacité du suivi de tendance. Le graphique "Exhibit 2" montre alors des écarts type relativement élevés autour de la surperformance moyenne. En choisissant un unique jeu de paramètre au hasard, on peut aussi bien se retrouver sur la surperformance que nettement au-dessus comme très en-dessous. Ce n’est pas très rassurant.

Le jeu de paramètre appliqué pour GEM est beaucoup trop unique et accommodant, c’est ce qui en ferait un survivant. Je tendrais à vouloir le diversifier quitte à perdre en simplicité, en performance mais aussi en risque, notamment pour aussi réduire l’impact des faux signaux et induire plus de progressivité dans les changements d’exposition. Je m’éloigne du GEM original pour mieux le sécuriser :

- Pour le momentum, au lieu d’appliquer une période unique de 12 mois, je compartimenterais pour appliquer 3, 6, 9 et 12 mois,

- Pour le timing, au lieu d’arbitrer tous les mois, je compartimenterais à nouveau pour arbitrer chaque semaine, avec des transactions 4 fois plus faibles donc,

- Pour la variété, au lieu de comparer 3 supports les plus représentatifs US / Non US / Monétaire, je viserais absolument tous les supports disponibles sur le contrat. Par exemple, si le momentum m’incite à basculer sur du Non US, et si ESTX50 et CAC40 sont tous deux disponibles, quoi de plus conforme à la stratégie que de choisir le meilleur des deux selon ce même momentum, pour en faire mon support Non US du moment. Cela revient à comparer directement le momentum de tous les supports.

Soit 16 compartiments qui pourraient tout aussi bien se retrouver concentrés sur un seul support qu’éclatés entre tous ceux de l’AV.

Hors ligne

 

#195 28/02/2016 08h36 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   85 

Bonjour,
Avec le Nasdaq100 vous faites, de facto, un double pari du fait de la composition spécifique de l’indice : poursuite de la hausse des technologies de l’information (57% de l’indice, et en particulier de Apple, Microsoft et Google) et absence de perspective des financières (0% de l’indice).
A suivre !

Hors ligne

 

#196 28/02/2016 15h23 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   71 

Bonjour Cortex,

Cortex a écrit :

Pour le momentum, au lieu d’appliquer une période unique de 12 mois, je compartimenterais pour appliquer 3, 6, 9 et 12 mois,

Avez-vous fait le backtest de la stratégie GEM avec ce changement ?

Amicalement,

R.


Développeur d'outils pour investisseurs : Le Quant 40

Hors ligne

 

#197 28/02/2016 16h44 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

Certains auteurs d’articles sur le momentum utilisent une moyenne de différentes lookback periods pour prendre un signal ; ça ne semble pas changer énormément les choses d’après mes souvenirs. Sinon, j’ai backtesté la compartimentation en 3 portefeuilles avec des lookback periods différentes, par exemple 6, 9, 12 ou 10, 11, 12, me disant que ça réduirait par lissage le nombre de faux signaux. Au final ça n’a vraiment pas changé grand chose non plus.

Hors ligne

 

#198 28/02/2016 18h00 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   

En backtestant plus que grossièrement, en comptant 0.5% de frais par arbitrage, un décalage de 2 jours pour intégrer le lag des AV, j’obtiens des résultats plus que satisfaisants, aussi bien en terme de rendement que de risque, surtout sur l’absolute ESTX500 qui me gênait particulièrement (TRI boosté de 1.5% et MDD à 28.9%).

Le tout n’est pas de tester isolément chaque série, mais d’en combiner les résultats, car toute sur-performance doit contribuer à compenser la sous-performance d’une autre. Cumuler des biais ne revient pas à diversifier, il faut moyenner autant que possible à chaque pas-de-temps, il n’y a que comme ça qu’on lisse les faux signaux. Les séries partagent aussi bien leurs pertes que leurs gains dans le temps, c’est bien ça qui contribue à lisser la capture de la tendance sur la durée.

Pour éprouver davantage le jeu de paramètre, il va falloir rentrer dans de la complexité algorithmique, car ce n’est pas avec Excel que j’arriverais à gérer en réel le moindre système de compartiment ; notamment les prises de décision qui s’annulent mutuellement avec un système de compensation pour diminuer les frais, tout en optimisant les rééquilibrages lorsqu’un support est partagé, pour arriver à maintenir des compartiments de taille analogue. J’ai introduis bien plus de complexité que je ne l’avais anticipé avec ces 16 compartiments.

Hors ligne

 

#199 28/02/2016 23h24 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   43 

Cortex, vous vous trompez sur la définition. Le biais du survivant, c’est le fait qu’il n’y a que ceux qui ont réussi qui sont là pour raconter leur histoire. Là, on parle de data-mining, ou de data-snooping : qu’une lookback period de 3 mois soit moins profitable qu’une de 12 mois, tout le monde peut encore le calculer aujourd’hui. En revanche, je suis d’accord qu’on peut supposer que le 12 mois s’est imposé par data-mining mais qu’il n’a pas d’explication théorique parfaitement satisfaisante. Antonacci m’avait répondu, à une question en rapport aux périodes au-delà de 12 mois :

Antonacci a écrit :

I agree it would be comforting to know why momentum drops off after 12 months. No one has given a good explanation of that. But it is consistent across asset classes and over various time periods. Momentum is in general regarded as an intermediate term anomaly. Mean reversion, the opposite of it, kicks in after 3 years. So it makes sense that there would be a buffer zone in between the two.

Par ailleurs, je suis preneur de vos backtests et je vous passe les miens si vous souhaitez. N’hésitez pas à me MP.

skywalker31, avec la corrélation énorme entre le Nasdaq-100 et le S&P 500, et qui ne fait qu’augmenter, vous pensez que ça change grand chose de savoir quels secteurs sont surreprésentés ? De toutes façons je vais probablement ouvrir une 3e AV pour le dernier quart de mon patrimoine (sûrement Darjeeling) dans laquelle il y a le MSCI USA qui est plus neutre, et ne verser mes prochains apports que sur celle-ci.

Toujours à propos de corrélation, un peu plus haut, tellib posait la question de l’intérêt d’une poche US et ex-US vu leur corrélation. J’avais répondu probablement un peu à côté. Par hasard sur le dernier post du blog d’Antonacci, il répond à cette question :

Antonacci a écrit :

We should take note that the world is now more globally connected than it once was. Many large U.S. corporations derive a large part of their revenue from international operations. Portfolio diversification using U.S. and non-U.S. stocks now has more to do with the strength or weakness of the U.S. dollar than it does with stock market returns. Since it is counterproductive to be both long and short the U.S. dollar, it makes more sense to invest in only U.S. stocks or non-U.S. stocks depending on which is stronger, rather than in both together.

Dernière modification par Golliwogg (28/02/2016 23h43)

Hors ligne

 

#200 29/02/2016 03h06 → Portefeuille financier momentum de Golliwogg (portefeuille)

Membre
Réputation :   

X

Dernière modification par Cortex (19/03/2016 19h26)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech