Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 23/05/2012 20h34 → Actif du plus liquide au moins liquide : diamant, immobilier...

Membre
Réputation :   

Je suis tombé au fil des lectures sur ce graphique :

http://i.imgur.com/dFPig.png

J’ai été surpris de voir que les diamants et les pierres ne sont pas liquides comme le gold mais plutot du meme acabit que l’immobilier.

Quelqu’un a une explication a me donner ? ou bien le gars se trompe au niveau du graphique ?

Cordialement

Dernière modification par ORacle96 (23/05/2012 20h35)

Hors ligne

 

#2 23/05/2012 22h52 → Actif du plus liquide au moins liquide : diamant, immobilier...

Membre
Réputation :   71 

Pas d’erreur dans le graphique. Evaluer la valeur d’une pierre c’est difficile alors qu’une pièce en or peut être changé pratiquement partout sur la planète. Ce point a été évoqué dans cette discussion : L’or est-il en situation de bulle ? (2/12)

Hors ligne

 

#3 23/05/2012 23h01 → Actif du plus liquide au moins liquide : diamant, immobilier...

Membre
Réputation :   143 

J’aurais mis les pierres précieuses à un niveau encore moins liquide que l’immobilier.

Hors ligne

 

#4 23/05/2012 23h22 → Actif du plus liquide au moins liquide : diamant, immobilier...

Membre
Réputation :   

D’accord. C’est compris.

Merci pour vos explications.

Une fois un expert trouvé cependant, les pierres précieuses peuvent etre une sauvegarde de partrimoine comme l’or.

Elle sera certe moins liquide, mais une fois liquider, elle fait barrage à l’inflation tout comme l’or. Elle peut donc etre une valeur refuge.

Je me trompe sur ce point ?

Hors ligne

 

#5 23/05/2012 23h41 → Actif du plus liquide au moins liquide : diamant, immobilier...

Membre
Réputation :   71 

Une fois vendue, une pierre devient normalement du cash et donc une mauvais protection contre l’inflation. Avant de la vendre, c’est un bien tangible donc une protection possible contre l’inflation. A condition de ne pas acheter en haut de cycle. Ceci est valable pour tous les biens évidemment.

Mais le diamant et les pierres ne sont absolument pas comparables à l’or qui a pour beaucoup le statut de monnaie. Et ce depuis la nuit des temps. Et l’illiquidité des pierres fera qu’elles ne seront pas recherchées en période de crise importante contrairement à l’or voir aux autres métaux précieux et notamment à l’argent.

Hors ligne

 

#6 23/05/2012 23h51 → Actif du plus liquide au moins liquide : diamant, immobilier...

Membre
Réputation :   

merci okavongo pour les éclaircissement.

Je connais bien l’histoire de l’or et son marché.

D’ailleurs, il faut vraiment y croire pour ne pas déprimer actuellement avec cette baisse.

Quoi que le prix du Nap reste stable. Merci la prime.

Je pense au fond que dans le cas d’un grand nombre de crédit qui ne seront pas remboursé, une déflation de tous les actifs devrait se produire, or compris. Comme dans ce qui va arriver avec la grèce.

Esperons que je me trompe.

Hors ligne

 

#7 24/05/2012 09h37 → Actif du plus liquide au moins liquide : diamant, immobilier...

Membre
Réputation :   71 

La déflation n’est pas forcément mauvaise pour l’or. En cas de "krach déflationniste" avec panique bancaire, l’or jouera son rôle d’assurance notamment grâce à sa liquidité. En cas de déflation plus progressive les avis sont partagés. Leonard Sartoni se base sur l’exemple de 29 pour dire que l’or devrait progresser. Par contre, Paul Dontigny considère que l’or baisserait fortement.

http://www.objectifeco.com/bourse/matie … ationniste
http://www.ipdj.net/2012/05/15/la-visio … deflation/

Quand au cours actuel de l’or, je le vois plutôt comme une opportunité, notamment pour les minières. C’est dans les moments de déprime du marché que se font les bonnes affaires. C’est aussi lors des phase de contact avec les moyennes mobiles de long terme que les risques de baisse sont les plus faibles. Quelques graphiques pour illustrer cela : http://blog.crottaz-finance.ch/?p=9526

A chacun de se forger une opinion.

Hors ligne

 

#8 24/05/2012 21h25 → Actif du plus liquide au moins liquide : diamant, immobilier...

Membre
Réputation :   17 

J’ai du mal à voir, dans une lente déflation à la japonaise par exemple comment l’or pourrait ne pas se dévaluer, plus précisément conserver sa valeur en euros constante (donc, baisser en euros courants, ce qui le rendrait moins attrayant que le cash).

Pour un krach déflationniste, c’est effectivement autre chose et je conçois très bien l’utilité de l’or dans ce contexte.

Hors ligne

 

#9 01/12/2012 11h46 → Actif du plus liquide au moins liquide : diamant, immobilier...

Membre
Réputation :   17 

Exotique Alternatif  La philatélie

Autrefois on pouvait voir des échoppes lesquelles vendaient à prix d or des timbres postes :
Certains, rares  ont conservé une grande valeur , d autres sont plus abordables
J ai vu aboutir en Suisse ce genre de produits : bien moins risqués que des lingots et facilement à l abri du fisc -
Il existe des sites de ventes aux enchères dont les transactions atteignent des chiffres qui feraient pâlir d envie certains  vendeurs  de tableaux
David Feldman | Ventes aux enchères de timbres

Extraits d autres sites  web pour donner une idée de produits :

Le 3 skilling banco de Suède de 1856
Il été acheté 2,2 millions de dollars soit environ 1 811 100 € ! le 8 Novembre 1996 dans une vente aux enchères en Suisse.
C’est la couleur jaune qui fait sa rareté. Normalement il aurait dû être bleu-verdâtre (ceux-ci côtent tout de même 60000 F neufs au au catalogue Yvert et Tellier).

Le One cent magenta
Il fut émis en 1856 en guyane britannique, lors de l’envoi, le navire fait naufrage et la colonie britannique n’a plus de 4cents . On fabrique alors sur place des timbres provisoires de 4 (four, en anglais ) cents. Mais une erreur sur le cliché fait apparaitre "one cent". Quelques timbrs sont imprimés avec l’erreur. Tous ces timbres vont disparaître sauf un. Un écolier de la colonie britannique, le découvre dans une malle de grenier en 1873. Il sera vendu plusieurs fois par des collectionneurs passionnés, riches et puissants.
Les timbres les plus rares de France
Le 1 fr vermillon
Il côte 61 000 € neuf. Il fut émis le 2 janvier 1849 et a servi à l’affranchissement des lettres de 15 à 100 g. Quand la Poste le premier décembre 1849 décide d’émettre le 40 c orange, elle demande, pour éviter une confusion, le retour de 122 398 exemplaires imprimés qui seront brûlés !
1 centime en 1880 = 13 mille euros aujourd’hui !
……
[b]lui vaut quelques 13000 € .Il [/b]s’agit là encore d’un problème d’encre : en Juillet 1883, l’impression des timbres qui était assurée par la Banque de France est transférée à l’Administration des Postes. L’Etat rachète le matériel, mais les premiers imprimeurs ne font pas correctement le mélange des encres. [b]  etc

Dernière modification par Swx (01/12/2012 12h04)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech