Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 20/03/2013 23h02 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Banni
Réputation :   11 

toudoucement a écrit :

à la différence que là c’est du vivant .Je parle de dilution du risque d’un point de vue sanitaire,humain,climatique…

rien à voir avec une SPCI comparé à un bien immo en direct.

celà dit les vaches vaut mieux les avoir en photo qu’en pension ;-)

ok ; pour mon post la comparaison avec la scpi vs en direct s’arretait au partage du risque, quelle qu en soit la nature (i.e. louer 10 vaches a un seul exploitant comporte plus de risques que de louer 1 vache a chacun des 10 exploitants).

Dernière modification par goiz (20/03/2013 23h13)

Hors ligne

 

#52 21/03/2013 00h18 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   11 

J’apprends que les vaches s’achètent (et se revendent) autour de 1400 euros cette année. J’ai acheté mes premières il y a 4 ans, entre 1200 et 1300 euros. La revalorisation est donc assez correcte, à laquelle il faut ajouter une rentabilité annuelle comprise entre 4 et 5% (option "croît"). J’inclus aussi un déficit agricole non négligeable du fait de l’amortissement (-500 euros environ l’année dernière, à déduire de l’assiette de l’IR), un petit "effet de levier" lié au fait que j’ai acheté une vingtaine de vaches à crédit il y a 2 ans (prêt perso à 2,8% sur 8 ans), et le fait que la plus value à la revente du pool n’est pas imposable après 5 ans (j’aimerais confirmation sur ce point). Je dois avoir environ 37 têtes, soit un peu plus de 51000 euros. J’envisage de racheter quelques vaches à crédit cette année, ou comptant à échéance 3-4 ans. Au final, je n’ai pas calculé mon "TRI" net d’impôts, mais j’imagine qu’il doit être compris entre 6 et 7 % ; ça me va ;-)

Dernière modification par fredagro (21/03/2013 00h20)

Hors ligne

 

#53 01/09/2013 12h25 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   -4 

Bonjour,

L’idéal pour alimenter ce sujet de discussion serait de faire un tableau détaillé de ton investissement pour savoir combien ça t’a coûté et ce que tu as gagné avec.

Cordialement

Hors ligne

 

#54 06/09/2013 09h41 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   

@fredagro
Je suis aussi interessé par ton investissement détaillé!
J’ai personnellement acheté 5 vaches en 2012 et 5 en 2013.

Hors ligne

 

#55 27/09/2013 20h09 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   

Merci à Shagrath, fredagro, poluytrez, etc… pour votre partage d’info.

1// Dans le mode opératoire d’achat, il est indiqué nulle part le choix entre les deux options:
Mise en vente annuelle
Option croissance du troupeau
D’après ce qu’a indiqué Shagrath en début de fil, il s’agit d’un choix annuel.
Ce qui oblige l’acheteur a etre vigilent chaque année , car si l’acheteur ne se manifeste pas, j’ai bien peur que l’option ‘croissance du troupeau’ s’applique par défaut.

2// Comme pour l’investissement forestier on retrouve les 125€ de droits d’enregistrement pour le Trésor Public :->

3// Le prix d’une vache est actuellement (septembre 2013) de 1480€
Connaissez-vous la périodicité de changement du prix d’un vache ‘Elevage et Patrimoine’ (année, trimestre,…) ?

4// Le ‘Contrat de Délégation de Gestion’ est explicite en cas de sortie des capitaux:
- vente en fonction des demandes
- passé 6 mois si rien, mise en vente sur le marché des éleveurs
- passé 5 mois si rien, sur instruction du propriétaire, vente en boucherie au cours du moment.
Comme l’or physique, avant de rentrer en masse sur ce type d’investissement, il vaut mieux avoir vécu une sortie. Si vous avez expérimenté un désinvestissement i.e. la vente d’une vache (ne pas confondre avec l’option ‘Mise en vente annuelle’) ce serait intéressant de partager sur la mise en pratique.

5// Ne pas blâmer ce type de SA pour leur communication sobre, car si la législation est la même que celle des Forestières, les sociétés agricoles n’auraient pas le droit de faire appel public à l’épargne, en clair pas le droit de faire de la pub et du démarchage ?

6/ Comme mentionné par un intervenant sur ce fil. Quid de l’arrêt des subventions de Bruxelles sur l’élevage, si cela se produit un jour, l’€ comme toutes monnaies fiduciaires ne sera pas éternel. Les mauvaises langues disent que les agriculteurs en France sont des sortes de fonctionnaire de Bruxelles. Je n’ai aucune information et opinion sur le sujet.

7/ Aucune garantie que ce lait soit certifié AB.

Cordialement

Hors ligne

 

#56 27/09/2013 20h43 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   143 

Super_Pognon a écrit :

J’avais fait des recherches sur ce type d’investissement il y a quelques années.

Ils revendiquent une existence de plus de 30 ans, ainsi je leur ai demandé par écrit les historiques de leurs performances sur 30 ans, aucune réponse de leur part (mis à part l’envoi du formulaire de souscription à mon domicile…).

Merci du témoignage.

Je n’ai pas fait le pas, car n’ayant pas eu l’information demandée (historique). Quelqu’un a réussi à l’avoir ?

Hors ligne

 

#57 27/09/2013 21h59 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
Je gère pour une société de conseil un portefeuille d’une centaine d’exploitations laitières, et vous remercie pour ce fil de discussion intéressant. Je suis en train de prendre connaissance des infos.

A priori je suis plutôt sceptique car la rentabilité potentiellement affichée est vraiment en décalage avec la rentabilité moyenne de nos exploitations (tout du moins en France). Et du coup ce qui est bien pour l’investisseur peut être une arnaque pour l’agriculteur.

Aujourd’hui il n’y a absolument aucun intérêt pour l’agriculteur en tant que tel; le cheptel dans une exploitation c’est du productif qui rapporte. Effectivement les vaches se vendent plutôt bien en ce moment et c’est tant mieux, mais attention les fluctuations de prix sont fortes et les aléas (pertes, baisse fertilité…) sont très présents. Je ne parle pas du risque vis à vis des primes qui pourraient aller à la baisse….Je vous incite à aller voir les simulations de l’impact de la prochaine PAC sur le site du ministère de l’agriculture pour l’élevage laitier en France: Positif pour le lait système herbe, Négatif pour le lait système maïs…(le scénario 3bis à ma faveur)

http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/Doss … 81d57e.pdf

Personnellement je pourrais à la limite être tenté malgré les risques que je considère très élevé, mais faire croire comme j’ai vu sur certains sites que c’est un placement éthique c’est vraiment abusé, c’est tout le contraire justement.

Hors ligne

 

#58 30/09/2013 23h54 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   39 

nyko a écrit :

Bonjour,
Je gère pour une société de conseil un portefeuille d’une centaine d’exploitations laitières, et vous remercie pour ce fil de discussion intéressant. Je suis en train de prendre connaissance des infos.

A priori je suis plutôt sceptique car la rentabilité potentiellement affichée est vraiment en décalage avec la rentabilité moyenne de nos exploitations (tout du moins en France). Et du coup ce qui est bien pour l’investisseur peut être une arnaque pour l’agriculteur.

Aujourd’hui il n’y a absolument aucun intérêt pour l’agriculteur en tant que tel; le cheptel dans une exploitation c’est du productif qui rapporte. Effectivement les vaches se vendent plutôt bien en ce moment et c’est tant mieux, mais attention les fluctuations de prix sont fortes et les aléas (pertes, baisse fertilité…) sont très présents. Je ne parle pas du risque vis à vis des primes qui pourraient aller à la baisse….Je vous incite à aller voir les simulations de l’impact de la prochaine PAC sur le site du ministère de l’agriculture pour l’élevage laitier en France: Positif pour le lait système herbe, Négatif pour le lait système maïs…(le scénario 3bis à ma faveur)

http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/Doss … 81d57e.pdf

Personnellement je pourrais à la limite être tenté malgré les risques que je considère très élevé, mais faire croire comme j’ai vu sur certains sites que c’est un placement éthique c’est vraiment abusé, c’est tout le contraire justement.

D’après ce que j’en sais(en ma qualité d’ancien producteur laitier) certains se retrouvent acculés par les dettes sans possibilité d’obtenir une consolidation.La vente du troupeau permet parfois de récupérer un peu de tresorerie.Les sociétés proporétaires(comme gestel) assurent un suivi technique qui doit permettre d’améliorer les résultats.
L’avenir de la PAC n’a pas vraiment d’incidence sur la production globale(Il y’aura des perdants et des gagnants,les fermes vont se restructurer mais le nombre de vaches  dépendra plus de la demande des industriels que de la réforme de la PAC).


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#59 09/02/2014 20h30 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   11 

Toutdoucement, je partage votre analyse.

Je viens d’obtenir un ligne de crédit de 20700 euros (prêt conso sur 8 ans à taux fixe 2,5% + assurance) pour acheter une cohorte constituée d’une dizaine de vaches (j’en possède désormais une cinquantaine ; ce sera mon dernier achat je pense…) et une petite ligne de SCPI NOVAPIERRE ALLEMAGNE (voir file de discussion consacrée).

Dernière modification par fredagro (09/02/2014 20h33)

Hors ligne

 

#60 09/02/2014 21h15 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   

Bonjour Fred,
Pourriez-vous nous en dire plus sur la banque qui offre 2,5% sur 8 ans en prêt personnel ?

Merci !

Hors ligne

 

#61 10/02/2014 21h04 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   16 

2.5% sur 8 ans?
Je suis curieux aussi

Hors ligne

 

#62 10/02/2014 21h35 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   11 

C’est à la BNP (gestion privée).

Hors ligne

 

#63 20/03/2014 17h24 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je suis intéressé par ce placement et j’ai contacté l’AFIC.

Toutefois, je suis assez surpris du coût annoncé d’une vache : 1630 € en mars 2014

Cela me paraît élevé par rapport aux valeurs que j’ai pu lire pour les années précédentes.

Qu’en pensez-vous ?

Pouvez-vous me dire le nombre de vaches que vous avez achetées, à quelle date et surtout à quel prix ? De manière à pouvoir faire un historique de la valeur d’une vache

Merci pour votre aide

Alex

Hors ligne

 

#64 21/03/2014 10h06 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   158 

Bonjour,

Voici la valeur moyenne de la part de cheptel en location (avant frais de vente) en Prim’Holstein des dix dernières années:

03/2004   : 913 €
03/2005   : 967 €
03/2006   : 983 €
03/2007   : 978 €
03/2008   : 1031 €
03/2009   : 1064 €   / valeur boucherie 31/12/2009 678€ / Prix d’achat payé 1250 € 
03/2010   : 1041 €   / valeur boucherie 31/12/2013 694€ /
03/2011   : 1050 €   / valeur boucherie 31/12/2013 755€ /
03/2012   : 1068 €   / valeur boucherie 31/12/2013 803€ /
03/2013   : 1126 €   / valeur boucherie 31/12/2013 846€ /
03/2014   : ?€          /         ?€                                       / Prix d’achat payé 1630 € 
Var. 09/13: +5.83% / +25%                                          / ??
Var. 09/14:      ?%   /     ?%                                          / +30.4%
Source : AFIC

En effet le prix des vaches a bien augmenté depuis 2009 (+30%).

Hors ligne

 

#65 21/03/2014 21h23 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   

autodidacte35 a écrit :

Bonjour,

Je suis intéressé par ce placement et j’ai contacté l’AFIC.

Toutefois, je suis assez surpris du coût annoncé d’une vache : 1630 € en mars 2014

Cela me paraît élevé par rapport aux valeurs que j’ai pu lire pour les années précédentes.

Qu’en pensez-vous ?

Pouvez-vous me dire le nombre de vaches que vous avez achetées, à quelle date et surtout à quel prix ? De manière à pouvoir faire un historique de la valeur d’une vache

Merci pour votre aide

Alex

Bonjour,

J’ai acheté des animaux via l’AFIC en septembre 2010 au prix de 1296€ / bête.
En fait le prix des animaux est assez fortement corrélé à la conjoncture de l’élevage laitier.
Quand le lait est "bien payé" les éleveurs sont plus enclin à payer plus cher pour avoir une vache de plus…
(et actuellement la conjoncture est plutôt favorable en élevage laitier ces derniers mois)
Fiscalement, depuis mon investissement, je déclare chaque année un déficit agricole reportable sur mon revenu global (déficit lié à l’amortissement des animaux) alors que mon cheptel augmente grace à la capitalisation du croit de cheptel. Je n’ai pas encore suffisamment de recul pour donner une rentabilité fiable. Néanmoins le chiffre de 4% indiqué sur le site de l’AFIC me semble réaliste au vu des premières années.

Dernière modification par Gentleman Grower (21/03/2014 21h24)

Hors ligne

 

#66 21/03/2014 22h13 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   11 

Bonjour,
Je suis très surpris par le prix que vous annoncez pour 2014 : 1630 euros. Je pense qu’il s’agit d’une erreur (à vérifier). Etes-vous certains qu’il ne s’agit pas plutôt de 1360 euros, comme fin 2013 ? Pour rappel, je possède 51 vaches : les premières achetées au comptant 1296 euros en 2009, les dernières achetées à crédit 1360 euros fin 2013.

Dernière modification par fredagro (21/03/2014 22h15)

Hors ligne

 

#67 22/03/2014 00h31 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   82 

Que se passe t’il si une vache décède pour votre investissement (maladie, blessure etc). Y a t’il une sorte d’assurance quelconque?

Hors ligne

 

#68 22/03/2014 10h33 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   11 

En pratique je possède des parts du cheptel global correspondant à environ 51 vaches, mais ce ne sont pas 51 vaches identifiées (les unes meurent, les autres naissent…). Pour être plus précis, je suis propriétaire d’une cohorte de vaches, incluant des vaches en production (dont l’âge reste le même du fait du renouvellement du troupeau) et de veaux et génisses de 0  à 3 ans qui seront progressivement amenées en stade de la production. Je confirme qu’au final, le croît biologique annuel destiné à l’accroissement du troupeau (dont dispose le propriétaire) est compris entre 4 et 4,3 %.
Pour répondre à la seconde partie de votre question, chaque troupeau est inscrit au registre zootechnique, assuré (il me semble), et doit être suivi sur les aspects sanitaires (comme chez la plupart des éleveurs).

Dernière modification par fredagro (22/03/2014 10h39)

Hors ligne

 

#69 30/03/2014 15h36 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   

fredagro a écrit :

Bonjour,
Je suis très surpris par le prix que vous annoncez pour 2014 : 1630 euros. Je pense qu’il s’agit d’une erreur (à vérifier). Etes-vous certains qu’il ne s’agit pas plutôt de 1360 euros, comme fin 2013 ? Pour rappel, je possède 51 vaches : les premières achetées au comptant 1296 euros en 2009, les dernières achetées à crédit 1360 euros fin 2013.

Bonjour,

J’ai vérifié dans la documentation et on me demande bien 1630 € par vache. Je suis moi aussi surpris …

Peut-être que le prix des vaches est actualisé au 1er janvier, d’où l’écart entre fin 2013 et début 2014, mais l’écart reste malgré tout important

Hors ligne

 

#70 30/03/2014 16h39 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   

oh la vache !

Hors ligne

 

#71 31/03/2014 21h26 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   11 

J’ai finalement appelé Elevage & Patrimoine aujourd’hui et on m’a confirmé que le prix d’achat début 2014 était bien de 1630 euros, contre 1360 euros quelques mois auparavant. Il est vrai que le prix de vente des génisses a fortement augmenté en fin d’année 2013 (cf. sites de vente, cotations et forums agricoles) ; rien de surprenant à ce que cela soit répercuté. Mais jusqu’alors les prix n’avaient pas autant fluctué. Forcément je ne regrette pas mon (dernier) achat fin 2013 d’une dizaine de bêtes. J’hésitais alors entre faire cet achat à crédit… et attendre 6 à 8 mois d’avoir une rentrée de trésorerie suffisante pour payer comptant.

Dernière modification par fredagro (31/03/2014 21h29)

Hors ligne

 

#72 08/04/2014 16h21 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   

Merci à tous pour vos échanges trés pédagogiques pour moi.

Je confirme avoir repris de nouvelles génisses au prix de 1630€ en janvier 2014, pour compléter mon troupeau.
Ce qui me fait penser à une citation de Voltaire :
‘Une monnaie papier, basée sur la seule confiance du gouvernement qui l’imprime, finit toujours par retourner à sa valeur intrinsèque, c’est-à-dire zéro’

En clair c’est d’avantage l’€ qui perd de sa valeur que celle des vaches qui augmente.

Fredagro, tu es le bienvenu si tu veux partager qq sites de vente, cotations et forums agricoles, car j’ai du mal à m’y retrouver. C’est plus facile d’avoir des repères pour le monde du diamant, des parkings, des Foncières Forestières, de l’argent métal, des FCPI Capital Risque, etc… par exemple.
Les réf. du prix des vaches pour moi c’est encore le flou artistique.

Mes premiers achats de génisse datant de 2013, je me suis fait connaitre à mon SIE (Service Impôt Entreprise) et le mois de mai approchant, j’attends le formulaire ‘d’Elevage et Patrimoine’  pour ma première déclaration.

Fiscalement, quand tu mentionnes un déficit agricole non négligeable du fait de l’amortissement:
-500 euros environs, à déduire de l’assiette de l’Impôt sur le Revenu, cela signifie-t-il que pour une cinquantaine de vaches, si ta tranche d’imposition la plus haute est de 30%
500 * 0.3 = 150
le ministère de Bercy te dispense de 150€ environ chaque année ? Correct ?

Savez-vous combien d’années, après une acquisition de génisse, dure ce ‘déficit agricole’ (amortissement des animaux) reportable sur le revenu global  ?

PS : Elevage et Patrimoine m’ont expliqué au phone qu’il fallait attendre 3 ans, avant de choisir entre:
- croit de cheptel
ou
- recevoir le produit de l’épargne sur un compte.
Donc pas de revenu avant trois ans.

A+

Hors ligne

 

#73 08/04/2014 16h51 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Modérateur
Réputation :   1084 

Vous me semblez faire une petite confusion. Si votre citation de Voltaire peut s’appliquer à la plupart des monnaies au monde, dans le cas de l’Euro, force est de constater que cette monnaie n’est pas imprimée par un gouvernement, ni basée sur la seule confiance d’un gouvernement, mais sur la BCE dont les statuts prévoient un certain degré d’indépendance vis à vis de tous les gouvernements de la zone €uro. Les statuts de la BCE ont certaines caractéristiques qui peuvent être vues comme des inconvénients, mais au moins ils évitent que la BCE ne soit formellement dans la main d’un seul gouvernement (même si dans la réalité, si actuellement le gouvernement allemand décidait de lacher l’€uro, il y aurait des "conséquences"…).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#74 08/04/2014 17h13 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   38 

Et puis de façon générale, tout est question d’offre et de demande, même pour le prix des vaches. Le prix est la valeur auquel le vendeur est prêt à vendre et l’acheteur prêt à payer (c’est trivial mais c’est bon de le rappeler) donc la phrase

stagflation a écrit :

En clair c’est d’avantage l’€ qui perd de sa valeur que celle des vaches qui augmente.

est un raccourci dangereux…  surtout que si on pousse la logique, alors le prix de la vache en euros constant n’a finalement pas augmenté :-)

Hors ligne

 

#75 23/04/2014 09h31 → Cheptel laitier : investir dans les vaches laitières ! (vaches laitières)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Au vu de l’émission passée sur France 3 cette semaine, il est probable que l’AFIC reçoive de nombreuses demandes de renseignements, surtout en annonçant un rendement à 4 voire 5% !

Pour ma part je me suis constitué un portefeuille de SCPI et je cherche une diversification sur d’autres supports hors circuits financiers et le cheptel peut être ce support là mais il ne me semble pas très "liquide" si on veut en sortir. Avez-vous un retour d’expériences en ce domaine ?

L’autre intérêt est qu’il peut être financé par des prêts (existe-t-il des prêts spécifiques réservés au monde agricole pour ce type d’investissement ?) et qu’une partir de l’investissement est amortissable et génère une décote sur ses autres revenus (pouvez-vous indiquer comment se calcule et se déclare cette décote SVP ?).

Merci pour ce fil de discussion fort intéressant sur un placement "exotique" près de chez nous !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech