Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #101 25/07/2020 05h31

Membre
Réputation :   7  

Obible, oui tout à fait c’est le cas sur le premier (75% sur des ETF Equity + cash). La somme ici est "négligeable" par rapport à ce que j’ai chez eux avec la holding. D’ou le "on se prend pas la tête, on nanti le PEA sans s’embêter", j’ai été aussi étonné que vous.


J'apprends tous les jours.

Hors ligne Hors ligne

 

#102 25/07/2020 08h56

Membre
Réputation :   0  

Shackleton, le 13/04/2020 a écrit :

Bluegrass a écrit :

Oui, c’était ce sujet:
(4/4) Avance sur Titres Boursorama (crédit lombard à 1,25%) pour acheter des actions ?

En fait, j’avais compris qu’en ce moment, les ETF n’étaient pas acceptés pour le nantissement concernant une AST (uniquement les titres vifs).

Bien dommage et allez savoir pourquoi…?
Un ETF World ou CAC40 me semblent plus sûr (diversifiés) qu’un titre vif.

OK pour moi les ETF (une banque me propose 100% de la valo, l’autre 50%).

Certainement pour la diversification mais imaginez si l’emetteur fait faillite ?! un titre comme safran/vinci reste pour moi bien plus solide qu’un emeteur d’ETF.

Hors ligne Hors ligne

 

#103 20/08/2020 19h40

Membre
Réputation :   2  

Bonjour,

Je me permets de rouvrir ce sujet, je m’y perds un peu.

J’ai entendu comme vous que certains établissements suisse, avec bureau en France font des crédit lombards longue durée de 5 ans renouvelable plusieurs fois, avec un taux Euribor +1% contre des titres nantis, mais à savoir 50/60% des avoirs en obligations. Par ailleurs, cela nécessite un patrimoine conséquent, cela va sans dire.

Pour ma part, je suis à la recherche de ce type de prêt contre nantissement, et suis éparpillé, dans de trop nombreux établissements, mais serez prêt à faire un changement conséquent, si je trouve chaussure à mon pieds pour obtenir ce type de prêt, mais je parle bien d’une durée extra-longue, pas de 3 ans renouvelable une fois. Savez-vous si quelque chose de similaire à l’offre ci-dessus existe en format "light" sur titres vifs, soit via PEA ou CTO sur une durée relativement longue.

Je comprends qu’il y a régulièrement une offre chez Boursorama sur une AV mais pour une durée de 3 ans maximum, ou une offre Spirit, d’après les autres postes. Par ailleurs, je ne suis pas sûr de suivre, l’avance sur titre et chez quel broker, et avec quelle limite.

Pouvez-vous m’éclaircir la situation, auquel cela serait extrêmement intéressant, si l’on se parle d’une longue durée.

J’ai déjà posé la question à BforBank (Groupe Crédit Agricole), ils ne le font pas.

Cordialement,

Dernière modification par Bobinv (20/08/2020 19h47)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #104 20/08/2020 20h27

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   414  

Il y a plusieurs type de "Lombard" :

- l’avance sur titres, c’est à dire que vous nantissez vos titres et la banque vous accorde un crédit d’un montant égal à X% de la valeur du portefeuille nanti. Dans ce cas la banque vous verse les fonds et vous avez X années pour rembourser.

- une "investment line", c’est à dire qu’on vous donne accès à une ligne de crédit qui correspond à X% de la valeur de votre portefeuille, libre à vous de l’utiliser ou non.
Dans ce cas c’est une sorte de découvert autorisé sans limite dans le temps, vous versez des intérêts uniquement sur les fonds utilisés.

Les banques qui font ce genre de financement sont certaines banques au Luxembourg et en Suisse ( dans ce cas je dirai que le ticket d’entrée est aux alentours de 250ke ) ou les filiales "banque privée" en France de la SG, CIC, Crédit Agricole ( d’après les retours sur le forum ).

Dernière modification par Oblible (20/08/2020 20h29)


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#105 20/08/2020 21h57

Membre
Réputation :   2  

Merci, donc on exclu directement les banques en ligne de ce type de financement, même si elles sont des filiales des grands groupes bancaires. Pour les banques suisses ou luxembourgeoise, le retour que j’en ai et qu’elles vous obligent à mettre l’essentiel en obligations, plus des frais de gestion et une performance contestable qui vous prive d’un potentiel de gain important sur votre portefeuille, toutefois la contrepartie est en effet une importante ligne de crédit dans une longue durée.

Maintenant, si je peux obtenir un prêt complémentaire ou une avance et que je dois le transférer en banque privée SG, CA, etc… pourquoi pas si cela me permet de tirer une ligne de crédit ou une avance plus conséquente, en complément d’un crédit immobilier, pour dépasser la barre des 33%, si votre reste à vivre ou capital le permet. Cela dépend bien entendu de la situation personnelle de chacun.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #106 20/08/2020 22h45

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   414  

Tout dépend de votre objectif et de la taille de votre portefeuille smile


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#107 20/08/2020 23h01

Membre
Réputation :   2  

Le portefeuille est conséquent, mais j’ai perdu confiance dans la performance des grandes banques, y compris les grands gestionnaires suisse. Pour paraphraser certains ici, un ETF fait mieux que la plupart des gestionnaires pour gens très fortunés.

Mon objectif:
- M’affranchir de la règle des 33% pour un gros emprunt immobilier à venir en faisant un prêt complémentaire indexé sur mes avoirs, reste à savoir avec qui… La banque traditionnelle de réseau est déjà plus ou moins OK, mais il me semble aussi opportun d’utiliser la performance de mes portefeuilles boursiers pour obtenir un prêt complémentaire sur 15/20 ans, quitte à financer avec mes revenus du travail, car notre reste à vivre reste correct et croissant.
De plus, de ce que j’ai compris, mon taux d’emprunt serait aussi finalement plus intéressant à emprunter une partie en crédit immobilier classique, et une autre ligne de crédit sur mes avoirs, car les taux ne volent pas haut non plus dans ce cas, même si cela n’est pas mon but premier.
Le but n’est pas de m’endetter outre-mesure, mais d’augmenter un peu ma capacité d’emprunt, en utilisant le levier de mes avoirs financiers, cela sur une durée longue. Bref, accélérer mon "devenir rentier", en utilisant pleinement mon patrimoine, et non seulement nos revenus de travail.
Toutefois, si on me dit que la contrepartie, c’est de tout mettre en obligations, avec un taux de rendement presque négatif, je préfère revoir l’ambition de mon projet immobilier. Vous l’aurez compris, je n’ai pas envie de vendre mes actifs financiers, mais de m’en servir comme levier, tout en restant dans le domaine du raisonnable, et si j’ai un accident de la vie, et bien je vendrai ceux-ci tout simplement.

Dernière modification par Bobinv (20/08/2020 23h04)

Hors ligne Hors ligne

 

#108 20/08/2020 23h16

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   414  

Il faut toujours éviter les produits packagés, la gestion pilotée, les mandats … et toutes ces "arnaques".

L’idéal serait de démarcher les banques en disant : voici mon portefeuille, combien est ce que vous m’offrez comme ligne de crédit, au moins les choses seront claires et ils seront moins tentés de vous fourguer des produits maison bourrés de frais.

Pour vous donner une idée sur les chiffres actuels :
- le taux proposé par les banques est de l’ordre 1% ( c’est 1% + Euribor mais celui-ci est négatif et compte donc pour 0 )
- pour les actions de grandes sociétés et qui sont liquides, ils proposent une ligne de crédit de 50% de la valeur de celles-ci
- pour les obligations notées "Investment Grade", ils proposent entre 50% et 75% et vont jusqu’à 90% pour des obligations d’état AAA ( mais ces obligations sont trop chères et leur rendement est négatif )

Dernière modification par Oblible (20/08/2020 23h17)


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#109 20/08/2020 23h31

Membre
Réputation :   2  

Merci. Un courtier (qui probablement prêchait pour sa paroisse), m’a confirmé le taux que vous m’avez dit:
Euribor + 1%, mais à condition de tout mettre en obligations ou presque.

En effet, si une banque privée (m’autorise à continuer en gestion directe), donc sans nantissement, je serai d’accord pour faire des concessions sur les frais associés. Si je vous suis, j’appelle n’importe quelle banque privée d’un grand réseau (aucune banque en ligne n’accepte cela, sauf si vous avez un nom à partager ?), et si je leur amène un beau PEA par exemple et probablement la domiciliation de mes revenus, ils seront d’accord pour me tirer une grosse ligne, ce qui serait intéressant comme compromis et complément dans mon cas.

Dernière modification par Bobinv (21/08/2020 00h01)

Hors ligne Hors ligne

 

#110 20/08/2020 23h44

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   414  

Aucune banque en ligne ne le fait ( sauf l’avance sur titres de Boursorama qui est en réalité un crédit sur 3 ans ).
Pour les banques privées, il faut contacter celles de votre région et discuter de votre projet.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #111 24/08/2020 15h23

Membre
Réputation :   51  

Je rebondis sur ce qu’a dit Oblible: obtenir un crédit in fine au delà de de 5 ans est assez difficile mais pas impossible. 5 ans constitue la norme, avec un financement à taux variable.
Il est cependant possible d’obtenir des financements sur 10 ans (voir 15 sur de beaux dossiers) avec éventuellement un taux fixe. Cela permet de "locker" son coût de financement sur une longue période.
Les taux de LTV indiqués plus hauts sont exacts (plutôt 60% pour des actions).
En ce qui concerne le Luxembourg les tickets d’entrée sont effectivement élevés sur des longues durées.
Les politiques de financement des banque luxembourgeoises varient souvent dans le temps, un peu en fonction de l’état de leur bilan. Le mieux disant de 2019 n’est pas forcément celui de 2020 et chaque dossier est appréhendé au cas par cas.

Hors ligne Hors ligne

 

#112 14/09/2020 12h57

Membre
Réputation :   9  

Bonjour,

Les données de ma banque (grand réseau classique, pas de banque privée) :  crédit lombard disponible sous forme de ligne de crédit (où on ne paye des intérêts que sur ce qu’on utilise quand on le tire) gagée sur une assurance-vie dans leurs comptes (normalement faisable aussi avec un PEA ou un CTO).
Le montant minimum est de 75k€ (et une assurance-vie à 75k€ ne suffit pas si elle est investie à moitié en supports financiers - je vous tiendrai informé si j’ai l’information du pourcentage de marge retenu). La durée est d’un an renouvelable tacitement.

Avant toute négociation, pour 75k€, le taux du crédit lombard prêté par la banque mais garanti par l’assurance-vie est de 1,5% et les frais de dossier de 300€ (réduits spontanément à 150€).
Une avance de l’assureur serait à 3,5% (probablement un peu négociables). C’est un bon point, il me semble, pour les assurance-vie bancaires par rapport aux assurance-vie de courtiers en ligne : les banques peuvent prêter à taux beaucoup plus intéressant que les assureurs.

Dans le discours commercial l’utilisation se fait comme un découvert dans un compte courant, sauf qu’il n’y a pas d’obligation de rembourser sous 15 jours : l’intérêt est qu’une fois la ligne de crédit mise en place, l’argent est disponible immédiatement au besoin, mais ne coûte rien (hormis les frais de dossier initiaux) en attendant.

Le taux n’est pas très bon par rapport à Boursorama ou aux Euribor + 1% dont vous parlez ci-dessus, j’imagine que c’est lié au faible montant ? Qu’en pensez-vous ?

Dernière modification par kihv (14/09/2020 17h56)

Hors ligne Hors ligne

 

#113 14/09/2020 15h23

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   414  

J’ai bien lu 3,5% comme taux auquel ils vous prêtent ?


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#114 14/09/2020 16h08

Membre
Réputation :   42  

Bonjour KIHV,

Je ne pense pas que ce soit lié aux montants,pour rappel,l’avance sur titres boursorama est disponible dès 20 000 € d’avoirs en CTO , PEA  ou assurance vie.

Il y a peut-être tout de même des avantages à prendre un lombard en banque de réseau…

Chez Bourso:
* Impossible de faire "rouler" la dette ,il faut forcément rembourser l’avance sur titres,attendre la levée du nantissement ,avant de demander une nouvelle avance sur titres.
*Durée du lombard de trois ans uniquement (ce qui ,ajouté au point précédent peut être potentiellement problèmatique…)
*Montant du prèt de maximum 50% des avoirs nantis,qu’il s’agisse de titres vifs,d’OPCVM;ou de fonds euros…
*Pour le nantissement de titres vifs,la liste est assez restreinte ,uniquement des titres très liquides cotant sur Euronext Paris  (en gros,le CAC large 60,+2 ou 3 titres US…),et pas d’ETFs en dehors de l’assurance vie.

Bref,pour ma part j’ai une avance sur titres chez bourso (0,75% jusqu’en septembre 21…) et je pense tenter de démarcher ma banque de réseau d’ici peu pour voir ce qu’ils pourraient me proposer…

Hors ligne Hors ligne

 

#115 14/09/2020 16h14

Membre
Réputation :   25  

Oblible a écrit :

J’ai bien lu 3,5% comme taux auquel ils vous prêtent ?

Dans le cas d’une avance sur AV, le contrat principal continue de générer des intérêts, donc le taux réel est de 2% si votre AV vous rapporte 1,5% par an. C’est particulièrement intéressant pour acheter des SCPI par exemple car c’est le taux de 3,5% qui est prix en compte pour les impots.

Dernière modification par leportois (14/09/2020 16h14)

Hors ligne Hors ligne

 

#116 14/09/2020 17h46

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   414  

Ce taux est "pourri", il est entre 0,9% et 1,5% chez la plupart des banques qui proposent du Lombard.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#117 14/09/2020 18h01

Membre
Réputation :   9  

Bonjour, merci pour vos réponses et commentaires.

@Oblible le taux d’une *avance sur assurance-vie* serait de 3,5% (effectivement mauvais, sans compter que l’avance doit être remboursée dans les 3 ou 6 ans), mais le taux du Lombard (crédit de la banque) proposé est de 1,5% -  garanti par l’assurance-vie. J’ai modifié mon post précédent en ce sens.

Dans mon cas, cela fait partie des montages proposés par la banque (en réseau) pour financer des projets immobiliers en dépassant la règle des 33% (qui n’est pas absolue, cela dit).

Hors ligne Hors ligne

 

#118 14/09/2020 18h04

Membre
Réputation :   73  

Oui je confirme taux pas dingue. (édit suite modification message de Kihv)

Pour exemple là où je boss en 100% adossé (100% pour fds euro avec marge pour UC selon UC) c’est Tx E1M (flooré à 0%) + 1.5% (+ commission de non utilisation de 0.20%) durée de 6 mois à 60 mois + FD 0.1%.
Ca ne vaut pas l’offre Bourso sur CT mais sur long terme c’est plutôt pas mal je trouve. En tout cas les clients apprécient.

Dernière modification par loulou75015 (14/09/2020 18h06)


Parrainage Binck, Fortuneo HelloBank et assurancevie.com

Hors ligne Hors ligne

 

#119 14/09/2020 19h23

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2242  

leportois a écrit :

Oblible a écrit :

J’ai bien lu 3,5% comme taux auquel ils vous prêtent ?

Dans le cas d’une avance sur AV, le contrat principal continue de générer des intérêts, donc le taux réel est de 2% si votre AV vous rapporte 1,5% par an. C’est particulièrement intéressant pour acheter des SCPI par exemple car c’est le taux de 3,5% qui est prix en compte pour les impots.

Non : le taux réel est de 3.5%. Vous faites une erreur de raisonnement en croyant que ce serait 2%, sauf à considérer que votre argent sur le contrat AV devrait rapporter 0%.

Lorsqu’on nantit un contrat AV (par ex à 100% sur le fond euro) pour garantir un emprunt à (par exemple) 1.35%, le contrat AV continue de rapporter. Et si le contrat AV rapportait alors 1.5%, il ne viendrait à  l’esprit de personne de croire alors qu’il emprunterait de l’argent à -0.15% ( en calculant 1.35% - 1.5%)…

PS : l’argument des "économies d’impots" est lui aussi bancal. Si jamais il était bien possible le de déduire les intérêts à 3.5% du revenu foncier (ce dont je doute un peu…), il ne faut pas oublier que :
     - sur les 1.5% reçus sur le contrat AV, on paie bien des impôts (ça sera souvent 30% de PFU);
     - l’avance ne durera que 3, voire 6, ans, soit bien moins que la durée de detention minimale conseillée de parts de SCPI.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#120 15/09/2020 11h00

Membre
Réputation :   4  

Bonjour,

Je recherche des banques qui acceptent de faire du lombard sur 20 ans (nantissement d’un PEA) dans le but d’acheter des SCPI (projet similaire).

J’ai fait le tour des agences locales et personne ne propose du 20 ans, 15 ans tout au plus (1,42% au crédit agricole, 1,36% BPE).

Est-ce une pratique courante pour les banques d’accepter de "rouler sa dette" ? C’est à dire, au bout de 15 ans, repartir sur un nouveau prêt in fine sans avoir à rembourser le premier.

Dernière modification par myred (15/09/2020 11h02)

Hors ligne Hors ligne

 

#121 15/09/2020 11h19

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   414  

Personne ne peut prédire si dans 15 ans la banque va accepter de rouler la dette ou non, c’est impossible à prévoir.

Le plus important est de savoir si :
- le taux est fixe ?
- quels frais de dossier, de nantissement …
- quelle somme maximale vont-ils vous prêter par rapport à la valeur actuelle du PEA
- en cas de forte baisse de la valeur du PEA, devez-vous faire un remboursement partiel/total du crédit ?
- êtes-vous autorisé à utiliser ces fonds pour acheter des SCPI ? ( la banque peut fermer les yeux mais le jour où les marchés baissent fortement, ils pourraient vous demander un remboursement immédiat parce que vous n’aurez pas respecté les clauses du contrat ).


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#122 16/09/2020 09h47

Membre
Réputation :   4  

Effectivement il faut être sur de toutes ces conditions. Du coup quand vous parlez de banque qui octroient des "investment line" à leur clients, j’imagine que c’est renouvelable chaque année, mais que le banque peut stopper à tout moment ?

Dernière modification par myred (16/09/2020 09h47)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #123 16/09/2020 09h56

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   414  

L’investment line c’est comme un découvert autorisé, ce n’est pas limité dans le temps, vous avez une somme limite à ne pas dépasser et vous payez des intérêts uniquement sur le découvert utilisé.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#124 16/09/2020 10h39

Membre
Réputation :   25  

GoodbyLenine, le 14/09/2020 a écrit :

leportois a écrit :

Oblible a écrit :

J’ai bien lu 3,5% comme taux auquel ils vous prêtent ?

Dans le cas d’une avance sur AV, le contrat principal continue de générer des intérêts, donc le taux réel est de 2% si votre AV vous rapporte 1,5% par an. C’est particulièrement intéressant pour acheter des SCPI par exemple car c’est le taux de 3,5% qui est prix en compte pour les impots.

Non : le taux réel est de 3.5%. Vous faites une erreur de raisonnement en croyant que ce serait 2%, sauf à considérer que votre argent sur le contrat AV devrait rapporter 0%.

Lorsqu’on nantit un contrat AV (par ex à 100% sur le fond euro) pour garantir un emprunt à (par exemple) 1.35%, le contrat AV continue de rapporter. Et si le contrat AV rapportait alors 1.5%, il ne viendrait à  l’esprit de personne de croire alors qu’il emprunterait de l’argent à -0.15% ( en calculant 1.35% - 1.5%)…

PS : l’argument des "économies d’impots" est lui aussi bancal. Si jamais il était bien possible le de déduire les intérêts à 3.5% du revenu foncier (ce dont je doute un peu…), il ne faut pas oublier que :
     - sur les 1.5% reçus sur le contrat AV, on paie bien des impôts (ça sera souvent 30% de PFU);
     - l’avance ne durera que 3, voire 6, ans, soit bien moins que la durée de detention minimale conseillée de parts de SCPI.

Bonjour,
je ne remet en question aucun de vos arguments, je voudrais simplement répondre à votre interrogation sur la déduction d’intéret :
Les intérets des avances sur AV sont déductibles
Je peux au moins vous dire que c’était le cas en 2019.

Hors ligne Hors ligne

 

#125 20/12/2020 16h29

Membre
Réputation :   2  

myred, le 15/09/2020 a écrit :

Bonjour,

Je recherche des banques qui acceptent de faire du lombard sur 20 ans (nantissement d’un PEA) dans le but d’acheter des SCPI (projet similaire).

J’ai fait le tour des agences locales et personne ne propose du 20 ans, 15 ans tout au plus (1,42% au crédit agricole, 1,36% BPE).

Est-ce une pratique courante pour les banques d’accepter de "rouler sa dette" ? C’est à dire, au bout de 15 ans, repartir sur un nouveau prêt in fine sans avoir à rembourser le premier.

Déjà vous avez trouvé une agence classique qui accepte de faire du nantissement.
J’ai demandé à SG et à BforBank, pour financer achat résidence principale.
On ne fait pas ça Monsieur…
Ça m’ennuie d’aller dans une banque de réseau à payer des frais élevés juste pour avoir un crédit, mais pourquoi pas.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur