Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#26 08/05/2022 23h42

Membre (2020)
Top 20 Année 2021
Réputation :   196  

Bonsoir,

Merci pour votre partage d’expérience du terrain.

D’un point de vue pratique, comment gérer un voyage d’un an par ex avec le remboursement de son crédit pour sa résidence principale ?

- Activer la clause de suspension de crédit qui figure dans un certain nombre de contrats de prêt : situation la plus simple.

- Faire un échange d’appartement/maison : trouver une famille qui souhaite habiter 1 an en France et occuper leur logement à l’étranger. Il faut pouvoir être serein face à l’idée de "confier" son bien à une famille que l’on ne connaît pas (mais ils se disent la même chose de leur côté…). Y a t-il des sites sérieux de mise en relation ?

- Mettre le bien en location moyenne durée de type meublée : risque lié à la gestion à distance, nécessite un minimum de formation avant le départ.

- Continuer à rembourser l’emprunt tout en payant pour son nouveau logement dans le pays étranger : nécessite d’avoir un niveau de fonds propres assez élevé (c’est en proportion la dépense la plus importante au cours du voyage) ou des investissements dont la rente paie le loyer (votre situation, mais loin d’être celle de tout investisseur).

Dernière modification par RadioInvest (09/05/2022 00h20)


"Il faut de la mesure en toutes choses" Horace.

Hors ligne Hors ligne

 

#27 09/05/2022 00h16

Modérateur (2010)
Top 10 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2639  

Sans vouloir polémiquer avec vous cricri, qui donc va se charger de l’apprentissage de l’orthographe à vos filles, en IEF ?  Je suis surpris de constater que vous ne prenez toujours pas la peine de passer vos écrits dans un correcteur, car ça pique…

Tant que vos enfants sont petits/jeunes, ça sera assez facile de leur apprendre plein de choses en IEF, si vous pouvez y consacrer le temps nécessaire, et avez la patience qui va avec (y compris quand quelque chose coince, au niveau de l’IEF ou d’autre chose). Quand les enfants seront à l’âge rebelle, et rejetteront certaines valeurs, par exemple juste parce que c’est celles de Papa, ça pourrait être bien plus compliqué. Mais ça l’est certes aussi avec le système classique.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#28 09/05/2022 03h21

Membre (2017)
Réputation :   7  

Pour aller dans le sens de GBL, je dirais que si j’avais des enfants cela serait aussi pour qu’il soient plus intelligents que moi. Je ne pense pas que l’activité de rentier nécessite une grande intelligence, il faut surtout être malin ( savoir gérer des risques  ) et donc je ferais mon possible pour qu’ils ne dérivent pas trop vite vers l’idée de l’indépendance financière .
Pour les défis des demain, il faut que le maximum d’enfants se lancent dans des études scientifiques. La vie de nomade, en plus d’être écologiquement irresponsable, n’est pas forcément propice à générer des agents économiques à haute valeur ajoutée pour la société.

Dernière modification par joe75 (09/05/2022 03h37)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #29 09/05/2022 07h27

Membre (2016)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   1037  

INTJ

cricri77700 a écrit :

Personnellement j’ai toujours été en échec scolaire, j’ai quand même réussi 2 licences infirmier et STAPS et je m’en suis servit que quelques années avant de réussir dans le coté entrepreneur.

L’EN est surtout une formidable machine à endoctrinement. Regardez : même adulte, et dans la même phrase où vous nous expliquez avoir "quand même" réussi [alors que non, vous avez réussi tout court], vous reprenez leur novlangue "d’échec scolaire" - alors qu’on pourrait légitimement se demander, vu que leur travail est d’enseigner, si ce ne sont pas eux qui sont en échec si un enfant a de mauvais résultats. Surtout si l’on adhère à leur doctrine Rousseauiste et égalitariste…

GoodByLenine a écrit :

Sans vouloir polémiquer avec vous cricri, qui donc va se charger de l’apprentissage de l’orthographe à vos filles, en IEF ?

Vous semblez en être resté au père de Marcel Pagnol alors que de nos jours les dictées sont "à la carte". J’ai été époustouflé en discutant avec un ami d’apprendre qu’il existe désormais des codes couleurs : cela va de la dictée rouge qui est une sorte de texte à trou, à la dictée violette, qui ressemble à ce que nous connaissons. J’ai trouvé une source ici : Les dictées ! - CM2 Mme Retour - Iconito

De cette façon, on peut avoir de très bonne notes en restant toute l’année dans le groupe "rouge".

De plus, je trouve que c’est un coup bas que d’insinuer que parce qu’il est dyslexique, cricri77700 ne pourrait pas enseigner.

Certains ne manqueraient d’ailleurs pas de vous signaler [call out] que c’est une pensée jugeante [judging thought], que c’est essentialisant [essentializing] voire à la limite du capacitisme [ableism], et que vous devriez ré-examiner vos privilèges [check your privileges].

joe75 a écrit :

Pour les défis des demain, il faut que le maximum d’enfants se lancent dans des études scientifiques. La vie de nomade, en plus d’être écologiquement irresponsable, n’est pas forcément propice à générer des agents économiques à haute valeur ajoutée pour la société.

Euh, vous venez de traverser le rideau de fer ? En Occident libre, traditionnellement nous n’élevons pas nos enfants pour en faire "des agents économiques à haute valeur ajoutée pour la société" mais pour essayer d’en faire des hommes et des femmes doués d’esprit critique, libres et égaux devant la Loi, aptes à la poursuite du Bonheur. C’est tout. On fait des enfants pour eux-même, par amour, pas pour quelque chose d’aussi nébuleux que la "société".

Quant à la pique sur le choix de vie "écologiquement irresponsable"… vous croyez vraiment que ses déplacements ont une influence sur le climat ? Ah oui, "si tout le monde" faisait comme cricri77700 etc… sauf qu’avec des "si", on met Paris en bouteille comme disait ma grand’mère. Vous confirmez mes craintes que l’EN soit un camp d’entraînement de petits gardes verts.

George Orwell a écrit :

The old civilizations claimed that they were founded on love or justice. Ours is founded upon hatred. In our world there will be no emotions except fear, rage, triumph, and self-abasement. Everything else we shall destroy everything. Already we are breaking down the habits of thought which have survived from before the Revolution. We have cut the links between child and parent, and between man and man, and between man and woman. No one dares trust a wife or a child or a friend any longer. But in the future there will be no wives and no friends. Children will be taken from their mothers at birth, as one takes eggs from a hen. The sex instinct will be eradicated. Procreation will be an annual formality like the renewal of a ration card. We shall abolish the orgasm. Our neurologists are at work upon it now. There will be no loyalty, except loyalty towards the Party. There will be no love, except the love of Big Brother. There will be no laughter, except the laugh of triumph over a defeated enemy.

Dernière modification par doubletrouble (09/05/2022 09h00)


Parrain Curve ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#30 09/05/2022 07h40

Membre (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   645  

ENTJ

Pour l’orthographe, j’ai ma femme qui fait l’IEF.
Et j’écris avec mon téléphone, reverso fonctionne pas sur le miens désolé.Je sais que je fais beaucoup de fautes 😪.

Pour la RP, nous avons fait du airbnb et la nous avons vendu. La location classique est aussi faisable.
Depuis 2018 mes investissements locatifs se font sur des grandes surfaces donc j’aurai toujours un bien si besoin !


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#31 09/05/2022 08h41

Membre (2016)
Réputation :   62  

de "Mon voyage en Colombie"

"La Colombie est un pays avec l’un des plus haut taux d’homicide commun au monde (25 pour 100 000 habitants en 2019).

Ce chiffre est bien sûr à mettre en perspective. Tout d’abord avec les taux de pays comme la France (1,4 pour 100 000) ou le Canada (1,7 pour 100 000), on se rend compte à quel point la Colombie est un pays violent.

Mais il est important également de rappeler que le taux d’homicide de la Colombie ne cesse de baisser depuis le début des années 1990. (le taux était de 40 il y’a 15 ans)

Avec la crise du covid, on constate en 2021 une augmentation de la délinquance en Colombie. C’est pourquoi il est d’autant plus important d’adopter un comportement responsable pour voyager en Colombie."

Chacun ses choix et sa prise de risque.


Think Happy, Dream Big, Do your Best !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #32 09/05/2022 08h51

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3442  

INTJ

cricri77700, le 08/05/2022 a écrit :

Concernant les questions sur les français dans les autres pays , j’en rencontre beaucoup depuis mes voyages. Je vous assure que c’est une autre façon de penser.
En France nous avons peur de tout et on avance pas dans nos réflexion.
Je généralise bien entendu.

J’en avais déjà parlé en 2015 : La peur de tout : “Philippe, n’avez-vous pas peur que…”

Pas clair si c’est vraiment vrai, ou si quand on voyage et/ou qu’on est retraité précoce ou digital nomad, naturellement on va croiser plus facilement d’autres personnes qui pensent "out of the box" également. Et donc au final, c’est peut-être juste un biais sélectif. Mais c’est vrai qu’on a cette impression.

jctrader a écrit :

Avec la crise du covid, on constate en 2021 une augmentation de la délinquance en Colombie. C’est pourquoi il est d’autant plus important d’adopter un comportement responsable pour voyager en Colombie."

Je vois où vous voulez en venir, mais attention aux chiffres globaux.

Si vous prenez un pays que vous connaissez bien (la France !), vous voyez bien qu’il y a énormément de disparités géographiques dans la "délinquance", y compris au sein d’une même ville, selon les quartiers.

C’est pareil ailleurs. Et il y a la manière aussi. Si vous vous promenez en Rolex et autre habits coûteux voyants + votre compagne en jupe courte et collier en diamant vs si vous êtes en jeans+sweat + votre compagne "convenablement" habillée et sans aucun bijou.

Attention à "la peur de tout", justement…

Hors ligne Hors ligne

 

#33 09/05/2022 10h58

Membre (2014)
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   230  

Bonjour Cricri,

J’imagine que le meilleur moyen de répondre à vos questions, c’est de persévérer dans votre approche initiale qui me semble plutôt saine, c’est-à-dire de tester la réaction de votre famille sur des séjours de plus en plus longs, lointains et dépaysants.

Par ailleurs il y a une grosse différence entre voyager en mode baroudeur et se stabiliser à l’étranger en tant qu’expat. La seconde option me semble plus soutenable à long terme surtout quand on a de jeunes enfants. C’est aussi celle qui me semble la plus enrichissante, qui permet de s’imprégner de la culture locale, en acquérir la langue, tisser de vraies amitiés avec des locaux etc. plutôt que de tout survoler en simple touriste.

Etant rentier et avec l’IEF, vous aurez en plus le luxe de garder votre liberté de temps pour pouvoir explorer les pays alentours et rentrer en France autant que vous le souhaitez. A l’inverse de l’expat salarié "classique" avec enfants scolarisés, qui doit compter sur ses maigres congés annuels, à poser pendant les vacances scolaires évidemment, pour tout caser.

Bref, ne vous faites pas trop de nœuds au cerveau, stabilisez-vous dans le pays de votre choix pour voir si ce mode de vie vous convient. Si oui tant mieux, sinon tirez en les leçons et expérimentez autre chose.

Sur le point spécifique de la Colombie, j’ai le retour de ma petite sœur qui a enchaîné 3 PVT (permis vacances travaux, soit en gros pour chacun 6 mois de salariat et 6 mois de baroudage) dans 3 pays d’Amérique du Sud, et a adoré ce pays. La beauté des paysages, le climat, le dynamisme économique, la gentillesse de ses habitants… Concernant la sécurité, elle respectait scrupuleusement les consignes gouvernementales sur les zones à éviter, et se comportant exactement comme elle le ferait en France (éviter de trainer seule dans certains quartiers le soir, pas de signes ostentatoires de richesse etc.). Le seul incident qu’elle a rencontré s’est passé en plein cœur de Santiago du Chili, comme quoi les préjugés…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #34 09/05/2022 11h00

Modérateur (2010)
Top 10 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2639  

doubletrouble a écrit :

GoodByLenine a écrit :

Sans vouloir polémiquer avec vous cricri, qui donc va se charger de l’apprentissage de l’orthographe à vos filles, en IEF ?

Vous semblez en être resté au père de Marcel Pagnol alors que de nos jours les dictées sont "à la carte". J’ai été époustouflé en discutant avec un ami d’apprendre qu’il existe désormais des codes couleurs : cela va de la dictée rouge qui est une sorte de texte à trou, à la dictée violette, qui ressemble à ce que nous connaissons. J’ai trouvé une source ici : Les dictées ! - CM2 Mme Retour - Iconito

De cette façon, on peut avoir de très bonne notes en restant toute l’année dans le groupe "rouge".

De plus, je trouve que c’est un coup bas que d’insinuer que parce qu’il est dyslexique, cricri77700 ne pourrait pas enseigner.

Certains ne manqueraient d’ailleurs pas de vous signaler [call out] que c’est une pensée jugeante [judging thought], que c’est essentialisant [essentializing] voire à la limite du capacitisme [ableism], et que vous devriez ré-examiner vos privilèges [check your privileges].

Je pense que vous vous fourvoyez complètement, avec votre lecture de ma phrase, filtrée par vos opinions et idéologies (teintées de jugement, là où vous prétendez m’en attribuer, ce qui est assez révélateur !).
Vous me semblez à côté de la plaque, si vous considérez que "faire l’effort d’écrire en respectant l’orthographe, au besoin en s’aidant d’outils d’assistance sur internet" serait un privilège.

Je considère que, pour vivre en société, et communiquer par écrit, c’est un gros handicap (qui rendra certaines choses plus difficiles) d’avoir une orthographe très défaillante. Je pense que cricri, qui a ce souci, a pu le constater dans moultes circonstances. Il me semble évident que cricri fera tout son possible pour que ses enfants n’aient pas à subir les conséquences d’un tel handicap, et je lui demande juste comment il compte faire, dans le cadre de l’IEF.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#35 09/05/2022 14h02

Membre (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   645  

ENTJ

Oui pas de soucis je ne l’ai pas mal pris gbl.
Reverso ne fonctionne pas sur mon téléphone.

Je remarque les différentes réponses et cela est normal.
Sécurité, école, travail, Santé… des mots clés qui ressortent toujours , nous sommes programmé avec tout ça en France et c’est normal.

Personnellement nous continuons à voyager car :
- j’ai la rente nécessaire pour aller dans tout les pays.
- Je mets des choses en place pour être de plus en plus independant.

La réflexion de vivre dans un pays contrairement à être nomade permet de réduire les coûts.
C’est pour cela que j’ai ouvert cette porte dans la discution avec du concret : une vidéo pour bien montrer les choses.

Et vraiment une chose sur les voyages : beaucoup regarde internet, les médias ou autre pour se faire une opinion. Pour la colombie et la sécurité, vous êtes en train de généralisé la plupart avec le taux d’homicide.
Je vous laisse creuser vos recherches sur les régions et la disparités de ceux ci.
Il y a des régions ou le taux est comme en France.
Et avec des règles de bonnes pratiques, ne pas sortir le soir en famille dans des grandes ville à partir de 22h par exemple, tout ce passe bien.

Je peux vous sortir plein d’article d’insécurité en France. Je peux faire une généralité de la France avec le 93 notamment.

Je me souviens en Tunisie pendant les gilets jaunes, les tunisiens avaient peur de venir en France car c’était la guerre civile pour eux ( les médias encore une fois ).
Je peux vous dire que la théorie et la pratique c’est le jour et la nuit en voyage.


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#36 09/05/2022 16h00

Membre (2017)
Réputation :   12  

Personnellement je trouve que les gens issus des pays avec un niveau de sécurité élevé (France en fait clairement partie) ne se rendent pas vraiment compte de comment la vie peut être dangereuse et basculer coté obscure en rien de temps. C’est normal – on ne connait rien d’autre, on a des principes et on est persuadé que nos droits seront respectés à la lettre comme en France. De là découlent les décisions stratégiques comme « tiens et pourquoi je n’irai pas vivre en fin fond de la pampa d’un pays tiers monde la vie est belle et avec leur niveau de vie je serai le roi du monde ». Sauf que le cout de vie peu élevé a ses raisons comme la pauvreté ambiante, la mauvaise gouvernance, le système politique instable et corrompu. Souvent l’inflation dans ces pays est galopante. Les 300 000 Euros investis en local peuvent disparaitre en claquement des doigts. L’immobilier n’est pas aussi sûr qu’en France (et même en France c’est pas sûr, mais on n’y croit pas).

En restant dans les pays « chers » comme la France on paie pour la sécurité. Est-ce que vos connaissances Françaises qui n’ont pas froid aux yeux ont déjà vécu la situation de crise ou ils y avaient un risque réel pour eux ou leur enfants ? Le coup d’état ? la catastrophe naturelle ? Juste une agression criminelle bête et méchante ? Les travers de l’(in)justice locale ou on n’est pas capable de prouver que 2+2 =4 ? Après on en reparle de tous ces Français trouillards qui ont peur de tout dans leur France sécurisé.

La situation actuelle est une preuve parfaite comment notre monde peut basculer en rien de temps. LA Russie était considérée comme un pays relativement stable, aujourd’hui c’est un paria du monde coupé de tout. Parlez-en à tous les expats qui ont dû revenir en urgence en laissant tout tomber. L’Ukraine pareil.

Dernière modification par Monceau (09/05/2022 16h04)

Hors ligne Hors ligne

 

#37 09/05/2022 16h29

Membre (2010)
Réputation :   174  

Bonjour
la Colombie a évolué quand même depuis les décennies Escobar
Maintenant, comme dans toute l’Amérique Latine, il y a un fossé entre les riches et les pauvres pour leur habitat
Urbanistiquement, ce qui m’a un peu choqué à Bogota, c’est l’anarchie architecturale (centre historique mis à part),
mais si on s’éloigne de la capitale, on tombe sur des trésors touristiques ou non
Arpenter avant de mourir la Plaza Major à Villa de Leyva par exemple !
ou le centre-ville de Cartagena de Indias
Medellin m’a laissé un souvenir mitigé par contre
Tous les villages croisés pendant mon périple de 3 semaines m’ont laissé un très bon souvenir global


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #38 09/05/2022 18h26

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 SCPI/OPCI
Réputation :   1331  

ISTJ

Si vous prenez un pays que vous connaissez bien (la France !), vous voyez bien qu’il y a énormément de disparités géographiques dans la "délinquance", y compris au sein d’une même ville, selon les quartiers.

C’est pareil ailleurs. Et il y a la manière aussi. Si vous vous promenez en Rolex et autre habits coûteux voyants + votre compagne en jupe courte et collier en diamant vs si vous êtes en jeans+sweat + votre compagne "convenablement" habillée et sans aucun bijou.

Dans un pays en voie de développement (comme la Colombie), pas besoin d’avoir une Rolex, un collier de diams ou un beau pantalon pour montrer sa "richesse".
Etre européen en vacances (sans aucun signe extérieur de richesse) suffit largement pour cela.

Durant les voyages effectués dans un tas de pays pauvres, je n’ai jamais été agressé physiquement, mais j’ai été confronté à des petites embrouilles.
Les plus importantes l’ont été en Amérique du Sud (en Bolivie). Tentative de vol dans une gare routière où j’étais en escale (à 4h00 du matin, dans l’attente d’un bus). Mais sans aucune violence.
Vous direz peut-être que j’ai un peu cherché les embrouilles (c’est pas faux).
Et en Inde ("faux taximan" ou "vrai taximan mal-intentionné" qui nous amenait je ne sais où, pour je ne sais quoi, avant que l’on parvienne à lui imposer de s’arrêter).

Après, c’est comme partout, il faut avoir la chance de ne pas tomber sur un "timbré" prêt à tout pour vous soutirer des $$…
Malgré toutes les précautions, un européen en balade dans un pays étranger pauvre sera toujours considéré comme (très) (très) riche, donc comme une cible potentielle. Et ce sera d’autant plus vrai si le pays est encore plus pauvre. Logique…
Le risque fait parti de ce type de voyage.

Dernière modification par maxicool (09/05/2022 18h31)


Parrain LINXEA. Boursorama (FRVE9093). Fortuneo (12662218). Zen'Up. Vattenfall. Bourse Direct (2019704537)

Hors ligne Hors ligne

 

#39 09/05/2022 19h03

Membre (2018)
Réputation :   10  

L’expatriation doit se faire dans un pays dont on est réellement attaché ou amoureux, n’est-ce pas ?

Je souhaite voyager et rester quelques mois en Colombie et voici d’autres sujets que je peux ajouter, en dehors de ceux précédemment évoqués.

Tout d’abord le pays est situé sur l’équateur et il n’y a pas 4 saisons. Par contre l’index UV est extrêmement élevé toute l’année. Il est à 14 toute cette semaine à Ibagué où je pensais rester. Mine de rien c’est à prendre en considération, volet santé smile

Les paysages et la géographie sont remarquables mais il est déconseillé de s’y aventurer sans guide. Dans les régions frontalières, c’est à cause de la criminalité organisée (kidnapping), mais aussi car la nature est plus impitoyable (plus dense, pas de secours, animaux dangereux et maladies) qu’en France. Cela a son importance pour les épris de nature et de liberté (et de ma tente) comme moi, volet sport.

J’ai rencontré en Europe des sud américains, de Colombie et de l’Equateur. Ils sont très chaleureux et amicaux. Ça donne envie d’y aller.

Dernière modification par BonaFortuna (09/05/2022 19h06)


Patrimoine mis à jour tous les mois.

Hors ligne Hors ligne

 

#40 09/05/2022 19h13

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3442  

INTJ

maxicool a écrit :

Durant les voyages effectués dans un tas de pays pauvres, je n’ai jamais été agressé physiquement, mais j’ai été confronté à des petites embrouilles.
Les plus importantes l’ont été en Amérique du Sud (en Bolivie). Tentative de vol dans une gare routière où j’étais en escale (à 4h00 du matin, dans l’attente d’un bus). Mais sans aucune violence.
Vous direz peut-être que j’ai un peu cherché les embrouilles (c’est pas faux).
Et en Inde ("faux taximan" ou "vrai taximan mal-intentionné" qui nous amenait je ne sais où, pour je ne sais quoi, avant que l’on parvienne à lui imposer de s’arrêter).

C’est vrai ! C’est un peu différent quand vous êtes installé dans le tissu local.

Comme vous en Bolivie, comme touriste, je me suis fait arnaquer une paire de fois, et pourtant je parle bien Espagnol ! Quand on vous propose un prix et que vous hésitez, le type sait tout de suite que vous êtes touriste. Mais quand vous avez un peu d’expérience, que vous connaissez les prix des choses (ce qui suppose d’y avoir passé un peu de temps), et que vous faites comprendre que vous voulez bien payer un peu plus au titre d’un pourboire bienveillant, mais pas être pris pour une truffe, ça va mieux.

Hors ligne Hors ligne

 

#41 09/05/2022 19h28

Membre (2015)
Réputation :   134  

INTP

Dans la plupart des pays d’Amérique Latine la vida no vale nada.

cricri77700, vous n’êtes pas un perdreau de l’année. Vous êtes original, intelligent, courageux et volontaire. Bref, un vrai mec.

Mais je pense que vous sous estimez gravement le danger que représente le fait d’être un européen non-hispanophone millionnaire (en dollars) dans ces pays. 

Je n’aimerais jamais apprendre que vous allez finir mort, torturé, nu et ligoté dans une décharge, votre femme et vos filles violées devant vos yeux par 4 tarés, en attendant 72h que vos comptes soient vidés puisque vous n’aurez d’autre choix que de leur donner tous vos codes.

A part vous retrancher dans un lotissement pour riche, fermé, gardé 7/24 , et d’envoyer votre chauffeur faire les courses à votre place.

La Colombie est un très beau pays, c’est indéniable.


Asinus ad lapidem non bis offendit eundem

Hors ligne Hors ligne

 

#42 09/05/2022 23h52

Membre (2018)
Réputation :   27  

Asinus a écrit :

Je n’aimerais jamais apprendre que vous allez finir mort, torturé, nu et ligoté dans une décharge, votre femme et vos filles violées devant vos yeux par 4 tarés, en attendant 72h que vos comptes soient vidés puisque vous n’aurez d’autre choix que de leur donner tous vos codes.

S’il finit mort ligoté dans une décharge, ça évitera au moins à Cricri de gâcher l’avenir de ses filles à cause de l’IEF roll Non mais sérieusement, comment peut-on écrire de telles immondices ?
Il y a eu plus de 4,5 millions de touristes en Colombie en 2019 (https://www.tresor.economie.gouv.fr/Art … -colombien), combien de faits divers ne serait-ce qu’approchant vaguement votre exemple sur les 10 dernières années pouvez-vous me citer ? Bien sûr qu’il faut prendre quelques précautions, bien sûr qu’il y a des coins à éviter (comme en France d’ailleurs), mais un peu de mesure quand même !

Cricri, je suis sûr que vous saurez faire le meilleur choix pour votre famille. Comme toujours quand on sort des sentiers battus, vous aurez des doutes, des remises en question, le cerveau qui bouillonne en permanence, etc. mais généralement ça en vaut la peine ! Pas sûr que solliciter l’avis des autres sur ses choix atypiques soit une bonne idée par contre, à quelques exceptions près vous aurez toujours les mêmes remarques…

Pour avoir passé plus d’un mois en Colombie il y a une quinzaine d’années, j’en garde d’excellents souvenirs, des lieux magnifiques et des gens adorables. Alors oui dès le 2ème jour je me suis fait racketter ma superbe montre achetée 4 euros à Carrefour juste avant le départ big_smile, et j’ai souvenir de quelques mendiants un peu trop insistants à Bogota (il faut dire que la pauvreté dans les grandes villes apparaissait beaucoup plus fortement qu’ailleurs)… Ah et aussi on s’est fait "kidnappés" par un jeune homme rencontré dans un bus, qui tenait absolument à nous inviter passer la nuit chez sa sœur et son mari quitte à dormir par terre et a essayé de nous noyer… sous sa gentillesse.

Hors ligne Hors ligne

 

#43 10/05/2022 05h53

Membre (2017)
Réputation :   7  

@Doubletrouble, je vous trouve bien fleur bleue.
Il y a beaucoup de raisons de faire des enfants suivant le point de vue sous lequel on se place: mimétisme,  narcissisme, assurer la survie de l’espèce, la survie d’une nation, la survie d’une entreprise familiale, la survie des anciens devenus improductifs et donc des traditions( pratique avec la disparition d’un état providence ) …
Je me garde bien de donner des conseils de vie ( et je ne suis pas guide touristique ), mais j’essaye d’influer à mon échelle pour que nos trop rares cerveaux ne quittent pas trop la France et que nous ne nous retrouvions pas qu’avec des docteurs en sociologie. L’Etat n’assurant pas pleinement son rôle, il faut bien essayer de palier au problème.

Dernière modification par joe75 (10/05/2022 06h00)

Hors ligne Hors ligne

 

#44 10/05/2022 09h58

Membre (2018)
Réputation :   13  

Votre réflexion est intéressante. Je pars aussi du principe qu’il faut évaluer toutes les options disponibles - ou que l’on veut bien étudier avant de faire un choix. Et puisque vos enfants sont encore jeunes et que vous avez les moyens de découvrir et voyager, profitez-en.

Je suis néanmoins surpris de votre choix puisque comme vous le dites, vous pourriez être rentier dans n’importe quel pays. Pourquoi dans ce cas ne pas choisir un pays dont vous connaissez la stabilité et la sécurité (pas seulement personnelle, mais comme indiqué avant: juridique, santé, etc.)?

En effet, j’ai rencontré en Europe beaucoup de personnes venant de pays d’Amérique latine, et si - comme vous le dites - toutes les régions ne se valent pas, je note que la différence de niveau de vie n’est pas leur unique motivation pour s’expatrier, mais aussi et surtout l’insécurité - y compris juridique et policière.

Quant a doubletrouble, je suis désolé mais je dois dire que je trouve vos messages sont insupportables. Si vous êtes si mécontent de la France peut-être est-ce vous qui devriez sérieusement songer à vous expatrier dans un pays sans loi ni impôt? Et si les enfants de beaucoup de gens ne travaillaient pas dans les entreprises dont vous êtes actionnaire, de quoi vivriez-vous?

Hors ligne Hors ligne

 

[+3 / -2]    #45 10/05/2022 10h08

Membre (2016)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   1037  

INTJ

joe75 a écrit :

[…] mais j’essaye d’influer à mon échelle pour que nos trop rares cerveaux ne quittent pas trop la France et que nous ne nous retrouvions pas qu’avec des docteurs en sociologie

J’aimerais bien aussi, vous savez. Tous les ingrédients sont encore là pour (re)faire de la France un grand pays capable de rayonner culturellement et scientifiquement. Ce n’est toutefois pas un hasard si la majorité de ceux qui réussissent (de Omar Sy à cricri77700) font le choix de partir.

Nous avons collectivement voté la dissolution de notre pays dans une Europe woke. Vous-même reprenez leurs éléments de langage ("défis de demain", "écologiquement irresponsable"). De la même façon qu’en tant qu’investisseurs il est quichottesque d’aller à contre-courant des banques centrales, à l’échelle de l’individu on ne peut s’opposer au cours de l’histoire, mais tout au plus s’efforcer de rester en marge pour ne pas se faire entraîner dans son flot destructeur.

To Live (1994) - IMDb

Pourquoi vilipender nos futurs docteurs en sociologie* ? Ils ont un bel avenir de komissar qui les attend. Une société woke n’a pas besoin de chercheurs (en dehors des "sciences sociales") : ils n’ont rien à lui apprendre puisqu’elle a toujours raison.

* Les étudiants anti-woke se sentent marginalisés à l?université - Le Figaro Etudiant

EDIT: @BenBBB : Je ne suis pas mécontent de la France en tant qu’espace géographique, de ce qu’il reste de sa culture, de sa gastronomie, et de son peuple. Je suis en revanche mécontent de la façon dont tout cela est géré, apparemment tout autant que @joe75 mais peut-être pas pour les mêmes raisons.

J’ai songé à me (ré)expatrier (j’avais déjà passé 10 ans en Chine avant de rentrer) mais j’ai opté pour rester autant que possible sur le banc de touche et cultiver mon jardin. Dans le contexte actuel, je ne vois pas vraiment de pays qui soit vraiment épargné par les convulsions d’un empire américain en proie aux affres du déclin.

Je ne sais pas trop ce qui vous semble insupportable dans mes messages ? M. Blanquer a participé à une conférence sur le problème du wokisme à la Sorbonne en Janvier, ce qui à défaut de résoudre le problème le nomme et semble indiquer que je ne sois pas le seul à m’en inquiéter :

Jean-Michel Blanquer en pleine croisade délirante contre le «?wokisme?» | L’Humanité (source à l’opposé de mes idées, ce qui est toujours instructif)

Quant à ma tirade sur l’accès aux hôpitaux, elle est purement factuelle, non ? Vous semblez me reprocher de ne pas respecter la Loi, mais aucune loi n’impose la vaccination pour l’instant, même si la pression sociale a été immense, et j’assume pleinement les conséquences de mon choix, puisque je n’ai plus accès aux soins non urgents.

Si vous me reprochez de récriminer, voici une petite parabole : imaginons qu’il ne s’agisse pas d’un passe vaccinal, mais d’un passe circoncision. Trouveriez-vous respectueux que remplissant personnellement sans effort les conditions du passe, je m’amuse de votre détresse à devoir choisir entre votre prépuce et votre rendez-vous chez le spécialiste ? Vous me rétorquerez "Ce n’est qu’une petite piqûre !" et je pourrais répondre "Ce n’est qu’une petite incision !" - "Vous avez peur des aiguilles !" - "Vous avez peur du scalpel !". Bref, c’est surtout une procédure médicale non désirée, et sans rapport avec la prestation demandée.

C’est amusant cette tendance de l’époque de demander d’accepter tous les abus en silence. Râler, c’est le début de la Démocratie, pourtant. Sinon comment voulez-vous que les choses changent ?

Pour répondre à votre question en conclusion, je n’ai pas encore la possibilité de vivre de mon capital : je suis un prolétaire qui vit de son travail. Dès que je le pourrais, en revanche, je le ferais sans remords et je ferais tout mon possible pour que mes enfants aient aussi ce choix là plus tard. Ce n’est pas de ma faute si mon hypothétique voisin confie la tache d’instruire ses enfants à des militants d’extrême gauche, si bien qu’à la fin ils n’ont pas d’autre choix que de servir du mauvais café chez une entreprise woke comme Starbucks. Chacun doit assumer ses choix.

Quelle est l’alternative que vous suggérez, que par une espèce de solidarité mal placée je devrais éviter que mes enfants surpassent ceux des autres ? Non, je ferais au contraire tout mon possible pour qu’ils aient le plus d’avantages injustes possible, et c’est bien naturel. En revanche, si les enfants du voisin devenus barista aux cheveux verts me demandent des conseils ou de l’aide, je serais ravi de le faire du mieux que je peux.

Dernière modification par doubletrouble (10/05/2022 11h03)


Parrain Curve ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #46 10/05/2022 10h58

Membre (2016)
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   477  

Pas à propos du post ci-dessus mais plus largement sur la ritournelle de "la France c’est nul, l’EN est à coté de la plaque, voyager et/ou s’expatrier c’est super, en France on avance pas dans nos réflexions, les expats et les étrangers ont une super mentalité etc." est un peu agaçante.

Pour ma part, je constate que (en vrac, sans ordre particulier) :

1) Le nombre de départs à l’étranger diminue depuis quatre années (chiffres à nuancer mais à défaut, on utilise ce qui est disponible : diplomatie.gouv.fr).

2) Beaucoup de français expatriés sont bien contents de revenir en France en cas de crise grave, comme le Covid (ibid.). La démocratie en France a certes des travers (si ce n’est des dysfonctionnements regrettables et que je déplore) mais il faut arrêter d’idéaliser tout ce qui est étranger. Pour s’en convaincre, il suffit de lire les témoignages récents de français qui résident à Shanghai.

3) Au fil du temps, énormément de français (des dizaines, peut-être centaine de milliers?) ont été soulagés d’être sauvés par nos forces armées (liste non exhaustive et maintenant un peu ancienne ici). Ce qui va jusqu’au sacrifice ultime des dites forces armées, par exemple pour libérer des touristes nationaux en zones dangereuses (Qui étaient les deux commandos marine tués au combat en libérant les otages ?). La France, on peut en partir et la critiquer mais on est parfois bien content de la trouver.

4) Les conditions fiscales de retour au pays peuvent être ultra avantageuses, notamment en matière de retour pour créer une entreprise ("RSA - Exonération et régimes territoriaux - Salariés « impatriés » - Régime spécial d’imposition - Champ d’application" et suivants ; j’ai découvert le sujet a posteriori et l’ai appliqué - ce n’est pas un eldorado fiscal mais on peut dire que les conditions de retour pour création d’entreprises sont top).

5) Le système de santé français est loin d’être parfait (et je suis le premier à râler à ce sujet) et mériterait un bon lifting. Mais on n’est pas non plus dans le Tiers-Monde, comme on peut le lire ici et là. Pour rappel (et à titre d’exemples purement illustratifs), le taux de mortalité infantile en France est très bas (source) et l’espérance de vie l’une des plus élevées au monde (source : Insee).

6) Quand je me suis expatrié, mon sésame à l’étranger a été mon Doctorat (en sciences de gestion), obtenu … en France! Tout n’est pas pourri dans le système du supérieur.

7) A la rigueur, on peut en effet considérer que l’EN souffre de dérives franchement inquiétantes. Mais il en va aussi de la responsabilité des parents de corriger ces défauts, qui en plus ont à leur disposition des choix intéressants (par exemple public/privé), à des coûts très abordables. On ne peut pas tout attendre de l’État!

Je suis le premier à râler contre les dysfonctionnements qu’on peut tous constater (note : je tend à ne râler qu’à l’encontre de ce que j’aime - pays, amis ou famille). Et à avoir connu des périodes d’expatriation. Mais cracher dans la soupe, jamais.

[Fin du (petit) coup de gueule]

Dernière modification par carignan99 (10/05/2022 11h11)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #47 10/05/2022 11h37

Membre (2019)
Réputation :   56  

ENTJ

doubletrouble a écrit :

Vous-même reprenez leurs éléments de langage ("défis de demain", "écologiquement irresponsable").

Cette remarque est assez intéressante, car en effet pour la plupart des institutions actuelles, ce n’est en effet qu’un élément de langage, sans rien de concret derrière. Mais ne vous vient-il pas à l’idée que pour certains ce n’est pas un élément de langage repris par mimétisme, mais juste une description factuelle de la réalité ?

Honnêtement, c’est bien beau de dire que l’Europe ou la France seraient tombés sous l’influence woke, mais dans les faits ce n’est absolument pas le cas :
- Les inégalités sociales sont toujours là, et les crises actuelles ont même tendance à les accentuer
- La crise écologique ne fait que s’accélérer (les limites planétaires sont franchies une à une, la consommation d’énergie fossile continue à croitre…) et aucune mesure sérieuse n’est prise : "l’écologie punitive" tant décriée n’est faite que de mesurettes, pas assez poussée. Je ne dis pas que c’est une transformation facile, et elle nécessitera d’être bien gérée pour être acceptée de la majorité (pas de taxe qui s’appliquerait sans distinction même au plus pauvres, nécessiter d’aider ce qui en ont besoin dans les investissement de transition, faire naitre de nouveaux rêves et de nouvelles valeurs…)
- pour ce qui est des aspects féminisme / antirascisme… : autant je suis d’accord que certaines tendances à la victimisation permanente et exagérée sont néfastes, mais pour autant ça ne veut pas dire qu’il ne reste pas encore du travail sur ces sujets

Hors ligne Hors ligne

 

#48 10/05/2022 12h03

Membre (2016)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   1037  

INTJ

@Kromoz0hm : Vous mettez le doigt sur un point essentiel. Si le wokisme était un mouvement "grassroots" comme on dit dans le pays fabricant, je n’aurais pas d’hostilité envers cette idéologie. En l’état, des constats et/ou revendications légitimes ont été complètement cooptées par un mix d’organisations marxistes et de grands conglomérats transnationaux, deux faces d’une même pièce.

Autrement dit, je ne doute pas qu’à l’échelle du militant dans la rue il y ait une écrasante majorité de gens bien intentionnés et sincères, mais ils sont instrumentalisés sans état d’âme au niveau politique pour liquider ce qui restait de nos anciennes sociétés et accélérer une globalisation qui ne nous bénéficie pas.

Ce n’est donc pas un hasard qu’aucun des problèmes réels que vous soulignez n’ait progressé voire qu’ils se soient aggravés.

Je ne sais pas, n’importe quel militant de gauche des années 60-70 pourrait vous dire que quand vous avez Disney, Nike, et la moitié du S&P 500 qui finance votre mouvement, ce n’est sûrement pas pour faire avancer la justice sociale…

Je comprends bien que dire cela est agaçant car cela ne contribue pas non plus à résoudre le problème. Personnellement, je préférais la génération d’élites précédentes qui semblait orientée conquête spatiale et progrès technologique. Construire, plutôt que "déconstruire".


Parrain Curve ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #49 10/05/2022 12h07

Membre (2021)
Réputation :   18  

Je me suis expatrié de la France depuis une dizaine d’années et j’ai eu l’occasion de pas mal voyager sur tous les continents.
Sans faire dans la discussion de comptoir, voici quelques réflexions:
- les personnes ont des rapports très différents avec leurs familles. Pour ma part j’ai besoin de les voir souvent, donc une ou deux fois par an ce n’est pas suffisant. À côté de cela, certains vivent à 5km de chez  leurs parents et ne vont jamais les voir.
- partir et s’expatrier c’est rencontrer de nouvelles personnes avec un esprit différent de celui que vous connaissez, à l’inverse vous ne rencontrez pas de personnes du type de celles qui sont restées dans votre ville natale. Et quand je rentre en France, j’adore voir des personnes qui ont pris des voies différentes de la mienne.
- c’est un peu la même chose avec l’indépendance financière, via Instagram ou mon podcast, mon monde tourne rapidement autour de cela. Et je suis bien content d’avoir des connaissances très proches qui sont à 1000 lieux de cela pour parler de tout autre sujet.
- au bout d’un moment on est un peu de nulle part, d’un côté vous ne serez jamais aussi bien assimilé qu’un natif, de l’autre vous allez perdre peu à peu certains repères que les personnes en France ont. Par exemple je n’écoute pas la radio française et je ne regarde pas la TV non plus. Aussi, quand je rentre en France, on me parle d’événements ou de "polémiques" dont je n’ai aucune idée. C’est peut-être futile pour vous, mais cela met une distance avec vos proches que vous n’avez pas envie d’avoir.
- quand vous êtes expatriés, si vous fréquentez d’autres expatriés, ces derniers peuvent partir du jour au lendemain, et cela fait un peu l’effet d’une rupture amoureuse dans certains cas.

Si je devais faire la balance, j’ai retiré beaucoup de mon expatriation (aucune de mes connaissances de ma ville natale n’a autant voyagé, j’ai pu accumuler des revenus importants), mais ce n’est pas sans inconvénient. Après je pense qu’il ne faut pas voir une expatriation comme définitive. Le monde change, bouge, peut-être que vous allez un jour revenir en France, ou non. Il ne faut pas faire all in sur un pays. Ce qui compte c’est le voyage bien plus que l’arrivée.


Mon podcast traitant d'investissements est disponible sur Spotify, Apple & Deezer en tapant "byebyepatron" !

Hors ligne Hors ligne

 

#50 10/05/2022 12h33

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   388  

Un bemol sur les Francais qui vont se faire soigner en France. J’en ai vu quelques uns, et ce n’est pas car le systeme local est terrible, c’est juste que ces Francais n’avaient pas fait l’effort d’apprendre la langue convenablement et ont trop de paresse mentale pour se faire soigner ou passer un moment delicat dans un endroit ou ils ne comprennent pas correctement les medecins. Cela reflette plus la mentalité de l’expatrié arrogant qui ne s’interesse pas ou peu a la langue et revient au premier problème plus que l’état réel du pays d’accueil.  Il y en a dans toutes les nationalités.

Ne connaissant pas les pays de l’Amerique Latine, je ne sais pas combien une santé correcte coute la bas.

Bien sur, l’expatriation c’est aussi le confinement de Shanghai ou le Mali, mais cela reste des exceptions.


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur