Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Sondage 

Résultat du sondage :

A quel stade de l'indépendance êtes vous?


Je suis indépendant!

7% - 29
Je le suis presque!

13% - 54
J'ai posé la première pierre, mais il reste du chemin

68% - 276
Je me renseigne, mais je n'ai pas fait le 1er pas

10% - 44

[+1]    #1 26/06/2017 10h19

Membre (2016)
Réputation :   14  

Bonjour à tous,

J’aimerai faire un petit sondage, qui a déjà été fait sur ce forum, mais qui date et a besoin d’une actualisation (je pense).

Le forum est fait pour encourager la discussions entre investisseurs (ou potentiels investisseurs). Beaucoup d’entre nous souhaitent in fine atteindre le Graal de l’indépendance financière.

J’aimerai savoir en fait :
- qui a réussi à être indépendant (indiquer si vous le voulez bien : cashflow net, temps nécessaire pour atteindre l’indépendance, capital?)
- qui est sur la bonne voie ? (depuis combien de temps vous y travaillez, combien de temps nécessaires encore?)
- qui vient de commencer (au moins un investissement réalisé) mais à encore du chemin? (quoi comme investissement ?)
- qui n’a pas encore fait le 1er pas? C’est à dire pas d’investissements

Je me lance (vous n’avez pas forcément envie de rentrer dans les détails si vous n’avez pas envie, je le fais car je n’ai pas grand chose pour l’instant!):
1er invest il y a quelques semaines, immeuble nu avec travaux (façade / isolation), Cash flow net net : 500€ / mois.

Merci à tous

Mots-clés : financière, indépendance, rentier


« Tout ce que nous entendons est une opinion, et non un fait. Tout ce que nous voyons est une perspective, et non la vérité ». – Marc Aurèle, Empereur romain et philosophe

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 26/06/2017 10h45

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 SCPI/OPCI
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   1209  

Allez, je me lance!
Je suis indépendant depuis que j’ai arrêté mon activité salariée à 31 ans il y a 7 ans.
Je le suis devenu grâce à ma RP achetée à 24 ans que j’ai agrandie avec de lourds travaux (agrandissements, sous-sol, on a poussé les murs!), me faisant ainsi gagner de précieux mètres carré à Paris. J’avais dans un coin de la tête de la louer aux touristes, de temps à autre. On commençait à en parler.
Cela s’est transformé en activité à temps plein très rapidement, passage à temps partiel accepté par ma boite ce qui me permettait de partir en vacances et louer le bien puis arrêt net du travail après acquisition d’un 2ème bien et doublement des revenus immobiliers.
C’est allé très vite, en 2 ans et personne moi le premier n’a rien vu venir.
J’ai arrêté de travailler malgré les crédits, je gère sans problème les remboursements et ai gardé le même train de vie mais en m’expatriant en Thaïlande ce qui permet de profiter d’un climat et mode de vie plus agréable et qui me correspond mieux.

La gestion des biens immo me prend 1 à 3 heures par jour maxi par contre l’amplitude horaire est grande, quasi illimitée et le tout est 7 jours sur 7 et toute l’année. Il faut rester joignable et réactif à peu près tout le temps. On s’y fait.

Aujourd’hui je ne recherche plus la rentabilité à tout prix mais plutôt à sécuriser mes gains pour préparer une vraie retraite à 45 - 50 ans. C’est en bonne voix, les crédits seront terminés et je pourrai relâcher la gestion, vendre petit à petit et/ou passer en location à l’année.

Les chiffres: le capital est d’environ 600k€ dont la moitié travaille à plus de 10% (immo) et l’autre moitié à 5% (SCPI). Reste un peu plus de 120k de CRD et des liquidités qui permettent de tenir 2 ans sans stress. J’ai toujours vécu avec 20-25k€ par an hors investissement RP et achat voiture.


Parrain BOURSORAMA LIKA0507 - TOTAL ENERGIES code 112210350 & BforBank YYXC

Hors ligne Hors ligne

 

#3 26/06/2017 11h01

Membre (2014)
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   624  

Je vote pour Indépendant, même si je ne suis pas sur que ça recouvre la définition qui vous en donnez (je travaille encore, et sans doute pour pas mal d’années):

Dépenses générales mensualisées: -1200€
Intérêts crédit RP: -200€

Revenus de dividendes: ~ +1200€
Revenu locatif net-net: ~ +400€
Revenus espérés d’autres placement (Fond euros, trackers): ~ +350€

Cash-flow global: ~ +550€

Il m’a fallu environ 12 ans de salariat pour arriver à cet équilibre.
Mais les premières années n’ont pas été marquées par l’investissement (fond-euro à 90%) mais par l’épargne (depuis mon premier emploi, épargne d’au minimum 50% de mon salaire, taux en croissance chaque année)

Dernière modification par Faith (26/06/2017 11h03)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#4 26/06/2017 11h14

Membre (2016)
Réputation :   14  

Merci Pour vos réponses.

Effectivement Faith, nous pouvons noter qu’il n’y a pas forcément consensus sur la définition "d’indépendance financière", et j’aurai dû donner ma définition.

En résumé, je dirais que si vous avez besoin de votre travail vous n’êtes pas encore indépendant.
A priori vous n’en avez plus besoin mais faites le choix de continuez à travailler ?


« Tout ce que nous entendons est une opinion, et non un fait. Tout ce que nous voyons est une perspective, et non la vérité ». – Marc Aurèle, Empereur romain et philosophe

Hors ligne Hors ligne

 

#5 26/06/2017 11h18

Membre (2014)
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   624  

Marssg a écrit :

A priori vous n’en avez plus besoin mais faites le choix de continuez à travailler ?

"Choix" fortement recommandé par ma femme wink

Je suis simplement passé à mi-temps depuis quelques mois, ce qui actuellement me satisfait totalement (mon demi-salaire couvre encore toutes mes dépenses, tandis mes investissements continuent de faire grossir mon patrimoine)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#6 26/06/2017 11h37

Membre (2013)
Réputation :   173  

Hello !

Pour ma part j’ai posé les deux premières pierres :
- 80% de mon capital est investit dans des entreprises cotées ;
- 5% dans une EURL créée l’année dernière. J’ai perdu à court terme mes capacités d’épargne mensuelle. Cela devrait être encore le cas cette année, mais je compte bien me rattraper en 2018.

Sans grands projets pour le moment, je vise un capital net "investit" de 500k€ en 2030 (45 ans).

A+ Sylvain


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne Hors ligne

 

#7 26/06/2017 11h38

Membre (2013)
Réputation :   233  

Bonjour à tous,

Pas encore indépendant de mon coté, mais petit à petit la boule de neige prend forme.

Je ne me considère pas comme indépendant car je suis toujours dépendant de mon salaire. Toutefois, j’ai changé de métier il y a 2 ans et subit une perte volontaire de 40% de revenu.
Je vis finalement aussi bien qu’avant, les dépenses courantes sont assumées mais j’ai beaucoup moins d’argent pour investir (pour le moment).

Il se trouve que sur cette période mes placements se sont très bien comportés.

Je pense récupérer mon salaire d’ici 2 ans, et augmenter à partir de la troisième année.
J’ai 34 ans, et je vise l’indépendance totale à 50 ans avec un capital de 3M€. J’en suis encore loin, mais un peu en avance (pour l’instant) sur les points de passage fixés il y a 4 ans (lors de mon trentième anniversaire);
Ces points de passage ne tenaient pas compte de mon changement de carrière qui n’était pas encore engagé à l’époque, bien que déjà en réflexion.
Mon nouveau job me plait beaucoup ainsi que les possibilités qu’il ouvre. Mon objectif n’est pas de l’arrêter forcément, mais de pouvoir l’arrêter si besoin. C’est ma définition de l’indépendance financière;

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 26/06/2017 12h21

Membre (2016)
Réputation :   14  

Merci pour vos réponses!

Pour ma part la stratégie est d’arriver à être indépendant en 5 ans, pour ma femme et moi (c’est ambitieux!).

Nous aurons tous deux 31 ans cette année.

En fait nous comptons acheter des immeubles avec travaux.
Dès qu’on en tire plus de 2000 €/ mois ma femme arrête son activité (idéalement via congé mater xD pour ne pas quitter son emploi et voir comment ça se passe).
Je compte arrêter mon travail quand on aura 5000 € / mois (2500 chacun).
En parallèle de l’immobilier, nous allons dégager du cash (peu dépensiers, pas de crédit ni de loyer, revenus correctes sans être spécialement élevés) que nous allons placer. Une partie sur du sécuritaire (genre AV) une autre pour du rendement (trackers par exemple), ou des SCPI/OPCI.

Avoir un cashflow de 5000 € / mois en 5 ans est … très très ambitieux! Mais nous avons commencé l’année avec 0 € et devrions finir l’année avec 1500 € de cashflow (achat d’un deuxième immeuble avec travaux, cashflow environ 1000€)

Le gros point d’interrogation c’est si la banque va suivre ou pas…


« Tout ce que nous entendons est une opinion, et non un fait. Tout ce que nous voyons est une perspective, et non la vérité ». – Marc Aurèle, Empereur romain et philosophe

Hors ligne Hors ligne

 

#9 26/06/2017 13h43

Membre (2011)
Top 20 Vivre rentier
Réputation :   205  

ISTJ

Je vote indépendant car les conditions nécessaires sont requises pour arrêter mon travail.
Dépenses générales mensuelles : 1800€ venant de moi et 1200€ venant de ma femme pour nous et deux enfants.
Pas de crédit
Capital travaillant à la rente : 520 000€ répartis comme suit
300 k€ sur CTO investis en bonus cappés rapportant 12%/an depuis deux ans
100 k€ sur PEA investis en valeurs moyennes (+20% en 2016 et déjà +20% en 2017)
120 k€ en assurance-vie, 90% fonds euros et 10%ETF variables selon la conjoncture
De quoi donc couvrir largement mes dépenses mensuelles.
Patrimoine immobilier : une RP à Paris d’une valeur de 800 k€
Dans la pratique, je suis passé au 3/5 ème depuis 18 mois et m’arrêterai lorsque j’aurai un projet personnel suffisamment bien ficelé pour m’occuper à plein temps.
Ma femme est au 2/5ème et ne souhaite pas s’arrêter.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 26/06/2017 13h54

Membre (2015)
Réputation :   58  

J’ai voter les premières pierres posées, mais encore du chemin à parcourir.

En effet, un patrimoine brut total de 720k€ et une valorisation de nos sociétés à environ 330k€.
Mais un gros ratio passif/actif de 70% (60% avec la valo. entreprises). Il se réduit fortement mais serait complètement à 0 dans 18ans tout pile si tout va bien (gros milestones dans 1,5, 8 et 14 ans).

Nous avons encore besoin de nos jobs, ce qui fait que nous ne sommes pas indépendants, mais tendont à réduire le rythme, par ex je pense à passer à 80% l’année prochaine sans diminution globale de revenus.

Nous avons à peine 30 ans, le patrimoine net grossit et nous nous faisons plaisir tout en minimisant les risques donc tout va bien, même si l’indépendance n’est pas pour dans 5 ans (Visons d’ici 15 ans).

Le surplus mensuel (inexistant jusqu’à l’année passé afin de lancer les projets et investissements) devrait permettre de diversifier le gros biais immobilier actuel via l’investissement en bourse.

Setanta

Hors ligne Hors ligne

 

#11 26/06/2017 14h21

Membre (2014)
Réputation :   183  

Premières pierres posées à 25 ans ! smile

J’aimerais passé en temps partiel, et je tape sur 500€/mois en vendant 3.5% de mon capital chaque année, et en récupérant quelques dividendes de VNQ (tracker immobilier) sur CTO j’en suis à 105€/mois, soit 21.1% de l’objectif ! smile  "Petit" patrimoine de 51.5K€ :

33K€ sur PEA
3.5K€ sur CTO
5.2K€ de cash
7K€ de MP
3K€ d’obligation via un fond €

Et bientôt si tout vas bien un studio en location meublé d’ici Septembre, me rapportant un CF positif d’environ 100€/mois..

Je vis simplement, donc pas besoin de 3K€/mois de rente… si d’ici 10 ans j’arrive à sortir 1K€ en rente globale cela me conviendra, je baisserai encore un peu mon temps de travail.. un 3 jours/semaine serait vraiment le top !

Voilà le patrimoine et les envies d’un jeune utopiste ! smile

Dernière modification par Rossox (26/06/2017 14h25)


Youtube : Julien destruction nuisibles - https://lefrancaisfrugal.wordpress.com/

Hors ligne Hors ligne

 

#12 26/06/2017 14h34

Membre (2012)
Réputation :   12  

J’ai repondu "je le suis presque" car je travaille et encore et j’espere pour un certain temps (10 ans voire plus) vu que Madame est bien plus jeune et veut travailler.

Depenses : $6,000 par mois
Pret a la consommation (pour encore 2 ans): $2,700 par mois
Coupons d’obligations : $4,000 par mois

Bref, je le suis presque mais je depense beaucoup trop pour l’etre :-)

Rob

Dernière modification par robert22 (26/06/2017 14h38)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 26/06/2017 16h04

Membre (2013)
Réputation :   4  

J’ai répondu "je le suis presque", avoir 30 ans ma femme et moi-même et notre RP payée sans emprunt sur le dos et environ 600k€ de liquidités répartis de la façon suivante :
200k€ Différents contrats ASV
60k€ Compte Titre +PEA
Reste investit différents livrets + CAT.

Nous avons constitué dernièrement une SCI pour acquérir un local pro avec un Cash Flow de 1000€/mois. Je commence à créer et à diversifier notre patrimoine dans l’immo.

Nous avons tous les deux la volonté de continuer à travailler jusqu’à au moins la majorité de nos enfants. (environ encore 15 ans).


c’est quand la mer se retire que l’on voit ceux qui se baignent nus…

Hors ligne Hors ligne

 

#14 26/06/2017 16h53

Membre (2011)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   407  

J’ai voté 1ère pierre posée.
Difficile à répondre, car je ne viens pas de commencer, mais je pense en être plutôt loin.
D’ailleurs, je ne pense jamais être rentier, car au final, je pense qu’il vaut mieux arrêter de travailler plus jeune (quand les enfants sont petits par exemple) pour reprendre plus tard quand la maison est vide par exemple.

Pour le côté négatif, mon cash flow réel est faible, voir négatif. (surtout sur les immeubles, qui ne sont pas gérés au mieux).
Pour le côté positif, les emprunts sont majoritairement de durée courte : 4, 6, 9, 12, 13, 15 et 17.
En sachant que les emprunts de plus de 10 ans sont liés à du locatif.
Donc un gros bol d’air dans les prochaines années.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 26/06/2017 17h07

Membre (2016)
Réputation :   14  

@ Gunday : Vous dites qu’il vaut mieux être rentier quand les enfants sont jeunes. Je suis d’accord. Mais être rentier quand les enfants ne sont plus à charge à plein d’avantages aussi. Plus de liberté pour voyager, voir s’installer quelques mois dans un pays.


« Tout ce que nous entendons est une opinion, et non un fait. Tout ce que nous voyons est une perspective, et non la vérité ». – Marc Aurèle, Empereur romain et philosophe

Hors ligne Hors ligne

 

#16 26/06/2017 20h30

Membre (2013)
Réputation :   4  

Pour notre part, cela sera aussi repos et Voyage!  Car pour le moment 7jours de congés par an s’est peu ! ,,😴


c’est quand la mer se retire que l’on voit ceux qui se baignent nus…

Hors ligne Hors ligne

 

#17 26/06/2017 21h23

Membre (2016)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   520  

1ère pierre posée également. La dernière est encore très très lointaine. Je ne sais même pas si je pourrais, un jour, me considérer comme étant financièrement indépendant.
Par contre, si je pouvais ne plus totalement dépendre du travail, ce serait déjà une très bonne chose.

Pour ce qui est de mon maigre patrimoine, il est de 27,3k€ si je prends pas en compte mon épargne de secours et mon épargne pour dépenses anticipées. En intégrant le tout, je monte à 37,4k€. Cela représente, pour moi, environ deux ans et demi de revenus, mis de côté en l’espace de "seulement" 5 ans.
Même si je reste très loin de mes objectifs de rente (ou plutôt de "semi-rente"), je pense être sur le bon chemin.

La répartition de celui-ci, à date, est donc la suivante :

. Actions : 18,50%
. Immobilier (foncières côtés) : 11,62%
. Produits dérivés : 7,90%

. "Exotique" : 27,02%, en forte baisse du fait de l’augmentation de mon patrimoine global.

. Crowdfunding : 2,07%, j’ai déjà perdu la totalité de mon investissement sur le plus gros dossier sur lequel j’étais positionné. J’espère que les quelques autres me permettront de retirer quelques gains.

. Autre : 5,89%

. Épargne de secours / dépenses anticipées : 26,97%

. Mon côté autodidacte et "touche à beaucoup de choses dès lors que ça m’intéresse" : ça n’a pas de prix… mais ça a de la valeur !


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 26/06/2017 21h27

Membre (2014)
Réputation :   33  

Bonsoir,

Pour ma part la 1ère pierre a été posée il y a moins de 2 ans !
Nous avons 35 et 34 ans et 2 enfants 4 et 7 ans.

Aujourd’hui patrimoine brut du couple 760K€ / patrimoine net 339k€

RP : valeur environ 200k€ CRD 75k€

Patrimoine immobilier de rapport : valeur un peu moins de 500k€ (CRD 406k€) cash flow net net 800€
liquidité, PEE, PEA, assurance vie : 60k€

Aujourd’hui nous sommes encore dépendant de nos emplois mais nous remboursons chaque mois environ 1600€ de capital immobilier de rapport et plus de 1000€ pour notre RP, donc la boule grossit.

J’entrevois la perspective de changer de vie d’ici 2 à 3 ans, la présence des enfants complique un peu la donne mais sinon on s’ennuierait big_smile !
Notre projet serait dans un premier temps une année sabbatique simple et nomade, en utilisant le CF de l’immobilier de rapport pour ne pas trop entamer dans nos liquidités, et pourquoi pas la prolonger si on choisit cette vie ! 

Je ne manquerai pas de remettre à jour mon profil !

Merci à tous les contributeurs sans lesquels je ne me serais pas lancée dans d’aussi bonnes conditions smile


Quand souffle le vent du changement, certains construisent des murs, d'autres des moulins (proverbe chinois).

Hors ligne Hors ligne

 

#19 26/06/2017 21h28

Membre (2015)
Réputation :   72  

Indépendant et rentier depuis deux ans via la vente de mon entreprise .
un arrêt vers 55 ans me plaisait , les conditions se sont réunies bien avant vers 46 ans , j’ai donc décroché à mes 50 ans par choix.
Je reste entrepreneur dans l’âme et je prends donc un grand plaisir à gérer mon patrimoine . Deux ans plus tard, je suis satisfait de mon timing : très actif avant la cinquantaine , et une oisiveté active actuellement qui me convient.
Selon les critères du forum, chaque classe de mon patrimoine me permet d’être rentier : immobilier direct , immobilier indirect , bourse , AV .

Chtirentier

Dernière modification par Chtirentier (26/06/2017 21h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#20 26/06/2017 21h52

Membre (2016)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   1005  

INTJ

J’ai voté aussi "première pierre", et j’espère avoir la chance d’être complètement indépendant d’ici 15 ans.

Situation actuelle :
- Entre 200 et 300k€ en pièces anciennes Chinoises de collection [85%]
- Environ 10k€ en antiquités variées [3%]
- 9k€ en PEA (14% de PV) [3%]
- 13k€ en AV (33% de PV) [4%]
- 9k€ en CTO (-4% de MV) [3%]
- 3k€ en PEL [1%]
- 6k€ en cash [2%]

RP valeur 120k€, 100k€ à rembourser sur 15 ans à 1.10% - mensualités payées par le local commercial au RdC
Investissement locatif valeur 130k€, 110k€ à rembourser sur 15 ans à 1.20% - mensualités payées par le locataire (un membre de la famille)

Dans 15 ans, la RP et l’investissement locatif devraient fournir une rente de 1500€ stable. Si d’ici là j’ai converti l’intégralité de ma collection de pièces en actions/obligations, je devrais pouvoir être rentier avec un peu plus de 3000€ par mois smile


Parrain Curve ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 26/06/2017 22h18

Membre (2015)
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   595  

Marssg a écrit :

J’aimerai savoir en fait :
- qui a réussi à être indépendant (indiquer si vous le voulez bien : cashflow net, temps nécessaire pour atteindre l’indépendance, capital?)
- qui est sur la bonne voie ? (depuis combien de temps vous y travaillez, combien de temps nécessaires encore?)

Je suis à mi chemin (j’y suis depuis quelques années à vrai dire !), j’ai donné les détails récemment sur ma présentation.

Un patrimoine somme toute assez classique (immobilier, AV et PEA) construit au fil du temps (+10 ans de travail très bien rémunéré, en évitant de tout claquer au fur et à mesure) ; un rendement moyen de 4-5% soit près de 2000€/mois, pour des dépenses de 4000€/mois.

Pour équilibrer je dois continuer à travailler à hauteur de 3-4 mois par an.
En pratique, je travaille plutôt 6-7 mois par an en moyenne ce qui me permet de réinvestir les revenus du capital et même de le faire grossir.

Mais je suis justement en train de réfléchir à comment me rappprocher encore de l’indépendance financière. Ce qui m’intéresse dans ce modèle c’est que quand je ne travaille pas je suis complètement libre : le rendement de mon capital est très moyen mais complètement passif, "ça tombe tout seul" wink

Dernière modification par dangarcia (26/06/2017 22h21)

Hors ligne Hors ligne

 

#22 26/06/2017 22h24

Banni
Réputation :   115  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Premiere pierre aussi mais tres loin de l’independance.

Mais je mets rien de coté depuis quelques temps.
100000€ en actions (cto, pea, pea pme)
100000€ pour ma boite
50000€ en investissement vins.

En voyant les chiffres de philippe, je suis a mi chemin.
Pour moi j’en suis tres loin.

Hors ligne Hors ligne

 

#23 27/06/2017 08h26

Membre (2015)
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   81  

On voit bien que la question du capital est très subjective. Certains ont besoin de 330k€, d’autres veulent 3M€.
De mon côté, je suis à l’aise avec mon capital pour stopper mon activité salariée mais j’ai 2 blocages.

- Le 1er est mineur: pour le moment j’ai du mal à investir plus de 100k€ sur les marchés car ils sont chers. Ayant vu mon capital investi divisé de moitié en 2008, j’ai besoin de niveaux plus faibles pour investir davantage.

- Le 2è est probablement plus compliqué.
Il correspond à la discussion ci-dessous:
Protection sociale d’un rentier/retraité précoce résident en France…

Sur le thème plusieurs fois abordé:

parisien a écrit :

Comment faire donc pour avoir une couverture maladie et valider 4 trimestres/an pour la retraite, en ayant fait le choix délibéré d’absence d’activité professionnelle, même réduite?

Ne souhaitant pas aller vers les solutions d’immobilier physique pour répondre à ce problème, il faudra que j’aille vers les directions proposées par le file de discussion mais tout cela reste flou pour moi à ce stade. Je n’ai pas encore trouvé le bouquin qui donne un "mode d’emploi" assez complet!


Employé, Assistant maternel, Commis de cuisine, Maraîcher, Investisseur

Hors ligne Hors ligne

 

#24 27/06/2017 09h55

Membre (2016)
Réputation :   14  

zeboulon a écrit :

On voit bien que la question du capital est très subjective. Certains ont besoin de 330k€, d’autres veulent 3M€.

Plus que le capital, ce n’est pas plutôt le cashflow qu’il faut considérer? Oui les deux sont liés… par une variable ! (le rendement). Un capital de 100 k€ à 5% ou à 10% ça change!


« Tout ce que nous entendons est une opinion, et non un fait. Tout ce que nous voyons est une perspective, et non la vérité ». – Marc Aurèle, Empereur romain et philosophe

Hors ligne Hors ligne

 

#25 27/06/2017 20h02

Membre (2015)
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   595  

Marssg a écrit :

Plus que le capital, ce n’est pas plutôt le cashflow qu’il faut considérer? Oui les deux sont liés… par une variable ! (le rendement). Un capital de 100 k€ à 5% ou à 10% ça change!

Le cashflow, et surtout la perennité du cashflow.
C’est toute la différence entre par exemple un portefeuille de titres distribuant de gros dividendes (mais pour combien de temps ?) et un portefeuille de titres distribuant des dividendes plus faibles mais sur lesquels on peut raisonnablement compter sur le très long terme.
En phase de construction du capital, quand les dividendes sont réinvestis, pas de problème. A partir du moment où l’on vit sur ces dividendes, il faut qu’ils soient pérennes.

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "a quel stade de l'indépendance financière êtes-vous ?"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur