Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 28/12/2017 12h26 → Comment préserver son patrimoine et sa rente en cas de crise financière majeure ? (crise, protection, revenus)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

On lit et entend partout des "Cassandre" et prophètes de l’apocalypse qui nous annoncent la pire crise jamais connue à venir sur l’éclatement de toutes les bulles (Actions, Immobilier, Monnaies etc…) du fait de l’excès de dettes des états non remboursables qui finiront par ponctionner tous les comptes et avoirs des particuliers pour s’en sortir…

Bref, sans rentrer dans le détail et sans pour autant y croire (même si certains arguments sont crédibles notamment sur l’excès de création monétaire et sur l’envol de l’endettement mondial)  quel serait selon vous la meilleure façon de se prémunir face à une crise pire que celle de 29?

Rester investi sur les actions? les SCPI? acheter de l’or? Des crypto-monnaies? Des devises? De l’immobilier locatif en direct (en France ou à l’étranger)? Un peu de tout cela?

Comment conserver son patrimoine et ses revenus le temps de cette potentielle crise si elle survenait?

Merci d’avance pour vos retours!

Mots-clés : crise, protection, revenus

Hors ligne

 

#2 28/12/2017 12h41 → Comment préserver son patrimoine et sa rente en cas de crise financière majeure ? (crise, protection, revenus)

Membre
Réputation :   29 

Bonjour capitalhold,

C’est un sujet très vaste. Il faudrait un livre sur le sujet.

Je me lance quand même, les membres du forum complèteront ce que je dis.

Certains actifs sont connus pour augmenter durant les crises catastrophiques: Or, matiéres, premières, terre arables, armes, bunkers smile

Vous noterez que ce sont tous des actifs concrets, qui peuvent se vendre ou s’échanger sans intermédiaires.

Il existe des produits financiers qui permettent de se protéger contre les tails events, options en dehors de la monnaie, CDS, mais comme les gens qui envisagent une situation catastrophique parient tous sur un effondrement du système financier et des restrictions sur le mouvements de capitaux, ils n’entrent pas dans la discussion.

J’ajouterai que les actifs de crises, ont en général un fort mauvais rendement dans le régime général. Mais il explosent pendant la crise. Donc les gens en achètent peu, partant du principe que en période normale, ils sont un frein à la croissance du portefeuille. Et en crise, un tout petit peu suffit.

Mais prenons une point de vue provoquant. Vous savez que le baron de rotshild a fameusement dit que les grandes fortunes se font quand le sang coule dans les rues. Peut-être qu’un investisseur agile a déjà tout les outils pour faire face à la crise.

Ceci dit, Le malheur des uns ne fait pas forcément le bonheur des autres….

Dernière modification par lionelo (28/12/2017 13h02)

Hors ligne

 

#3 28/12/2017 13h13 → Comment préserver son patrimoine et sa rente en cas de crise financière majeure ? (crise, protection, revenus)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1446 

lionelo a écrit :

Certains actifs sont connus pour augmenter durant les crises catastrophiques: Or, matiéres, premières, terre arables, armes, bunkers

Désolé, mais c’est faux. Il suffit de regarder ce qu’ont fait ces actifs lors de la dernière grosse crise, la crise consécutive aux subprimes :
- l’or a baissé de 30 %
- Les prix des matières premières se sont effondrées (baisse de la demande industrielle + anticipation de cette baisse). Certaines ont vu leur prix divisé par 10 ou 20.
- Le prix des terres agricoles, en France, n’a pas vraiment bougé. Ni baissé, ni augmenté.
- armes : de toute façon en France il est illégal de vendre des armes sans une licence d’armurier, donc ce n’est pas un sujet. Une activité illégale rapporte surtout des années de prison.
- bunker : je ne connais pas de cotation du prix des bunkers pour voir l’effet de la crise.

Donc, désolé, mais aucun de vos actifs qui montent prétendument lors d’une crise n’ont monté lors de la dernière grosse crise économique. A posteriori, on constate que la meilleure façon d’être protégé contre cette baisse était encore d’être en cash. Evidemment, on pouvait gagner de l’argent en misant sur la baisse (shorts), mais pour ça il faut être vraiment très malin. Celui qui a eu la sagesse ou la chance d’être 100 % liquide s’en est déjà très bien sorti par rapport à celui qui était investi en bourse.

De toute façon, il y a plusieurs typologies de crise. Ce qui protège contre une crise économique classique (en l’occurrence, être en cash) ne protège pas contre une hyperinflation de la monnaie. Donc, non seulement il faut avoir une boule de cristal pour savoir qu’une crise va arriver, mais en plus il faut savoir quel type de crise. Ca me semble bien hasardeux.

A propos d’écrire un livre sur le sujet, ça a déjà été fait :
- The Alpha Strategy par John Pugsley
- les livres de Dmitri Orlov
etc.

Pour The Alpha Strategy, sorti en 1980, J. Pugsley recommandait de miser massivement sur les métaux précieux (C’était pile le début d’un retournement du marché des métaux précieux, qui resteront à des prix très bas pendant les 20 ans à venir : timing absolument désastreux), ainsi que sur les nécessités (nourriture, outils pour produire sa nourriture, etc). Sachant qu’il n’y a pas eu de crise majeure aux USA dans les 37 ans qui ont suivi, ces outils sont rouillés et cette nourriture est périmée, sans jamais avoir servi. Et les gens qui ont misé sur les métaux précieux ont perdu beaucoup d’argent s’ils ont revendu avant 2005 environ (et 25 ans, c’est long…) Pourtant, ce bouquin reste un classique, toujours lu… C’est étrange de continuer à considérer comme une référence quelqu’un qui s’est planté à ce point dans son timing et dans ses recommandations…

C’est bien beau de prédire des crises, encore faut-il vraiment savoir quand elle va arriver, quelle va être sa nature, et sur quel cheval miser. Presque tous ceux qui se sont essayé à cet exercice se sont plantés dans les très grandes largeurs.

Dernière modification par Bernard2K (28/12/2017 13h25)

Hors ligne

 

[-1]    #4 28/12/2017 13h26 → Comment préserver son patrimoine et sa rente en cas de crise financière majeure ? (crise, protection, revenus)

Membre
Réputation :   29 

Bonjour monsieur Bernard2K,

Bernard2K a écrit :

Désolé, mais c’est faux

Vous n’avez pas à vous excuser, je vais et je dois préciser ma pensée. Je parle vraiment d’une situation de crise comme une guerre, ou un effondrement total. Je ne parle pas d’une crise financière.Mais vous noterez que capitalholding a dit:

capitalholding a écrit :

face à une crise pire que celle de 29?

Donc c’est de la grande Dépression qu’il s’agit, pas de la crise financière, alors:

http://9639-presscdn-0-85.pagely.netdna-cdn.com/wp-content/uploads/2014/10/Price-of-Gold-and-Deflation-During-Great-Depression-1.png

Bernard2K a écrit :

l’or a baissé de 30 %

oui et non. Il a chuté, puis il s’est repris très très vite, alors que le chomage et l’économie réelle était encore dans les choux:
http://www.kitco.com/news/2014-10-13/20141013_five-year-gold-chart.JPG

Bernard2K a écrit :

Le prix des terres agricoles, en France, n’a pas vraiment bougé. Ni baissé, ni augmenté.

Vous ne trouvez pas que c’est une propriété désirable quand tous le actifs sont en chute ? C’est le principe d’un actif de crise… Mais évoquons le pire du pire, la guerre:

https://www.ibiblio.org/hyperwar/USA/BigL/img/BigL-p183.jpg

Bernard2K a écrit :

de toute façon en France il est illégal de vendre des armes sans une licence d’armurier, donc ce n’est pas un sujet. Une activité illégale rapporte surtout des années de prison.

vous n’avez pas porté attention au petit smiley que j’ai mis aprés ces termes. Mais je persiste et signe:
Mais il est légal d’acheter des actions de marchand d’armes. Et je pense qu’il y a des gens qui se sont fait de l’argent en vendant des armes en France à différentes périodes de l’histoire, légalement ou illégalement.

Bernard2K a écrit :

bunker : je ne connais pas de cotation du prix des bunkers pour voir l’effet de la crise.

Je ne sais pas si vous êtes sérieux. Tout le monde sait cela voyons !

Bernard2K a écrit :

On constate que la meilleure façon d’être protégé contre cette baisse était encore d’être en cash.

Oui tant qu’il n’y a pas d’hyperinflation.

Bernard2K a écrit :

C’est étrange de continuer à considérer comme une référence quelqu’un qui s’est planté à ce point dans son timing et dans ses recommandations…

Je ne connaissais pas les livre que vous mentionnez. Ce n’est pas paradoxal de le citer vous-même en référence puis de dire que ce n’est pas une référence ?

Dernière modification par lionelo (28/12/2017 14h23)

Hors ligne

 

#5 28/12/2017 13h33 → Comment préserver son patrimoine et sa rente en cas de crise financière majeure ? (crise, protection, revenus)

Membre
Réputation :   

En période de crise, les valeurs refuges prennent de la valeur, c’est logique! toujours l’offre et la demande

Hors ligne

 

#6 28/12/2017 19h41 → Comment préserver son patrimoine et sa rente en cas de crise financière majeure ? (crise, protection, revenus)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2259 

Il y a déjà eu une discussion avec une thématique plus large :
La ruine du rentier : êtes-vous protégé ?

Mais la réponse est aisée : il faut simplement diversifier son patrimoine pour le rendre aussi résilient que possible.

Méfiance sur les comparaisons avec la crise de 1929 qui est antérieure à l’avènement des banques centrales.

Hors ligne

 

#7 28/12/2017 20h28 → Comment préserver son patrimoine et sa rente en cas de crise financière majeure ? (crise, protection, revenus)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   583 

IH a écrit :

"Mais la réponse est aisée : il faut simplement diversifier son patrimoine pour le rendre aussi résilient que possible."

Dans une crise passagere comme celle de 2011 … suffit que les revenus engendres par le portefeuille correspondent au montant nécessaire pour en vivre - meme si pas dans le luxe- et on peut faire le dos rond..
Les plus courageux vont arbitrer pour augmenter le revenu…

IH a écrit :

"Méfiance sur les comparaisons avec la crise de 1929 qui est antérieure à l’avènement des banques centrales."

D’accord avec vous.

Bon ceci dit …je nous souhaite a tous une année 2018 side-ways plutôt qu’avec une grosse baisse!

Dernière modification par sissi (28/12/2017 20h30)

Hors ligne

 

[+1]    #8 28/12/2017 20h41 → Comment préserver son patrimoine et sa rente en cas de crise financière majeure ? (crise, protection, revenus)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1446 

lionelo : je maintiens, vos arguments sont foireux et vos données sont erronées :
- le graphique que vous affichez ne donne pas le prix de l’or (contrairement à ce qu’il fait croire), mais le cours de l’action de Homestade Mining. Sachant que le cours de l’or était fixé par l’Etat fédéral US dans ces années-là, un obscur site internet (que j’ai retrouvé mais qui ne mérite pas d’être cité) a cru pertinent de prendre le cours d’une société minière US et de considérer que c’est l’évolution qu’aurait vraiment eu le prix de l’or si le marché avait été libre. Non seulement le raisonnement est complètement foireux, mais ça craint encore plus quand on le reprend sans un mot de mise en contexte !
Et de toute façon, le prix de l’or aux US dans les années 30, réel ou extrapolé, n’a aucune pertinence pour prédire ce qui se passerait dans une crise à l’heure actuelle, puisqu’il était alors fixé par l’Etat.

- l’or a chuté de 30 % : il n’y a pas à dire "oui et non", c’est "oui" car il a chuté de 30 %. Il s’est repris ensuite car il était dans une tendance haussière forte depuis des années. Certes il s’est repris, mais les actions aussi ont remonté, si vous allez par là, tout est question d’attendre suffisamment longtemps…

- les matières premières : ah, là vous ne revenez pas dessus tellement c’est évident que le cours des matières premières s’est planté de toute beauté !

- les terres agricoles : un prix qui se maintient n’est pas un prix qui augmente. C’est vous qui prétendiez que ça augmentait en temps de crise, et concernant la dernière crise en tout cas, vous aviez tort, point final. Le graphique que vous donnez présente le prix des produits agricoles : évidemment qu’il augmente en temps de guerre ! Mais c’est hors sujet, vous parliez du prix des terres agricoles et vous publiez un graphique du prix des produits agricoles.

Publier des graphiques plein de couleurs ne permet pas d’inverser le fait que vous aviez écrit un tissu d’âneries. Votre second message dans ce fil relève de "j’ai raison même quand j’ai tort, et je suis prêt à publier des graphiques que je ne comprends pas vraiment pour avoir raison quand même".

C’est quand même grave de recommander des investissements "connus pour augmenter durant les crises catastrophiques" alors qu’ils n’augmentent pas en cas de crise. C’était juste une recommandation erronée, insuffisamment renseignée, écrite à la va-vite. Ce n’est pas le style du forum.

Le graphique sur le prétendu prix de l’or, alors que c’est le cours d’une action minière, c’est quand même énorme dans le genre "je prends le premier graphique sur google images qui me donne raison, sans prendre le temps de le comprendre".

Reconnaître que vous aviez tort vous aurait montré sous un jour autrement plus favorable que cette tentative d’avoir raison en citant des graphiques mal digérés. Je n’ai jamais bien compris ce besoin d’avoir raison à tout prix. C’est en reconnaissant ses erreurs que l’on progresse et que l’on apprend.

Bon, fin de la discussion pour ma part.

Dernière modification par Bernard2K (29/12/2017 07h29)

Hors ligne

 

[+1]    #9 28/12/2017 22h17 → Comment préserver son patrimoine et sa rente en cas de crise financière majeure ? (crise, protection, revenus)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   108 

C’est marrant ces discours catastrophistes, me rappelle quand je me suis intéressé à l’or en 2007-2008.
Il y avait les mêmes arguments fin du mondiste, tout allait aller à la cave, on allait tous mourir si on ne partait pas vivre loin de tout et acheter de la terre pour s’autoalimenter avec des armes partout pour protéger son pré carré, et de l’or pour être sûr de ne pas être ruiné par la banque qui allaient toutes être ruinées (c’est pratique pour payer son pain à la boulangerie…mais bon, dans cette configuration on fait le blé la farine et le pain soi-même!…)…..bref.
La bourse est tombée puis relevée, comme ça arrive récuremment depuis toujours qu’elle existe, les autres actifs ont fluctué, l’or a monté puis redescendu puis semble revouloir monter depuis 2 ans.
Les banques ne sont pas mortes et gagnent encore de l’argent (et nous en prennent plus depuis la crise)….
Moins connus, la terre agricole monte constamment en valeur depuis des années, la forêt aussi. Personne n’en parle parce que c’est moins liquide. Puis faut s’en occuper, c’est du boulot!

Après, les spéculations sur l’avenir sont les spéculations mentales de spéculateurs: il faut savoir nommer la réalité pour ce qu’elle est et ses pensées et prospectives pour ce qu’elles sont et clarifier le rapport qu’on a entre les deux.
Ensuite il vaut mieux investir ce dont on n’a pas de besoin immédiat conscient que ça peut baisser en valeur, être dans une vision de long terme, accumuler sur cette durée long terme, en diversifiant sur différents actifs (comme dans le permanent portfolio ou autres modèles diversifiés pour affronter différentes conjonctures), et éventuellement avoir des stratégies d’arbitrage selon les tendances en cours pour éviter des fortes baisses ou saisir des hausses.

En ce qui me concerne, j’ai un petit fond de petites capitalisations en minières, essentiellement côtées au Canada…j’en avais acheté en 2014, puis revendu en ne supportant pas la volatilité et raté la hausse de début 2016…j’avais voulu faire mon trader et cela je ne sais pas gèrer, trop d’attention cela demande.
Du coup j’ai mis mes billes sur certaines et je n’y touche plus. La moins value est de 30 pour cent mais c’est une fraction limitée de la totalité de mon portefeuille.

Dernière modification par Lausm (28/12/2017 22h20)

Hors ligne

 

#10 29/12/2017 00h28 → Comment préserver son patrimoine et sa rente en cas de crise financière majeure ? (crise, protection, revenus)

Membre
Réputation :   

Merci à tous pour vos conseils et retours d’expériences.

Inutile de s’énerver sur ces sujets, merci encore.

Si parmi vous d’autres souhaitent me faire part de leur point de vue, le post est toujours ouvert!

Hors ligne

 

[+1]    #11 29/12/2017 00h31 → Comment préserver son patrimoine et sa rente en cas de crise financière majeure ? (crise, protection, revenus)

Membre
Réputation :   15 

capitalholding a écrit :

Bonjour,
… quel serait selon vous la meilleure façon de se prémunir face à une crise pire que celle de 29?

Rester investi sur les actions? les SCPI? acheter de l’or? Des crypto-monnaies? Des devises? De l’immobilier locatif en direct (en France ou à l’étranger)? Un peu de tout cela?

Comment conserver son patrimoine et ses revenus le temps de cette potentielle crise si elle survenait?

Il y a une alternative sur laquelle je suis en train de basculer qui consiste à "neutraliser vos trades", c’est à dire ne conserver qu’une "free position" sur chacun de vos investissements. Cela consiste à ne conserver que vos bénéfices sous forme d’actions vous permettant de sécuriser votre capital.

Par exemple vous achetez 100 actions à 10 euros, vous en vendez 80 à 12,5 euros. Vous avez donc 20 actions en "free position" car vous avez récupéré votre investissement initial de 1000 euros.

Ainsi vous accumulerez des "free positions" qui vous paieront un peu de dividendes avec aucun risque puisque vous avez récupéré votre investissement initial. De plus certaines de vos "free position" vont continuer à grimper et peut-être voir leur cours multiplier par dix sur du très long-terme.

un peu de jargon : "trade gratuit", "neutraliser un trade", "sécuriser le capital" et "free position" sont des expressions qui expriment la même idée.

Les avantages de cette approche sont que vous pouvez démarrer avec une petite somme d’argent et que votre exposition au risque décroit avec le temps.

Le désavantage est qu’il faut plusieurs décennies pour pouvoir devenir rentier. Il faudra aussi complèter vos analyses fondamentales par une analyse technique, un Top-Down, et bien gérer votre momentum.

Personnellement je suis en train de neutraliser certaines de mes positions dont le niveau de valorisation commence à devenir absurde, par exemple quand le PER est supérieur à 30 alors qu’il s’agit d’une valeur industrielle.

Cela me permet de récupérer du cash sans sortir du marché.

Hors ligne

 

#12 29/12/2017 07h18 → Comment préserver son patrimoine et sa rente en cas de crise financière majeure ? (crise, protection, revenus)

Membre
Réputation :   28 

Mais que faites-vous du cash retiré ?

En fait j’avoue ne pas vraiment saisir l’intérêt de cette méthode.
Si vous êtes en phase de constitution d’un patrimoine dans ce cas il ne faut rien retirer, au contraire (pour profiter de l’effet des intérêts composés).
Si vous êtes en phase de consommation, vous retirez en fonction de la stratégie que vous aurez préalablement choisie, par ex 4% du pf, ou le min entre 4% et ce qu’il vous faut pour subvenir à vos besoins. Mais c’est à priori relativement indépendant de vos positions. Il est possible que vous favorisiez certaines positions plus que d’autres mais ça s’apparente d’après moi plus à du rebalancement qu’autre chose, pour revenir à un pourcentage par actif (ou ligne) que vous aviez fixé au préalable
D’autre part, si vous souhaitez « neutraliser vos trades » comment vous fixez vous vos objectifs minimaux ? Car dans votre exemple on aurait aussi pu revendre 99 actions quand le cours est passé à 10.1. Ou alors on attend que le cours passe à 100 pour en revendre seulement 10 ?

Peut-être que je suis complètement passé à côté de quelque chose, mais pour moi dans le cas d’achat d’actions individuelles vous faites des analyses techniques et financières qui vous permettent de valoriser l’action à un certain prix. Si le prix actuel de l’action est inferieur vous achetez et revendez logiquement quand l’action cote au prix que vous avez déterminé (si les données concernant la société sont restées les mêmes), mais c’est tout à fait indépendant du fait de « neutraliser ses trades ».
Apres je vous avoue bien volontiers que je ne fais pas du tout de stock picking donc peut-être que certaines subtilités m’échappent.

Dernière modification par Waffle (29/12/2017 07h22)

Hors ligne

 

#13 29/12/2017 11h47 → Comment préserver son patrimoine et sa rente en cas de crise financière majeure ? (crise, protection, revenus)

Membre
Réputation :   18 

Extrait du fil de recommandations de livres :
(19/19) Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ?

AndreK a écrit :

Living Off Your Money (the modern mechanics of investing during retirement with stocks and bonds) de Michael H. McClung (2016), décrit, compare et sélectionne des méthodes d’allocation et de consommation d’un patrimoine financier en phase de retraite.

Nous évoquons sur ces forums principalement comment investir en actions en phase d’accumulation (i.e. avant la retraite) mais arrivés à la retraite (précoce ou pas) il nous faut gérer la phase de consommation, càd vivre de notre capital. Arrivés à cette période, non seulement nous ne percevons plus de revenus à investir mais en plus nous devons tirer un revenu du capital (sous forme de dividendes, coupons ou directement du capital), et cela quelle que soit la situation des marchés financiers et sur une durée indéterminée. Il s’agit donc d’utiliser des stratégies permettant de tirer un revenu régulier et stable, sur une durée longue (30 ans), voire très longue (50 ans), sans finir dans le dénuement et sans mourir le plus riche du cimetière et tout cela face aux aléas du marché et de la vie.

L’auteur présente les principales stratégies et sélectionne les meilleures en fonction du risque (risque au sens de perte du revenu et non de perte de capital).  Il s’agit pour un rentier de maximiser le revenu tout en assurant la pérennité jusqu’à sa mort.
Le livre est technique, s’appuie sur beaucoup de recherche, de simulations (backtests sur plusieurs marchés : 2 jeux US, 1 GB, 1 Japon, des marchés fictifs) et d’analyses. L’auteur reprend d’autres travaux plus académiques et plus difficiles à aborder, il les compare, les évalue dans des situations US et non-US et les stresse par des simulations dures.

.

Il présente des stratégies robustes face aux aléas du marché pour continuer a vivre de sa rente. A mon avis on devrait pouvoir en tirer des conséquences sur comment capitaliser de manière robuste également.

Hors ligne

 

#14 29/12/2017 12h00 → Comment préserver son patrimoine et sa rente en cas de crise financière majeure ? (crise, protection, revenus)

Membre
Réputation :   53 

Je ne sais plus où j’avais vu ou lu quelque part que les grandes familles italiennes qui transmettent leur fortune veulent la répartition suivante de leur patrimoine:
- 1/3 immobilier
- 1/3 métaux précieux
- 1/3 arts (tableaux, livres anciens)

Mais c’est surement un peu old school et peut-être un peu daté

Dernière modification par zeboulon (29/12/2017 12h01)

Hors ligne

 

[-1]    #15 29/12/2017 15h04 → Comment préserver son patrimoine et sa rente en cas de crise financière majeure ? (crise, protection, revenus)

Membre
Réputation :   29 

Monsieur Bernard2K,

J’ai pris le temps de ne pas vous répondre immédiatement, et même maintenant j’essaie de trouver le message qui convient le mieux à la situation.

Je ne commenterai pas votre attitude, je ne peux que regretter votre discourtoisie. Relisez vos propos…

Quand au graph sur l’or, les miniers augmentent quand les cours baissent,  c’est bien connu!

De votre propre aveu, vous n’avez pas commencé a investir sur les marchés actions avant 2016… votre erreur est excusable.

Berrnard2K a écrit :

Je n’ai jamais bien compris ce besoin d’avoir raison à tout prix. C’est en reconnaissant ses erreurs que l’on progresse et que l’on apprend.

J’ai appris des choses de beaucoup de gens, mais c’étaient des gens qui étaient courtois, C’est un signe de sagesse. (j’ai retiré un segment ou je parlais de mon parcours : Ce n’est pas le sujet. Merci à Michel de me l’avoir fait remarquer smile).

Je vais continuer de vous répondre par des faits et des graphiques, car je ne saurais tolérer que vous diffusiez des informations erronées.
Je n’ai pas inventé que l’or est un hedge et un safe haven. Cela fait partie de tout les cours de finance depuis le nuit des temps. Que ce hedge soit plus ou moins fort avec le temps est un débat en cours. Mais je ne suis pas le seul à tenir cette position:
https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm … id=1516838

Vous me reprochez, de ne pas parler d’expérience. Tous les jours je monitore la corrélation de l’or avec les autres actifs. L’or continue d’être un actif alternatif décorrélé des obligations et des actions. Les fait sont têtus.

Maintenant, je ne recommande pas de prendre des positions sur l’or. Si le conditions de marché évoluent, c’est un outil qu’il faudra évaluer comme un autre. Ah et j’oubliais, un graphe smile, l’or lors du crash de 29,l’or lors du crash de 87

Bernard2K a écrit :

vous parliez du prix des terres agricoles et vous publiez un graphique du prix des produits agricoles.

Concernant le prix des denrées agricoles et des terres arables, vous me soutenez que l’un et n’ont rien à voir, est-ce cela ? Vous pensez que le monde agricole est insensible aux prix des denrées ?

Bernard2K a écrit :

les matières premières : ah, là vous ne revenez pas dessus tellement c’est évident que le cours des matières premières s’est planté de toute beauté !

Vous avez bien vu dans mon graphique. N’y est-il pas mentionné le prix  de toutes les commodities dans une ligne pointillée ? Ne pensez-vous pas que au Venezuela actuellement, les gens qui détiennent des actif tangibles sont en position de force ?

Bernard2K a écrit :

Et de toute façon, le prix de l’or aux US dans les années 30, réel ou extrapolé, n’a aucune pertinence pour prédire ce qui se passerait dans une crise à l’heure actuelle, puisqu’il était alors fixé par l’Etat.

Si vous parlez du standard or, il s’agit d’adosser une devise à une réserve d’or. C’est dire que tout dollar peut-être échangé contre une quantité d’or. Ce standard a du être suspendu à plusieurs époques dans l’histoire  parce que les états ne pouvaient plus assurer cette parité. L’or avait trop pris de valeur. C’est le cas pour l’Angleterre en pendant la première guerre mondiale, et aussi pour les US pendant la crise de 29 . Si c’est bien ce que vous mentionnez, cela contredit complétement votre propos.

https://dailyreckoning.com/wp-content/uploads/2017/02/Screen-Shot-2017-02-13-at-4.21.12-PM-e1487020915687.png

Finalement, Je note que vous N’avez produit aucun élément pour etayer vos propos.
Si vous les avez, je vous encourage à les fournir, il y a toujours a apprendre d’un débat respectueux.

Dernière modification par lionelo (30/12/2017 00h36)

Hors ligne

 

#16 30/12/2017 16h45 → Comment préserver son patrimoine et sa rente en cas de crise financière majeure ? (crise, protection, revenus)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   108 

Bon, je vous poste une simulation sur portfoliovisualizer

3 portefeuilles: 1-avec actions américaines (SP500), obligations longues (TLT) et or, un tiers chacune.

                       2-permanent portofolio standard: un quart d’actions US, obligations longues, cash et or.

                       3-portefeuille composé de 20 pour cent d’actions US, obligations (toutes), immobilier, cash et or.

Les données remontent à 94, le programme ne remontant pas auparavant pour obtenir toutes les données.

Le premier portefeuille est le meilleur en performance annuelle :7,92% avec rebalancement annuel (c’est le rebalancement qui donne le meilleur résultat).
Le troisième vient en seconde position, perf annuelle de 6,98%. Le drawdown est cependant le plus important.
Le second est en troisième position: 6,61% mais avec un drawdown le moins important des trois: -13,48%.

Tout ceci pour dire qu’un placement régulier en actions US, obligations longues, or, rebalancé tous les ans, donne une moyenne honorable sans grand effort ni risque.
Pour rendre à César ce qui lui revient, j’ai lu cette simulation dans un des petits bouquins de Michael Swanson (qui prône grandement les mines d’or comme actif qui bénéficiera de la prochaine crise, mais il admet grandement que le timing est totalement difficile à prévoir).

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech