Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 30/04/2017 12h00

Membre (2015)
Réputation :   14  

Bonjour,

Pour réduire l’ISF de mon père, sa banquière lui propose d’investir dans un Fonds d’Investissement de Proximité qui s’appelle "Isatis développement 3". Connaissez-vous ce produit? Qu’en pensez-vous? S’agit-il d’une fausse bonne idée?

Merci d’avance pour vos commentaires.

Cordialement,

Holden

Mots-clés : fip, fiscalité, imposition, isf

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 30/04/2017 12h19

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3310  

Cette file vous éclairera :
FCPI/FIP : on "subventionne" les intermédiaires avec nos impôts !

FIP, FCPI, même combat.

Il n’y a pas de repas gratuit comme disent les américains. Les opérations de défiscalisation cachent de très mauvais placements, y compris en incluant la défiscalisation.

Pour réduire ses impôts, il faut utiliser au maximum les enveloppes fiscales comme l’Assurance-Vie ou le PEA (que l’on peut qualifier de défiscalisation a priori). Tout ce qui est défiscalisation a posteriori fait en général de mauvais placement.

En ce qui concerne FIP Isatis développement 3, vous pouvez avoir une bonne surprise à l’arrivée ou une mauvaise, mais statistiquement, il y a plus de chances qu’elle soit mauvaise que bonnes, tout simplement car l’investissement dans des PME est extrêmement risqué, sauf pour la maison de gestion du FIP, qui touchera ses honoraires quoiqu’il arrive.


Rapport Gérants : imiter les meilleurs gérants de fonds

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 30/04/2017 12h25

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Top 5 SIIC/REIT
Top 10 SCPI/OPCI
Réputation :   821  

Comme tous les FIP, l’intérêt est essentiellement fiscal.

Ce sont des produits très chargés en frais

ISATIS a écrit :

Frais récurrents de gestion et de fonctionnement 3,50 %
Taux de frais annuels moyens (TFAM) maximum 4,56 %

C’est un investissent très long terme, de 7 à 12 ans en général.

Les performances sont très variables, de très bonnes à catastrophiques, le plus souvent négatives.
Par exemple de + 271,6 % à -98,1 % ici :
FIP- FCPI : notre palmarès exclusif
Pour ISATIS Capital : de + 21,2 % (Antin FCPI 9) à -27,4 % (FIP Antin Proximité 2).

Bref, envisageable pour une fraction minime du capital (<5 %) en connaissant les risques.

Si vous savez gérer un capital, une performance annuelle moyenne de 6 % (pas extraordinaire) dans des enveloppes peu fiscalisées (PEA, assurance-vie) double le capital en 12 ans.
Et c’est moins risqué …


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 30/04/2017 16h13

Membre (2012)
Réputation :   63  

Un FIP est moins pire qu’un FCPI, le risque est plus faible mais néanmoins élevé. L’hypothèse optimiste, c’est de retrouver son argent à la sortie, presque toujours plus tardive que prévue (compter 10 ans).

Vous pouvez payer 100 d’isf, et gérer les 100 restants, ou payer 200 en FIP.

La question que vous devez vous poser, c’est aurais-je plus d’argent en gérant moi-même les 100?

Mon expérience des FIP pour l’ISF, c’est parfois bien (IXO) ou mauvais (Crédit mutuel). Mais la législation ayant changée, je ne crois pas qu’IXO puisse à nouveau faire ses performances.

Donc je paie mon ISF.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur