Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#726 09/10/2018 09h07 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   38 

Je m’interroge sur le comportement des Preferred et obligations lors d’un marché Bear tel qu’on en a connu en 2008. Certains d’entre vous ont-ils vécu cette période en possédant ce type d’actif ? Comment tout cela avait-il réagi (force de la baisse, liquidité,…etc) ? Je serais curieux d’avoir vos retours car je suis toujours inquiet à l’idée de rentrer à l’heure actuelle dans un marché que j’estime (à tort peut-être…sûrement !) en haut de cycle. Tout de même, aucune correction significative depuis X années…taux qui montent…il va bien y avoir une belle correction à un moment donné quand même, non !?! Les arbres monteraient-ils jusqu’au ciel ? rolleyes: Je suis vraiment dans l’expectative en ce moment…impossible de me décider et donc mes actifs sont très "liquides" (cash + fonds euros à 80%).

Hors ligne

 

#727 09/10/2018 16h00 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   394 

En 2008 je n’avais pas encore de portefeuille boursier, j’ai par contre bien profité de la hausse post-crise surtout pendant la période de méfiance envers les banques : on pouvait avoir des obligations BPCE en euro, à 70% sur le marché secondaire et avec un coupon de 12,5% ! ( le tout accessible par tranche de 1000 euros ).

Il y a eu des corrections sur les préférentielles à chaque hausse des taux de la FED donc l’investissement en preferred n’est pas un long fleuve tranquille.

Si vous ne voulez prendre aucun risque, il reste le livret A.

Hors ligne

 

#728 09/10/2018 16h55 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   38 

Il ne s’agit pas de ne prendre AUCUN risque, mais de bien maîtriser (et bien estimer) son risque. Il me semble légitime de s’interroger sur l’opportunité d’investir à cet instant alors qu’encore une fois on connait une décennie boursière exceptionnelle sans correction récente et qu’on entre dans une phase de hausse des taux. Personnellement, j’ai connu les 2 derniers marchés BEARS qui ont suivi l’éclatement de la bulle internet en 2000 et des subprimes en 2007 mais uniquement sur le marché action. C’est aussi pour cette raison que je demeure prudent, surtout que je n’ai pas détenu de preferred et/ou oblig durant ces marchés. C’est pourquoi je demande des avis de gens avisés qui ont détenu ces actifs durant ces périodes. Je pense que SISSI, notre tradeuse tout terrain, a du connaître cela (et a du très bien gérer cela d’ailleurs tongue).

Quand on voit le parcours des preferred CBL par exemple, cela incite à la prudence. Il y a eu un sacré plongeon il y a 10 ans…

Je pense que beaucoup de gens n’ont connu QUE le marché haussier des dernières années et que le jour ou cela va se retourner, beaucoup vont se prendre des retours de flammes s’ils ne sont pas bien préparés.

Dernière modification par franck71 (09/10/2018 16h56)

Hors ligne

 

#729 09/10/2018 17h31 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   34 

Bonjour Franck
J’ai connu les bear markets que vous évoquez. Notamment sur les titres subordonnés que j’ai activement négociés sur la zone euro, un peu moins sur les Preferred.
Ma conclusion est, quand on prend un risque de subordination, de structure, il ne faut pas prendre un risque d’émetteur. Ainsi je ne me positionne sur ces instruments que sur des noms très solides (en rating) que je connais bien et en acceptant une très forte volatilité.
La grande crise financière a fait chuter cette classe d’actifs de plus de 50% (pour les subordonnées bancaires non datées) ; cela a été une aubaine pour ceux qui ont eu la discipline évoquée ci-dessus. (J’ai aussi eu la BPCE12,5% au dessous du pair, mais cette aubaine ne sautait pas aux yeux de tous pendant cette période de très grand stress….Les porteurs de Dexia ont tout perdu).
Je trouve dommage de se priver de cette classe d’actifs en ce moment, mais si vous calibrez votre exposition en calculant une perte en valeur de marché de 50%, vous devriez traverser sereinement les mois d’orage qui ne manquent pas d’arriver de temps à autre.
L’alternative est peut-être des actions "value" ou "dividendes" aux rendements comparables, et bien plus faciles à liquider en période de stress (mais n’est-ce pas le moment d’acheter pendant ces périodes? La BPCE12,5 donne un rendement inférieur à 1% quand il fait beau sur les marchés…)

Hors ligne

 

#730 09/10/2018 17h37 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   394 

Cette "belle" époque de la crise de la dette a quand même connu quelques ratés avec l’expropriation de la SNS, le bradage de la dette subordonnée Dexia … mais je m’en suis quand même bien sorti avec des DB, ING, BPCE , SG… avec des rendements à deux chiffres.

D’ailleurs toutes ces subordonnées ont été callées dès que ce fut possible.

Donc oui c’est possible de prendre des risques mesurés mais on ne peut pas gagner à tous les coups.

Hors ligne

 

#731 10/10/2018 20h17 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   561 

Frank j’apprécie votre taquinerie… et je pourrais vous en raconter … mais en prive!

Comme Zebonder j’ai eu des subordonnees et je me rappelle particulièrement les BPCE et l’alléchante obligation de 13% en USD… Les allures-retours payants sur la 9.25% etc

Comme Trump m’a fait bien peur j’ai achete un 2eme bien en 2016 pour réduire mon capital en bourse… mais j’utilise du levier pour remplacer le revenu … donc je suis exposée au max quand meme!
Le "bottom line" en phase de consommation c’est de s’assurer que les revenus des obligations, preferred, cefs etc suffisent largement a couvrir les dépenses annuelles. Ca enlève la pression de vendre. Ca aide mais je n’ai aucune illusion : tout baisse, les actions davantage et plus vite que les obligations … mais tout y passe dans un crash.
Faut garder la tete froide et analyser les positions avec un esprit mathématique : vendre ce qui a peu baisse, vendre ce qui est de piètre qualité et trouver de meilleurs coupons sur des émetteurs de meilleure qualité.
Rester hors marches a l’arrivée de Trump … aurait été une erreur meme si j’en avais envie!

Prenez une petite partie de votre capital qui ne rapporte rien et placez le en obligations, preferred ou similaires… Apprenez a "jouer" avec entre les distributions trimestrielles et apres quelques mois vous serez confortable -meme dans une baisse- a trader tout ca, a repérer les perles… bref on dit bien : "c’est en forgeant qu’on devient forgeron"

Dernière modification par sissi (10/10/2018 20h58)

Hors ligne

 

#732 11/10/2018 15h54 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   44 

Enorme claque ce matin pour la GSL PRB, qui arrive dans les 18… Peut-être un moment opportun pour se placer / renforcer. Perso j’avais renforcé hier, mais trop tôt!

Les marchés tanguent fort et je me prends une belle baisse de plus de 10% depuis les plus hauts de septembre…

Hors ligne

 

#733 11/10/2018 18h10 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   561 

Bonjour Laurent et merci pour le doc …

Les pires que j’ai… je ne rajoute pas … j’attends de voir MH, Je, et les reits CBL, WPG, PEI…
Je "travaille" le reste par petites touches selon la date de l’ex-divi
J’imagine que certains vendent ou ils sont dans le vert pour réduire leur exposition (j’ai fait ca aussi pour des positions ou la P-V etait égale ou supérieure au divi)
Par contre GSL et MTBCP avaient un petit sigle rouge a l’ouverture : pas de shorting pour 2 jours … a voir pourquoi…
J’observe ce qui résiste au trend négatif…

Dernière modification par sissi (11/10/2018 18h11)

Hors ligne

 

#734 12/10/2018 10h35 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   394 

La SEC interdit de shorter les actions qui baissent de plus de plus de 10%.

SEC.gov | Short Sale Restrictions

Hors ligne

 

#735 12/10/2018 11h03 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   561 

Oui c’est vrai mais dans le cas de GSL la preferred est passée de 24 USD le 1er octobre a 18 hier soir … Pourquoi? Pas trouve d’explication encore pour cette chute!
Peur quant a la cie elle-même?
Je n’en ai pas mais notre ami Laurent oui.
NYSE

Par contre j’ai achete la preferred GLP.PRA sous le pair hier. Call 2023.
Le stock trade dans les 18 USD alors que GSL est autour de 1 USD seulement ET capitalisation de 61 millions seulement versus GLP dans les 600 millions.
GLP-A Search Results - QuantumOnline.com
=2018]Global Partners LP Prices Public Offering of Series A Preferred Units | Global Partners LP

Dernière modification par sissi (12/10/2018 11h20)

Hors ligne

 

#736 12/10/2018 21h32 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   394 

Avec toutes ces baisses des préférentielles et les élections de mi-mandat qui arrivent le 6 Novembre, j’ai préféré alléger fortement mon portefeuille et n’en garder qu’une petite partie.

Donc le bilan global est positif mais je reste en dehors de ce marché des préférentielles jusqu’à la fin 2018.

Mais heureusement que les dividendes touchés cette année ont permis de compenser la perte en capital smile

Hors ligne

 

#737 14/10/2018 02h24 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Petite question aux spécialistes, normalement quand le code Isin commence par BMG ou MHY, il n’y a pas de prélèvement à la source, or j’ai eu une retenue sur CMRE PRE (MHY1771G2016) chez IB de 30% !
D’une part je ne comprends pas le prélèvement et d’autre part lorsqu’il y a retenue le taux conventionnel appliqué est de 15% dans mon cas.
J’ai raté quelque chose ?

Hors ligne

 

#738 14/10/2018 10h52 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   394 

Généralement tout ce qui commence par BM ou MH n’a  pas de retenue à la source.

Je viens de vérifier et j’ai touché chez IB des dividendes le 16/07/2018 de CMR PRE (MHY1771G2016) et il n’y a eu aucun prélèvement à la source ( j’ai eu des "Cash Dividend" et des "Payment in Lieu of Dividend" ).

La société étant basée à Monaco, si vous êtes résident fiscal Français, il y a peut être une exception ( comme pour les Français qui résident à Monaco et doivent quand même payer leurs impôts en France ) ?

Vous pouvez voir quel type de prélèvement a été fait dans la partie "Withholding Tax" et surtout quel pays a fait cette retenue à la source :

Exemple : sur CBL on voit que c’est une taxe US dont le taux utilisé était de 15%.

CBL PRD(US1248306052) Cash Dividend 0.46093700 USD per Share - US Tax

Dernière modification par ZeBonder (14/10/2018 10h52)

Hors ligne

 

#739 14/10/2018 18h08 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   43 

LaurentHU a écrit :

Enorme claque ce matin pour la GSL PRB, qui arrive dans les 18… Peut-être un moment opportun pour se placer / renforcer. Perso j’avais renforcé hier, mais trop tôt!

sissi a écrit :

Oui c’est vrai mais dans le cas de GSL la preferred est passée de 24 USD le 1er octobre a 18 hier soir … Pourquoi? Pas trouve d’explication encore pour cette chute!
Peur quant a la cie elle-même?
Je n’en ai pas mais notre ami Laurent oui.
NYSE

Par contre j’ai achete la preferred GLP.PRA sous le pair hier. Call 2023.
Le stock trade dans les 18 USD alors que GSL est autour de 1 USD seulement ET capitalisation de 61 millions seulement versus GLP dans les 600 millions.
GLP-A Search Results - QuantumOnline.com
=2018]Global Partners LP Prices Public Offering of Series A Preferred Units | Global Partners LP

LaurentHU, sissi, la preferred de GSL me semble être très junk. En prenant les chiffres sur le bilan, les fonds propres attribuables aux actions ordinaires sont négatifs de près de $90mio. Sous l’hypothèse de liquidation à la valeur de bilan, les porteurs de preferreds ne pourraient pas tout récupérer ($260mio sur $350mio). De plus, le taux de couverture des dividendes est faible si on prend en compte les intérêts payés sur la dette.
Pour moi, il y a vraiment, vraiment beaucoup trop de dettes.

EDIT: Attention ! J’ai fait une belle erreur. La valeur nominale des preferreds est $35mio et non pas $350mio. Ca veut dire que les fonds propres attribuables aux actions ordinaires sont positives et se montent à $225m!
La situation n’est donc pas aussi mauvaise que je l’ai décrite initialement. Cependant, je maintiens que le taux de couverture (en prenant en compte les intérêts de la dette et les dividendes préferrentielles) est faible (1.41x en TTM en utilisant le net income, environ 2x en 2017 en utilisant l’OCF)

Dernière modification par Stouf (14/10/2018 22h12)

Hors ligne

 

#740 14/10/2018 23h04 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   561 

Stouf merci pour la correction!

Un article consacré a un arbitrage sur les preferentielles de TOO Teekay Offshore Partners
Teekay Offshore Partners: An Arbitrage Opportunity In The Preferred Shares - Teekay Offshore Partners L.P. 7 1/4 % Cum Red Pfd Units Series A (NYSE:TOO.PA) | Seeking Alpha

Cet arbitrage est du au "rebalancing" de l’index le 22 octobre
"On Friday, the S&P Dow Jones Indices announced the October rebalancing results. TOO-A was not able to meet the volume requirements, and it will be dropped from the index"

J’etais surprise parce que j’attribuais la baisse de TOO.PRA  au coupon de 7.25% alors que les nouvelles pref. d’autres cies du meme secteur sortent vers 9 ou 9.75%.  Le prix autour 20 USD me semblait logique vu la hausse des taux…car le yield devient ainsi 9%. Le meme yield que la 8.5% TOO.PRB ou la 8.875% TOO.PRC
Eh bien il SEMBLE que certains ont du deja savoir pour ces changements a l’index.

REGARDEZ LE TABLEAU pour des idées car le volume devrait etre meilleur si inclus dans l’index.
Seront ajoutes entre autres TNP.F et SSW.I (ex-divi le 26 octobre) les deux sans retenue.
SSW.PRI est la nouvelle Seaspan, coupon de 8%, call 2023, ex-divi le 26 octobre
TNP.PRF est la nouvelle Tsakos, coupon de 9.50%, call 2028, ex-divi le 24 octobre

The Trade

There is a logic to think that the recent decrease in the price of TOO-A was caused by the above information about the rebalancing. If the reason was credit risk or interest rate risk, we would see a reflection on the price of TOO-B, as well. Anyway, the question is how can we materialize the difference between their Current Yields?

After briefing you on the essentials, here’s how we trade this arbitrage:

We started establishing a long position in TOO-A with an average price around $19.85.
To complete the pair, we take some TOO-B short at $24.27.
Theoretically, the current 3 standard deviations in their prices are a potential profit of 2.30 points.
Keep in mind that it is very likely to see a widening of the spread around the time of the rebalancing. Nevertheless, this is a great opportunity which we have to catch.

Interessant comme info et j’aimerais bien savoir a l’avance ce qui sort et ce qui rentre dans l’index! Ou trouver cette info ?

Je vois sur le lien dans l’article : "source: Us.spindices.com" que cette info est sortie le 5 octobre …on est le 14.

Dernière modification par sissi (15/10/2018 01h13)

Hors ligne

 

#741 16/10/2018 20h53 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   43 

On parlait de GSL-B et pouf! Un article sur SA est publié sur ce titre: Global Ship Lease Preferred: Bargain Or Junk?
Bon ok, c’est moi qui l’ai écrit. Je voulais surtout rectifier ce qu’a été dit par certains auteurs de SA qui ont recommendé le titre il y a quelques mois. J’y ai mis le calcul des ratios de couverture.

PS: Effectivement intéressant ces infos sur le rebalancing de l’indice PFF. Ca mérite d’être creusé.

Hors ligne

 

#742 16/10/2018 21h13 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   44 

Excellent article cher Stouf! Par contre je ne suis pas sûr d’être complètement d’accord sur les conclusions : les ratios ne sont pas mauvais du tout pour une boîte qui ne distribue pas de dividendes, et surtout il n’y a pas eu de dégradation de ces ratios récemment. C’est ce qui rend la chute intéressante… Cela dit, nous serons d’accord pour dire que ce n’est pas un investissement tranquille !

Hors ligne

 

#743 17/10/2018 00h45 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   319 

Bonsoir !

GSL est une entreprise des Îles Marshall, qui sont un pavillon de complaisance. Mais la préférentielle a été introduite en Bourse (NYSE) via un bureau (de GSL) financier de Londres.

Les Îles Marshall ne survivent économiquement que grâce aux USA, qui, par le biais d’un "contrat d’association" versent une aide annuelle supérieure à 60 millions d’USD  (la monnaie nationale des  Îles Marshall est l’USD).
Or, le contrat d’association va arriver bientôt à échéance. Il doit être rediscuté. Et on connait les réticences de Donald Trump envers les aides aux pays étrangers ("America First").

Comme, en plus, la GSL-prB sera CALLable à partir d’août 2019, cela introduit quelques doutes sur la situation future de l’entreprise, et des préférentielles.

Petite info, pour les résidents fiscaux français : les Îles Marshall sont considérées comme paradis fiscal. Or, il y a des déclarations spécifiques pour les investissements dans les paradis fiscaux (sauf si l’on considère GSL comme anglaise, grâce (ou à cause) de leur bureau anglais. Ou encore qu’une cotation au NYSE exclut le besoin de déclaration).

Dernière modification par M07 (17/10/2018 00h51)


M07

Hors ligne

 

#744 17/10/2018 02h17 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   44 

M.erci pour toutes ces informations supplementaires M07… Cela dit, encore une fois, rien de tout cela n’a change dans les 3 derniers mois. Donc cela n’explique pas la chute soudaine…

Hors ligne

 

#745 17/10/2018 08h49 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   394 

Effectivement les Îles Marshall sont sur la liste des paradis fiscaux donc ils ne donnent pas droit à l’abattement fiscal de 40% sur les dividendes par exemple.

Reste à savoir s’il faut prendre en compte le pays où se trouve le siège social ou bien celui où a eu lieu l’émission.

Hors ligne

 

#746 17/10/2018 20h41 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   43 

LaurentHU a écrit :

Excellent article cher Stouf! Par contre je ne suis pas sûr d’être complètement d’accord sur les conclusions : les ratios ne sont pas mauvais du tout pour une boîte qui ne distribue pas de dividendes, et surtout il n’y a pas eu de dégradation de ces ratios récemment. C’est ce qui rend la chute intéressante… Cela dit, nous serons d’accord pour dire que ce n’est pas un investissement tranquille !

On a le droit d’avoir des avis différents (heureusement hahaha).
La boîte ne peut pas verser de dividendes sur les actions ordinaires jusqu’à nouvel ordre selon les covenants de la dette. Tant mieux, mais ça démontre (selon moi) également la situation financière délicate dans laquelle GSL se trouve: plus la situation est difficile, plus les créanciers réclament de garanties.

Vous avez indiqué la chute du cours de la preferred, alors j’ai examiné le titre pour voir si c’était une opportunité. Mais après analyse, je ne serai pas confiant d’y investir.
Peut-être l’obligation pourrait mieux me convenir… mais je n’y m’intéresse pas pour l’instant.

Hors ligne

 

#747 19/10/2018 15h45 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   561 

1. Nouvelle préférentielle de Algonquin Power and Utilities: 6.875% Fix-to-float sub.
Boite canadienne notée BB+ par S&P et Fitch, call 2023

"Algonquin Power & Utilities Corp is a North American generation, transmission, and distribution utility. Within its distribution group, Algonquin owns and operates regulated water, natural gas, and electricity distribution utilities in the United States. "

Under the Tax Act, interest, principal and premium, if any, paid or credited, or deemed to be paid or credited, to a Non-Resident Holder on Notes will not be subject to Canadian non-resident withholding tax. No other taxes on income (including taxable capital gains) will be payable under the Tax Act in respect of the acquisition, holding, redemption or disposition of Notes, or the receipt of interest, premium or principal thereon by a Non-Resident Holder solely as a consequence of such acquisition, holding, redemption or disposition of Notes.

Donc si j’ai bien compris … PAS de retenue soit l’équivalent de 7.75% approx. d’une pref. américaine.
www.sec.gov/Archives/edgar/data/1174169 … x5_fwp.htm

2. Nouvelle pref. de DYNAGAS coupon de 8.75%, call 2023, appellee PRB, Fix/Float Cumul
La PRA a un coupon de 9% et trade a 25.90 avec un yield de 8.68%
La PRB je ne la vois pas encore sur IB
PAS de retenue
"Dynagas LNG Partners is a limited partnership engaged on owning and operating liquefied natural gas ("LNG") carriers…"

DGAGF Search Results - QuantumOnline.com

Dernière modification par sissi (19/10/2018 16h32)

Hors ligne

 

#748 22/10/2018 20h18 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   561 

Il me semble que Spark Energy au prix actuel de 22.82 pour un coupon de 8.75% et un call en 2022 est une opportunité .

Spark vient de renforcer leur marche et potentiellement leurs revenus..

HOUSTON, Oct. 22, 2018 (GLOBE NEWSWIRE) -- Spark Energy, Inc. ("Spark" or the "Company") (NASDAQ: SPKE), an independent retail energy services company, today announced that the Company has signed a definitive agreement to acquire approximately 60,000 residential RCEs from a retail energy provider in the Mid-Atlantic and Midwest regions.
“This tuck-in acquisition is a perfect example of the types of transactions we continue to pursue,” said Nathan Kroeker, Spark’s President and Chief Executive Officer. “The transaction represents excellent value and we expect it to be accretive to Adjusted EBITDA in the fourth quarter of this fiscal year. We believe this acquisition, along with our recent organic sales activity and the consolidation of our brands onto more efficient, cost-effective platforms will drive long-term, sustainable growth and value for shareholders.”

Additionally, in accordance with the terms of the 8.75% Series A Fixed-to-Floating Rate Cumulative Redeemable Perpetual Preferred Stock (“Series A Preferred Stock”) of the Company, the Board of Directors has declared a quarterly cash dividend in the amount of $0.546875 per share of the Series A Preferred Stock. This amount represents an annualized dividend of $2.1875 per share. The dividend will be paid on January 15, 2019 to holders of record of Spark’s Series A Preferred Stock on January 1, 2019.

Marketwatch la classe en "overweight"
SPKEP Stock Price - Spark Energy Inc. Perp. Pfd. Series A Stock Quote (U.S.: Nasdaq) - MarketWatch

Dernière modification par sissi (22/10/2018 20h20)

Hors ligne

 

#749 27/10/2018 09h18 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   24 

Un article de SA sur ARI PRC:
8% Yield Plummets To A Buy, Sold Off From Preferred Stock Index seekingalpha.com/article/4214168?source=ansh $ARI, $ARI.PC, $PFF

J’ai pris une petite position vers 24.8

Hors ligne

 

#750 28/10/2018 08h07 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   319 

Bonjour !

Le 12 octobre, Sissi a signalé avoir acheté des GLP-prA (message).
Or, je viens de voir un article recommandant cette entreprise : Seeking-Alpha

En résumé :
- dividende (de l’action) largement couvert
- rendement élevé (>10 % pour l’action, coupon à 9,75 % pour le prA)
- Sissi a eu du nez, pour acheter la préférentielle en-dessous du pair (elle est remontée à 25,56)
- IB demande une marge de maintien de 15 %  (contre 30 % il y a un mois)
- inconvénient : nationalité US (donc retenue à la source).

Dernière modification par M07 (28/10/2018 08h33)


M07

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech