Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Favoris 1   [+2]    #1 04/02/2016 07h19

Membre (2015)
Réputation :   33  

Bonjour,

Ci-dessous des éléments supplémentaires pour ceux qui s’intéressent à ce type d’investissement.

1. Le 1er post ne fait référence qu’aux préfs perpétuelles, et contrairement à ce qui a été dit, ce ne sont pas les plus courantes. Il existe au moins 2 autres familles.

  a. Les plus courantes sont les préfs avec un rate reset.
Le rendement est ré-initialisé tous les 5 ans suivant le taux des obligations d’Etat à la date de mise à jour + Spread.

  b. Les préfs à taux variable "floating rate" dont le rendement est mis à jour tous les trimestres.

2. Lorsque que vous analysez une préf, vous devez absolument regarder les risques suivants.

  a. La date du "reset"
Dans un environnement avec des taux d’intérêts baissiers ou faibles, les préfs avec les dates de reset les plus proches vont automatiquement perdre de la valeur; la baisse future des dividendes étant pricée par le marché (efficience des marchés).

Votre rendement total (valeur de l’action préf. + dividendes) sera donc négatif et vous ne pourrez recouvrir votre investissement initial.

  b. Credit rating
Les agences S&P et DBRS assessent la capacité de l’émetteur à remplir ses obligations et lui assignent une notation.

Les préfs classées Investment Grade notées Pfd-1 (le top) ou Pdf-2 s’échangent à un prix élevé, puisque considérées de bonne qualité.

C’est le cas des entreprises dans le secteur financier qui dans un environnement à taux faible, se vendent toujours avec un premium ou très proche du par.

A partir d’une notation Pdf-3, les préfs sont considérées Junk.
C’est le cas de la préf Classe C de Riocan REIT.

Dans le contexte actuel, ce sont ces préfs qui ont vu de fortes décôtes.

  c. Regardez les liquidités

  d. Reset Spread
Les préfs avec des spreads faibles (entre 1% et 2%) ont aussi vu de fortes décôtes, mais peuvent offrir un ratio risk/reward intéressant.
Les spreads à +3% s’échangent avec un premium. Vous avez aussi une grande probabilité qu’elles fassent l’objet d’un call par l’émetteur à la date du reset.

Vous l’aurez compris, le principal challenge est d’anticiper les rendements futures sur les resets.
a. Afin d’avoir un yield présent et future plus qu’acceptable avec une date d’échéance la plus lointaine, et sans risquer un call.
b. Avec un emetteur de qualité
c. Et de payer des préfs avec un discount (et non pas à par) pour miser sur une plus-value des capitaux investis.

Un autre lien qui liste les préfs canadiennes et les principaux détails importants (ticker, dividendes, date de reset, …).
prefinfo.com

Jef56 a écrit :

Il existe aussi simplement des ETFs qui investissent uniquement en prefered comme CPD sur le marché canadien (plus favorable que les US sur l’imposition des dividendes pour un expat sans convention fiscale).

Pour l’investisseur qui ne sait ou ne veux pas analyser les actions préférentielles, les ETFs peuvent être un bon départ. Malhereusement, CPD est un ETF passif. Pour ce type d’asset, je favoriserais un ETF avec un management actif comme HPR.

Pourquoi? Toutes les préfs ne se valent selon le contexte économique. Avec un management actif, l’ analyste aguerri en charge va lui pouvoir dénicher les opportunités.

Dernière modification par catoun (04/02/2016 07h36)

Mots-clés : obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #2 23/08/2016 09h07

Membre (2014)
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   123  

Mevo a écrit :

SerialTrader, ce que vous dites est juste. Il y a juste un détail, qu’il faudrait éventuellement vérifier (ou si quelqu’un connaît bien le sujet) parce que je ne maîtrise pas à 100% la chose, mais je me base sur les cas que j’ai vu: Une société peut a priori couper la distribution sur les preferreds plus facilement: Il me semble que ne plus verser de dividende sur une pref n’a pas les mêmes conséquences que ne pas payer l’intérêt sur une obligation (fusse-t-elle perpetual subordinated) qui est un défaut.

Donc, il y a possiblement un risque légèrement supérieur en détenant une preferred de ne plus recevoir son revenu. En cas de difficulté, c’est la première chose que la société ne payera plus (d’autant plus si la pref est "non cumulative": La société n’aura pas à payer par après ce qu’elle n’a pas versé). Et c’est là que la distinction entre "action" et "obligation" soulevée par le message de Sergio que vous citez prend également son sens.

Cher Mevo, Disons que nous sommes a 50% d’accord:
a) Couper le coupon d’une oblig subordonnee dans les conditions decrites ds le prospectus (en general si non declaration / paiement de dividende et pas de buyback en bourse) n’entraine jamais un defaut, pas plus que couper le dividende prioritaire des actions de preference. Et cela que la subordonnee soit cumulative ou non. Voila le principal interet pour l’emetteur qui peut donc assimiler une perpetuelle subordonnee a des fonds propres.

b) Malgre le point a) ci dessus, il est certes plus simple pour un emetteur de couper le dividende sur les preferreds que le coupon sur une oblig subordonnee. Couper le coupon sur une oblig subordonnee signifie se couper de l’acces au marche du credit pour un bon bout de temps, au moins jusqu’a la reprise desdits coupons, et souvent plus longtemps car le marche a de la memoire. Couper un coupon sur une oblig subordonnee caracterise un risque reputationnel. Couper le dividende des preferreds marque un revers de la performance operationnelle / financiere de la ste ou un bas de cycle, mais pas un risque reputationel. Vous avez donc raison de consider une preferred (et son revenu) comme relativement plus risque qu’une oblig subordonnee. Enfin, parmi les subordonnees, les cumulatives sont bien moins risquees que les non-cumulative, mais cela est assez intuitif. Pas vraiment d’avantage pour l’emetteur a repousser le paiement d’un coupon subordonne cumulative, sauf si la tresorerie de l’emetteur est vraiment tres tendue.

Cdt,
S.T.

Dernière modification par SerialTrader (23/08/2016 16h56)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #3 24/09/2016 12h34

Membre (2015)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   63  

Je m’intéresse depuis quelques temps aux actions préférentielles notamment des REITs. Je vois deux avantages pour les porteurs d’actions préférentielles de REITs:
1. Le but de ses sociétés est de verser des dividendes réguliers sur leur actions ce qui fournit une motivation supplémentaire au versement des dividendes préférentiels
2. Leur volonté de croître pour atteindre une "masse critique" comme dirait IH, ce qui leur donne un accès plus large aux capitaux (dette et equity) et une plus grande diversification. Les actions préférentielles deviennent plus sûres à mesure que la société grandit -à condition d’un endettement contrôlé- sans le risque de mauvaise dilution par émission successive d’action.

Il y a deux sociétés qui m’intéressent actuellement. Il s’agit de Bluerock Residential Growth REIT et de Northstar Realty Finance.
Bluerock Residential Growth REIT (BRG) est une petite foncière résidentielle en pleine croissance (taille du bilan env. $860 mio) avec un management externe comme la grande majorité des Reits résidentiels. Elle possède des appartements dans les Etats du sud des Etats-Unis. Certains sont en construction. Je n’investirais pas encore dans les "common stock" car le FFO ne couvre pas le dividende, à voir lorsque plusieurs projets en construction seront terminés et loués.
BRG a 2 séries d’actions préférentielles séries A (8.250% Series A Cumulative Redeemable Preferred Stock) et C (7.625% Series C Cumulative Redeemable Preferred Stock). Les conditions sont intéressantes. Exemple de la série A:
-Cumulatives
-Redemption : la société peut call ses préférentielles à partir du 20 octobre 2020. Les porteurs de l’action peuvent exiger le remboursement à partir du 21 octobre 2022 ! Les actions encore en circulation après cette date bénéficient d’un dividende bonifié de 2% et croissant chaque année jusqu’à la limite de 14 %.
- Asset coverage ratio minimum de 200%
Dernier prospectus de la série A : https://www.sec.gov/Archives/edgar/data … .htm#tpOFF
AMF : Pas d’actions préférentielles BRG mais je suis susceptible d’en prendre une louche dans les jours qui suivent.

Northstar Realty Finance (NRF)
Je vais faire bref. Certains connaissent l’histoire de son management peu scrupuleux (presque à la limite de la cleptomanie pourrait-on dire). Mauvaise pioche pour les actionnaires de ces dernières années. Mais il y a un développement intéressant pour les actions préférentielles : la société va fusionner avec Northstar Asset Management (le manageur externe de NRF) et Colony Capital. Le résultat sera une société plus grosse et moins endettée. Et comme bonus, plusieurs (mis-)manageurs de Northstar vont quitter la société. Les dirigeants de Colony Capital qui vont travailler dans la nouvelle société semblent heureusement plus compétents.
Ma thèse est que la nouvelle société va tenter d’obtenir une meilleure notation de sa dette et faire baisser le coût de celle-ci. C’est ce qu’ils expliquent dans leur press release. Il faut rester sceptique ; on n’est sûr de rien avec ces zigotos/dirigeants.
En attendant les actions pref côtent légérement audessus du pair avec des yield >8%.
Disclosure : pas de position et je n’ai pas encore fait mes devoirs, ni terminé de lire les prospectus

Dernière modification par Stouf (24/09/2016 12h39)


Mon dernier article sur SA: Take A Lift With Schindler - Parrainage Degiro

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #4 15/12/2017 22h15

Membre (2016)
Réputation :   10  

Bonjour à tous,

Cela m’est arrivé également chez Degiro, évidemment à ma grande surprise, même si heureusement la somme concernée était très faible.
Je confirme que cela provient de l’interprétation du code fiscal US pour les non-résidents, et même plus précisément de la section 302 de l’Internal Revenue Code (IRC), qui régit notamment le prélèvement à la source que doivent appliquer les dépositaires de titres pour les non-résidents :

En résumé :
* par défaut, toute distribution est considérée comme un dividende
* dans le cas de la clôture totale de la position par un actionnaire minoritaire (notre cas à tous) cela peut effectivement être considéré comme une distribution taxé comme un gain de capital
* sauf qu’il faut être en mesure de prouver que l’on est bien dans cette exception !
* et qu’en pratique ce n’est pas possible, car ingérable pour les courtiers, et de toute manière les dépositaires des actions ne le gèrent pas non plus

=> conclusion, c’est par défaut un dividende, donc taxé à 15% à la source !

Quelques références :
Explication de la section 302
Article de la fédération canadienne des courtiers/dépositaires et Article 2

Ces derniers articles sont intéressants car on voit qu’ils expliquent que le code est inapplicable pour gérer les exceptions de leurs clients…

Je précise que j’ai compris tout cela grâce aux réponses du service client Degiro qui m’a épaté sur ce coup-là… tout comme le résultat hallucinant d’un prélèvement de 15% du capital contre lequel il n’y a rien à faire, excepté vendre à temps quand le call est annoncé…

Personnellement je trouve les préférentielles intéressantes mais j’ai décidé depuis de ne plus investir dedans qu’avec des Closed End Funds (CEF), du genre de FPF ou HPF (voir sur cefconnect), ce qui élimine ce risque.

J’ai par contre encore des baby-bonds en direct (obligations qui se négocient comme des actions), je crains qu’en cas de call le traitement soit le même vu le peu de détails dont l’administration s’embarrasse.

Il me reste un doute également sur le traitement de ce call pour les impôts français : si je suis taxé sur 100% en dividende, logiquement je devrais aussi pouvoir imputer une moins-value de 100% car j’ai perdu mon capital ? Ou alors il ne faudrait déclarer aucun dividende pour le fisc français, et une plus value ou moins-value qui tiendrait compte des 15% perdus ? Là par contre sans IFU il faut se débrouiller et être créatif, mais je préfère cela à un IFU qui indiquerait que j’ai touché 100% en dividende (à fiscaliser en France) sans aucune moins-value…

En espérant que cela puisse aider certains à comprendre les détails de ce sujet "passionnant" :-)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #5 21/02/2018 19h34

Membre (2012)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Top 10 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   934  

Eh bien voilà je me suis constitué mon petit portif d’actions préférentielles US smile Enfin ! J’ai fini en achetant des GasLog partners 8.2% Cumulative (ticker google finance : NYSE:GLOP-B) à 24.85 $ à l’instant. J’ai mis quasiment 2 mois alors que je pensais que je plierai l’opération en quelques semaines. Mes achats se sont espacés entre fin janvier et aujourd’hui.

Attention : je suis débutant actions préférentielles donc aucune expérience pratique, aucun recul. 

En fait, j’ai nanti une assurance-vie Boursorama pour un prêt in fine de xy k€ avec un TAEG de 0.95 % sur 3 ans dont le principal est à rembourser début janvier 2021. Ce fut réalisé justement avec l’idée d’acheter des actions préférentielles US. La moitié de la somme est "hedgée" vis-à-vis de la parité EURUSD sur Interactive Brokers (ce qui aura un coût sur les 3 ans bien entendu), l’autre ne l’est pas. Oui j’ai fait mon Normand et coupé la poire en deux. Bien entendu, j’ai un fichier de suivi de tous les coûts (les 0.95 % du prêt, le coût du hedge partiel, les dividendes nets qui rentreront, etc.). Mais quel bonheur de pouvoir acheter des centaines d’actions préférentielles pour… seulement 1 $ sur IB, c’est comme si les frais ne comptaient pas (même si je compte aussi scrupuleusement ces dollars de frais dans mon tableau de suivi).

Comme il s’agit d’argent emprunté, la 1ère grande règle que je me suis fixée : que des actions en-dessous du pair ou au pair (mais pas trop loin non plus car c’est mauvais signe en général…). Règle suivie pour mes 5 preferred, mon achat le plus "élevé" étant la preferred Wells Fargo 5.70% W à 25.00 $ soit pile dans ma limite.

La 2ème règle est très personnelle et mon raisonnement est peut-être faux (encore une fois, béotien en actions préférentielles) : je ne voulais que des preferred dont les call dates étaient postérieures à la date du remboursement du principal de mon prêt (plein de raisons : ne pas être callé intempestivement, bénéficier au maximum des dividendes pendant les 3 ans, etc.) mais dont les mêmes call dates n’étaient pas trop éloignées… là mon raisonnement est encore plus aventureux, en fait j’espère que lorsque nous approcherons la date d’un (potentiel) call et si bien sûr l’entreprise derrière les preferred ne va pas trop mal, j’espère donc que l’action se rapprochera du pair puisque c’est à ce moment que j’aurais besoin de les revendre. En résumé, j’ai dû me limiter au preferred dont les call dates étaient en 2021 et jusqu’à début 2022 au max.

La 3ème règle était assez classique, bien vérifier sur les derniers documents de la SEC (et non pas uniquement celui de l’IPO qui date parfois…) que le  "Ratio of Earnings to Combined Fixed Charges and Preference Unit Distributions" reste "bon" ; je m’étais fixé comme ratio au moins 3, j’ai enfreint ma règle pour une de mes 5 lignes. Pour une grande partie  de mes préférentielles d’ailleurs, j’ai été étonné de découvrir que le montant total des dividendes de toutes les preferred est souvent faible par rapport au montant des dividendes des actions classiques. C’est plutôt rassurant : il y a de la marge avant de couper le dividende des preferred, couper déjà le dividende… La 4ème règle consiste à diversifier bien sûr (les frais quasi nuls sur IB aident énormément pour cela) et même si la somme totale de l’emprunt n’est pas énorme, j’ai visé 5 actions préférentielles avec des bancaires, tous types de foncières et de l’industriel (transport maritime). Enfin, j’ai calculé un TRI théorique mais je préfère voir si tout se passe comme prévu avant d’en parler big_smile

Donc je finis avec le portefeuille d’actions préférentielles suivant (je ne donne pas les montants, je peux juste dire que je n’ai pas pris trop de risques puisque la plus "chargée" en pourcentage c’est la mieux notée Public Storage) :
Ticker google / Prix d’achat / Nom de la preferred
* DDR-A  / 23.00 $  / DDR Corp 6.375%  A Cumulative, redeemable Preferred
* GLOP-B / 24.85 $ / GasLog Partners LP 8.20% B Cumulative redeemable perpetual fixed-to-floating rate preference units
* PSA-B  / 24.57 $  / Public Storage 5.40% Cumulative Preferred B
* PSA-B  / 24.97 $  / Teekay LNG Partners L.P. 9%  A Cumulative Redeemable
* WFC-W / 25.00 $ / Wells Fargo 5.70% W

Et une feuille Google aux petits oignons pour suivre tout cela. Je me suis même mis un compteur de jours jusqu’au prochain dividende pour chaque ligne. (bon GLOP, je ne sais pas si c’est glop wink )


Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe. Meduse Paris :)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #6 25/04/2018 22h35

Membre (2017)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   67  

Bonjour à tous!

Je vous mets un lien vers mon fichier Google Sheet de suivi des preferreds - une liste non-exhaustive des dossiers qui peuvent être interessants. Le seul soucis sur les preferreds c’est que du fait de la faible liquidité, le marché peut faire des choses surprenantes et pendant longtemps. Dernier exemple en date : PEI-B qui est descendue à 21 après avoir passé beaucoup de temps autour de 25, sans qu’on sache trop pourquoi surtout qu’elle risque d’être callée (à 25 donc) d’ici peu. Un bon dossier je pense.

Preferred shares REIT and non-REIT - Google Spreadsheets

Retours bienvenus!

Pour Maiden Holdings, pareil il me semble : les preferreds et la baby bond sont vraiment basses, depuis janvier, sans que j’ai trouvé d’explication valable. L’action se porte correectement. Il est où le loup?

Dernière modification par LaurentHU (25/04/2018 22h36)


Déontologie : je suis la plupart du temps actionnaire et/ou créditeur des sociétés desquelles je parle.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #7 03/05/2018 10h09

Membre (2015)
Top 50 Réputation
Top 10 Vivre rentier
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Réputation :   538  

Bonjour !

Vous avez bien saisi certains principes généraux des actions préférentielles.
Je vais faire un résumé de mes idées sur le sujet :
- Les AP (Actions Préférentielles) ont un dividende à taux fixe sur leur pair.
- Le taux des rendements du dividende est généralement plus faible que celui des actions, mais est plus stable, et (en théorie) plus garanti.
- Une AP "CALLable" peut très bien ne pas être "CALLée", si l’entreprise juge que ce n’est pas intéressant pour elle.
- Les AP sont considérées comme des fonds propres, ce qui a plusieurs conséquences : le ratio endettement/fonds_propres de l’’entreprise est amélioré (c’est d’ailleurs discutable) ; elle verse des dividendes (à déclarer comme tels) qui peuvent être soumis à des retenues d’impôts pour celui qui les touche.
- Les AP sont des actions sans droit de vote (pas d’AG, pas d’influence sur le management).
- Avec les AP "cumulatives", le dividende éventuellement non payé devrait être payé plus tard (sauf faillite).
- En cas de défaillance de l’émetteur, les AP seront remboursées après les obligations, mais avant les actions normales (leur "seniorité" est entre celle des obligations et celle des actions).
- Le pair est souvent à 25 USD, mais pas toujours.
- Comme pour les obligations, leur cours est sensible aux variations des taux : quand les taux montent, les AP et obligations en cours baissent ; et inversement. Mais, elles sont aussi sensibles à la santé de l’émetteur.
- Il existe des AP en Europe. Mais généralement avec des rendements plus faibles.
- Les dividendes des AP US sont soumis à des retenues d’impôts de 15 % ou 39 % ; mais les AP des Bermudes, des Caïmans ou de Monaco n’ont pas de retenue à la source (même si elles sont cotées à NYSE). Pour les résidents fiscaux français, cette retenue est récupérable à hauteur de 17,50 % du net de sa base (quasiment 15 % de la base).
- Les grands spécialistes mondiaux (que dis-je ?  Les plus grands de l’UNIVERS !) sont : Sissi, ZeBonder, LaurentHU, Tssm, Stouf, PoliticalAnimal (même s’il s’en défend), Roudoudou, et quelques autres que je n’ai pas en tête sur l’instant).
- Pour ceux qui utilisent des comptes sur Marge, la Marge nécessaire est souvent bien meilleure que pour les obligations.

J’ai certainement oublié quelques trucs…

Dernière modification par M07 (18/05/2018 10h00)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #8 12/06/2018 18h08

Membre (2017)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   67  

Sissi rien de bien neuf ma liste est à jour et j’y ai noté les achats comme vous pouvez le voir. Mes meilleures idées ont été postées ici. Si je devais renforcer aujourd’hui ce serait PEI PRB et MTBCPP. PEI parce que la boîte est solide et le taux intéressant, encore sous le par. MTBCPP parce que presque 11% payé au mois c’est unique, et la boîte marche fort - risques faibles à part que la preferred sera presque sans aucun doute callee dès que possible.
Si vous êtes un peu plus aventurière, CBL PRE pour jouer la remontée de CBL - franchement cette foncière est endettée et court des risques sur son business, mais à ces valos-la !

Dernière modification par LaurentHU (12/06/2018 18h12)


Déontologie : je suis la plupart du temps actionnaire et/ou créditeur des sociétés desquelles je parle.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #9 29/07/2018 10h26

Membre (2010)
Top 20 Réputation
Top 5 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   664  

HOEGH lng partners 8.75% call mai 22, Bermudes donc pas de retenue ?
EDIT: grâce au site PWC de Zebonder: no withholding in Bermuda
Bermuda - Corporate withholding taxes

Au-dessus du pair dans les 25.65 ce qui fait du 8.50% de rendement
Cette preferred est plutôt stable
Excellent levier sur IB
Ex-dividende le 7 aout donc possiblement on pourra l’acheter vers les 25.20
Ce sera ma 2eme exception a la règle de ne pas acheter au-dessus du pair! Ha!
Mais Hoegh n’a qu’une preferred.

HMLP-A Search Results - QuantumOnline.com
Hoegh LNG Partners LP | 8.75% Series A Cumulative Redeemable Preferred Units (HMLP.PRA) Information Page | Preferred Stock Channel

EDIT: je viens de voir qu’elle est sur la liste de notre cher LaurentHU ! Quel doc genial!
Preferred shares REIT and non-REIT - Google Spreadsheets

Bermudes aussi : Golar LNG 8.75% call 2022, ex-dividende le 7 aout
Golar LNG Ltd | 8.75% Series A Cumulative Redeemable Preferred Units (GMLPP) Information Page | Preferred Stock Channel

Dernière modification par sissi (29/07/2018 12h21)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #10 01/08/2018 11h13

Membre (2015)
Top 50 Réputation
Top 10 Vivre rentier
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Réputation :   538  

Re !

Attention, le nominal des préférentielles n’est pas toujours à 25 USD (même si cette valeur est la plus courante). Exemples :
  - Lexington Realty Trust (LXP-PrC) est à 50 USD
  - Mid-America Apartment Communities (MAA-PrI) est aussi à 50 USD
  - Highwoods Properties (HIW-PrA) est à 1000 USD

Disons donc qu’un remboursement (CALL) est toujours réalisé à la valeur nominale (avec éventuelle addition des dividendes non encore payés, si c’est une préférentielle "Cumulative").

Ceci dit, n’oubliez pas les risques de défaut…

Dernière modification par M07 (01/08/2018 11h14)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #11 06/08/2018 12h06

Membre (2015)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   63  

Peut-être que ca vaut le coup d’attendre un coup de froid. Il me semble qu’il a des corrections assez régulièrement, pour le peu de temps que je suis les prefs. Ou alors faire de petits achats pour se mouiller le pied.

Une nouvelle pref vient d’être émise par Global Partners LP, une société midstream de produits pétroliers également propriétaire de stations services. Je n’ai pas regardé les comptes car c’est un LP donc taxé à 39% (sûrement à 15% pour IB).

9.75%, puis LIBOR + 6.774%
Encore échangé en OTC actuellement à priori, sur le NYSE ensuite
GLPRU Search Results - QuantumOnline.com

A checker la solidité de l’entreprise

Dernière modification par Stouf (06/08/2018 12h14)


Mon dernier article sur SA: Take A Lift With Schindler - Parrainage Degiro

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #12 06/08/2018 19h22

Membre (2010)
Top 20 Réputation
Top 5 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   664  

Bonne nouvelle : ca aura pris quelques jours mais la Chicken Soup 9.75% est dispo sur IB autour de 25.05 a 25.20 … levier comme pour les obligations 25%

Chicken Soup for the Soul Entertainment Bond 9.75% Perpetual USD - investopoli.com
CSSEP (CSSEP) Information Page | Preferred Stock Channel

J’ai paye 25.18 pour une toute petite position de depart.

On peut espérer que la GRLPU 9.75% call 2023 dont on parlait plus haut ..va etre dispo aussi dans quelques jours chez IB ! Pour rappel:
GLPRU Search Results - QuantumOnline.com

Dernière modification par sissi (06/08/2018 19h33)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #13 08/08/2018 10h03

Membre (2012)
Top 50 Réputation
Top 10 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   419  

Il y a 2 stratégie possible : vous n’utilisez qu’une partie de la marge et vous empruntez en Euros donc vous vous êtes à l’abri en cas de baisse de l’USD en même temps que celle des actions, soit vous utilisez la marge USD à fond et vous évitez le risque de change.
Le pire serait d’emprunter en Euros et d’utiliser cette marge au maximum, ce serait trop risqué.

Personnellement j’ai choisi d’utiliser la marge USD à fond avec des preferred qui réclament seulement 15% de marge, donc même avec un financement à 3% ça reste rentable.

Exemple hyper simplifié : pour 1000$ de cash, vous achetez 6000$ de preferred à 7%, ça vous rapporte 7%*6000$ = 420$ et les 5000$ prêtés par IB vous coûtent 3%*5000$ soit 150$ soit un gain de (420-150) = 270$ soit 27% de rentabilité brute smile

Dernière modification par ZeBonder (08/08/2018 10h08)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #14 08/08/2018 12h00

Membre (2012)
Top 100 Réputation
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   247  

Bonjour

Je nuancerais les propos ci dessus. Emprunter pour placer donne une très bonne rentabilité mais attention au risque de moins value non considéré dans l’exemple de portage. De plus une hypothèse forte dans l’exemple est que le coût d’emprunt reste constant la durée de la préféréd ce qui est dans la pratique faux. Ce type d’operation Est intéressante pour un investissement d’au moins 100k$ je pense et surtout pour un non résident fiscal Français étant donné la paperasse à faire quand on est résident fiscal français. Or le cas de sissi ou autre non résident ne payant presque jamais d’impot (Ou très peu) n’est pas le cas central ici.

Pour ma part je m’en sers car je garde (diversifie) une partie de mon cash en USD et j’achete Des prefered et Reit en dollars via ma holding à l’IS et via binck comme ça pas d’ennuis sur la paperasse.

Dernière modification par roudoudou (08/08/2018 12h00)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #15 08/08/2018 15h01

Membre (2017)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   67  

25% pour moi = ça passe… Vous regardez bien la marge de maintien à chaque fois? J’ai l’impression qu’en portfolio margin ça peut vraiment descendre facilement, je suis encore à 10%(!) par exemple sur les CODI PRA & PRB. Peut-être grâce à un portefeuille bien diversifié?

Pour en revenir à la question de Franck, j’ai moi commencé avec un portefeuille mixte EUR-USD et du cash en EUR uniquement (toute la portion USD était donc avec marge, mais sans effet de change) et je bascule de plus en plus vers une prépondérance de l’USD - avec plus de cash en USD également. Je pense qui si on investit sur des preferreds à 7-8% ça peut se justifier, même avec un portefeuille existant (non-margé) surtout en EUR, de prendre l’entièreté de la marge à 3% et d’acheter des preferreds/oblig avec. Les aspects fiscaux sont à calculer effectivement avec les contraintes de chacun + investir avec de la marge c’est dangereux (baisse de disons 10% - possible sur les preferreds et obligs, sans problème = -20% avec de la marge!).

L’avantage (incroyable) avec IB et le portfolio margin c’est qu’on met "ce qu’on veut" au pot (EUR, USD, des titres etc) et qu’il calcule gentiment tout seul le total de ce qu’il pourra vous prêter, et calcule ensuite au jour le jour les intérêts dans les devises où vous avez emprunté. On ne peut pas faire plus flexible!


Déontologie : je suis la plupart du temps actionnaire et/ou créditeur des sociétés desquelles je parle.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #16 09/08/2018 15h04

Membre (2018)
Réputation :   76  

Pour les porteurs d’actions préférentielles de Maiden, attendez-vous à ce que cela secoue sec aujourd’hui. La société vient de sortir ses résultats semestriels et ils sont tout simplement désastreux avec une coupe du dividende trimestrielle en sus. En pré-market, l’action perd plus de de 10% et la chute va certainement continuer…

J’ai essayé de balancer mes actions MHLD juste après le results release, mais je doute que le succès soit au rendez-vous.

Edit: Je rajoute le lien pour voir les résultats pour les petits curieux:

https://maidenholdingsltd.gcs-web.com/node/11986/pdf

Dernière modification par LaFourgale (09/08/2018 15h10)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #17 28/08/2018 17h27

Membre (2012)
Top 50 Réputation
Top 10 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   419  

Le code ISIN de la NS.PRA est US67058H2013.

Notre arme secrète est … interactive brokers : même si vous n’êtes pas client, vous avez accès à son moteur de recherche en ligne.
Il suffit de taper "Nustar" ou "NS PRA" et vous aurez la liste de toutes les actions qui y sont rattachées ( y compris les préférentielles )
Il faut ensuite sélectionner l’action en question et vous verrez le code ISIN, le prix …

IB Contract Information Center

IB Contract Information Center

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #18 28/08/2018 18h20

Membre (2015)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   120  

maxcorporis a écrit :

Je viens de passer 30mn à chercher sans résultat et un peu de nervosité s’installe me donnant le courage de poser la question au péril de passer pour un …

Tout comme le disait il y a peu M07, je préfèrerais une plate forme en français, un IFU donc je m’orienterais plutôt vers Lynx que vers IB.

Ma question : Est ce que toutes les actions, obligations, préférentielles etc présentes sur IB sont aussi présentes sur Lynx ?

Merci de votre aide.

Bonsoir

Une piste à explorer ?

Je n’ai pas de compte chez eux mais lors de mon appel à la question de l’IFU ZONE BOURSE m’a répondu qu’il n’en fournit pas mais aide à la rédaction de la déclaration .
Vu dans la FAQ





Offre Interactive Brokers - Courtage en ligne - Zonebourse.com

Dernière modification par thegambler (28/08/2018 18h30)


Prenez soin de vous, soyez prudent(e)s et sortez masqué(e)s

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #19 28/08/2018 19h55

Banni
Réputation :   19  

@Sissi :

Vous avez ma toute ma confiance ainsi que mon estime depuis plusieurs années que je suis un de vos fidèles lecteur.

Vous m’avez donc convaincu et je vais ouvrir un compte chez IB !

@Zebonder : Très instructif, je profite de l’occasion pour vous dire combien vous nous êtes indispensable.

Dernière modification par maxcorporis (28/08/2018 19h58)

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #20 01/09/2018 18h19

Membre (2012)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Top 10 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   934  

PoliticalAnimal a écrit :

PoliticalAnimal a écrit :

Eh bien voilà je me suis constitué mon petit portif d’actions préférentielles US smile Enfin ! J’ai fini en achetant des GasLog partners 8.2% Cumulative (ticker google finance : NYSE:GLOP-B) à 24.85 $ à l’instant. J’ai mis quasiment 2 mois alors que je pensais que je plierai l’opération en quelques semaines. Mes achats se sont espacés entre fin janvier et aujourd’hui.

Attention : je suis débutant actions préférentielles donc aucune expérience pratique, aucun recul. 

En fait, j’ai nanti une assurance-vie Boursorama pour un prêt in fine de xy k€ avec un TAEG de 0.95 % sur 3 ans dont le principal est à rembourser début janvier 2021. Ce fut réalisé justement avec l’idée d’acheter des actions préférentielles US. La moitié de la somme est "hedgée" vis-à-vis de la parité EURUSD sur Interactive Brokers (ce qui aura un coût sur les 3 ans bien entendu), l’autre ne l’est pas. Oui j’ai fait mon Normand et coupé la poire en deux. Bien entendu, j’ai un fichier de suivi de tous les coûts (les 0.95 % du prêt, le coût du hedge partiel, les dividendes nets qui rentreront, etc.). Mais quel bonheur de pouvoir acheter des centaines d’actions préférentielles pour… seulement 1 $ sur IB, c’est comme si les frais ne comptaient pas (même si je compte aussi scrupuleusement ces dollars de frais dans mon tableau de suivi).

Comme il s’agit d’argent emprunté, la 1ère grande règle que je me suis fixée : que des actions en-dessous du pair ou au pair (mais pas trop loin non plus car c’est mauvais signe en général…). Règle suivie pour mes 5 preferred, mon achat le plus "élevé" étant la preferred Wells Fargo 5.70% W à 25.00 $ soit pile dans ma limite.

La 2ème règle est très personnelle et mon raisonnement est peut-être faux (encore une fois, béotien en actions préférentielles) : je ne voulais que des preferred dont les call dates étaient postérieures à la date du remboursement du principal de mon prêt (plein de raisons : ne pas être callé intempestivement, bénéficier au maximum des dividendes pendant les 3 ans, etc.) mais dont les mêmes call dates n’étaient pas trop éloignées… là mon raisonnement est encore plus aventureux, en fait j’espère que lorsque nous approcherons la date d’un (potentiel) call et si bien sûr l’entreprise derrière les preferred ne va pas trop mal, j’espère donc que l’action se rapprochera du pair puisque c’est à ce moment que j’aurais besoin de les revendre. En résumé, j’ai dû me limiter au preferred dont les call dates étaient en 2021 et jusqu’à début 2022 au max.

La 3ème règle était assez classique, bien vérifier sur les derniers documents de la SEC (et non pas uniquement celui de l’IPO qui date parfois…) que le  "Ratio of Earnings to Combined Fixed Charges and Preference Unit Distributions" reste "bon" ; je m’étais fixé comme ratio au moins 3, j’ai enfreint ma règle pour une de mes 5 lignes. Pour une grande partie  de mes préférentielles d’ailleurs, j’ai été étonné de découvrir que le montant total des dividendes de toutes les preferred est souvent faible par rapport au montant des dividendes des actions classiques. C’est plutôt rassurant : il y a de la marge avant de couper le dividende des preferred, couper déjà le dividende… La 4ème règle consiste à diversifier bien sûr (les frais quasi nuls sur IB aident énormément pour cela) et même si la somme totale de l’emprunt n’est pas énorme, j’ai visé 5 actions préférentielles avec des bancaires, tous types de foncières et de l’industriel (transport maritime). Enfin, j’ai calculé un TRI théorique mais je préfère voir si tout se passe comme prévu avant d’en parler big_smile

Donc je finis avec le portefeuille d’actions préférentielles suivant (je ne donne pas les montants, je peux juste dire que je n’ai pas pris trop de risques puisque la plus "chargée" en pourcentage c’est la mieux notée Public Storage) :
Ticker google / Prix d’achat / Nom de la preferred
* DDR-A  / 23.00 $  / DDR Corp 6.375%  A Cumulative, redeemable Preferred
* GLOP-B / 24.85 $ / GasLog Partners LP 8.20% B Cumulative redeemable perpetual fixed-to-floating rate preference units
* PSA-B  / 24.57 $  / Public Storage 5.40% Cumulative Preferred B
* TGP-A  / 24.97 $  / Teekay LNG Partners L.P. 9%  A Cumulative Redeemable
* WFC-W / 25.00 $ / Wells Fargo 5.70% W

Et une feuille Google aux petits oignons pour suivre tout cela. Je me suis même mis un compteur de jours jusqu’au prochain dividende pour chaque ligne. (bon GLOP, je ne sais pas si c’est glop wink )

Petit suivi de ce mini-portif d’actions préférentielles. Pour information.

1. J’ai basculé toutes mes GasLog Parnters (GLOP-B) en Teekay LNG A (TGP-A) puisque le domaine, la notation, le rendement et les risques sont à peu près similaires alors que… la taxation est 36 % inférieure wink Je confirme ne pas avoir été imposé sur les TGP-A : sacré rendement net !

2. Je tiens à jour mon tableau de plus-values. J’ai finalement choisi de couvrir le portif à un plus gros pourcentage : 2/3 hedgé, 1/3 non hedgé. Pour rappel, l’argent est issu du nantissement d’une assurance-vie Boursorama à un taux très faible. 2/3 de la somme est hedgée (j’emprunte en euros sur IB) et le reste ne l’est pas (car le dollar est assez bas et je suis un peu joueur => je trouve que 2/3 de hedgé, 1/3 non hedgé est un bon juste milieu).

Comme je suis de nature conservatrice dans mes suivis, j’ai déjà tenu compte de l’ensemble des coûts de mon prêt même si les paiements vont s’étaler sur 3 ans (donc je ne calcule pas un "vrai" TRI pour lequel j’aurais tenu compte des dates d’entrées/sorties d’argent) et j’ai déjà tenu compte de tous les coûts de transaction (même quand je devrais revendre mes preferred !).

Avec cette méthode "conservatrice", je suis à -1,3 % sur le mini-portefeuille de preferred (i.e. les quelques dividendes reçus ne compensent pas pour l’instant le coût du prêt sur… 3 ans mais c’était prévu et tout à fait normal). Je continuerai à faire un mini compte-rendu de ce sous-portif tous les trimestres.

Les preferred et surtout les preferred sur Interactive Brokers sont vraiment super pour cela : 1- la possibilité de couverture EUR/USD à très faible coût (bon ça peut changer si les taux montent), 2- l’immense choix de preferred et des coûts de transactions de… 1 USD uniquement quel que soit le montant et 3- la possibilité de prendre de la marge dessus (même si c’est "philosophiquement" borderline d’utiliser de la marge avec de l’argent d’un crédit in fine, c’est un peu du levier sur du levier, oups… big_smile ).

Pour l’instant, je suis ravi de l’expérience (ça ne fait que 2 trimestres).

Eh bien elle avance vite cette file ! C’est super et bon signe. Plus de 10 pages depuis mon dernier passage !

Dans un but de partage, je mets à jour mon portif d’actions préférentielles après 9 mois
, qui, ma foi carbure (encore plus vrai en euro puisque je hedge qu’une partie, j’ai bien profité de la hausse du dollar en 9 mois). Je rappelle le principe : j’ai fait un prêt in fine avec nantissement et je place cet argent en actions préférentielles en partie hedgée. TRI en euros… 13 % ! Je ne m’attendais pas à aussi bien. Je ne vais pas me plaindre hein smile
Le principe : n’achetez que des prefs en dessous du pair ou au pair, que des prefs callables après la fin de mon prêt, diversifier et suivre comme le lait sur le feu.
Autre précision : j’ai vendu toutes mes GLOP-B (GasLog Partners B) avec un beau bénéfice à cause de la taxation et d’une trop forte pondération au transport maritime (toujours un peu trop mais ça a déjà rééquilibré). Cela donne ça :

Pour rappel, les preferred ne sont pas une panacée (mais dans un portif équilibré, je trouve que cela a un intérêt notoire), elles exposent à un risque de hausse de taux et ont leurs propres avantages, inconvénients et risques comme tout instrument financier.


Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe. Meduse Paris :)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #21 12/09/2018 18h51

Membre (2012)
Top 50 Réputation
Top 10 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   419  

Je partage avec vous ( à titre informatif ) mon portefeuille actuel.
Toutes ces valeurs sont disponibles chez IB et avec un bon levier.

US0012282044    AG Mortgage Investment Trust Inc Series A
US0441036045    Ashford Hospitality Trust Inc Series F
US09627J5083    Bluerock Residential Growth REIT Series A
US12477X2053    CAI International Series A
US19626G2075    Colony Capital Inc (New) Series B
MHY2066G1127    Diana Shipping Inc Series B
MHY2687W1167    GasLog Partners LP
MHY3262R1181    Hoegh LNG Partners LP Series A
CA48213W2004    Just Energy Group
US58503Y2046    Medley
US6065013020    Mitcham Industries
US62913M2061    NGL Energy Partners LP
US6496048082    New York Mortgage Trust Series C
US67058H2013    NuStar Energy LP
US7091025038    Pennsylvania Series B
US70931T3014    Pennymac Mortgage Investment Trust Series A
MHY7388L1377    Safe Bulkers Inc Series D
US83600C4006    Sotherly Hotels Series C
US8465112022    Spark Energy Inc Series A
MHY8564M2048    Teekay LNG Partners L.P
MHY8565J1358        Teekay Offshore Partners LP Series B
BMG9108L1404    Tsakos Energy Navigation Ltd
BMG9108L1578    Tsakos Energy Navigation Series E

Dernière modification par ZeBonder (12/09/2018 18h51)

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #22 01/05/2019 22h42

Membre (2015)
Top 50 Réputation
Top 10 Vivre rentier
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Réputation :   538  

Bonsoir !

Annaly Capital Management a annoncé le CALL (Redemption) de sa préférentielle H (qui payait 8,125 %), au 31 mai 2019.
Voir : Seeking-Alpha

Si vous êtes concerné, et si vous voulez éviter des déboires similaires à certains, vendez avant le CALL.  Je crois me souvenir que certains courtiers font une retenue à la source sur la totalité du CALL, assimilé alors à une distribution.  Une régularisation pourrait intervenir plus tard, mais sous réserve que j’ai bien tout compris  (il me semble que c’était arrivé à Tssm).

Dernière modification par M07 (01/05/2019 22h46)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #23 27/10/2019 11h16

Membre (2017)
Réputation :   14  

Supprimé

Dernière modification par ruoihoa (31/03/2021 02h12)

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #24 20/05/2020 21h31

Membre (2015)
Top 100 Réputation
Top 5 Expatriation
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   216  

Aujourd’hui les preferred de PEI : PEI-B, PEI-C et PEI-D reprennent de couleurs avec +40% suite à l’annonce du versement d’un dividende certes diminué de 91% pour les commons mais suffisant au plein paiement des preferred. Les PEI-preferrend sont encore sous $7 ce qui parait un plutôt bonne affaire pour ceux capables d’accepter un peu de risque avec dividende d’environ 30%. Je viens d’acheter une petite louche, environ 800, de PEI-C et PEI-D.

source: Seeking Alpha - preit slashes dividend-91

Dernière modification par TyrionLannister (20/05/2020 21h34)


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #25 19/09/2021 13h56

Membre (2020)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   40  

A une période où le $26+ est devenu la norme, trouver une pref à $20 qui sort 10.80% doit plus qu’interpeler …

HMLP, c’est quoi ?
Un GP qui a cramé ses propres actionnaires en début d’année,
Un GP qui vient de supprimer sa ligne de crédit ($85M) à sa LP,
Une "flotte" minuscule de 5 navires (dont 2 détenus à 50%),
Un navire reloué à son GP (Gallant),
Un navire qui vient de se faire casser son contrat (Lampung),
Un refinancement de dettes dans la douleur,
Un dividende de la common sacrifié (plus de "coussin de sécurité" pour la pref),
Une pref plus grosse que les commons ($175M vs une market cap de $150M),
Un marché ultra limité des FSRU en général,


On assistera peut être à une belle histoire avec une recovery merveilleuse … ou pas.
J’applique l’adage habituel : Mieux vaut louper une bonne affaire que d’en faire une mauvaise.

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur