Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Sondage 

Encore un krach sur les marchés actions…


L'occasion de renforcer sur les valeurs de qualité

56% - 341
J'attends le rebond, je revends tt et fini la bourse

3% - 21
Je suis liquide, je suis serein

12% - 76
BX4 depuis les 3800 sur le CAC, je suis riche

2% - 12
Je suis en vacances, je ne vois pas le crack

3% - 18
A fond sur les valeurs de Rdt, miam, miam

22% - 132
Nombre de votants : 678

#3051 11/05/2016 15h08 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   19 

nik66 a écrit :

Vous me direz les arguments qui pourraient justifier d’être lourdement investi actuellement et donc finalement d’anticiper une nette poursuite à la hausse des marchés boursiers.

Peut-être justement que "tout le monde" a plutôt envie d’être faiblement investi ? :-) Il est rare que le marché monte durablement lorsque tous les feux sont au vert. En même temps, ce n’est pas non plus parceque pas mal de feux sont à l’orange ou au rouge qu’il faut foncer tête baissée

Je suis en tout cas pour l’instant investi pour moi et mes clients autour de 75% (mais je passe souvent pour un extra-terrestre auprès de collègues qui sont toujours investis entre 90 et 100%!)

Derival a écrit :

Investir l’essentiel de son épargne (prévoir les dépenses imprévues tout de même), puis investir progressivement ses salaires et dividendes me paraît plus sage.

Vous y allez un peu fort en conseillant d’investir tout son épargne ou presque. Par contre je vous suis totalement sur le fait qu’au delà d’investir un capital donné au départ, il est très intéressant de continuer à investir régulièrement, ce qui permet de lisser les prix de revient et d’abaisser mécaniquement ses prix de revient sensiblement sous les cours médians (par le simple fait qu’avec une somme donnée on achète plus de titres à un cours faible que lorsqu’ils sont à un cours élevé, permettant donc d’avoir un PRU plus proche des plus bas).

Malheureusement, d’expérience, les investisseurs viennent en bourse souvent en "one shot", et qui plus est après une belle phase haussière des marché ("dis-donc, t’as vu chérie, avec la bourse, on aurait fait 10 ans de livret A l’année dernière. Allez, on y va").

Dernière modification par mdelobel (11/05/2016 15h09)


Fenêtre sur Cours + Gestion sous mandat via société agréée et conseil patrimonial indépendant

Hors ligne

 

#3052 11/05/2016 16h14 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   56 

mdelobel a écrit :

Le plus dur dans tout ceci reste le timing et de doser les fameuses prises de bénéfices. C’est bien de vouloir se protéger des krachs, mais il faut aussi savoir profiter des phases de hausse, ou en tout cas ne pas trop les rater. Car sinon, on peut avoir besoin d’être particulièrement patient.

Le market timing est assez compliqué effectivement. On le sait tous mais je trouve assez illustratif ce graphe, qui est basé sur la simulation d’un investissement de 10000 € en 2001 : même sur une échelle de 14 ans il vaut mieux ne pas être absent des marchés ne serait-ce que dix jours, si ce sont les 10 jours de plus belles hausses… certes pour rater l’intégralité de ces 10 jours il ne faut pas de chance quand même smile.

Mais rien que de rater ces 10 jours contribue à une perte de 20% du capital investi comparativement à une hausse de 60%.

Quant à rater les 50 meilleurs jours, là c’est la cata..

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/354_diapositive1.jpg

Hors ligne

 

#3053 11/05/2016 16h19 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   157 

Attention, ce graphique est fortement biaisé.
Il faudrait le même en loupant à la fois les 10 pire ET les 10 meilleurs jours, etc. Et encore, ce ne serait guère pertinent: quand on vend, c’est pour une période non négligeable, ce genre de tableau est juste un épouvantail.

Contre le market timing, je me contente de considérer que je suis incapable d’identifier une tendance baissière avant 20% de baisse et une tendance haussière avant 20% de hausse.
Du coup si j’achète/revend à ces moments seules les baisses d’au moins 40/50% me font gagner quelques pouillèmes. Pouillèmes perdus toutes les fois où les baisses ne sont que de 25/30%.

Dernière modification par Faith (11/05/2016 16h21)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#3054 11/05/2016 16h36 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   71 

Ce sujet a été évoqué dans cette file : Combien de liquidités…

okavongo a écrit :

Paul Dontigny avait en 2011 fait une chronique video "si l’on évite les 40 pires journées" :

Paul Dontigny a écrit :

Vous avez tous entendu parlé de la propagande pro-action suggérant que si vous manquiez les quarante meilleures journées, vous n’auriez pas de rendement. Je condamne sévèrement ce genre de statistique inutile et insignifiante. Je vous présente, d’autres parts, certains résultats intéressants provenant d’une analyse un peu plus approfondie. Indépendamment de cette analyse, le message est de vous fier à des principes d’investissement plutôt qu’à des clichés marketing. Le truc est de savoir distinguer les deux.

Et si vous aviez manqué les quarante pires journées en bourse? 17,6% | LesAffaires.com

Extrait : "c’est ridicule et futile de parler des 40 meilleures journées pour vous convaincre de payer toujours le prix du marché"

spiny a écrit :

Plusieurs études ont menées sur cette question
(…)
Si vous aviez raté les 10 meilleurs jours de bourse sur un total de 5844, soit 0,2% du temps, votre portefeuille aurait atteint une valeur inférieure de 45% à une gestion passive.
A l’inverse, en évitant les 10 plus mauvais jours, votre portefeuille aurait plus que doublé!

Conclusion : seuls quelques jours dans l’année sont vraiment importants. Maintenant, de là à savoir lesquels…

L’essentiel, me semble-t-il, est d’être totalement à l’aise avec ce que l’on fait et de dormir paisiblement.

Enfin, la proportion de cash dans un portefeuille, tout du moins pour les investisseurs value, est une conséquence directe de la raréfaction des opportunités avec une marge de sécurité suffisante et non un choix a-priori.

Hors ligne

 

#3055 11/05/2016 17h10 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   56 

Le graphique a simplement pour intérêt de marquer les esprits, plus que de transmettre une réalité pouvant se produire, bien évidemment (le prendre comme argent comptant n’a en soit pas de sens).

Il n’en est pas moins vrai qu’au même titre que faire du intraday est sauf expertise particulière voué à générer des pertes, je pense que même dans la durée (plusieurs années), rentrer et sortir régulièrement est complexe et sans doute peu pertinent (mais ce n’est que mon avis).

L’essentiel comme dit précédemment est d’être à l’aise avec sa propre approche et par expérience sortir des marchés sans se tromper est vraiment difficile car il faut re-rentrer, tout le problème est là.

Même quand j’ai eu la chance de bien sortir comme en 2001, (sorti quasiment intégralement la semaine avant le 11 septembre, je ne sais même plus pourquoi) mais je suis re-rentrer bien trop tôt ce qui avait certainement réduit la casse mais m’a laissé un souvenir "boursièrement" mitigé.

En 2008-début 2009, les valorisations étaient tentantes mais on était toujours en train d’attraper le couteau qui tombait.

Depuis je suis investi (pour ma poche dédiée aux actions) à environ 80% et garde très accessible une 20taine de %, ce qui me permet de re-rentrer sur des marchés à la baisse et de reconstituer ces 20% dans les semaines qui suivent en fonction de certaines prises de bénéfices. Cela correspondait bien à ma gestion du ratio risque/opportunité (correspondant à ma psychologie personnelle) au cours des 7 à 8 dernières années. Ma seule "dérogation" s’est déroulée en fin d’année dernière où j’ai reconstitué quelques jours une poche liquide plus conséquente mais que j’ai re-réduit par la suite, assez rapidement.

Si une plus grosse baisse arrive et dure, je pense être prêt psychologiquement à casser d’autres supports d’investissements afin de rentrer tant que cela baissera (j’ai reconstitué en fin 2010 mon portefeuille en investissant une première base puis une 10zaine de milliers d’€ tous les mois pendant plus de 3 ans - notamment pendant l’été 2011 - , si ca rebaisse, je pense être prêt à reprendre la démarche afin de garder en valeur absolue mon portefeuille constant).

Dernière modification par Crown (11/05/2016 17h29)

Hors ligne

 

#3056 30/05/2016 20h19 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   -3 

Bonsoir les rentiers,

Alors, le fameux krach, c’est pour le mois de Juin ?
En tout cas, je vois déjà cette file remonter en tête de liste du forum…

Enjeu n°1 : la réunion de l’Opep (2 juin)
Enjeu n°2 : les annonces de la BCE (2 juin)
Enjeu n°3 : la communication de la Fed (15 juin)
Enjeu n°4 : le vote sur le Brexit (23 juin)
Enjeu n°5 : les élections en Espagne (26 juin)

Les marchés risquent de vibrer. Alors ; comptez-vous renforcer ou vider vos positions pendant les baisses ?

Dernière modification par azorgues (30/05/2016 20h25)

Hors ligne

 

#3057 30/05/2016 20h49 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   21 

"pendant les baisses" => vous affirmez cela comme si il était sûr à 100% qu’il allait y avoir une baisse, mais vous n’en savez rien du tout.
Moi non plus, du reste.

Moi si j’ai des PV à concrétiser je le fais, si ça baisse et qu’il y a des opportunités d’achat, j’achète, que ce soit en juin ou pas.


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#3058 30/05/2016 21h19 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   225 

Vous déclarez les hostilités un peu tôt azorgues! ;-)
Mais je veux bien jouer avec vous car je pense en effet que juin, avant l’été déjà en général incertain, est en effet un mois à risque.

J’avais surtout retenu la réunion de la FED et le Brexit.

La réunion de l’OPEP je ne savais même pas quelle avait lieu donc on ne doit pas y attendre grand chose! En plus le cours a déjà bien monté (je ne m’attendais pas à 50$ si vite je pensais qu’on allait faire l’été autour de 40$ mais je n’ai aucune compétence pour avoir un avis éclairé, ce qui ne m’empêche pas d’avoir un avis!)

La réunion de la BCE, on sait déjà qu’il n’y aura pas d’annonce (c’est la meilleure façon d’avoir une réaction s’il y a réellement une annonce).

La réunion de la FED, probablement la plus importante car au coeur des anticipations depuis des mois déjà. La remontée des taux prend des points depuis les dernières semaines. Le marché anticipe mais l’annonce effective d’une hausse serait suivi de mouvements sur certains secteurs (les financières en positif, les endettées en négatif) et certains pays (les émergents doivent trinquer avec la perte des investissements qui vont retourner au chaud aux US).

Le Brexit bien sûr avec un dénouement loin d’être connu d’avance et on sait (cf les dernières élections) que quoi que disent les brits aux instituts de sondage ils peuvent changer d’avis dans l’isoloir. Je suis particulièrement inquiet car ça fait longtemps que la perfide Albion n’a pas été… perfide justement. Ils ont moins à perdre que l’Europe ce qui me fait dire qu’ils pourraient bien claquer la porte. L’effet à court terme sur les bourses serait violent dans l’ambiance volatile actuelle.

L’élection espagnole? J’avoue que je n’ai pas d’avis sur ce sujet!

Bref wait and see mais juin sera en effet intéressant!

Quelles sont vos stratégies?
- l’or, le dollar? le tout cash? shorter les émergents, les financières UK, le london stock exchange?
Personnellement j’ai des avis mais aucune conviction ;-) donc j’ai réduit la voilure, vendu tous les émergents ou presque (j’hésite à vendre mes 2 dernières lignes en perte), plus du tout d’euros (quasiment que du dollar, 85%), un faible levier (pour avoir le moyen de faire des achats en cas de Brexit) et j’hésite à shorter une minière aurifère avant la réunion de la FED pour inverser le trade juste avant et l’inquiétude qui va suivre sur le Brexit…


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#3059 30/05/2016 21h28 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   77 

Personnellement, il y a juste le Brexit qui m’ennuie un peu.

Je pense mettre un ordre  de vente en attente sur un CFD indiciel, comme ça si le marché boit la tasse, je hedgerai, et si le marché s’envole, beh l’ordre ne passe pas et mon portefeuille montera.

Hors ligne

 

#3060 30/05/2016 21h44 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   225 

C’est une excellente idée koldoun je trouve. Et facile à mettre en oeuvre.
Il ne faut pas que le spread soit énorme à l’ouverture des marchés car votre ordre pourrait être réalisé beaucoup plus bas que vous le souhaitiez. C’est probablement le principal risque. Si pendant quelques secondes de panique, le cours descend de 70%, à quel prix votre ordre de vente va t’il être réalisé?

On peut le faire aussi pour la réunion de la FED. Je n’ai pas accès aux CFD mais il doit bien y avoir des ETFs leveraged sur les financières.
Un ordre d’achat out of the money la veille de la réunion et si la décision d’augmenter les taux est prise, le secteur des financières s’envole. Le risque est aussi d’avoir un spread énorme et donc d’acheter très cher dès l’ouverture. Je vais quand même regarder les ETFs sur les financières et leurs en-cours.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#3061 30/05/2016 21h57 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   29 

Jef56,

Si vous achetez la veille pendant les heures de marché, il n’y a pas de soucis puisque vous aurez votre valeur en portefeuille. Vous comptez acheter en dehors des heures d’ouvertures du marché peut-être ?


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne

 

#3062 30/05/2016 21h57 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   77 

70% sur un indice… en une journée…

C’est un peu fort, non?

C’est plus que ce qu’a perdu, par exemple, l’AEX entre 2007 et 2009… alors en une journée…

Je ne compte pas prendre de levier, plutot l’équivalent de la moitié de mon portefeuille.

Donc si j’ai 10k d’actions, je prends des CFD pour 5k en ordre en attente.

Après, rien n’empêche d’accompagner le mouvement au fil de la baisse et d’empiler les CFD :-)

-> je précise que je préfèrerai que mon ordre ne passe pas et que ce soit mon portefeuille qui prenne de la valeur (mais je peux très bien m’amuser à suivre une forte hausse avec des CFD en prime)

Dernière modification par koldoun (30/05/2016 22h00)

Hors ligne

 

#3063 30/05/2016 22h31 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   225 

Jeff33 a écrit :

Jef56,

Si vous achetez la veille pendant les heures de marché, il n’y a pas de soucis puisque vous aurez votre valeur en portefeuille. Vous comptez acheter en dehors des heures d’ouvertures du marché peut-être ?

On n’achète rien pour l’instant. On veut acheter après la nouvelle tombée pour être dans le bon sens et ne pas faire un pari sur la nouvelle elle-même.
L’idée est de placer un ordre de vente (short) ou d’achat à un prix hors de la monnaie (trop faible pour le short ou trop fort pour le long) et que si le scénario se réalise et que les prix baissent ou augmentent fortement alors l’ordre est exécuté. L’idée est que les cours continuent de baisser (ou augmenter) bien au-delà de notre prix avant de fermer la position et de prendre les gains.
Mais j’ai un doute si l’ordre est exécuté en cas de panique ou d’euphorie très en-dessous ou très au-dessus de notre prix. Des flash krachs sur un support, on a déjà vu, même en août 2015 (qui était une simple correction)…


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#3064 31/05/2016 09h47 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   19 

azorgues a écrit :

Bonsoir les rentiers,

Alors, le fameux krach, c’est pour le mois de Juin ?
En tout cas, je vois déjà cette file remonter en tête de liste du forum…

Enjeu n°1 : la réunion de l’Opep (2 juin)
Enjeu n°2 : les annonces de la BCE (2 juin)
Enjeu n°3 : la communication de la Fed (15 juin)
Enjeu n°4 : le vote sur le Brexit (23 juin)
Enjeu n°5 : les élections en Espagne (26 juin)

Les marchés risquent de vibrer. Alors ; comptez-vous renforcer ou vider vos positions pendant les baisses ?

N’est-ce pas parce que ces risques sont déjà parfaitement identifiés et listés qu’il n’y aura pas de krach, et même au contraire une possible hausse si ces risques ne se matérialisent pas ? D’ailleurs, comment expliquez vous le rebond de ces derniers jours à l’aube d’un mois que tout le monde considère comme important ? Bref, je reste assez dubitatif sur l’issue de ce mois de juin. Une chose semble sûre, c’est qu’on devrait avoir une hausse de volatilité, mais pour le reste… Ne prenant la pas la bourse pour un casino, je ne préfère pas anticiper quelque issue que ce soit. Je joue donc juste un peu la prudence avec du cash libéré sur des positions qui me semblent avoir épuisé à court terme leur potentiel de hausse, et on verra bien ensuite en fonction de la réaction des opérateurs.


Fenêtre sur Cours + Gestion sous mandat via société agréée et conseil patrimonial indépendant

Hors ligne

 

#3065 31/05/2016 09h56 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   157 

mdelobel a écrit :

N’est-ce pas parce que ces risques sont déjà parfaitement identifiés et listés qu’il n’y aura pas de krach, et même au contraire une possible hausse si ces risques ne se matérialisent pas ?

Hausse si ça ne se réalise pas, probablement.
Mais ça n’empêcherait pas un krach si plusieurs de ces risques se concrétisent: le marché les a pricé à la probabilité qu’il estime adéquate (enfin dans la théorie d’un marché efficace)
Mais une fois l’évènement passé, il n’est plus question de probabilité: c’est oui ou non.

Pour simplifier à l’extrême: si le marché considère que l’évènement A a une probabilité de 10% de survenir et un impact de -50%, alors il va pricer -5%.
Si l’évènement se concrétise, il reste -45% à concrétiser.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#3066 31/05/2016 13h45 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   76 

azorgues a écrit :

Bonsoir les rentiers,

Alors, le fameux krach, c’est pour le mois de Juin ?
En tout cas, je vois déjà cette file remonter en tête de liste du forum…

Enjeu n°1 : la réunion de l’Opep (2 juin)
Enjeu n°2 : les annonces de la BCE (2 juin)
Enjeu n°3 : la communication de la Fed (15 juin)
Enjeu n°4 : le vote sur le Brexit (23 juin)
Enjeu n°5 : les élections en Espagne (26 juin)

Les marchés risquent de vibrer. Alors ; comptez-vous renforcer ou vider vos positions pendant les baisses ?

Personnellement, j’ai pris quelques bénéfices et je suis liquide à 50% pour renforcer si besoin .


doutes=traîtres=peur d'essayer…

Hors ligne

 

#3067 31/05/2016 14h38 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   337 

Et si

Enjeu n°1 : la réunion de l’Opep (2 juin) >> on décide de réduire la production globale
Enjeu n°2 : les annonces de la BCE (2 juin) >> on ne décide rien de spécial
Enjeu n°3 : la communication de la Fed (15 juin) >> "on va remonter les taux plus tard", finalement
Enjeu n°4 : le vote sur le Brexit (23 juin) >> le "non" l’emporte
Enjeu n°5 : les élections en Espagne (26 juin) >> ??

que faites-vous ?

Des incertitudes, il y en a toutes les semaines !
Quand on voit la pléthore de statistiques en tout genre qui paraissent chaque mois, on peut toujours craindre le "mauvais résultat" qui fera chuter les marchés pendant quelques jours.

Si à la moindre incertitude, il faut devenir liquide à XX %, ça fait beaucoup de mouvements !
Je pense que chacun devient liquide au "feeling" (pour ne pas dire au hasard)…


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#3068 31/05/2016 14h45 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   77 

Entièrement d’accord avec vous Maxicool, mais admettez que le Brexit est quand même un poil plus perturbateur que les news habituelles…

Hors ligne

 

#3069 31/05/2016 14h59 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   337 

Oui, c’est certain.

On peut lire à droite à gauche les conséquences (sur le PIB UK), selon les économistes, que pourrait avoir un Brexit… Je suppose que les Anglais ont les mêmes lectures que nous et connaissent donc ces conséquences.

Je pense - c’est bien du "feeling" personnel ;-) - que le Brexit fera "pschitt".
"L’indépendance totale" vaut-elle X % de PIB en moins ? X milliers d’emplois en moins (juste pour pouvoir affirmer "on est libre de l’UE") ? J’en doute, mais ce n’est que mon "point de vue".

Dernière modification par maxicool (31/05/2016 15h00)


Parrain Linxea - Bourse Direct - Binck - Fortuneo - WeSave : code FV1975 -  YOMONI - Contact

Hors ligne

 

#3070 31/05/2016 15h07 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   128 

Personnellement ce "Brexit" je pense que c’est un non-événement. Un peu comme le "bug de l’an 2000",  le premier point commun étant que les noms sont tout aussi ridicules.

Sinon en pratique, sur quelques points particuliers :

- la circulation des biens et personnes : l’UE c’est à la fois pas de frontières et trop de frontières. Pas de frontières pour les terroristes, mais trop dès que vous faites un virement international de plus de 10 k€. Sinon pour l’anecdote, un de mes collaborateurs voulant se rendre sur notre site de Londres n’a pas pu embarquer dans le train car son passeport était périmé… Et rien à voir avec la dérive sécuritaire actuelle, c’était en 2007. Que la Grande-Bretagne soit dans l’UE ou non, ça ne va donc rien changer.

- L’investissement des particuliers dans des produits comme le PEA : il y a déjà un sur-ensemble de l’UE pour régler ce genre de problèmes. par exemple on peut acheter des actions norvégiennes dans son PEA alors que ce pays ne fait pas partie de l’UE.

- L’investissement des multinationales : créer une filiale dans un autre pays, qu’il soit européen ou sur un autre continent impose dans tous les cas de se conformer aux règles locales, qui sont déjà différentes entre les pays de l’UE. Et à l’intérieur même de l’UE, ça fait des années qu’on ennuie les sociétés parce qu’elles transfèrent des capitaux entre les filiales pour réduire leurs impôts.

- La monnaie : la Grande-Bretagne a la sienne, mais sinon il y a des pays non membres de l’UE qui utilisent officiellement l’Euro. Donc une fois de plus, rien à voir.

Tous les cas qui ne sont pas gérés par la législation actuelle verront celle-ci évoluer rapidement. Je pense qu’il y a surtout des histoires de politiciens et de financement des états dans cette histoire. Ce qui ne va pas changer grand-chose aux entreprises sur lesquelles on investit.

Hors ligne

 

#3071 31/05/2016 15h07 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   76 

Je pense que dans le même mois bce+fed+brexit est quand même un mois à risque .
je préfère la jouer défensif pour plusieurs raisons : Mon portefeuille à déjà pris 10% depuis le début de l’année .
Si ça monte tant mieux j’ai 50% investie.
Si ça descent, je cela me permet de renforcer et diminuer tout mes PRU .
Si ça  stagne, j’attends la prochaine mauvaise nouvelle . ( du genre passagère )
Au niveaux bénéfices risques , cela me convient .

Dernière modification par cricri77700 (31/05/2016 15h08)


doutes=traîtres=peur d'essayer…

Hors ligne

 

#3072 31/05/2016 15h17 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   

Je ne sais pas pour les conséquences réelles d’un Brexit - même si à titre personnel je ne comprends déjà pas pourquoi les anglais sont toujours dans l’UE - mais au boulot (une grande banque française) on nous a clairement demandé un gel des opérations techniques sur la semaine du 20 Juin.
J’imagine donc que côté business, ils s’attendent à une semaine très agitée avec un besoin de grande réactivité sur les marchés.
Ça c’est le point de vue des institutionnels de la finance de marché.

Mais comme le dit maxicool, est-ce que cette incertitude est vraiment plus importante que toutes les autres ? Le marché n’intègrerait-il pas ces données dans les cours d’ici-là, au moins en partie ce qui limiterait les possibles soldes sur les valeurs UK ?

Bref, je trouve que ça fait beaucoup d’inconnues encore… Le market timing est déjà compliqué en tant normal si ce n’est par chance, alors là…


"Simplicity is the master key to financial success." J. Bogle

Hors ligne

 

#3073 31/05/2016 15h20 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   157 

Derival a écrit :

Personnellement ce "Brexit" je pense que c’est un non-événement. Un peu comme le "bug de l’an 2000",  le premier point commun étant que les noms sont tout aussi ridicules.

Comparaison d’autant plus exacte que le bug de l’an 2000 a été un non-évènement uniquement grace à l’énergie déployée en amont pour l’éviter. Le Brexit sera un non-évènement si on arrive à l’éviter (Monsieur de la Palisse aurait difficilement mieux dit)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#3074 31/05/2016 15h47 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   30 

Enjeu n°1 : la réunion de l’Opep (2 juin) >> Cette réunion n’est plus qu’un épiphénomène sans grande influence depuis assez longtemps déjà. Les Américains en ont déjà fait la démonstration flagrante.

Enjeu n°2 : les annonces de la BCE (2 juin) >> La stratégie a déjà été annoncée, dans ses actions, sa chronologie et son volume. Que faut-il de plus ? Aucune annonce "particulière" n’est maintenant attendue.

Enjeu n°3 : la communication de la Fed (15 juin) >> Si c’est pas juin, ce sera juillet. Et, dans tous les cas, c’est +0.25%. Et, rien de plus à attendre avant plusieurs mois (fin d’année, a priori). Tout est déjà dans les cours depuis décembre et février.

Enjeu n°4 : le vote sur le Brexit (23 juin) >> La Grande-Bretagne n’a pas l’Euro. Qu’est-ce que cela va changer ?  J’en sais rien du tout et je crois bien que peu savent vraiment … Wait & See. Mais, j’ai l’impression que ce sera comme le grand bug de l’an 2000 ! Ce qui est certain, c’est qu’il vaut mieux que ce soit un sujet de conversation maintenant…

Enjeu n°5 : les élections en Espagne (26 juin) >> Tout le monde s’en fiche complètement. Pourquoi cela changerait-il cette fois ?

Enjeu n°6 : Statistiquement, les mois de mai et juin sont plutôt négatifs. Cette année sera-t-elle l’exception qui confirme la règle ?

Dernière modification par WhiteTiger (31/05/2016 15h48)


100% des gagnants ont tenté leur chance mais tous ceux qui ont tenté leur chance ne sont pas gagnants.

Hors ligne

 

#3075 31/05/2016 16h48 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   72 

Bonjour

" Enjeu n°5 : les élections en Espagne (26 juin) >> Tout le monde s’en fiche complètement. Pourquoi cela changerait-il cette fois ? "

Si la gauche emporte les élections et s’unit, accord IU-PODEMOS-PSOE, l’impact pourrait être beaucoup plus important pour la zone euro. La dette espagnole est à 100 % du PIB, le budget est toujours en déficit, et le système bancaire traverse une phase difficile que n’arrangent pas les taux négatifs.
Le programme de la gauche consistant principalement en plus de dépenses publiques et en création d’emplois publiques, la situation financière de l’Espagne pourrait se dégrader rapidement et peser lourdement sur la zone euro.
Je pense que si la gauche gagne et gouverne, il faut s’attendre à des vagues sur les marchés européens.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech