Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 14/07/2015 16h06 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   23 

Bonjour,

"Emerson is a diversified global manufacturing company that brings technology and engineering together to provide innovative solutions to customers in the industrial, commercial and consumer markets through its Process Management, Industrial Automation, Network Power, Climate Technologies, and Commercial & Residential Solutions businesses. ​"

J’ai constaté que cette large cap industrie (32 Milliards) classée dividende champion (depuis 58 ans) (8 en score Piotroski) côte dans ses plus bas à 52s.

"Selon les actualités lues, cela serait à cause de ces dernières performances." et "le spin off d’une de ses activités"

Quelques faits :
* Emerson présent dans plus de 150 pays.
* Emerson fait 58% de business à l’étranger,
* Emerson a plus de 220 usines dans le monde dont 150 hors des US.
* Les employés d’Emerson ont fait plus de 1,900 brevets dans le monde en 2014,
* Fondée en 1890.
Les secteurs d’activités
Emerson Process Management : Le segment Process Management aide les entreprises à mesurer et analyser la pression, le niveau, la température, le débit, ou la composition des gaz et des liquides. Elle aide donc les entreprises à exploiter et gérer des installations grâce à des systèmes et des logiciels pour un contrôle précis du procédé de l’usine, la sécurité, la fiabilité et la gestion des opérations. Emerson fournit des actionneurs, vannes de régulation, les régulateurs et les soupapes de sûreté, de l’instrumentation et les accessoires pour assurer l’exactitude, la fiabilité, la sécurité et la productivité des procédés de l’usine.

Ce segment représentent 40.000 employés et a contribué à 36%, ou 9,2 milliards de dollars en 2014 des ventes d’Emerson. Il travaille donc pour des secteurs comme le pétrole, le gaz, la chimie, le raffinage, la sciences de la vie, l’énergie, les métaux, les mines, l’eau, l’agroalimentaire, les industriels…

Emerson a les marques suivantes : AMS Suite, Bettis, CSI Technologies, Daniel, DeltaV, régulateurs Fisher, Fisher Valves & Instruments, Micro Motion, Mobrey, Ovation, PlantWeb, Rosemount, Rosemount Analytical, Roxar et Tescom

Emerson Industrial Automation : Le segment Industrial Automation aide les entreprises à atteindre des performances optimales. Emerson propose des solutions et une expertise spécialisées pour optimiser toutes les facettes de l’exploitation des usines, machines, centrales, systèmes électriques. L’objectif est de fournir aux entreprises une fiabilité accrue des machines, et une plus grande efficacité énergétique, des coûts de conception plus bas et une meilleure qualité.

25.000 employés du segment Industrial Automation ont contribué à 20%, ou 5,0 milliards de dollars de chiffre d’affaires 2014.

Le segment Industrial Automation travaille pour les secteurs suivants: l’automobile, des boissons, de la nourriture, des métaux, du pétrole et du gaz, de l’emballage, des pâtes et papiers, solaires et éoliennes.

Cette activité comprennent les marques suivantes : Appleton, ASCO, Branson, Control Techniques, Kato Ingénierie, Leroy-Somer, Numatics et SolaHD.

Emerson Network Power : Le 30 Juin 2015, Emerson a annoncé qu’il spin-off du segment Network Power aux actionnaires comme une société distincte.

Le segment Network Power fournit les les centres de données, les réseaux de communication, et les services/matériels de santé et les installations industrielles afin d’assurer la disponibilité et la fiabilité de leurs applications les plus critiques et de maximiser l’efficacité de leur infrastructure.

Emerson propose une combinaison unique d’expertise de l’industrie, la technologie et les ressources mondiales pour aider les entreprises à protéger et optimiser les infrastructures critiques qui délivrent et enregistrent la voix, les données, les contenus et les applications IT.

20.000 employés du segment Network Power ont contribué 20%, ou 5,1 milliards de dollars en 2014 des ventes d’Emerson.

Le segment Network Power sert les secteurs suivants: santé, l’industrie, les télécommunications, et le gouvernement.

Emerson a les marques suivantes : ASCO, Avocent et Aperture, Avtron, Chloride, Edco et Islatrol, Firetrol, High Voltage Maintenance, Knurr, Liebert, NetSure, NeXtend, Plate-forme Trellis.

Emerson Climate Technologies : ce segment a pour vocation d’améliorer et fournir du matériel pour tout ce qui est chauffage, climatisation, compresseurs, condenseurs, échangeurs de chaleurs etc…

17.000 employés travaillent pour secteur Climate Technologies et ont contribué à 16%, ou 4,1 milliards de dollars les ventes 2014 d’Emerson.

Le segment Climate Technologies dessert les marchés résidentiels, commerciaux et industriels.

Emerson marques comprennent: Copeland, les produits antiparasitaires, Dixell, Emerson Climate Technologies, Fusite, magasin intelligent, Therm-O-Disc, Vilter, et White-Rodgers.

Emerson Commercial & Solutions résidentiellesfournit une large gamme d’outils, de produits de stockage, et de solutions d’appareils pour les professionnels, les entrepreneurs et les propriétaires.

7000 employés de l’Solutions secteur commercial et résidentiel ont contribué 8%, ou 1,9 milliard de dollars les ventes 2014 d’Emerson.

Le segment Commercial & Residential Solutions opère par le biais de ces entreprises et des marques: InSinkErator, ClosetMaid, METRO, RIDGID, les solutions logicielles de RIDGID, Emerson Tool Company, ProTeam, et atelier.

Les concurrents :
* General Electric (NYSE:GE),
* United Technologies (NYSE:UTX),
* Caterpillar Inc (NYSE:CAT),
* Mitsubishi Heavy Industries, Ltd (private); MAN SE (private),
* Deere (NYSE:DE),
* ABB Ltd (NYSE:ABB),
* Illinois Tool Works (NYSE:ITW),

En attendant, je trouve que les données financières sont plutôt correctes (sur 2014) :

Critère #1 : une forte profitabilité :
ROE de 2011 à 2014 :   16% - 13% - 13% - 15%
ROIC de 2011 à 2014 :  24% - 19% - 19% - 21%

Critère #2 : Free Cash Flow en augmentation et qui suit le RN :
FCF de 2011 à 2014 : 2 586 - 2 388 - 2 971 - 2 925
RN de  2011 à 2014 : 2 480  -1 968 - 2 004 - 2 147

Critère #3 : Réserve de cash en augmentation :
Entre 2011 et 2014 : 2 052 - 2 367 - 3 275 - 3 149

Critère #4 : Dettes sur fonds propres :
Déjà entre 2011 et 2014, les dettes baissent : 4 603 - 4 347 - 4 322 - 4 081
Entre 2011 et 2014, le ratio d’endettement baisse : 44% - 42% - 40% - 40%
(Emerson est noté A par Standard & Poor’s)

Critère #5 : Rachat d’actions qui continue :
De 2011 à 2014 : -935 / -797 / -1 110 / -1 048
Et pas d’émission d’actions.

Critère #6 : Autres Points Positifs
* Morningstar 4 étoiles,
* Wide moat,
* PER plutôt bas par rapport à des entreprises comparables,
* ROE, ROA, Debt/equity plutôt bons
* Possédée par les super investisseurs suivants :
Portfolio Manager                                                     % du portfolio    Actions          Prix Reporté
Robert Zagunis - Jensen                                              3.02             2,758,000          $55.43
William Frels - Mairs & Power Growth                              2.90             2,160,000          $56.62
Tweedy Browne Co. - Tweedy Browne Value                  1.44             129,850          $56.62
Arnold Van Den Berg - Century Management Advisers      0.52             8,855          $57.93
Thomas Gayner - Markel Asset Management              0.23             158,000         $56,62

Cotation actuelle
$54.30

Autres Points Négatifs
* Cyclique :
** Manque de croissance,
** Impactée par la crise,
=> En bas de courbe ???
* Aucun achat d’insiders dans les 6 mois (derniers achats en 2014),

Ma FAIR VALUE estimée
par la DCF : 52,67$ avec :
* Bénéfice/action : 3.81$        
* Taux de croissance sur 10 ans : 9,5%
* Taux terminal de croissance : 4%
* Years of Terminal Growth: 10
* Discount Rate: 12%

par la DCF (optimiste): 52,67$ avec :
* Bénéfice/action : 3.81$        
* Taux de croissance sur 10 ans : 9,5%
* Taux terminal de croissance : 4%
* Years of Terminal Growth: 10
* Discount Rate: 12%

par la DCF (pessimiste): 46,31$ avec :
* Bénéfice/action : 3.81$        
* Taux de croissance sur 10 ans : 7%
* Taux terminal de croissance : 4%
* Years of Terminal Growth: 10
* Discount Rate: 12%

par la DCF (pessimiste): 38,28$ avec :
* Bénéfice/action : 3.81$        
* Taux de croissance sur 10 ans : 4%
* Taux terminal de croissance : 4%
* Years of Terminal Growth: 10
* Discount Rate: 12%

Liens diverses
* Analyse de la société du point de vue des dividendes
* Emerson Finally Looks Serious About Change
* Emerson Electric Still A Solid Dividend Growth Idea
* Emerson Electric: Not A Utility, Not A Radio Company

Avis
Pour une société en bas de cycle, je trouve qu’elle fait du bon travail. Et vous qu’en pensez-vous ?
(Désolé je me rends compte que j’ai écrit un PAVE…

Mots-clés : dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski

Hors ligne

 

#2 14/07/2015 18h23 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   97 

Bonjour Macois,

Je suis également cette valeur.

J’ai certains critères de sélection différents des vôtres mais ils donnent également un bon sentiment :

Dividendes: Yield = 3.4%, croissant et régulier (Dividend Aristocrat), le payout ratio/FCF n’est que de 41%.

Rentabilité : excellente: ROE>20% (avec dette maitrisée), FCF/Sales =11.9 (trés élevé, >>5). ROIC : 14.

Dettes : maîtrisée: Debt/Equity=0,37 (dc <<1), Debt/EBITDA=3.20 (dc <5), Interest Coverage Ratio = 20.3 (donc >>3 ).

Prix : peut être un peu "chère" encore idéalement j’aimerais encore plus de marge de sécurité. Mais dans le contexte actuel, je pense que ça reste très raisonnable: PER= 14.3, P/S=1.6; mais P/B=4.1 et P/CF=11.3. EV/EBITDA entre 8 et 9 selon les sites (raisonnable mais pas transcendant).

EMR est noté 4* par MorningStar, qui la valorise à 65$ et lui attribue un "wide moat".
Ils sont trés positifs sur cette valeur:

MorningStar a écrit :

Trading at a 15% discount to our fair value estimate of $65, we believe that shares of wide-moat Emerson represent a compelling opportunity now that management confirmed the intent to strategically reposition its portfolio in support of higher-return businesses. On Tuesday morning, Emerson announced plans to spin off its $5 billion Network Power business, a tax-free distribution of new shares that is likely to occur in 2016.

AMF: je possède des actions Emerson (et me renforce sur cette valeur).


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#3 14/07/2015 20h38 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   76 

Emerson est très engagé (près de 50%) dans le secteur pétrolier pour son secteur phare (process management). Pire, ses ventes dans ce secteur sont de l’investissement lourd. Donc, à moins que le secteur reparte à fond (et le deal avec l’Iran va avoir une pression négative sur les cours du brut), je trouve que les perspectives à court terme sont limitées.

Le spin-off correspond à la revente d’acquisitions pas très heureuses il y a quelques années, ils s’enlèvent donc un boulet et c’est un plus.

Hors ligne

 

#4 02/10/2015 11h10 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   48 

Nous sommes revenus à des nivaux de l’été 2011 et de l’automne 2009. Je comprends que le secteur industriel est un dommage collatéral de la baisse du pétrole et de la Chine mais je commence à trouver excessif ces mouvements sur ce dividend aristocrat relativement bien géré.

Hors ligne

 

#5 02/10/2015 11h54 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Administrateur
Réputation :   1307 

Oui. J’en ai fait acheter à ma compagne la semaine dernière.

On est passé d’une valorisation à 19 fois les profits à 13 fois en un rien de temps :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_emr-20151002.gif

Hors ligne

 

#6 02/10/2015 12h03 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   51 

Déjà en portefeuille, et j’ai d’autres titres à prendre : dommage, car il aurait été mon acquisition de ce début de mois sinon…


Parrainage possible pour Boursorama (80€), Linxea (20€), Bourse Direct (50€) et Binck (100€).

Hors ligne

 

#7 02/10/2015 14h14 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   22 

Entre Emerson et Eaton, mon cœur balance…

Tiens, j’ai renforce ces 2 positions en septembre!

Hors ligne

 

#8 03/10/2015 12h42 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   23 

Ce qui serait intéressant serait de faire l’étude sur cette société sur 10 ans afin de voir le comportant de ces beaux chiffres sur une plus longue durée.

Hors ligne

 

#9 03/10/2015 19h08 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   34 

Merci pour l’idée, effectivement, Emerson me paraît intéressante…

Q10 Q3 2015 a écrit :

On January 30, 2015, the Company completed the previously announced sale of its mechanical power transmission solutions business to Regal Beloit Corporation for $1.4 billion. […] This business was previously reported in the Industrial Automation segment and had fiscal 2014 sales of $605 million and earnings before income taxes of $87 million

Cette entité discutée dans cette citation a été vendue en début d’année et avait la même marge d’EBIT qu’Emerson dans son ensemble, ce qui nous permet d’extrapoler à une valeur d’environ 50b$. Avec une EV de 30b$, cela laisse une belle marge de sécurité pour prendre en compte le contexte actuel pour les matières premières, la Chine, le FX défavorable, les taxes,…

Comme Emerson se repositionne, une autre façon pour moi de voir les choses est d’estimer grossièrement sa valeur dans 5 ans:
D’après la présentation du 30 juin 2015, Emerson annonce que le nouveau profil de la société, basé sur des activités de croissance, sera, en se basant sur les chiffres de 2014:
- Sales: 16.3b$
- EBIT margin: 19,7%

J’ai donc fait les hypothèses suivantes assez pessimistes pour 2020:
- Sales: 16b$ (donc aucune croissance des ventes entre 2014 et 2020)
- EBIT margin: 16% (donc une jolie baisse de la marge…)
- multiple d’EBIT de 14 (alors que la transaction s’est faite avec un multiple d’EBIT de 16 pour un EBIT margin de 14,3%)
- Dette nette: 1b$
- Les ventes des entités vont rapporter 5b$ qui seront utilisés en rachat d’action à $50/action permettant de racheter 100m d’actions.

Nous aurions donc un prix par action de 61$ soit plus de 6% CAGR avec des hypothèses bien pessimistes qui représenteraient pour moi la valeur plancher.

Selon moi, la valorisation actuelle me semble très intéressante, mais je pense que je vais attendre une baisse additionnelle de 10% pour commencer à vendre des puts, et si ça ne descend pas jusque là, tant pis pour moi !

Hors ligne

 

#10 03/10/2015 20h07 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   29 

J’ai également cette valeur en Watch List, mais pour le moment encor trop chère pour moi :

Dernier Q3 en forte baisse. Je ne vois rien à part une reprise du secteur pétrolier qui pourrait inverser la tendance à court terme. Pour rappel, le CA du Q3 accuse un ralentissement de 23%. A cela s’ajoute une baisse de la marge en partie du à la restructuration et aux excès de stocks (Lire que le management n’a pas anticipé cette baisse amorcée en début d’année).
Le taux de distribution sur le FCF est environ de 80% ces dernières années; dans ces conditions, pour maintenir le rythme sur les dividendes et le rachat d’actions, il faudra dépenser plus qu’il ne rentre (à part les cessions d’actifs récents). On aura un taux de distribution > 100% du FCF.

Je m’y intéresserai donc d’avantage si le prix approche les 35 USD.

Hors ligne

 

#11 10/10/2015 22h07 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   23 

Bonsoir,

Pour informations, dans le dernier rapport annuel (page 60-61) il y a une rétrospective sur plusieurs années (depuis 2004) de la société d’un point de vue financier.

On voit quand même depuis 2011 une certaine stagnation des ventes mais sinon que du beau chiffre smile

Rapport très intéressant à lire très orienté propriétaire (comme j’aime).

Sinon : EV/EBITDA = (31+14,1-3,1)/5 = 8,4 Intéressant !

@Bargeo, pourquoi 35 USD ? J’ai comme vous du mal à comprendre cette obstination à augmenter les dividendes… au prix actuel, ils pourraient racheter leurs actions…

Cordialement,

M.

Dernière modification par Macois (11/10/2015 20h31)

Hors ligne

 

#12 10/10/2015 22h42 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   29 

35$ c’était juste un ordre d’ idée. Simplement parceque dans les conditions de résultats actuelles, j’attend une décote plus importante par rapport à mes estimés de valorisation. Le risque est plus important pour les raisons que j’explique plus haut. Mais EMR peut aussi se redresser dès le prochain trimestre et retrouver ses niveaux de cash flow habituels.
On voit bien d’ailleur que la reprise du barile a poussé la valeur vers le haut, mais c’est le cas pour beaucoup de titres en ce moment !

Hors ligne

 

#13 21/04/2016 14h27 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Étant un des heureux propriétaires de EMR, je n’ai pu m’empêcher de lire cet article aujourd’hui :
Emerson Electric Spin-Off - What To Do?

Eric Nickolaison a écrit :

One idea is to just own EMR. In the prior two years, the Network Power Business had losses of $235 million (in 2014) and $61 million (in 2015). This shows that Vertiv’s business assets were suppressing the EPS growth potential of EMR. It could be beneficial to just own EMR after the spin-off.

Ainsi, dans son article, Eric Nickolaison met en avant le fait que Vertiv (la filière "Network Power" d’EMR) n’est a prori pas forcément rentable (en tout cas sur les exercices 2014 et 2015) et qu’une grosse partie de ses des actifs (environ la moitié) ne serait "que" du goodwill.

Qu’en pensez vous ? Allez vous vendre vos actions Vertiv une fois le spin-off réalisé ?


Parrainage Boursorama (80€), Bourse Direct (50€), Binck (100€) et iGraal.

Hors ligne

 

#14 21/04/2016 18h26 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   76 

En ce qui me concerne, oui.

Vertiv sera beaucoup plus petit que Eaton(7x), et dans ce genre d’application, ce n’est pas un avantage. De plus le métier est loin d’être sexy et fortement contraint par la réglementation lourde et les clients exigeants. Donc le potentiel de marge est faible.

EMR est une valeur de fond de panier du genre à ne jamais vendre. Je ressens ce spin-off plus comme un coupage de bois mort qu’autre chose.

Hors ligne

 

#15 23/04/2016 04h30 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   22 

Gaspode a écrit :

EMR est une valeur de fond de panier du genre à ne jamais vendre. Je ressens ce spin-off plus comme un coupage de bois mort qu’autre chose.

Je partage le même sentiment. Et cela me rappelle le spin-off de Knowles de Dover. Les malheureux qui ont gardé Knowles seront deçus encore un petit bout de temps.

Perso je pense vendre Vertiv le jour du spin-off

Hors ligne

 

#16 23/04/2016 09h47 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   77 

De fin 2013 à début 2016, c’est quand même -40%… 3 années de baisse dans un marché globalement haussier, fallait avoir une conviction très forte…

Hors ligne

 

#17 23/04/2016 10h02 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   76 

Vous oubliez les 40% de hausse de Janvier 2012 à fin 2013.

Comme toujours avec une cyclique, le point d’entrée change tout, il était bon ce début d’année. Le dividende de 3,4% (sur prix actuel, mon dividende sur PRU est de 4.4%) est tout à fait correct.

Hors ligne

 

#18 23/04/2016 12h55 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   77 

Justement, j’ai du mal à nommer "action de fonds de portefeuille à ne jamais vendre" un titre qui passe son temps à faire du yoyo à +40% -> -40%.

Je dirai plutot un titre à acheter après correction de 40%, et à revendre après plus-value de 40%.

Tenter de suivre un minimum les cycles de la cyclique :-)

Hors ligne

 

#19 23/04/2016 15h19 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   76 

@ koldoun

c’est surtout un dividend aristocrat qui a augmenté son paiement depuis 58 ans. Donc, si au moment de l’achat, le rendement sur PRU est bon, il ne peut que progresser, et le cours de l’action n’a strictement aucune importance.

Emerson est dépendant du secteur pétrolier, donc un cours déprimé en ce moment est normal.

On peut aussi jouer sur les 2 tableaux au bon moment. J’ai fait une plus-value de 29% (PRU 42,5) sur ce que j’avais acheté vers le 20 janvier et je garde pour le long terme le reste acheté en Février à 50$.

Hors ligne

 

#20 14/09/2016 23h48 → Emerson Electric : encore un champion des dividendes sur ses +bas à 52 semaines ! (dividend champion, emerson electric, industrie, large cap, piotroski)

Membre
Réputation :   197 

EMR a publié une présentation aux investisseurs aujourd’hui : http://www.emerson.com/SiteCollectionIm … -Final.pdf

Je l’attendais avec curiosité, cherchant à comprendre l’horizon stratégique de l’entreprise à l’horizon de quelques années.

La page 3 a directement retenu mon attention :

http://img4.hostingpics.net/pics/379744EMRcashflow.png

Projections de FCF, de rachats d’actions et de progression du dividende à l’horizon 5 ans. Parfaitement raisonnable au vu de la transformation de l’entreprise, de son bilan et de ses besoins… mais aussi peu attractif : avec en somme 1% d’augmentation du dividende/an sur la période, perte de pouvoir d’achat en réel quasiment garantie. Et les rachats d’actions seront très en deçà de la tendance des 10 dernières années, 2009 excepté.

Sur le partie opérationnelle ou la position compétitive post-transformation, pas encore d’avis !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech