Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 16/02/2012 19h43 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   60 

Ratpack a écrit :

Une refonte des traités, un mécanisme de stabilisation, des mesures contre les déficits, une ébauche de gouvernance économique et une claire prise de conscience exprimée publiquement par la BCE et les gouvernements, ce qui au final est bien plus que ce qu’ont fait les Etats-Unis qui font tourner la planche à billets et ne tentent même pas de réduire leur dette abyssal.

Certes c’est insuffisant, en quantité d’argent comme en actions entreprises mais c’est déjà et cela démontre une réelle volonté de gouvernance économique permettant une stabilité plus importante.

Mettre d’accord ne serait-ce que les 17 pays est loin d’être chose aisée et le faire en quelques mois est presque un exploit. Les négociations internationales prennent en général des années, je ne me souviens plus dans quel journal j’ai lu quelqu’un disant que 2011 a permis de réformer et renforcer l’Union Européenne plus vite en un an que depuis Maastricht (soit 19 ans) et pour avoir étudié la plupart des traités européens durant mes études, je pense également que c’est un pas de géant.

J’avoue que vous êtes assez convainquant. Et vous avez raison de passer par l’infrastructure juridique. Je suppose que c’est là qu’on peut lire bien des choses si on prend le temps.

Malgré tout, je crois qu’il faut rester vigilant : vous soulignez, à juste raison je pense (et beaucoup de gens soulèvent ce problème!) la manière dont les EU gèrent leur problème de dette. Mais… est-on si sûr que la gestion européenne sera plus vertueuse? Oui, ok, quelques engagements de lutte contre les déficits par-ci par là, mais bon, le compte y est-il vraiment?

Et quand il s’agira de mettre en oeuvre les euro-bonds, là sauf erreur de ma part on va rire…

En effet, il me semble bien qu’un système d’eurobonds ne peut passer que par la création d’un trésor commun qui émettrait ces euro-bonds (dites-moi si je me trompe). Et, il me semble aussi que ce trésor commun ne peut pas ne pas avoir contrôle sur les budgets des états. Et c’est là qu’on attend nos jolis gouvernements nationaux, dans leur "grandeur", quand il va falloir abandonner la souveraineté budgétaire…

Concernant la FED et le système de gestion de la dette publique US par le rachat direct d’obligation d’état, il me semble que ce serait bien d’aborder ce sujet. Peut-être ne l’a-t-on pas fait assez sur ce forum, pour l’instant. Le sujet de la dette US est tout de même LE problème macro-économique majeur, je ne sais pas ce que vous en pensez, et demande à être analysé, il me semble, à la fois à la lumière de la dette dans l’Histoire, et peut-être aussi à la lumière de modèles d’analyse plus récents.

Ratpack a écrit :

Imaginez la négociation bipartite la plus complexe à laquelle vous ayez assisté, c’est le quotidien à Bruxelles !

J’imagine! Et c’est une très bonne chose. Les fonctionnaires de Bruxelles sont là (et sont payés) pour ça. Les Scandinaves et allemands, par exemple, discutent parfois des années autour d’une loi, et finissent souvent par prendre une "bonne" décision, c’est à dire à la fois efficace ET qui emporte à peu près l’adhésion de toutes les parties-prenantes (ex loi anti tabac dans les bars au Danemark).

Chez nous Môssieur c’est pas pareil : le Gouvernement propose, le Parlement avalise, et pan dans les gencives du citoyen. Chez nous Môssieur on discute pas! c’est du rural… (ex loi anti-tabac dans les bars)

Dernière modification par placementapapa31 (16/02/2012 19h44)

Hors ligne

 

#27 17/02/2012 08h52 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   66 

Disons que les montages juridiques pour l’UE sont un mille-feuilles complexe d’accord inter étatiques (accords internationaux multipartites), de décisions purement intra-communautaires s’imposant aux Etats, le tout avec une composante politique et économique et une concurrence acharnée entre divers Etats concurrents dans de nombreux domaines le tout saupoudré de divergences idéologiques.

Dans ce contexte, ce qui a été est au plan juridique impressionnant et cela n’a pu se produire que grâce à la situation d’urgence et à la pression politique (franco-hispano-allemande principalement).

Disons que la gestion européenne a le mérite de ne pas passer par la solution facile pouvant avoir des impacts drastiques. Faire des économies est plus vertueux et complexe qu’imprimer de la monnaie et sur ce point je suis heureux de la gestion semi-orthodoxe de la BCE qui monétise mais en quantité limitée par rapport aux QE de Bernanke. Il ne faut pas oublier que Bernanke est un spécialiste de la crise de 29 (et sa phobie est certainement que celle-ci ne se répète) mais les tenants et les aboutissants de la crise actuelle sont loins d’être les mêmes et je doute qu’une monétisation effrénée n’aide à long terme les Etats-Unis. Ce n’est que la poursuite de leur politique depuis Reagan: vivre à crédit. Or Bernanke conforte cette idée tandis que celle-ci doit être retournée, le crédit doit financer l’investissement (industriel j’entend) et non la consommation.

Je préfère un cocktail de mesures à l’européenne cumulant coupes budgétaires, une dose de monétisation et des aides ciblées.

Sur les euro-bonds je suis très sceptique, je doute que ne serait-ce que les 17 pays n’y aboutissent au moins à moyen terme, c’est envisageable à une échéance de 20 à 30 ans, pas avant. Pourquoi ?

Parce que les Etats devraient renoncer à une partie de leur souveraineté et non la moins importante: les finances. Un Trésor commun signifie des budgets et des lois de projet de finances approuvées par tous les Etats, peu de politiques sont près à sauter le pas et les peuples ne sont pas prêts, il faudra bien plus d’intégration européenne avant cela et que l’UE soit imprégnée dans l’esprit des citoyens comme un Etat et non plus comme une coopération se limitant à un grand marché, une monnaie et des droits communs.

L’éternelle divergence latins-nordiques ! Chaque mentalité a ses avantages et ses inconvénients, je ne pense pas que l’un soit meilleur dans l’absolu, cela dépend des situations. Imaginez la catastrophe si la Grèce avait dû être sauvée à la danoise, les effets d’annonce ont aussi leur utilité parfois.

Hors ligne

 

#28 17/02/2012 09h02 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   512 

Ratpack a écrit :

Imaginez la catastrophe si la Grèce avait dû être sauvée à la danoise, les effets d’annonce ont aussi leur utilité parfois.

Le cas grec, une farce digne de la grippe aviaire!

PIB Grece: 290Mds. A comparer avec le PIB du Maryland: 300Mds ou PIB New Jersey 490Mds.

La Grece, c’est un pet de mouche!

UE: Discipline budgétaire, tout le monde se met d’accord (a l’exception des Anglais, fideles a leur tradition).

USA: Aucun progres, dette toujours en hausse, monetisation a fond la caisse.

Ete 2011: degradation de la note US. Ces derniers comprennent qu’il n’y a d’autres options qu’une monétisation immediate. Pour se proteger d’une chute du dollar, on attire l’attention du marche sur la Grece, sur "la fin de l’Euro", et autres délires…. Bien sur l’or monte en flèche precisemment au même moment.

Ca ne peut pas durer. Et je parle ne parle pas de l’Europe (plus forte que jamais) mais de l’esbrouffe américaine.

Dernière modification par thomz (17/02/2012 09h12)

Hors ligne

 

#29 17/02/2012 09h11 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   66 

La Grèce est effectivement insignifiante en chiffres macros purs mais l’impact psychologique sur les marchés est énorme. La laisser tomber aurait provoqué une rechute importante montrant une discordance dans l’UE et l’incapacité de sauver un pays démontrant ce qu’il arrivera si un grand pays tombe.

Rappelons que les anglais ne font de toute façon pas partie de l’UEM, donc leur avis sur la zone euro…

La politique américaine risque effectivement de créer un nouveau choc en cas d’accroc. Je pense que les Etats dépendant du dollar (en grande partie les pétromonarchies de la GCC) risquent un de ces jours de froncer les sourcils si l’inflation du dollar (qui est exportée) tendait à devenir trop forte et à vouloir procéder autrement (vendre en euros par exemple) ce qui bloquerait les Etats-Unis en modifiant substantiellement leur facture énergétique et en faisant revenir une bonne partie de l’inflation due à la monétisation au sein du territoire.

Je ne doute pas que des tractations du missi dominici Geithner se font dans les coulisses avec l’Asie et le Moyen-Orient, friands de dollars mais ne voulant pas voir fondre leur pactole pour autant.

Hors ligne

 

#30 17/02/2012 09h23 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   512 

L’UE qui laisse tomber la Grece, c’est est aussi improbable que les USA qui laissent tomber le Maryland, et ceci a toujours ete ma conviction depuis le debut - cf. le post "encore une baisse sur le marche action".

Ratpack a écrit :

Je ne doute pas que des tractations du missi dominici Geithner se font dans les coulisses avec l’Asie et le Moyen-Orient, friands de dollars mais ne voulant pas voir fondre leur pactole pour autant.

Pour moi l’euro sera dans le futur la monnaie de reference. Nulle part ailleurs on ne trouve une telle stabilité institutionelle qu’en Europe.

Quant aux Chinois, Saoudiens, Russes, etc. ils ont bien compris que detenir l’essentiel de leurs richesses en dollar faisait d’eux des nations a demi-esclaves. IMHO, un grand mouvement de liquidation va s’amorcer.

Je crois aussi que la prochaine grande révolution industrielle marquera la fin du pétrole. Or, le pétrole est l’étalon du dollar (d’ou le surnom "or noir"). Ce grand mouvement va accélérer le processus de liquidation en dollar, achat en euros. Les nations arabes n’auront d’autre choix que de se transformer en "Suisse du Désert", et il est bien entendu qu’ils devront diversifier leurs gigantesques réserves de billet vert.

Ce qui ne signifie pas pour autant que l’USD est fini, notez. Juste que son monopole s’achève. Apres un demi-siècle de pouvoir absolu, c’est bien normal!

Dernière modification par thomz (17/02/2012 09h26)

Hors ligne

 

#31 17/02/2012 09h34 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   66 

Je te suis sur tous les points !

L’euro est une monnaie bien plus stable et prévisible que le dollar car bien moins politisée, elle pourrait presque tenir une sorte de rôle intermédiaire entre le franc suisse et le dollar: monnaie stable car gérée indépendamment du/des gouvernement(s) avec une BCE totalement libre sans toutefois sorte d’un cadre fixé et une grande monnaie de commerce, certes jeune mais s’imposant de plus en plus.

L’Algérie a voulu tenter de vendre en euros mais a finalement abandonné le projet (pressions politiques peut-être).

En Afrique, bien que le dollar reste la monnaie de référence (utilisé comme monnaie principale dans beaucoup de pays aux monnaies défaillantes tels que le Zimbabwe, RDC…), l’Euro se répand et commence à être de plus en plus accepté et reconnu.

Hors ligne

 

#32 17/02/2012 09h49 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   69 

Ratpack a écrit :

En Afrique, bien que le dollar reste la monnaie de référence l’Euro se répand et commence à être de plus en plus accepté et reconnu.

idem au Viet-Nam où un de mes copains y va trois fois par an pendant 6 semaines; il me bassine sur le cours du dong face à l’€ et sur le large sourire du commerçant chinois qui l’accueille sur-place pour changer son argent !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#33 17/02/2012 10h02 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   512 

Job a écrit :

dem au Viet-Nam où un de mes copains y va trois fois par an pendant 6 semaines; il me bassine sur le cours du dong face à l’€ et sur le large sourire du commerçant chinois qui l’accueille sur-place pour changer son argent !

J’y vis au Vietnam. Les gens en général se moquent des fluctuations des monnaies papier, euro ou dollar. Quitte a choisir, ils préfèrent le Yen.

D’ailleurs on utilise le même 21500VND/1USD depuis plus d’un an, même dans la banque, et ce en dépit de l’actualité récente. Quant tu connais bien ton contact, tu peux traiter a 20000VND/1USD. Dans les campagnes reculées, les gens calculent toujours a 17000VND/1USD!!

Ici la seule richesse, c’est l’or. L’inflation est dramatique, donc les gens t’accueillent avec un large sourire des que tu deales avec autre chose que du VND.

Le gouvernement Vietnamien mène une politique de plus en plus catastrophique. Non seulement il ne rembourse pas ses dettes (pays sur la red list de toutes les agences de notation), mais en plus il imprime des montagnes de cash qui au lieu d’être injectées dans l’économie sont accaparées sans scrupules par la nomanklatura du parti.

C’etait HS, pardon :-)

Dernière modification par thomz (17/02/2012 10h11)

Hors ligne

 

#34 17/02/2012 10h32 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   66 

Job a écrit :

Ratpack a écrit :

En Afrique, bien que le dollar reste la monnaie de référence l’Euro se répand et commence à être de plus en plus accepté et reconnu.

idem au Viet-Nam où un de mes copains y va trois fois par an pendant 6 semaines; il me bassine sur le cours du dong face à l’€ et sur le large sourire du commerçant chinois qui l’accueille sur-place pour changer son argent !

Blague à part, travaillant avec des chinois, je suis plutôt porté vers la méfiance quand ils sont contents ! Cela veut en général dire qu’ils viennent de faire une très bonne affaire et que vous avez perdu la face (notion très importante pour travailler avec eux).

Hors ligne

 

#35 17/02/2012 13h27 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   69 

Lafarge + 9 pour l’instant et - 3 depuis une semaine, c’est pour les fans du day trading !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#36 17/02/2012 17h37 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   52 

Si vous avez un peu de temps à perdre, je vous recommande cette analyse de KKR:
http://kkr.com/company/insights/01-glob … trends.php
Les analyses macros et les graphiques sont très intéressantes.

Ce graphique sur la dette américaine est assez éloquent :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1384_usdebt.png

En sachant que :
- La FED n’a quasiment plus de munition en stock maintenant
- La dette publique américaine est de 102%/PIB (plus que la zone Euro)
- Le dollar est plutôt faible donc les possibilités de relance par l’exportation grâce à une dévaluation sont amoindries
- Les Etats-Unis ne sont pas absolument pas préparés à un choc pétrolier
on se dit qu’un scénario "à la japonaise" serait un moindre mal.

Le PER des action des indices américains sont sur leur moyenne historique ce qui peut être rassurant à court terme. Hélas, bien que le ratio de dette totale/PIB ait un peu diminué (la politique de monétisation aide), maintenant le roi se retrouve nu face à un autre soubresaut économique.

Je rejoins complètement Thomz sur le fait que l’on porte beaucoup trop attention à la Grèce et à la zone Euro alors que l’indice américain continue sur sa lancée comme si l’horizon était dégagé.
L’inconvénient est que si ça devait péter un jour, pas beaucoup d’actifs seraient protégés des effets domino.

Dernière modification par Petitportefeuille (17/02/2012 20h13)


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#37 20/02/2012 17h14 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   60 

Petitportefeuille a écrit :

Si vous avez un peu de temps à perdre, je vous recommande cette analyse de KKR:
http://kkr.com/company/insights/01-glob … trends.php

Ca me fait bien plaisir de lire ça :

KKR a écrit :

The bear run that began in 2000 has played out like a triptych, with the third and final act now

Il y a un petit moment que je me dis que ce n’est pas 2007 = 1929, mais plutôt 2000 = 1929. Et donc 2007 = 1937.

Quelqu’un partage cet avis? Ou cette vision n’a-t-elle aucun sens, les deux périodes étant à la fois comparables et différentes?

Plus globalement concernant cette analyse générale de KKR, je l’ai parcourue et elle me semble très bien. A tel point que je l’imprimerais bien pour m’en délecter au lit le soir… Que pensez-vous de l’intérêt de cette analyse?

Hors ligne

 

#38 20/02/2012 22h41 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   

Des stats US qui montrent une reprise de l’économie américaine, une action coordonnée des banques centrales à travers le globe pour maintenir ou baisser les taux et inonder les marchés de liquidités, le risque de dislocation de la zone euro écarté à court terme… ont contribué à élever les marchés américains à leurs plus hauts niveaux depuis 2008.
La " crise " ne fait plus l’habituelle une à sensation des journaux. Le mythe 2012 de l’apocalypse à la sauce Mayas ne vend plus…
En témoigne le regain d’optimisme des Cassandre. La fin est "has been". Les gourous se rétractent et veulent participer au festin.

Or on le sait, c’est quand les perspectives de gains (ou de pertes) deviennent évidentes que le marché se retourne.
Cette simple idée m’a conduit à liquider la semaine dernière la plupart de mes positions.
Seuls quelques titres US défensifs, la plupart dans le domaine de la santé, ont été pour le moment conservé.

Voilà pour la psychologie.

D’un côté plus fondamental l’élément perturbateur à moyen terme pourrait être:

1) Un mouvement spéculatif sur le pétrole débouchant sur une valorisation excessive incompatible avec une reprise économique durable ( se rappeler 2007 -2008 )

2) Un contexte toujours très incertain dans la zone euro marqué par des élections, des votes pour valider les divers plans d’aide et un risque de défaut de paiement de la Grèce (puis du Portugal ? ) repoussé mais jusqu’à quand ?

Enfin bref toujours est-il que je préfère prendre mes gains et être liquide. Je préfère ronger mon frein jusqu’au prochain excès de pessimisme ( très probable ) ou attendre la confirmation que les rouages de la croissance économique ne sont pas cassés et qu’on est reparti comme en 40 ( on peut toujours rêver ).

Dernière modification par Mamuang (20/02/2012 22h51)

Hors ligne

 

#39 21/02/2012 09h23 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   104 

Je ne partage pas cette vision pessimiste de l’économie US.
Il est vrai que la dette dépasse les 100% mais avec des taux bas et que les solutions pour la dette ne seront mis en œuvre qu’après les élections.
L’emploi augmente, le chômage diminue.
Il y a tout une nouvelle économie qui se met en place autour du gaz de schiste.
Gaz bon marché = énergie bon marché = électricité bon marché = amélioration de la balance commerciale.
Infrastructure, gazoduc, moyen de production, forage, production d’électricité, chimie du gaz, ré industrialisation.

Hors ligne

 

#40 21/02/2012 13h51 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   52 

pvbe a écrit :

Je ne partage pas cette vision pessimiste de l’économie US.
Il est vrai que la dette dépasse les 100% mais avec des taux bas et que les solutions pour la dette ne seront mis en œuvre qu’après les élections.
L’emploi augmente, le chômage diminue.
Il y a tout une nouvelle économie qui se met en place autour du gaz de schiste.
Gaz bon marché = énergie bon marché = électricité bon marché = amélioration de la balance commerciale.
Infrastructure, gazoduc, moyen de production, forage, production d’électricité, chimie du gaz, ré industrialisation.

Vous avez bien résumé l’équilibre précaire sur lequel sont assis les Etats-Unis.
Les taux sont bas et heureusement, sinon ça aurait déjà explosé avec le niveau de dette actuel ; privilège de la monnaie la plus puissante du monde (pour combien de temps?) et d’une banque centrale plus qu’accommodante qui fait tourner la planche à billets.
L’emploi n’est qu’une résultante conjoncturelle de l’économie à un moment donné. Il est tout à fait possible d’utiliser les armes monétaires et budgétaires à court terme pour alimenter une économie qui vit à crédit comme en ce moment. Que se passera-t-il en cas de plan d’austérité après les élections américaines?
Le mode de vie américain (pavillon en banlieue, très grosses voitures, etc…) s’est construit grâce à un pétrole abondant et peu cher. Même si le gaz de schiste offre de l’intérêt (si l’on oublie les conséquences environnementales) à court-moyen terme, il ne pourra remplacer le pétrole à terme. On a vu le prix du pétrole monter progressivement mais on n’a pour le moment, toujours pas eu affaire à une vraie restriction de la production. Le vrai problème concerne la refonte du mode de vie américain qu’il est difficile de remettre en cause (voir les guerres liées au pétrole) sauf si l’on trouve une solution miracle maintenant qui serait applicable en quelques années.
Si vous voulez vous faire peur, je vous conseille de lire les documents de l’AIE (Agence Internationale de l’Energie) et de l’ASPO. On constate que les réserves pétrolières du Moyen Orient sont exactement les mêmes depuis plus de 20 ans (les virgules ne changent pas). Personne ne sait quand le pic pétrolier arrivera avec exactitude à cause de cette opacité mais c’est une véritable épée de Damoclès pour ces 20 prochaines années.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#41 14/03/2012 21h18 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   16 

Toute cette hausse me laisse comme un impression de louper quelque chose si je n’achète pas maintenant…
J’avoue c’est bizarre à expliquer. J’ai commencer à m’intéresser à la bourse vers mai 2011 et j’ai investit majoritairement en aout/ septembre avec un cac entre 2800 et 2950 pts…
Après quelques tâtonnement j’ai vendu certaines valeurs en forte pv en décembre et janvier pour réorganiser mon portefeuille et garder que les plus grosses entreprises françaises (je n’ai qu’un pea)
Résultat je suis à 25% en liquidité sur mon PEA.. je cherche un point d’entrée depuis quasiment un mois et demi et ça monte en continue… résultat je fini par être frustré et me dire merde finalement j’ai peur de louper totalement à 43 car si ça continue à monter il sera à 50…
J’avoue avoir du mal à rester rationnel et pas se laisser griser.

Est ce normal? j’ai un coté qui me dis que ça a énormément monté peut être trop et l’autre qui ressort frustré de pas y aller alors que tout le monde y va parce ça monte…

Hors ligne

 

#42 14/03/2012 21h34 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   421 

Tout cela est normal et très courant…

La bourse est le temple des regrets et on apprend lentement, la tête est dure…

Je n’ai pas eu la chance de commencer avec un CAC a 2800 mais a 6000… Et bien 2 crachs plus tard je suis encore investi a 70% alors que je sais très bien qu’on a beaucoup plus de chances de perdre 20% que de les gagner. La logique voudrait que je sois investi a 40% maxi.

Je suis sur que des que nous auront 2 journées a -5% vous vous direz "mais pourquoi suis-je investi a 75% ? Pourquoi n’est-je pas sécurisé mes gains ?"

Vous avez eu la chance de gagner de l’argent en rentrant sur un marché très bas, ne soyez pas trop gourmand…

Si vous avez la bougeotte faites des coups de spiel en jouant les résultats.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#43 17/03/2012 13h31 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   60 

Un de mes amis à l’automne a acheté des bear sur le CAC quand il était à 3200… Là il est en train de s’inquiéter.

Il me demande mon avis. Il me dit : "le problème c’est qu’il y a encore pas mal de liquidités a placer et que cela maintient les prix des actions".

Je lui réponds ceci, pas pour apporter une réponse ce dont je suis incapable mais comme éléments de réflexion :

1- où étaient les dites liquidités avant que ça remonte en décembre en gros, et où ne sont-elles aujourd’hui? (qu’est-ce qui a baissé? si quelque chose a baissé)

2- ou alors est-ce que de nouvelles liquidités ont été crées, et pour quel volume? (et est-ce que tout a
monté, ou rien n’a baissé alors que des classes d’actifs ont monté : si oui nouvelles liquidités crées)

Ceci est certainement naïf. Mais qu’en pensez-vous?

Peut-on faire un bilan des liquidités crées depuis le mois de décembre environ?

Je suis en train de potasser An In-Depth Look at Deleveragings de Ray Dalio, et il me semble que nous sommes en train d’assister (je parle en tout cas pour l’Europe) a un "mix" qui semble voulu et maîtrisé (?) de austérité/monétisation (avec une pointe de défaut, et des transferts "riches"-"pauvres" peut-être à venir) , mix que Dalio place au centre de la résorption "smart" des deleveragings.

Dernière modification par placementapapa31 (17/03/2012 13h33)

Hors ligne

 

#44 18/03/2012 18h51 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   

Question :

Compte tenu de la forte et récente hausse des marchés actions, que pensez-vous, afin de tirer profit d’une prochaine baisse (éventuelle mais néanmoins probable), de l’achat d’un tracker en obligations gouvernementales AAA, type :

FR0010930636

Apparemment, ce type d’actif a offert une certaine protection en 2011 en pleine période de baisse des marchés actions (performance intéressante entre Juin et novembre 2011)

D’ailleurs, performance nulle depuis 4 mois alors que les marchés actions sont repartis à la hausse.

Qui a un avis ?

Hors ligne

 

#45 19/03/2012 03h24 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   35 

Les obligations des etats AAA ne me paraissent pas un investissement intéressant. Les rendements sont très faibles et le risque d’une remontée des taux (quand? je n’en sais rien) est loin d’être nul. Si les marches actions venaient a baisser, je ne pense pas que les obligations d’états en profiteraient.

Pour info, taux des obligations a 10 ans pour qq pays AAA:
Allemagne: env. 2.00%
Suisse: env. 1.00%
Royaume-Uni: env. 2.50%
Quant a la France, notée AA, les taux sont a près de 3.00%. Et les US, notés aussi AA, sont a moins  de 2.50%.

Les obligations d’états ne rapportent quasiment rien. Autant placer son argent sur un livret ou le fonds euro d’une assurance-vie. Le risque de voir son capital baisser en investissant sur des obligations est bien réel si les taux remontent.

Si vous cherchez une protection par rapport a une baisse des marches actions, le mieux est encore de rester liquide (livrets et autres).

Dernière modification par faguoren (19/03/2012 09h38)

Hors ligne

 

#46 19/03/2012 09h20 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Administrateur
Réputation :   1307 

Comme Faguoren : ce n’est vraiment pas le moment de surpondérer en obligations d’Etat occidentaux. On sort d’un cycle haussier obligataire de 30 ans doublé d’une bulle obligataire.

Lire cet article de Charles Gave : La terre tremble sous le marché obligataire US

Hors ligne

 

#47 24/03/2012 15h42 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   

Je suis en train de potasser An In-Depth Look at Deleveragings de Ray Dalio, et il me semble que nous sommes en train d’assister (je parle en tout cas pour l’Europe) a un "mix" qui semble voulu et maîtrisé (?) de austérité/monétisation (avec une pointe de défaut, et des transferts "riches"-"pauvres" peut-être à venir) , mix que Dalio place au centre de la résorption "smart" des deleveragings.

Je suis très "acheteur" de cette perception des choses qui me parait assez typique de la façon de penser de certains des meilleurs politiciens occidentaux (toujours en train d’essayer de transformer les difficultés en avancées), et parfaitement raisonnable compte tenu des circonstances. 
A vrai dire, c’est même, pour l’instant, la seule stratégie qui m’apparaisse sensée parmi toutes celles dont j’ai pu prendre connaissance. La seule notamment qui permette d’éviter les écueils de l’inflation et de la déflation. Et jusqu’ici ça marche. ("Jusqu’ici ça va" disait, à chaque étage, cet homme qui tombait d’un gratte-ciel) 

D’autres pépites dans le bouquoin de Dialo ?

Hors ligne

 

#48 25/03/2012 19h05 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   60 

numhone a écrit :

assez typique de la façon de penser de certains des meilleurs politiciens occidentaux

Qu’est-ce qui vous fait dire ça? Et vous pensez à des noms?

Concernant les "pépites" dans le papier de Ray Dalio, je ne sais pas si ce sont des pépites, mais pour l’instant voici ce qui ressort de mon étude attentive de cette analyse :

- Premièrement, on a une focalisation sur l’aspect NOMINAL : c’est la hausse du revenu nominal qui fait baisser le ratio dette/PIB

- Deuxièmement, on a un raisonnement sur la DETTE TOTALE, et non seulement sur la dette publique comme c’est le cas dans les médias français. De cette façon, à ceux qui réfutent la thèse du deleveraging, on peut opposer que s’il est vrai que la dette publique US augmente depuis 2008, la dette privée diminue encore plus (290% à 250% en gros), ce qui fait que la dette totale diminue (370% à 340% environ - graphique peu précis, mais peu importe).

- Troisièmement, d’après le chiffre que j’ai trouvé (à confirmer), la dette totale de la France ne s’élèverait qu’à 210% du PIB. A comparer aux 344 des EU, 498 du Japon, 395 de l’UK en 47, 252 des EU en 32. La situation de la France ressemble-t-elle donc à une douce rigolade par rapport à ce qu’on a pu connaître dans l’Histoire?


- La dette actuelle des EU paraît bien plus importante qu’en 32 au pire moment, donc : 344% PIB aujourd’hui/252% en 1932 (inquiétant?) De plus le taux de croissance nominal ne se situe qu’à 0,3% plus haut que le taux des obligations d’état : cela suffit-il à un désendettement dans une durée réaliste?

- La situation de l’Espagne, sur le papier, me semble quant à elle catastrophique : endettement total croissant de 348 à 389%, taux dette publique supérieur de 5% au taux de croissance nominal. Comment l’Espagne pourra-t-elle rester dans la zone euro dans cette situation??

Voilà ce que j’ai tiré de factuel, pour l’instant, de cette étude. Il y a matière à discuter.

Dernière modification par placementapapa31 (25/03/2012 19h22)

Hors ligne

 

#49 17/08/2012 13h43 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

le CAC se dirige joyeusement vers les 3500, dans des volumes peu liquides actuellement, je commence à me demander si cette hausse d’été est saine, sachant que je ne vois que des nouvelles peu reluisantes… Est-ce le moment de tout placer en BX4 par exemple?

Hors ligne

 

#50 17/08/2012 13h54 → Encore une hausse sur le marché actions... (hausse)

Membre
Réputation :   35 

Justement, je me demandais aussi si je mettais tout en BX4 ou si j’allais au casino et mettais tout sur le rouge…

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech