Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#176 21/10/2015 20h03 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   226 

Il fallait en effet le faire. Moi j’ai simplement vendu à 150$ avant les résultats.

Par contre j’ai acheté un put sur Tesla et je regrette d’avoir manqué VRX! ;-)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#177 22/10/2015 12h52 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   76 

Bonjour

Je n’interviens pas sur les marchés américains, donc je n’ai pas et n’achèterai pas d’action IBM.
Mais si c’était le cas, je n’hésiterais pas à acheter cette action, car à 140 $, c’est une opportunité intéressante, offrant un potentiel de 30 à 40 % d’ici 4 mois environ.
Les opportunités de ce genre ne courent pas les rues en ce moment.

Hors ligne

 

#178 22/10/2015 13h06 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   

Depuis 2 ans, je me renforce régulièrement sur IBM. C’est impressionnant de pouvoir acheter un titre avec dividende, cashflow et bénéfice par action en progression (sur longue période) à un prix modéré.
Je regrette de ne pas trouver l’équivalent parmi les sociétés françaises.

Hors ligne

 

#179 22/10/2015 14h43 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Administrateur
Réputation :   1309 

Durun a écrit :

je n’hésiterais pas à acheter cette action, car à 140 $, c’est une opportunité intéressante, offrant un potentiel de 30 à 40 % d’ici 4 mois environ.

Un potentiel de 30-40% en 4 mois… Vous avez une boule de cristal ?

Si je pense aussi qu’IBM au cours actuel est intéressant, je relativiserais quand même.

Même si Morningstar ne fait pas l’unanimité sur ce forums, le titre est valorisé seulement $174 (donc un upside pas si énorme) et surtout, avec une incertitude "élevée" :

Morningstar a écrit :

As we stated last quarter, IBM is still a firm in transition and our financial model continues to bake in several more quarters (if not a few more years) of relatively choppy performance. Even though management has steadily acknowledged that it is working through a multiyear transition, the quarterly result was still disappointing as it likely sets up yet another year of flat (if not slightly lower) free cash flow in 2016.

We expect to update our model based on the results and outlook, however, after lowering our fair value estimate last month to $174 per share, we don’t expect to make another change at this time. We’re certainly not pleased with the quarter, but we don’t think IBM’s business is broken. We had expected that the transition would take several years and, case in point, the prospect of a flat top-line and only modest free cash flow growth (starting at least two years out) were already baked into our base-case financial model.

Ce n’est pas un pur no brainer, il y a bien un risque opérationnel.

En ligne

 

#180 22/10/2015 16h39 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   76 

Bonjour

InvestisseurHeureux a écrit :

Un potentiel de 30-40% en 4 mois… Vous avez une boule de cristal ?

Non, aucune boule de cristal, seulement une méthode de calcul, un peu comme les analystes quand ils annoncent qu’ils augmentent ou au contraire abaissent leurs objectifs de cours sur telle ou telle action.

Cette méthode, qui a nécessité pas mal de temps pour être au point, est aussi basée sur les résultats passés et attendus. N’étant pas abonné à Morningstar, je ne pouvais connaître leur projection. Je constate qu’ils prévoient 174 $, soit par rapport au cours de 140 $, un potentiel d’environ 24 %. Je n’en suis pas très loin, car un 30 % donne un cours cible de 182 $.

Je suis parti des chiffres du Wall Street Journal qui vous sert de base maintenant pour votre logiciel de valorisation des actions. Toutefois, considérant que le résultat par action attendu pour le 4e trimestre 2015 me paraissait un peu haut (4,86 $), je l’ai un peu réduit.
(IBM Stock Price & News - International Business Machines Corp. - Wall Street Journal)

Dans le message ci dessus de Simouss (n°175), IBM annonce que leur résultat annuel devrait être compris entre 13,25 et 14,25 $ par action. A 3 mois de la fin de l’année, on peut supposer que la direction d’IBM sait ce qu’elle fait en annonçant ces chiffres. Que Morningstar soit prudent, c’est normal, mais je ne vois pas vraiment où est le risque opérationnel dont vous parlez.

Cependant, je vous concède que mon approche peut être relativisée pour 2 raisons.
La première, parce que IBM distribue un dividende tous les 3 mois, donc à priori vers le 10 décembre 2015. Cette pratique complique les calculs, et je n’en ai pas tenu compte, considérant qu’un dividende de 1,20 ou 1,30 $ n’aurait pas beaucoup d’impact sur un cours de plus de 150 $.
La deuxième est plus sérieuse. Il m’a fallu du temps pour rendre la méthode assez fiable sur les marchés européens. Mais comme je n’investis pas sur les marchés US, je ne l’ai pas testée sur ceux-ci. A priori, elle devrait fonctionner normalement, mais c’est vrai que l’on ne peut pas en être sûr tant que l’on n’a pas vérifié.

Comme IBM annonce ses résultats 2015 le 19/01/2016, on verra ce qu’il en est. Mais je ne serais pas surpris si le cours approchait les 195 - 200 $.

Hors ligne

 

#181 22/10/2015 17h05 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   554 

pierre007 a écrit :

Depuis 2 ans, je me renforce régulièrement sur IBM. C’est impressionnant de pouvoir acheter un titre avec dividende, cashflow et bénéfice par action en progression (sur longue période) à un prix modéré.
Je regrette de ne pas trouver l’équivalent parmi les sociétés françaises.

Pierre, c’est sans doute une excellente démarche, mais il y a tout de même plein de sociétés en France qui ont un dividende (et même parfois des rachats d’actions) et une croissance bottom line à long terme non ? J’aime beaucoup la cote US, mais ne soyons pas si durs avec notre patrie !

Hors ligne

 

#182 23/10/2015 22h19 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   

Je dispose de titres sur CTO et sur PEA.
Je constate que les performances sur ce dernier (actions françaises) sont nettement moindres que celles sur CTO (actions américaines). Ce n’est probablement pas parce que les actions françaises performent moins bien que les actions U.S., (quoique…) mais parce que mes choix ont été plus mauvais. Cependant, le résultat est le même.

Je ne trouve pas, en france, d’équivalent à IBM avec prix modéré, position dominante, croissance régulière du BNA et des dividendes.
Je ne dis pas que cela n’existe pas, mais je ne suis pas capable de le trouver.

Dernière modification par pierre007 (23/10/2015 22h23)

Hors ligne

 

#183 23/10/2015 23h45 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   47 

Sage, Accenture, Cap Gemini, SAP sont éventuellement de meilleurs investissements qu’IBM sur PEA. Ma préférence personnelle reste sur des sociétés canadiennes : CGI, Opentext


"Most of this is common sense " T. Gayner | "If you sell, I'll buy" R. Kinder

Hors ligne

 

#184 24/10/2015 08h19 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   421 

pierre007 a écrit :

Je ne trouve pas, en france, d’équivalent à IBM avec prix modéré, position dominante, croissance régulière du BNA et des dividendes.
Je ne dis pas que cela n’existe pas, mais je ne suis pas capable de le trouver.

C’est du second degré je suppose ?

Sur 3 ans :
IBM -24%
Cap Gemini +158%

Ca explique peut être pourquoi IBM n’est pas cher…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#185 24/10/2015 09h42 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   214 

bifidus. a écrit :

Ca explique peut être pourquoi IBM n’est pas cher…

À 10 ans, les deux ont à peu près doublé, maintenant, le problème n’est pas de savoir ce qu’ont fait ces deux entreprises à 1, 2, 5 ou 50 ans, mais de savoir ce qu’elles font faire dans le futur. Et là, je préfère IBM à Cap Gemini, c’est moins cher, les cashs sont plus stables et surtout, ce n’est pas que du conseil, il y a d’autres business.

Il y a trois ans effectivement il aurait mieux valu acheter du Cap Gemini si on considère vendre aujourd’hui. Maintenant pour les 3 prochaines années… On verra dans 3 ans et on en reparle à ce moment-là.

Pierre n’a pas complètement tort, dans les petites et moyennes cap, il y a certainement moyen de trouver des choses intéressantes, maintenant sur du gros français qui crache du cash et qui se paye 10 fois les cashs, je ne vois pas trop. Après, vu la taille et le rayonnement mondial de ces boites, il est un peu illusoire de vouloir trouver la meme chose en France (LVMH, Airbus peut-être mais on n’est pas dans la même gamme de prix…).

Dernière modification par Wawawoum (24/10/2015 09h44)

Hors ligne

 

#186 24/10/2015 10h25 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   74 

Bonjour,

Il faut faire assez attention au business derriere.
Cap gemini fait majoritairement du service  bas de gamme (malgre ey) à faible marge, dont la moitie sont en inde.

Hors ligne

 

#187 24/10/2015 10h48 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   103 

Aerts et bifidus , vous venez titillez les investisseurs à long terme d’IBM en vous basant sur le prix de l’action et sa performance boursière à court terme …
Si jamais vous veniez débattre sur le fait que  la stratégie d’IBM n’est pas la bonne ou que les résultats vous paraissent négatifs vous auriez toute ma considération , mais là ..
A première vu , les marges  de Capgemini ne font pas rêver, et pourrai-je savoir de quel avantage concurrentiel dispose la société ?

Dernière modification par vbvaleur (24/10/2015 10h49)

Hors ligne

 

#188 24/10/2015 12h13 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   104 

L’avantage concurrentiel de Cap Gemini ?

Pour moi :

1- Portefeuille client. C’est le principal à mon avis sur le long terme.
2- Grosse part du off-shore dans la structure de coût. Cap a démarré plus tôt et à pris de l’avance avec ses plateformes indiennes.

Mais à plus long terme, Cap ne pourra rivaliser avec les sociétés purement indiennes. Les Tata, HCL, Infosys etc … auront toujours une structure de coût plus faible. Mais la question sera de savoir si ces sociétés indiennes pourront venir prendre le business directement dans les pays occidentaux sans travailler pour un acteur local. La réponse pourait bien être oui, on voit par example HCL reprendre les activités opérationnelles de VolvoIT, c’est le début.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#189 24/10/2015 12h29 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   

Wawawoum, j’ai la même opinion que vous :
- Parmi les grosses capitalisations françaises, je ne trouve pas de sociétés en situation dominante avec prix modéré (prix/bénéfices<10) et bénéfices en croissance (>5%) sur longue période.
- Parmi les petites et moyennes capitalisation, cela doit être  possible à trouver mais les sociétés qui entrent dans ces critères ne me semblent pas si nombreuses.

Dernière modification par pierre007 (24/10/2015 12h30)

Hors ligne

 

#190 24/10/2015 13h27 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   74 

zeb a écrit :

L’avantage concurrentiel de Cap Gemini ?

1- Portefeuille client. C’est le principal à mon avis sur le long terme.
2- Grosse part du off-shore dans la structure de coût. Cap a démarré plus tôt et à pris de l’avance avec ses plateformes indiennes.

1- portefeuille client vaut pas grand chose : dans la plupart des boites, les appels d’offres sont ouverts à tout le monde.
2- je ne vois aucun avantage de la part de cap a ce niveau. Tata, wipro ont plus d’argument, et logica est fort aussi en near shore tout comme les autre ssii (b et d, micropole, ….)

Cap a peut etre un avantage lié à son nom :
- meilleure reputation que tata et que les ssii indiennes
- sa reputation : grosse boite = serieux pour un dsi
- accointance (son reseau d’anciens de grande ecole, directeur de bu copain de promo du dsi du directeur financier … Les ssii indienne n’ont pas encore bien integrée cela.

Cap a un avantage car elle couvre tous les offres : near shore, off shore, maghreb, regie francaise, et moa et expert fonctionnelle avec une boite reputée EY.

Pour info les ssii indiennes ont un large portefeuille et ont commencé a acheté des petites ssii (tata avec alti )

Hors ligne

 

#191 24/10/2015 13h45 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   421 

vbvaleur a écrit :

Aerts et bifidus , vous venez titillez les investisseurs à long terme d’IBM en vous basant sur le prix de l’action et sa performance boursière à court terme …
Si jamais vous veniez débattre sur le fait que  la stratégie d’IBM n’est pas la bonne ou que les résultats vous paraissent négatifs vous auriez toute ma considération , mais là ..
A première vu , les marges  de Capgemini ne font pas rêver, et pourrai-je savoir de quel avantage concurrentiel dispose la société ?

Non seulement je n’ai pas la moindre idée de la stratégie d’IBM mais je ne vais pas perdre de temps à essayer de faire semblant d’y comprendre quelque chose, ce serait au minimum présomptueux.
Tout ce que je vois c’est que les résultats baissent avec le cours de l’action depuis plusieurs années (pas sur 3 mois)…
Si vous sentez capable de prévoir quand ca va s’inverser dans un secteur qui évolue à toute vitesse, moi pas.
Je n’ai pas de Cap Gemini pour les mêmes raisons, mais je suis une buse d’avoir raté 150% en 3 ans.
Le je suis plus malin que tout le monde et je vais détecter l’action qui va se redresser sur 10 ans c’est pas vraiment mon truc, je préfère largement être bête avec tous ceux qui achètent une action chère dont le prix continue de monter.

Si vous voulez du leader mondial pas cher français il y a ce bon vieux bibendum.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#192 24/10/2015 14h45 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   103 

bifidus , ça à le mérite d’être honnête smile pour ma part je préfère perdre mon temps à essayer de comprendre l’entreprise plutôt que de perdre mon temps à regarder le cour de bourse ou à compter mes dividendes .

Watson d’IBM et le deep learning est une technologie prodigieuse qui pourrai être à l’origine de profonds changement et révolutions dans les entreprises .

De plus c’est un secteur avec des barrières à l’entrée  importantes car il faut disposer d’ordinateur conséquent avec une grosse capacité de calcul  et réaliser de multiples  simulations avant de trouver un algorithme réellement efficace .
IBM à de l’avance et pour moi c’est le leader de ce domaine .

On pourrait discuter d’ibm pendant de longues heures
mais je vois bien que ça ne vous intéresse pas du tout ^^

"Le je suis plus malin que tout le monde et je vais détecter l’action qui va se redresser sur 10 ans c’est pas vraiment mon truc, je préfère largement être bête avec tous ceux qui achètent une action chère dont le prix continue de monter."

C’est une façon d’investir que nous ne partageons pas , je vais vous donner un exemple :  hier mes actions (Alphabet) Google ont très bien performé  et bien que les résultats soient bons, le rachat d’action que l’entreprise à annoncé m’a fait mal au cœur
Je suis un investisseur à long terme de Google et je ne souhaite pas que Google utilise sa trésorerie pour racheter ses actions que j’estime surévaluées  même si ça fait plaisir aux marché et que ça fait monter le cour de bourse comme hier .
Tout ça pour dire qu’ il y’a certaines de mes actions que je ne souhaite pas voir monter car coupler à un rachat d’action cela peut cramer de la valeur à long terme.

Travaillez le dossier IBM et prouvez nous que l’on se trompe et dans ce cas  je vous en serais extrêmement reconnaissant .

Je respecte vous et votre stratégie  et j’espère que c’est réciproque .

Dernière modification par vbvaleur (24/10/2015 15h02)

Hors ligne

 

#193 24/10/2015 14h57 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   214 

Bifidus a écrit :

Non seulement je n’ai pas la moindre idée de la stratégie d’IBM mais je ne vais pas perdre de temps à essayer de faire semblant d’y comprendre quelque chose, ce serait au minimum présomptueux.
Si vous voulez du leader mondial pas cher français il y a ce bon vieux bibendum.

Baf, je suis très stupide et ne sait pas non plus ce que sera IBM dans 10 ans, alors dans le doute j’achète le moins cher aujourd’hui et IBM est quasi 50% moins cher que Michelin (Sans parler de la fiscalité américaine beaucoup moins torturée pour moi qui suis à l’étranger, pas de récupération des cotisations à-la-mord-moi-le-noeud l’année d’après). Acheter le moins cher, c’est de la présomption ? De la bêtise peut-être, de la présomption, je ne vois pas trop, mais bon, chacun voit midi à sa porte, pas la peine de traiter les autres de présomptueux (au minimum, je n’imagine pas le maximum).

Dernière modification par Wawawoum (24/10/2015 15h09)

Hors ligne

 

#194 24/10/2015 15h11 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   103 

Encore Michelin c’est une bonne entreprise , y’a pire comme comparaison .

Hors ligne

 

#195 24/10/2015 15h29 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   76 

Bonjour

vbvaleur a écrit :

Aerts et bifidus , vous venez titillez les investisseurs à long terme d’IBM en vous basant sur le prix de l’action et sa performance boursière à court terme …

J’ai du mal à comprendre les raisonnements de certains sur ce forum qui semblent faire des raisonnements sur 10, 15 ou 20 ans. Une entreprise, c’est d’abord un mix produit-prix plus ou moins bien adapté à la demande du marché. Si l’entreprise trouve la bonne combinaison, elle bénéficie d’une phase de croissance plus ou moins longue, le plus souvent entre 3-4 et 7 ou 8 ans pour les meilleures. Rarement plus. Les conditions du marché ayant changé et la concurrence devenant plus forte, l’entreprise doit adapter son offre, ce qui peut prendre 2 ou 3 ans, voire plus quelquefois. C’est ce que traduit le cours de bourse.

On dirait que certains recherchent une entreprise avec une croissance linéaire sur 10 ou 20 ans, la régularité croissante des résultats et des dividendes. Mais ça n’existe pas. Les meilleures entreprises comme IBM ont des phases de croissance longue, d’environ 7 ans, c’est exceptionnel:1994-2000, 2006-2013 (en faisant abstraction du trou du à la crise en 2008). En France, ESSILOR a un peu le même parcours. Adapter ses investissements aux cycles boursiers long terme (6 à 8 ans) me semble être une stratégie beaucoup plus cohérente que rechercher l’oiseau rare qui n’existe pas et rester en position sur la même valeur pendant 20 ans, même pendant les phases de baisse. D’autant plus que durant ces périodes, l’entreprise peut être amenée à supprimer son dividende. Les exemples ne manquent pas. Et on ne peut pas le savoir à l’avance.

IBM est en phase d’adaption aux nouvelles conditions du marché depuis mi-2013. Je pense que l’entreprise retrouvera la croissance, et c’est pourquoi j’indiquais que 140 $ me paraissait un bon seuil d’entrée.
Je partage totalement l’opinion de Bifidus exprimée dans son dernier message. Mieux vaut un bon 150 % sur Cap Gemini au cours des 3 dernières années qu’un décevant - 30 % sur IBM sur ces mêmes années.
Nous ne devons pas perdre de vue la finalité de nos investissements: développer notre patrimoine personnel ou familial. Notre réflexion doit s’adapter à cette finalité, pas l’inverse.

Hors ligne

 

#196 24/10/2015 20h37 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   44 

Durun a écrit :

Mieux vaut un bon 150 % sur Cap Gemini au cours des 3 dernières années qu’un décevant - 30 % sur IBM sur ces mêmes années.

Évidemment, on préfère tous faire +150% que -30%.
Mais faute de boule de cristal ou de machine à remonter le temps, nous en sommes réduits a essayer de deviner quelle entreprise a le plus de chance de nous rapporter de l’argent DANS LE FUTUR. Alors on peut choisir comme méthode de regarder des courbes passées et croiser les doigts pour que ce qui a monté continue de monter, ou bien on peut faire un travail de valorisation de l’entreprise et acheter avec une forte décote pour être sûr au moins d’acheter pas cher AUJOURD’HUI.

Dernière modification par WayWardCloud (24/10/2015 21h32)


"Year after year // On the monkey's face // A monkey face."

Hors ligne

 

#197 25/10/2015 07h49 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   

Pour en revenir à IBM, je suis d’accord avec Wawawoum, au prix actuel, avec un ratio prix/bénéfices d’environ 10, IBM n’a pas besoin de se redresser pour être rentable pour l’actionnaire. C’est rassurant.
Et, ce prix n’inclut pas la capacité d’innovation d’IBM qui est loin d’être négligeable.

Hors ligne

 

#198 25/10/2015 10h03 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   183 

J’ai reçu cette note (rédigée par un broker suisse) sur IBM si cela peut vous aider dans vos réflexions respectives et recadrer le discours

The old low end of the range becomes the new high end
IBM reported a weak quarter with revenue of $19.3bn vs our $19.7bn estimate and non-GAAP EPS of $3.34 vs our $3.30 but requiring a two-point lower tax rate adding about $0.08. Full-year guidance was reduced from $15.75-16.50 to $14.75-15.75 based on weak software and GBS results. We now look for 4Q profit of $4.77 for $14.85 for the year. IBM continues to transform—a euphemism for transition—which we think could continue into 2016. Free cash flow should be flat this year despite a positive $2bn cash tax swing, making us nervous about 2016.

ERP getting hit but outsourcing surprisingly not
Positives included (1) Strategic Imperative revenue rose by 27%, reflecting strong cloud and analytics interest; (2) GTS outsourcing and the services backlog were flattish despite concerns about cloud replacing traditional outsourcing; (3) emerging markets improved at down 3% YoY in constant currency with BRICs down 7% vs down 18% in 2Q (excluding divestitures); (4) at current rates FX will be a reduced five-point hit in 4Q and just one point in 1Q/16, but we understand the 4Q EPS hit could be big at $0.30.

Software outlook remains worrisome
Negatives included (1) software, again down 3%cc with a habit of disappointing in the seasonally-weak 3Q—deal activity was soft late in the quarter and operating system/other software was a drag as we previewed; (2) GBS was again weak with reduced US ERP activity; (3) mainframes didn’t show as much growth we expected and storage was down double-digits; (4) although IBM is moving to higher value, the operating margin was down YoY due to investments and currency, and (5) share repurchases have been cut substantially due to the need to invest in new businesses.

Valuation: Neutral awaiting FCF uptick
We have not given up hope that IBM can adapt to industry changes but continue to think it too soon to invest. We are reducing our price target to $145, 9.7x our lowered $15.00 estimate for 2016 or 10.9x FCF of $13.29 per share, a slight premium to the group for IBM’s heavier mix of software and services but lower than our previous target multiple to reflect increased uncertainty.

Dernière modification par Tssm (25/10/2015 10h03)

Hors ligne

 

#199 25/10/2015 12h17 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   103 

Ce qu’il faut en déduire des résultats d’IBM ,Microsoft et Amazon :
Le marché applaudi lorsque on privilège la montée du chiffre d’affaire au détriment des marges et lorsque des milliards d’investissement sont dépensés dans une activité à faible marges ou les acteurs se livrent à une concurrence féroce .

Évidemment je parle du Clood  qui à fait briller les résultats de Microsoft et d’Amazon à un tel point que ça en à aveuglé les investisseurs .

Alors pourquoi IBM n’a pas investit plus agressivement dans le clood alors qu’elle en à 1000 fois les moyens ?
Peut être parce que comme la répété 1000 fois Ginni Rometty aux investisseurs :
"Ce qui compte, c’est l’amélioration des marges, et des bénéfices, plus que l’accroissement du chiffre d’affaires pour IBM"

Les autres entreprises ont choisi de brasser du vent et cela enchante les investisseurs, c’est super à court terme pour les cours de bourse mais à long terme que ce passera t’il ?
Peut être que le prix de ce service baissera et que ces énormes investissements ne seront pas rentables.

IBM avance sûrement dans ce domaine en couplant le Clood avec un service analytique efficace afin de préserver ses marges de la concurrence .
Doit on en vouloir à IBM pour ça ?
Je vous invite à regarder les faibles marges du clood et les investissements conséquent que ça demande à ces acteurs et de vous poser la question de savoir si ce sera des revenus stable à l’avenir .

Je trouve extraordinaire qu’une entreprise comme Microsoft a une valorisation de 422 milliards alors que les trois quart du bénéfice sont dus à ses logiciels et son système d’exploitation  attaqués de toute part par des entreprises comme GOOGLE et APPLE .
Même Bill Gates n’y croit plus et se sépare à une vitesse folle  de toute ses actions .
D’ailleurs pour moi c’est Bill gates qui à conseillé Warren Buffet sur IBM et si Bill gates n’avait pas foi en IBM jamais Buffet n’aurait investit dans IBM
Il est utile de rappeler que Bill gates à conseillé à multiples reprise Buffet pour ses investissements et aussi que la valeur de sa participation dans berkshire hattaway est d’environ  10 mds $

Il est  plus utile d’utiliser ses cash flow libres pour racheter ses actions lorsque ses anciennes activités rapportent 15% , plutôt que d’investir dans un secteur qui rapportera au final que 5 %

A ce rythme là et avec les rachats d’actions , si les actions continuent de baisser et que les résultats stagnent pendant les 10 prochaines années , je me retrouverai être le seul actionnaire d’IBM est  tout ses cash flows me reviendront totalement wink

Dernière modification par vbvaleur (25/10/2015 12h31)

Hors ligne

 

#200 27/10/2015 22h55 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Modérateur
Réputation :   168 

Bonsoir,

Double actualité ce jour pour Big Blue.

IBM augmente ses rachats d’actions mais inquiète avec une enquête sur ses comptes

[…] augmentation de 4 milliards de dollars de l’enveloppe dont il dispose pour des rachats d’actions.

Ajouté au solde d’un précédent programme qui se montait à 2,4 milliards de dollars fin septembre, cela porte le total des fonds disponibles pour de tels rachats à 6,4 milliards de dollars.

Pourtant à priori à contre-courant de ce qu’on peut lire dans la discussion Walmart

La SEC examine en particulier "le traitement comptable de certaines transactions aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Irlande", détaille IBM, qui reconnaît être au courant de l’enquête depuis le mois d’août, et assure qu’il "coopère avec la SEC".

Entendrons-nous les mots optimisation fiscale sous peu ? L’administration US voudrait-elle une partie du cash d’IBM ?

Le titre touche à nouveau un plus bas (depuis 5 ans) suite à la seconde annonce et a perdu 4% ce jour.


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech