Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 23/01/2014 10h30 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Administrateur
Réputation :   1309 

Je n’ai toujours pas compris pourquoi le maître, aka Warren Buffet, était allé sur IBM.

Même avec la baisse récente du titre, on est encore à presque 8 fois l’EBITDA…

Je ne comprends pas non plus pourquoi Morningstar classe IBM en wide moat et dégrade Cisco en narrow moat alors qu’IBM tire 60% de ses revenus de l’activité de services, par essence plus concurrentiels.

Hors ligne

 

#52 23/01/2014 11h00 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   211 

IH a écrit :

Je n’ai toujours pas compris pour le maître, aka Warren Buffet, était allé sur IBM.

et bien peut-être que tout simplement il ne s’agit pas de lui…(sous-entendu Combes ou Wesclher), tout en notant qu’il a bien défendu la thèse d’investissement sur IBM dans sa lettre aux investisseurs.

Pour le reste, vous avez raison.

Hors ligne

 

#53 23/01/2014 11h08 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   512 

Non, il s’agit bien de lui, et de Charlie Munger. Les deux ont pu pleinement apprécier l’étendue du moat d’IBM  après l’acquisition de Burlington Northern. C’est ainsi qu’ils y sont venus.

Ce qu’ils ont vu en détail, en revanche, l’histoire ne le dit pas.

Hors ligne

 

#54 23/01/2014 11h13 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   12 

IBM vient de vendre ses serveurs entrée de gamme a Lénovo

Lenovo rachète les serveurs entrée de gamme de IBM pour 2,3 milliards USD

Hors ligne

 

#55 23/01/2014 12h30 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   554 

InvestisseurHeureux a écrit :

Même avec la baisse récente du titre, on est encore à presque 8 fois l’EBITDA…

Je pense que la division financement doit être isolée du reste dans une analyse d’IBM. Elle porte forcément pas mal de dette, mais ce n’est pas une dette d’entité opérationnelle (comme chez GM). Je ne sais donc pas vraiment ce que vous prenez pour l’EV : je doute qu’il y ait un retraitement par des données de screening cela dit.

Hors ligne

 

#56 23/01/2014 22h07 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   25 

thomz a écrit :

Ce qu’ils ont vu en détail, en revanche, l’histoire ne le dit pas.

Buffett ne connais pas le métier d’IBM, c’est pourquoi il adopte l’approche scuttlebutt.
De manière général, il questionne la concurrence ou quelqu’un qui a la compétence sur un domaine qu’il ne maitrise pas.
C’est d’ailleurs la chute de l’action IBM de 30$ à 10$ en 1991-1993 qui l’a amené à s’intéresser à IBM, et l’a donc poussé à rencontrer la pointure du moment : Bill Gates. Il l’a inondé de question à propos d’IBM (notamment sur la durabilité de son avantage compétitif), et ils sont depuis resté amis. (source: the new buffettology). Bill Gates lui a conseillé 2 actions : Microsoft et Intel. (source : The Snowball)

Dans une interview à la suite de son achat en 2011, il dit qu’il a répertorié tous les contrats que ses filiales pouvaient avoir avec IBM. Ensuite, il a demandé à ces mêmes filiales de changer pour la concurrence. Il s’est alors heurté à un mur de refus !

D’un point de vue purement qualitatif, le ratio de Rentabilité de l’Actif Net Tangible d’IBM est similaire à celui See Candy au moment de son achat. Quand au prix, il colle également à la formule de calcul de valeur intrinsèque que j’ai essayé de reverse-engineeré à partir de tous ses achats stars (See Candy, Coca-Cola, Wells Fargo, ExxonMobil, …)

Dernière modification par HuntR (24/01/2014 20h11)


Investisseur Deep Value. Parrainage Binck
Ressources recommandées: Les daubasses|Old School Value|Graham Investor

Hors ligne

 

#57 24/01/2014 00h47 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   512 

Intéressant. Je me souviens aussi l’avoir entendu dire qu’il lisait les 10k de IBM chaque année depuis plus de cinquante ans; imaginez le savoir composé ainsi accumulé!

Hors ligne

 

#58 23/05/2014 13h30 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   554 

Pour ceux que le sujet intéresserait, voici notre vision d’IBM : La page est introuvable | L’Investisseur Français

Les attraits principaux que nous voyons sont :
- le plan de retour aux actionnaires
- le moat phénoménal, ultrarésistant dans une industrie pourtant cyclique par nature.
- si on retraite la division financement (elle contient la majorité des dettes alors qu’elle génère moins d’un dixième du résultat pré-taxes), la valorisation des entités opérationnelles est très raisonnable, pour ne pas dire faible, ne manquera pas de nous surprendre pour un business de cette qualité et avec une telle visibilité aussi bien en termes d’opérations qu’en termes de taille (suivie par on ne sait combien d’analystes).

Hors ligne

 

#59 29/05/2014 14h33 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   25 

D’après les dernières news, le MOAT va être mis à toute épreuve, notamment pour les serveurs Z (mainframe) du secteur bancaire:
IBM Challenger Inspur Woos China Customers Amid Dispute - Bloomberg Business
China?s IBM Scrutiny Highlights High Stakes in Spy Games - Bloomberg Business
How Will IBM (IBM) Stock React To Possible Server Ban In China? - TheStreet

En effet, les relations diplomatiques entre la Chine et les États-Unis sont très tendues suite aux accusations de Snowden de l’année dernière et dernièrement les accusions du piratage d’entreprise US par 5 officiers chinois. Inspur, son concurrent chinois, est pressenti pour remplacer les solutions IBM pour les banques chinoises. Cela va être une expérimentation grandeur nature et directe de la résistance du MOAT pour les serveurs ultra haut de gamme d’IBM…

Dernière modification par HuntR (29/05/2014 14h55)


Investisseur Deep Value. Parrainage Binck
Ressources recommandées: Les daubasses|Old School Value|Graham Investor

Hors ligne

 

#60 29/05/2014 14h49 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   554 

En effet ! On demande à voir.

Rappelons au passage que les serveurs et systèmes, y compris le système Z, représentent moins de 10% des ventes et 5% de l’EBIT de Big Blue. Autant dire que l’impact sur la valo, c’est peanuts de toutes les manières (si les actions pouvaient baisser un peu, ce serait même une excellente nouvelle :-)).

Hors ligne

 

#61 01/06/2014 14h09 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   214 

Les serveurs auront un impact assez négligeable, seulement on peut se demander s il n y aura pas également un impact sur les services en Chine. Il me semble avoir lu dans leur plan qu’ ils misaient sur une solide croissance dans les émergents; les émergents sans la Chine, c’est un peu comme un chou à la crème sans la crème.

Bon, pas un gros sujet de préoccupation de toute facon, Google n a pas l air de souffrir de sa non présence sur le sol chinois. Sur la petite correction, je n y crois malheureusement pas trop, j ai l impression que nous sommes nombreux à guetter un coup de faiblesse du cours pour rentrer sur cette belle machine à cash, dont un certain investisseur relativement connu, qu’ il est inutile de nommer ici.

Hors ligne

 

#62 02/06/2014 11h01 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Administrateur
Réputation :   1309 

sergio8000 a écrit :

Pour ceux que le sujet intéresserait, voici notre vision d’IBM : http://linvestisseurfrancais.com/2014/0 … se-encore/

Les attraits principaux que nous voyons sont :
- le plan de retour aux actionnaires
- le moat phénoménal, ultrarésistant dans une industrie pourtant cyclique par nature.
- si on retraite la division financement (elle contient la majorité des dettes alors qu’elle génère moins d’un dixième du résultat pré-taxes), la valorisation des entités opérationnelles est très raisonnable, pour ne pas dire faible, ne manquera pas de nous surprendre pour un business de cette qualité et avec une telle visibilité aussi bien en termes d’opérations qu’en termes de taille (suivie par on ne sait combien d’analystes).

Merci.

Je suis tjs surpris par contre par l’application de multiple type 15 fois le FCF, cf :

(4) On assigne un (très prudent) multiple de quinze aux profits projetés pour la partie opérationnelle en 2015, soit $20B x 15 = $300B. Plus les $7B de la division financing: $307B (à ce prix, on obtient une marge de sécurité de 40% à l’achat).

15 fois le FCF correspond grossièrement à 6,7% de CMPC. Même si le coût de la dette d’IBM est faible et tire le CMPC vers le bas, le coût des capitaux propres sous-entenu ne me semble pas franchement conservateur pour une valeur technologique ?

Cette dernière hypothèse est d’autant plus prudente qu’elle ne modélise qu’une croissance du free cash flow de 3% par an (alors qu’en réalité il croît en moyenne de 10% par an depuis 2000), ni ne prend en comtpe l’effet relutif des rachats d’actions.

Sur les chiffres non retraités, sur MorningStar, le FCF baisse significativement depuis 2009… On est passé de 17 Md$ à 12 Md$ ?

Le FCF / action se maintient uniquement grâce aux rachats d’actions (12,92 en 2009 à 12,10 en 2013).

Du coût, si je ne doute pas des qualités d’IBM, je ne trouve pas la valorisation particulièrement conservatrice ?

J’ai vraiment du mal à comprendre cet engouement pour IBM, tandis que Cisco a vu son FCF / action passer de 1,52 à 2,18 entre 2009 et 2013 ; et continue à coter sur un multiple d’EBITDA dérisoire.

Hors ligne

 

#63 02/06/2014 11h39 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   554 

Je ne pense pas qu’IBM soit une entreprise technologique - le hard est vraiment marginal. Leurs solutions soft sont très bien et reconnues pour leur fiabilité : elles sont généralement gardées à vie par les clients. Je pense qu’IBM mérite un multiple comparable à celui de Coca, son retour sur capitaux investis étant également phénoménal.

Pour les calculs de FCF, je ne suis pas d’accord avec les chiffres de Morningstar. Je trouve significativement plus en prenant les chiffres des rapports annuels.

Sans remettre en cause la qualité de Cisco, pour moi, ils ne sont pas vraiment comparables à IBM :
- Cisco est une pure entreprise purement technologique (même si CSCO est une très bonne entreprise tech)
- l’EBITDA de Cisco n’est pas une grandeur qui signifie grand chose à mon sens, parce qu’elle ne reflète pas le cash généré par la société. De plus, Cisco sous-utilise son cash, ce qui gonfle l’EV (et ne permet pas d’optimiser la fiscalité) - alors qu’IBM a une ingénierie financière exceptionnelle qui créé de la valeur pour les actionnaires.
- En termes de valorisation, lorsque j’avais évalué Cisco, j’avais une valeur à 25 USD avec un multiple de 10 pour EBITDA-capex (soit un multiple comparable en termes de FCF à celui d’IBM). Il se trouve que, pour le moment, le FCF de Cisco a progressé plus vite, mais le passé ne reflète pas forcément l’avenir. A moins de 17$, je vous accorde volontiers que c’était pas mal, mais la sous-valorisation ne me paraissait pas beaucoup plus flagrante que celle d’IBM aujourd’hui.

Hors ligne

 

#64 02/06/2014 14h21 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   214 

Cisco vs IBM, le match des machines a cash, bonne idee de comparer les deux, j’aime bien les deux, j’ai deja eu Cisco, mais pas d’IBM. Alors, des petits chiffres:

Cisco vs IBM
121 M de cap vs 186 M
48 M (en hausse) de ventes vs 100 M (en baisse)
13 M d’operating CF vs 17.5 M
12 M de FCF vs 15 M (calcul IBM, pourquoi seulement 13 sur Morningstar?)

Pour le dire crument, j’ai le même sentiment que Serge, pour moi, Cisco, c’est une bande de geeks avec une montagne de cash mais qui ne savent pas trop quoi en faire, alors que chez IBM c’est une bande de financiers qui font de la techno, mais qui pourraient faire des vis ou des boulons (avec les meilleurs mathématiciens du monde quand meme), pour eux ca serait pareil.

Sur Cisco, pourquoi 50 milliards de cash et investissements avec 16 milliards de dettes et seulement 7 milliards de rachats d’actions ? A quoi servent ces milliards de bons du trésor US ? Ils aiment se compliquer la vie et risquer de perdre de l’argent? Pourquoi seulement 7 milliards de rachat? Ils ont peur de manquer?

IBM a déjà anticipe le prochain virage alors que Cisco semble tâtonner. Au final, IBM offre une meilleure visibilité, ils ont l’air de savoir ce qu’ils font et où ils vont, puis il y a une marque, un je-ne-sais-quoi qui n’est pas dans le prix et qui est gratuit aujourd’hui.

Comme Philippe, je trouve le multiple de 15 un peu eleve; si l’on garde les 20 M de FCF et que l’on met un multiple disons de 12, et que l’on considère qu’il ne reste plus que 800 millions d’actions, alors on arrive a 300 USD par action. C’est déjà pas mal.

Si vous voyez des erreurs, n’hesitez pas.

Dernière modification par Wawawoum (02/06/2014 15h12)

Hors ligne

 

#65 04/06/2014 23h52 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   51 

Je ne vois pas l’intérêt d’IBM qu’il a part acheter un nom. Quel sont son vrai moat précisément? Car sur toutes les technologies ces 20 dernières années iest en retard de plusieurs années.

Aujourdhui IBM communique à fond sur leur technologie de clous, alors que le maître dans ce domaine c’est Amazon, et ce depuis 2006. J ai surtout l’impression qu iIBM ne fait que suivre la tendance en retard et font de super publicité, mais leur vrai métier, c’est du service.

Dernière modification par Stibbons (05/06/2014 00h00)

En ligne

 

#66 05/06/2014 00h10 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   61 

Quand même IBM a des avantages que leurs clients qui utilisent IBM ont souvent aucun intérêt financier à refaire tous leurs systèmes et leur formation car ça couterait énormément en plus de risques opérationnels - car chaque nouveau système aura ses bugs. C’est comme changer le moteur d’une voiture en roulant. Après sur leur MOAT pour les nouveaux clients, il doit dépendre du secteur, IBM fait aussi des solutions adaptées au secteur d’activité de l’entreprise. Si c’est pour du cloud bête de stockage de données, tout le monde peut le faire. Mais du service d’analyse c’est déjà plus complexe. C’est un sujet passionnant que le big data et l’automatisation des services.

Ce que je n’aime pas chez IBM c’est la gestion des ressources humaines en tant que ressources bétail que je n’apprécie pas trop, tout pour l’actionnaire il semblerait au détriment de la culture d’excellence et du long terme, les délocalisations massives au conséquences désastreuses en général.

Quand même ils se font massacrer sur chaque article sur internet par des employés anonymes et c’est la seule entreprise que je vois comme ça, peut être liée à la profession néanmoins.

Pour l’actionnaire les revenus stagnants depuis des années sont un souci. OK ils rachètent beaucoup d’actions, mais il y a des entreprises qui rachètent beaucoup d’actions et versent un plus gros dividende et croissent le revenu.

Dernière modification par BulleBier (05/06/2014 00h22)

Hors ligne

 

#67 05/06/2014 09h38 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   116 

BulleBier a écrit :

Pour l’actionnaire les revenus stagnants depuis des années sont un souci. OK ils rachètent beaucoup d’actions, mais il y a des entreprises qui rachètent beaucoup d’actions et versent un plus gros dividende et croissent le revenu.

Je ne sais pas ce que vous vouliez dire exactement, mais à ma connaissance IBM verse actuellement un dividende trimestriel de 1.1$. En 2000 le même dividende trimestriel était de 0.13$, soit une progression moyenne de +16% / an. Et même si on prend des chiffres plus récents, de 2009 à 2014 on est passé de 0.55$ à 1.1$, soit +14% / an. Donc oui ils rachètent des actions mais ils font progresser aussi le dividende, et de belle manière !

Hors ligne

 

#68 05/06/2014 09h52 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   125 

ces 2 graphes issus de leur presentation des resultats 2013 parlent d’eux même selon moi:

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1697_ibm1.jpg
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1697_ibm2.jpg

On voit que l’augmentation de la marge plus que compense la baisse du CA, les rachats c’est juste le top

hé oui il vaut mieux faire 100 de CA en services/soft margé à 60% que 1000 de hardware margé à 5%.. même si tous les journaux annoncent que le CA se casse la figure passant de 1000 à 100
=> ils comparent juste 2 années avec des business mix qui n’ont rien à voir mais chuttt gràce à cela on peut acheter IBM à 10x le resultat 2014 :-)

Dernière modification par Q2000 (05/06/2014 09h55)

Hors ligne

 

#69 20/10/2014 14h33 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   51 

La target de 20$ d’EPS est abandonnée. Le CA est toujours en contraction et au bout d’un moment les rachats mêmes massif d’action ne parviennent pas à compenser l’atonie du business.

L’action devrait baisser sensiblement à l’ouverture.

Hors ligne

 

#70 20/10/2014 14h38 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   125 

IBM est annoncée en forte baisse en données pre-market suite au resultats du Q3

=> avis à ceux qui veulent une big-blue-chip pour pas cher!

à 169$ on est à env. 8.5 x les profits 2015 (20$/sh. même s’il pourrait être légèrement plus bas)
=> le prochain programme de rachats d’actions va être super relutif sur ces niveaux

cette année ils ont déjà racheté pour 15b$ soit 7% du K et depuis 10 ans presque 100b$ (vs 180b$ de capitalisation aujourd’hui)

Autre element interessant IBM a publié début septembre un recap de la dernière décénie écoulée
=> super interessant (en particulier pour le detail sur une longue periode des buybacks, dividendes, resultats par action et éléments de la stratégie)

lien: IBM Investor relations - IBM Business Perspective, September 2014

Dernière modification par Q2000 (20/10/2014 14h39)

Hors ligne

 

#71 20/10/2014 14h48 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Modérateur
Réputation :   168 

C’est sûr qu’annoncé de cette façon là, certains "robots" en perdent leurs boussoles:

Le bénéfice d’IBM s’effondre de plus de 99%

On en revient aux discussions de changement de business model qui n’est pas intégré par tous, après c’est sûr que les 4% de CA en moins ne sont guère appréciés en ces temps de disettes !


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#72 20/10/2014 15h49 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   194 

Il y a aussi le désinvestissement de Microelectronics, une division de fabrication de puces.
Le deal peut paraître surprenant : $1,5B payés à GlobalFoundries sur les 3 prochaines années.
Vu strictement côté IBM, la division était en perte de plusieurs centaines de millions par an, IBM n’ayant pas / plus l’échelle suffisante.
Le prix de vente correspond grosso modo à 2 ans de pertes de la division (un peu plus), mais sera étalé sur 3 ans. Et la dépréciation d’actifs que passe IBM lui permet d’effacer tout de suite l’imposition du trimestre, à la louche $1B.

Dernière modification par Sylvain (20/10/2014 15h53)

Hors ligne

 

#73 20/10/2014 17h30 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Modérateur
Réputation :   168 

Certains appelleraient ça externaliser une moins-value, manifestement le marché ne le ressent pas comme ça !
Ils assainissent leur business, ils sont sanctionnés !

Une occasion comme une autre de provoquer un gap pour ramener IBM à son point le plus bas des 52 semaines, du rachat moins cher et un point d’entrée ou de ré-entrée pour beaucoup.


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#74 20/10/2014 21h10 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   512 

Ledep a écrit :

Certains appelleraient ça externaliser une moins-value, manifestement le marché ne le ressent pas comme ça !
Ils assainissent leur business, ils sont sanctionnés !

Leur mauvaise presse leur colle à la peau. Après Sears ou AIG, IBM est peut-être la méga-cap américaine la plus "haïe" du marché.

Dernière modification par thomz (20/10/2014 21h10)

Hors ligne

 

#75 21/10/2014 08h50 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   194 

Plutôt un bon signe ça !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech