Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#101 28/04/2015 09h26 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   194 

C’est ironique CTD ?
La hausse n’est de quelques pour-cents…!

Hors ligne

 

#102 09/06/2015 10h08 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Administrateur
Réputation :   1309 

InvestisseurHeureux, le 26/01 a écrit :

Une rumeur circule comme quoi IBM se séparerait de plus de 110 000 personnes la semaine prochaine, soit 1/4 de ses effectifs.

Le point de départ de la rumeur vient du journaliste, Robert X. Cringely, de chez Forbes :

To fix its business problems and speed up its “transformation,” next week about 26 percent of IBM’s employees will be getting phone calls from their managers. A few hours later a package will appear on their doorsteps with all the paperwork.

Source : http://www.forbes.com/sites/robertcring … l-problem/

Qu’IBM vire prochainement 10 ou 20 000 personnes, pourquoi pas.

Mais 1/4 de ses effectifs en une semaine m’apparait complètement farfelu, ubuesque et ridicule.

Ce seul article a pourtant suffit à faire boule de neige et "l’info", non commentée par la direction d’IBM, est reprise en boucle partout, sans aucun recul critique :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2 … fectif.gif

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2 … ectif2.gif

Tout le monde a oublié le cirque qui avait suivi cette rumeur et évidemment, IBM n’a pas réduit son effectif de 110 k personnes…

On notera quand même qu’avec ses élucubrations, Robert X. Cringely a réussi à totaliser presque 1 M de vus pour ces 3 articles :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_robert-cringely.gif

Hors ligne

 

#103 09/06/2015 10h56 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   48 

Une preuve s’il en est que la rationalité est une valeur bien peu répandue dans la nature humaine.
Le monde appartient aux gens rationnels qui reconnaissent ce travers et savent jouer de l’irrationalité des gens.

Hors ligne

 

#104 09/06/2015 11h00 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   80 

Robert X. Cringely est bien connu pour ses élucubrations totalement infondées. Malheureusement c’est quelqu’un de très suivi parce qu’il y a quelques années, il avait des sources très haut placées chez Microsoft. Ce n’est plus le cas, mais il a gardé sa réputation.

Toujours prendre ses articles avec un grain de sel de la taille d’une petite montagne.

Hors ligne

 

#105 23/06/2015 00h14 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   -1 

"Warren Buffet, a récemment augmenté sa participation au capital d’IBM, portant celle-ci à 12,8 milliards de dollars et à 7,79%."

Les hedge funds investissent en nombre dans IBM - ChannelNews

Intéressant de voir la participation du plus grand investisseur augmenter dans cette old tech américaine !

Hors ligne

 

#106 23/06/2015 07h12 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   331 

En fait même en ne faisant rien sa participation augmente chaque année du fait des importants rachats d’action d’IBM. Il en parle très bien dans sa lettre aux actionnaires tout les ans.


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#107 20/07/2015 23h17 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   80 

IBM a annoncé ses résultats trimestriels.

A première vue c’est pas folichon, baisse de 17% des revenus YoY. C’est d’ailleurs la seule chose que semble retenir bon nombre de journalistes comme le WSJ.

Mais en fait, si on regarde en détail, c’est beaucoup  plus intéressant :

- ce qui baisse le plus (50%) c’est le legacy hardware dont une bonne partie vient d’être revendue à Lenovo.
- Leurs mainframes de nouvelle génération ont bien démarrés (+10%).
- le software vendu est en baisse de 10%.
- le software SaaS est en progression de +20%.
- le cloud et les business services sont en forte progression (50% sur certaines parties).
- le dollar fort n’a pas aidé.

En fait, ça veut dire qu’IBM est en train de réussir son désengagement des activités obsolètes, ce qui avait été annoncé, et je trouve ces perspectives plutôt très bonnes. j’attends de voir les résultats complets mais ça me plait assez.

désolé pas encore de lien en Français vers les résultats.

Hors ligne

 

#108 20/07/2015 23h21 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   132 

Gaspode
votre vœux est exaucé

IBM - Treizième trimestre de suite de recul du CA

Bonne soirée


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

#109 21/07/2015 01h49 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   512 

Gaspode a écrit :

A première vue c’est pas folichon, baisse de 17% des revenus […]

Hausse des profits et du free cash-flow par action… Si j’étais propriétaire de ce business, je trouverais ça plutôt folichon.

Hors ligne

 

#110 21/07/2015 02h05 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   214 

C’est plutôt pas trop mal effectivement, folichon, pas folichon je ne sais pas, mais si le marché n’apprécie pas, ce seront autant d’actions rachetées en plus de toute façon. Ce qui n’est pas pour me déplaire. J’hésiterais presque à en reprendre.

Allez, au tour d’Apple ce soir !

Hors ligne

 

#111 21/07/2015 08h03 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   80 

thomz a écrit :

Gaspode a écrit :

A première vue c’est pas folichon, baisse de 17% des revenus […]

Hausse des profits et du free cash-flow par action… Si j’étais propriétaire de ce business, je trouverais ça plutôt folichon.

Le bénéfice net est en recul, mais comme IBM fait un gros buyback, le bénéfice par action est en hausse.
On est d’accord, c’est de bons résultats, mais la presse insiste sur les mauvaises nouvelles, ce qui va tirer le titre vers le bas. Ca pourrait être un bon point d’entrée.

Hors ligne

 

#112 21/07/2015 09h58 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   96 

A 155$ ca me parait être un point d’entrée avec une marge de sécurité pas trop pourrie compte tenu des perspectives.

Hors ligne

 

#113 22/07/2015 08h59 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   51 

On s’en rapproche tranquillement : 163$ hier soir…


Parrainage possible pour Boursorama (80€), Linxea (20€), Bourse Direct (50€) et Binck (100€).

Hors ligne

 

#114 22/07/2015 10h01 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   13 

thomz a écrit :

Gaspode a écrit :

A première vue c’est pas folichon, baisse de 17% des revenus […]

Hausse des profits et du free cash-flow par action… Si j’étais propriétaire de ce business, je trouverais ça plutôt folichon.

Pourquoi n’êtes-vous pas actionnaire si ces résultats vous conviennent ?

Meilleures opportunités ailleurs, je n’en doute pas, mais votre étude de l’entreprise ne vous encourage pas à allouer ne serait-ce qu’un faible pourcentage de votre portefeuille sur IBM ?

Hors ligne

 

#115 22/07/2015 10h11 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   23 

Bonjour,

Peut-être la marge de sécurité est-elle encore trop faible ?

Cordialement,

Hors ligne

 

#116 22/07/2015 11h56 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   74 

Chlorate a écrit :

>Meilleures opportunités ailleurs, je n’en doute pas, mais votre étude de l’entreprise ne vous encourage pas à allouer ne serait-ce qu’un faible pourcentage de votre portefeuille sur IBM ?

Sans vouloir répondre à la place de Thomas (quoique je le fais), il avait défini la distinction entre portefeuille de rentier et portefeuille plus agressif pour ceux qui veulent le devenir.
IBM fait plutôt parti des portefeuilles de rentier et qui n’est pas dans un portefeuille plus agressif (car ces titres ne sont pas extrêmement décoté pour y être).
L’un des principes de Thomas est de concentrer son portefeuille.

Après chacun fait à sa sauce.
Concentrer son portefeuille (et exclure IBM) ou atténuer son portefeuille en prenant du IBM ( techno US, capex light, très management, management axé sur la value et non le CA, décotée) sont 2 idées très intéressantes.

Hors ligne

 

#117 22/07/2015 12h12 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   23 

Attention, pour le moment, peut être qu’elle ne l’intéresse pas mais si IBM décotait encore plus, ça se pourrait qu’il l’envisage sous un angle différent.

Hors ligne

 

#118 22/07/2015 12h22 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   80 

IBM est une société en retournement qui passe d’un modèle wide moat sur son hardware à un modèle services et software. Ils ne sont pas en difficulté, car toujours très profitable, et leur portfolio d’IP est un très confortable matelas de sécurité.

Donc tout dépend de si l’on croit à la réussite de ce changement de stratégie. En ce qui me concerne, je trouve que l’exécution est pour le moment quasi parfaite et qu’à terme, ils ont le potentiel de recréer un wide moat côté services. En particulier, aucun de leurs concurrents cloud n’a le potentiel que leur apporte Watson ET l’accès à l’IT entreprise dont ils jouissent. Les accords avec Apple leur permettent aussi de surfer la vague BYOD qui est très importante aux USA.

Il y a quelques années le dicton IT était "you can’t be fired for choosing IBM" même quand leurs produits étaient au mieux équivalent à la concurrence en plus cher, mais ils sont en train de remettre du lustre à ce dicton. 

Faut il rentrer maintenant ? il va y avoir encore je pense quelques trimestres de baisse de CA, mais tout dépend de la réaction de WS. Le point d’entrée à $155 cité par Roudoudou me parait pas mal.

Hors ligne

 

#119 22/07/2015 13h09 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   512 

chlorate a écrit :

Pourquoi n’êtes-vous pas actionnaire si ces résultats vous conviennent ?

Disons que je préfère tirer avantage de ma petite taille et de ma complète liberté (deux atouts formidables dont les institutionnels ne jouissent pas) pour concentrer mon capital sur des situations plus prometteuses - par exemple, des entreprises cotées avec d’outrancières décotes sur actifs et à deux ou trois leurs profits cash.

Avant que vous ne me le demandiez : oui, Sears Holdings est une situation un peu plus spéciale…

Si j’étais un fonds d’investissement avec des milliards à placer, j’aurais assurément du IBM et du NOV (National Oilwell Varco), ces temps-ci à vendre à huit fois ses profits cash malgré 25% de croissance annualisée et un management d’élite.

Il faut faire en fonction de ses moyens. En l’occurrence, être petit est un extraordinaire avantage compétitif quand on investit. S’en priver serait folie!

Tous les institutionnels peuvent vous concurrencer sur IBM… Mais aucun n’ira vous concurrencer sur SHLD (tout bêtement : il n’y a pas assez de flottant) ou sur d’autres petites capitalisations qui passent sous le radar, nonobstant des avantages compétitifs tangibles et des capacités bénéficiaires éprouvées.

C’est un autre sujet de discussion qu’IBM, un business aujourd’hui mature et géré en fonction. A priori, on voit mal comment un tel mastodonte pourrait doubler de taille en dix ans… Que leur reste-t-il comme options, sinon optimiser leur profitabilité et racheter méthodiquement leurs actions?

A part pour des géants comme Berkshire Hathaway (pour qui faire tourner des milliards à 10% par an est très certainement formidable), le coût d’opportunité devrait refroidir n’importe quel investisseur plus petit et plus entreprenant…

Du moins est-ce mon avis.

Gaspode a écrit :

IBM est une société en retournement qui passe d’un modèle wide moat sur son hardware à un modèle services et software.

Ça, c’était il y a vingt-cinq ans, quand Lou Gerstner a pris les commandes… D’ailleurs, je vous recommande son livre (Who Said Elephants Can’t Dance?) si le dossier IBM vous intéresse.

La situation est très différente aujourd’hui. L’arbitrage n’est plus entre hardware et software, mais entre croissance par acquisitions, R&D et rachats d’actions.

Dernière modification par thomz (22/07/2015 13h48)

Hors ligne

 

#120 22/07/2015 13h42 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   145 

Thomz a écrit :

A priori, on voit mal comment un tel mastodonte pourrait doubler de taille en dix ans…

Oui mais ce n’est probablement pas le but recherché, et dans ce laps de temps si le capital tourne a 10%, il aura doublé en 7 ans… (et doublé en moins de 5 ans si d’aventure on s’approchait de 15% par an ce qui ne semble pas complètement hors de portée…)

Thomz a écrit :

Que leur reste-t-il comme options, sinon optimiser leur profitabilité et racheter méthodiquement leurs actions?

En tant qu’actionnaire, que demander de plus ? wink

Dernière modification par Thomas (22/07/2015 13h44)


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#121 11/08/2015 20h34 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   

roudoudou a écrit :

A 155$ ca me parait être un point d’entrée avec une marge de sécurité pas trop pourrie compte tenu des perspectives.

On y est, non ? (155$)
Mais on y est venu si vite qu’il doit encore y avoir de la marge…

Hors ligne

 

#122 12/08/2015 03h42 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   214 

Thomas a écrit :

Oui mais ce n’est probablement pas le but recherché, et dans ce laps de temps si le capital tourne a 10%, il aura doublé en 7 ans… (et doublé en moins de 5 ans si d’aventure on s’approchait de 15% par an ce qui ne semble pas complètement hors de portée…)

C’est un peu mon raisonnement, avec le cash yield actuel à 10%, à la moindre nouvelle positive sur le CA, les investisseurs vont peut-être se demander pourquoi ils demandent du 10% à IBM et du 3% à Google… Tout se joue dans la perception du risque, si vous êtes persuadé que les cash d’IBM sont solides à 10 ans alors c’est tout bon. Si vous avez un doute, alors il ne faut pas y aller.

Sur les softwares, je ne pense pas que le cloud puisse tout remplacer, il y a les systèmes physiques de gestion et d’automatisation qui me paraissent difficiles à bouger. Les HR, les ventes et autres logiciels de compta sont certainement destinés à passer sur le cloud, les systèmes qui font parti de l’infrastructure, je ne pense pas.

Thomz a écrit :

C’est un autre sujet de discussion qu’IBM, un business aujourd’hui mature et géré en fonction. A priori, on voit mal comment un tel mastodonte pourrait doubler de taille en dix ans… Que leur reste-t-il comme options, sinon optimiser leur profitabilité et racheter méthodiquement leurs actions?

Il n’y a pas besoin qu’ils doublent de taille en 10 ans pour que l’affaire soit lucrative, un 20% de croissance sur 10 ans suffirait.

Thomz a écrit :

La situation est très différente aujourd’hui. L’arbitrage n’est plus entre hardware et software, mais entre croissance par acquisitions, R&D et rachats d’actions.

La transition hardware est effectivement terminée depuis deux décennies maintenant, mais une se déroule sous nos yeux, c’est celle du cloud et de la dématérialisation des services informatiques dans l’entreprise. Sur celle-ci , IBM a du retard à l’allumage, mais il y a également dans cette révolution du cloud, celle de la santé. Et là IBM semble avoir une très bonne carte à jouer avec Watson, surtout associé avec Apple pour le tracking des données patient via iPhone ou Apple Watch.

Hors ligne

 

#123 13/08/2015 22h58 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   51 

IBM n’existe pas dans le Cloud. Ils essayent de se donner une contenance, mais il ne valent malheureusemet rien. Il y a le IaaS d’Amazon d’un coté, ceux qui fournissent des services Paas plus complet de cloud (heroku, cloudfoundry, etc) qui fonctionne sur Amazon et les autres qui revent de travailler sur Amazon.

Le Cloud c’est génial mais ça coute extremement cher pour les clients. C’est flexible, on peut allouer des machines très facilement, mais les tarifs sont prohibitifs.  Il y a différents "standards", ça bouge très vite, l’architecture par couche fait que ça change tous les 6 mois. La seule manière de concurences Amazon est de fournir mieux pour moins cher. Pour l’un c’est un service d’amazon qui en chasse un autre. Même google est à la traine sur le Cloud grand publique.

Par contre les grosses entreprises ont tout intérêt à déployer le leur, et le feront, mais là on parle de budget immenses. Et qui est les rois dans la matière. Là encore, il y a Amazon d’un coté qui prend plus de la moitier du marché, et tous les autres de l’autres.

Pour en revenir à IBM, j’espère que vous ne comptez pas trop sur le "Cloud" car il ne représente rien actuellement.

Petite image pour appuyer ces propos:
https://fortunedotcom.files.wordpress.com/2015/04/cis-q115.jpg?quality=80&w=586&h=378

Hors ligne

 

#124 14/08/2015 05h27 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   214 

Stibbons a écrit :

Pour en revenir à IBM, j’espère que vous ne comptez pas trop sur le "Cloud" car il ne représente rien actuellement.

Personnellement non, enfin pas trop. Comme expliqué ci-dessus, certains systèmes font partie des murs, et je ne vois pas trop l’intérêt de passer sur le cloud pour ces systèmes actuellement. Sur les couches CRM, ou calcul de crédit clients par exemple, pas de problème pour passer sur le cloud ; par contre pour bouger les data clients ou les ERP sur le cloud, la tache va être autrement plus corsée (si elle est possible ?). Je vois mal un ERP marcher sur le cloud, vous imaginez votre usine ne pas pouvoir tourner si internet est en rade ?

Deuxième point sur le graphique que vous nous proposez, les services dits "cloud" comparés sont différents entre les sociétés. Il est facile pour Microsoft de faire du cloud, il leur suffit de forcer les utilisateurs d’Office sur leur plateforme 365, ce qui est assez facile vu les avantages proposés (accès à un bureau Office n’importe où dans le monde). Salesforce est concentré sur la force de vente. Google, c’est un peu tout et rien sur le cloud, difficile à dire. IBM, spécialisé entreprise. Et finalement, Amazon qui ratisse le plus large.

Bref :
1/ Certains systèmes vont être plus dur à migrer que ce que l’on pense
2/ La course n’est pas finie

Dernière modification par Wawawoum (14/08/2015 05h29)

Hors ligne

 

#125 14/08/2015 07h17 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   13 

Je suis surpris de ne pas voir OVH dans ce comparatif Cloud. Notre champion francais est plutot bien placé, même s’il n’est pas listé et ne fait donc pas de publication précise de ses revenus par secteurs. Revenus 2014 225M€.
Je connais plusieurs grandes entreprises françaises (SBF120) qui ont migré une partie de leur infrastructure. A l’échelle d’Amazon, ce n’est peut-être pas grand chose, mais c’est un début !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech