Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#626 28/07/2017 18h52 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   146 

valeurbourse a écrit :

Je n’oublie pas que les derniers résultats de DEST ont été bien mauvais et que si pour une raison x ou y elle ne se faisait pas, je me retrouverais bien embêté avec une boîte américaine en pertes en pleine crise du retail. Pour ma part, n’ayant pas pris le temps d’étudier DEST, je ne "charge" pas, le pire pouvant trop facilement se produire.

Malheureusement pour moi et pour d’autres, le pire s’est finalement produit.

En tant qu’actionnaire, je m’interroge donc sur mon attitude à adopter face à cette chute brutale. Comme toujours, je me tourne vers les fondamentaux. Et autant je n’étais pas prêt à renforcer à 4 USD, autant à 1,80 USD, la donne change un peu :
- FP / action : 4,36 USD
- Actifs Nets Tangibles / action : 4,24 USD
- Solvabilité (= FP / Actifs) : 35%
- CFO / action (Cash Flows Opérationnels = Cash Flows - Capex) : 0,165 USD

Ainsi, à l’heure où j’écris ces lignes, on paye 10 fois les CFO d’un business assez pourri, mais qui cote le tiers de ses fonds propres et avec un endettement qui sur le papier a l’air soutenable.

Donc, on peut toujours spéculer sur "la baisse est exagérée, ça va remonter" ou "les spéculateurs ont tout balancé, j’attends le retour des investisseurs", fondamentalement, et au vu des rations assez basiques, l’affaire ne semble plus si horrible que cela. Je garde donc mes titres, et me laisse un peu de temps pour me décider à me renforcer… ou pas.

Hors ligne

 

#627 28/07/2017 19h07 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   128 

Par transparence, j’avais racheté du DEST après la chute d’orchestra vers les 6.5€, et le pire est arrivé. Tant mieux pour les actionnaires de KAZI, qui du cout semblent mieux s’en sortir post deal.

D’autant plus que KAZI pourrait faire une autre proposition pour acquérir DEST moins cher… après peut être une petite AK (toutefois).

A suivre, mais comme valeurbourse, je conserve mes DEST

Dernière modification par AleaJactaEst (28/07/2017 19h15)

Hors ligne

 

#628 28/07/2017 19h40 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   164 

Personnellement, je trouve qu’un deal par échange d’action/fusion est intéressant quand le prix pour acquérir l’entreprise est cher. C’était le cas au début, beaucoup moins après les mauvais résultats.

Les premiers appels du pied d’Orchestra valorisait Destination Maternity à 125M $, aujourd’hui c’est 25M$ environ soit 20% du prix autrefois proposé.

Orchestra février 2016 a écrit :

La nouvelle offre d’Orchestra valorise toujours la société américaine à hauteur d’environ 125 millions de dollars mais la part en numéraire atteint désormais 2,6664 dollars par action, en plus de 0,0596 action Orchestra.

Après la dégradation de l’activité retail aux US, plus la non capacité du management DEST (autrefois très confiant) à effectuer un turnaround. DEST se retrouve dans une situation compliqué et de plus en plus sombre à mesure que le temps s’écoule.
C’est comme avoir essayé de négocier un bien immobilier pendant 1 an, arriver enfin à un prix d’entente et puis un bon semestre plus tard, ce même prix négocié durement chute à un prix largement discounté… Y’a de quoi être déçu d’avoir batailler pour un prix plus cher que le marché propose.

Cette échange par titre était intéressant car cela évitait à Orchestra de dégrader son bilan mais la dilution n’était quand même pas négligeable.

Au passage, il a été prouvé pendant des années qu’il fallait ne pas trop prendre ce que dit le management pour argent comptant ou se méfier de ses actions (c’est l’un ou le plus gros point noir du dossier).
- La tentative d’OPA à prix confiscatoire en 2014
- Comptes non aux normes nécessitant des corrections l’an passé
- Transferts de titres DEST entre YELED et Orchestra à partir de pratiques douteuses.
- Miroiter un prix de rachat d’action assez délirant (à 50€ l’action), afin d’inciter les investisseurs et obtenir un cours de bourse intéressant pour : l’augmentation du capital + une valorisation attractive pour un échange d’action + cession d’action à bon prix de la holding YELED.

Je ne serais pas étonné d’apprendre un rachat massif des actions DEST par Orchestra. Il reste environ 37% des actions à acquérir pour avoir la majorité 50.1% des actions. Soit environ 9M $

Orchestra dispose de cash, il y a certes des échéances de dettes à hauteur du montant la trésorerie pour les 2 prochaines années. Mais le business model du club Orchestra permet d’acquérir de manière capex light environ 50M € cash, étalé comptablement sur 24 mois. Excellent levier pour le capex de croissance.

Ça me fait penser au dossier Orchard Supply Hardware (galaxie Sears) racheté par Lowe’s qui a tout simplement temporisé (l’entreprise était mal orienté : un peu comme DEST aujourd’hui) pour racheter les actifs à prix bradé par rapport au prix de vente demandée par SHLD.

Même si honnêtement, je pensais que la fusion allait vraiment avoir lieu.
Comme quoi, jusqu’au dernier moment, il ne faut pas croire aveuglement le management Orchestra…
Mestre est un pur commercial et le Other People Money est son levier pour arriver à ses ambitions.

A redoubler de prudence pour ceux restant à bord.

Edit : Etre contrariant sur ce dossier pourrait être intéressant à CT mais très risqué également.
Je trouve que le marché suréagit (notamment par l’opportunité d’arbitrage qui a fait le tour du web (seeking alpha/cobaf/ih etc.). Mais vu que je suis une tanche en momentum, force et honneur pour les courageux.

Le secteur du retail US traverse une des périodes les plus compliqué de son histoire et à présent les turnaround sont plus de l’ordre de l’utopie.
J’avais fait un petit topo sur DEST dans un précédent message #469.
Je n’ai pas réactualisé les chiffres, mais j’avais souvenir d’une marge qui s’améliorait et des inventaires valorisés à hauteur de 50M $ (à prendre avec des pincettes car les retailers ne valorisent pas leur stock  au bilan de la même façon), soit le double de la capitalisation.
Sans parler d’un EBITDA ajustée dans les 20-25M $.

Mais encore une fois, à l’heure d’aujourd’hui la valeur de ces business ont plus tendance à se dégrader que l’inverse. J’ai eu le plaisir de le constater pendant des années à travers les entreprises que je possède. smile

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Zera (28/07/2017 20h14)

Hors ligne

 

#629 29/07/2017 10h32 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   249 

Hello,
à noter qu’il y a une période pendant laquelle Orchestra (et Yeled à mon avis) ne peuvent pas racheter des actions Destination Maternity. Clause de "standstill".
Cheers
Jeremy
Pas d’actions Orchestra. Pas d’actions Destination Maternity.

Dernière modification par Jeyfox (29/07/2017 10h42)

Hors ligne

 

#630 29/07/2017 11h28 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   

Bonjour tout le monde,

Je ne connaissais pas ces closes mais je suis curieux, selon la définition donnée sur le site de mataf.net la close interdit la vente OU l’achat d’actions de la société (DEST). Il n’y a pas davantage de communication la dessus ?

Actionnaire qui pense renforcer.

Hors ligne

 

#631 30/07/2017 16h16 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   249 

Hello,
stand still jusqu’au 30 avril 2018.
Informations dans le 8k du 27 juillet 2017 de Destination Maternity.
Cheers
Jeremy
Pas d’actions Orchestra et pas d’actions Destination Maternity.

Hors ligne

 

#632 03/08/2017 19h24 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   37 

J’ai trouvé l’idée de l’arbitrage DEST interessante en estimant que la fusion se ferait avec KAZI.

Ca s’etait avant l’annonce des mauvais resultats KAZI.

Depuis l’annonce de l’arret de la fusion l’action DEST se fait litteralement massacrée.
Passage de 4 euros à 1.25 euros en une semaine dans un volume que je trouve plutot faible au regard du niveau de la baisse.

J’attends l’annonce des resultats ou un debut de rebond pour reprendre une bonne couche de DEST.
Mais à ce cours le marche commence price une faillite.

Au final pour l’instant c’est une operation d’arbitrage tranquille qui se transforme en berezina -66%.

A suivre

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07, ALTAPROFITS et INTERACTIVEBROKERS

Hors ligne

 

#633 03/08/2017 21h12 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   22 

@corsaire, sans donner de conseil dachat ou de vente, je pense qu’il faut être prudent sur dest.
Le Management n’a jamais fait de bon travail, l’endettement est conséquent et la boîte ne crache presque plus de cash.
C’est typiquement une boite qui peut valoir 0 ou connaître une augmentation de capital dans les prochains trimestres.
AMF actionnaire kazi mais pas dest

Hors ligne

 

#634 03/08/2017 21h22 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   37 

tcheco,
30 M$ de dettes à long terme
60 M$ de capitalisation de fonds propres
soit un gearing de 50% je n’appelle ça pas une boite avec un endettement conséquent.
dernier résultat trimestriel negatif de 1 M$ pour 106 M$ de CA
et de l’immobilier amorti à hauteur de 50% soit 97 M$ d’amortissement sur 180 M$ d’actifs immobiliers

tout ça pour 17 M$ de capitalisation boursière

Habituellement je ne touche pas aux petites capitalisations mais je vais probablement faire une exception pour DEST.
A suivre


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07, ALTAPROFITS et INTERACTIVEBROKERS

Hors ligne

 

#635 04/08/2017 11h43 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   55 

Intéressante votre analyse Corsaire. Après si on etait dans un secteur plus rentable (type assurance ou pharma) j’aurais mis une piecette sur cette valeur pour jouer le rebond. Sauf que cette année il y a eu quand même pas mal de chaine retail qui ont fait faillite aux USA.

Mais a surveiller quand même.

Q.


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne

 

#636 07/08/2017 17h51 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   

L’action DEST a bien remonté depuis ses plus bas d’il y a quelques jours : de $1.22, l’action s’échange maintenant dans les $1.40, soit un rebond de près de 20% en quelques jours.

Un article contrarien sur DEST aujourd’hui sur SA. La thèse développée est que l’action price une faillite suite à l’échec de la fusion alors que pourtant les derniers résultats montrent une amélioration des cash flows.

J’ai personnellement renforcé il y a quelques jours à $1.40 (un peu trop tôt), on verra ce que donnera la suite.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#637 07/08/2017 21h14 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   37 

Oui article intéressant.

J’avais acheté des actions DEST afin de devenir actionnaire Long terme de KAZI mais j’ai été douché par les résultats publiés par KAZI qui à mon avis relève d’une absence de maitrise et de visibilité de la fonction finance de KAZI.

Au final, je suis plutôt content de me retrouver actionnaire de DEST sans KAZI.

Je viens de tripler ma ligne DEST.

Rendez vous dans quelques mois ou quelques années.

Il faudra peut être ouvrir une file DEST pour ne pas polluer cette file KAZI

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par corsaire00 (07/08/2017 21h15)


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07, ALTAPROFITS et INTERACTIVEBROKERS

Hors ligne

 

#638 07/08/2017 21h26 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   55 

Attention quand même a DEST qui n’a pas été profitable depuis 2014 et dont le cash flow est négatif..
Je pense que l’action ’peut’ rebondir mais pour l’instant je reste à l’écart.
Q.


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne

 

#639 08/08/2017 11h53 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   

Attention,la close de standstill disparaît si il y a 7 clôtures d’affilé sous les 1,5 dollars.

p 12,Source

Dernière modification par julien49D (08/08/2017 11h54)

Hors ligne

 

#640 08/08/2017 12h18 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   44 

Elle fait déjà 4 clôtures d’affilées en dessous.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


"Ce qui est risqué? C'est de ne jamais prendre de risque"

Hors ligne

 

#641 22/08/2017 09h05 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   

Juste pour prévenir, grosse baisse de 10 % hier sans news flow.

Ai-je louper quelque chose ?

Hors ligne

 

#642 22/08/2017 09h48 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   

Il n’y a, à ma connaissance, pas de nouvelle publiée.

Au stade où nous en sommes, l’échec de la fusion constitue peut-être le seul espoir de voir Orchestra se redresser. Certains analystes recommandent d’ailleurs de conserver le titre dans cette optique.

J’ai, pour ma part, pris mes pertes après les derniers comptes, et ne reviendrai pas sur cette valeur, dont les perspectives me paraissent désormais trop incertaines. La présence d’Al-Otaïm au capital ne m’amène pas à mitiger ce jugement.

Je ne regrette pas d’avoir attendu si longtemps pour le faire, car la stratégie d’internationalisation et le projet de fusion avec DEST me paraissaient non dépourvus d’intérêt. Mais les seules erreurs stratégiques de M. Mestre et l’incompétence des services comptables de la société (en espérant que ce ne soit que cela) ne me paraissaient pas permettre un maintien de la position.

il se peut bien sûr que je me trompe et que j’aie vendu non loin du plus bas (quoique la baisse d’hier nous éloigne encore sérieusement du niveau atteint après la publication des chiffres), et ce post n’a pas pour but d’influencer qui que ce soit. Je progresse petit à petit dans l’élaboration de mes stratégies d’investissement. Mais à mon niveau et selon les critères que j’ai pu acquérir, cette valeur comporte clairement aujourd’hui des red flags.

Dernière modification par Ours (22/08/2017 23h14)

Hors ligne

 

#643 22/08/2017 17h28 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   77 

Analyse Boursier.com

Boursier.com a écrit :

Orchestra-Premaman Regroupées : et cette recovery ?

Conjonction. Orchestra-Prémaman connaît une période compliquée. La success-story des époux Pierre et Chantal Mestre doit faire face à une crise de croissance après un changement de dimension peut-être un peu rapide. Le résultat net est ressorti à -33,6 Millions d’Euros sur 2016/2017 avec une conjonction de facteurs négatifs… Les ventes ont pourtant progressé de 8,7% avec une évolution soutenue de la puériculture. Mais l’appréciation du Dollar a renchéri les achats et cette hausse n’a pas été intégralement répercutée sur les prix de vente dans un contexte d’intensité concurrentielle. De plus, la montée en puissance des grands formats s’est avérée moins rapide que prévu. Une réorganisation a également impacté les résultats de même que des litiges avec les fournisseurs…

Maternity. Un plan d’actions est nécessaire pour remettre la société sur de bons rails. Dans le réseau, la priorité est accordée à la franchise ce qui contribue à limiter les investissements. La logistique est en voie d’optimisation avec le passage de cinq à deux entrepôts. Afin de concentrer ses moyens sur son propre redressement, Orchestra a choisi d’abandonner l’idée d’acquérir l’américain Destination Maternity. Cette opération devait permettre à la société de la famille Mestre de franchir le cap du Milliard d’Euros de facturations… Mais la nécessité de rétablir la situation du périmètre historique a prévalu alors que la situation financière de Destination Maternity est fragile. La renonciation aux ambitions américaines a été saluée par une vive hausse du titre Orchestra mais la valeur est rapidement revenue en arrière…

Valorisation. Dans les cours actuels, Orchestra est valorisé 113 Millions d’Euros alors que les revenus annuels dépassent les 600 Millions d’Euros. Après l’appel au marché effectué à l’automne 2016, la situation financière fait apparaître un endettement mesuré. L’augmentation de capital a été effectuée à 15,65 Euros alors que l’action Orchestra se situe aujourd’hui non loin de 6 Euros. En baisse de moitié depuis le début de l’année, la valeur semble excessivement malmenée alors que la recovery devrait commencer à se matérialiser sur l’exercice en cours… On profitera de cet excès de défiance pour se replacer à bon compte sur le dossier. Avis positif

Je suis également positif sur KAZI.
La remontée de l’euro devrait avoir une impact bénéfique sur la marge.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par oliv21 (23/08/2017 09h18)

Hors ligne

 

#644 22/08/2017 23h06 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   

J’ai vu moi aussi cette recommandation à l’achat.

C’est peut-être, en effet, une opportunité pour revenir sur le titre.

J’ai investi avec confiance au cours des années passées dans certaines valeurs massacrées dont le cours affichaient des décotes marquées sur fonds propres (GIRO, par exemple), mais en l’occurrence, il reste pour moi trop d’incertitudes sur KAZI aujourd’hui : de lourdes pertes, un contexte de plus en plus concurrentiel sur le secteur, une confiance amoindrie dans les choix de M. Mestre, des incertitudes quant à la compétence du département comptable et à la communication de la société.

Il y a peut être un beau coup à jouer sur la valeur (j’emploie sciemment le verbe jouer), mais ses fondamentaux ne correspondent plus aujourd’hui à mes critères d’investissement.

AMF : pas de titres KAZI.

Dernière modification par Ours (22/08/2017 23h07)

Hors ligne

 

#645 23/08/2017 08h02 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Banni
Réputation :   117 

Ours,

Vous etes tout à fait libre de ne pas adherer à orchestra.

Mais certains de vos arguments sont facilement démontables :
- Lourdes pertes dont une grosse partie est du à des éléments exceptionnel : cout de la fusion, réorganisation des magasins, litige en arabie saoudite, ouverture de nouveau pays.
- service comptable : le daf a été remplacé
- mestre et sa communication : meme si je n’aime pas mestre, son parcours et celui d’orchestra force le respect
- mestre semble pragmatique : arreter une fusion car c’est trop risqué est un choix courageux.
Il ne s’entete pas comme lampert et sears.

Je n’aime pas trop les articles de boursier.com d’habitude, mais celui ci est pas mal.
Il resume bien la situation

Plutot que "beau coup", la question est plutot est ce que la marge de securité est suffisante ?
Et boursier montre que 600m de ca, (6-7% de marge donc 36m) et valorisation 113m

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par francoisolivier (23/08/2017 08h09)

Hors ligne

 

#646 24/08/2017 14h20 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   

Pour DEST, en tout cas, cela ne va pas fort…

Article du Wall Street Journal.

Dernière modification par Ours (24/08/2017 14h22)

Hors ligne

 

#647 24/08/2017 14h58 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   22 

Ours, l’article en question est bloqué aux premières lignes.

Pouvez-vous svp paraphraser?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#648 25/08/2017 09h03 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   

Bonjour à vous,

Rien de bien plus intéressant que ce que dit le titre, à la vérité.

Destination Maternity ne s’en sort pas et fait appel à des professionnels du conseil pour savoir quelles solutions sont disponibles à la société…

Hors ligne

 

#649 25/08/2017 10h33 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   127 

Ours a écrit :

Pour DEST, en tout cas, cela ne va pas fort…

Article du Wall Street Journal.

Pour ceux qui n’ont pas d’abonnement à WSJ
Destination Maternity hires adviser as sales slump

Hors ligne

 

#650 03/09/2017 23h11 → Orchestra Premaman : vêtements pour enfants (analyse, orchestra premaman)

Membre
Réputation :   

Pour ceux qui s’inquiétaient sur le niveau de dette de KAZI, on trouve page 112-113 du rapport annuel, le détail des dettes :

- le crédit syndiqué disponible était de 145 M€ au 28/02/2017 avec seulement 46,952 M€ de tirée.
- Sur l’exercice 2017/2018 il y a une échéance de 14,337 M€ correspondant à cette partie tirée.

J’en déduis que le niveau de dette à court terme est tenable, au vue de la trésorerie et des 100 M€ de crédit non tirée.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech