Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#626 13/04/2020 19h11

Membre
Réputation :   4  

Bonjour à tous, sans originalité voici ce que j’ai pu lire et surtout relire concernant l’immobilier et la gestion passive:

- L’investissement immobilier locatif intelligent - Julien Delagrandanne

Cela n’a pas été ma 1ère lecture sur le domaine de l’investissement immobilier, mais je le conseillerai les yeux fermés en tant que tel, il aborde toutes les thématiques relatives au domaine avec un vocabulaire simple et une structure efficace.

- Les nouvelles règles de la location meublée - Jean Louis Le Boulc’h

La lecture n’est pas toujours aisée lorsque l’on touche au domaine de la fiscalité mais cet ouvrage est un incontournable pour qui se pose des questions ou veut approfondir le domaine de la location meublée et de son traitement fiscal.

- Epargnant 3.0 et Créer et piloter un portefeuille d’ETF - Edouard Petit

Livres que l’on ne présente plus sur ce forum, je conseille le 1er cité à tous mes proches qui me posent des questions sur l’investissement, simple et efficace pour débuter dans la prise en main de son patrimoine.

- L’homme le plus riche de Babylone - George Samuel Clason

Lui aussi cité de nombreuses fois, lecture rapide et aisée, pose la aussi les bases pour qui veut prendre en main ses finances, des principes de bon sens mais c’est terriblement efficace.

Depuis que j’ai pris en main de manière active la gestion de mon "patrimoine" ou du moins de mes finances (fin 2016), je me rends compte que la bourse dans son ensemble est le domaine qui m’intéresse le plus, et je compte étoffer ma culture sur le sujet.
J’ai donc mis sur pied une petite liste d’achat qui ne surprendra personne ici et qui devrait occuper mes semaines à venir:

1)- L’investisseur intelligent - Benjamin GRAHAM                                                             
2)- Le portefeuille de Warren BUFFET - Robert HAGSTROM                                           
3)- L’effet boule de neige - Alice SCHROEDER                                                                 
4)- Le petit livre pour investir à bon prix - Christopher H.BROWNE


Une fois ces livres digérés je compte approfondir le sujet du swing avec la liste suivante:

5)- Secrets pour gagner en bourse à la hausse et à la baisse - Stan Weinstein
6)- Réussir en trading - Van THARP                                                                                   
7)- Trading gagnant - Marcel LINK                                                                                     
8)- Un bon trade - Mike BELLAFIORE                                                                                 
9)- Le nouveau vivre du trading - Alexander ELDER                                                         
10)- Le guide complet sur l’analyse des volumes et des prix - Anna COULLING


Je viendrai au fur et mesure livrer mon ressenti sur mes lectures.

En ligne En ligne

 

[+1]    #627 20/04/2020 23h42

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   862  

Bonsoir,

Nouvelle lecture Les outsiders: Qu’est-ce qu’un grand dirigeant d’entreprise ?.

Ce livre est vraiment excellent ! Il a nécessité 8 années de recherches pour son écriture, plusieurs centaines d’années comptables épluchées, une centaine d’interviews, et une bonne brochette d’étudiants d’Harvard…

Chaque chapitre présente un PDG évoluant dans son entreprise, présentant ses décisions capitales, son tempérament, son mode de fonctionnement en termes de gestion opérationnelle et d’allocation de capital.

Chaque chapitre oeuvre dans un secteur différent, à des époques différentes et on retrouve souvent les mêmes points communs…

Le chapitre 9 et l’épilogue sont un superbe résumé du livre, je vous ai noté l’exemple de la boulangerie mais je vous invite à lire le livre pour découvrir la "check-liste officielle de l’outsider". smile

Sommaire

Préface - Une espèce rare


Introduction - Un iconoclasme intelligent


1 - Une machine à mouvement perpétuel génératrice de rendement


Tom Murphy et Capital Cities Broadcasting


De la théorie à la pratique


Transdigm : un sosie contemporain


Chronicle Publishing : une transplantation réussie


2 - Un « conglomérateur » non-conventionnel


Henry Singleton et Teledyne


Les rouages

chaque chapitre contient cette sous-partie/résumé.

Buffett et Singleton : des jumeaux séparés à la naissance ?


3 - La situation de retournement


Bill Anders et General Dynamics


Postscriptum : la forme la plus sincère de flatterie


4 - Création de valeur dans un courant rapide


John Malone et TCI


5 - La veuve prend la barre


Katherine Graham et la Washington Post Company


Post-scriptum : l’histoire des deux compagnies


6 - Un LBO public


Bill Stiritz et Ralston Purina


Un exemple récent : Sara Lee


7 - Optimiser l’affaire familiale


Dick Smith et General Cinema


8 - L’investisseur en tant que PDG


Warren Buffett et Berkshire Hathaway


2 configurations intéressantes


9 - Rationalité radicale


L’état d’esprit de l’outsider


Postlude : on n’apprend pas à un vieux singe à faire la grimace

Épilogue


Un exemple et une check-list

Agrandir une boulangerie à succès qui n’arrive pas à répondre à la demande ou ouvrir un second emplacement / boulangerie dans un autre quartier. Après projections l’ouverture du second magasin semble bien plus rentable.

1) le nouveau magasin est dans un autre quartier de la ville; il y a fort risque que les ventes réelles soient différentes de vos projections, quelle confiance avez vous en votre estimation ?

2) est ce que la meilleure rentabilité potentielle suffit à compenser l’incertitude ?

3) le nouveau magasin exige d’investir 2 fois plus, par rapport à l’agrandissement. Pourrez vous trouver les fonds, où et à quel coût ?

4) Y’a t’il des avantages cachés dans l’ouverture du second magasin ? Par exemple si les ventes du 1er déclinent, le second pourra éventuellement offrir une protection ?

5) cette option vous donnera-t-elle des idées pour construire une chaîne de magasins à terme ?

Détenir ce mode de pensée méthodique et analytique est essentiel quelle que soit la taille de l’entreprise.
Cela semble facile à appliquer mais il est difficile de lutter contre l’impératif institutionnel, le mimétisme de ses pairs. En temps de crise on recherche "la preuve sociale", difficile dans le monde des réseaux sociaux de prendre du recul et de se dégager du "bruit".

La check-list de l’outsider


Une méthode systématique. Un vaccin contre l’impératif institutionnel.
Une synthèse du livre en 10 points.

Remerciements


Appendice : Le test de Buffett


Le PDG a t’il généré au moins un dollar de valeur d’entreprise pour chaque dollar de bénéfices non distribué au cours de son mandat ? + tableau des résultats par PDG

Bonne lecture !

Dernière modification par bibike (20/04/2020 23h43)


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

En ligne En ligne

 

Favoris 1   [+5]    #628 30/04/2020 16h32

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   862  

L’art de ne pas travailler d’Ernie Zelinski.

Il existe plusieurs versions, j’ai lu celle de 1998, il y en a une autre de 2006.

Un livre excellent, rafraîchissant, écrit avec beaucoup d’humour, dont l’objectif est à la fois de déculpabiliser les aspirants rentiers sur leur potentielle vie de loisirs et également de challenger les peurs de s’ennuyer sans activité professionnelle, un hommage à la créativité et à l’ouverture d’esprit.

Le livre est ponctuée de citations, dont certaines sont très croustillantes, cela se lit bien, cela détend, parfait pour le confinement…

L’apologie des loisirs, du temps qualitatif, du travail choisi (en nature et en quantité).

C’est clairement un livre anti rat-race et une invitation à la dé-consommation. J’étais assez étonné de lire cela dans un livre qui a déjà plus de 20 ans…. Le terme rat-race apparaît pour la 1ère fois au chapitre 4, et voici la définition du livre :

Ernie Zelinski a écrit :

En Amérique, nous utilisons l’expression the rat race’ (la course de rats), pour décrire la course à l’avancement. Je trouve cela désobligeant pour les rats. Un rat ne se fourvoierait jamais si longtemps dans un tunnel où il n’y a pas de fromage. Ce sont plutôt les rats qui devraient parler de human race, lorsqu’ils voient les hommes faire des choses aussi stupides
que de se précipiter toujours dans les mêmes tunnels vides*.

*en référence à un passage du livre sur une expérience entre un rat, plusieurs tunnels et un bout de fromage représentant la satisfaction.

L’auteur évoque aussi toutes les raisons qui font que l’on puisse avoir envie de ne plus travailler, il évoque aussi tous les besoins autres que pécuniaires, que le travail comble et qu’il faudra assouvir dans une vie sans travail.

Il prône les mini-retraites dont Tim Ferriss s’est fait le défenseur.
J’ai retrouvé également des idées communes avec André Muller sur l’atteinte des objectifs et l’organisation de soi-même.

L’auteur distingue ce qu’il considère comme étant des loisirs passifs de ceux actifs, qui n’ont pas du tout la même valeur d’accomplissement et de satisfaction du plaisir.

Herma Bornbeck a écrit :

Si un homme regarde trois matchs de foot d’affilée, il devrait être déclaré mort cliniquement.

Ce livre est une éloge aux temps de loisirs actifs et enrichissants.

Il parle aussi beaucoup du rapport à l’argent, comment le considérer, comment ne pas en être esclave que ce soit par une mauvaise gestion ou le "besoin" d’en acquérir toujours plus.

Le livre contient de nombreux exercices tout au long des chapitres, ce qui en fait une lecture active et pas seulement passive, on est amené à réfléchir tout au long du livre, il y a une forme d’interaction avec l’auteur. Quand il corrige les exercices en général il explique sa vision de la solution et plusieurs solutions possibles mais il reste très ouvert sur l’étendue des possibilités de réponses et sur le fait qu’il n’y a pas de réponse unique.

Enfin il termine sur un résumé des principes mis en avant tout au long du livre pour profiter pleinement de sa vie, du temps et de ses loisirs.

A la base j’avais acheté ce livre simplement parce que le titre m’intriguait, pour le fun, mais en fait j’y ai trouvé une lecture vraiment enrichissante, des confirmations de ce que je pensais, un autre point de vue également sur certaines composantes du temps, du travail et des différentes manières de profiter de la vie.

Je vous recopie ci-dessous le sommaire simplifié et une sélection perso de citations issues du livre.

Chapitre 1 : Etes-vous prêt pour une vie de loisirs ?
Chapitre 2 : Le monde est tel que vous le voyez
Chapitre 3 : La morale du travail est une morale d’esclaves
Chapitre 4 : L’abus de travail est dangereux pour la santé
Chapitre 5 : Chômeur, découvrez qui vous êtes vraiment
Chapitre 6 : Quelqu’un m’ennuie, je pense que c’est moi
Chapitre 7 : Réchauffez votre flamme, plutôt que de vous réchauffer à celle d’un autre
Chapitre 8 : L’inertie active ne mène nulle part
Chapitre 9 : Vivre le moment présent
Chapitre 10 : Mieux vaut être seul que mal accompagné
Chapitre 11 : Vivre comme un prince pour moins de cent francs par jour
Chapitre 12 : La fin ne fait que commencer

Malgré le fait qu’il soit écrit par un nord américain, le livre ne souffre pas du story telling US, très peu présent dans le livre, ce qui est vraiment appréciable.

Ed Howe a écrit :

Certaines personnes ne font rien d’autre dans la vie que vieillir.

Henry David Thoreau a écrit :

Il n’est pas d’erreur plus fatale que de passer sa vie à la gagner

Charlie McCarthy a écrit :

Travailler dur n’a jamais tué personne, mais pourquoi prendre le risque ?

? a écrit :

Parfois, je suis pris d’une envie de travailler aussi dur que vous les gars, alors, je m’allonge, jusqu’à ce que ça passe. Après ça va mieux !

Danny McGoorty a écrit :

Je n’ai jamais aimé le travail, pour moi c’est une ingérence dans ma vie privée.

Barbara Ehrenreich a écrit :

Personnellement je n’ai rien contre le travail, surtout quand il est fait calmement et discrètement par quelqu’un d’autre.

George Horace Lorimer a écrit :

Certes il est bon d’avoir de l’argent et les choses qu’il permet d’acheter. Mais il est bon aussi, une fois de temps en temps, de vérifier qu’on a pas perdu en route les choses qu’il ne permet pas d’acheter.

Teddy Bergeron a écrit :

Il doit y avoir quelque chose qui cloche avec ma vue, je n’arrive pas à voir l’intérêt d’aller travailler.

Anonyme a écrit :

Le succès c’est avoir ce que l’on veut, le bonheur c’est vouloir ce que l’on a.

Rita Rudner a écrit :

Je faisais un boulot vraiment ennuyeux : je nettoyais les fenêtres des enveloppes.

Tom Watson a écrit :

Si vous voulez doubler votre taux de réussite, il suffit de doubler celui de vos échecs.

Jack Parr a écrit :

Ma vie est remplie d’obstacles. Le plus grand c’est moi.

Socrate a écrit :

Employez votre temps à vous améliorer grâce aux écrits des autres, ainsi vous apprendrez facilement ce qui leur a demandé beaucoup de travail.

Ernie Zelinski a écrit :

S’abrutir pendant des heures devant la télévision est le plus sûr moyen de sombrer dans l’ennui et de se sentir fatigué, physiquement et intellectuellement. Tuer le temps ne sert qu’à hâter sa propre mort.

Horace Mann a écrit :

Perdues, hier, quelque part entre l’aube et le crépuscule, deux heures en or, chacune sertie de soixante minutes précieuses. Pas de récompense elles ont disparu à jamais.

Le temps c’est du plaisir, arrêtez de courir.

Menu du Ritz Diner à Edmonton a écrit :

Si vous n’êtes pas servi dans 5 minutes, eh bien, vous serez servi dans 8, 9 ou peut-être 12 minutes… DETENDEZ-VOUS !

Mark Twain a écrit :

Je suis un vieil homme, et j’ai connu beaucoup de problèmes, dont la plupart ne sont jamais arrivés.

Sydney Harris a écrit :

C’est précisément quand on n’a plus le temps pour ça, qu’il faut songer à se détendre.

James Byrnes a écrit :

Trop de gens pensent en termes de sécurité plutôt qu’en termes d’opportunités. Ils semblent avoir plus peur de la vie que de la mort.

J. Brotherton a écrit :

Ma fortune ne consiste pas dans l’étendue de mes biens, mais dans la modestie de mes besoins.

Anonyme a écrit :

L’argent ne fait pas le bonheur, mais il en achète l’illusion.

L’auteur a écrit :

Remettre l’argent à sa place, c’est comprendre que "plus" n’est pas nécessairement synonyme de "mieux".

Proverbe Bouddhiste a écrit :

Désirez ce que vous avez, et vous aurez toujours tout ce que vous désirez.

Théodore Roosevelt a écrit :

Il n’y a rien de brillant ou d’extraordinaire dans mon parcours, excepté peut-être une chose : je fais ce que j’estime devoir être fait. Et quand j’ai décidé de faire quelque chose, j’agis.

Fred Allen a écrit :

On ne vit qu’une fois. Mais si on le fait bien, cela suffit.

Dernière modification par bibike (01/05/2020 15h14)


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

En ligne En ligne

 

[+1]    #629 08/05/2020 12h29

Membre
Réputation :   15  

Dans le premier message de cette file, Philippe mettait en avant la lecture du livre « La technique du succès » d’André MULLER parmi les ouvrages à lire, précisant qu’il était de très bonne facture (si ce n’est le meilleur de sa catégorie), et il y faisait également référence dans son article Comment atteindre ses objectifs et réaliser ses projets ? - Une méthode simple mais vraiment efficace.

Peu adepte des livres de développement personnel, je m’y étais toutefois laissé tenter. Et j’avais été plus qu’agréablement surpris !

L’auteur énonce des choses qui, en apparence, sont extrêmement simples, mais qui peuvent pourtant produire de grands effets. C’est un véritable « guide » pour définir ses objectifs, et mettre en place la méthode (à tout le moins, une méthode) pour les atteindre.

Le « succès » auquel l’auteur fait référence est protéiforme, et peut recouvrir aussi bien des aspects de la vie personnelle que professionnelle. C’est réellement un livre destiné à tous, et dont chacun peut s’inspirer.

Le risque de ce genre de lecture est de prendre connaissance des « solutions », mais de ne pas les mettre en pratique. J’ai donc décidé de « m’astreindre à les appliquer » (une des solutions livrées par l’auteur) :
-    je relis ce livre, chaque année, au mois de janvier, pour me rappeler d’appliquer ces « bonnes pratiques » pour l’année à venir ;
-    j’ai toujours sur moi des carnets, sur lesquels je note tout ce dont je dois me souvenir/tout ce qui me passe par la tête et qui pourrait avoir une utilité future, et j’ai inscrit sur un de ces carnets toutes les citations qui figurent en fin de chaque chapitre et qui sont censées le résumer. Je me force à les relire aussi souvent que possible.

Je vous recommande plus que vivement la lecture de ce livre !

Dernière modification par Spotlight (08/05/2020 13h16)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #630 08/05/2020 12h46

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2528  

En effet, je ne cesse de dire et répéter depuis plus de dix ans, que les trois meilleurs livres de développement personnel sont :

- La technique du succès
- L’apprentissage du bonheur

Un cran en-dessous, mais complète parfaitement le sujet :
- L’art d’aller à l’essentiel

Les trois livres sont disponibles sur Amazon, éventuellement d’occasion, pour 20 euros ! Non pas 20 euros chacun, mais 20 euros les trois livres !

Chaque fois que j’y pense, ça dépasse même mon entendement : le prix de deux paquets de clopes pour transformer sa vie.

Hors ligne Hors ligne

 

#631 23/05/2020 19h26

Membre
Réputation :   7  

Bonjour,

Je profite de ce déconfinement très partiel pour redécouvrir l’économiste Patrick Artus (accompagné par Marie-Paule Virard) et lire ses derniers livres que je trouve très intéressants.

On peut bien sûr ne pas être d’accord avec les solutions mais les constats qui sont posés me semblent très justes et sans (trop de) parti pris. C’est écrit sans fioritures et les raisonnements sont clairement explicités.

Sur la problématique de la politique monétaire des banques centrales des pays développés (encore plus d’actualité aujourd’hui !)
La folie des banques centrales

Sur la problématique de l’absence voire de la disparition de la croissance :
Croissance zéro

Sur les difficultés de la zone euro :
Euro. Par ici la sortie ?

Sur les problématiques d’inégalités (d’un économiste que je comprends comme n’étant pas un gauchiste acharné) :
Et si les salariés se révoltaient ?

Dernière modification par Concerto (23/05/2020 20h05)

Hors ligne Hors ligne

 

#632 Aujourd’hui 14h23

Membre
Réputation :   0  

1, Freakonomics (Dubner et Levitt)
2, Le fardeau de l’homme blanc (Easterly)
3, L’économie est un jeu d’enfant (Harford)

En ligne En ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur