Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #601 13/01/2020 21h32

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   157  

@zebulon: pour ’contre’ contrebalancer ;-), j’aime à penser que MJ Demarco entend par entrepreneur un créateur, un dirigeant d’entreprise en devenir (comprendre la mise en place d’un système de création de revenus sans limites) et que Mickaël Mangot entend par entrepreneur un super spécialiste, un technicien (quel que soit l’art) qui n’a pas de patron autre que ses clients. L’un travail sur un gisement de ressources infini, l’autre travaille sur un gisement très limité: son propre temps.
Finalement on a une vision anglo saxonne et une vision franco européenne, forcément on ne parle pas vraiment du même concept in fine.

Il y a une différence sans nom entre un serial entrepreneur à succès qui révolutionne le monde en résolvant des problèmes et un autoentrepreneur qui s’est lancé dans la garde chats d’appartement. je noirci le trait mais tout le sujet du livre est là en fait.

Au delà de cela, je pense que vous tirerez de la lecture de ce lire autant que moi sur la façon dont notre regard doit changer sur l’entreprenariat. En tout cas me concernant il y a quand même eu un "avant" et un "après" dans la façon dont j’abordais tout cela.


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

#602 13/01/2020 21h47

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   425  

Ernest a écrit :

Non, mais l’auteur est une comptable qui possède une chaîne YouTube intitulée "Funky Compta", ça peut donner une idée…

Ça veut rien dire, je connais un type qui a un site qui s’appelle "Devenir rentier", pourtant on y trouve du contenu de qualité.

Ceci dit je pense que son ouvrage est trop "grand public", il faut un peu plus de détails. Je crois que je vais me prendre celui-là :

Les Investissement Immobiliers & Défiscalisation

Dernière modification par lopazz (13/01/2020 21h47)


Monsieur Michu

Hors ligne Hors ligne

 

#603 14/01/2020 09h12

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   242  

Dooffy a écrit :

Au delà de cela, je pense que vous tirerez de la lecture de ce lire autant que moi sur la façon dont notre regard doit changer sur l’entreprenariat. En tout cas me concernant il y a quand même eu un "avant" et un "après" dans la façon dont j’abordais tout cela.

Je pense que le c’est aussi le livre de MJ de Marco qui m’a le plus bluffé parmi les livres sur l’entrepreneuriat (et encore il va plus loin que l’entrepreeuriat, car il emmène à s’interroger sur ses investissements, sur la voie choisie pour atteindre l’indépendance financière, etc.)
Il y a clairement eu un avant et un après la lecture du Millionaire Fastlane pour moi. (Unscripted a aussi des trucs intéressants, mais cela a moins fait l’effet avant/après, car ça reprend beaucoup les mêmes concepts avec des exemples ou illustrations différentes, ou en approfondissant un poil plus. J’ai moins aimé sa structure logique en termes de plan en revanche que celle du 1er. Il est à lire, mais après l’autre à mon sens).

J’ai adapté ma stratégie sur la route vers l’indépendance financière après sa lecture, en comprenant que compter sur la bourse et les intérêts composés ne ferait pas tout ou prendrait trop de temps, et donc que j’aurai besoin d’autre chose à coté (levier de l’immobilier et/ou entrepreneuriat), en comprenant les aspects essentiel à un business entrepreneurial intéressant (même pour un monté seul dans son coin), etc.

Je pense que l’effet a été tel car je soupçonne fortement l’auteur d’être un INTJ (il confesse lui même avoir été été un "deep introvert") et pas un de ces auteurs qui écrit et voit trop les choses à l’américaine, mais en même temps il a secoué le cocotier en remettant en cause des idées préconçues que j’avais ou du coté desquelles je m’étais rangé. Ou en nous mettant en face de quelques-unes de nos contradictions que l’on est obligé de reconnaître si on regarde les choses honnê.tement.

Dernière modification par julien (14/01/2020 09h18)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #604 25/01/2020 10h40

Membre
Réputation :   17  

Comment la France a tué ses villes - Olivier RAZEMON - L’écopoche

L’auteur tient un blog intéressant sur la mobilité urbaine :
L’interconnexion n’est plus assurée – Chronique impatiente de la mobilité quotidienne

C’est une reflexion sur la manière dont le centre - ville des villes moyennes a été progressivement délaissé, au profit des villes / villages environnants, à cause du tout voiture / du développement des centres commerciaux type boite à chaussure et des choix des consommateurs.

Après l’analyse de l’existant et de ses causes, l’auteur propose une liste de micro - solutions pour inverser la tendance.

Intéressant, à la fois en tant que citoyen / électeur - et aussi en tant qu’investisseur immobilier. (L’auteur cite de nombreux cas - dont St Etienne et Dunkerque - et montre la difficulté d’inverser ces tendances de fond.)

En ligne En ligne

 

#605 25/01/2020 13h00

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   529  

Bonjour !

Je signale que la version 2020 de l’Atlas géopolitique de la France est sortie, et disponible dans les kiosques :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9187_atlas-geopolitique-france-2020.jpg

Cet opuscule regorge d’informations économiques et sociétales sur la France. En plus de la culture économique, ces informations peuvent être, un peu plus directement, utiles pour les investisseurs dans l’immobilier.

Dernière modification par M07 (25/01/2020 13h01)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#606 25/01/2020 13h23

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1721  

Sans plus d’infos, ça m’inspire une grande méfiance. Editeur ? Auteurs ? Quelle qualité de mise à jour par rapport aux éditions précédentes ?

Cohérence entre le titre "de la France" et le sous-titre "en Europe et dans le Monde" ?

Il y a beaucoup de revues "low cost" qui fleurissent chez les marchands de journaux. Quand on regarde l’ours, on voit que c’est fait par 2 personnes et 3 stagiaires. Donc, sans autre information, méfiance.

On trouve des atlas d’éditeurs et auteurs réputés pour une vingtaine d’euros, soit seulement 7 euros de plus que ce "magazine" anonyme.

Attention, je ne dis pas qu’il est de mauvaise qualité. Je dis seulement que vous n’en dites pas assez pour permettre de se faire une idée sur sa qualité et son sérieux.

Dernière modification par Bernard2K (25/01/2020 13h25)


Surtout, ne pas nuire à l'ambiance générale.

Hors ligne Hors ligne

 

#607 25/01/2020 17h49

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   529  

Re !

Le problème, c’est qu’il y a des dizaines de sources. Sous chaque tableau de chiffres, la source est indiquée. On voit (entre autres) : INSEE (souvent), ministère de l’intérieur, Ifop, Eurostat, data.gouv.fr, Douanes, ONU, COP21, EDGAR (World Bank), GIEC, Assemblée nationale, Ministère de la culture, etc.

Dans la collection "Dossiers SCIENCE" (sur la couverture) ne sont publiés que des recueils. Mais en fait, c’est l’équivalent des numéros spéciaux pour la revue "Pour la science". Je les trouve souvent très intéressants. L’éditeur est ESI (Editions du SENS).

Dernière modification par M07 (25/01/2020 17h49)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#608 27/01/2020 11h16

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2527  

Kundera a écrit :

Comment la France a tué ses villes - Olivier RAZEMON - L’écopoche

L’auteur tient un blog intéressant sur la mobilité urbaine :
L’interconnexion n’est plus assurée – Chronique impatiente de la mobilité quotidienne

C’est une reflexion sur la manière dont le centre - ville des villes moyennes a été progressivement délaissé, au profit des villes / villages environnants, à cause du tout voiture / du développement des centres commerciaux type boite à chaussure et des choix des consommateurs.

Après l’analyse de l’existant et de ses causes, l’auteur propose une liste de micro - solutions pour inverser la tendance.

Intéressant, à la fois en tant que citoyen / électeur - et aussi en tant qu’investisseur immobilier. (L’auteur cite de nombreux cas - dont St Etienne et Dunkerque - et montre la difficulté d’inverser ces tendances de fond.)

Sur votre suggestion, je l’ai acheté et j’en suis à la moitié de la lecture.

C’est très intéressant, bourrés d’exemples et anticipateur du mouvement des "gilets jaunes".

Les investisseurs en immobilier locatif résidentiels devraient également le lire, car il permet de comprendre les dynamiques urbaines à l’œuvre.

Hors ligne Hors ligne

 

#609 27/01/2020 11h35

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   182  

Achetable directement en PDF ou EPUB sans DRM sur le site de l’éditeur www.ruedelechiquier.net/essais/124-comm … illes.html

Hors ligne Hors ligne

 

#610 27/01/2020 11h35

Membre
Réputation :   5  

Sur ce theme le reportage de la Cinq "la France Pavillonaire"

La france Pavillonnaire"

Dernière modification par Double6 (27/01/2020 11h36)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #611 27/01/2020 20h19

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   182  

… je viens de visionner ce reportage, je le trouve sans intérêt. Des histoires à vous faire pleurer de pauvres gens qui ont acheté une maison pour découvrir après qu’elle était à 130km de leur lieu de travail (?!?!?!), ou découvrir qu’il fallait payer la taxe d’aménagement, …

Hors ligne Hors ligne

 

#612 27/01/2020 20h48

Membre
Réputation :   3  

Bonjour,

Sujet trés interessant, j’ ai découvert quelques bons livres..

Je me permet de contribuer avec deux ouvrages que j’ai bien aimé.

La mise en scène de soi : Langage du corps et communication. Edition Lyr

Influence et manipulation : Comprendre et maîtriser les mécanismes et les techniques de persuasion. Robert Cialdini

Les deux livres sont très accessibles, peut être trop simplifier parfois mais à force de les lire j’ai l’impression d’avoir des automatismes que je n’aurais jamais eu avant.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #613 28/01/2020 09h35

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   182  

Et je me permets un lien externe vers mon site, où je liste mes livres préférés. Je viens de mettre la page à jour pour rajouter More Money than God que je pense avoir vu mentionné ici.
Les lectures intello de Sven337

Hors ligne Hors ligne

 

#614 28/01/2020 18h58

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   144  

sven, merci pour ce partage ! Je pense que vous deviez
- supprimer Disqus de votre site 12, 3, 4… la routine quoi…
- vous pencher sur Or noir, la grande histoire du pétrole de Matthieu Auzanneau qui devrait vous intéresser si vous avez aimé The Prize

Hors ligne Hors ligne

 

#615 07/02/2020 22h37

Membre
Réputation :   16  

Ce livre (en anglais très accessible) aborde un vrai sujet lorsqu’on se penche sur l’investissement. Je parle en tant que petit épargnant plus ou moins déniaisé. Des discussions critiques constructives sur le sujet me sembleraient utiles, car nous sommes sur le seul blog francophone décent traitant d’investissement.
Il n’est pas impossible qu’il existe une traduction en français de ce livre, mais je ne sais pas. Le problème abordé par ce livre est possiblement une clef pour aborder le futur du monde financier sous un angle peu traité jusqu’à présent.

Notes éditoriales:

Titre : "Treasure islands"
Auteur : Nicholas Shaxson
Editeur : Vintage (filiale de Penguin Books)
ISBN : 9780099541721

Note personnelle : je ne suis en rien intéressé financièrement par le succès royal ou l’échec pathétique de ce livre, au demeurant intéressant.

Dernière modification par Tomatoketchoupy (08/02/2020 08h07)

Hors ligne Hors ligne

 

#616 10/02/2020 18h54

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   182  

Kundera a écrit :

Comment la France a tué ses villes - Olivier RAZEMON - L’écopoche
C’est une reflexion sur la manière dont le centre - ville des villes moyennes a été progressivement délaissé, au profit des villes / villages environnants, à cause du tout voiture / du développement des centres commerciaux type boite à chaussure et des choix des consommateurs.

Je viens de finir ce livre, et je reste nettement sur ma faim :
- tout d’abord, c’est écrit par un journaliste qui se prend pour un écrivain, et qui meuble pas mal son texte avec un lyrisme descriptif sans rapport direct avec le sujet. Dans les faits le texte est ~30% plus long que nécessaire
- le livre s’en tient à la simple constatation que les commerces de centre-ville ferment à cause du tout-voiture et de la grande distribution
- pas ou peu d’analyse et de solutions proposées, le livre se contente (c’est déjà bien, me direz vous) de démonter les idées reçues quant à l’importance de la voiture et du stationnement en centre-ville
- rien (ou très peu) sur les aspects économiques et sociaux, par exemple sur le fait que les villes moyennent se paupérisent faute d’emploi

Au global c’est intéressant, mais c’est clairement un ouvrage grand public, on est loin d’une document de qualité "scientifique". Je regrette de l’avoir l’acheté.

Dernière modification par sven337 (10/02/2020 18h55)

Hors ligne Hors ligne

 

#617 10/02/2020 19h22

Membre
Réputation :   21  

Personnellement, j’ai lu plusieurs livres intéressants sur l’investissement et la liberté financière.

En voici quelques uns que j’ai particulièrement apprécié

- Réveillez le millionnaire qui est en vous

- Père riche père pauvre de Robert Kiyosaki

- L’autoroute du millionnaire (The millionaire fastline) de MJ Demarco

- L’argent L’art de le maîtriser de Tony Robbins

- AGIR de Thami Kabbaj

- Le personal MBA de josh kaufman

Peut être que certains pourraient vous intéresser.

Bonne lecture

Hors ligne Hors ligne

 

#618 14/03/2020 09h58

Membre
Réputation :   16  

Le manifeste Stop Reading The News de Rolf Dobelli.
Acheté en début des évênements Coronavirus en Chine.
Impossible à appliquer personnellement depuis lors, mais je ne désespère pas de travailler fortement là dessus un jour ou l’autre, car cela va devenir de plus en plus critique de filtrer ce que notre cerveau consomme. (Bravo à celles et ceux qui applique bien ce sujet, je les admire)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #619 29/03/2020 22h41

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   862  

Bonjour,

11 ans plus tard, je viens de relire le livre de Loïc Abadie : La crise financière 2008 - 2010 : mode d’emploi pour la décrypter et l’exploiter.

L’édition que je possède a été imprimée en janvier 2009 (avec mise à jour), livre signé par l’auteur en mars 2008.

J’avais envie de relire ce livre entièrement pour le challenger 11 ans plus tard, et surtout pour la partie sur les différentes phases du cycle économique et avec quelle allocation d’actifs les passer.

Voir aussi ce que le livre "prédisait" pour les années post 2009 et ce qui s’est réellement passé.
Le livre est très intéressant, mais j’ai l’impression que l’action des banques centrales a "un peu" modifié les règles du jeu, puisque les taux sans risques, historiquement bas et sur période de plus en plus longue, modifient le rendement attendus des autres actifs et donc leur valorisation (donc les PER historiques, et le rendement locatif de l’immobilier, d’ailleurs dans le livre n’est pas pris en compte le taux de l’emprunt, c’est un taux de rendement brut…).

La plus value du livre se situe sur la macro-économie*, pour ce qui est du stock picking il y a nettement meilleur ouvrage. *Il vaut la peine d’être lu pour cela malgré mes critiques sur les autres parties.

Ce livre se lit rapidement, il est écrit en gros caractères et certains graphiques prennent des pages… Certains chapitres sont très courts, il y a aussi des erreurs (comme utiliser le CAC hors dividendes pour dire que le plus haut de 2000 n’a même pas été atteint pré-subprimes, et sans parler des changements de mode de calcul entre les deux dates ! Capi flottante seulement, depuis 2003…), ou encore il utilise des données historiques de rendement des dividendes des indices sans évoquer du tout l’expansion des rachats d’actions* au fil des décennies (* notion pas du tout abordée dans le livre).

Une bonne partie des urls sources du livre fonctionnent encore 11 ans après.
Permis de construire aux USA et récessions
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_permisdeconstuire.jpg

Taux d’épargne des ménages américains

Partie I : l’ennemi n°1 de l’épargnant : le comportement moutonnier

1) Le marché est irrationnel
2) De la peur à l’euphorie… la vie classique d’un marché
3) Le comportement grégaire, les bulles spéculatives
4) Les grands décideurs économiques : aussi grégaires que les débutants !

Partie II : Devenir indépendant : les cycles économiques

le plus intéressant, avec une présentation des différentes phases d’un cycle économique, basé sur les travaux des économistes Nicolae Kondratieff et Hyman Minsky, des indicateurs avancés et des sources web pour les suivre (ce que je faisais en 2009/2010 mais j’ai vite lâché l’affaire, trop chronophage). Le livre vaut le détour rien que pour cette partie très intéressante !
1) Pourquoi s’intéresser aux cycles ?
Chapitre décevant, il tire des conclusions en prenant les graphiques des actifs aux plus mauvais extrêmes (du plus haut vers le plus bas) comme si on investissait one shot et au pire des moments. Les chapitres suivants sont les meilleurs.
2) La phase 1 du cycle économique : inflation faible et croissance
3) La phase 2 du cycle économique : l’accélération de l’inflation
4) La phase 3 du cycle économique : l’inflation ralentissant (désinflation)
5) Le signal de récession, le "placement de protection" : ce chapitre est particulièrement intéressant avec 3 indicateurs avancés des récessions. Pour 2020 seulement un des trois indicateurs est validé mais un second le sera bientôt quand les données seront dispos (chômage US). Il faut dire que la crise est avant tout sanitaire avant d’être économique ! Vraiment très intéressant chapitre et les sources fonctionnent toujours.
6) La phase 4 du cycle économique : crédit crunch et déflation
7) Tableaux de synthèse des différentes phases du cycle

Partie III : Faire fructifier son patrimoine à chaque étape du cycle

1) Sélectionner des actions et fonds actions performants : de bons (mais simplistes) conseils sur les fonds mais il y a de bien meilleurs ouvrages sur le thème du choix des actions… et l’auteur a des repères particuliers… choisir des valeurs de croissance avec PER < 9… euhh… Ce n’est pas le top de l’analyse financière, il y a vraiment beaucoup mieux dans les lectures du "par où commencer" et les newsletters archivées d’IH. Il y a aussi de très mauvais conseils sur la recherche des hauts rendements… De bons principes sur la recherche des petites valeurs décotées mais les risques (et il y en a) ne sont pas abordés. Des encouragements à la concentration sont aussi dangereux..
2) Les valeurs minières et pétrolières
3) Bien investir dans l’immobilier : le bear trap de Friggit au final… 20 ans de bulles dans une vie ça fait beaucoup trop long pour attendre le krach… Ce dernier a bien eu lieu aux USA mais pas dans une ampleur suffisante pour assainir le marché. Les taux pâquerettes ont vraiment changé la donne. Facile à dire après coup j’avoue. P119 quelques indicateurs intéressants pour cerner un retournement de marché.
4) Compléments sur les placements d’abri (phase 4 du cycle économique ou signal de récession survenant pendant les autres phases) : une belle erreur de jugement sur le caractère non liquide des fonds euros des assurances vie.

Partie IV : Où en est on aujourd’hui ? Que prévoir pour les prochaines années ?

1) La plus grande bulle de crédit de toute l’histoire… Chapitre intéressant pour le descriptif des différents prêts accordés aux ménages américains. Impensable en France. Il explique aussi les dérivés (CDO et CDS..) et l’ampleur qu’ils ont pris sur la 1ère décennie du 21ème siècle.
2) Etats-Unis, Europe : une croissance artificielle… Très intéressante l’explication du mortgage equity withdrawal
3) Les signaux d’alarme sur la récession à venir
4) Vers une crise hors du commun ? Les conséquences pratiques à attendre pour les épargnants
5) Que faudra t’il faire ? (divers produits baissiers + cash avec analyses graphiques du VIX et VIXN)
6) Les fausses bonnes idées (or, argent et valeurs minières associées, émergents, entre autres)
7) Les scénarios alternatifs
8) Environnement social et politique : que faut-il anticiper ?
9) Les opportunités d’après crise

Annexe 1 : les sources avec les url, rappels d’utilisation / fonctionnement (page 211)


Annexe 2 : Mise à jour avec les données de fin 2008

1) Une crise exceptionnelle
2) Les réactions des gouvernements (QE…)
3) Les conséquences pour les épargnants
4) La crise en 2009 et au delà, mise à jour des stratégies possibles.

L’auteur est trop bearish et l’est toujours en 2020 avec le COVID, mais l’ouvrage vaut le coût/coup rien que pour la partie II, même si les banques centrales semblent avoir "déréglé" le fonctionnement du cycle avec les injections de liquidités massives. Je pense aussi que la mondialisation de nos économies n’y est pas étrangère. L’histoire est intéressante, les indicateurs aussi et qui sait peut-être vivront nous une autre phase de cycle prochainement..

Le livre est dispo sur Amazon en occasion pour 3x moins cher que ce que je l’ai payé à l’époque !

Dernière modification par bibike (30/03/2020 11h36)


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

En ligne En ligne

 

#620 02/04/2020 14h16

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   242  

Je suis en train de lire Money Master of Our Time de John Train.

En fait, pour le "Our Time", le livre a été écrit en 2000. J’avais déjà lu il y a quelques années "The Money Masters" l’édition du début des années 1980. mais j’avais loupé la mise à jour de 1990 "The New Money Masters" et cette dernière de 2000.

John Train passe en revu une quinzaine d’investisseurs qui ont eu des performances supérieures sur une longue période  (T Rowe Price, Buffett, Templeton, Soros, Fisher, Graham, Lynch, et une petite dizaine d’autres que je ne connaissais pas plus que ça).

Un livre qui permet de prendre pas mal de hauteur sur les différentes approches en bourse, et de se remettre dans plusieurs contextes face aux incertitudes et scénarios éventuels de sortie de crise Covid (récessif, inflationniste, etc.).

Le livre est bien documenté, l’auteur ayant souvent pris le temps d’obtenir un interview avec les investisseurs et d’analyser et synthétiser leurs divers écrits/discours.

Bref, un livre méconnu, mais un des meilleurs livres sur le bourse selon moi. Même si ce n’est pas de l’analyse de bilans entendons-nous bien, mais l’histoire et l’analyse des styles de plusieurs investisseurs en bourse.

Dernière modification par julien (02/04/2020 14h20)

Hors ligne Hors ligne

 

#621 02/04/2020 18h38

Membre
Réputation :   85  

Sinon on peut suivre les messages de :
- Larbinator
- Bibike
- JeromeLevriek
- Oliv21

Je pense que lire les files et les messages de ces 4 intervenants vaut bien un Lynch ou un Graham, avec plus d’explications…

A+

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #622 04/04/2020 20h26

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   242  

@Loophey

J’apprécie énormément les interventions des 4 investisseurs que vous citez, mais ils ont au mieux connu le krach de 2008, la crise de la dette de 2012 et découvrent aujourd’hui la crise Covid de 2020…

Ils n’ont pas connu des périodes de guerre, d’inflation, de dépression, comme les investisseurs cités dans le livre que j’évoquais dans mon message, ni démontré une performance supérieure sur d’aussi longues périodes avec plusieurs contextes différents. D’ailleurs un intérêt du livre est aussi les autres investisseurs étudiés, qui contrairement à Graham, Lynch ou Fisher n’ont pas écrit de livre…

À mon sens, votre remarque  manque de hauteur de vue pour un investisseur en bourse. Ce genre de certitude est ce qui conduit en général à une série de belles claques dans la gestion de son portefeuille…
Rassurez-vous, même sans ça, on en prend quand même quelques-unes de temps à autre.
PS : ma remarque n’étant pas à prendre comme une attaque personnelle à votre encontre, mais bien comme une recommandation d’un investisseur ayant un poil plus de bouteille.

Dernière modification par julien (04/04/2020 20h52)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #623 07/04/2020 22h30

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   862  

Une brève histoire des crises financières : des tulipes aux subprimes

Je crois que le livre est de circonstances … (enfin presque)

Le livre tourne autour des crises financières d’origines spéculatives/bancaires, aujourd’hui c’est une crise sanitaire en premier lieu, qui entraîne une crise économique et un krach.

Le livre est intéressant et met en relief la folie des hommes, son prix est étonnement faible comparé à son contenu, il a dû nécessiter un travail de recherche titanesque pour écrire cet ouvrage. On découvre l’origine très ancienne de produits financiers dérivés, qui ont réussi l’exploit de provoquer des dégâts plusieurs fois dans l’histoire (options, futures, CDO…)! Au passage, j’étais étonné de constater en 2017 que la titrisation de dettes existait toujours, chez Carrefour-banque de mémoire (carte pass & co) l’homme n’apprend jamais.

Souvent on retrouve le même cocktail explosif, innovations financières non maîtrisées + boom de crédits spéculatifs non contrôlés + manque de régulation.

Les banques systémiques existaient déjà en 1929, le ROE des banques US en 1935 tournait autour de 7/7.5%.

Le triangle d’instabilité de Roosvelt : la rentabilité des banques (modérée), le crédit peu cher pour soutenir l’économie, et la stabilité financière. Mettre en marche les trois sommets les uns après les autres a permis aux USA de bénéficier d’un système financier mis au service de la croissance.

La fin du chapitre 5 propose une synthèse chronologique de la crise de la dette européenne, intéressante, mais cela ne donne pas envie de détenir des actions bancaires ! Egalement un schéma synthétique d’une crise financières, de ces causes et événements logiques au fil de son avancée.

Le chapitre 6 sur la régulation montre tout ce qui a changé depuis les subprimes, je comprends mieux les accords de Bâle III. Avec les nouveaux ratios de capital imposés, le changement de considération des actifs "hybrides", les baisses de levier maxi je comprends mieux la faiblesse des ROE de nos banques versus la période pré-subprimes…!

Livre un peu compliqué pour ma petite tête… (macro éco, banques, politiques pfffiouutt).

Sommaire détaillé

Introduction. Le bateau ivre
Les non-leçons des économistes
Les leçons de l’expérience
Un schéma commun des crises
Réguler la finance

1.    La spéculation sur les tulipes entre vérité et légende

ce chapitre est très intéressant et parfois cocasse
1.1.    Aux enchères d’Alkmaar
1.2.    Une spéculation de riches
1.3.    Le « commerce du vent »
1.4.    Un krach qui n’affole pas les autorités publiques
1.5.    Une crise de société

2.    John Law, un aventurier aux finances

2.1.    Duel, tables de jeux et autres aventures
2.2.    Un problème de dette publique
2.3.    Les belles idées de Lass
2.4.    La création de la Banque générale
2.5.    Débuts et mise en œuvre du système
2.6.    Avantages et inconvénients de la spéculation
2.7.    L’effondrement
2.8.    Les dernières années de Law

3.    La panique de 1907

3.1.    Les frères Heinze, des pirates dans la finance
3.2.    L’effet domino
3.3.    Un contexte défavorable
3.4.    Une innovation mal régulée : les trusts
3.5.    La panique s’installe
3.6.    John Pierpont Morgan à la manœuvre
3.7.    Quatre plumes d’or pour une banque centrale

4.    1929 : la crise qui a changé la face de la finance

un peu décevant à mon goût vu ce que j’avais déjà lu/vu de cette crise
4.1.    La mentalité spéculative à l’œuvre
4.2.    Fraudeurs à la barre, acte I : Ponzi entre en scène
4.3.    Fraudeurs à la barre, acte II : Kreuger, le roi de l’allumette
4.4.    Le prix des innovations
4.5.    Explosion de l’endettement
4.6.    Une crise de la finance mondialisée
4.7.    L’impact de la commission Pecora
4.8.    Une demande de régulation
4.9.    Quatre ans de batailles politiques
4.10.    Un «Glass-Steagall Act» qui n’existe pas !
4.11.    Comment Roosevelt a manipulé Carter Glass
4.12.    Les trois leçons de Roosevelt

5.    5. Qu’est-ce qu’une crise financière ?

très bon chapitre
5.1.    Au départ, une simple perte d’équilibre
5.2.    Des innovations non contrôlées
5.3.    Une déréglementation subie ou voulue
5.4.    Les effets secondaires de la course aux profits, acte I: la bulle de crédits
5.5.    Les effets indésirables de la course aux profits, acte II : une mauvaise gouvernance des risques
5.6.    Les effets indésirables de la course aux profits, acte III : comment la fraude s’empare de la finance
5.7.    Les inégalités, carburant de la crise
5.8.    Lien de causalité ou causes communes ? - L’influence politique des riches - Le rôle des économistes
5.9.    L’aveuglement au désastre
5.10.    Comment les États ont sauvé la finance
5.11.    La zone euro dans le piège des dettes publiques

6.    6. Le temps de la régulation

pas mal également, il explique bien ce qui a changé dans la régulation du système financier
6.1.    Maîtriser les innovations
6.2.    Comment réguler les produits dérivés ?
6.3.    Et la titrisation ?
6.4.    Une nouvelle gouvernance mondiale de la finance
6.5.    Empêcher les bulles de crédit : rendre la spéculation plus chère
6.6.    Mieux surveiller les bulles de crédit
6.7.    Un mot sur les fonds spéculatifs
6.8.    Éviter les blocages : contrôler la liquidité
6.9.    Faire payer les banques, première voie : une taxe
6.10.    Faire payer les banques, deuxième voie : utiliser les cocos
6.11.    Faire payer les banques, troisième voie : les testaments
6.12.    Faut-il scinder les banques ?
6.13.    La gouvernance des banques, trou noir de la régulation
6.14.    Fraudes, la politique de l’autruche
6.15.    Bonus mal contrôlés
6.16.    Les économistes peuvent-ils changer ?

Conclusion. Tirer les leçons de la plus grande crise financière de l’histoire

Le rôle essentiel des régulateurs
De Mills à Minsky en passant par Zola
Postface. À quand la prochaine crise financière ?
On peut maîtriser la finance
La crise est pour demain
Les cinq risques de la finance mondiale


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

En ligne En ligne

 

[+2]    #624 11/04/2020 09h46

Membre
Réputation :   8  

Une brève histoire des crises financières est disponible gratuitement sur le net: meslivres.site/LIVREF/F9/F009006.pdf

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #625 12/04/2020 16h27

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   167  

Un livre en cours de lecture.

The Culture Map: Breaking Through the Invisible Boundaries of Global Business

The Culture Map: Breaking Through the Invisible Boundaries of Global Business: Meyer, Erin: 9781610392501: Amazon.com: Books

En gros, c’est pouvoir travailler dans un monde mondialisé, avec différentes cultures. Plusieurs grilles de lectures/échelles sont données pour classer les cultures selon différents critères. On y trouve aussi quelques clés pour solutionner ces éventuels soucis (modifier son comportement, mieux interpréter ce que peut dire ou ne pas dire autrui).

Je travaille dans ce type d’environnement depuis plus d’une dizaine d’années, donc ça me parle particulièrement. J’avais pu abordé certaines cultures avec réussite, d’autres beaucoup moins. C’est très utile pour compléter ma vision, prendre du recul et apprendre des compléments.

A me lire, vous allez me dire, cela ne sert qu’aux gens dont c’est le métier (de vivre un environnement multiculturel).

Non.

Par exemple, si vous êtes un investisseur particulier qui souhaite se diversifier, ce livre peut vous aider à mieux comprendre vos investissements faits à l’étranger (les déclarations des dirigeants par exemple) ou vos investissements dans les entreprises françaises qui travaillent à l’international (ce qu’elles doivent "affronter" / comment le management gère cet internationalisation).

Ou bien quand vous allez à l’étranger pour votre boulot ou en vacances smile

Et au delà de ranger des groupes d’individus dans des sacs, il y a une grande variance chez les individus.

https://www.erinmeyer.com/wp-content/uploads/2016/07/culturemap_example.jpg

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur